Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Partagez
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Mer 9 Jan 2008 - 21:45

    Bon, et bien en attendant une réponse de l'admin en ce qui concerne ma demande de candidature en tant que chef d'escadrille d'Adonis, je suppose que je peux toujours poster ma fiche, ça donnera peut-être une idée...^^

    Et bonjour/bonsoir à tous, ça a l'air bien ici! ^__^

    Chef d'escadrille Gilad Antilles


    (note: quand j'écris "commandant" dans la fiche qui suit, j'entends par là commandant de l'escadrille, et non le grade formel; c'est juste que j'ai, je l'avoue, la flemme de retrouver tous les "commandant" que j'ai placé... ^^;; )

    Nom : Antilles

    Prénom : Gilad

    Surnom : Aucun, du moins pas à sa connaissance

    Age : 41 ans

    Jour de naissance : 27 février 2992

    Sexe : masculin

    Race : humain

    Unité : pirate

    Profession / grade : chef d’escadrille d’Adonis

    Lieu de vie : Adonis

    Physique : De haute stature (dans les un mètre huitante), Gilad est un homme élancé et bien bâti. Dans un souci d’efficacité, le commandant prend soin de se maintenir en parfaite condition physique, et l’âge ne semble aucunement le diminuer. Au contraire, plus les années passent, plus l’homme paraît impressionnant.

    Elégant de nature, il dégage une certaine prestance et fait preuve d’un port altier en toute circonstance. Gilad se déplace toujours avec une souplesse et une légèreté empreintes d’une grâce naturelle, et s’en sert souvent pour surgir dans le dos de ses subordonnés un sourire malicieux sur le visage.

    Le visage d’Antilles, puisqu’on en parle, possède des traits fins, quasi aristocratiques et son expression est la plupart du temps ouverte, voir un tantinet narquoise. Ses cheveux noirs sont coupés courts (sans pour autant aller jusqu’à la coupe militaire) et toujours tirés en arrière avec distinction. Une courte barbe impeccablement taillée, de la même couleur que sa chevelure, ceint son menton en permanence. Quant aux yeux noisette de l’officier, ils sont sans cesse en train de briller d’une lueur amusée qui a rapidement fait de disparaître pour laisser place à un regard dur et implacable lorsque son humeur l’exige.

    Lorsqu’il ne porte pas sa combinaison de vol ou sa tenue d’officier, Antilles opte pour des vêtements discrets et élégants, toujours de qualité. Gilad prend toujours grand soin de son apparence, non pas par vanité (même si il est conscient d’être plutôt bien conservé) mais par souci du détail. En effet, il considère que l’impression que l’on donne aux gens est toujours déterminante, d’autant plus que ces derniers ont souvent la manie de s’y arrêter sans chercher plus loin, ce qui arrange bien le commandant Antilles…

    Caractère : à le voir, on penserait facilement que le commandant Antilles est un homme porté sur l’apparence et la vanité, ce que confirmerait son allure aristocratique et son apparence toujours soignée. Evidemment, Gilad fait tout pour entretenir cette image, dans le seul but d’être sous-estimé par ses potentiels adversaires.

    En réalité, si Antilles fait réellement preuve de noblesse, il est bien plus qu’il n’en a l’air. Intelligent, calculateur, sournois disent ses détracteurs, il prend soin d’observer tout ce qui l’entour et à noter les moindres détails. En effet, pour lui, l’étude et l’information jouent un grand rôle dans la politique comme en combat, et le savoir est pour lui une arme tout aussi redoutable que le canon d’un chasseur ; Antilles fait généralement en sorte de combiner les deux.

    Stratège, il aime prendre le temps d’étudier les données à sa disposition avant le combat, et fait le plus possible en sorte de prendre une longueur d’avance sur ses adversaires lorsqu’il le peut. Mais en tant que pilote, Gilad ne néglige pas pour autant son instinct, qui combiné à sa ruse –voir sa roublardise- a de quoi donner une combinaison aussi redoutable qu’élégante.

    Lorsqu’il est avec des gens de confiance, le commandant est quelqu’un de direct mais toujours agréable, sauf quand la situation exige de la dureté. Sévère mais juste, telle est la maxime qui correspond le mieux à l’officier vis-à-vis de ses subordonnés. Respectueux de la hiérarchie, il n’hésite pas à la contourner sans en avoir l’air lorsqu’il estime que c’est nécessaire. Il mettra toujours la priorité sur la survie de ses hommes et l’élimination des menaces qu’il considère comme les plus directes.

    Homme d’action, Gilad est également à l’aise dans les mondanités lorsque sa présence y est requise, même s’il préfère de loin passer du temps à étudier l’art, la culture et tous les éléments qui peuvent l’enrichir. Il sait parfaitement jouer un rôle de dandy pour mieux dissimuler sa vraie personnalité, qui désire faire en sorte que les choses fonctionnent, ce qui est souvent plus important que le bien ou le mal en tant que tel. Il fait son boulot, et il le fait bien.

    Néanmoins, Gilad est un homme plutôt simple, qui aime la vie et qui fait en sorte de la préserver dans la mesure du possible. Mais si une menace est trop importante pour être épargnée, il fera tout son possible pour l’éradiquer. Meneur d’homme né, il fait preuve d’un charisme et d’une finesse d’esprit qui lui accordent en général la confiance de ses hommes mais la méfiance de ses pairs. Qui sait de quel côté se trouve réellement un homme comme le commandant ?


    Don : celui du pilotage, qui coule dans ses veines. Malgré son âge, ses réflexes n’ont rien perdu, et il a tous les atouts de l’expérience. La « chance des pilotes » est sans doute avec lui, du moins pour l’instant, et il possède un don remarquable pour diriger et coordonner ses hommes. Mais sa plus grande force reste sans doute sa capacité d’analyse et d’utilisation des informations qu’il compulse.

    Relations : courtois avec tout le monde lorsqu’il joue son rôle mondain, il n’accorde sa confiance qu’à ceux qu’il estime en droit de la mériter. Taquin et dur, mais juste, avec ses hommes, il leur impose une discipline de fer mais sait faire preuve de souplesse. Pour lui, des pilotes qui ont confiance les uns dans les autres et qui savent faire preuve d’initiatives est plus important que d’avoir de parfaits petits militaires. Mais hors de question de les laisser se relâcher, pirates ou pas !

    Il estime le commandant d’Adonis, et a confiance en ses capacités. Il respecte également sa manière de concevoir la piraterie, mais n’est pas toujours en accord avec les décisions et les actes de son capitaine…

    Concernant Adonis lui-même, Gilad est généralement amusé par le Vivenef, et s'est toujours montré curieux à son sujet.

    L'ancien officier du Cercle garde des contacts discrets avec ses parents sur Troie, retraités de la vie politique active; son vieux père a de la peine à comprendre son fils et sa manière d'agir, mais sa mère réussit toujours à tempérer les conflits. Gilad entretenait d'excellentes relations avec son ex-femme, et même s'il ne la voyait que peu à cause de sa carrière, il adore sa fille. Il n'a pu se résoudre à recontacter la petite Lucy, qui doit entrer dans l'adolescence, de peur que son statut de paria ne lui nuise. Sa fille lui manque beaucoup, et c'est une des rares choses qui arrive à le rendre mélancolique.


    Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 17:42, édité 4 fois
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Mer 9 Jan 2008 - 22:45

    Histoire : pour comprendre l’histoire de Gilad Antilles, il est peut-être nécessaire de se pencher brièvement sur ses parents. Georges Antilles est un homme influent, né dans la communauté humaine de Valhalla, sur Asgard. Héritier d’une riche famille marchande, il travaillera officiellement pour le Cercle en tant que membre respecté de l’ambassade humaine. Quant à la mère de Gilad, Lyra Silva, elle est fille d’émigrés humain sur Asgard et s’était lancée dans une carrière d’expert en art, notamment dans la peinture. Ce seront les talents de sociologue, en bon ambassadeur, de son père et ceux en art de sa mère qui feront des capacités de Gilad ce qu’elles sont aujourd’hui.

    Peu de temps après leur union, les époux Antilles décidèrent de s’établir sur Troie, les talents de Georges étant requis sur la première colonie. C’est donc au milieu des sables du désert que Gilad vit le jour. Désireux de ne pas profiter de leur position, les Antilles vivaient au même niveau que les citoyens les plus simple de Troie, et participaient à l’administration coloniale d’un village de la banlieue de Dédale.

    Gilad eut donc une enfance agréable mais rude malgré la technologie accessible, élevé par ses parents dans le souci de la discipline de soi. Ils voulaient que leur fils soit capable de se prendre en main et de maîtriser son environnement, ce à quoi il arriva remarquablement bien. Véritable troyen, il aida aux tâches quotidiennes dès son plus jeune âge, et n’hésitait jamais à se lancer dans des randonnées sauvages dans le désert, toujours curieux de voir jusqu’où allaient ses limites, afin de découvrir comment les dépasser.

    Habitué à une vie simple mais néanmoins agréable, Gilad a toujours été désireux de faire en sorte que les choses se passent le mieux possible. Ses talents d’observateur et sa curiosité naturelle ont rapidement fait de lui un membre estimé de la petite communauté. Au courant de ses capacités, le jeune Antilles éprouvera vite le désire de les mettre aux service là où on en avait besoin, au service d’une cause plus grande.

    C’est donc tout naturellement qu’il rejoignit les rangs de la marine du cercle, encouragé par son père. Il refusa tous les avantages de sa position, et préféra se démarquer en s’appuyant sur ses aptitudes naturelles. Discret, il savait comment ne pas attirer l’attention, mais aussi se distinguer par sa façon d’agir bien particulière lors de certaines simulations. Malgré tout, à l’âge de vingt-et-un ans il entre dans la chasse, où il fera ses preuves lors de diverses escarmouches.

    Après deux ans d’errance au sein de la flotte afin de voir du pays, il est affecté au système d’Asgard, et participe aux patrouilles régulières d’observation et de défense. Son ingéniosité et ses talents d’analyse font des merveilles contre les pirates et les contrebandiers, et son nom devient rapidement synonyme d’efficacité mais aussi de méfiance. En effet, certains de ses supérieurs n’apprécient guère ses méthodes nouvelles et son esprit fort, qu’ils considèrent comme peu fiables. Ils font alors tout ce qui est en leur pouvoir pour reléguer le pilote là où il ne risque pas trop de faire parler de lui, et font en sorte qu’il ne soit jamais nommé au-delà de lieutenant d’escadrille.

    En bon soldat au service des intérêts du Cercle, Antilles se plie à ces contraintes et partage son temps entre l’espace et Asgard, où il possède des quartiers simples mais agréables pour y passer ses permissions. C’est à l’âge de vingt-huit ans qu’il épouse une ase [Je ne sais pas si les unions inter-raciales sont possibles, et si cela peut donner des enfants; si ce n'est pas le cas, je ferai de sa femme une humaine, pas de soucis; sinon, j'aime bien l'idée.^_^], une artiste du nom d’Elody Astora avec qui il aura une fille l’an d’après, Lucy. Antilles est un homme heureux, même s’il se sent bridé dans sa carrière militaire. Ce n’est pas l’ambition qui le pousse à penser ainsi, mais le sentiment intimement convaincu que ses talents seraient plus utiles s’il disposait de plus de pouvoir pour les utiliser.

    Finalement, notre homme se distingue une fois de plus en détruisant un groupe de pirates après avoir pris le commandement de son escadrille après que son supérieur ait été tué. Devant le succès de l’entreprise, d’autant plus qu’elle ne put être étouffée, l’état-major fut contrainte de nommer Gilad commandant de son propre escadron. Dès lors, il put prendre plus de responsabilités et s’investir à la mesure de son talent. Malheureusement, sa vie privée en pâtit, et sa femme et lui se séparèrent. Ils gardèrent de très bons rapports, ne serait-ce que pour leur fille Lucy, et devinrent de meilleurs amis qu’époux.

    De plus en plus éloigné d’Asgard et des a sécurité, Antilles avait vent de rumeurs discrètes mais de plus en plus nombreuses sur des troubles qui agitaient ici et là les frontières de l’espace connu. Contrairement à la plupart de ses pairs et de ses supérieurs, il prenait ces racontars imprécis au sérieux, simplement parce qu’à force de se concentrer sur sa sécurité interne, le Cercle n’avait plus tendance à se tourner vers ce qu’il ne connaissait pas. Et pour Gilad, l’inconnu représentait toujours un danger potentiel qu’il ne fallait jamais sous-estimer. Antilles fit de son mieux pour appuyer des missions de reconnaissances, histoire d’en savoir plus sur ce qui se tramait au-delà de l’espace connu, mais voyait toutes ses suggestions repoussées. Du brillant jeune premier, il était devenu le commandant paranoïaque qui faisait doucement sourire.

    Las de l’incompréhension ambiante, Gilad décida que pour mieux servir le Cercle il lui était nécessaire de le quitter. Aussi, il démissionna de l’armée régulière, en « empruntant » son chasseur personnel. Considéré comme un paria, un déserteur un peu dérangé, il sait que pour protéger au mieux le Cercle, il est nécessaire d’en savoir plus sur les menaces inconnues et qui lui sont externes. Parfaitement sain d’esprit, Gilad a simplement décidé de mener son combat différemment. Il se fera rapidement un nom parmi les parias, et c’est en tant que commandant de l’escadrille Phantom qu’il rejoignit l’équipage d’Adonis. Il en fait partie depuis plus d'un an déjà, et n'a plus de contact avec son ex-femme et sa fille depuis plus de quatre ans, ce qui le rend parfois un brin mélancolique. Mais il refuse de les mettre en danger en essayant de les rencontrer une fois ou l'autre. En règle générale, il se tient à l'écart d'Asgard, mais communique encore avec ses parents, retraités sur Troie.

    S’il apprécie la vie de pirate, Gilad reste avant tout fidèle à la galaxie, dans le sens où il fera tout pour faire en sorte de préserver son fonctionnement. Il a choisi de se joindre à une organisation pirate dans le but de disposer d’une base d’appoint et de données capable de s’aventurer un peu partout. Adonis lui parut la meilleure solution, de part la réputation somme toute honorable –pour des pirates- qu’il lui était prêtée. Si chaque abordage, chaque combat ici et là dans l’espace permet à Antilles de perfectionner sa technique, il reste à l’affût de toutes informations et connaissances qui pourraient lui en apprendre plus sur une éventuelle menace extérieure au Cercle…ou intérieure.


    Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 23:26, édité 2 fois
    avatar
    Erylianen Noerya
    Médecin-chef de bord - Pandore

    Nombre de messages : 118
    Localisation actuelle : Pandore
    Mission actuelle : /
    Couleur RP : #e78640
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 04/08/2007

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Erylianen Noerya le Mer 9 Jan 2008 - 22:59

    Déjà, bonsoir et bienvenue ici !

    Alors, j'ai lu ta fiche, peu de chose à redire si ce n'est trois petits détails...

    Le premier : Tu n'est pas née en 3992, mais en 2992, simple erreur de frappe mais booon ^^

    Ensuite, tu n'es pas "commandant", le commandant, c'est le grand manitout de la vivenef (soit Sirano) Tu es "chef d'escadrille"

    Et pour finir, ton Unité est Pirate, pas militaire... Un militaire sur Adonis, c'est un prisonier ! (ou un mort...)

    Voilà tout ! Bon, notre admin n'est là que les week-end, il faudra donc patienter un peu ! ^^
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Mer 9 Jan 2008 - 23:03

    Distractions de ma part; et oui, je suis très distrait quand je suis à fond dans un truc... Paradoxal non? ^^

    Merci d'avoir relevé tout ça! Pour la date, me suis bêtement gouré, pour l'unité j'étais encore dans sa carrière de militaire, et pour commandant j'ai l'habitude de le voir en tant que grade de chef d'escadron. u_u;;

    Merci, je m'en vais corriger!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Invité le Jeu 10 Jan 2008 - 17:52

    Hello à toi, jeune (ou presque) pilote de l'escadron rogue... ah non, pardon, je dois confodnre avec ton frère ^^ (ou cousin, peut-être ?? ^_^)

    Bienvenue sur le forum, j'espère que nous ne nous croiserons pas dans l'espace ^^ A noter que je n'ai rien contre les pirates, sauf quand ils veulent aborder ! :kao5: Je plaisante (on sait jamais, mes blagues pourries ne font habituellement rire que moi ^^)


    Gilad Antilles a écrit:En réalité, si Antilles fait réellement preuve de noblesse, il est bien plus qu’il n’en a l’air.


    Tu entends quoi : il l'est bien plus qu'il n'en a l'air (sous-entendu : noble) ou il est bien plus ... [oubli ?? ^^] qu'il n'en a l'air ? D'après la phrase suivante, j'imaginais la seconde hypothèse. ^^

    Voilà sinon, ben re-bienvenue, en attendant ta validation ^^
    avatar
    Erylianen Noerya
    Médecin-chef de bord - Pandore

    Nombre de messages : 118
    Localisation actuelle : Pandore
    Mission actuelle : /
    Couleur RP : #e78640
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 04/08/2007

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Erylianen Noerya le Jeu 10 Jan 2008 - 18:35

    Je plaisante (on sait jamais, mes blagues pourries ne font habituellement rire que moi ^^)

    je te rassure, elle me font rire aussi ^^ ( j'ai sacrément bien rigolé grâce à une histoire d'avatar ^^)

    Et comme je l'ai expliqué : pas de validation avant le week-end ( ce qui n'est pas très loins dans le fond...)
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Jeu 10 Jan 2008 - 18:38

    Non, seulement le demi-frère caché parce qu'il y en a toujours hein. XD

    Merci pour la bienvenue, et sois sans crainte, Gilad n'a de Wedge que le nom de famille! ^^

    Pour la phrase que tu as relevé, c'est une formulation maladroite de ma part (buuuh, j'ai honte! u_u;; ).En fait, je sous-entends que Gilad est bien plus que ce qu'il donne l'air d'être lorsqu'on le croise pour la première fois, où il passe facilement pour un nobliau d'apparat.^_^

    Edit: ben vi, c'est bientôt là le week-end; je crois que je vais tenir jusque là. =^_^=
    avatar
    Erylianen Noerya
    Médecin-chef de bord - Pandore

    Nombre de messages : 118
    Localisation actuelle : Pandore
    Mission actuelle : /
    Couleur RP : #e78640
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 04/08/2007

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Erylianen Noerya le Jeu 10 Jan 2008 - 18:57

    je crois que je vais tenir jusque là.

    Vas y ! Tiens bon, champion !! (Je rigole, j'ai tendance à faire aussi des blague qui ne font rire que moi... ^^')

    Bon, passage petite pub : Regardez les gens ! Qui est-ce qui vient saluer les nouveaux ? Les gens de Pandore !

    Pandore, une vivenef qu'elle est bien !! [ viendez nombreux !!]

    Plus sérieusement... Heu, bah j'ai plus rien à dire en fait...

    Ouais, j'ai flooder, boooouh, pas bien ! Enfin... je péfère dire que j'acceuille notre nouveaux venu ! Voué, c'est cela même, je me montre poli et serviable ! (comme tout les gens sur pandore, une vivenef qu'elle est bien)
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Jeu 10 Jan 2008 - 19:19

    *mentalité de champion* Ouais, je serai fort! è_é Et en attendant, j'ai commencé à rédiger un passage de la vie de mon perso, histoire de m'occuper...

    Et bien vivement c'week-end (pour peu que je sois validé), car je le redis: ça a l'air bien ici!

    (Tiens, j'ai vaguement entendu dire qu'isl cherchaient du monde sur Pandore! @_@ *a croisé Kaa*)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Invité le Jeu 10 Jan 2008 - 19:24

    J'aime bien le fait que tu parles de ses parents, c'est suffisamment original pour être évoqué !

    J'espère tout de même que, bien "que" le demi-frère, il reste un pilote d'exception !! (ceci dit, pas pour venir jeter un oeil sur Pandore, hein ? on est d'accord, périmètre de sécurité ^^)

    @Eryl : comment ça, une histoire d'avatar ? (heureux qu'elle t'ait fait rire, parce que là, franchement, on touchait presque le fond... "huhuhu" pour reprendre certains propos ^^)
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Jeu 10 Jan 2008 - 19:29

    Et pourtant, c'est pas original d'avoir des parents; tous les persos humanoïdes ont dû en avoir un jour...^^

    Rassure toi pour le pilotage, Gilad se fait "vieux" mais il sait voler! Very Happy Enfin, si mon écriture n'a pas rouillé, il devrait s'en tirer. ^^
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Noémie Herbogast le Jeu 10 Jan 2008 - 20:51

    Bienvenue iciiiii ! :kao27:
    Bienvenue sur Adoniiiiis ! :kao25:

    Et n'écoute pas les auuuutres ! :kao28:
    Sur Adonis on est les meilleuuuurs ! :kao26:

    Hiiiiiiii ! :kao38:

    [Qui a dit "complètement givrée celle là" ?!]

    Edit : Un petit mot pour Terence : Cherche même pas à me battre, niveau confettis, c'est moi la reine ! *tire la langue*
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Jeu 10 Jan 2008 - 22:24

    Merci.^^

    Tiens, en attendant je vais poster ici le passage que je viens d'écrire sur Gilad; ça étoffera le perso.=^_^= Il s'agit de l'escarmouche à l'issue de laquelle il sera nommé chef d'escadrile au sein des forces militaires du Cercle, quelques années avant de les quitter pour les joies de la piraterie et pour jeter un oeil sur les dangers potentiels pour la galaxie...

    ___________________


    Virant de bord, le lieutenant d’escadrille Gilad Antilles stabilisa la poussée de ses réacteurs afin d’adopter un rythme de croisière ; ou du moins ce qui s’en rapprochait le plus pour un chasseur des forces de défense du Cercle. Alignant son vecteur de patrouille sur celui de son ailier, le pilote laissa son regard dériver au-delà de sa verrière, contemplant le flux relativement calme des vaisseaux qui entraient et sortaient del’hyperespace. Le Soledad, un appareil de tonnage léger qui servait de transporteur à l’escadrille de combat Pulsar, avait pénétré dans cette zone de transit spatial pour y effectuer sa ronde habituelle. Ces derniers temps, le commandement d’Asgard envoyait régulièrement de simples porte-chasseurs comme le Soledad pour surveiller les voies de passage qui bordaient l’espace ase ; à une telle proximité du centre du système, on ne s’attendait pas à une réelle menace.

    Ce avec quoi Gilad n’était pas tout à fait d’accord. Il faut dire que s’il n’avait que trente-deux ans, l’homme aux cheveux noirs et à la barbiche bien taillé avait tendance à ne jamais rien prendre à la légère. Quand on avait grandi dans la périphérie d’un monde comme Troie, on avait tendance à ne jamais se reposer sur ses prétendus lauriers ; ils avaient tendance à faner, ce qui n’aidait pas vraiment pour la soupe. Pour la énième fois, l’humain effectua un rapide contrôle des senseurs dont était équipé son engin et leva les yeux au ciel d’une manière délicatement aristocratique, avant de se fendre d’un soupir qui ne l’était pas moins. Cinq ans... Voilà cinq ans qu’il marinait –et sans lauriers- dans son cockpit, relégué à des missions de routine d’arrière-cour, où ses talents étaient loin d’être exploités à leur juste valeur. Il ne souffrait pas d’une ambition démesurée pourtant ! Mais il se savait efficace, et il aurait espéré pouvoir le montrer ailleurs que le long d’une des innombrables routes de l’espace où les cargos et les véhicules civiles profitaient des bonnes conditions qui s’y rassemblaient pour en faire un point de chute hyperspatial.

    Résigné, Gilad se contentait pour l’heure de faire son boulot, à savoir patrouiller entre les dizaines de vaisseaux qui circulaient tranquillement le long de la voie, comme à chacune des sorties que leur accordait le Soledad. Philosophe, Antilles se disait néanmoins qu’il en fallait bien pour accomplir ce genre de tâche. Si on voulait que la gigantesque machine qu’était le Cercle fonctionne, il fallait en assurer chacun des rouages. Seulement, notre homme avait imaginé pour lui un futur plus intéressant que de passer ses heures de vol à jouer la burette. Mais un bon sous-officier ne se plaignait pas, et il avait trop d’honneur pour ne pas être un bon sous-officier. Une des choses que lui avaient inculquées son père, sur Troie : quand tu as à faire quelque chose, fais le correctement. Une maxime que le lieutenant avait élevé au rang d’art ; et il fallait bien avouer qu’il n’avait finalement que ça à faire.

    « Tout semble tranquille, comme hier et avant-hier. Pas un seul échappement de réacteur de travers ! »

    Gilad reconnut la voix de son ailier Kad Edenko, un shitennô particulièrement incapable de tenir sa langue dans sa poche et ce même pour être de son espèce. Une de ses mains délaissant le manche à balai pour actionner son système de retour des communications, Antilles sourit derrière sa barbe :

    « Et ça sera pareil après-demain. Crois moi, ils doivent avoir plus d’action au centre des bâtiments de la flotte qu’ici. »

    « Tu parles de leur paperasse ou des appareils d’entretien défectueux ? » renchérit Kad, faussement ingénu.

    « Suffit vous deux. » les coupa la voix autoritaire mais néanmoins amusée du chef Tyrel. « On est en patrouille, pas au barbecue du dimanche. »

    « Vous devriez sortir plus souvent, chef. Ca vous irait bien au teint. »

    Laissant Kad et le chef d’escadrille se chamailler, comme à leur habitude, Gilad reporta son attention sur la zone de patrouille qu’il couvrait avec son ailier ; il était habitué à ce quasi perpétuel bruit de fond. Tyrel était un officier plutôt strict, mais même ceux de son espèce finissaient par se relâcher après deux ans d’une routine pareille. Cela faisait onze mois que Gilad avait été affecté au groupe de chasseurs Pulsar sur le Soledad, et force lui fut d’avouer qu’il avait plus l’impression de faire partie d’une petite famille qu’à un escadron de dangereux pilotes professionnels du Cercle. Et comme il avait de plus en plus tendance à passer son temps loin de la sienne sur Asgard, au fond peut-être n’était-ce pas plus mal. Il n’avait plus vu de visu la petite Lucy depuis deux mois, mais il se rappelait encore de sa dernière permission : quand une petite fille de trois ans décide de rapporter une nichée de cocons ramassés dans les jardins de Valhalla pour déployer dans la maison «une escadrille comme celle où est papa », on s’en souvient. Et s’il avait fallu au dit papa plusieurs jours pour chasser la dernière des bestiole, il devait avouer que c’était finalement assez flatteur ; d’autant plus que Lucy était plutôt éveillée pour son âge. Quant à Elody, elle s’était contentée de sourire comme elle le faisait si bien, mi-moqueuse mi-compatissante devant les déboires de son mari. Au moins, père et fille passaient du temps ensemble, à ainsi chasser les papillons…

    Ignorant les communications animées qui émanaient de la fréquence de l’escadrille, Gilad se concentra à nouveau sur l’instant présent, ses sens en éveil : il y avait quelque chose de pas net dans le coin. Ce n’était pas un sentiment qu’il était en mesure d’expliquer, mais nombre de bons pilotes le connaissaient. Quand on volait une grande partie de son temps dans l’immensité de l’espace, on finissait par savoir quand écouter son instinct, et ne pas attribuer les picotement derrière sa nuque à un gel douche bon marché. Fronçant élégamment les sourcils, l’homme scrutait la masse de vaisseaux qui l’entourait dans l’espoir de dénicher de quoi étayer son malaise. Il dériva une partie de la puissance sur ses instruments d’analyse, qu’il fit tourner à plein régime. Il avait la très nette impression qu’un évènement était sur le point de se produire, mais ses détecteurs ne décelaient aucune anomalie. Pas de signature énergétique suspecte, pas d’armement en préchauffage, aucune communication intrigante ; rien que le paisible défilé des lourdes coques piquetées de lumières. A quelques encablures, un large vaisseau publicitaire couvert d’enseignes lumineuses aux couleurs changeantes sans cesse suivait sa route, dérivant de quelque degré pour permettre à un croiseur plus volumineux de préparer un saut en hyperespace. Etouffant un grognement, Gilad se gratta le bouc ; il n’aimait rien de moins que de ne pas remarquer ce qui était sans doute sous ses yeux. Dans son espace vital, les haut-parleurs s’étaient tus.

    « Chef ? » hasarda-t-il, plus nerveux qu’il ne l’aurait cru.

    « Je le sens aussi lieutenant. Il y a quelque chose de pas net. » Avec plus de vingt ans d’expérience au compteur, le chef Tyrel avait laissé son professionnalisme rejaillir aussi aisément qu’un professeur de philo les poncifs incertains ; toute légèreté avait disparu de son ton, remplacée par un sérieux bien militaire.

    « C’est sans doute rien, mais ouvrez l’œil. On est tous un peu tendus quand on manque d’action… Conservez vos formations en duo, manœuvres de couverture en sommeil. On va juste faire un tour plus serré que d’habitude. Leader Pulsar, terminé. »

    Joignant l’action à la parole, le meneur des Pulsar amena son vaisseau le long de la poupe chatoyante de l’engin publicitaire, tandis que son propre ailier le serrait de prêt. Puis le chasseur du chef Tyrel explosa. Ses réflexes réagissant au quart de tour, le pilote qui le suivit s’écarta de la trajectoire prévue pour présenter ses défenses dans la direction estimée du tir qui avait abattu le leader des Pulsar. Mais la panique s’empara rapidement des cargos et des vaisseaux alentours qui avaient assisté au drame, et ils se frôlaient dangereusement tandis qu’ils sortaient de leur voie initiale pour se préparer à entrer dans l’hyperespace en catastrophe ; ainsi désorganisés, ils faisaient des cibles faciles, d’autant plus qu’il faudrait de longues minutes à la plupart pour calculer des coordonnées sures en état d’urgence. Ce dont les mystérieux agresseurs n’hésiteraient pas à profiter.

    Prompts à faire front, la majorité des Pulsar se déploya en formation d’esquive, mais un des pilote de l’arrière-garde ne fut pas assez dégourdi et des flammes s’échappèrent du flanc de son chasseur quand l’aile tribord fut arrachée par un tir provenu d’on ne sait où. Même sous le choc, l’esprit d’Antilles travaillait à toute allure : comment les agresseurs pouvaient-ils ciblé aussi facilement les chasseurs du Cercle sans s’être encore précipité au contact ? Les détecteurs de l’escadron auraient capté les échanges de senseurs et les communications, et ils n’avaient rien trouvé ; c’était tout bonnement impossible ! A moins que les assaillants ne communiquent par un autre moyen, mais dans la cohue générale, on pouvait difficilement imaginer une solution plus fiable que les transmissions classiques.

    Enfin, les attaquants se montrèrent : trois petites frégates, de quarante mètres au grand maximum. Elles se déplaçaient avec aisance entre les vaisseaux plus gros, d’une manière qui laissait Antilles perplexe ; ils semblaient sans arrêt converger vers un point unique, mais évitaient sans peine les obstacles qui se dressaient sur leur route. Ils volaient tous leurs senseurs débranchés, ce qui expliquait mieux pourquoi ils n’avaient pu être repérés avant, parmi toutes les autres traces d’énergie émises par les vaisseaux civils. Méthodiquement, les engins peints d’un noir mât prirent les Pulsar en chasse, bien décidés à éliminer en premier la menace que pouvaient représenter les militaires.
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Jeu 10 Jan 2008 - 22:28

    Ils ont eu le chef Tyrel…

    Obsédante, la phrase revenait sans cesse dans l’esprit de Gilad, occupé à maintenir un contrôle totale sur ses commandes, engagé dans les manœuvres standard d’évitement. Derrière la verrière de son cockpit, il pouvait voir un cargo poussif tourner lentement sur lui-même à la recherche d’un vecteur de fuit, complètement paniqué.

    « Qu’est-ce qu’on fait, merde ? »

    Cette fois, la voix de Kad Edenko ramena son coéquipier à la réalité de la situation, et le sang-froid du lieutenant se mis à déferler dans ses veines. Il comprit qu’Edenko s’adressait à lui ; le chef mort, ça faisait de lui le commandant de l’escadrille. Passant rapidement toutes les procédures en revue, il décida plus sage de n’en suivre aucune ; quand on est surpris par quelqu’un qui ne joue pas dans les règles, on ne va pas continuer à lancer les dés devant lui pour lui faire plaisir. Il y avait d’autres moyens de gagner la partie, et Gilad était fermement décider à les trouver. Enfin, disons que ça l’arrangerait bien, quoi.

    « Analyse tactique. Il faut percer le secret de ces salauds. » ordonna calmement Gilad, enfoncé dans son siège de pilotage. Il sentait l’ardeur du combat remonter en lui, et il était ravie de voir qu’il n’avait rien perdu de ses capacités. Comme lors de ses escarmouches avec les bandits des bordures d’espace connus, il allait pouvoir montrer de quoi il était capable quand il était question de mettre un peu d’ordre dans la galaxie.

    « Analyse ? Comment voulez-vous qu’on analyse correctement ces types ? Si on prend notre temps, ils nous alignent ! » énonça Pulsar Trois, une jeune ase du nom de Camille Boggart. Comme la plupart des membres de son espèce, elle ne brillait pas par son potentiel belliqueux, mais faisait preuve d’un potentiel tactique élevé.

    « Je te le fais pas dire. » commenta sombrement Kad. « Ils ont eu Derin. »

    Gilad siffla un juron entre ses dents ; en effet, un signal avait disparu de son écran de bord, ce qui ne lui laissait plus que neuf pilotes –lui compris- sur les douze qu’ils étaient à la base. Sans cesser de s’activer les méninges, le lieutenant remonta en chandelle entre deux croiseurs commerciaux pour éviter une rafale adverse qui lui était destinée. A croire que leurs nouveaux amis savaient les repérer dans tout ce bronx malgré leurs détecteurs coupés…

    Des pirates, ici ? Ca n’était pas logique. Une voie navigable comme celle-ci était bien trop proche pour que des pirates tentent leur chance de manière aussi audacieuse. Sans compter que les renforts ne tarderaient pas, dans un coin aussi fréquenté. Ce qui n’était pas plus mal ; entre les Pulsar occupés à esquiver ceux qui leurs collaient au train et les canons maladroit des transports et des civils qui n’étaient pas prêts de faire mouche, la situation ne s’annonçait pas vraiment comme des plus rigolotes.

    « Contactez le commandant Archusko sur le Soledad. Voyons si elle a vu quelque chose qui nous aurait échappé… »

    « J’ai pris la liberté de le faire, monsieur. » répondit la voix de Pulsar Deux –l’ancien ailier du chef Tyler- rendue atone par le système de communications. « Le commandant craint de ne pas en savoir plus que nous, et un porte-chasseurs n’est pas adapté à un tel combat. D’autant plus que sa trajectoire d’approche de la zone de combat est encombrée par des vaisseaux affolés, monsieur »

    « Super, merci… » grogna Gilad, vaguement agacé. Non mais c’était quoi, ces choses qui ne fonctionnaient pas comme elles devaient fonctionner ? Si on ne pouvait plus se fier à l’univers, autant croire aux pommes de terre qu’on s’accrochait autour du coup… Là, c’était le moment d’avoir une idée lumineuse ! Et c’est sur ce mot que le cargo publicitaire et ses panneaux colorés toujours changeant réapparut dans le champ de vision du sous-officier. Et il comprit enfin ce qui le chiffonnait ; comme toujours il ‘agissait d’un détail ! Il rebascula sur la fréquence de l’escadron, engagé dans une manœuvre d’esquive tandis qu’il se rapprochait de l’affiche ambulante :

    « Ici Pulsar Huit. C’est le cargopub qui coordonne leurs attaques. »

    « Heu…monsieur ? »

    « La ferme Deux. C’est un code de couleurs, dérivé des œuvres de Vandeghast. Un artiste du côté d’Avalon qui adapte un système de communication aux couleurs. Les autres enfoirés n’ont qu’à le garder dans leur champ de vision, et cette boule de Noël coordonne leur petite sauterie ; ses senseurs tournent à plein régime, et je parie qu’il y en a bien plus sous cette coque que sur un honnête vaisseau civil qui se veut respectable. »

    Le silence lui répondit, vite rompu par Kad Edenko :

    « Putain, ils se sont bien foutus de nous. Et t’as remarqué ça toi? Vandemachin, hein ? »

    Antilles sourit : « L’observation apprend toujours beaucoup de choses sur les sales types d’en face, mon grand. Quand tu sais analyser un art, ou une manière de vivre, tu comprends ceux qui le produisent…ou qui s’en servent. Dispersez-vous et occupez ces fils de trous noirs ; Kad, Deux, avec moi sur le gros lard. »

    Un cliquetis affirmatif retentit dans ses écouteurs, et Gilad augmenta légèrement son compensateur d’inertie pour supporter une pression plus grande ; il allait avoir besoin d’être au maximum de ses capacités. Sur tribord, Edenko couvrait son flanc, tandis que Pulsar Deux les survolait un brin en arrière pour surveiller leurs poupes. En jetant un œil à l’arrière de son cockpit, Gilad aperçut l’appareil de Deux et se dit une nouvelle fois que ce type lui portait sur les nerfs : il arrivait même à voler de façon narquoise.

    « Ok les gars, il suffit simplement de causer assez de dégâts pour les perturber dans leurs jeux et les faire sortir du bac à sable. » N’empêche, ces types étaient bien organisés, pour des pirates. Monter une tactique pareille était audacieux, mais ne présentait guère d’intérêt au sein d’un groupe de proies aussi compact. Non, il devait s’agir d’autre chose… Un test peut-être. Mais même s’il adorait comprendre, Gilad se poserait des questions plus tard. Sur l’heure, il allait se contenter de voler plus ou moins droit et d’éviter de finir le nez dans un cargo postal, ce qui ne siérait en aucun cas au prestige militaire dont tout le monde faisait grand tas. Toujours cette histoire de lauriers…

    « C’est parti ! »

    Le lieutenant avait sans doute vu juste en estimant le cargo anormalement équipé en détecteurs et autres senseurs, car le gros engin remarqua instantanément que trois chasseurs du Cercle l’avaient pris pour cible. Il roulait sur son flanc bâbord pour leur présenter ce qu’il devait avoir le plus proche d’une défense, mais un cargopub restait un cargopub, et ces machins là avaient beau faire plein de jolies lumières ravissantes, ils étaient plutôt poussifs.

    Antilles transmit un ordre à travers une série de cliquetis sur ses écouteurs, et les trois appareils monoplaces firent feu de leurs canons lasers, se contentant de lécher la surface de leur cible. Leur but n’était pas de la faire exploser en plein vol, mais de démolir les panneaux de réclame, qui ne tinrent pas le coup plus de quelques secondes. Les fragiles surfaces eurent tôt fait de se disloquer sous les précises rafales d’énergie, et les halos luminescents qui communiquaient des informations aux attaquants clignotèrent de manière aléatoire avant de rendre l’âme.

    La manœuvre avait eu le succès escompté et, profitant de la déstabilisation des frégates suite à la perte de leur repère, les Pulsars ne se firent pas prier pour les prendre en chasse selon les directives de leur nouveau commandant, et le premier appareil ennemi à être rattrapé par trois chasseurs des forces de défense succomba rapidement sous leurs tirs, des plaques de métal chauffées à blanc se tordant sous l’effet de la chaleur avant de se tordre ; mortellement touché, l’engin dériva un moment tandis que les transporteurs civils s’écartaient en hâte de son chemin et finit par exploser sous la pression de ses propres moteurs.


    Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 23:27, édité 1 fois
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Jeu 10 Jan 2008 - 22:29

    De multiples signaux sur son tableau de bord avertir Gilad que les deux frégates restantes avaient réenclenchés leurs détecteurs et leurs communications afin de pouvoir entrer dans la danse de manière plus équilibrée. Malgré tout, maintenant que l’avantage de la surprise était passé, les chasseurs, plus petits et plus véloces, n’eurent que peu de difficultés à éviter leurs tirs de riposte. Touchée sur l’air, Camille Boggart du dégager de la zone de feu et se diriger vers le Soledad, mais aucune nouvelle perte ne fut à compter au sein de l’escadrille.

    Cela dit, quelque chose perturbait encore le lieutenant Antilles ; une fois leur avantage perdu, les affreux ne gagnaient rien à rester dans les parages… Alors pourquoi s’acharner ?

    « Gil, le cargopub manœuvre encore ; en plus de tous ses senseurs, il doitavoir des propulseurs modifiés, eux aussi… » l’avertit Kad Edenko, qui ne quittait pas le gros vaisseau.

    Evidemment, ils voulaient permettre au cargopub de fuir ! Et comme les autres engins civils s’étaient précipités loin des combats, il allait avoir toute la place nécessaire pour effectuer un saut hyperspatial. Visiblement, ce raid n’avait pas du tout été planifié pour remporter un combat et effectuer une prise…

    « Derrière toi, Antilles ! Tu en as un aux fesses… »

    « Reste sur le cargo, Kad. Je n’aimerais pas que notre invité se fasse la malle… »

    Arc-bouté sur ses commandes, Gilad se lança dans une série de mouvements désordonnés, mais l’une des deux frégates restantes avait visiblement décidé de se verrouiller sur lui. Bon sang, ça commençait à être chaud… Dispersés, les autres Pulsar poursuivaient sans relâche l’autre bâtiment ennemi tandis que leurs camarades s’alignaient sur le navire-réclame qui faisait son possible pour accélérer son départ. Secoué dans son habitacle, le lieutenant laissa pour une fois échapper un juron peu distingué ; ce coup-ci, ce n’était pas passé loin…

    « Deux, qu’est-ce que vous foutez bon sang ? »

    « Présent, monsieur. Un coup de main ? »

    Gilad leva les yeux au ciel en plongeant son chasseur, collé à son siège, suivit sans relâches par les canons de la frégate. Puis, tandis qu’il commençait sérieusement à se demander s’il n’aurait pas du se reconvertir dans l’élevage de papillons –ou la culture de lauriers, il ne savait plus trop et son estomac un tantinet barbouillé l’empêchait de réfléchir correctement- quand la silhouette d’un chasseur surgit droit devant lui et frôla du ventre son cockpit pour se diriger droit vers la frégate, surprise. Sans lui laisser le temps de réagir, Deux joua des lasers, et de multiples impacts déséquilibrèrent le bâtiment, qui perdit de la vitesse. Tandis que Deux remontait en chandelle pour venir se placer sur l’aile de son lieutenant, d’autres Pulsar se réunirent pour la curée, et leur cible ne résista pas longtemps avant de se désintégrer en une multitude de particules de métal et de composants divers (et sans doute en partie organiques, et oui).

    Soulagé, Antilles sentit la tension le quitter progressivement :
    « Merci Deux. Je vous en dois une. »

    « Ah bon ? Parce que c’était vous, monsieur ? Vous m’en voyez ravi, monsieur ! »

    « Cessez de m’appeler monsieur, par pitié ! »

    « Bien compris, monsieur. »

    Antilles décolla une main des commandes pour la passer sur son visage avant de marmonner entre ses dents : « Je crois que je déteste ce type… » et de reprendre, s’adressant cette fois-ci à Edenko : « Kad ? »

    « Négatif. Le cargobus a pu s’échapper, désolé. Les frégates nous ont tenus en haleine assez longtemps. Mais je crois bien qu’on a évité le pire. Le Soledad a récupéré Trois, et il est en route pour venir nous chercher. Je crois que cette fois-ci, on va devoir se taper un sacré rapport ! C’est moche, pour les deux autres gars, et pour le chef Tyrel… »

    Laissant le babillage de Kad apaiser les dernières tensions de l’escadrille, Gilad jeta un regard intrigué sur une carcasse de frégate ; les trois avaient été détruites après avoir mené une attaque certes potentiellement efficace mais présentement inutile. Et le cargobus s’était enfui… Un simple teste…

    Le lieutenant Antilles secoua la tête ; il se passait des choses de plus en plus bizarres, dans la galaxie. Et quand il se passait quelque chose, il y avait toujours de nouvelles menaces pour en tirer profit. Cachées, elles attendaient leur heure… Clignant des yeux pour se concentrer sur le présent, le pilote décida qu’il prendrait plus tard le temps d’y réfléchir, et très longuement ; il avait des données à analyser… Mais pour l’heure, il avait besoin d’une bonne douche, et la curieuse envie de manger une salade.

    Laissant ses mains guider naturellement son chasseur, il rejoignit la formation des sept autres Pulsar encore en état de voler, et se passa une main dans la barbe ; mine de rien, ils s’étaient dégourdis, mais à quel prix ? Le chef Tyrel et deux autres pilotes étaient morts, et ça ne pouvait que relancer plus fortement les patrouilles de surveillance. L’un dans l’autre, il y aurait des choses à faire… Gilad n’était pas prêt de rentrer chez lui pour un bon moment ; il le sentait.

    Mais au sein d’une escadrille, n’y avait-il pas cette notion de famille quand on n’avait nulle part où aller ? Ajustant son vol sur celui de Deux, Gilad Antilles haussa un sourcil et enclencha son système de communications :« Pulsar, il est temps de rentrer... »

    ______________________


    Vila, ça m'aura permis de passer le temps ce soir.^_^ Maintenant, de là à dire que ça valait le coup...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Invité le Ven 11 Jan 2008 - 17:41

    OUAH, le pavé, je me mets à la suite du récit immédiatement ! Bienvenue à vous M. Antilles ! ^^

    :kao26: :kao27: :kao28: :kao25:
    :kao37: :kao42: :kao38:

    Un petit mot pour Noémie : Tu disais ? :p ... bon d'accord je te laisse le monopole du multi-confettis moyennant une offre financière avantageuse.
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Lana Lane le Ven 11 Jan 2008 - 22:35

    Bienveeeeeendu! ^.^

    Alors, pour les ch'tits détails : "le Vivenef"... Je meurs. X_x
    OuiiiiiIIIIIiiiiiiiiIIIIiiiiiiin! *se tape la tête contre son lit*
    Je n'ai plus la force de le répéter... ;__;

    Pour les relations entre humains/ases/shitennô... On va dire que oui, c'est possible... Il faudra définir les caractéristiques des hybrides... Un nouvel article pour le codex! >3

    Et euh... Qu'est-ce que je voulais dire déjà? é__è
    Ah voui!
    Mais je te connais toi! è__é *pointe du doigt*
    Tu étais sur Hemike! (Oui, je parle déjà au passé... V_v')
    Et je serais prête à parier que tu était aussi sur Glyn Rhuadan... Nan... Glyn Ruadhan... Enfin... Je sais plus trop...
    Et pis p't-être ailleurs aussi, mais je suis moins sûre...
    Contente de te voir ici! ^^
    (En fait, j'ai toujours voulu faire un bout de RP avec toi, mais j'ai jamais eu l'occasion. ;__; )

    Bon, passons aux choses sérieuses. è__é
    Je vais enfin pouvoir te valider... A moins qu'un nouveau devoir m'en empêche... ;__;
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Ven 11 Jan 2008 - 22:44

    J'étais bien sur Hemike! Le ministre de la défense irrascible qui demandait lors de ses tests d'embauche pour assistant de jongler et qui râlait tout le temps, alias Clay Fardreamer, c'était bien moi! Very Happy

    Par contre, je n'étais pas sur Glyn euh...truc.

    Enfin bref, ce qui est sûr, c'est que là tout de suite je suis bien ici. XD

    Et je rp avec toi quand tu veux!^_^ Je veux rppppp! (et si je suis ici c'est grâce à l'une des admins de The Faculty qui a mis Vivenef en partenaire. ^^)
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Lana Lane le Ven 11 Jan 2008 - 22:57

    Gilad Antilles a écrit:(et si je suis ici c'est grâce à l'une des admins de The Faculty qui a mis Vivenef en partenaire. ^^)

    Dire que ça fait longtemps qu'il aurait du être fait ce partenariat... ¬¬

    Ben si Hemike avait vécu plus longtemps, Lucile Hepburn aurait sans aucun doute surnommé Clay "Columbo". Hu hu... -^^-
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Ven 11 Jan 2008 - 23:13

    Sauf qu'il n'avait pas de femme dont il aurait pu parler à longueur de temps! ^^

    Le boulet que je suis vient de réaliser qu'il a été validé (ouaaais, je peux aller lire le codex! TOUT le codex, hop! *_*).

    Merci de l'accueil, les gens! ^_^
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Lana Lane le Ven 11 Jan 2008 - 23:27

    Y a pas encore grand chose dans le codex, il débute. ^^'

    Mais ça vient... Petit à petit... ^^

    D'ailleurs au fait... Kad Edenko... Mmh... Nan, je dis rien, je vais encore passer pour une geek obsédée... >.<
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Ven 11 Jan 2008 - 23:32

    J'espère grandement pouvoir apporter quelques contributions, si si! Ca vaut le coup de le remplir, vu tout cet univers! ^__^

    Qu'est-ce qu'il a, Kad? Parfois, je donne des noms parce que je les ai vus quelque part, mais je m'en rappelle pas la plupart du temps et c'est mon inconscient qui les ressort... ^^;; Vas-y, sois geek et obsédée! ^_^
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Lana Lane le Ven 11 Jan 2008 - 23:35

    Mmmh... Je sais pas... C'est vraiment... *rougit*

    Subconscient : "Mass Effect!"

    Espèce de traître! >.<
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Gilad Antilles le Ven 11 Jan 2008 - 23:41

    J'ai fini ce jeu grandiose il y a peu, tiens! Ca sonne un peu comme Kaidan Alenko, maintenant que j'y pense... (Kaidan, pourquuuoiiii? T_T Oui bon c'est aussi ma faute, mais zut alors!)
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Lana Lane le Ven 11 Jan 2008 - 23:47

    *___*

    Copain!

    (Ouf! Je ne suis pas une geek obsédée! Enfin, pas trop trop...
    Moi je dirais plutôt "Aaaaaaash! ;__; " Mais bon... Je comprends mieux pourquoi c'est déconseillé au moins de 18 ans, ce jeu... C'est pas vraiment à cause du sang et tout ça... )

    Contenu sponsorisé

    Re: Chef d'escadrille Gilad Antilles

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018 - 5:27