Le début d'une grande aventure...

    Partagez
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 31
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Le début d'une grande aventure...

    Message par Delphane Brumaire le Sam 17 Mar 2007 - 21:08

    La pluie martelait les carreaux du salon. Le temps, comme d'ordinaire, était maussade. Dans la rue, les gens arpentaient les trottoirs luisants avec morosité. Soudain, une ombre passa à toute vitesse au-dessus des cirés et des cheveux détrempés. L'aëro, le train aérien d'Avalon, émit un sifflement strident et s'arrêta à quelques mètres seulement de l'entrée de l'immeuble ocre foncé. Les portes s'ouvrirent sur un flot d'êtres, pour la plupart humains, mais parmi lesquels se trouvaient quelques Ases et quelques Shitennôs.

    Au milieu de cette foule, se tenait Delphane Brumaire. Elle avait l'air tout aussi morne que ses concitoyens, et, comme eux, semblait peu perturbée par la pluie battante. Elle se détacha du lot et entra dans l'immeuble ocre. Tandis que l'ascenseur gravissait les 77 étages qui la séparaient de son appartement, elle tira de sa poche un câble très fin qu'elle relia d'un côté au pendentif qu'elle portait et dont elle ne se séparait jamais, et de l'autre côté à une oreillette-micro qu'elle accrocha à son oreille droite.


    "Fonction : Lecture. Objet : E-Mail. Type : Derniers non lus", prononça-t-elle clairement dans le micro. Une voix lui répondit instantanément. Elle navigua ainsi dans sa boîte mail pendant quelques instants, histoire d'y faire un peu de tri, puis sélectionna un mail qui lui venait de son père. La voix lut :

    "Bonjour, Delphane. Tu n'es pas venue au cimetière aujourd'hui. Je te rappelle que c'était l'anniversaire de la mort de ta mère. On ne se voit déjà qu'une fois par an, alors si tu commences à ne plus venir, ce n'est pas la peine de continuer à se voir.

    Que deviens-tu ? Est-ce que tu as finalement réussi à te faire des amis ? De mon côté, la situation s'améliore, mes bronchites chroniques s'atténuent peu à peu, et j'ai de moins en moins de problèmes d'argent.

    Si tu veux qu'on se voie, un de ces jours, n'hésite pas à me faire signe. Je sais que la mort de ta mère t'a beaucoup chagrinée. Tu as changé du tout au tout depuis son accident. Tu étais une enfant plutôt gaie, et joueuse, bien que tu te sois toujours mise en marge de la société... Il n'est pas encore trop tard, Delphane. Tu peux encore nouer des liens avec des êtres vivants, au lieu de rester cloîtrée avec tes ordinateurs et tes I.A., tu sais !

    Contacte-moi, s'il te plait. Il faut qu'on se voie. Tu es ma seule famille. Tu me manques.
    "

    Delphane soupira. Puis elle prononça : "Fonction : Supprimer. Objet : E-Mail. Type : Dernier lu." Puis elle hésita quelques secondes, et ajouta : "Fonction : Appliquer filtre. Objet : Père. Type : Courrier indésirable".

    La porte de l'ascenseur s'ouvrit brusquement. Delphane s'engouffra dans le couloir sombre, marcha comme un automate jusqu'à la porte dotée du numéro 231.103, passa une carte devant le lecteur approprié, et, au signal sonore qui signifiait que la porte avait été déverrouillée, entra.

    L'atmosphère était étouffante. Un ronronnement se faisait entendre. Delphane retira son ciré, le laissa tomber près de la porte qu'elle reverrouilla d'un coup nonchalant de carte magnétique, puis retira ses chaussures boueuses et se dirigea vers la cuisine. Elle y déposa son sac dans lequel se trouvait le dossier sur lequel elle était censée travailler pour le lendemain matin, ouvrit un placard poussiéreux, y choisit une barquette, en retira la languette auto-chauffante et agita le tout. Elle décolla ensuite la cuillère en plastique de la barquette, et se dirigea enfin vers le salon.

    Dans la pièce exiguë se trouvaient une vingtaine d'ordinateurs. Certains n'étaient pas plus gros que la main, d'autres aussi larges que le mur. Tous étaient allumés et exécutaient des tâches diverses durant l'absence de leur maîtresse. Celle-ci s'assit directement sur le sol en coco, ouvrit sa barquette, et y plongea une cuillère. Ce faisant, elle alluma l'écran de l'ordinateur le plus gros, et qui semblait le plus récent. La cuillère à mi-chemin entre la barquette et sa bouche, elle tapota à toute vitesse sur l'écran tactile, qui lui fit un rapide bilan des tâches exécutées depuis le matin. Tout en lisant, Delphane avala enfin la première bouchée de son porridge synthétique. La chaleur de la bouillie la revigora. Elle réalisa soudain qu'elle n'avait pas mangé depuis au moins quarante heures. Elle avala encore deux cuillères de nourriture, puis s'empara de son pendentif. Elle le brancha à l'ordinateur, puis laissa les deux unités se synchroniser. Elle consulta l'horloge de l'ordinateur. Malgré la chaleur ambiante, un frisson lui parcourut l'échine. C'était le fameux jour.


    Près d'une semaine plus tôt, elle avait reçu un mail anonyme lui proposant un rendez-vous pour l'éventualité d'une embauche. Aucune mention du type de poste proposé. Delphane, méfiante, avait tout d'abord lancé plusieurs programmes de recherches pour localiser l'émetteur du mail, mais en vain, ce qui l'étonna beaucoup : ses programmes étaient à la pointe de la technologie.
    Après beaucoup d'hésitations, elle s'était rendue à ce rendez-vous. Son travail n'était pas le pire qu'elle aurait pu avoir, mais il était loin d'être épanouissant, et, au fond d'elle, Delphane nourrissait encore l'espoir de concilier passion et travail.

    L'homme qui l'attendait dans la salle privée du Kerrid's Wen, une auberge réputée du centre-ville, était somme toute assez banal. Il ne s'était pas vraiment présenté. Il avait simplement dit qu'il était un scientifique d'une organisation plus ou moins secrète, et que cette organisation était intéressée dans ses compétences à elle, et notamment ses connaissances en I.A. et en sauvegardes. Quand Delphane s'était montrée sceptique, il avait prononcé les mots "ordinateur à personnalité". Cela avait mis Delphane sous le choc.

    Elle avait donc accepté une première rencontre. Elle n'avait presque cessé de penser à l'éventualité de pouvoir approcher un ordinateur à personnalité pour l'étudier.

    Et ce jour-là, c'était le fameux jour. Le jour du rendez-vous.

    Il lui restait encore un peu plus de trois heures pour se préparer et partir. Elle hésita encore une seconde. Elle pouvait encore ne pas y aller. Puis une sorte de décharge électrique lui traversa le corps, et la fit se lever.

    Elle irait.

    Elle prépara un petit sac dans lequel elle bourra quelques t-shirts, un jean à la propreté douteuse, quelques sous-vêtements, une bonne cinquantaine de câbles tous différents les uns des autres, et une grosse boîte en métal. Elle porta le sac jusqu'au salon. Elle passa près d'une heure à configurer chaque ordinateur de façon à ce qu'ils soient autonomes pour une durée minimale d'un mois.
    *On ne sait jamais*, pensa-t-elle. Après mûre réflexion, elle consacra même une unité entière à la maintenance des autres ordinateurs. Elle la mit en réseau avec ses congénères, puis y brancha son améthyste. Elle transféra l'I.A. primaire qui lui avait servi un peu plus tôt à consulter ses mails. Elle prononça sans y penser toutes les directives pour la configurer, puis la passa en mode automatique.

    Elle n'avait donc plus d'I.A. dans son pendentif. Elle savait pourtant qu'elle en avait besoin, ne serait-ce que pour les tâches de recherche ou de gestion des sauvegardes. Elle n'aimait pas dupliquer les I.A., et toutes celles qui travaillaient à ce moment là dans son salon étaient occupées. Elle n'avait pas le temps d'en programmer une nouvelle.

    A contrecœur, elle rouvrit son sac, en sortit la boîte en métal, qu’elle brancha à l’air de l’un des nombreux câbles sur son écran tactile pliable. Elle transféra un fichier volumineux du disque dur qui se trouvait dans la boîte vers celui qui se trouvait derrière l’améthyste, puis démarra l’application. Une voix qu’elle ne connaissait que trop bien retenti dans l’oreillette qui était toujours branchée au pendentif.


    « - Eh bien, il t’en aura fallu, du temps, pour me réveiller !
    - Je te préviens, répondit Delphane, que si tu ne la mets pas en veilleuse très vite, tu repars illico presto sur le lecteur G.
    - J’ai bien compris. De toutes façons, que puis-je faire d’autre que t’obéir ? »

    Delphane regretta une fois de plus d’avoir aussi bien configuré Copp.

    Lorsqu’elle quitta enfin l’immeuble ocre, il ne lui restait plus que trois quarts d’heure. Elle emprunta l’aëro jusqu’aux confins de la ville, puis marcha tant bien que mal sur les petits chemins boueux qui menaient à la forêt. Cette forêt était à l’abandon depuis près d’un siècle, et personne n’y allait jamais. Le peu d’habitants d’Avalon qui aimait la nature se contentait des parcs publics.

    Une violente douleur à l’estomac lui rappela qu’elle était partie sans toucher à sa barquette de porridge. Les cinquante kilos de matériel informatique qu’elle transportait dans son sac à dos n’y arrangeaient rien. Mais elle demeura patiente. Elle suivit les directives que Copp lui dictait à l’oreille à partir du plan que l’inconnu avait fourni à Delphane la semaine précédente.

    Et, bientôt, la silhouette d’un imposant vaisseau de guerre se dessina à travers les arbres sinistres. Delphane repéra bientôt ce qui ressemblait beaucoup à une ancre, et s’en approcha. Après quelques secondes d’un silence intense, une passerelle se déploya lentement vers le sol. Sans faire attention aux énormes gouttes de pluie qui s’écrasaient sur elle, Delphane leva le visage vers Adonis, le vivenef sur lequel elle avait rendez-vous. Qu’allait-il lui arriver ? Avait-elle bien fait de laisser ses ordinateurs chez elle ? Il semblait qu’elle n’allait pas tarder à avoir la réponse à ses questions...


    Dernière édition par le Lun 19 Mar 2007 - 17:17, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Personnage Non Joueur le Dim 18 Mar 2007 - 19:29

    En haut de la passerelle quelqu'un l'attendait. Ou plutôt, deux personnes l'attendaient, espérant que la jeune prodige Delphane Brumaire accepterait de faire partie des leurs. Dans tous les cas, Adonis partait de nouveau dans l'espace dans moins d'une heure. Il ne valait mieux pas que la vivenef fasse escale trop longtemps. Surtout à Avalon.

    Le responsable du recrutement de la "Final Experiment" était un grand dadais au crâne dégarni et avec un début de brioche, malgré la maigreur de tout le reste de son corps. mais son visage affichait toujours un sourire aimable. Il rajusta ses lunettes en guettant l'ombre d'une silhouette sur la passerelle. A côté de lui, le Bosco d'Adonis, Noémie attendait également la nouvelle arrivante [Si tu le veux bien... Wink ].

    Enfin, la jeune femme qu'ils attendaient arriva jusqu'à eux. Le sac qu'elle portait était un signe plutôt encourageant.
    Marc alla à sa rencontre avant qu'elle n'ait pu atteindre le haut de la passerelle en souriant de toute ses dents.


    "Ah! Vous voilà! J'avais peur que vous ne vous égariez... Bienvenue à bord de la Vivenef Adonis, Mlle Brumaire." dit-il jovialement en lui tendant la main.
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Noémie Herbogast le Dim 18 Mar 2007 - 20:14

    [Pas de soucis ! ^^]

    Noémie était en train d’écrire un rapport quand elle reçu le message qui lui ordonnait d’aller chercher une nouvelle arrivante… Elle lut attentivement le dossier qui lui était parvenu, sur cette jeune femme : Delphane Brumaire, une professionnelle en informatique. Elle avait déjà rencontré l’un des membres de "The Final Experiment".

    Alors Adonis s’arrêta sur Avalon, à Carbonek, où il devait accueillir cette jeune femme. Avalon… voila une planète que Noémie connaissait peu. Et pour cause : un monde presque sans luminosité, très peu pour elle…

    Noé rejoignit alors Marc et alla sur la passerelle. Attendre. Attendre sous la pluie. Heureusement Melle Brumaire était ponctuelle ! Elle apparut bientôt à Noémie. Exactement comme elle était décrite dans son dossier. Le bosco sourit de plus belle, accueillir quelqu’un était toujours un plaisir. Et puis, si la décision de Delphane à faire parti de "The Final Experiment" n’était pas définitive, autant la mettre en confiance. D’après ce que lui avait dit Marc, après que Noémie lui ai posé quelques questions sur la nouvelle arrivante, il fallait "absolument que cette jeune femme vienne !" avec eux.

    Noé laissa le responsable du recrutement aborder la personne et attendit en haut de la passerelle, toujours souriante, se décalant légèrement pour les laisser tous les deux revenir. (Parce que pour Noé, c'était inimaginable que Delphane ne les rejoigne pas.) Et pour qu'ils reviennent vite. Combien de fois n'avait-on pas répété à Noémie qu'il était préférable qu'Adonis ne reste pas longtemps sur Avalon... Bon maintenant, c'était elle qui le répétait aux nouveaux mais jamais elle n'avait eu à mettre en pratique ceci... Et puis, plus vite ils revennaient, et moins ils seraient mouillés.


    Dernière édition par le Mar 20 Mar 2007 - 21:00, édité 1 fois
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 31
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Delphane Brumaire le Mar 20 Mar 2007 - 11:31

    Delphane avisa ses hôtes. Elle ne porta aucun jugement sur eux, car l'apparence, la façon d'être, ou encore la façon de parler lui importait peu. Elle aimait aller à l'essentiel. Elle effleura la main du recruteur, sans pour autant se départir de son air morne.

    Qu'attendez-vous de moi, exactement ?

    Elle n'avait même pas pensé à les saluer correctement, ni à remercier le recruteur de son accueil. Pour elle, il ne s'agissait que d'une perte de temps. Elle devait évaluer au plus vite les besoins et les contraintes de cette organisation, savoir en quoi elle leur serait utile, et en quoi ce travail pourrait être plus intéressant que celui qu'elle exerçait depuis un peu plus de dx ans déjà. Elle fixait le recruteur droit dans les yeux, sans un regard pour le bosco. Elle n'essayait pas de l'éviter, mais il lui paraissait logique de s'adresser en priorité à celui qui avait ouvert la conversation en premier.


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Personnage Non Joueur le Dim 25 Mar 2007 - 20:30

    Marc fut légèrement déstabilisé par le manque de politesse de la jeune femme. Mais il ne le montra pas. Et cela n'avait aucune importance. Tout ce qui comptait pour "The Final Experiment", c'était le talent. Et un minimum d'intégrité, bien sûr. Avant de répondre, le recruteur éclata d'un rire jovial.

    "Vous, on peut dire que vous êtes directe!"

    Marc passa derrière Delphane pour l'accompagner jusqu'en haut de la passerelle, au moins pour se mettre à l'abri de la pluie.

    "Ce que nous attendons de vous, c'est bien simple : nous aimerions que vous aidiez Lana Lane à fouiller sa mémoire afin de disposer de toutes les informations dont disposaient les premiers scientifiques de la "Final Experiment". Notre but et d'améliorer le programme "Time Telepathy" et d'essayer d'en prévoir les conséquence s'il aboutit. Si cela est dans vos cordes, et je suis certain que cela l'est, vous êtes la bienvenue parmi nous et à bord d'Adonis qui se fera un plaisir de faire votre connaissance."

    Certes, Marc en dévoilait beaucoup d'un seul coup, mais il voulait jouer cartes sur table car il pensait que c'était la meilleure façon de convaincre Delphane de les rejoindre et Dieu seul savait à quel point la "Final Experiment" avait besoin de quelqu'un comme elle.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 31
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Delphane Brumaire le Lun 26 Mar 2007 - 1:20

    Delphane écouta attentivement son interlocuteur, tout en entrant enfin dans le vaisseau. Elle aurait beaucoup de questions à poser, mais la plus urgente restait la suivante :

    De quel genre d'engagement avez-vous besoin ? Est-ce qu'il me suffit de passer de temps en temps, ou est-ce que je dois démissionner de mon travail actuel et rester avec vous tous les jours ?

    Elle avait besoin de s'organiser, mais elle avait également besoin de s'assurer de sa place au sein de l'organisation. Au fond, elle commençait à espérer qu'elle aurait à passer le plus clair de son temps loin de son appartement, contrairement à ce qu'elle pensait au moment de partir.


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Personnage Non Joueur le Lun 26 Mar 2007 - 1:42

    Ah oui... Cette question était généralement la plus délicate à aborder. Encore que cela dépendait des personnes. Marc, lui-même, avait hésité longuement. Mais à présent, il ne regrettait pas son choix. Les voyages intersidéraux étaient passionants, la vie que menaient les pirates, palpitante et son travail, prenant. Il ne pouvait pas trouver mieux. Et l'impression d'être utile à l'humanité était la cerise sur le gâteau. Marc était toujours très enthousiaste, ce qui l'avait promu au rang de recruteur. Les scientifiques s'engageaient plus facilement face à sa joie de vivre.

    Marc, jusque là, avait constaté que Delphane allait toujours à l'essentiel. Marc devait donc être efficace.


    "En ce qui vous concerne, le travail que nous vous demandons vous imposera de vivre à bord de l'Adonis et d'abandonner votre travail actuel. Nous pourrions vous donner un autre travail, si vous ne souhaitez pas vivre sur une vivenef, mais sincérement, ce serait gâcher vos compétences. Dans tous les cas, vous serez rémunérée par les gains des pirates. Du fait que les pirates sont notre seul soutien, notre vie est parfois instable et dangereuse.
    Voilà, je crois que j'ai fait le tour de nos conditions... Si vous avez d'autres questions...
    "

    Bien que Marc venait d'énoncer tous les inconvénients de la vie à bord d'Adonis, il souriait toujours, pour la simple et bonne raison que pour lui, c'étaient des avantages.

    "Ah! Deux choses encore : Adonis aime faire des plaisanteries de mauvais goût et nous avons un médecin de bord pervers." ajouta Marc en souriant de plus belle.
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Noémie Herbogast le Dim 15 Avr 2007 - 19:21

    Noémie écoutait attentivement la discussion entre Marc et Melle Brumaire, en silence, toujours souriante. Elle ne put malheureusement pas comprendre les premières paroles de Melle Brumaire, le bruit de la pluie couvrant les voix, mais une fois celle-ci arrivée en haut prés de la passerelle, prés de Noé, elle put entendre parfaitement ce qui se disait. Le bosco ne savait pas si c'était une habitude ou bien un rituel quand elle rencontrait une nouvelle personne, mais Melle Brumaire était pour le moins directe. Oh bien sûr Noémie avait déjà rencontré des gens toujours sérieux ou mélancoliques ou tristes ou tout ce que vous voulez sauf joyeux, mais il est vrai qu'elle était déstabilisée. Il faut dire que depuis qu'elle était sur Adonis, elle ne cotoyait presque que des personnes enjouées, heureuses et qui le montraient.

    Vint la question cruciale : "Dois-je ou ne dois-je pas vivre sur une vivenef ?" Noé sourit. Beaucoup de nouvelles recrues étaient plutôt réticentes sur ce sujet. Mais la plupart du temps, ce sentiment s'évaporait vite. Une chose était certaine : le bosco faisait tout pour rendre la vie sur l'Adonis des nouveaux aussi agréable que possible.

    Marc énonça ensuite une sorte de prévention, histoire que Melle Brumaire se fasse une idée de la vie qu'elle allait mener. Sur ce sujet, Noé partageait le même avis que Marc : la vie sur Adonis ne possède aucun inconvénient. Certes, des fois il fallait faire face à des évènements imprévus qui vous tombaient dessus comme ça mais n'étaient-ce pas ces petits détails qui font de l'existence sur une vivenef pirate, une existence pimentée et pétillante ?

    Lorsque Marc dit ensuite qu'Adonis faisait des "plaisanteries de mauvais goût", Noé eut une moue qui exprimait l'exagération. De mauvais goûts, c'était un peu trop fort, tout de même. On aime, on aime pas, question de point de vue. Et puis, ce n'était pas toujours le cas... Un médecin de bord pervers ? Oui, ça c'était vrai.

    Mais Noémie ne dit rien. Elle mourrait d'envie de se précipiter vers Melle Brumaire, lui serrer vivement la main au point de lui briser les phalanges, lui souhaiter un bienvenue digne de ce nom et ensuite lui expliquer tout le fonctionnement et les subtilités de la vie sur Adonis, mais, elle s'en abstint. Il fallait d'abord savoir si Melle Brumaire décidait ou non d'être des leurs.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 31
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Delphane Brumaire le Lun 16 Avr 2007 - 23:44

    La réponse du recruteur plongea Delphane dans le doute. Elle ne comptait pas demander une période de réflexion : elle prendrai sa décision avant même d'avoir visité la vivenef. Elle avait eu très peu de choix à faire dans sa vie, mais lorsqu'elle devait en faire, elle les faisait très vite.

    Quelques secondes s'égrènèrent. Elle n'arrivait pas à organiser sa pensée assez facilement. Elle appuya donc tout naturellement sur un bouton qui se trouvait sur le côté de son oreillette.


    Copp ? J'ai besoin d'une étude de cas.

    Elle sembla attendre une réponse, puis énonça :

    Possibilité d'exploiter les connaissances engrangées sur les intellignces artificielles. Voyager. Vie instable. Matériel financé par les pirates. Eventualité de l'obligation d'avoir une vie sociale. Exclusivité des recherches sur un ordinateur à personnalité. Affiliation à un groupe non gouvernemental. Abandon des liens sociaux précédents.

    En énonçant les données que Copp commençait déjà à traiter et à analyser, Delphane avait clarifié ses idées. Elle savait d'ores et déjà ce qu'elle voulait faire. Elle préférait tout de même avoir l'avis de Copp, qui saurait lui donner la solution la plus raisonnable. Cependant, pour la toute première fois de sa vie, Delphane sentait qu'il fallait de toutes façons qu'elle écoute son coeur.
    Très vite, la voix cristalline de Copp retentit dans l'oreillette. Delphane l'écouta, hocha la tête en amrmonnant, puis rappuya sur le bouton de l'appareil, et releva la tête vers Marc.


    Veuillez m'excuser. Ma décision est prise, j'accepte votre proposition. Je vous demande simplement de me laisser organiser le déménagement de l'intégralité de mon matériel qui se trouve encore dans mon appartement. Mais ce n'est pas urgent, j'ai emporté l'essentiel avec moi.

    Elle avança de quelques pas dans le couloir, puis s'arrêta, et fit volte-face.

    Vous me faites visiter ?

    Le ton de sa voix laissait très nettement l'impression d'un ordre, et non d'une demande. Si Delphane était encore novice dans un domaine, c'était bien dans celui de la communication.


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Personnage Non Joueur le Mar 17 Avr 2007 - 1:01

    Marc retint un soupir de soulagement et fit un large sourire d'une bonne humeur communicative, comme il savait si bien en faire. Faute d'être vraiment charismatique, Marc était une personne inévitablement attachante.
    Marc savait que Delphane était quelqu'un de très particulier, mais il avait tout de même été étonné de la voir consulter un ordinateur pour l'aider dans une décision qui était forcément subjective. Mais l'enthousiasme avait rapidement remplacé l'étonnement.


    "Alors laissez-moi vous souhaiter une bienvenue définitive à bord de l'Adonis!
    Nous vous aiderons à déménager votre matériel. Cela sera fait rapidement - surtout parce que nous ne pouvons pas nous permettre de traîner.
    Mais pour l'instant, commençons cette visite!
    "

    Le ton joyeux de Marc prouvait bien qu'il n'était nullement perturbé par le ton autoritaire de Delphane. Même s'il espérait que la jeune femme deviendrait plus sociable au cours de leurs voyages.

    Marc se tourna vers Noémie, toujours rayonnant.


    "Mlle Noémie? Voulez-vous bien nous servir de guide?"

    Au contraire de Delphane, le ton de la voix faisait beaucoup plus penser à une prière polie qu'à un ordre.

    [HJ : Après ce topic, tout le monde est d'accord pour aller sur le pont et présenter Delphane au capitaine? On dira que c'est la première étape et après, on ira à l'infirmerie en disant que c'est la dernière étape avant les quartiers de Delphane...]
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Noémie Herbogast le Mar 17 Avr 2007 - 13:31

    [Hj : Ok ! Je fais la transition, si tout le monde veut bien...]

    Le fait que Melle Brumaire demande l'opinion d'une machine ne gêna en rien Noémie. Le bosco se focalisa sur les paroles qui exprimaient une réponse positive : Delphane était des leurs. Noé tentait tant bien que mal de retenir son sourire qui menaçait de sortir de son visage.

    "Bien sûr !"
    répondit-elle à Marc avant de se tourner vers Delphane.

    "Je suis Noémie Herbogast, bosco de l'Adonis, bienvenue parmis nous ! Si vous voulez bien me suivre, nous allons commencer par le plus logique..."dit elle avec une expression respirant la sincérité et la joie.

    Noé invita Delphane et Marc à la suivre avec un geste de la main et se dirigea vers une porte qui s'ouvrit automatiquement lorsque le bosco arriva devant. Les trois personnes franchir cette entrée et disparurent du champs de vision du couloir.

    [Hj : Suite sur le pont. (Je n'ai jamais su faire de supers liens où quand on clique sur un mot ça va direct à une autre page... Navrée.)]

    [Edit de Lana : J'm'en occupe!^o^]

    ---> Familiarisons Delphane avec Adonis

    Contenu sponsorisé

    Re: Le début d'une grande aventure...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 25 Avr 2018 - 10:24