Automédication (terminé)

    Partagez
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Dim 23 Mar 2008 - 13:42

    Elle ouvrit les yeux et fit la première chose que toute personne rationnelle faisait chaque matin, soit s'étirer en baillant. Cela était vraiment pratique d'être petite dans une petite cabine, parce que comme ça la cabine paraissait presque grande. Mais après s'être étirée elle se leva très rapidement et commença à fouiller dans son placard. Tout était en dépit du bon sens, sauf la pile dissimulant le coffre aux trésors. Et elle se dit qu'elle devrait ranger un de ces jours. Pour le moment elle n'avait pas le temps. Car un coup d'oeil à l'horloge qui tronait au dessus de sa porte lui fit savoir qu'elle était déjà en retard. Pas en retard pour son travail, parce que ce qu'il y avait de bien d'être la fille à tout faire c'était que ses horaires étaient très flexibles. Elle avait même trouvé un moyen d'en faire très peu, mais chut ne surtout pas le dire à la commandante. Mais en retard pour son traitement.

    Elle n'était pas malade dans le sens strict du terme, elle le savait, mais elle avait besoin d'un traitement pour la maladie qui s'était déclarer sans crier gare dans son esprit. Oh ! Non ! Elle n'était pas folle, enfin pas plus que d'habitude, mais par contre elle avait depuis quelques jours des rêves bizarres mettant en scène des pétales de fleurs, des animaux très mignons et comble du comble, un médecin ! Et le pire c'était que ce médecin elle le connaissait, elle l'avait déjà vu et depuis ça n'allait pas bien. C'était vraiment étrange. Elle avait déjà rêvé qu'elle était en compagnie de garçons, par exemple Milo, mais jamais entourés comme ça de fleurs et d'animaux. Ca ressemblait à ce que racontaient les filles un peu idiotes qu'elle croisait parfois quand elle était encore à terre. Mais pourtant elle savait qu'elle n'était pas comme elles à glousser dès qu'un garçon leur souriait.

    Elle termina de s'habiller dans une tenue peu salissante et sortit de sa cabine, ou de son dépotoir comme elle aimait à l'appeler. Ca personne ne lui avait jamais appris à ranger, donc voila, elle était là, elle faisait son boulot et le ménage hors de la cabine, mais pour ce qui était de son espace personnel, elle était libre non d'un chien ! Elle ferma la porte et regarda autour d'elle. Bon, personne en vue, elle pouvait courir vers son médicament. Car elle avait comprit depuis quelques jours que son affection était diminuée quand elle voyait le médecin. Pas pour être auscultée ou quoi que ce soit, juste pour le voir. Elle ne comprenait pas exactement pourquoi mais au moins, ça marchait.

    Mais, depuis la veille, il semblait que le traitement devait être revu à la hausse. Elle pensait que si le médecin l'embrassait sur la joue, juste pour lui faire la bise, ce serait peut-être plus efficace et lui éviterait de rêver toutes les nuits de la même chose. Parce que franchement, les fleurs et les animaux mignons c'était pénible à la longue ! Elle préférait les batailles spatiales quand même ! Donc c'est une Kiara remontée et bien décidé à avoir son bisou qui s'élança dans les coursives, avec pour mission capitale, trouver Ryryl !

    Elle savait qu'il n'était pas dans l'infirmerie, ou plutôt qu'il n'accepterait pas de l'embrasser là bas. C'était certain. Il était trop dans son rôle de médecin, et elle n'irait jamais lui dire qu'elle avait besoin d'un bisou pour aller mieux, c'était d'un niais ! Déjà qu'embrasser un garçon était niais et pitoyable alors en plus le lui demander pouah ! beurk !

    Donc elle courait dans les couloirs, ne sachant pas trop si c'était bien et cherchant le médecin de ses rêves un peu partout. Elle finirait bien par le débusquer et pourrait alors hurler : Ryryl, mon bisou ! Tout de suite ! ... ou pas ...


    Dernière édition par Kiara Star le Lun 12 Mai 2008 - 12:13, édité 1 fois
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Dim 23 Mar 2008 - 21:40

    Pour Newton aussi, c’était le matin. Si, si, je vous le jure. Sauf que lui, il était levé depuis un petit moment. Une heure. Il avait tenu une heure sans fumer. Pour quelqu’un comme Newton, c’était tout bonnement exceptionnel. Il s’était levé, il avait fumé. Ensuite il était allé prendre un petit déjeuner et aussitôt après, s’était rendu dans la cabine du Commandant, ranger le bazar qui avait été laissé sur le bureau (Erwyn avait encore dû passer des heures dans la paperasse) puis avait vu la propriétaire de la cabine revenir il ne savait d'où. Il avait alors donné le planning du jour du bout des lèvres et Erwyn était repartie aussi sec. Pas de doute, leur relation était encore plus froide qu’à l’ordinaire, avec leur dispute récente. Une fois le Commandant partie voguer à ses affaires, Newton avait tout rangé. Il avait remis de l’ordre partout où il y avait besoin. Ce n’était pas comme si Erwyn était désordonnée, mais vu les journées de travail qu’elle avait, l’intendant pouvait parfaitement comprendre qu’elle n’avait franchement pas envie de se mettre à ranger toute sa cabine (surtout quand on sait qu’on a un domestique qui le fait derrière soit).
    Et donc, pendant tout ce temps, Newton n’avait pas fumé. Hors de question de fumer dans la cabine du commandant. Il ne se serait jamais permis de faire une telle chose. D’une parce que ça ne plairait pas à Erwyn, mais surtout parce qu’il n’aurait jamais osé.

    Voilà pourquoi, Newton était sérieusement sur les nerfs. Le pire c’est qu’il avait son paquet de cigarette sur lui, et ce depuis qu’il s’était levé. Dans sa poche de pantalon (beige). Il aurait voulu tenir jusqu’à sa chambre pour fumer 5 ou 6 cigarettes d’un coup, mais là l’envie était trop forte. Alors d’un geste limite violent, il sortit le paquet rectangulaire noir de sa poche, l’ouvrit tout aussi calmement, en sortit une des précieuses cigarette qu’il coinça entre ses lèvres avant de ranger la petite boîte et d’atteindre un briquet en argent dans son autre poche.

    La première bouffée fut tout simplement salvatrice. Il n’y avait pas à dire, quand on est fumeur, fumer ça faisait du bien.

    Les couloirs, c’était un lieu que Newton n’affectionnait pas particulièrement. Et puis généralement il ne s’y passait rien. Oui, généralement. Mais en ce moment, dans la vie de l’intendant, le Saint Généralement devait soit être parti faire une partie de strip-poker avec Sainte Habitude, soit il avait honteusement laissé son post à Saint Hasard et Saint Collision.
    Ou plus simplement, Newton était poursuivit par la poisse.

    Et voilà que pile au tournant du couloir, (un carrefour, précisons le) Newton percuta de plein fouet une petite tornade qui courrait vers sa droite, alors que lui continuait tout droit. Et VLAN ! Newton était grand et fort, il avait à peine perdu l’équilibre. Par contre, l’autre principale concernée avait dangereusement tangué alors que Newton avait tenté de la rattraper, ce qu’il avait en parti réussi à faire puisqu’il avait saisit le petit poignet de la demoiselle pour l’empêcher de s’étaler lamentablement au sol. Pour être petit… il était petit le poignet. Et la demoiselle était vraiment légère. Et elle était vraiment petite. Et surtout, Newton la tenait par son poignet, elle était toujours là. Conclusion : ce n’était pas Tallulah, qui elle se serait sauvée en courant en voyant qu’elle avait été percutée par l’intendant.

    « Doucement… » lâcha Newton en remettant la demoiselle sur ses deux jambes.

    Il reconnut alors une jeune mousse, arrivée depuis peu. Son nom ? Un peu oublié, à vrai dire... Kiara était petite par rapport à l’intendant, mais ça ne l’empêcha pas de se prendre en pleine figure la fumée de cigarette de l’homme quand celui-ci parla dans sa direction.

    « Les couloirs c’est peut être pas le bon endroit pour se taper un sprint. Tu courrais vers le petit déjeuner comme ça ? »
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Lun 24 Mar 2008 - 11:44

    Boum ! Aïe ! Voila ce que pensait Kiara à cet instant. Un homme l'avait percuté de plein fouet, il ne pouvait pas regarder où il allait celui-là, parce que franchement ce n'était pas compliqué à savoir que Kiara était en train de courir dans les couloirs ! Si ? Et bien, il fallait bien être de mauvaise fois et dire que non. Elle se sentit tout de même rattrapée et remises sur ses jambes par cet homme qu'elle avait déjà vu, alors c'était pas son Ryryl, mais qui était-ce donc ? Ni commandant ni second, c'était pas une femme, le bosco ? Non, elle n'avait pas vu le chien, l'intendant alors ? Ok très bien l'intendant, il devait tout savoir sur ce qui se passait à bord et donc savoir par la même occasion où était son Ryryl d'amour en sucre. Heu, stop, revenons en arrière, depuis quand c'était d'amour en sucre ? Il fallait retirer ça et ne garder que le Ryryl.

    Elle sourit à l'homme en réfléchissant à sa stratégie, elle ne pouvait prétexter une maladie quelconque pour avoir couru, non ça n'allait pas. Quand on était malade on ne courait pas dans les couloirs d'une vivenef, on était couché sur son lit et on hurlait à la mort. Donc c'était autre chose, faim ? Non, elle n'avait pas tant faim que ça, elle n'était pas un garçon donc n'était pas un estomac sur pattes pensant à manger toute la journée pour on ne sait quelle raison. Mais connaissant les garçons, elle se disait que au moins quand ils pensaient à manger, ils ne pensaient pas à se battre ou bien à embêter tout ce qui passait à leur portée. Donc non, elle n'avait pas faim, elle voulait un bisou, mais pas du vieux monsieur moche devant elle (1) !

    Donc elle allait devoir interroger l'homme de manière discrète et détournée. Pour cela, une technique secrète s'imposait ! Elle allait poser des questions sur la Vivenef et par un bref détour sur ses occupants et sur le médecin qu'elle devait voir pour son problème de rêves. Fière ce cette nouvelle résolution elle commença à parler.


    Non je n'ai pas faim, mais la Vivenef est tellement grande que je me suis dit que j'irais plus vite en courant. C'est ça continue et passe pour une idiote surtout ! Heu par contre je ne connais pas encore tout très bien ici, c'est par où pour voir Ryryl ? Comme diversion on ne peut pas faire pire, vite trouver un prétexte pour aller le voir, vite vite ! J'ai un bi... message à lui donner !

    Bon c'était pitoyable, il n'aurait plus manqué qu'elle rougisse et le tableau eut été complet, mais bon, l'intendant serait peut-être une âme charitable et ne relèverait pas les incohérences qu'elle avait montré. Peut-être ...

    (1) Nooon il est pas vieux, mais pour elle si...
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Lun 24 Mar 2008 - 14:05

    Newton regarda la pitchounette devant lui, ne sachant pas s’il avait envie de rire ou bien si elle l’attendrissait un petit peu. Alors comme ça, elle courrait pour aller plus vite ? Dans le fond, c’est pas vraiment une mauvaise idée. Par contre, courir sans savoir où l’on va, c’est plutôt moyen… Enfin, c’était une gosse. Et d’après Newton, les enfants, c’est une autre race, un autre monde, avec son langage, ses jeux, ses cris, ses jouets. Et tout ça, Newt avait beaucoup de mal à parvenir à en saisir toutes les nuances.

    Mais ce n’était pas pour autant qu’il allait la laisser se débrouiller toute seule. Et puis, là, il avait sa cigarette, on pouvait lui demander n’importe quoi. Par contre…

    « Ryryl ? »

    Allons bon… encore un surnom de gosse. C’était qui, ce Ryryl ? Il n’y avait pas de pitchounet à bord de Pandore… Si ? Sûrement que si, puisque la demoiselle le réclamait. Qui c’était alors, Ryryl ? Un petit camarade de jeu à elle ? Et comment Newton pourrait-il diable le deviner ?! Alala, les chiards… Ils ne peuvent s’appeler par des prénoms normaux, non, il faut toujours qu’ils inventent des sobriquets ridicules !

    Prenant son calme à deux mains et sa voix la plus gentille, Newton se pencha vers la pitchounette. Il voulait bien l'aider, mais pour ça il fallait qu'il sache de qui elle parlait.

    « Il n’a pas un vrai prénom, Ryryl ? »

    Bon, Newton avait peut être tendance à être assez antipathique envers les enfants. Et là il faisait tout son possible pour ne pas froisser la pitchounette, quitte à la prendre pour une gamine de 8 ans. Il valait mieux ça que de beugler un « Fous moi la paix, morbaque ! » non ?

    La pitchounette devait transmettre un message à ce Ryryl. Newton commençait alors à réfléchir à qui une petite mousse aurait pu avoir un message à porter… Est-ce qu’il se doutait une seconde que ce pouvait être le médecin ? Non, certainement pas. D’une, il n’avait pas spécialement noté de bafouillement dans les paroles de la pitchounette, donc il était resté sur l’information « Je dois lui porter un message » et de deux, quelle gosse irait voir le gentiiiil médecin en courant, avec le sourire, et dès le matin en plus ? Mais Newton était loin de se douter qu’il n’y avait pas que lui pour tomber amoureux de gens particulièrement difficile à approcher.
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Lun 24 Mar 2008 - 16:48

    Le vieux monsieur la regardait bizarrement, quoi ? Il n'avait jamais vu de fille chercher à avoir un bisou ? Heu un message ! Et puis c'était quoi sa question, Ryryl c'était Ryryl un point c'est tout. Qui cela pouvait-il être d'autre ? Certainement personne donc elle ne voyait pas pourquoi il était aussi bizarre celui-là ! Franchement ! Quelle idée aussi ... Mais elle décida d'expliquer son cas à cet homme finalement gentil d'accepter de lui indiquer le chemin où le médecin du bord pourrait-être trouvé. Il n'avait pas encore dit qu'il acceptait, qu'à cela ne tienne, Kiara n'allait pas se laisser abattre. Elle était certaine que la seule réponse possible quand elle lui demanderait serait oui, un oui franc et massif et alors elle pourrait lui remettre son message sous la forme d'un bisou sur la joue.

    Elle tenta par contre de se souvenir en entier du prénom du médecin de bord, elle l'avait réduit pour avoir plus de facilité à s'en souvenir, un peu comme tout le personnel de Pandore. Ce qui faisait tout de même pas mal de surnoms à se rappeler. Alors il y avait : la Pandore adorée, ça c'était pas plus court mais c'était ce qu'il fallait dire, enfin elle croyait. Ensuite Wywyn ou chef ou Erwyn font Drakar (en phonétique), la commandante qu'on appelait commandante sinon ça n'allait pas, Lili, la seconde qu'on ne voyait pas beaucoup, Tonton l'intendant, Than le bosco, Ryryl le médecin, Frigg la boudeuse, Konrad qui n'a pas de surnom, Matt qui fait à manger et enfin Tallie qui fait aussi à manger mais dont il faut se méfier parce qu'elle aime aussi Ryryl ou qu'elle pourrait l'aimer. Donc voila en gros les surnoms, il fallait maintenant faire l'opération inverse, à partir de Ryryl retrouver un nom complet, mais à coucher dehors avec les chiens sous une pluie battante... Alors c'était quoi déjà ?


    Ryryl ? C'est un nom bizarre en fait, c'est Erylnianien ou un truc du genre. Je sais plus trop, il est trop dur son nom je trouve. Donc c'est lui là, le médecin, faut que je lui donne un message très urgent que lui seul peut avoir.

    Non ! Ce n'était pas du tout un mensonge, elle ne comptait pas embrasser quelqu'un d'autre aujourd'hui. Elle pourrait faire un effort si cela lui rapportait quelque chose, mais sinon rien pas de bisous, c'était bon pour les petites filles modèles et la pitchounette n'en faisait assurément pas partie, elle était tout le contraire. Mais comme Tonton était gentil, elle n'allait pas lui prendre le beau paquet de cigarette qu'il avait dans sa poche, cela le mettrait certainement en colère et en manque. Elle savait ce que c'était que le manque, elle ne l'avait pas vécu, mais elle avait vu ce qu'il faisait aux gens dans la rue, ils étaient prêts à tout. Et elle n'avait pas envie de se faire tuer par un maniaque en manque de nicotine toxique qu'il ne faut pas fumer sous peine de mourir d'une maladie cardiovasculaire ou pire, d'un FUMER TUE ! C'était terrible la mort par FUMER TUE, la preuve ? C'était écrit partout donc il fallait prévenir les gens. Elle se demanda ce qui se passerait si elle lui disait ça, parce que peut-être que Tonton ne savait pas lire ? Sinon pourquoi est-ce qu'il lui enverrait de la fumée dans les yeux ? A moins que ... non, il était gentil, il ne tentait pas de la convertir au culte déplorable de la cigarette ... Non, il allait l'aider à trouver Eryl machin chose et leur collaboration se terminerait comme ça !
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Lun 24 Mar 2008 - 21:25

    Autant avouer, Newton avait craint la réponse typique d’un gosse, comme quand on lui demande « Qui c’est ta maman » et que la demi-portion répond « C’est maman. » Et ce genre de réponse, ça avait le don d’agacer Newt. Le truc, c’est qu’il ne comprenait rien aux enfants et ne voulait pas essayer de comprendre. Ah oui, borné l’intendant.
    Heureusement, Pitchounette donna une vraie réponse. Brave gosse, se surprit à penser Newton.

    « Ah ! Erylianen ! E-ryl-ia-nen !» répéta l’intendant en détachant bien chaque syllabe.

    Bon sang… « Ryryl »… Newton avait vraiment tout entendu. Bientôt ça serait « Ryrylounet » aussi ! Pourquoi pas « Rylininouchet » tant qu’on y est ! Mais puisse qu’on est dedans, autant donner de charmants et mignons petits surnoms à tout l’équipage ! Mais ouiiii ! Aller ! Wywyninette (Elle adorera !) ! Konkonichou (Ah ! Il en fera des ravages avec ça !) ! Ethaninouninouchet (Et Marukinet !) ! Non, vraiment, les chiards…

    Si Newton n’avait pas été dans un élan de bonté extrême envers Pitchounette, il lui aurait balancé des tas de noms compliqués à la figure pour lui montrer qu’Erylianen, c’est pas si dur à retenir. Maiiiis Newt avait décidé d’être gentil avec Pitchounette. Tant pis pour la défense du prénom du médecin, ça sera pour une autre fois.

    Et là, il y avait plus important…

    "faut que je lui donne un message très urgent que lui seul peut avoir."

    Un message important ?! Que lui seul peut avoir ?!
    Newton n’avait aucune psychologie enfantine (il connaissait un peu la féminine, il ne pouvait pas tout avoir non plus !) et il très loin de s’imaginer que Pitchounette voulait en réalité faire un bisou à Eryl. C’est pourquoi, en adulte respectable (et respecté), il se permit de penser qu’il s’était passé quelque chose de grave sur le vaisseau. Après tout, une petite fille qui courrait en direction de l’infirmerie –sans même savoir où elle se trouvait- en voulant dire au médecin quelque chose que lui seul pouvait avoir…

    Newton eut soudain le visage assombri par un regard des plus sérieux. Il hésita à se mettre à la hauteur de Pitchounette pour tenter de lui parler et puis finalement, il décida que non.

    « Suis-moi. » lâcha t-il avant de prendre une direction bien précise.

    Parce qu’il le connaissait le chemin pour aller à l’infirmerie, lui.

    « Dis moi, il n’y a vraiment qu’Eryl qui puisse être au courant ? S’il s’est passé quelque chose de grave, tu peux me le dire… »

    C’était vrai, quoi. Pourquoi voulait-elle absolument voir le médecin très rapidement ?! Il n’y avait aucune raison, à moins qu’il se soit vraiment passé quelque chose… Un accident ? Un blessé ? Oui, Newton était à milles lieux de penser que Pitchounette voulait un bisou de « Ryryl ».
    Un peu inquiet, tout de même, l’intendant ne se rendait pas compte qu’il marchait peut être un peu trop vite pour la demoiselle et ses courtes pattes. Il n’y pensait même pas… Ce qu’il avait en tête, c’était de conduire Pitchounette le plus vite possible à l’infirmerie…
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Mer 26 Mar 2008 - 21:18

    Oui oui s'il voulait lui donner des leçons de prononciation c'était super, mais il fallait qu'il comprenne que jamais Kiara n'appellerait le médecin par son nom complexe et en entier. Pour elle c'était Ryryl et pour les autres elle dira le médecin et puis voila. Ensuite il commença à parler comme si c'était très urgent pour tout le monde, mais c'était que pour elle que c'était urgent. Mais à présent comment le lui dire. Parce que il était gentil de la conduire au médecin. Cependant il pourrait décider de se fâcher si jamais elle lui révélait le véritable but de sa mission. A moins que ... Elle pourrait faire en sorte de laisser le doute planer jusqu'à ce qu'elle ait révélé le véritable but de sa mission à la seule personne qui pouvait la comprendre. Mais en même temps c'était très dangereux pour elle car l'homme pouvait se facher très fort et là ça barderait pour son matricule.

    Elle prit son sa décision et courut au devant de l'intendant pour se mettre sur sa route. Il devait l'écouter puisqu'il l'avait fait jusqu'à maintenant et elle pourrait le lui expliquer ce qu'elle voulait exactement.


    Non, personne n'est blessé, je dois juste lui parler pour un problème de filles. Vous comprenez j'espère ?

    Car c'était la stricte vérité, ce n'était pas la peine de la conduire à toute allure à l'infirmerie, elle arriverait bien toute seule à y arriver et s'il n'y avait pas de témoin c'était mieux. Ainsi elle pourrait demander son bisou à Ryryl sans que personne ne se moque d'elle. Et le médecin ne pourrait rien dire non plus, elle avait tout prévu. Tous les registres de son répertoire pouvaient y passer si besoin y était. Car elle était capable de tout pour arriver à ses fins. C'était l'un des traits de son caractère, gentille, mais pas trop !

    Elle était tout de même légèrement inquiète de ce qu'allait dire l'intendant suite à sa révélation. Elle avait un gros problème de filles et comme c'était un garçon il ne pouvait pas le comprendre ou chercher à l'aider pour ça ! Beurk, ne pas l'embrasser ... Surtout pas !
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Jeu 3 Avr 2008 - 18:11

    Oui, Newton était un garçon. Mais il n’était pas ignare en matière de femme. Au contraire. Par contre, en matière de demi-portion… Si, là, oui, il n’y connaissait rien.

    « Un problème de fille. »

    Newton s’arrêta net pour regarder Pitchounette pendant une seconde avant de reprendre son chemin.
    Elle avait quoi ? 10 ans ? 11 ? 12 ? Pas vieille, quoi…
    C’était vrai que si elle avait dans les 12 bougies, c’était de son âge…
    A vrai dire, ça, ça touchait plus la psychologie des petites filles que des femmes. Si Pitchounette avait 10 ans de plus, Newton aurait su comment réagir. Alors que là… Ouais, bof, hein. Marrant comme les réactions pouvaient changer au fil des ans, pour un même sujet.

    « Un problème de fille. »

    Ok. L’intendant décida de ne pas poser de question. Il n’aurait fait qu’aggraver la situation. Mais en même temps… Non, il ne fallait pas. Il allait lui faire peur. Mais d’un autre côté…

    « Un problème de fille »

    C’était décidément chiant, une fille. Surtout quand c’est en modèle réduit. Enfin, pas physiquement, globalement. Parce que physiquement, non, les petites ne sont pas forcément plus chiantes que les grandes. Ca, Newton en savait quelque chose.

    « Oui, je comprends. » répondit Newton en portant sa cigarette à ses lèvres.

    Enfin, il croyait comprendre. Mais comment aurait-il pu deviner ?
    Au bout de quelques pas, il se dit tout de même qu’il devrait peut être dire quelque chose, ne serait-ce que pour rassurer Pitchounette…

    « Ne t’inquiète pas… Je suppose qu’Eryl a déjà entendu parler de ça et il… saura t’aider. »

    Non, Newton ne pensait pas que Pitchounette voulait un bisou du médecin.
    Oui, Newton pensait que Pitchounette avec ses règles.
    avatar
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Bosco - Pandore

    Nombre de messages : 51
    Localisation actuelle : Sur le pont de Pandore
    Mission actuelle : Obéir aux ordres avec le sourire
    Citation : Chalala-chalalan, la vie est si douce pour ceux qui savent la vivre...
    Couleur RP : Violet
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Jan Sanada / Ethan Geetaï le Jeu 3 Avr 2008 - 21:29

    Un tourbillon de poils noirs, une odeur de chien mouillé et un halètement si fort qu’il se répercutait entre les cloisons. Pas de doute, Maruk était en route, et il n’était pas décidé à s’arrêter.

    Il fallait dire que ça avait été le jour du bain, et que si la brave bête adorait se faire shampooiner et s’immerger dans l’eau chaude, elle adorait encore plus se sécher en piquant un sprint du diable dès la sortie de la douche. Maruk n’avait jamais aimé se faire frictionner par une serviette : c’était rêche, désagréable et ça devenait vite trop humide pour être réellement efficace. Non, ce que Maruk aimait, c’était courir comme le vent pour sécher son pelage, s’arrêtant de temps en temps pour s’ébrouer et projeter des gouttelettes un peu partout. C’était encore un jeune chien, et l’instinct avait tendance à reprendre ses droits, surtout lorsque cela conduisait à faire des choses aussi amusantes !

    Mais ça causait parfois des ennuis… Peut-être avait-il encore un peu de savon dans les yeux, ou peut-être était-il simplement distrait, mais Maruk ne vit pas l’intendant du vaisseau lorsqu’il déboula en trombes d’un couloir pour se jeter dans ses jambes. Au dernier moment, les pattes de la bestiole patinèrent comiquement sur le sol, mais il dérapa et, fatalement, se prit dans les membres inférieurs de Newton, qui lui tournait le dos.

    Du coup, le pauvre intendant fut projeté à terre et Maruk glissa encore sur un ou deux mètres avant de s’écraser à son tour par terre en un rouler-bouler un peu pataud. Mais il lui en fallait plus pour l’arrêter ! Poussant un gémissement pour la peine, le chien se redressa sur ses quatre pattes et fit volte-face, trottinant gaiement en direction d’un Newton étendu sur le dos et décida de lui léchouiller amoureusement le visage pour se faire pardonner. Puis, apercevant Kiara, il laissa Newton après s’être vigoureusement secoué une nouvelle son pelage humide, et vint remuer la queue devant la mousse. Maruk aimait bien les enfants, et il était tout content d’avoir l’opportunité de se faire une nouvelle amie ! Il espérait simplement qu’elle aimait les chiens, pas comme le lieutenant Hlodowic, qui ne semblait pas décidé à rendre à Maruk toute l’affection que ce dernier lui portait.

    Et c’est sur ces entre-faits qu’Ethan arriva, poursuivant nonchalamment sa créature qui s’était enfouie de la douche. C'est-à-dire qu’il marchait tranquillement en chantonnant, les mains dans les poches.

    « Chalala, chalalan… Oooh, mais qu’est-ce qu’il s’est passé ici ? Maruk, c’est toi qui a fait tomber le pauvre Newton ? Tu aurais pu faire attention ! »

    Maruk baissa le museau, reconnaissant son tort, et Ethan se baissa pour tendre une main à l’intendant afin de l’aider à se relever. Une fois ceci fait, il se fendit d’un sourire gêné, une main dans les cheveux :

    « Oh je suis vraiment navré, Newton!Mais Maruk est toujours un peu foufou après la douche… Y a pas d’mal j’espère ? Il n’a pas fait exprès… J’espère que tu ne t’es pas blessé ! »

    Puis il aperçut à son tour Kiara, et lui sourit également :

    « Oh, mais c’est la petiote ! On dirait que Maruk t’aime bien ; t’inquiète pas, il est très gentil ! Tu veux un bonbon ? Je dois avoir quelque chose… »

    Ethan entreprit de fouiller dans ses poches ; il faut dire que pour le bosco, les enfants étaient un mystère. Il les aimait beaucoup –cela dit Ethan aimait tout le monde- mais il avait tendance à se conduire avec eux comme s’ils avaient tous cinq ans, ce qui n’était assurément pas le cas de Kiara… Maruk, lui, allait et venait entre la fillette et Newton, désireux de se faire pardonner.

    « Je crois qu’il m’en reste au cassis… Mais dis moi, je peux faire quelque chose pour toi ? Je suis bosco, c’est mon rôle, et Newton est sûrement très occupé.» dit-il fièrement. « Ah, voilà ! »

    Ethan sortit de sa poche un bonbon au cassis qu’il brandit d’un air triomphal. Pour lui, tous les gosses n’étaient…ben, que des gosses…
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Ven 4 Avr 2008 - 20:36

    Il était gentil et ne semblait pas sur le point de se fâcher qu'elle l'ai inquiété pour rien. Mais par contre elle n'aimait pas le regard qu'il portait sur elle comme si elle n'était pas assez vieille pour avoir des problèmes de fille ! Toutes les filles peuvent avoir des problèmes de fille, comme tous les garçons ont des problèmes de garçon, d'ailleurs pour ceux qui ne connaissent pas les problèmes de garçon c'est bien simple, ils ne se lavent pas assez, ils aiment trop se battre et ils sont idiots quand ils parlent aux filles qui leur plaisent. Si ça c'est pas des problèmes, Kiara voulait bien se couper un cheveux ! Oui un seul et puis quoi encore ?

    Elle réfléchit à sa remarque, ah bon ? Il savait quoi faire dans ce cas là ? Il en avait déjà entendu parler ? Un bisou ? Donc il avait déjà eu un bisou d'une fille ? Mais c'était pas possible ça, il était si gamin ! Oui plus vieux qu'elle mais les garçons restent des gamins plus longtemps non mais ! Elle regarda l'homme avec un air revanchard sur le visage, il était pas si gentil que ça finalement de lui annoncer ainsi que ... une minute. Elle avait encore oublié une chose essentielle, réfléchir ! Et pourtant on le lui avait déjà dit, réfléchir avant d'agir était une bonne chose. Mais non, elle oubliait à chaque fois. Donc en réfléchissant elle se souvint qu'elle n'avait pas dit ce qu'elle voulait donc que le médecin devait déjà avoir eu à faire à des problèmes de fille. C'était logique ! Sinon il ne serait pas médecin ! Finalement elle ne le trouvait pas si pas gentil que ça, il voulait l'aider sans savoir comme s'y prendre. Mais c'était pas difficile, il n'avait qu'à faire comme avec les autres membres d'équipage !

    Et alors qu'elle allait le lui dire pour qu'il comprenne bien, il se fit bousculer par un chien ! Elle reconnu le batard mouillé du bosco ! Enfin l'animal ... elle lui sourit, lui il ne posait pas de questions et puis il était comme elle, il aimait courir dans tous les sens pour un rien. Et de plus, lui ne percutait pas les gens sans les ébranler, non, il avait la possibilité de les faire chuter. Elle étouffa un petit rire en voyant la scène puis l'animal vint vers elle et elle s'approcha en toute confiance. Elle avait souvent eu l'occasion de voir des animaux plus ou moins dressés et jamais elle n'avait eu de vrai problème avec eux. Il y avait bien eu ce rat qui avait manqué de la mordre, mais bon, c'était un rat et elle voulait lui prendre de la nourriture, là le chien semblait content de la voir.

    Et pour la rassurer encore plus, le bosco apparut et fut désolé du comportement de Maruk. Ben pourquoi ? Ca avait été amusant ! Encore un truc de grands que Kiara ne maitrisait pas ! Elle fut tirée de sa rêverie relative par des poils mouillés sous sa main et elle sourit à l'animal tout en le caressant et en écoutant le discours du Bosco. Alors un bonbon ? Mais elle n'était plus une gamine, elle était une pitchounette mais bon ça ... on allait laisser tomber, elle finirait pas être une grandchounette un jour ... Elle soupira en le voyant brandir tel un flambeau, un bonbon au cassis et sentit son légendaire self contrôle s'envoler. Oui légendaire, elle pouvait rester au moins ... cinq minutes sérieuse !


    Mais je ne veux pas de bonbon au cassis, je veux juste un bisou de Ryryl avant d'aller manger c'est pas bien compliqué à comprendre ça, un simple petit bisou de mon Ryryl en ...

    Elle prit aussitôt une teinte rouge écarlate en comprenant ce qu'elle avait dit, mais c'était pas possible ça, elle ne pouvait pas se taire et réfléchir avant de parler. c'était simple pourtant, réfléchir ! Il paraissait que certains trouvaient toujours la phrase avec des couettes qui fallait. Enfin le avec des couettes elle n'était pas certaine, mais ça devait y ressembler.

    Elle regarda horrifiée les deux hommes et tenta de se reprendre en ayant un petit rire.


    C'était une blague hein ! C'est pas autre chose.

    Elle ferma les yeux avant d'ajouter.

    Merci oui, je veux bien du bonbon.

    Elle était mal, pourquoi avait-elle révélé son envie idiote aux deux hommes, autant le dire à toute la Vivenef et elle voyait d'ici la tête de certains ... Dont Elk, le pilote pénible qui ne manquait pas une occasion pour rire d'elle. Bon, il riait de tout le monde et semblait ne pas avoir un seul sujet sérieux et quand c'était contre les autres, elle riait aussi, mais quand c'était contre elle, beurk ! Non ! Elle espérait qu'il n'avait pas entendu... Non... pas de rire, enfin elle ne croyait pas, même si un drôle de bruit se faisait entendre.
    avatar
    Elk Track
    Lieutenant de l'escadrille "Hécate" - Pandore

    Nombre de messages : 57
    Age : 28
    Localisation actuelle : Pandore
    Mission actuelle : Ne pas se faire tuer par quelqu'un...
    Citation : Gentil fils à sa maman Wywyn
    Couleur RP : #d18725
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 30/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Elk Track le Sam 5 Avr 2008 - 14:37

    Moi aussi j'aime les bonbons...

    Et oui, désolé pour tout le monde mais Elk arrivait lui aussi dans la place et il comptait être très présent pour voir comment la scène allait continuer. C'était tellement cool d'être au spectacle ! Mais avant toute chose, il fallait expliquer pourquoi il était ici.

    Il s'était réveillé comme une fleur un peu tard et s'était dirigé dans un semi-brouillard vers la salle de bain pour se doucher. Après avoir hurlé pendant au moins cinq minutes contre le jet d'eau glacée et contre toutes les créatures de la création qui osaient le torturer alors qu'il n'avait pas encore fait quoi que ce soit de mal aujourd'hui, il finit par sortir exposant son corps aux rayons des néons ! Il se dit qu'il faudrait penser à demander à Erwyn une lampe à U.V. pour pouvoir prendre un peu de soleil et bronzer afin de devenir la Vivenef la plus sexy et le navire pirate le plus beau ! Car il n'y avait pas à dire, entre les jolies fesses de Newton (et toc), l'air perpetuellement gentil du médecin (quoi ? il se fait des idées) et la beauté du chien du Bosco, Pandore était un lieu exceptionnel, sans compter que ... Erwyn et son fils Elk étaient eux aussi de toute beauté !

    En attendant, il avait décidé d'aller manger un morceau puis de faire une petite sortie dans l'espace dans le but de ... sortir ! Un but comme un autre qui lui permettait de s'améliorer encore en pilotage. Mais alors qu'il arrivait au détour d'un couloir, il avait entendu des bruits de voix et avait décidé d'écouter ce qui se disait. Et il n'avait pas été déçu ! Kiara avait le béguin pour Erylianen, ça c'était quelque chose d'intéressant, mais non, il ne se moquerait pas ... dans les deux premières minutes de leur conversation. Et comme le bosco avait proposé un bonbon au cassis, lui allait accepter !


    Alors Kiara, tu aimes les bisous finalement ? Heu les bonbons bien sur ...

    Il caressa le beau chien mouillé, choppa le bonbon et sauta dans les bras du bosco (qui ne lui avait rien demandé).

    Merci Ethan c'est trop gentil ça ! Et après tu vas bien vouloir me lire une histoire pour m'aider à m'endormir ?

    Il sourit un instant et demanda enfin à Newton.

    Newton, tu veux qu'on t'aide à te relever peut-être, même si j'adore t'avoir à mes pieds, je ne suis pas certain que toi tu apprécies ?

    Il partit dans un petit éclat de rire et sur un clin d'oeil pour Kiara, lui lança le bonbon, elle le rattraperait à coup sur avec la force de l'habitude et puis les bonbons il ne faut pas en abuser, il faut garder de la place pour ....... le chocolat !
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Dim 6 Avr 2008 - 10:47

    Si on avait dit à Newton que sa vie dans les couloirs serait si trépidante, il aurait ri. Il y a des choses, on vous les balance, vous ne les croyez pas... Du genre : "Hé ! Newt ! Devine quoi ! Dans les couloirs, prépare toi à de l'action ! Ouais mon gars, de la vraie de vraie ! Tu vas foncer dans l'élue de ton coeur, manquer d'éclater une gosse par terre et te faire mettre au sol par un chien ! Et ouais mon grand... Il y a des vérités qui font mal !" Voilà, quand votre petite conscience vient vous dire ça, vous l'envoyez rejoindre Sainte Habitude et Saint Généralement pour les accompagner dans leur strip-poker, et fissa !

    Bref, vlan, Newton, au sol. K.O. par Maruk-tueur par un enjambement et glissade.

    "Nom de D..." eut le temps de commencer Newton avant d'attérir par terre.

    Et c'est un bras vainqueur, surplombée d'une main victorieuse, que l'intendant leva avec fierté : sa cigarette était toujours entre ses doigts. Il y avait des prouesses non reconnues par le public. Celle-ci devait certainement être une de celles là. N'empêche que Newton était heureux d'avoir toujours sa cigarette à la main. Et ceux à qui ça ne plaisait pas, il les... ils iront se faire... ils pouvaient... hein, voilà, vous avez tous pigé.

    Non, on n'appelait pas l'intendant "Pauvre Newton".
    Non, il n'y avait pas de mal. Pas encore...
    Oui, Maruk n'avait pas fait exprés.
    Non, pas blessé. Newton n'était en sucre, oh !

    Allons bon... Pitchounette voulait un bisou du médecin. Il y avait des fous partout, Pandore avait également son cota. Et l'intendant remplissait bien les critères, remarquez... Il devait être tombé amoureux de la seule femme complètement intouchable de tout l'univers. Et il était son larbin. Sa nounou. Ah vraiment, oui, parfois il y avait des vérités dures à entendre. Bref, Pitchounette et Newton étaient à mettre dans le même panier. Et, de toutes évidences, Elk devrait leur tenir compagnie, dans ce joli panier.

    L'intendant lança au pilote un regard noir. Newton ? A ses pieds ? Nan mais oh ! Vraiment, il y a des jours comme ça, où vous avez l'impression que tout votre entourage s'est mobilisé pour vous faire passer la matinée la moins habituelle qui soit.

    "C'est bon." lâcha t-il avant de se remettre parfaitement sur ses deux jambes.

    Franchement, la situation était cocasse (comme dirait un pirate...). Voire champêtre (comme dirait une pirate...). L'intendant, clope au bec, aucune psychologie chiardine ; le bosco, mode 'j'aime tout le monde' et baraque à confiserie ; le pilote, retombé dans l'enfance et les caries qui l'accompagnent ; et Pitchounette, seule au milieu de tout ce petit monde, avec comme compagnie ses idées étranges. Ah, et Maruk, aussi, qui avait toujours autant de... chien [Oh! Oh ! Oh ! On admire la finesse du jeu de mots, s'il vous plait !].

    "Il faudrait penser à investir dans une laisse, Ethanol."

    Oui, Newton appelait le bosco "Ethanol". Ca ne l'avait jamais gêné.
    L'intendant hésita à faire la même remarque à Elk, mais il s'abstint. Newton était entier et il avait une cigarette toujours allumée, alors il n'allait pas être désagréable. Sauf si dégénérait.
    Bien. Et maintenant ? Un de ces braves hommes se dévouaient pour conduire Pitchounette à l'infirmerie ? Même si elle ne voulait qu'un bisou du médecin. Après tout, c'était une raison valable. Parfois (avant) Newton cherchait Erwyn dans tout le vaisseau uniquement pour le plaisir de l'avoir sous les yeux. Et personne ne venait l'embêter. Alors s'il le fallait il conduirait Pitchounette à l'infirmerie (aussi pour ne plus l'avoir dans les pattes, il faut bien avouer.).
    avatar
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Bosco - Pandore

    Nombre de messages : 51
    Localisation actuelle : Sur le pont de Pandore
    Mission actuelle : Obéir aux ordres avec le sourire
    Citation : Chalala-chalalan, la vie est si douce pour ceux qui savent la vivre...
    Couleur RP : Violet
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Jan Sanada / Ethan Geetaï le Lun 7 Avr 2008 - 19:32

    Pfou la la, mais c’est que cela en faisait du monde ! Ethan allait pouvoir s’en donner à cœur joie dans son rôle de bosco de Pandore ! Au fil des mois, il faut dire aussi que le poste était devenu plus qu’une couverture pour lui : il s’y adonnait vraiment, comme s’il n’avait jamais été le commodore Sanada des forces du Cercle. Alors, être Ethan Geetaï exacerbait les pulsions de fraternité de notre bon bosco, qui avait tendance à aimer tout le monde. Le fait que sa mission était de les flinguer dans le dos ensuite n’était pas un obstacle à l’amour de son prochain, tout de même ! Du moins, pas pour l’instant…

    Bon, Newt ne semblait pas tenir rigueur à Maruk de l’avoir bousculé ; après tout, comme il l’exprimait lui-même, y avait pas d’mal. Il était étrange ce Newton, quand même. Il avait ce petit côté…ailleurs qui plaisait follement à Ethan, mais qui le rendait aussi difficile à cerner parfois. Mais une chose était sure, le bosco l’avait remarqué –parce qu’il faisait bien son boulot, Ethanol ; la collègue qui l’avait surnommé ainsi aurait été fière de lui !- c’était qu’une cigarette allumée conférait à l’intendant une humeur calme et généralement agréable. Et même si c’était pas bien de fumer, que ça détruisait les poumons des gens et qu’en plus ça sentait très mauvais, Ethan évitait de dissuader le jeune homme de s’adonner à son vice ; ça le mettait vite de mauvaise humeur, et puis tant qu’il ne fumait pas pendant les repas au réfectoire, il n’y avait pas de raison de s’acharner sur sa mauvaise habitude.

    Elk, c’était plus simple : c’était un gosse. Comme si on avait pris un gamin et qu’on avait minutieusement veillé à ce que son esprit ne bouge pas d’un iota tandis que le corps grandissait et choppait du poil au menton. Le pilote n’était pas bête, mais il était tout de même très enfantin. Ca aussi, c’était super mignon, du point de vue d’Ethanol, qui avait de toute façon tendance à trouver un côté de mignon à tout et n’importe quoi (« Oooh, regardez cette pauvre petite fourchette ébréchée ! Personne veut jamais l’utiliser, c’est trop triste ! Elle est si mignonne tordue comme ça, pourtant ! » Sur Pandore, même les ustensiles de cuisine avaient leur bosco…). Et puis il était rigolo, Elk ; là par exemple, en jouant avec le bonbon !

    Mais le cas dont Ethan devait se préoccuper là tout de suite, c’était celui de Kiara. Outre le fait qu’une enfant à bord –au même titre que la présence d’un captif membre de la flotte dans la cale- posait de gros problèmes pour l’opération de Jan Sanada, elle était une petite fille amoureuse, et ça, le cœur d’Ethan ne pouvait pas y résister ! Il fallait qu’il l’aide ! Un bisou de Ryryl –si mignon lui aussi !- quel noble but ! Allez, c’était décidé, Ethan serait l’écuyer de la chevalière Kiara dans sa quête du bonheur ! Chalala, chalalan, et tout le monde s’aimera !

    Ou presque…


    * * *


    « Tu es sure que tu es obligée d’y aller ? »

    Le jeune commodore Jan Sanada, assis sur le canapé du salon et vêtu d’un simple pantalon blanc, jette un regard interrogatif sur la femme aux mèches ailes-de-corbeau qui enfilait une chemise.

    « On en a déjà parlé Jan. La cargaison est importante pour nous, et je dois être à bord. »

    Sanada soupire ; quand Sélène décide quelque chose, Sélène dispose. On ne fait que la regarder s’envoler, et on attend de la voir revenir avec des histoires et des sourires à partager. Le fait qu’elle soit contrebandière et lui officier du Cercle ne le gêne même plus ; Sélène, c’est Sélène, et Jan, c’est Jan. Ensemble, ils savent qui ils sont. Et ça leur suffit.

    Dégageant une mèche de ses longs cheveux noirs, Jan se penche en avant, l’air de dire quelque chose. Puis il se lève et vient enlacer sa compagne :

    « Tu vas encore me manquer, tu le sais, ça ? »

    Elle sourit ; lui aussi. Il enfouit son visage dans son cou, et savoure le contact de la peau si douce.

    « Jan, je dois vraiment y aller… » dit-elle en finissant de boucler sa ceinture.

    Avec regret, il la laisse rompre leur étreinte pour aller enfiler ses bottes et se saisir de son sac de voyages. Elle ouvre déjà la porte et se retourne :

    « Je t’aime Jan. Pas de bêtises, hein ? »

    « Même pas un petit bisou avant le départ ? Un dernier ? »

    Elle rit :

    « A mon retour, comme ça tu m’attendras encore plus ! »

    Sélène sort de la pièce pour rejoindre l’astroport où l’attend le vaisseau de contrebandiers où elle officie, et Jan va se faire du thé en souriant, se rappelant chaque trait de la femme qu’il aime.

    Ils ne le savent pas, mais c’était là la dernière fois qu’ils se voyaient. Dans quelques jours, Sélène sera tuée par ses partenaires, et Jan ne sera plus jamais le même.

    Son bisou, il ne l’aura jamais eu.

    * * *


    Ethan se pencha pour se mettre à la hauteur de Kiara. Il avait envie de lui dire qu’il ne fallait pas trop espérer de l’amour, que le destin nous le reprenait toujours. Il voulait lui dire de ne plus penser à ces histoires de bisous, de se résigner à être déçue. De ne rien attendre pour ne jamais avoir mal. D’être capable de se résigner, pour son bien.

    Mais la pitchounette de Pandore n’était pas une adulte, elle n’avait pas à entendre tout ça, pas encore. Elle y avait droit à son bisou, et elle l’aurait, parole de bosco !

    Ethan lui sourit, et lui indiqua la coursive qui menait à l’infirmerie.

    « Je t’y emmène ? Voir Ryryl. Il devrait y être normalement. Et ça sonne bien, Ryryl, c’est plus court. Je me demande pourquoi on doit toujours supporter des noms compliqués comme les vrais qu’on nous donne… M’enfin, qui s’en soucie ? »

    Caressant distraitement Maruk qui revenait fouiner de leur côté, Ethanol fixait toujours Kiara :

    « Alors, on va le trouver, ce Ryryl ? »

    Et en plus, il essayait de ne pas l’enfoncer. Et puis ça n’était pas leurs affaires d’abord, aux autres ! Quant à lui, il était sûr d’une chose : Kiara aurait son bécot, fois de bosco !
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Lun 7 Avr 2008 - 20:28

    Et voila, elle était maudite, maudite par tous les dieux qui pouvaient exister dans le monde, que ce soit le Dieu des pommes de terre ou bien celui des portes en bois de hêtre précieux patinées à l'ancienne, elle était maudite. Et que Elk se pointe à ce moment n'était certainement pas une coïncidence, il l'avait fait exprès le fourbe ! Donc, pour le punir d'être aussi fourbe, lache, vicieux et pénible mais amusant et drole, il fallait que Kiara réfléchisse et ça c'était tout à fait possible, il suffisait qu'elle fasse un tout petit effort.

    Et alors qu'il la narguait avec le bonbon et que les autres discutaient, elle commença à cogiter, son cerveau devait chauffer pour trouver une solution et faire de la vie du pilote un enfer. Elle pensait faire un tour dans sa chambre et faire un trou à tous ses vêtements, mais il trouverait le moyen de savoir que ça venait d'elle et la vengeance serait terrible. Ou alors, le faire interdire de relations rapprochées avec qui que ce soit ! Ca ça lui ferait les pieds à ce méchant, vilain, pas beau, moche ! Et toc ! Oui c'était puéril et alors ? Kiara a quel âge à votre avis ? Ah ! Vous avez oublié, et bien ... allez lire sa fiche !

    Elle se reconnecta à la réalité pour voir 'than juste sous son nez qui lui proposait de l'aider dans son entreprise hautement périlleuse de bisou. Après tout, pourquoi pas, elle adorait jouer les petites filles en détresse, c'était tellement bien de se faire cajoler et aider par un plus grand et plus fort que soi. En plus, le bosco étant gentil il trouverait aussi un bon prétexte pour que Kiara et Ryryl se fassent un gros poutou baveux ! Foi d'elle !

    Mais avant de le remercier, s'occuper du cas Elk.


    Elk, je me passerais bien de tes commentaires, tu veux que je raconte ce que j'ai entendu la nuit dernière alors que je passais devant ta cabine ?

    Et oui, elle avait entendu des choses pas très agréables pour le jeune homme et elle était presque certaine que cela serait comprométant si elle les révélait ! Et pas que pour le pilote, une femme était dans l'équation d'après ce qu'elle en savait et cette femme n'apprécierait certainement pas que la rumeur se propage.

    Merci 'Than ! C'est trop gentil ! Si tu veux je veux bien faire une laisse pour Maruk qu'il fasse plus tomber monsieur l'intendant ! Je suis sure que je peux trouver tout ce qu'il faut pour la fabriquer. Après tout, on a du matériel dans la cale.

    Oui, il y avait du matériel et Kiara savait exactement quoi utiliser pour Maruk, restait à savoir s'il aimerait une laisse en soie précieuse, c'était agréable sur la peau, mais elle ne savait pas si un chien aimerait aussi.

    Monsieur l'intendant, vous avez été très gentil avec moi, est-ce que vous voulez m'accompagner aussi et m'aider dans ma mission capitale ?

    Elle se permit un petit sourire, personne ne s'était trop moqué d'elle, c'était déjà bien non ?
    avatar
    Elk Track
    Lieutenant de l'escadrille "Hécate" - Pandore

    Nombre de messages : 57
    Age : 28
    Localisation actuelle : Pandore
    Mission actuelle : Ne pas se faire tuer par quelqu'un...
    Citation : Gentil fils à sa maman Wywyn
    Couleur RP : #d18725
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 30/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Elk Track le Lun 7 Avr 2008 - 20:39

    Kiara était dans l'état prévu, Newton aussi, restait le bosco ! Lui c'était un personnage trop gentil pour son propre bien. Ce n'était pas normal d'être aussi gentil selon Elk. Il ne pouvait pas savoir ce qui s'était passé dans l'histoire de l'homme pour l'avoir ainsi transformé mais c'était sur que ... il ne lui ferait pas entièrement confiance pour tout ce qui concernait sa sécurité. D'un autre coté, il ne faisait confiance à personne pour sa sécurité. Il était bien trop indépendant, un peu comme un chat, un gros félin qui aime les caresses mais qui ne désire qu'une chose, qu'on le laisse tranquille de temps en temps, voire même à chaque fois qu'il le désire. Cela n'était pas tellement difficile sur Pandore. Entre les missions, rien à faire pour un pilote et il pouvait révasser tranquillement dans sa chambre.

    En parlant de ça, Kiara allait sur une pente très glissante, qu'avait-elle bien pu entendre, il croyait que les parois étaient assez solides pour ne pas avoir de problèmes à ce sujet, mais il fallait croire que la gamine avait plus d'un tour dans son sac. La petite peste ne tiendrait sa langue qu'à condition qu'il se taise lui aussi, c'est fou ce qu'elle lui plaisait cette gamine. Il allait lui couper l'herbe sous le pied, mais tout de même ! Il écouta le bosco proposer de l'aider pour le bisou et se promis de prendre un cliché de la tête du dit Ryryl lorsqu'il saurait ce que voulait la pitchounette de Pandore. Un bisou ! De la part du gamin ! Quelle idée ...


    Pitchounette, tu sais que c'est mal d'écouter aux portes. Et en plus tout le monde parle ainsi de notre commandante, elle est si belle ! Tu ne crois pas, c'est un peu notre maman à tous ! Hein Newton, t'en penses quoi ?

    Pourquoi interroger Newton sur la question ? Tout simplement pour dévier la conversation et que personne ne revienne sur ce qu'il avait dit exactement lors de la nuit dernière alors que son implant l'avait fait souffrir le martyre ! Pas question que quelqu'un sache qu'il avait eu un moment de faiblesse et qu'il avait pleuré. Ca jamais ! Il était celui qui se fichait de tout et qui n'avait aucune attache avec personne. Y compris avec Wywyn sa môman de coeur !

    Moi en tout cas, je veux voir la tête de Ryryl quand il fera le bisou ! Je reste !

    Il n'avait pas été invité à partager ces instants, et alors ? Ca changeait quoi au fait qu'il irait de toute façon, il était encore libre de se promener dans les couloirs et de tomber comme par hasard sur le médecin et la pitchounette en cours de discussion, non ?
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Sam 12 Avr 2008 - 15:30

    Newton voulait bien accompagner Pitchounette chez le médecin, comme dit un peu plus haut. Il comprenait très bien et il était d’accord pour l’emmener tranquillement. Mais ce qu’il ne voulait pas c’est que ce soit elle qui le demande ! Ce qu’elle fit, naturellement :

    "Monsieur l'intendant, vous avez été très gentil avec moi, est-ce que vous voulez m'accompagner aussi et m'aider dans ma mission capitale ?"

    Oh mais oui bien sur, adorable petite fleur des champs ! Tralalilalou ! Tu me donnes la main ? Oh ! Chic alors ! Allons y ! En sautillant, bien sûr ! Pom pom pom… La vie est belleeeuuuh…

    Non, non et non.
    Newton n’était un adulte à enfant.
    Newton n’était pas un accompagnateur !
    Newton n’était pas un gros nounours !

    « Allons y… » répondit-il tout de même d’un ton un peu fatigué.

    Ouiiiii. L’intendant est la représentation même de la contradiction.
    Enfin, n’en parlons plus. Il allait accompagner Pitchounette, pour ensuite aller à la recherche du commandant et… Et faire face à son allure froide et silencieuse… L’enthousiasme de Newton partit en fumée sur le champ.

    Mais la question du pilote se chargea de lui faire remettre les pieds sur terre.

    « Hein ?! »

    Quoi ?! Erwyn ?! Comme une mère ?! Est-ce que… Si… Mais… Pourquoi est… Pouah ! Ah non alors ! Newt se retint sincèrement de faire une grimace. Oh que non il ne voyait pas Erwyn comme sa mère. Loin de là. Quelle idée ! Quelle vision ! Non ! Non ! Newton ne considérait pas du tout le commandant comme sa mère… Oh que non… Il la considérait bien autrement.

    « Question de… point de vue, je suppose. » répondit-il avec un ton neutre.

    Il allait éviter de s’exclamer encore, sinon il était bon pour un interrogatoire poussé.

    « Enfin c’est vrai que c’est mal d’écouter aux portes. »

    Mais il y avait mieux encore… « Than ». Bon et bien Newton s’était trompé. Il n’avait pas encore tout entendu. « Erylianen » finalement, ok, c’était un peu long. Mais « Ethan »… DEUX syllabes. Ah… Les chiards !

    « Alors ? On est parti ? » demanda Newton en regardant le couloir en direction de l’infirmerie.

    [Ouuuh... Message tout nullâche... Désolée]
    avatar
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Bosco - Pandore

    Nombre de messages : 51
    Localisation actuelle : Sur le pont de Pandore
    Mission actuelle : Obéir aux ordres avec le sourire
    Citation : Chalala-chalalan, la vie est si douce pour ceux qui savent la vivre...
    Couleur RP : Violet
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Jan Sanada / Ethan Geetaï le Lun 14 Avr 2008 - 15:55

    Houla, ça n’allait plus du tout là ! Tout ce monde pour aller voir Eryl en compagnie de Kiara, cela n’était vraiment pas l’idéal, et la gamine ne semblait même pas s’en rendre compte. Les adultes présents n’étaient pas dupes, ils avaient bien compris les motivations premières de la gosse malgré sa tentative maladroite de se rattraper.

    Et franchement, tous ces gens n’avaient-ils rien de mieux à faire que de rester dans les jambes de Kiara et de lui pourrir son grand moment avec le médecin de bord ? Ah ça non alors ! En tant que bosco, c’était du devoir d’Ethan de faire en sorte que chacun puisse se sentir à l’aise, et la môme ne décrocherait certainement pas un bisou d’Eryl devant tout ce monde !

    Newton n’avait d’ailleurs pas l’air particulièrement emballé à l’idée de se prêter au jeu, mais le contradictoire intendant accepta de suivre Kiara, on ne sait pas trop pour quoi. Il comptait tomber sur la commandante à l’infirmerie ou la croiser en chemin, ou quoi ? Aux yeux d’Etahn, nul besoin d’être bosco pour décrypter la manière dont Newton considérait Von Drachnar. Tiens, lui aussi il faudrait l’aider ! Obtenir un bisou de la commandante de Pandore devait sûrement être un challenge bien plus dur que d’en avoir un d’Eryl. Mais Ethan aimait bien les défis ; c’est pourquoi il fixait Newton en souriant de plus belle, sans doute au grand étonnement de l’intéressé.

    Mais s’il y en avait un qu’Ethan ne voulait pas traîner avec eux, c’était bien Elk ! Geetaï n’avait rien contre le pilote, et il était même plutôt rigolo, mais il semblait surtout décidé à profiter du spectacle, et n’hésiterait certainement pas à mettre la petiote mal à l’aise. Ethan le soupçonnait fortement de vouloir être dans le coup rien que pour se moquer, et Kiara n’avait pas besoin de ça ! C’était important, un amour d’enfant, pas question que monsieur Elk vienne s’en mêler !

    Emmenant Kiara un peu à l’écart, il se pencha pour se mettre à sa hauteur :

    « Tu es sure que tu veux que tout ce monde vienne avec nous ? Parce que quoique tu veuilles aller faire à l’infirmerie, les avoir avec toi signifie qu’ils pourront tout voir, et que tu ne seras pas seule avec Ryryl pour cette mission capitale que tu dois mener avec lui ! Ce serait dommage qu’un adulte comme nous gâche toute la mission en faisait des bêtises de grand ! Avec nos noms compliqués, qui sait de quoi on est capables ? Moi je veux bien te mener à l’infirmerie, mais comme tu es presque une jeune femme et plus une toute petite fille, tu ne voudrais sûrement pas qu’Elk –au hasard- viennent se mettre en Ryryl et toi. Comment pourrais-tu accomplir ta mission sinon ? »

    Se donnant des airs de conspirateur, Ethan parlait à Kiara tout en surveillant les deux autres du coin de l’œil ; il s’amusait comme un petit fou, et il était bien décidé à remplir sa mission à bien ! Quitte à ce qu’il ordonne à Maruk de voler les chaussettes d’Elk pour le distraire, même si ce serait difficile de faire mâchouiller autre chose à Maruk que les chaussettes de Konrad.

    « Alors, on y va tous ou tu veux qu’on se débrouille pour qu’il n’y ait que toi ? En tant que jeune femme, c’est à toi de prendre la décision ! »


    Ben oui, autant la responsabiliser ! Et puis comme ça, elle ne s’en prendrait qu’à elle-même si Elk ou Newton venait tout gâcher…
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Mer 16 Avr 2008 - 20:15

    Elk prit tout d'abord la parole en se justifiant, mais ça ce n'était pas innocent, elle le connaissait le jeune pilote ! Il n'était pas gentil avec elle ! Et en plus il devait vouloir y aller juste pour se moquer d'eux. Mais à présent comment refuser qu'il les accompagne surtout que l'intendant semblait décidé à venir aussi. Et même s'il ne trouvait pas que Wywyn pouvait être la maman des gens il était tout de même assez gentil. Une mère ? Ca oui, Kiara n'en avait jamais eu, mais quel était le rôle de la commandante là dedans ? Est ce qu'elle ferait une bonne mère pour la jeune fille ? Peut-être après tout, elle donnait des ordres et c'était ce qui manquait à la petite mousse. Mais bon passons et ne donnons pas de famille nombreuse à Wywyn elle ne serait pas contente (et Newton non plus).

    Ensuite elle se fit entraîner à l'écart par le bosco qui semblait décidé à jouer au comploteur ! C'était toujours marrant de jouer à ce jeu, ça donnait du piment aux situations les plus simples et Kiara était très douée pour donner du piment et rajouter du cocasse ! Elle se tourna vers 'Than et lui fit un petit clin d'oeil lui montrant qu'elle avait bien compris ce qu'il voulait. Puis elle manqua de s'étouffer en entendant ce qu'il lui proposait, ce complotage là n'était pas amusant puisqu'il avouait inconsciemment que Kiara voulait un bisou du médecin et ça il ne le fallait pas ! Surtout pas. Mais d'un autre coté, il lui proposait de se débarrasser de Elk le pot de colle ce qu'elle ne pourrait jamais faire toute seule. Donc elle était fortement tentée d'accépter. Mais comment le faire sans éveiller les soupçons sur son but premier (même si tout le monde avait bien compris ce qu'elle voulait faire autant sauver les apparences). Elle fixa le bosco avec ses yeux spécial fonte de glace (soit légèrement humides accompagnés d'une moue adorable) et elle se décida à lui répondre.


    Et bien je veux bien essayer, mais je n'ai pas du tout d'idée pour les faire partir sans les vexer et en s'assurant qu'ils ne nous suivent pas. Parce que je ne fais pas confiance à Elk pour obéir à qui que ce soit.

    Elle s'interrompit pour réfléchir à ce qu'elle pouvait bien ajouter. C'était délicat, lui proposer quelque chose en échange ne serait pas bien vu, pourtant c'était ainsi que cela fonctionnait en règle générale dans la vie ... Du moins dans la vie de Kiara. Et là elle ne voyait pas comment faire. A moins de changer certaines petites choses ... Oui, sa proposition pour Maruk ! Elle allait la refaire et cela fonctionnerait certainement.

    Et pour Maruk, de quelle couleur la laisse ? Et en quel tissus, il y a plein de trucs utilisables à la cale !

    Elle lui fit un grand sourire breveté petite fille innocente et attendit les réactions qui ne manqueraient certainement pas d'arriver.
    avatar
    Elk Track
    Lieutenant de l'escadrille "Hécate" - Pandore

    Nombre de messages : 57
    Age : 28
    Localisation actuelle : Pandore
    Mission actuelle : Ne pas se faire tuer par quelqu'un...
    Citation : Gentil fils à sa maman Wywyn
    Couleur RP : #d18725
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 30/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Elk Track le Mer 16 Avr 2008 - 20:42

    Quoi ? Pas la voir comme une mère ? Mais pourtant c'était la seule manière dont on pouvait la voir. Du moins aux yeux de Elk. A moins qu'on ne puisse la considérer comme une femme et donc avoir envie de ... à oui, peut-être. Donc l'intendant aimait la commandante de Pandore ! Et bien ça valait son pesant d'or ça ! Mais faire chanter un intendant n'était certainement pas une bonne idée pour la paix dans l'équipage ... Du moins ce serait étonnant que ce le soit. Et comme il fallait laisser une bonne ambiance dans le vaisseau, Elk laissa cette information dans un coin de son cerveau, celui destiné aux informations intéressantes et possiblement embarrassantes.

    Il réfléchit ensuite à ce qu'il pourrait dire pour un tout petit peu faire enrager l'intendant. Mais il ne voyait pas encore, il trouverait mais ce n'était pas encore arrivé. Ensuite le bosco prit Kiara à part et lui demanda certainement quelque chose qui n'allait pas lui plaire. Quand je dis lui c'est de Elk que je parle pas de Kiara ... Donc il tenta d'entendre ce qu'ils se disaient sans pour autant avoir trop l'air de les espionner. Si seulement il pouvait avoir des oreilles bioniques pouvant entendre à plusieurs mètres de distance. Quoi que, ça devait être gênant de ne pas pouvoir en faire ce qu'on veut et donc entendre un peu tout, trop de choses même !

    Il ne se rapprocha pas du petit groupes qui chuchotait, préférant rester auprès du gentil intendant considérant le commandant comme une femme ! En résumé, Elk avait comme compagnons, une collégienne, un magicien et un démon ! La collégienne c'était bien entendu Kiara. Quoi que Newton aurait pu avoir le rôle si on l'habillait avec une jolie robe (Elk se promit d'essayer un jour). Ensuite le magicien, ça c'était Newton, il était une véritable fée du logis donc ... un magicien. Ne restait pour Ethan avec son coté trop gentil que le démon ! Un démon qui cherchait à tenter ses proies avec des bonbons, soit un démon très puissant et très méchant, car il ne faut pas sousestimer le pouvoir d'un bonbon sur l'avenir d'un enfant !

    En parlant d'avenir, Elk se rendit compte que le complot pouvait très bien avoir pour but de ne pas le laisser venir voir la scène du baiser final, et ça il ne voulait pas le manquer. Mais comment faire pour ne pas se retrouver à la traine sans pour autant faire quelque chose de trop brusque et donc de trop suspect !


    Alors sinon Newton, la commandante va bien ? Je suis certain que tu l'as vue ce matin et que tu peux me renseigner.

    Il fit un clin d'oeil au pauvre intendant qui allait entendre parler de la manière dont on devait considérer une commandante lorsqu'on était un gentil garçon. Quoi que, en matière de gentil garçon, Elk avait de nombreuses leçons à prendre.
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Ven 18 Avr 2008 - 19:24

    Si Newton s’était rendu compte qu’il n’avait pas fait dans le fin et le subtile en s’exclamant ? Ah oui. Mais trop tard pour revenir en arrière. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’on ne lui pose pas de question. De toute façon, il s’inquiétait pour rien. Il peut y avoir mille et une raison au pourquoi il ne voyait pas la commandante comme sa mère. On pouvait imaginer que sa mère avait été tyrannique, donc il préférait ne plus y penser. Voilà. Pourquoi pas, après tout ? Bon, certes, ce n’était pas le cas, mais bon.

    Le regard insistant du bosco acheva pourtant le pauvre intendant. Et la question du pilote se chargea de le faire désespérer. Bordel… Ils avaient un sixième sens les gens ici ou quoi ?! Pourquoi ce regard, pourquoi cette question ?! Quoi ?! Dès que quelqu’un disait « non je n’imagine pas Erwyn comme ma maman » ça voulait dire qu’il était amoureux d’elle ?! Mais après tout, Ethanol et Elk étaient des hommes. Normal que Newton réagisse ainsi et ne comprenne pas.

    Calme et serein, Newt se tourna vers le pilote.

    « Non, je ne l’ai pas vue. »

    Joli mensonge. Rien à faire ! Newton savait parfaitement mentir, surtout à propos de ça ! Et puis c’était tout à fait possible qu’il n’ai pas vu la commandante un matin. C’était même déjà arriver. Erwyn levée tôt, Newton arrivé tard. Et voilà. Vaguement croisés vers l’heure de midi seulement. Et toc.

    « Mais je suppose qu’elle va bien. Comme un lundi à 9 heure du matin… »

    En réalité, Newton n’était pas certain qu’on soit lundi. Mais il avait dit ça… comme ça. D’ailleurs, était-il 9 heures ? Tant pis, c’était sorti tout seul. Si Elk le prenait pour un fou, tant mieux, au moins il lui ficherait la paix.

    « Tu t’inquiètes pour sa santé ? »

    Autant dire ça que de rester à se lamenter de l’attente. L’attente qu’une petite fille mijote quelque chose avec le bosco… Et Newt attendait, donc. Newton se faisait peur à lui-même, parfois. Qu’est-ce que c’était que cette situation ? Qu’est-ce qu’il fichait là ? Il était uniquement venu pour fumer, qu’est-ce qui lui avait pris de proposer à Pitchounette de la conduire à l’infirmerie…
    avatar
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Bosco - Pandore

    Nombre de messages : 51
    Localisation actuelle : Sur le pont de Pandore
    Mission actuelle : Obéir aux ordres avec le sourire
    Citation : Chalala-chalalan, la vie est si douce pour ceux qui savent la vivre...
    Couleur RP : Violet
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Jan Sanada / Ethan Geetaï le Jeu 24 Avr 2008 - 10:15

    Elle avait de la suite dans les idées, la pitchounette de Pandore. Ethan avait plus l’impression de parler à une adulte modèle réduit qu’à une gamine de son âge. Bon, considérant la vie qu’elle avait menée, il était normal qu’elle ait grandi plus vite. Quoiqu’au niveau de la taille cela n’était pas encore ça, mais le bosco se garda bien d’émettre une telle remarque.

    Elle posait la bonne question, en tout cas : comment éloigner Elk ? S’ils avaient été sur un navire militaire, Ethan aurait pu user de son grade de bosco pour ordonner au pilote d’aller voir ailleurs, mais il doutait –à juste raison- que cela fonctionne sur un vaisseau de contrebandes. Et Elk n’était pas du genre à obéir à qui que ce soit hormis la commandante et, peut-être, son chef d’escadrille. Si Kiara avait grandi trop vite, Elk avait, lui, oublié de le faire…

    Un bon bosco se devait de gérer toutes les situations, non ? La bosco pirate qui lui avait jadis donné son surnom d’Ethanol lors de leur brève rencontre lui avait donné plein de bons conseils, mais il n’en voyait aucun qui pouvait lui servir dans la situation présente. Gérer un type comme Elk et une gosse amoureuse, ça n’était surement pas une situation courante. Cela dit, un bon bosco devait s’adapter à tout…

    Bon, autant essayer de faire de son mieux :

    « Pour la laisse, une bleue ce serait très joli, mais je pense que Maruk préférera la mâchouiller que de me laisser l’utiliser. Si tu tiens vraiment à lui faire plaisir, trouve lui une nouvelle balle, ou un jouet quelconque. Maintenant, voyons comment nous pouvons régler ton problème… Ah, voilà : à mon signal, on court ! »


    Ethan se redressa, son éternel sourire sur les lèvres, et s’approcha de Newton :

    «J’imagine que tu as sûrement mieux à faire, mon grand ! Et toi, Elk, tu n’as pas quelque petite combine à… »

    Tout en se plaçant de manière à rapprocher les deux membres d’équipage, il fit plusieurs signes à Maruk, qui commençait à trouver le temps long et était ravi que son maître s’intéresser enfin à lui. Occupé à renifler une porte non loin, il se mit à courir pour rejoindre Ethan, qui attendit qu’il soit à la bonne place pour déséquilibrer Elk d’une tape amicale sur l’épaule, et le pilote se prit les pieds dans le chien qui venait de surgir dans son dos. Si Ethan avait bien calculé son coup, Newton serait entraîné dans la chute (ben oui, quand un pilote tombe, il cherche à se rattraper à ce qu’il a à portée, et Ethan avait déjà pris soin de se mettre hors de portée, ne laissons que l’intendant).

    « Signal ! »

    Accompagné de Kiara, Ethan se mit à courir joyeusement dans les couloirs en direction de l’infirmerie…
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Kiara Star le Jeu 24 Avr 2008 - 13:52

    Un jouet pour Maruk ? Ok, elle trouverait ça sans aucun problèmes. Elle avait déjà repéré, alors que la cabine était entre ouverte que la commandante avait de magnifiques chaussons en forme de chat, Maruk serait certainement ravi d'en avoir un pour jouer avec non ? Et puis entrer dans la cabine d'Erwyn pour prendre un cadeau pour le chien du bosco n'était pas un problème ... Donc, armée de ces bonnes résolutions qui allaient plaire à tout le monde, en particulier à Wywyn, elle attendit le signal pour courir.

    Mais en quoi courir allait l'aider à faire en sorte de perdre Elk et Newton. Parce que Elk ok, il allait certainement pas les suivre au début, mais ensuite ? Ils allaient devoir attendre pour qu'elle puisse avoir son bisou et ça permettrait au pilote de les rattraper ... Elle devrait donc courir vite vite vite et ainsi risquer de se payer à nouveau quelqu'un qui marchait sans regarder devant lui... Ensuite elle arriverait à l'infirmerie, serait épuisée de sa course et Ryryl voudrait l'examiner mais elle, grande princesse, déciderait que ce n'était pas la peine et elle proposerait à Ryryl de lui faire seulement un bisou pour qu'elle aille mieux ! Oui c'était parfait comme plan, un plan digne des plus grands stratèges du cercle dont Kiara ferait un jour partie !

    Elle attendit donc le signal, mais sans savoir ce que ça serait. Elle vit bien Ethan se rapprocher d'Elk et appeler Maruk, mais ensuite qu'allait-il faire comme signal. Il aurait du attendre, elle avait plein de signaux possibles. Un d'entre eux était très discret, c'était le clin d'oeil. Bon, elle était pas super douée pour en faire, elle avait tendance à ouvrir la bouche et à fermer les deux yeux avec un air comique, mais le bosco était un homme, un vrai, il devait savoir faire des clins d'oeil. Parce que Kiara s'était bien rendue compte que les hommes faisaient souvent des clins d'oeil aux filles et ensuite qu'il était de bon ton de glousser bêtement. Encore un rituel auquel elle ne pigeait pas grand chose mais qu'elle appliquerait le moment venu.

    D'ailleurs en parlant de moment venu, une chute s'était amorcée et Ethan avait crié Signal ! Mais non ! Ca n'allait pas du tout, ce signal n'était pas un truc discret et secret et elle n'avait pas pu hésiter ! Pff, l'était gentil mais pas tellement imaginatif en matière de signaux. Elle se contenta donc de courir tout en criant pour induire les autres en erreur.


    On va bien à la cale pour la laisse de Maruk Ethan !

    Et ajoutant moins fort pour que seul Ethan l'entende.

    Merci, je vais pouvoir avoir Ryryl pour moi toute seule et lui parler de ce problème urgent !

    Elle courait ainsi et savait où aller, l'infirmerie n'était pas trop loin, elle devrait y arriver et pouvoir embrasser Ryryl avant que les autres ne se soient rendus compte du piège qu'elle leur avait tendu en donnant de fausses indications très subtiles.
    avatar
    Elk Track
    Lieutenant de l'escadrille "Hécate" - Pandore

    Nombre de messages : 57
    Age : 28
    Localisation actuelle : Pandore
    Mission actuelle : Ne pas se faire tuer par quelqu'un...
    Citation : Gentil fils à sa maman Wywyn
    Couleur RP : #d18725
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 30/03/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Elk Track le Jeu 24 Avr 2008 - 14:20

    Elk écoutait les commentaires de l'intendant sur les occupations de la commandante tout en se demandant pourquoi les deux autres zigotos discutaient en privé. Il tentait bien de tendre l'oreille mais non, aucun son ne filtrait ! C'était rageant et en même temps excitant. Ils devaient tenter de faire quelque chose pour obtenir un avantage dans un domaine quelconque. Et le seul avantage à discuter ainsi était pour éviter que Elk accompagne tout ce petit monde à l'infirmerie pour voir le bisou d'amour entre Ryrylounichou et Kiarounette.

    Il se décida donc à faire comme si de rien était et à ... une minute, lundi ? neuf heures ? Mais il avait bu ou quoi ? On était très exactement mercredi et il était près de dix heures. Ou alors, et c'était la seule explication possible, il connaissait tellement bien la commandante qu'il savait que le mercredi à dix heures elle allait comme le lundi à neuf heures, si ça n'était pas une preuve de vénération ou bien de mémoire absolue, Elk voulait bien manger son chapeau. Chapeau qu'il n'avait pas, faut pas pousser, il serait trop ridicule avec un chapeau ! Pourquoi pas des cheveux longs en prime !

    Il haussa les épaules quand Newton tenta de reprendre l'avantage en insinuant qu'il s'inquiétait pour elle. Non pas du tout, elle n'était pas sa mère tout de même ! Et l'intendant n'avait pas besoin de savoir qu'il le regrettait.


    Non pas du tout, je cherchais simplement à meubler la conversation et comme tu as l'air de savoir prendre soin d'elle et même de connaitre son humeur quelque soit le jour et l'heure.

    Et oui, désolé Newton, mais Elk n'était pas du genre à lâcher quelqu'un quand il avait une idée en tête. Et puis c'était amusant de parler de la commandante. Il vit arriver Ethan avec son éternel sourire aux lèvres. Il devait cacher des choses ce n'était pas possible d'être toujours joyeux ! Et comme pour lui donner raison il le poussa sur l'épaule avant de partir en courant. Mais comment ? Alors c'est là que le ralenti est utile dans le cinéma et qu'il faut décrire chaque action et réaction.

    Ethan posa sa main sur l'épaule d'Elk qui sentit une surpression au niveau de cette dernière. Avant même d'avoir pu réagir, la pression augmenta ce qui eut pour effet de le faire partir en arrière. Mais il aurait pu se rattraper si à cet instant précis Maruk, le chien adorable mais en l'occurrence complice de son maître, n'était pas positionné juste derrière ses pieds et que la chute n'était alors inévitable. Mais comme il ne voulait pas choir seul et qu'il avait des réflexes idiots, il se retint à la seule grande chose du couloir : Newton ! Et cela eut comme effet de faire tomber les deux hommes l'un sur l'autre. Maruk, Ethan et Kiara étaient déjà partis en courant alors que Elk trouvait que l'intendant était un peu lourd ! Surtout qu'en plus la pitchounette avait parlé de la cale. Ah ? Plus de bisou ? Bizarre !

    En tout cas, Newton était bel et bien à terre tout comme lui et Elk ne pu s'empêcher de lui murmurer.


    Tu ne veux pas plutôt une chambre ? Le couloir c'est pas très discret !

    Il était affalé sur le sol et ne pensait pas à se relever, attendant la réaction du pauvre intendant spécialiste officiel des chutes sur Pandore !
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Newton Guedolphe le Jeu 1 Mai 2008 - 11:25

    Le cri du bosco se chargea d'éviter à Newton de répondre. Ce n'était pas plus mal, autant pour l'intendant que pour le pilote. Parce que, non, espèce d'ahuri, Newton ne prenait pas soin du commandant au sens où Elk l'entendait ! Non il ne l'aidait pas à se laver, non ce n'était pas lui qui la nourrissait, non il ne savait pas quelle était son humeur à chaque instant !

    En voyant le bosco et Pitchounette détaler à toute vitesse, Newton aurait certainement eut un air de pitié. Mais il n'en eut pas l'occasion.

    Qu'on pousse Newton délibérement parce qu'on ne l'aime pas, il pouvait le comprendre. Qu'on le pousse parce qu'on l'aime, il pouvait le saisir également. Qu'on ne le pousse pas, ça lui allait très bien aussi. Mais qu'on le pousse pour la marade... C'était moins champêtre. Mais le pompom, c'était que c'était Elk qui s'était servi de Newton pour se rattraper. Ou plutôt "pour tenter de se rattraper" parce que vu le résultat... Merde, il ne pouvait pas tomber tout seul comme un grand, le pilote ?! Non, il fallait qu'il en entraîne un autre dans sa chute... Agréable. Newton : la béquille disponible, dans le texte.

    "Tu ne veux pas plutôt une chambre ? Le couloir c'est pas très discret !"

    Newton lança un regard furax à Elk, et se leva rapidement. une fois debout, il remarqua qu'il avait lâché sa cigarette pendant sa chute et qu'elle avait dû rouler un peu plus loin... Et il entendit le petit bruit d'un robot qui repartait. Bon, plus qu'à en allumer une deuxième, ce qu'il fit dans la seconde. Comment ? Présenter une main pour aider Elk à se relever ? Bien sur, et pourquoi pas une accolade, aussi, tant qu'on y est ?!

    "Tu sais que tu es drôle, quand tu t'y mets."

    Aaaah oui, quand Newton était relativement bien agacé, il était très très chiant. Comme tout le monde, finalement, nan ? Bon, sauf Noémie, qui elle, avait le pouvoir d'être gentille 24h/24, et c'était un don du ciel que Newton n'avait pas, tant pis.

    "Hormis t'inquièter pour la santé de notre pauvre commandant et prendre tes fantasmes pour la réalité, tu n'as pas quelque chose à faire ?"

    [Hj : Désolée, hein, mais même en y mettant de la bonne volonté... nan, Newton ne peut physiquement pas être causant et avenant... ^^']
    avatar
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Bosco - Pandore

    Nombre de messages : 51
    Localisation actuelle : Sur le pont de Pandore
    Mission actuelle : Obéir aux ordres avec le sourire
    Citation : Chalala-chalalan, la vie est si douce pour ceux qui savent la vivre...
    Couleur RP : Violet
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Jan Sanada / Ethan Geetaï le Jeu 1 Mai 2008 - 19:18

    Ethan s’amusait comme un fou, à courir dans les couloirs. Il ne s’en voulait même pas d’avoir bousculé Elk avec l’aide de Maruk : c’était pour accomplir son devoir de bosco ! Il était un peu embêté que Newton ait été entraîné là-dedans et se retrouve lui aussi face contre terre, mais le jour où il aurait la possibilité de faire un bisou au commandant, lui aussi ne voudrait certainement personne dans les pattes ! Il comprendrait, Ethan en était persuadé !

    Malgré ses petites jambes, Kiara courait plutôt vite, et le bosco du forcer un peu pour ne pas la perdre de vue. De son côté, Maruk faisait sans cesse l’aller et retour entre son maître et la petiote, tout heureux de participer à un nouveau jeu qu’il ne connaissait pas encore. Il faillit ajouter plusieurs membres d’équipage à la liste des gens qu’il avait fait tomber aujourd’hui ; quand le chien courrait, il ne prenait que rarement la peine de dévier de sa trajectoire, laissant ce souci aux jambes maladroites des humains qui se collaient contre les murs pour éviter d’être percuté par la boule de poils.

    En passant devant un contrebandier ventripotent, Ethan –sans s’arrêter de courir- se saisit du soda que tenait celui-ci :

    « Ce n’est pas bon pour toi, Jenks ! Tu m’avais promis de faire un effort ! »

    Mais avant que le dénommé Jenks, un brin stupéfait, ne puisse répondre, Ethan avait déjà tourné dans le couloir à la suite de Kiara et jeta la boisson dans les mains d’une membre d’équipage stupéfaite qui, à son avis, ne se faisait pas assez plaisir dans la vie. Ce n’était pas évident, d’être bosco ! Franchement, il commençait à se demander ce qu’ils feraient sans lui, tous. Heureusement que tonton Ethanol était là pour s’occuper de leurs petits tracas ; il allait même jusqu’à veiller sur leur petite santé !

    « Ah, je crois qu’on est arrivés ! »

    En effet, les deux fuyards stoppèrent net leur course : face à eux se trouvait la porte de l’infirmerie d’Eryl tel la caverne d’Ali Baba et les Quarante Voleurs. Sauf que pour cette caverne-ci, il n’y avait pas besoin d’un mot magique ou d’une formule, mais juste d’un petit bobo (ou un gros histoire de ne pas déranger Eryl pour des broutilles) pour pénétrer à l’intérieur. Et Ethan espérait de tout cœur que Kiara y trouve son trésor !

    « Bon, et bien je crois que ma mission est accomplie. Tu n’as plus qu’à entrer pour aller trouver Ryryl. En plus, tu as l’air toute essoufflée, il voudra sûrement t’examiner ! » fit Ethan à Kiara avec un clin d’œil, jouant le jeu de la petite qui ne voulait visiblement pas admettre le but réel de sa visite à l’infirmerie de Pandore.

    « Allez, bonne chance Kiara ! Enfin, je veux dire que j’espère que ça ne sera pas trop grave. »
    Et sur un dernier sourire typiquement Ethanol, le bosco laissa Kiara faire face à son destin et Maruk sur les talons, tourna à l’angle du couloir en chantonnant :

    « Chalala, chalalan… »



    [HRP: Fin du topic pour Ethan & Maruk! Merci à vous de m'y avoir accueilli, et toutes mes excuses à Newton qui s'est retrouvé deux fois à terre en un topic par ma faute! ^^; ]

    Contenu sponsorisé

    Re: Automédication (terminé)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018 - 3:29