Et que ça brille hein!

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Et que ça brille hein!

    Message par Invité le Sam 26 Jan 2008 - 2:03

    On disait qu'il fallait donner peu pour recevoir beaucoup. Dans sa vie, Wilson avait beaucoup donné et n'avait reçu que peu de bonnes choses. Il n'avait plus de parents, son oncle Zanguief restait introuvable tandis que l'Adonis parcourait la galaxie comme l'oiseau parcourait le ciel humain.

    De sa cabine, Wilson pouvait voir à travers son hublot : l'espace, les champs d'astéroïdes, les comètes et les étoiles qui brillaient plus ou moins loin de la Vivenef. Dans sa cabine, Wilson dormait souvent, ou alors il cherchait un quelconque moyen de se divertir en s'adonnant à des exercices de musculation afin de passer le temps.

    Il faisait bon vivre sur Adonis. Adonis lui même était un Intelligence Artificielle, et Wilson pense comme ça parce qu'il ne trouve pas d'autres mots afin de qualifier cet individu qui coupait l'eau chaude alors qu'il se baignait, assez affectueuse, à sa manière.

    Winnie avait une hygiène de vie plutôt bonne comparé à celle de Troie. Ici, il mangeait à des heures précises, dormait aux heures normales, et faisait des exercices souvent. Il n'avait pas eu à se surmener depuis longtemps, et sa dernière nuit agitée remontait au décès du Second.

    Mais aujourd'hui, la question n'était pas à savoir comment vit Wilson sur son vaisseau, c'est plutôt ce qu'il compte faire actuellement! Car c'est en débardeur et en survêtement que Wilson arriva dans le hangar, chiffon et petit sceau d'eau à la main, afin de nettoyer son "outil de travail".

    Son vaisseau en avait vu des choses. Mais celui d'Adonis était une véritable perle. Il reluisait, brillait et on pouvait voir les yeux de Wilson s'écarquillaient lorsqu'il venait d'enlever la poussière et les roches stellaires qui s'accrochaient au vaisseau lorsqu'on ouvrait le hangar.

    Commençant son beau et relaxant travail en sifflotant un air qui lui passait par la tête, Wilson se plongea avec passion dans son briquage de carlingue.
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Gilad Antilles le Dim 3 Fév 2008 - 23:38

    [Tu me faisais de la peine, tout seul dans ton hangar depuis tout ce temps... u__u Alors me voilà! ^____^ Et ça va bosser dur, crois moi! è_é]


    Gilad Antilles pénétra d’un pas tranquille dans le hangar d’Adonis. Sans se presser, il slalomait habilement entre les tas de câbles et de pièces détachées qui jonchaient le sol du hangar de tout vaisseau pirate digne de ce nom, et prit note de faire en sorte que cela change. Vouloir conserver une image débraillée et rigolarde c’était très bien, mais se prendre les pieds dans la bobine lors d’une alerte, ça n’aidait pas…

    Le nez dans les relevés d’un bloc-mémoire qu’il tenait à la main, Antilles ne se départait pas de sa grâce habituelle, comme en témoignait sa facilité à sauter habilement par-dessus une boîte à outils oubliée par un pilote négligent. Baissant la tête pour passer sous l’aile d’un chasseur, le chef d’escadrille contourna l’échafaudage qui l’attendait au tournant comme s’il se fendait d’un pas de danse et, toujours plongé dans ses dossiers, redressa nonchalamment une serpillière qui penchait d’un air négligé.

    Ses bottes résonnant sur le sol, il finit par déboucher face au chasseur de Wislon Khaine et Gilad fit encore quelques pas, jusqu’à se retrouver derrière le pilote occupé à briquer son fidèle compagnon de vol. Claquant des bottes, Gilad attendit que le jeune homme se retourne et ne baissa son bloc qu’à ce moment là, révélant ses yeux sombres et sa barbe impeccablement taillée.

    « Khaine. On prend soin de son appareil à ce que je vois. Mais si vous continuez à frotter, je crains que vous ne finissiez par passer à travers. »

    Antilles allait lui demander de se mettre au garde à vous, et se rappela qu’il n’était plus sur un navire de la flotte de défense du Cercle mais sur un engin pirate à la discipline bien moins marquée. Et si, en homme pratique, Gilad s’était rapidement habitué, Wilson avait une manière de se comporter si débraillée que les vieux réflexes revenaient au galop chez le chef d’escadrille.

    Il lui arrivait souvent de se demander pourquoi il laissait le poste de second d’escadrille à Khaine. Gilad était quelqu’un d’ouvert, mais il attendait une certaine discipline de ses hommes, et Wilson n’était assurément pas de ce genre là. C’était un impulsif et une tête brûlée, ce que n’aimait pas du tout Antilles, mais il était aussi compétant et un sacré bon pilote, ce qui l’emportait –pour l’instant- aux yeux de Gilad. Et puis, avec le manque d’effectifs, il n’avait aucun autre pilote assez qualifié pour occuper un tel poste. En même temps, Gilad faisait de son mieux pour que Khaine ait le moins d’ordres possibles à donner ; lui confier des responsabilités, c’était comme donner un fusil sigma chargé à un gosse de cinq ans…

    « Je croyais vous avoir demandé de lire les derniers rapports de plan de vol et de m’en tirer un rapport acceptable. Maintenant que votre chasseur est présentable, vous ne pensez pas que vous pourriez accomplir ce qu’on attend de vous ? »

    Gilad pouvait paraître brutal, mais il n’avait pas élevé la voix ; il se contentait d’être direct. C’était nécessaire pour se faire entendre dans un tel escadron, et il n’allait certainement pas rater une occasion de mettre Wilson Khaine au pas…
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Invité le Ven 8 Fév 2008 - 21:48

    Tandis qu'un bruit de chiffon mouillé continuait la douce et gracieuse mélodie qu'il avait entamé depuis dix minutes. Il avait commencé par l'aile de son engin, et il était en train de terminer le cockpit ( Presque fini quoi). N'oublions pas qu'il a plus d'un an d'expérience, c'est une longue formation!

    Mais voilà qu'une autre musique venait se joindre à l'incroyable tableau de Wilson " Winnie " Khaine. Une musique de pas, de saut, de pas, d'esquivage de serpillères et bien sur, de remontrances de bretelles!


    « Khaine. On prend soin de son appareil à ce que je vois. Mais si vous continuez à frotter, je crains que vous ne finissiez par passer à travers. »


    Ah, ce bon vieux Gilad. Enfin, CAPITAINE Gilad Antilles. Toujours à lui passer un savon sur sa manière et ses actions. Quoique, il avait de quoi n'est-ce pas?

    Gilad, dit GiGi' chez les intimes, c'est le genre de mec qui ne sait pas se lâcher. Il devrait boire un peu plus avec notre Chef d'Escadrille, au moins ça lui détendrait la barbe quoi...

    Parce que là, on tombe presque dans le trop autoritaire!

    Même si M'sieur Antilles est un homme assez sévère, il s'avérait que Wilson l'adorait par dessus tout. P'têtre que c'est parce que notre second aimait tout particulièrement tout ce qui ne touchait pas à son caractère. Il déteste se faire marcher sur les pieds par quelqu'un de plus populaire que lui ou autre. Il est plutôt du genre à aimer ceux qui sont différents de lui, et à supporter ceux qui essaient de faire mieux, ou pire que lui.

    Wilson est quand même le parfait second n'est ce pas? Il ne fait pas souvent d'erreurs, enfin, pas souvent...

    C'est quoi cette histoire de rapports de plan de vol? Wilson fit une face dans ce genre d(0________0)b" avant d'essayer de ne pas couler totalement...

    Bon, ça disait quoi déjà ces rapports? Ca parlait de plan de vol, donc, de tactique et de choses dans ce genre. Bon, essayons d'inventer correctement les choses...

    -Hum, rapports de vol ?

    Glissant sur l’aile de son véhicule de travail, Wilson toucha le sol avec une pointe de délicatesse, et beaucoup de Wilson Khaine. C'est-à-dire, une petite pause acrobatique, avant de regarder son supérieur hiérarchique avec tout le sérieux dont il était capable d’offrir. Mais Wilson n’avait réellement jamais lu ces rapports de vol...


    - Désolé Monsieur Chef Antilles, mais je n’ai pas eu le loisir de lire ces rapports de vol. Je pensais plutôt qu’un entrainement au grand air nous empêcherait de rouiller nos capacités de pilotes !
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Gilad Antilles le Dim 10 Fév 2008 - 19:38

    La première chose que Gilad eut envie de faire, ce fut de se passer lentement une main sur le visage en poussant un soupir exaspéré. Mais comme il s’astreignait à un certain standing vis-à-vis de ses subordonnés, il se contenta de se pincer l’arrête du nez en fermant brièvement les yeux.

    Bon, respire mon vieux Gilad. C’est qu’un gamin, et tu sais que les gamins sont très doués pour ne pas faire leurs devoirs. Après tout, tu as été gosse toi aussi non ? Oui, mais moi, je faisais toujours mes devoirs…

    Exaspéré, Antilles se demandait bien ce qu’il pouvait répondre à son second quand ce dernier lui annonçait candidement qu’il n’avait pas pris le temps de se pencher sur les détails des plans de vol, comme on le lui avait demandé. Non mais qu’est-ce qu’on lui avait fiché comme lieutenant, ma parole ?

    Franchement, c’était un monde ! Il savait qu’il n’aurait pas des pilotes aussi disciplinés que dans son escadron de la flotte, mais il pensait au moins pouvoir leur inculquer un peu de matière grise. Parce qu’être un pilote, cela ne consistait pas qu’à sauter dans un cockpit pour aller faire des loopings dans l’espace en tirant sur tout ce qui bouge. Bien sûr, cela pouvait aider, mais pour le faire plus d’une fois et rester en vie, il fallait aussi quelques grammes de plomb dans la tête.

    L’ennui, c’était que le chef d’escadrille imaginait volontiers que si l’on tamisait la tête de Wilson Khaine, on n’en trouverait même pas de quoi faire un trombone en plomb. Le gosse était un pilote incontestablement doué, mais il pouvait le devenir encore plus si seulement il se concentrait un peu plus sur ce qu’il considérait comme de la paperasse…

    « Ces plans de vol, monsieur Khaine, sont justement ce qui nous permet d’aller faire des petits tours dans l’espace en toute connaissance de cause. J’ajouterai que votre chasseur n’est pas là pour que vous fassiez des tours de manège. J’aimerais bien que vous prêtiez un peu plus d’attention à tout ce qui ne consiste pas à secouer son manche à balai dans tous les sens. »

    Il y avait des jours où le chef d’escadrille se demandait si sa tâche n’était pas vaine, et s’il ne ferait pas mieux d’aller se balader ailleurs, là où on prêterait enfin attention à tout ce qui valait vraiment la peine d’être surveillé. Mais malgré cela, il ne pouvait s’empêcher d’apprécier Khaine, et c’était bien pour ça qu’il faisait de son mieux pour le pousser, afin qu’il se réveille.

    «Wilson, se dégourdir les ailes, c’est très bien… »

    Il tendit à Wilson son bloc de données.

    « …mais faire fonctionner ses neurones, ça permet de rester en vie. Alors vous allez me faire le plaisir de transférer les données suivantes dans votre bloc et de plancher sur ces plans de vol. Vous savez à quel point j’estime la valeur de l’information, et combien elle peut permettre de remporter les victoires les plus incertaines. »

    Derrière son bouc, Gilad se permit enfin un sourire en coin :

    « Ah, et c’est un ordre, Khaine. Maintenant...rien n’exclut d’aller les tester de nous-mêmes une fois ces fameux plans révisés… »
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Invité le Ven 15 Fév 2008 - 21:22

    «Wilson, se dégourdir les ailes, c’est très bien… »

    Alors qu’un bloc-notes venant de la main de Gigi’ prenait place au creux de le Wilson, ce dernier regardait avec appréhension le morceau de métal électronique chaud entre ses doigts. Il n’aimait pas ça, la lecture. C’était la musculation de l’esprit en quelque sorte, mais Wilson préférait de loin la muscu’ tout court. Ce n’était pas pour lire des données sensées l’aider dans ses vols qu’il avait rejoint Adonis. Non, lui, il savait bien que lorsqu’il était dans le cockpit, ce n’était pas son bloc-notes qui était là, c’était lui seul. Lui seul devait savoir comment esquiver un tir, comment en placer un pour mettre l’ennemi H.S, ou même, comment fuir. Wilson était seul dans son cockpit, et ses équipiers s’occupaient en général d’attaquer ou de le couvrir. Bref, c’est pas tout ça, mais il te faut écouter le général Wilson...

    « …mais faire fonctionner ses neurones, ça permet de rester en vie. Alors vous allez me faire le plaisir de transférer les données suivantes dans votre bloc et de plancher sur ces plans de vol. Vous savez à quel point j’estime la valeur de l’information, et combien elle peut permettre de remporter les victoires les plus incertaines. »

    Mais les victoires les plus incertaines sont remportées par les pilotes, et non par les bloc-notes ! Ce n’est pas le bloc-notes qui sent ses jambes s’en aller alors qu’il esquive un tir adverse, ni le bloc-notes qui se lance dans une course poursuite dans les astéroïdes afin de prendre son ennemi par surprise. Non, tout le mérite revenait aux pilotes. Mais c’est vrai que si les pilotes n’avaient pas eu un tant soit peu d’études, ils ne sauraient même pas comment manier leurs manches à balais, sans connotations perverses.

    Et, tandis que Gigi’ laissait apparaître un sourire en coin, Wilson passa une main dans ses cheveux marrons à la fin du discours de son Chef d’Escadrille avant de protester envers l’ordre d’une manière tout à fait « polie » :


    - Mais M’sieur Antilles. Je trouve que votre méthode s’apparente trop à la manière des ennemis. Etudier, c’est bien tout ça, mais se former sur le terrain, c’est mieux ! Je doute que n’vous ayez acquit vos capacités de vol en passant vos journées à lire. Vous avez appris à voler et vous avez acquit quelques notions de vols par la lecture, je n’en démords pas, mais je ne pense pas qu’un seul homme sur ce vaisseau puisse se vanter de savoir mieux piloter un vaisseau sans y avoir mit le pied dedans. La Théorie est complémentaire à la Pratique, je le reconnais, mais la Pratique réveille les sens et les souvenirs, tandis que la Théorie... Je ne proteste pas envers votre ordre, je vais, au contraire, commencer à les étudier de suite.

    Et voilà, comme quoi, si l’on savait prendre Wilson par les sentiments, il pouvait, et devait, se montrer gentil et doux comme un agneau.
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Gilad Antilles le Sam 16 Fév 2008 - 17:01


    Le problème avec les pilotes perclus de talent, c’était qu’ils avaient la plupart du temps une tendance effrayante à ne considérer les choses que lorsqu’elles pouvaient être vues à travers un cockpit. De préférence entre ce chasseur ennemi en piquée et ce cuirassé lourd, tandis que le noir de l’espace était déchiré par les batteries de laser et les missiles d’interception. Si en plus ça secouait grave (comme disaient les jeunes il y a fort longtemps), c’était encore mieux ! Les gens comme Wilson Khaine ne donnaient le meilleur d’eux-mêmes que lorsque la situation était au mieux désespérée.

    L’ennui, avec les situations désespérées, c’était qu’elles avaient la fâcheuse tendance à être aussi les dernières. Et Gilad ne voulait pas d’un casse-cou effronté qui prenait l’espace pour un terrain de jeu destiné à sa gloire. Les acrobaties pour épater les filles dans le ciel de l’astroport passaient encore, mais ne jurer que par la pratique n’était pas une bonne chose de l’avis du chef d’escadrille.

    Le frisson de l’excitation, la dose d’adrénaline face au défi, la chance… Les composantes des bons pilotes, et Antilles ne prétendait nullement en être dépourvu. Mais pour friser avec l’excellence, il était nécessaire de prendre en compte les facteurs que l’on pouvait maîtriser. Tactique, stratégie, capacités d’analyse, connaissance du terrain, sens de l’observation, prise de décision… Un esprit d’initiative était évidemment recommandé, mais chez les jeunes têtes brûlées il avait autant de chance de devenir un coup d’éclat qu’une catastrophe. Gilad avait perdu quelques pilotes imprudents lors d’escarmouches au temps de son service dans la flotte, et il allait faite son possible pour que cela ne se reproduise pas. Et Khain finirait par le comprendre s’il ne voulait pas se voir relégué en queue de peloton dans la hiérarchie de l’escadron…

    « Khaine, je ne vous demande pas de potasser les lois de la circulation spatiale dans une salle de classe et de vous préparer comme si vous alliez passer des examens, mais de jeter un coup d’œil sur le résultat de ces plans de vol et d’en tirer quelques observations intéressantes. Evidemment qu’il ne faut en aucun cas négliger la pratique, mais je ne veux pas d’un second qui pense que tout peut se résoudre si on sait faire trois ou quatre acrobaties. Ne me faites pas regretter de vous avoir hissé à votre range, et faites moi je vous prie le plaisir d’étudier ces plans et d’en sortir une analyse tactique utile. Ce sont ceux de la dernière sortie de l’escadron, ça ne devrait pas être sorcier, même pour vous. »

    Gilad avait parlé d’un ton calme, mais inflexible. Il aimait bien Khaine, mais il était nécessaire qu’il sache qui était le patron ici. Antilles voulait bien qu’on discute ses ordres lorsque la situation s’y prêtait et que les arguments étaient valables, mais il n’acceptait pas les dérobades à la Wilson.

    Il s’adossa nonchalamment à la carlingue du chasseur de Khain, et adressa un signe de tête à deux pilotes qui cheminaient non loin. Ils lui rendirent son salut et Gilad reporta son attention sur Khaine.

    « De toute façon, j’ai bien peur de ne pouvoir autoriser aucune sortie tant que je n’aurai pas votre rapport. Alors faites en sorte de vous y mettre rapidement –et efficacement, pas question de bâcler- que nous puissions au plus vite tester les tactiques que vous me présenterez en espace réel. »

    Gilad sourit ; la carotte et le bâton, il ne restait plus que cela…
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Invité le Mar 19 Fév 2008 - 19:15

    « Khaine, je ne vous demande pas de potasser les lois de la circulation spatiale dans une salle de classe et de vous préparer comme si vous alliez passer des examens, mais de jeter un coup d’œil sur le résultat de ces plans de vol et d’en tirer quelques observations intéressantes. Evidemment qu’il ne faut en aucun cas négliger la pratique, mais je ne veux pas d’un second qui pense que tout peut se résoudre si on sait faire trois ou quatre acrobaties. Ne me faites pas regretter de vous avoir hissé à votre rang, et faites moi je vous prie le plaisir d’étudier ces plans et d’en sortir une analyse tactique utile. Ce sont ceux de la dernière sortie de l’escadron, ça ne devrait pas être sorcier, même pour vous. »

    Oui monsieur, bien monsieur. Il ne restait plus qu'à Wilson de se mettre un képi sur la crâne, un uniforme sur son beau corps de russe, et hop, le voilà paré pour servir Antilles. Quoique ce monsieur disait, Wilson gardait ledit bloc-notes entre ses doigts de manière bizarre. Il n'avait jamais fait ce genre de choses, et il ne savait donc pas comment il allait faire ce foutu rapport. Si seulement un membre de l'équipe pouvait l'aider. Mais faut pas rêver. Les membres de l'escadron l'aimait bien, presque par dessus tout, mais on avait une règle bien précise chez les Pirates; surtout dans l'Escadrille: " On fait sa merde par soi-même ".

    Quoique, ça sauvait parfois Wilson de la célèbre corvée de ramassage de Wander lorsqu'il n'avait pas eu sa dose de Coke. Et bien sur, sans sa douce drogue, Wander ressemblait plus à un épileptique, voire un vieux danseur de cette danse qu'on nomme "tecktonik ", qu'à un pilote Pirate.

    Mais à l'instant où Wilson souriait à cette pensée, il se trouvait avec des rapports de vol à s'taper. Et si il voulait ressentir encore une fois la douce sensation du manche, tremblant sous les vitesses vertigineuses, entre ses doigts durs et robustes, il fallait qu'il les lisent...

    Faisant comme bon lui semblait, comme à son habitude, Gigi' s'adossa au vaisseau de Khaine avant de saluer deux pilotes. Winnie se retourna pour voir marcher côte-à-côte TJ et Doc'; qui discutaient d'une, je cite: " Nana foutrement bien gaulée " trouvé dans un CosmoPlayBoy© .


    « De toute façon, j’ai bien peur de ne pouvoir autoriser aucune sortie tant que je n’aurai pas votre rapport. Alors faites en sorte de vous y mettre rapidement –et efficacement, pas question de bâcler- que nous puissions au plus vite tester les tactiques que vous me présenterez en espace réel. »

    Lorsque Gilad finit son petit discours, enfin, son chantage, la mâchoire de Wilson faillit descendre jusqu'au sol tout clean. PLUS DE SORTIES?! IMPOSSIBLE! Rester cloitré dans sa chambre pendant des heures et des heures, ça passait un moment. Mais là! Et Wilson voyait déjà la têtes des pilotes, le regardant avec une sale mine parce qu'ils ne pouvaient plus exercer leurs passions pour le pilotage à cause de lui...

    Et bien sur, ils avaient déjà tous fait ce foutu rapport. Raaaaah! Dure la vie d'un Pirate flemmard! Non, pas flemmard, enfin, pas totalement.

    Et c'est en posant le bloc-note appartenant à Gilad Antilles sur l'aile droite de son chasseur qu'il dit:


    - Bien monsieur.


    Il ouvrit le cockpit avant de tirer, de sous son siège, un mini-ordinateur pas plus gros qu'une pochette de papier canson. Se saisissant du petit câble qui dépassait à peine du bloc-notes informatisé, afin de le brancher sur son portable, Wilson put entendre un "bip" avant de voir l'écran bleu devenir blanc et afficher " Copie en cours ".

    Wilson s'assit sur le bord de son cockpit, tout en regardant Gilad d'un air... " Satisfait maintenant?!"


    Dernière édition par Wilson Khaine le Mar 19 Fév 2008 - 19:16, édité 1 fois
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Gilad Antilles le Mer 27 Fév 2008 - 10:21

    C’est avec amusement que Gilad laissa Wilson Khain prendre son bloc de données pour aller le brancher à son ordinateur, l’air renfrogné (Wilson, pas l’ordinateur). On avait beau dire, un commandant vivait aussi pour de tels moments. Antilles n’était nullement un sadique, un tyran ou un sans cœur, mais titiller Khain, c’était plus fort que lui, il ne pouvait pas ne pas le faire quand l’occasion se présentait.

    Et, pour une raison cette fois-ci moins triviale, il ne laissait jamais passer une chance de renforcer le caractère du jeune homme ou de lui apprendre de nouveaux trucs. En tant que second de Gilad, ce serait Khaine de prendre le relais s’il arrivait quelque chose au leader des Phantom. Et leur chef se refusait à laisser une telle responsabilité entre les mains de quelqu’un qu’il ne jugeait pas fiable. Et il avait pleinement confiance en les capacités de Wilson, même s’il ne le montrait pas tout le temps, afin que le jeune ne choppe pas plus la grosse tête. Si Gilad avait finalement choisi Wilson Khaine après le refus de Jack Thorne pour prendre la place de second, c’était bien parce qu’il savait le gosse capable. Il fallait juste…lui mettre un peu de plomb dans la tête. Et au pire, Doc’ Thorne serait là ; le numéro trois de l’escadrille se révélerait d’une aide précieuse pour Wilson…

    Tandis que le gosse copiait les données des plans de vol sur son propre engin, Gilad passa mentalement en revue les diverses tâches qu’il lui restait à accomplir. Demander un compte-rendu de l’état des chasseurs auprès de Lana Night, la mécano de l’escadrille ; une entrevue avec la cadette du groupe, Mélodie, afin de voir comment elle vivait son intégration sur Adonis et parmi les Phantom. Et il restait le cas Wander… Nathan Wander était sans doute l’un des pilotes de l’escadron avec lequel Gilad avait le plus de mal. Il soupçonnait le junkie de replonger, et il était persuadé que les autres le couvrait, ce qui ne plaisait pas à Antilles. Le plus triste, c’était que Nathan était un gentil garçon, au fond. Mais un chef d’escadrille ne pouvait garder un tel élément dans le groupe ; c’était un danger pour tout le monde. Il espérait vraiment que l’homme allait s’en tirer ; Adonis n’avait pas besoin d’un pilote en moins…

    Diriger un escadron n’était pas une tâche facile, et particulièrement celui-ci. Les pilotes n’avaient rien à voir avec les militaires du Cercle. Oh, il y en avait aussi des spéciaux, mais le service faisait qu’il était plus aisé de les tenir. Cela dit, dans la flotte de défense, on prenait aussi moins le temps de connaître chacun de ses pilotes, ce que Gilad mettait un point d’honneur à faire. Les pilotes pirates d’Adonis venaient de tellement d’horizons différents que cela devenait nécessaire. Qui aurait cru que le savant Jack Thorne finirait flibustier, par exemple ? Ou cet empaffé de Ferrano ? Et une bonne connaissance des autres amenait une meilleure cohésion. Ce qui était souvent difficile, mais dans l’ensemble, le groupe commençait à fonctionner.

    Et Wilson Khaine y était aussi pour quelque chose. Le gamin, comme l’appelait Gilad, avait le don pour s’entendre avec tout le monde, même si ses tentatives de drague envers les éléments féminins étaient encore à plat. C’était aussi pour ça que Gilad l’avait hissé à ce poste ; parce qu’il avait besoin d’un élément plus détendu pour contrebalancer avec sa poigne. Et avec Khaine, il donnait à l’escadron un équilibre bienvenu, surtout dans une bande aussi disparate que la leur.

    Dès que Wilson eut finit son téléchargement, Gilad se rapprocha et tendit la main en souriant pour récupérer son bloc de données :

    «Allons, ce sera vite fini, Wilson. Et je ne vais pas priver l’escadron de sortie parce que tous les plans de vols ne me sont pas revenus… »

    Récupérant son engin, Antilles y tapota rapidement quelques données, se forçant à ne pas relever les yeux pour regarder Wilson tandis qu’il déclarait, souriant de plus belle :

    « …mais seulement vous. »

    Toujours sans le regarder, le chef d’escadrille s’amusait follement de la situation. Il savait pertinemment que le gamin n’avait jamais fait ça de sa vie, mais il n’allait pas lui tendre une bouée de sauvetage. Il voulait que Wilson prenne lui-même l’initiative de demander
    un coup de main. Mais fier comme il était, c’était pas encore gagné…
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Invité le Jeu 28 Fév 2008 - 20:26

    «Allons, ce sera vite fini, Wilson. Et je ne vais pas priver l’escadron de sortie parce que tous les plans de vols ne me sont pas revenus… »

    Dit Gilad Antilles à Wilson Khaine. Wilson, qui, rendit son bloc notes informatique à son supérieur avant de déposer son portable sur le siège de son vaisseau.

    C'est drôle quand même? Wilson, qui, d'habitude, arrive à ce qu'il veut avec facilité, a trouvé quelqu'un de sa trempe en la personne d'Antilles. C'est ex-chef des forces du Cercle avait du en voir des têtes brulées dans sa carrière, et Wilson se doutait bien qu'il ne serait pas le dernier qu'il aiderait à aller au delà de ses capacités.

    Mais reprenons avec notre histoire de cheval, de carotte, et de la charrue parlante...

    Gilad écrivait virtuellement sur sa machine, sans prendre la peine de regarder dans le blanc des yeux Wilson. Comme si il en avait royalement rien à faire de la modification corporelle au niveau de son visage lorsqu'il annonça qu'il serait privé de sortie si il ne rendait pas ces rapports.

    Bon Wilson, il te propose un deal simple. Tu bosses, tu sors. Tu bosses pas, bah, tu pilotes pas.

    Tu vas faire quoi Khaine? Essayer de lui passer une balayette en pleine poire et sortir? Tu crois que ça se fait comme ça? Bah non, là, tu dois étudier...

    Attrapant son ordinateur de la main droite, Wilson se laissa lourdement tomber dans son cockpit. Il sentait que cela allait être long, fastidieux, et qu'il n'y arriverait même pas à écrire plus de 7 lignes correctes.

    Alors, autant chercher quelqu'un qui pourrait l'aider?

    Mais non, décidément, t'es pas comme ça Khaine. Toi, t'es un battant. Personne t'as aidé dans la vie, et t'as compris que celui qui essayait de t'aider finissait toujours encore plus embourbé dans la m*rde de furil que toi.

    Alors, t'as décidé d'écumer les bars, d'écumer les bras féminins, d'écumer l'espace, d'écumer la vie en gros.

    Et un jour, lassé de cette vie, quelqu'un t'emmena sur Adonis.

    Et ce jour là, ta vie changea.

    Tout d'abord, tu rencontra pleins de nouvelles personnes toutes plus intéressantes les unes que les autres. T'as bu dans les bouteilles les plus chères du marché noir et tu comprends pourquoi maintenant.

    T'as été promu Second après le refus du Doc'. T'as pas refusé parce que tu voulais pas que Gilad ne croit que personne ne l'aimait. Mais toi, finalement, t'as eu quoi?

    T'as eu de son affection. Affection refoulée, que personne ne voit, mis à part toi.

    Bref, il est aussi spécial que toi Gigi'.

    Enclenchant le système d'auto-projection, Wilson lut, directement dans son cockpit, les premières lignes du rapport de Gilad. Des notes, de ce qu'il devait étudier.

    Wilson, ayant soudain l'impression d'oublier une chose capitale, se leva en catastrophe, manquant de faire tomber l'ordinateur qui projetait les données dans le vide.

    Il apostropha le supérieur en lui demandant:


    - Chef!

    Un instant, histoire de bien voir qu'il écoutait, et Winnie reprit:

    - Vous n'savez pas où est encore passé Kat? J'ai besoin de lui, hum, parler...

    Bon, peut-être pas QUE parler, histoire de voir si elle comprenait quelque chose à ce foutu rapport. Pis, non c'est pas de l'aide! C'est de l'assistance à Winnie en danger, c'est pas pareil.
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Gilad Antilles le Lun 3 Mar 2008 - 16:17

    « Je suis là Winnie. »

    L’air nonchalante, comme à son habitude, la pilote d’escadrille Katina Udesky apparut en contournant l’aile du chasser de Wilson Khaine. Vêtue d’un débardeur jaune et noir et d’un short de gym, elle sortait visiblement d’une séance d’exercice et s’était décidée à faire un tour dans le hangar. Elle avait rattaché ses longs cheveux ocre en deux couettes pour éviter qu’ils ne lui balaient la figure, et elle se fendit d’un salut en souriant quand elle aperçut Gilad, toujours adossé à la carlingue de l’appareil.

    « Chef. »

    Gilad répondit à son sourire :

    « Mademoiselle Udesky, je vois qu’on se maintient en forme. J’ai reçu le plan de vol que vous m’avez communiqué tout à l’heure, et je n’ai rien à redire. »

    « Merci, mais ce n’était pas spécialement difficile de tirer un schéma global de toutes ces données… »

    Antilles haussa un sourcil, amusé ; Katina était sans doute une des meilleures pilotes de l’escadrille que ce soit derrière un manche à balai ou concentrée sur une analyse tactique, mais elle ne se départait que rarement de son air blasé. Au même titre que Melodie –la plus jeune pilote des Phantom- Gilad la considérait un peu comme sa protégée, et il faisait toujours en sorte de lui donner de nouvelles responsabilités, histoire d’occuper un peu son esprit.

    « Ca ne m’étonne pas de vous, Katina. Mais je crois que notre jeune ami réclame votre attention… »

    L’homme se fendit d’un clin d’œil, pianota encore une fois sur son bloc de données et se baissa pour passer sous l’aile du chasseur de Wilson. Il était de l’autre côté et s’écartait pour laisser passer un technicien pressé quand il dit encore :

    «N’oubliez pas, Khaine: faites moi du beau boulot ! »

    Il se faufila entre deux autres chasseurs à quai, laissant ses deux pilotes. Passant une main sur son visage, Katina –dit Kat- leva la tête pour regarder Wilson dans son cockpit et lança d’une voix lasse par avance :

    « Qu’est-ce que je peux faire pour toi Winnie ? »
    Et s’il lui répondait
    encore quelque chose comme « Sortir ce soir » ou d’autres idioties du genre, il allait le sentir passer, une fois de plus…

    [HRP: End pour moi mon grand; navré, ce fut un peu court, mais je dois liquider des sujets un peu partout sur le net, manque de temps... u_u J'te laisse conclure! n_n]
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Invité le Sam 8 Mar 2008 - 5:38

    « Je suis là Winnie. »

    Ainsi, telle la divine voix sortit des cieux pour aider les malheureux et les perdus ( à moins que ce soit l'inverse... ) la voix de Katina sortit des entrailles du hangar ( un à deux mètres du chasseur Wilsonnien quoi ) pour répondre à l'appel de secours de Wilson.

    Alors que Kat' recevait des félicitations bien mérités pour son travail, excellent soit-dit en passant, Wilson bougonnait quelque chose dans le cockpit de son chasseur. A ce qu'il disait, Gilad mettrait sur un piédestal les autres pilotes, et lui, pas assez. Si il était second, c'est qu'il le méritait, pas parce qu'il ne restait que lui comme postulent, non mais!



    «N’oubliez pas, Khaine: faites moi du beau boulot ! »


    Ah et puis crotte. Khaine, lui, il a pas envie de rester dans sa chambre à pianoter sur un portable pour un supérieur qui n'aime pas délirer un tant soit peu. Khaine veut sortir, et Khaine sortira, tôt ou tard soit, mais il sortira! Foi ( ou serait foie? ) de Khaine Wilson, alias Winnie.


    « Qu’est-ce que je peux faire pour toi Winnie ? »


    Wilson ouvrit son cockpit d'un geste lent et particulièrement désirant avant de regarder droit Katina dans les yeux. Comment il allait bien pouvoir lui demander ça hein?


    - Bah, j'ai vu qu'on avait récupéré du Nosri(1) dernièrement, ça te dirais un petit diner aux chandelles ce soir?

    Katina baissa la tête, les yeux fermés, et la veine temporale qui commençait à monter, encore et encore... Khaine sentait la grosse colère venir, comme une sorte de 6eme sens qu'il avait acquis depuis qu'il connaissait Kat', mais à chaque fois qu'il allait se prendre une raclée magistrale par sa collègue de travail, il n'arrivait jamais à l'éviter.


    - Khaine - Winnie - Wilson, combien de fois devrais-je te répéter que je n'irais JAMAIS manger un morceau avec toi comme SEULE compagnie... Et ne me sort pas le coup du " Mais il y aura un cuistot " ça ne marche pas!

    Affichant un large sourire devant la mine enragée de Kat', Wilson se mit à rire aux éclats, chose qu'il n'avait pas faite depuis longtemps. Rire lui permettait de se lâcher, mais pas comme d'habitude, non, là, il extériorisait sa joie, pas avec un simple sourire, non, un rire de crystal, fin, et presque adorable à entendre. On dirait entendre un homme en pleine forme, en pleine santé et dans la fleur de l'âge rire d'une blague de sa femme ou de son gosse.

    Wilson reprit, devant une Katina qui le menaçait du poing :


    - Non non, je t'invitais juste à, hum
    * Même si mon orgueil en prend un coup, les sorties, c'trop important *, m'aider pour le rapport...

    Kat' baissa le poing, releva la tête afin de regarder Khaine droit dans les yeux. Il était sérieux, mais elle, on dirait qu'elle ne prenait pas ses paroles toutes à fait au sérieux. Un grand sourire apparut sur sa jolie petite bouille, alors qu'elle continuait à fixer Winnie.

    Après être montée sur l'aile du chasseur, Kat' s'approcha du cockpit de Wilson gracieusement avant de lui dire :


    - Ça me parait intéressant, mais...


    Elle continuait à s'approcher, s'infiltrant dans le cockpit, puis, sur les jambes de Wilson. Elle le regarda droit dans les yeux, tout en passant sa main sur le visage du 2nd d'Escadrille, telle une femme attentionnée, passionnée, qui cajolait son homme. Elle attrapa la tête d'un Winnie qui se disait " J'savais bien qu'elle succomberait un jour où l'autre au charme Khaine! " avant de dire, lentement et sensuellement :

    - C'est un travail à faire seul...


    Arrêtant tout mouvement romantique, passionnée, et sensuel, Kat' se posa finalement sur le corps de Wilson en s'étirant mollement, tout en disant :

    - Allez, ramènes-moi à ma chambre, j'suis sur que si tu laves mon linge pendant quelques semaines, on pourra s'entendre.


    Et c'est ainsi, qu'après quelques magouilles Udeskiennes, et un air consterné parce qu'il s'était fait rouler dans la farine de Khaine, que se terminait cette journée par un magnifique rapport bien tapé, bien rédigé, et surtout, correctement fait! Merci qui? Merci bibi!

    _______________________



    (1)
    Nosri : Poisson d'Asgard au goût particulier qui provoque une dépendance si l'on en consomme trop, très apprécié des humains et des Shitennô, les Ases eux, le trouvent commun.

    _____________________________


    TOPIC TERMINE

    Contenu sponsorisé

    Re: Et que ça brille hein!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 12 Déc 2018 - 13:06