Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Partagez
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Jeu 24 Avr 2008 - 12:39

    Ah les couloirs… Lieu privilégié des rencontres. Vous sortez de chez vous et hop ! Un couloir ! Il y a toujours quelqu’un pour s’y balader, pour discuter, pour boucher une artère, bref vous n’y serez presque jamais seule.
    Et si on est pressée, il vaut mieux être un maître dans l’art de l’esquive ou sinon…. C’est la Collision.

    Pourtant Erwyn n’avait pas couru. Elle avait juste marché d’un pas vif en direction des niveaux supérieurs, en direction du pont. Les personnes qu’elle avait croisées ? Elles étaient toutes occupées à s’affairer sur quelque chose, qui bien évidemment permettait à cette chère Vivenef de tourner… non pas en rond dans son bocal, mais tout simplement d’avancer.

    Arrivant enfin au bout de ce couloir, Erwyn grimpa vivement l’escalier, sautant les marches deux à deux. En haut, d'un même geste, elle ouvrit la porte de palier.

    Et c’est là que cela se produisit.

    La porte émit un drôle de son, ressemblant étrangement à un « schbong »… Erwyn n’aurait pas été étonnée d’entendre un grincement… mais un schbong… Ca voudrait dire que quelque chose aurait tapé contre la porte ce qui voudrait dire que…

    *Ne me dites pas…*

    La commandante s’avança un peu plus et referma la porte pour enfin voir dans quoi elle avait cogné… ou pour être plus exact dans qui.

    *Et merde…*

    Elle trouva un grand machin allongé par terre se tenant la tête dans une main, tandis qu’il s’appuyait sur l’autre. Ce grand machin portait un pantalon clair, une chemise blanche et avait une longue tignasse noire… Aucun doute permit. c'était Newton...

    Soit elle n'avait vraiment pas de chance avec lui, soit c'était lui qui avait une poisse de tous les diables...
    Par toutes les lois de l'univers, elle ne pouvait pas le rencontrer en dehors de son bureau sans lui rentrer dedans, ou lui faire mal... Et pourtant, elle n'était pas une personne violente de nature, c'est juste que... qu'ils n'avaient vraiment pas de chance tous les deux...

    Et le pire dans tout ça, c'est qu'elle avait l'impression qu'elle venait d'agraver encore leur situation. La dernière fois qu'ils avaient vraiment discutés ensemble, ils s'étaient engueulés au sujet de... Erwyn ne le savait même plus. Depuis, ils s'adressaient à peine la parole. Newton lui donnait son programme de la journée sans autre préambule ni rien. Et comme elle n'était pas du genre à lancer la conversation, ils en restaient là.

    C'est dire si elle se sentait un peu mal... de lui avoir fait mal... encore une fois.

    "Désolée, je ne vous avais pas vu..."

    Bon en même temps, elle aurait eu du mal à savoir qu'il allait se trouver derrière cette fichue porte. Elle était blindée !

    Elle lui tendit la main pour l'aider à se relever.


    Dernière édition par Erwyn Von Drachnar le Dim 4 Mai 2008 - 21:44, édité 1 fois


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Sam 26 Avr 2008 - 13:39

    Inutile de décrire ce que Newton pensait des couloirs. Il ne pensait même plus au strip-poker de Saint Généralement et Sainte Habitude, actuellement il était arrivé à la conclusion qu'ils avaient tous deux définitivement et irrémédiablement disparus. Si on ne pouvait même plus compter sur les divinités...

    Bon, d'accord, il n'avait particulièrement prié pour Saint Généralement et Sainte Habitude... Mais il ne les avait jamais offensé non plus ! Et puis, il connaissait plein de monde qui avait également été délaissé par ces deux-là, et ces gens avaient de bonnes surprises ! Pourquoi le destin s'acharnait-il sur Newton ? Et... Qu'est-ce qu'il lui prenait de penser comme ça ? Il n'avait jamais cru à ces sornettes... Destin... Quelle connerie.

    Bref.

    Newton allait doucement. Il était tranquille. Du moins autant qu'on pouvait l'être dans ce genre de circonstances. Il avait choisi les escaliers, par hasard et parce que c'était son chemin, de toutes façons. Jamais dans la brusquerie, Newton s'était approché de la porte et allait s'appréter à lever le bras pour enclencher la poignée lorsqu'il lui sembla que ce fut la porte qui lui fonça dessus. Et il se la prit en pleine poire. Bam !

    "PUTAIN !"

    Sous le coup, Newton perdit carrément l'équilibre et tomba comme une loque sur les fesses. Et en plus ça fait mal au coccyx... Mais en plus, Newton avait senti une douleur assez violente au nez (et au front légèrement aussi) sur lequel il plaqua sa main.

    "Nom de Dieu de bordel de merde…" marmonna t-il.

    Newton sentit quelque chose de liquide sur sa main et couler jusqu'à ses lèvres. Super, il saignait du nez ! Et en plus sa chemise allait être foutu... Putain mais il l'aimait bien celle-là en plus ! (Bon, concrêtement, il pensait ça pour la forme et parce qu'il était énervé. Il savait qu'actuellement il y avait bien plus important et de toute façon, le brave homme avait toujours vécu dans l'abondance et on lui avait apprit à ne pas être matérialisme. Autant dire que les tâches sur la chemise... il s'en fichait un peu, en fait.)

    "Désolée, je ne vous avais pas vu..."

    Oh non... C'était quand même pas... Pas que ça dérangeait Newton ! Enfin... Disons que s'il avait pu éviter... Mais c'était toujours un plaisir de voir Erwyn ! Malgré l'ambiance frigidaire façon brume glacée tenace qui régnait entre eux.
    L'intendant leva des yeux un peu rancuniers vers la personne qui l'avait flanqué par terre, mais il attrapa sa main, se releva et se radoucit bien vite.

    "Je sais."

    Newton tapota un peu son nez (la douleur était toujours bien vive) et en conclut qu'il n'était pas cassé. Et ça ne saignait pas beaucoup, quelques gouttes, pour le style. Bon, d'accord, ce n'était pas grâve. Mais il n'empêche que ça avait fait un mal de chien ! (Et c'était toujours le cas) Le nez c'est sensible !

    "Vous avez... un sacré coup de porte."

    Newton ne savait pas vraiment quoi dire. Il n’avait pas envie de voir un silence pesant s’installer mais en même temps il pouvait difficilement dire quelque chose qui ne fasse pas partir Erwyn, ou quelque chose qui ne fasse pas tomber l’ambiance à l’eau une nouvelle fois. Et puis, il lui en voulait un peu. Il n’avait toujours pas vraiment digéré la façon dont elle avait parlé de Rys (enfin, c'est ce qu'il pensait).
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Mer 30 Avr 2008 - 20:42

    Une fois debout, Newton vérifia l’état de son nez. Quelques gouttes de sang filaient ça et là. Erwyn se maudit intérieurement. Pourquoi fallait-il qu’elle blesse la moindre personne qu’elle croise ? C’était à se demander si Sainte Déveine avait élue domicile sur son dos…

    "Vous avez... un sacré coup de porte."

    *Oui je sais. Des années d’entraiment…* pensa Erwyn sur le coup.
    Ouais nan. Ca ne le faisait pas trop… Et puis bon, des coups de portes, elle n’en avait pas donné tant que ça. Si ?
    Tiens ! Ca serait une chose à vérifier.
    Bon, de ce qu’elle se souvenait, la dernière fois qu’une porte avait claquée, c’était celle de sa cabine après le départ de Newton… Ce qui lui rappela leur conversation.

    Elle le regarda de bas en haut, sans aucune discrétion. Bien que d’habitude, elle faisait bien attention à ce genre de détail, être discrète, de cacher un quelconque intérêt pour la plastique de son interlocuteur mais là, franchement Erwyn avait d’autres choses en têtes que de se réfugier derrière son mur de glace habituel.
    Et ces choses n’étaient pas pour le moins… vertueuses.

    Elle détourna la tête. Non. Ce n’était pas le moment de penser à ça… Elle avait une bataille sur le feu, ou tout comme. Et elle allait devoir faire face à tout ce qu’un beau merdier (si un merdier peut être beau) comptait de plus… charmant d’ici trois heures…
    C’était stressant quand même.

    Pouvait-elle se permettre une petite pause ? Un petit moment de détente dans les bras d’un homme pour pouvoir repartir de bon pied ?

    C’était à envisager…

    Elle regarda de nouveau Newton. Oui, c’était envisageable.

    « Vous savez, si votre proposition tient toujours… je peux vous accorder un moment. »

    Erwyn y réfléchissait. Elle venait de laisser une heure à ses lieutenants pour être prêts pour un saut dans l’hyperespace. Ce qui lui laissait largement le temps pour un petit saut dans sa cabine, avant de paraître sur le Pont, fraiche et dispose.

    Oui, elle pouvait se permettre un petit encas avant de passer à l’action. Ca la dénouerait un peu et peut-être qu’elle aurait les idées plus claires après.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Jeu 1 Mai 2008 - 14:31

    "Ma proposition..."

    Newton sonda Erwyn sans comprendre ce qu'elle voulait dire. Il fronça les sourcils et se pinça l'arrête du nez avec son pouce et son majeur.

    "Attendez, je me regrouppe."

    Allons bon, le coup de porte lui avait fait perdre la mémoire ? Non seulement il ne voyait pas ce que c'était que cette "proposition" mais en plus il ne voyait pas du tout à quel moment il aurait proposé quelque chose à Erwyn...

    Voyons, qu'est-ce que ça pouvait être ?

    Newton réfléchit à toute vitesse, la honte de ne pas se souvenir commençant à grimper en flêche. Alors, qu'est-ce qu'il aurait pu proposer au commandant ? Quelque chose qu'il savait faire, obligatoirement. Qu'est-ce qu'il savait faire ? Il savait... plier les chemises. Mais ça, il le faisait déjà, donc il n'aurait pas pu le proposer. A éliminer donc. Sinon, Newton savait jongler. Mais ça l'étonnerait fortement qu'il ait proposé à Erwyn une petite partie de jonglage. Autrement, Newton savait... merveilleusement bien rouler des cigarettes. Mais Erwyn ne fumait pas. Bon...

    Autre solution : trouver à quel moment il aurait proposé quelque chose. Quand s'étaient-ils parlé pour la dernière fois ? Ah, oui, ce soir là... C'était lors de cette entrevue qu'il aurait proposé un truc ? Plus il y pensait, et plus Newton se demandait s'il n'avait proposé de la masser... Après tout, il avait toujours su masser. Et avant, Rys lui demandait parfois de lui faire un massage. Ca devait être ça. Mais pourquoi elle l'avait regardé de cette façon ? Même si Newton ne se voulait pas se l'avouer, la demande d'Erwyn le faisait penser à ce que certaines filles avaient pu lui dire par le passé. Et ce n'était ni prestigieux, ni honorable, ni respectable.

    Newt hésita une seconde puis regarda Erwyn droit dans les yeux.

    "Excusez-moi mais... J'ai un petit doute, vous pouvez préciser ?" demanda t-il avec le ton de celui qui marche sur des oeufs.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Jeu 1 Mai 2008 - 18:49

    Oula, ca sentait mauvais cette histoire... Comment ça "Attendez. Je me regroupe" ? Qu'est-ce qu'elle avait encore dit de travers ? Et plus il réfléchissait et plus elle le sentait mal... et plus elle se sentait mal.

    Les quelques secondes entre cette afirmation et la question qui suivit semblèrent comme des heures à Erwyn.

    "Excusez-moi mais... J'ai un petit doute, vous pouvez préciser ?"

    *C'est pas vrai ! Dites moi que c'est pas vrai ? Par pitié ! Dites moi que c'est pas vrai...*

    Elle sentit une douce chaleur se diffuser sur ses joues.

    *Ah nan hein ! Interdiction de rougir !*

    Elle se détourna vivement de son intendant.

    "Nan rien, oubliez ça." parvint-elle à articuler entre deux * J'y crois pas ! J'y crois pas ! J'y crois pas!!* tandis qu'elle s'éloignait.

    Comment ça elle fuyait ? Mais non mais non ! Repli stratégique c'était tout !


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Jeu 1 Mai 2008 - 19:34

    On aurait presque pu entendre le gros "boum" témoin d'une ambiance -déjà pas folichonne- qui venait de se péter la gueule de façon brutale.
    Et est-ce que... ? Erwyn venait de rougir ?! Noooon... Attendez.... Non... Newton avait du rêver... Mais non puisqu'elle s'était détournée !

    "Nan rien, oubliez ça."

    Comment ça "oubliez" ?! Elle se foutait de lui ou quoi ?!
    Et la voilà qui partait ! Ah non ! Non, ça suffisait ! Qu'ils oublient ça, hors de question ! Newton voulait bien accepter beaucoup de choses, il n'était pas contraignant avec les femmes, Erwyn pouvait lui demander ce qu'elle voulait, mais lui dire d'oublier ça, pas question. Parce que leur relation allait encore s'aggraver, parce que Newton voulait réussir à faire son boulot correctement, parce qu'il voulait qu'au moins leur relation puisse être amicale, parce qu'il aimerait bien pouvoir parler d'Erwyn à sa soeur sans avoir à dire "on s'évite" !

    C'est pourquoi, alors qu'Erwyn était déjà quelques mètres plus loin, Newton s'élança à sa suite pour la rattraper.

    Et puis, ils avaient un compte à régler. Newton en était sûr à présent, Erwyn avait bel et bien parlé d'une proposition très peu respectable, honorable et prestigieuse. A quel moment et comment il avait pu dire un truc pareil, NEwton n'en savait rien, et il était même certain de ne jamais en avoir parlé. Jamais il n'aurait osé et surtout, jamais il n'aurait voulu proposé un truc pareil. Il n'avait plus 17 ans.

    "Arrêtez !"

    Newton saisit le bras d'Erwyn pour la forcer à se stopper et il la fit se tourner vers lui. (Pas violemment, hein ! Newt ne sera jamais violent envers elle, voyons ! Non, non, non, avec délicatesse)

    "Vous avez cru que j'étais ce genre d'homme ?!"

    Ouais, il en prenait un coup le Newton. Il y a 10 ans encore... Ou même 6 ans, il aurait accepté qu'on puisse dire ça de lui, mais aujourd'hui, non. Surtout depuis qu'Erwyn était arrivée sur le vaisseau !
    Mais il y avait pire...

    "Vous alliez accepter une proposition pareille ?!"

    Oui. Un peu déçu Newton, il fallait bien l'avouer. Et là, concrêtement, il ne souciait même plus de quand et comment il avait pu laisser entendre cette proposition, il était focalisé sur Erwyn.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Jeu 1 Mai 2008 - 19:58

    *C'est pas vrai ! C'est pas vrai ! C'est pas vrai ! C'est pas vrai !!!*

    Elle ne le croyait toujours pas. Comment avait-elle pu... oser....demander un truc pareil ! Mais quelle...gourde !

    Alors qu'elle se faisait la morale toute seule comme une grande, une main vint délicatement mais fermement se refermer sur son bras et l'obligea à se retourner... pour faire face à Un Newton pas content.

    *Et merde...*

    "Vous avez cru que j'étais ce genre d'homme ?!"

    "Hé ! C'est toi qui m'avait dit que tu n'étais pas très préliminaires !"

    "Vous alliez accepté une proposition pareille ?!"

    "Et bien oui. Je suis une femme, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué. Et j'ai des besoins comme tout à chacun. C'est pas parce que je joue les femmes glaciales que je suis frigide !!"

    Ca, on pouvait dire que ca venait droit du coeur...
    Erwyn plaqua sa main libre sur sa bouche et détourna la tête. Là, rien ne pourrait cacher sa gêne. Et comme elle avait une peau pâle d'ordinaire, quand elle rougissait...elle le faisait pas à moitié. Ainsi, elle venait de prendre une belle couleur cramoisie.

    *Et merde!*

    Elle était mortifiée...

    Elle finit par se reprendre et s'en prit à lui :

    "Et puis c'est de ta faute ! Tu n'avais qu'à être plus clair aussi !"

    Comment ça de mauvaise foi ? Si peu...


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Jeu 1 Mai 2008 - 21:14

    Newton ne comprenait vraiment rien. Il lâcha le bras d'Erwyn avec un air ahuri. S'il était prévu qu'ils brisent la glace, voilà qui était chose faite. Par contre, savoir si ça allait s'arranger, c'était une autre histoire.

    "Quoi ?!"

    Voilà, c'était bien gueulé comme il faut. Heureusement, personne d'autre n'était dans le couloir.
    Si Erwyn était rouge comme une tomate (ce que Newton trouvait adorable, oui), l'intendant était pâle. L'idée qu'il ait pu un jour balancer joyeusement un truc du genre "je ne m'embarasse pas de préliminaires" le dégoûtait. Ce n'était pas comme s'il ne l'avait jamais prononcé, mais pas une seule fois durant ces dernières années !

    "Je n'ai jamais dit ça !"

    Et là, ça fit tilt. La dernière fois... C'était forcément ce soir là que quelque chose était mal passé. Il se souvenait avoir décrit sa relation avec Rys. Il était encore loin de se douter du quiproquo qui s'était installé, mais il venait de comprendre les reproches qu'Erwyn lui avait fait. Une petite minute...

    "C'était pour ça que tu t'étais énervée !"

    Tiens, Newton aussi était passé au tutoiement... Non, n'imaginons pas dans quel état sera leur relation une fois la dispute bien éclatée. En venir aux mains ?! Non, ça suffit, arrêtons d'imaginer...

    "Tu as dit que tu n'étais absolument pas ce genre de femme ! Tu m'a accusé ! Et maintenant c'est toi qui as des envies et je devrais être à disposition ! N'aurais-tu pas exactement le même comportement que ce type de femmes dont tu te dis différentes ?!"

    Newton était énervé, déçu et vexé. La totale.
    Cette fois-ci, c'était lui qui reprochait au commandant d'être libertine... Qui, sincèrement, aurait un jour pu accuser Erwyn d'être ainsi ?

    "Je n'aurais jamais pu te faire une proposition comme ça ! Tu n'es pas glaciale, Erwyn, tu es un véritable iceberg ! Ca me fatigue de devoir faire face à ton comportement de glaçon tous les jours ! Et il serait temps de penser à arrêter de jouer cette comédie, parce qu'effectivement on pense que tu es frigide !"

    Newton était le genre d'homme qui s'énervait rarement, mais qui, quand c'était le cas, ne se rendait jamais compte de ce qu'il disait.

    "Et ce n'est pas moi qui irai vérifier si c'est le cas." lâcha t-il comme une conclusion.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Jeu 1 Mai 2008 - 21:44

    Il l'avait lâché mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne lui fit pas face. Au point où elle en était, ca ne pouvait pas être pire...

    "Tu as dit que tu n'étais absolument pas ce genre de femme ! Tu m'a accusé ! Et maintenant c'est toi qui as des envies et je devrais être à disposition ! N'aurais-tu pas exactement le même comportement que ce type de femmes dont tu te dis différentes ?!"

    Et vlan dans les dents !

    Ah si, ca pouvait être pire.

    "Et alors ?! Femme varie ! C'est connu !"

    Défence pitoyable, fallait bien l'avouer. Sur le coup, c'est la seule chose qui lui était venue à l'esprit. Fallait dire que ce n'était pas le genre de débat qu'elle avait l'habitude de mener...

    Quand la deuxième réplique arriva, là, elle toucha le fond. C'était mesquin, c'était petit... Et ca faisait mal. Et quand ca faisait mal, Erwyn ne mâchait pas ses mots.

    "Oh ! Navrée de ne pas être une de ces nombreuses cruches qui peuplent notre galaxie. Désolée de ne pas être le genre à faire des oeillades à la première paire de couilles qui passe !"

    Le premier tir passé, restait la suite :

    "Je ne t'ai jamais demandé quoique ce soit, moi. Quand Rys est morte, rien ne t'obligeait à rester ici. Et même maintenant ! Rien ne t'oblige à supporter l'iceberg que je suis. Alors si t'es pas content, la porte est toujours ouverte !"

    "Et ce n'est pas moi qui irai vérifier si c'est le cas."
    "Dans ce cas, je prendrais le premier venu et tout le monde saura sur cette foutue Vivenef que je ne suis pas frigide !!" déclara-t-elle en haussant le ton.

    La respiration saccadée, elle tentait de retrouver ses esprits.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Ven 2 Mai 2008 - 23:00

    Newton avait connu Erwyn avec plus de répondant. D'habitude, quand elle était énervée, elle enfonçait le responsable (ou un innocent) avec des répliques qui avait du mordant. Mais là... De toute évidence, l'intendant avait touché un point sensible.

    "Mais je ne te retiens pas, je t'en prie, vas y !"

    Newton étendit le bras en désignant le couloir.

    "Cours, après tu pourras te pavaner dans tout le vaisseau en proclamant que tu t'aies fait le premier homme venu ! Mais dépêche toi donc, pars !"

    Bon, concrêtement Newton pensait exactement l'inverse. Mais quand on est en colère, on dit n'importe quoi. Malheureusement pour lui.

    "Dans tous les cas tu auras ce que tu voulais !"

    Newton mit les mains dans ses poches, décidant que les grands gestes c'était agaçant. (Et aussi par réflexe).

    "Tu auras prouvé à ton intendant combien tu peux être une femme facile, tu n'auras peut être plus cette allure froide avec tout le monde, ce genre d'exercice t'aura peut être déridé un peu ! Au point où on en est !"

    La main de Newton triturait son briquet, dans sa poche de pantalon. D'un coup, il le sortit et le lança violemment contre le mur. Si, si, Newt est calme d'habitude, je vous le jure. "Violent", tout de suite... Enervé seulement. Enervé, frustré, déçu, angoissé, furax et amoureux. On a tous droit à son quart d'heure de pétage de plomb.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Dim 4 Mai 2008 - 20:32

    Calme-toi. Calme-toi. Calme-toi…
    Là voila. Respire.

    "Mais je ne te retiens pas, je t'en prie, vas y !"

    Il lui montra même le chemin.

    "Cours, après tu pourras te pavaner dans tout le vaisseau en proclamant que tu t'aies fait le premier homme venu ! Mais dépêche toi donc, pars !"

    "Dans tous les cas tu auras ce que tu voulais !"


    Newton rangeait ses mains dans ses poches. Erwyn, elle, serrait les dents. Elle encaissait.

    "Tu auras prouvé à ton intendant combien tu peux être une femme facile, tu n'auras peut être plus cette allure froide avec tout le monde, ce genre d'exercice t'aura peut être déridé un peu ! Au point où on en est !"

    Elle ne put cacher un vif sursaut quand il balança son briquet contre le mur. Par contre, elle refoula vigoureusement ses larmes qu’elle sentait monter. Hors de question de paraître plus faible encore. Elle s’était suffisamment donnée en spectacle jusqu’à la fin… de sa vie.
    Erwyn n’était pas suicidaire mais là franchement c’était tentant. On pouvait tout régler à coup de blaster. Fallait juste savoir viser… et où viser. Blaster ou poutrelle d’ailleurs.

    Lorsqu’elle déclara ces mots, elle avait retrouvé un semblant de calme. S’en était encore plus effrayant.

    « Puisque Monsieur croit tout savoir sur la conduite que je devrais adopter, peut-il m’éclairer à ce sujet ? »

    Mais le calme ne dura pas. Elle attrapa vivement le col de la chemise de Newton et l’approchant d'elle, elle lui cria :


    « Parce que j’en sais fichtrement rien !!! »


    « Tu crois que ca m’amuse de me planquer derrière ce masque ? Tu crois que ca m’amuse de garder une distance avec les gens ? Mais j’ai pas le droit à l’erreur moi !
    L’équipage a besoin d’avoir un Commandant sûr de lui, et pas d’une chiffe molle qui aurait la frousse à la moindre bataille en vue ! »
    reprit-elle en baissant le ton.


    « Et à cause d’une foutue poutrelle qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de se planter dans ma patronne, je me retrouve à la tête d’une centaine d’hommes et de femmes qui vont sans doute mourir d’ici trois heures !! Alors oui, vraiment ! Merci !
    Merci de tout foutre en l’air en remuant le couteau dans la plaie.
    Merci de mettre le bazar dans ma vie au moment où je devrais avoir les idées claires.
    Oui, ca peut paraître très nombrilique cette histoire mais si ma petite personne n’est pas au mieux de sa forme, ON VA TOUS CREVER ! ET J’AI PAS ENVIE DE MOURIR ! Tu peux comprendre ça ?!»



    Ca, c’était la plus longue tirade de toute sa vie. Toutes ses peurs et toutes ses faiblesses déballées en public en un seul coup de sang. Bravo Newton !
    Et il avait fallu que ca tombe sur Newton…

    Elle baissa la tête. Elle pouvait presque la poser contre son torse.

    *Ah nan. Pas maintenant. Pitié. Pas maintenant.* psalmodia-t-elle en sentant de l’humidité sur ses joues.

    Des larmes…


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Ven 16 Mai 2008 - 20:17

    Newton n'aurait pas pu rester énervé, dans tous les cas. Même si Erwyn avait continué à lui gueuler dessus, lui, il se serait calmé et se serait excusé. Pourquoi ? Parce que Newton fait parti de ces personnes qui ne peuvent physiquement pas être désagréable (envers les femmes, du moins) et qui doivent présenter leurs excuses quelques secondes après s'être emporté. Donc, rien qu'après avoir exprimer son mécontentement (pour ne pas dire "après avoir bien crié à Erwyn ses 4 vérités") et balancé joyeusement son briquet, il était déjà bien calmé.

    Au fur et à mesure que le commandant parlait, l'intendant se sentait de plus en plus mal. Avec quelqu'un qui connaîtrait bien il se sentirait déjà très mal, mais alors avec Erwyn, c'était pire que tout. Newton irait s'immoler par le feu après si elle lui demandait.

    Il avait littéralement oublié qu'il venait de se prendre une porte en pleine poire, sa douleur au nez (oui, toujours. Quand on vous dit qu'Erwyn a un sacré coup de porte !), le message d'Adonis et Mars. Là, tout ce qui comptait c'était le commandant, accrochée à son col.
    Lorsqu'elle eut fini sa tirade et qu'elle baissa la tête, Newton se serait volontiers immoler par le feu sur place. Mais il ne le fit pas. Et ce qu'il devait faire lui apparaissait à la fois évident et terriblement dangereux. Tant pis ! On risque ! Après tout, même si Newton allait parfaitement dire le contraire, Erwyn avait un peu raison : la possibilité de mourir n'était pas exclue. Absolument pas obligatoire comme elle l'avait hurlé, mais pas exclue.

    "Je... voulais pas dire ça."

    Ouais, on peut aimer s'excuser et n'avoir aucune idée de comment s'y prendre ! Surtout en face d'Erwyn. Surtout en face d'une Erwyn qui vient d'exploser.

    "Mais je ne peux pas vous laissez dire qu'on va tous crever."

    Oh, et puis merde, allons y franco, Newton ! Tu ne sais faire que ça, débiter un flot de paroles sincères et spontanées, alors vas-y...

    "Et même si c'est vrai qu'une grande responsabilité repose sur vous, vous n'êtes pas toute seule. Vous avez votre second, vous avez les lieutenants et tous ceux qui vous aident. Et... Et j'ai confiance en vous, vous êtes un commandant exceptionnel."

    On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a ! Si Newton ne se contrôlait pas, il aurait pu faire un long discours bien pire...ou bien plus révélateur.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Dim 18 Mai 2008 - 18:23

    Erwyn lacha la chemise de Newton et plaqua ses mains sur son visage, passant ses doigts fins sous les verres de ses lunettes pour cacher ses yeux, et ses larmes. Mais comme elle avait la tête baissée, Newton n'aurait pu les voir.
    Les entendre, ca, c'était autre chose. Elle faisait tout ce qu'elle pouvait pour retenir ses sanglots.

    "Je... voulais pas dire ça."

    Ca devenait de plus en plus difficile si en plus il s'excusait...
    Mais s'il ne l'avait pas fait, elle l'aurait sûrement fusillé de coup de poing rageur sur son torse...
    Son torse...

    "Mais je ne peux pas vous laissez dire qu'on va tous crever."

    Ah ça... elle avait peut-être été un peu loin... Mais elle n'avait fait qu'exprimer sa peur.
    Et pourtant, c'était bon de sentir qu'il tentait de la rassurer. Ca apaisait ses soubresauts. Ses épaules tremblaient un peu moins. Mais elles tremblaient toujours.

    "Et même si c'est vrai qu'une grande responsabilité repose sur vous, vous n'êtes pas toute seule. Vous avez votre second, vous avez les lieutenants et tous ceux qui vous aident. Et..."

    Oui. Elle n'était pas seule. Là, tout de suite, maintenant. Elle n'était pas seule. C'était ça que le sentiment de la chaleur du corps de Newton lui donnait.

    Si tentant.

    " Et j'ai confiance en vous, vous êtes un commandant exceptionnel."

    Elle eut un petit rire triste. Un commandant exceptionnel, hein ? Comment un commandant pouvait-il être exceptionnel en se mettant à pleurnicher dans les bras de son intendant ?

    Erwyn posa finalement sa tête contre le torse de Newton.

    "Vous... vous le pensez vraiment ?" murmura-t-elle tout contre lui.

    Ce fut un miracle que sa voix ne trembla pas.
    Mais qu'elle trembla ou non, Erwyn s'en fichait. Tout ce qu'elle avait besoin, là, c'était Newton. C'était puiser sa force en lui.

    Sa force et son assurance.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Sam 24 Mai 2008 - 19:37

    Arrive un certain degré où les convenances, la timidité et la gène, on les envoie balader un bon coup de pied au derrière.

    Cet instant là, était un de ces moments. Newton ne voyait pas qu'Erwyn pleurait mais qu'elle passe ses mains sur ses yeux éveilla quelques soupçons, et le léger bruit des sanglots acheva tout doute. Oh oui, l'intendant irait s'immoler par le feu après. Mais d'abord, il fallait réparer les pots cassés, il fallait consoler Erwyn. Après, Newton culpabiliserait.

    Pour le moment, il entoura la jeune femme de ses bras et la serra contre lui. Ah ouais, la timidité et les convenances, par la fenêtre je vous dis.

    "Bien sûr."

    Quelle question... Quelle naïve, cette Erwyn... [sans rancune, hein ^^']

    "Et vous devriez le penser aussi."

    Newton s'étonnait lui même de sa décontraction. Il y avait vraiment des journées hallucinantes.
    L'intendant dessera un peu son étreinte, et vint entremêler ses doigts dans les mèches blondes qui tombaient dans le dos du commandant, alors que son autre main soutenait Erwyn contre lui (pas de force non plus... Si elle le voulait, elle pouvait aisément se dégager rapidement de son étreinte en lui lançant un "Bas-les pattes, connard !")
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Mar 10 Juin 2008 - 16:32

    Newton avait-il un don ?
    Erwyn ne le savait pas mais commençait sérieusement à le croire. A chaque fois qu'ils étaient tous les deux et que la conversation ne partait pas sur des banalités, cela tournait au vinaigre.
    L'intendant avait le chic pour mettre les pieds dans le plat ou, pour être plus exacte, de fissurer la barrière protectrice de la Commandante. Mais là, il y avait été carrément au burin... voir même à la dynamite ! Le cocon de glace avait été ébréché et de cette faille, une ouverture s'était créée, laissant entrevoir la véritable Erwyn. D'où les cris et pleurs que Newton avait du encaissé avant qu'il ne la prenne dans ses bras.

    Imaginez un cocon de glace dont on peut apercevoir une lumière éblouissante à l'intérieur. Imaginez un jeune pionnier qui n'a peur de rien. Curieux, celui-ci veut voir ce que renferme la barrière gelée. Tout d'abord, il cogne dedans. Aucun résultat. Il sort un outil : un piolet. Il gratte la surface. La lumière se fait un instant plus vive mais retourna à une normale. Intrigué, le jeune premier continue au piolet. Même réaction mais la barrière ne cède pas. Il tente un autre outil : le burin. Et hop ! Il y va franco ! Et ca marche ! Le cocon se fissure. La lumière se fait vive. Excité par son avancée, le jeune homme ayant suffisamment ébréché la sphère pour y creuser une crevasse, sort l'artillerie lourde : le bâton de dynamite.

    Et BOUM !

    La cocon laisse apparaître une brèche et la lumière s'en échappe un peu, éblouissant le preux chevalier au passage.

    Voilà où nous en sommes. La question est : le cocon de glace va-t-il se refermer ? Va-t-il continuer de s'ouvrir ? Ou bien va-t-il simplement rester tel quel, avec cette brèche ?

    Le doigt de Newton se mirent à jouer avec les cheveux d'Erwyn. Etrangement, cela la calma. Le cocon ne s'ouvrit donc pas plus.
    Peut-être que ce geste a fait remonter des souvenirs d'un passé heureux, en tout cas, l'effet était indéniable. Les sanglots d'Erwyn s'arrêtèrent progressivement.

    La tentation de rester un peu plus longtemps, là, dans ses bras réconfortants, traversa la jeune femme. Mais elle savait qu'elle ne pouvait pas s'y réfugier indéfiniment.

    La Commandante repoussa donc doucement l'homme.

    Alors qu'elle attrapait un mouchoir dans sa poche, elle vit l'état de la chemise de son intendant.

    "Navrée pour la chemise."

    Ses pleurs avaient humidifié le tissu et maintenant il lui collait à la peau.
    Elle essuya rapidement ses larmes.

    Erwyn prit une profonde inspiration. Le parfum de Newton l'emplit instantanément. Bizarrement, bien qu'elle sentait une petite pointe de cigarette, cette odeur ne lui était pas désagréable.

    La Commandante se recomposa.

    "Et navrée pour cette scène." dit-elle d'un ton des plus calme et tranquille.

    Le cocon commençait doucement à se refermer. Newton saisirait-il sa chance ? Parviendrait-il à garder la brèche ouverte ?


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Sam 14 Juin 2008 - 12:16

    Newton avait freiné des quatre fers pour ne pas garder Erwyn dans ses bras. Et puis bien sur que si elle aurait pu rester éternellement contre lui ! Il n'aurait pas dit non, voyons ! Et si sa chemise était mouillée, il s'en fichait totalement ! Donc, en conclusion, Erwyn aurait pu rester dans les bras de l'intendant. Enfin, tant pis... Pour une prochaine fois, pas vrai ?

    "Ce n'est rien." lâcha t-il avec un léger sourire.

    Il y avait maintes et maintes façon de consoler une femme. La plupart du temps, le petit geste de tendresse à la fin d'une crise de larmes aidait bien. Le problème, c'est que chaque individu de sexe féminin possédait des récepteurs à un seul type de geste. Alors, quand on le connait, c'est parfait. Quand on ne le connait pas, c'est ennuyeux. Par exemple, Noémie, il suffisait de lui pichenetter le nez, et elle retrouvait le sourire. Slow, il fallait la chatouiller dans le cou. Voilà, à chacune son petit geste rassurant.

    Newton se jura de trouver le geste tendre qui rassurait Erwyn.

    Une autre fois, de toute évidence. Là, Newt était un peu trop embarrassé pour tenter de trouver quoi que ce soit. Et puis il ne voulait pas passer pour un goujat, non mais.

    "Moi aussi, je suis désolé."

    Oui, car, Newton n'était pas innocent dans cette scène. Erwyn avait bien le droit de craquer, c'était normal, quand on est ce qu'elle est. Par contre, que l'intendant ait envenimé la situation, ça il n'en avait aucun droit.

    Newt déglutit et chercha quoi dire, une formule de politesse, quelque chose. Il n'allait pas lui balancer un "Bon, à plus tard !" avec le sourire jusqu'aux oreilles, tout de même. Et lui dire que si elle avait besoin de parler il était là, prêt à l'écoute, aurait été mal venu (sachant que, tout de même, la situation de Pandore est critique, et que, ne l'oublions pas, la conversation avait débuté sur un "et si on allait s'envoyer en l'air, pour m'aider à me détendre ?" doooonc... Newton allait éviter de faire toute remarque susceptible de remettre au goût du jour ce genre d'idée.).
    Alors tant pis.

    Newt eut un léger sourire délicat.

    "Je... suppose que vous avez beaucoup de chose à faire... Maiiis... Si... Enfin, si vous..."
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Sam 14 Juin 2008 - 17:13

    Les petits mots de Newton firent sourire Erwyn. Un sourire tendre.

    Quelque part cette petite crise l'avait apaisée, comme soulagée d'un poids. Elle se sentait plus forte et plus à même de faire face à ce qui allait surgir sur son chemin.
    En quelque sorte, elle s'était resaisie grâce à lui. Comme si toutes les tensions qu'elle avait accumulé avec les heures supp et toute la paperasse qu'elle avait étudiée, s'étaient envolées en trois cris et quelques larmes.
    Maintenant elle avait l'esprit clair et elle se sentait prête.

    Alors qu'elle s'apprêtait à se retourner et s'en aller, il balbutia :

    "Je... suppose que vous avez beaucoup de chose à faire... Maiiis... Si... Enfin, si vous..."

    Elle lui sourit encore. Ces bafouillements le rendaient...craquant. Mais ce n'était plus le moment de penser à ça. Elle devait se concentrer.

    "Si je quoi ?" demanda-t-elle quand même curieuse.

    Malgré le fait qu'elle avait bien été retardé par tout ça, elle voulait quand même savoir ce qu'il avait à dire. C'est pourquoi elle attendit qu'il lui réponde, à moitié tournée, prête à partir.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Lun 16 Juin 2008 - 19:10

    [HJ : Mesdames et messieurs, ne lisez ce message que si vous êtes d'une humeur guillerette et que vous êtes prêts à tout lire. Vous allez voir une chose impensable, improbable et totalement irrationnelle ! Un peu primitive, peut être, mais très osée ! Attention ! On ne rigole plus, là, faîtes gaffe ! Si vous lisez, vous ne pourrez plus reculer ! Vous pensez peut être avoir déjà eu l'occasion de lire quelque chose de bizarre ? Quelque chose d'incroyablement inattendu ? Et bien non ! Ce que vous apprêtez à lire dépasse toute votre imagination... Je vous aurez prévenu !]

    Et puis merde !

    Pourquoi avait-il fallu que Newton bafouille ?! Et surtout, pourquoi avait-il fallu qu'Erwyn se sente assez supérieure pour oser lui demander de s'expliquer là-dessus ?! C'était d'une suffisance sans nom ! Ou d'une curiosité saine, à voir...

    Mais Newt en avait assez de devoir s'expliquer pour chaque faits et gestes. Depuis tout petit, toutes les femmes qu'il avait pu rencontrer lui avaient fait la morale et lui avaient demander de s'expliquer : sa mère, sa sœur, toutes ses cousines, ses tantes, toutes ses amies, Appolinaria, Ronette, Noémie, tout le monde ! Stop ! Il n'avait même plus le droit de bafouiller tranquillement, il fallait qu'il s'explique aussi là-dessus ! Bientôt il faudrait qu'il justifie quand il va aux toilettes, vous verrez...

    Ras-le bol !

    Et merde, l'heure était grave, bordel ! Newton n'avait aucune garantie qu'ils soient encore en vie le lendemain ! On ne réunit pas les trois vivenefs par hasard ou juste pour une broutille. Nan nan nan, il y avait macro sous caillou !

    L'intendant n'hésita qu'un quart de seconde. Le commandant lui avait demandé de s'expliquer, pas vrai ? Newton s'avança vers la jeune femme, il glissa une main sur la nuque d'Erwyn et la seconde dans le bas de son dos [Non, j'ai dis le bas du dos, pas les fesses ! Non mais !]. Il la regarda droit dans les yeux une demi seconde et se pencha pour enfin poser ses lèvres sur les siennes.

    On ne décrira rien des sentiments de Newton car on peut aisément imaginer ce que l'on ressent quand on embrasse quelqu'un que l'on aime [Et surtout parce qu'on va freiner au maximum les pulsions fleurs bleues de la joueuse qui est derrière Newt-Newt !].

    Après un court moment, Newton se recula. Si Erwyn voulait lui foutre une baffe, ok. Là il acceptait. Si elle voulait lui gueuler dessus, elle pouvait également : pour une fois, Erwyn avait une vraie raison d'enguirlander l'intendant. (Bien entendu, il ne tenait pas à se prendre une baffe ou à se faire passer un savon)

    [HJ : Si ! Si ! Vous avez bien lu ! Je vous avais prévenu que vous alliez être choqués ! Ah ! Trop tard ! Allez, faîtes ce qu'il faut pour vous en remettre... Maintenant vous saurez que je ne plaisante pas quand je mets un warning avant un post !]
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Lun 16 Juin 2008 - 20:11

    *Dites donc ! y'aurait pas un petit problème dans l'univers, là ? Nan, parce que bon, on commence par faire une proposition plus ou moins décente, on vous envoit bouler.. s'en suit un pétage de plomb et une crise de larme. On vous console et quand vous vous sentez de nouveau saine d'esprit, c'est là que tout part en vrille. Vous vous retrouvez de nouveau dans les bras du même homme et celui-ci ne trouve rien de mieux à faire que de vous surprendre en vous embrassant !
    Là, moi je dis, l'univers ne tourne pas rond !*

    Voilà ce qu'aurait pu penser Erwyn si son cerveau le lui avait permis mais étrangement dès lors que Newton avait de nouveau posé ses mains sur elle, sa gentille cervelle avait appuyé sur le bouton STOP. Et c'est donc une femme totalement étonnée qui se laissa embrasser.

    Lorsque Newton se recula, Erwyn avait toujours la même tête ahurie. Celle-là, elle ne s'y était absolument pas attendu. Soit il était grandement en manque de femme, soit il y avait quelque chose d'autre derrière ce baiser.

    M'enfin, il y avait des situations où la réflexion, on l'enfermait à double tour et on laissait parler cette chose qui sommeille en chaque être humain, j'ai nommé l'instinct.
    Et l'instinct d'Erwyn répliqua fermement.

    Pulsion pour pulsion, la jeune femme réduit la distance en moins de deux et captura les lèvres de son intendant. Ses bras, qui étaient restés le long de son corps par la surprise, bougèrent et elle aggripa les épaules carrés de l'homme dans un geste qui aurait pu signifier "Toi, bouge pas mon coco".

    Et si après, il lui trouve encore le moyen de lui balancer qu'elle est une gourgandine qui ne sait pas ce qu'elle veut, elle lui répondra vertement qu'il n'avait pas à commencer.
    Mais ça, son esprit s'était bien gardé de lui en faire part, toujours en mode *off*.

    Là, elle était plutôt occupée à laisser les sensations la griser, à savourer le contact de son corps contre le sien. Il y avait de la féminité dans ce corps de Commandant, que diable ! Et là, Dame Féminité boutait hors des sentiers Dame Commandante qui retournait, la tête dans les épaules, se terrer au fin fond de son cocon de glace.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Mer 18 Juin 2008 - 22:11

    Et le coco ne pensait même pas à se dépêtrer de la prise d'Erwyn. Comme s'il avait envie de se barrer... Sûrement pas. Il la serra même un peu plus contre lui.

    Si Newton était aux anges actuellement, il savait parfaitement qu'il allait falloir dégringoler du paradis très rapidement. Mais pour le moment, on entendait encore les trompettes et les carillons des petits angelots qui tournoyaient joyeusement au dessus d'eux. Braves petits saints.

    Le paradis arrivait tout de même au moment où on ne s'attend pas. Quel beau timing, vraiment, deux heures avant une bataille. Mais Newton ne pouvait pas s'empêcher de s'identifier à sa grande soeur. Elle aurait été là, elle lui aurait dit que le paradis il vient au moment où c'est nous qui provoquons sa venue. En un sens, c'était vrai. Il fallait être audacieux, certainement...

    Bref, ce n'était pas l'instant pour philosopher.

    Au bout d'un moment, Newton rompit leur baiser et fixa Erwyn dans les yeux. Il se retint de lâcher un "Euuuh..." et se contenta de la regarder.

    [Hj : Ah ouais, chacun son tour, la patate chaude ! ]
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Ven 20 Juin 2008 - 10:20

    Dans le genre, je pète le cocon de glace de la Commandante, Newton est le champion. Fini le cocon ! Volée en éclat la sphère protectrice ! Et Libérée la femme derrière le masque !

    Oui.

    Ca aurait été un doux rêve que celui-là.

    Mais Dame Commandante refait son retour triomphalement et remet Dame Féminité à sa place.

    *C'est pas que je n'apprécie pas d'être dans des bras pareils mais le temps ne s'y prête pas. J'ai une bande de marmots à gérer et une chouette bataille à aller livrer... enfin plus d'une. Alors si tu voulais bien me lacher pour que j'aille faire mon boulot ?

    ...

    Non ? c'est pas une bonne idée ? Tu veux qu'on reste là pendant que les autres s'amusent ? Oh allons ! Il va bien falloir que j'aille à la fête moi aussi. Personnellement, toi, tu n'es pas obligé de te pointer. Mais ce n'est pas mon cas.
    Mes jolies petites formes sont demandés autre part malheureusement.

    Ca aurait été un plaisir que de continuer cet échange pour le moins intéressant...si ce n'est excitant mais le devoir, tout ça... tu sais ce que c'est. On ne peut pas y échapper.

    Donc, tu m'excuseras mais va vraiment falloir me relacher bonhomme.*


    De tout ça, n'en résultat qu'un :

    "Faut... Faut que j'y aille. Ils m'attendent."

    Croyez-vous qu'elle a bougé de là ? Hummm. Ne rêvez pas trop. Dame Féminité a plus d'un tour dans son sac et s'apprête à assommer Dame Commandante...


    [HRP : Ahem... Tu disais ? ]


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Newton Guedolphe le Lun 30 Juin 2008 - 12:41

    [HJ : Ça se paiera ! ]

    Newton commençait doucement à redescendre sur Terre. Enfin, sur Pandore. Oui, il fallait qu'Erwyn parte et non qu'ils continuent à s'embrasser. Après tout, niveau timing, Newt n'aurait pas pu faire pire. Ou mieux. On pouvait voir les deux aspects de la chose. L'intendant ne voyait aucun des deux. Lui, il savait qu'embrasser Erwyn était une de ces choses particulièrement délicate à faire, qui ne pouvait s'organiser à l'avance. C'est pour ça qu'il n'y avait jamais de bons moment pour ces choses, c'est pourquoi c'était difficile.

    Newton n'allait pas partir en premier. Pourquoi ? Parce que d'une il n'en avait pas envie. Oui, hein, on est amoureux ou on ne l'est pas ! De deux, il était hors de question qu'il fasse volte-face et tourne le dos à Erwyn pour partir en sifflotant, comme si de rien était, ou pire, comme s'il se moquait de ce qu'il venait de se passer. Non, non, non. Newton avait un minimum de délicatesse (et pas mal d'expérience en ce qui concernait l'effroyable hypersensibilité des femmes et leur fabuleuse faculté à prendre un simple geste pour une insulte.)

    Alors, en parfait... en parfait... Newton, Newton déserra son étreinte, ses bras glissèrent jusqu'à revenir le long de son corps à lui et il fit un léger pas en arrière. Puis, plutôt que de balancer un "Oui." (qu'une femme pouvait mal prendre. Si, si ! C'est très chiant, une femme. Elles donnent toujours une autre connotation aux paroles des hommes. Si, c'est vrai.) vite fait, l'intendant hocha doucement la tête. Et voilà.

    [HJ : Nah.]
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 31
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Erwyn Von Drachnar le Lun 30 Juin 2008 - 15:16

    ... Mais Dame Commandante avait beaucoup d'expérience en la matière et sentant le coup venir, se retourna brusquement et mit une superbe baffe à Dame Féminité qui se retrouva assommée.

    En des termes plus communs, on pouvait dire qu'Erwyn s'était fait une raison et allait bouger de là.

    Newton lui facilita la tâche en désserrant lentement son étreinte, ramenant tout aussi doucement ses bras le long de son corps et fit même un petit pas en arrière. Tout ça, tous ces gestes, exécutés avec une infinie douceur, elle lui en fut reconnaissante.
    Pas un mot. Rien. Et ça aussi, elle l'apprécia. Il y avait des situations où il valait mieux ne rien dire. Celle-ci en faisant partie. Quoiqu'il aurait pu dire n'aurait sans doute pas satisfait la demoiselle. Alors Newton avait agit exactement comme il le fallait.

    Parfois le silence était préférable à n'importe quel mot. Un regard suffisait. Et c'est ce que fit Erwyn. Elle le regarda. Sans colère. Sans étonnement.
    Un sourire naquit même sur son visage que la rougeur provoquée par le geste de Newton n'avait pas quitté.

    Alors doucement, furtivement, elle se mit en marche vers le Pont. Allant là où elle devait être.

    Elle eut une dernière fois une pensée pour cet instant qui venait de se produire. Il y avait longtemps qu'Erwyn n'avait pas été grisée par un homme. Grisée comme cela. Qu'un homme soit capable de lui faire perdre ses moyens comme ça, ça remontait à l'époque de William. Et c'était il y a longtemps déjà...


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista


    Contenu sponsorisé

    Re: Collision Spontanée (à mon intendant) {#001}

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc 2018 - 0:25