FDaA [ter] : saturation

    Partagez
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    FDaA [ter] : saturation

    Message par Noémie Herbogast le Dim 10 Juin 2007 - 11:47

    FDaA [bis] <---

    [Hj : Je me doute que vous n'avez pas le temps de répondre à l'autre sujet, mais je vais quand même faire un topic pour la suite parce que sinon dans 3 ans on y est encore ^^]

    Un bref tournant à gauche... Une rapide rotation à droite... quelques mètres tout droit... Un quart de tour sur la gauche et ça y était, Noémie était devant la porte du compartiment de Delphane, où était fixée une petite plaque grise avec marqué : "I-17". Tout ceci dans une joyeuse ambiance composée d'un mélange de colère, de gène, de reproches et de non-comprehension.

    Le bosco avait un pass qui débloquait toutes les entrées du vaisseau (enfin, presque toutes) ainsi donc, la porte s'ouvrit automatiquement lorsque le détecteur reconnu la carte. La chambre n'était pas franchement grande mais on voyait parfaitement qu'elle était conçue pour quelqu'un qui travaille en informatique. Un lit, un grand placard, une petite commode mais surtout un énorme bureau qui comportait des prises et des câbles. Rien que les murs, ils avaient eux aussi des prises de toutes sortes et de toutes tailles.

    "Voila, c'est votre chambre. Ne croyez pas que vous êtes victime de bizutage, aucun compartiment n'est réellement grand."


    Noé tendit une petite carte à Delphane.
    Elle ressemblait, en gros, à ça (au niveau contenu) :

    ~ Chambre I-17
    D. Brumaire F.E.
    0054673228 ~

    "Ceci vous permettra d'entrer, si jamais pour une raison quelconque, Adonis ne vous a pas encore enregistrée d'ici les 4 prochaines semaines. Cette carte ouvre également le local de "The Final Experiment" que nous avons vu tout à l'heure."

    Noémie prit une grande inspiration le temps que Delphane assimile tout ce qu'elle venait de lui dire, puis, d'un ton trés aimable elle continua :

    "Ne le prenez pas mal surtout, mais je crois qu'une petite liste des règles de sociabilité s'impose. Car, comprenez, vous allez à présent vivre en symbiose avec pas mal de monde..."


    Dernière édition par le Ven 15 Juin 2007 - 18:51, édité 1 fois
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Jeu 14 Juin 2007 - 19:19

    [HJ : Juste une petite question, le "F.I." sur la carte, ça veut dire quoi ?]

    Le regard de Delphane s'était instantanément posé sur le bureau. En quelques secondes, elle évalua l'équipement de la pièce, le nombre de câbles et de prises, et se fit déjà une image mentale de l'organisation qu'elle allait effectuer.

    Lorsque Noémie lui parla de bizutage, Delphane lui lança un regard éteint. Que voulait-elle dire par là ? La taille de la chambre n'avait aucune importance, du moment qu'il y avait assez de place pour ses machines et pour qu'elle s'asseye.
    [HJ : Oui, Delphane peut dormir assise... :kao4: ]

    Puis Delphane saisit la carte avec nonchalance, et y jeta un oeil peu intéressé. Le local de la Final Experiment... Une fois tout son appareillage installé, ce serait sa destination numéro un. Un léger silence commençait à envelopper les deux jeunes femmes. Delphane finit par sentir que quelque chose n'allait pas, et releva la tête. C'est alors que Noémie prononça le type de paroles que Delphane redoutait d'entendre depuis son arrivée : rien que les mots "règles", "sociabilité", "vivre en symbiose" et "pas mal de monde" lui donnaient déjà de désagréables frissons dans le dos.

    Elle décida de tenter d'esquiver l'assomante conversation qui se profilait à l'horizon :

    "
    Je suis fatiguée, peut-on remettre tout ça à plus tard ?" Elle avait essayé d'employer les mots les plus polis qu'elle pouvait, ce qui, selon elle, était déjà une preuve de bonne volonté. Mais son interlocutrice lui cèderait-elle aussi facilement ?


    _________________
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Noémie Herbogast le Ven 15 Juin 2007 - 19:30

    Remettre ça à plus tard ?

    En temps normal Noémie aurait dit oui, mais pas cette fois. D'accord, Delphane devait être fatiguée, elle devait mourir d'impatience à l'idée d'installer tout son attirail et tout le tintouin. Simplement, il en allait de la survie de la bonne ambiance de l'équipage. Si on ne brifait pas la nouvelle recrue tout de suite, il y allait avoir des dégats...

    "Mieux vaut faire ça tout de suite !" dit-elle subitement d'un ton enjoué.

    Ce n'est pas tellement qu'elle était soudainement ravie de pouvoir poser les bases de sociabilité (enfin, si, un petit peu quand même) mais c'était surtout qu'elle espérait que Delphane ne la couperait pas dans cet élan de joie. De toutes manières, jamais elle n'aurait pu prendre un air ennuyé, même un faux, et jamais elle n'aurait pu afficher un visage triste ou compréhensif. Alors, autant jouer le tout pour le tout.

    "C'est pas si compliqué que ça en a l'air, vous savez."

    Noé ne put s'empêcher de retrouver son sourire habituel. Ce n'était pas souvent qu'elle avait à faire à des gens comme Delphane, mais ça faisait partie de son boulot de les aider à s'intégrer et ceci était, pour la scientifique, une étape incontournable.

    "D'abord, parlons d'Adonis ! Ce n'est pas un simple ordinateur avec un minuscule logiciel qui ne va pas plus loin que celui d'un sèche-cheveux automatique avec système de reconnaissance. Il est l'un des ordinateurs les plus élaborés de tout l'univers. Mais il n'est pas vaniteux pour autant, et si vous lui demandez avec toute la gentillesse qui convient, il acceptera sans aucun problème qui vous analysiez son programme. Il peut ressentir des émotions banales comme l'admiration, la colère ou la tristesse. Vous ne devez pas faire l'erreur de le considérer comme une boîte magnétique sans cervelle."
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Ven 15 Juin 2007 - 20:56

    Delphane écouta la tirade de Noémie avec impatience. Elle n'avait qu'une hâte : que le bosco fiche le camp. Même si cela incluait de faire profil bas. Elle était habituée à cette façon de faire, cela faisait déjà plusieurs années qu'elle a mettait en pratique quotidiennement à son travail.

    Elle fixa donc Noémie avec son regard de boeuf malade, et répondit d'un ton monocorde (ce qui, somme toute, ne changeait pas grand chose de son habitude) :


    OK, j'ai compris.

    Ainsi, pensait-elle, son interlocutrice serait satisfaite, et la laisserait dans sa chambre. Mais le bosco semblait bien ne pas vouloir en rester là...


    _________________
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Noémie Herbogast le Ven 15 Juin 2007 - 21:33

    SHBONG !

    Si Noémie n'avait pas heurté le solide mur de béton autour de Delphane, c'était à présent chose faite !
    Le bosco se rendait bien compte que la scientifique faisait des efforts évidents pour ne pas la mettre dehors. Elle l'en remerciait d'ailleurs. Mais il était clair que tout ce qu'elle pouvait lui raconter lui passé totalement au-dessus de l'esprit. Mauvaise chose pour Delphane... Car Noé allait redoubler d'entrain face à cet air morne. Le désinteressement total de la nouvelle recrue aurait pu paraître vexant pour le bosco mais, au contraire, elle était bien décidée à capter son attention et tout faire pour qu'elle se souvienne de ses recommandations.

    Bon sang, elle avait accepté de venir sur Adonis, elle devait se plier aux règles, non ? Surtout que ce n'étaient pas de vraies règles, c'étaient juste de petits conseils qui pouvaient être évidents pour 97% des membres. Delphane faisait partie des 3% restants...

    "Bien !" dit Noé, absolument pas fâchée du fait qu'elle agaçait la scientifique.

    "Ce que, peut être, vous appelez futilités dans votre langue, nous dans notre monde nous appelons ça politesse." avait-elle continué, amusée, sur un ton qui avait dépassé le stade de l'amabilité pour entrer dans les gammes "gentille" et "joyeuse".

    "Cela fait longtemps que vous avez Copp ?" demanda t-elle d'un coup tout en attrapant rapidement ses lunettes dans la poche de son pantalon, ainsi qu'un petit carnet dans la poche intérieur de sa veste.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Ven 15 Juin 2007 - 22:12

    [Elle va lui faire une scéance de psychanalyse ou quoi ? :kao22: ]

    Delphane n'avait aucune idée de la raison du changement de sujet opéré par Noémie. Elle commençait à être agacée, mais au fond, elle préférait parler de ses créations que de règles sociales.

    J'ai programmé Copp il y a maintenant un peu plus de dix ans, répondit-elle en insistant sur le mot "programmé", afin de bien faire comprendre à Noémie qu'elle n'avait pas trouvé Copp dans une pochette surprise, mais qu'elle l'avait bien créée toute seule. Mais elle a subi beaucoup de changements depuis, au début elle n'était qu'une simple I.A. qui me servait à accomplir mes tâches quotidiennes, mais à présent elle est tellement sophistiquée qu'elle est probablement l'I.A. se rapprochant le plus des légendaires ordinateurs à personnalité. Pourquoi ?

    Les ordinateurs à personnalité... Delphane rêvait de pouvoir en observer un un jour, mais elle ne s'était pas doutée qu'Adonis en était un... Finalement, réaliser son rêve lui demanderait de remettre en cause la plupart de ses valeurs, ce qui était loin d'être facile pour une ermite comme elle. Elle aurait besoin du soutien de Copp pour y arriver, mais le jeu en valait la chandelle...


    _________________
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Noémie Herbogast le Sam 16 Juin 2007 - 0:10

    [HJ : MDR non en fait j'avais même pas penser à ça en écrivant mais en relisant, effectivement ça prête à confusion... Non c'est juste que je voulais rappeler au monde entier (au moins, oui) que Noémie a des lunettes (et elle est super chou avec !)et puis une vision d'un ptit calpin a traversé mon esprit alors boum, c'est tombé dans le RP]

    Noé se doutait bien que c'était Delphane qui avait programmé Copp. Elle n'avait pas été repérée par les membres de la "Final Experiment" au hasard.

    Ce que pensait Noé depuis le début se confirmait, à savoir : Delphane était douée. Nan, sans rire, elle avait lu sa fiche de renseignements. Si elle avait mis au point Copp il y avait un peu plus de dix ans, c'est donc qu'elle était seulement âgée de 19 ans à ce moment là. Ensuite, vous n'avez rien remarqué ? Oui, voilà, ses paroles. Une vraie petite tirade. Alors que, qu'avait demandé le bosco ? Seulement depuis combien de temps Copp était dans le circuit. Et Delphane avait répondu avec précisions, ce qui n'était pas obligé. Oui, ça a l'air bénin comme ça mais depuis le moment où Delphane était entrée en contact avec Noé -ou n'importe qui d'autre sur Adonis- elle n'avait sortit que des mots du style "Ok", "Enchantée je suis Delphane Brumaire" ou "Non". Peu construtif, pas vrai ? Exactement. Alors, comprenez que, lorsqu'elle commença à expliquer ce qu'était vraiment Copp et sa biographie sans que Noé le lui demande, ça faisait un choc !

    On pouvait donc imaginer que cela faisait dix ans que Delphane avait eu plus d'entretiens avec un ordinateur qu'avec un être humain. Bien sûr, Noémie pouvait trés bien se tromper et elle le savait parfaitement mais, dans le doute, vaut mieux imaginer le pire sur ce sujet là [Hj : Ne pas avoir de vie sociale se résume au suicide pour Noé, au cas où ça serait pas encore bien compris.... ^^]

    "Oh ! Simple question de curiosité personnelle, en fait."

    Bof. On croyait ou on ne croyait pas, Noé savait un peu mentir.

    "Delphane... Je n'ai pas envie que vous tombiez de haut en vous en rendant compte d'un coup sans aucune délicatesse mais être scientifique de la "Final Experiment" ne se résume pas à farfouiller un ordinateur dans son coin. Ca consiste à travailler en équipe avec vos homologues et à comparer vos résultats. Ce sont des personnes qui ont toutes la même passion que vous alors, je ne sais pas si ça peut vous rassurer mais certains sont des ours. Sachez qu'aucune discrimination n'est faite envers eux et l'équipage tolère complètement les passions des autres."

    Toujours souriante la Noémie... Dans la bouche de quelqu'un qui arborerait un visage sévère, ce topo pourrait paraître trés sérieux et pas drôle du tout, mais avec ce bosco ci, ça ressemblait plus à une discussion normale qu'autre chose.
    Elle disait surtout cela pour bien montrer à Delphane qu'elle n'avait pas besoin de se démarquer un peu plus et que tout le monde était sociable et ouvert. Il ne fallait pas qu'elle reste enfermée dans sa coquille !

    "En tout cas les bonjours sont les bienvenus, autant pour l'équipage que pour Adonis, sans bavardages obligatoires à propos du temps ou de la santé.
    Ah oui, aussi, comme vous l'a déjà dit Marc, Adonis aime faire des plaisanteries... comme couper l'eau lorsque vous prenez une douche et que évidemment vous êtes couvert de mousse ou des petites choses dans ce genre là. Et, oui, n'allez à l'infirmerie que pour deux raisons : soit vous avez vraiment un problème de niveau médical, soit vous avez besoin d'un peu de détente. Dans les deux cas, il faut assumer."


    [Hj : C'est pas trop pourave comme message ?]
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Dim 17 Juin 2007 - 22:14

    [HJ : Au contraire, c'est super Very Happy En tous cas, tu as bien cerné Delphane...]

    *Des personnes qui ont la même passion que moi ?*

    Delphane était très étonnée. Elle n'avait jamais rencontré quiconque avec la même passion qu'elle, elle n'avait même jamais pensé que son don pour l'informatique puisse être considéré comme une passion. Elle avait déjà croisé des gens sur le réseau qui étaient vraisemblablement doués dans ce domaine, mais elle les avait toujours considérés comme virtuels, elle n'avait jamais vraiment imaginé qu'il y avait des êtres humains derrières ces avatars.

    Elle qui n'aimait pas le contact humain, commençait à se demander si échanger avec des gens de la même trempe qu'elle ne serait pas enrichissant. Elle avait vite compris qu'on réfléchit mieux à deux, et c'est dans cette optique qu'elle avait programmé Copp. Mais l'idée que l'on pouvait procéder de la même manière avec un être humain ne l'avait même pas effleurée.

    Finalement, cette journée avait été pleine de surprises et de rebondissements, et toutes ces nouvelles données tournoyaient dans la tête de Delphane. Elle avait l'impression que les murs de la chambre s'enfuyaient loin d'elle. Elle cligna des yeux, quelques gouttes de sueur perlant sur ses tempes.


    Très bien... Merci de ces conseils...

    Elle avait à peine fini de prononcer ces mots que, cette fois-ci, les murs ainsi que Noémie disparurent de son champ de vision, qui s'était rétréci tout à coup, pour finir par la plonger dans le noir. Elle était déjà inconsciente lorsqu'elle toucha le sol.

    [HJ : Je rappelle qu'elle n'a presque rien mangé depuis une éternité ! En tous cas, on appelle ça : retour case Endy ! Mdr...]


    _________________
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Noémie Herbogast le Lun 18 Juin 2007 - 0:10

    "Oh mais de rien !" répondit joyeusement le bosco.

    Elle ouvrit le petit carnet et plongea son regard dedans pendant une seconde. Et c'est précisément pendant cette seconde que Delphane bascula au sol.
    Noémie se précipita vers la scientifique mais ne put lui éviter sa chute.

    "Non de... Delphane !"


    Elle lui donna une gifle dans l'espoir que celle-ci se réveille mais sans succès, tout en plaçant une main sur sa gorge pour vérifier son poul. Elle était toujours en vie ! C'était déjà ça...
    Evidemment, elles venaient à l'instant de quitter l'infirmerie...
    Evidemment, il n'y avait pas d'écran de contrôle dans la chambre de Delphane...

    Noémie se releva d'un bond et se dirigea avec une rapidité incroyable vers le mur, juste à côté de la porte, là se trouvait une petite plaque grise. Elle tapa sur une partie un peu plus foncé que le reste d'un geste nerveux inhabituel. Elle avait déjà eu affaire à ce genre de petits malaises mais ça impressionait toujours. Bref, la petite plaque grise glissa jusqu'à disparaître et révéla un minuscule clavier mural ainsi qu'un écran. Elle tapota à une vitesse faramineuse le code pour se mettre en liaison avec l'infirmerie (oui, Noé connaît tous les codes par coeur) et attendit, avec nervosité et stress tout en regardant Delphane, le bruit caractéristique qui prouvait que la communication était établie : un clic presque inaudible.

    "Endy ! Delphane vient de perdre connaissance ! Chambre I-17 ! Viens !"
    cria t-elle en revenant prés de la scientifique.
    avatar
    Endymion Beleril
    Médecin-chef de bord - Adonis

    Nombre de messages : 35
    Localisation actuelle : Infirmerie.
    Mission actuelle : Attendre les blessés.
    Couleur RP : #819eae
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Endymion Beleril le Jeu 5 Juil 2007 - 20:34

    Après avoir réconforté à sa façon Adonis, Endy avait entreprit d'étudier le dossier médical de Delphane Brumaire qu'on venait de transmettre à la console de son bureau. C'est à ce moment là qu'il reçut une communication éclair en provenance des dortoirs. C'était Noé qui l'appelait pour s'occuper de Delphane apparemment évanouie. Elle lui donna même le numéro de la chambre. Toujours aussi pro, la Noé. Et voilà, maintenant Endy n'avait plus qu'à se montrer tout aussi pro.
    Il prit sa mallette d'urgence et partit en courant dans les couloirs du vaisseau. Il aurait bien pris avec lui un infirmier, mais ils avaient tous décidé de faire une pose pendant l'escale.

    En parcourant les couloirs, Endy constata qu'il n'était pas le seul à courir. Une vive agitation semblait traverser tout le vaisseau. Endymion ne savait pas ce qui se passait mais il n'avait pas le temps de le demander.

    Endy s'arrêta devant la porte automatique de la chambre I 17 et l'ouvrit il entra et repéra immédiatement Delphane, étendue au sol.

    "Et voilà notre petite malade." dit-il avec légerté.

    Il s'agenouilla près de la jeune femme et l'examina rapidement avant de la soulever dans ses bras et de la déposer sur sa couchette. Endy ouvrit sa mallette et commença à osculter Delphane plus sérieusement.

    Tout en travaillant, il s'adressa à Noé :

    "Noé, je crois qu'on a besoin de toi. En tout cas, c'est ce que j'ai entendu dans le couloir. Je sais pas ce qui se passe mais tout le monde s'agite sur le vaisseau."

    En examinant Delphane, Endy put faire un diagnostic rapide. C'était ridiculement classique. Mais d'un autre cô^té, c'était quelque chose qui n'arrivait presque jamais sur Adonis. Endy soupira.

    "C'est une bête anémie dû à un manque d'alimentation. Son hygiène de vie doit être pire que la mienne, faut le faire! En tout cas, va falloir changer ça rapidement."

    Endy sortit de sa valise une perche télescopique qui lui permit d'installer une transfusion pour Delphane. Le médecin de bord aurait préféré amener la jeune femme à l'infirmerie, mais étant donné que le compartiment avait été lavé récemment, Delphane ne courait pas grand risque.

    Une fois son travail terminé, Endy rangea ses affaires puis se tourna vers Noémie en se grattant la tête.

    "Ce serait mieux si quelqu'un pouvait veiller sur elle jusqu'à son réveil. Mais tout l'équipage semble être sur les dents en ce moment. On devrait peut-être appeler quelqu'un de la "Final Experiment"... Je peux m'en occuper, si tu veux." dit-il aimablement.

    De toute façon, il serait bien obligé de le faire. Apparement, on avait besoin de Noé...
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Noémie Herbogast le Lun 9 Juil 2007 - 23:31

    Quelques minutes plus tard, Endy déboulait dans la chambre. Un "ouf" arriva dans la tête de Noé et se répercuta contre les parois de sa boîte crânienne, à défaut de sortir par sa bouche [Ne cherchez pas, cette phrase est magnifique...]. Bon, ok, Delphane n'était pas morte, mais ce n'était pas une raison pour ne pas s'inquieter, enfin ! Certes, Noémie ne prenait pas ça non plus avec une panique déjantée. Plutôt avec une inquiétude bien présente.

    Endy semblait confiant. Voilà un bon point.

    Elle le suivit lorsqu'il porta Delphane jusqu'à sa couchette et resta ainsi, sur le côté, observant.

    Pardon ? Comment ça tout le monde s'agite ? Tu veux dire "s'agiter" dans le sens il y a une manif ou bien "s'agiter" on se fait attaquer de toutes parts et le vaisseau disparaîtra bientôt dans un million d'étincelles et de particules ? L'alerte n'avait pas été donnée, deuxième option à exclure.
    Bien entendu, Noé voulait poser toutes les questions essentielles, subites et spontanées qui viennent à l'esprit dans ce genre de situation, des interrogations du style : Quoi ?! Qu'est-ce qui se passe ?! Mais dis moi enfin !
    Mais, elle s'était ravisée avant même d'en avoir prononcée une seule, comprenant que le médecin n'en savait pas d'avantage.

    Elle fut tirée de son questionnement par le diagnostique d'Endy.

    "C'est une bête anémie dû à un manque d'alimentation."

    Rien de grâve ? Très bien !

    "Son hygiène de vie doit être pire que la mienne, faut le faire!"

    Noémie ne pu s'empêcher de sourire et d'ajouter avec une grimace amusée :

    "Aoutch"

    Bien sûr, Noé ne prenait pas le bilan avec légèreté pour autant et notait chaque renseignement susceptible d'être important au fond de son esprit.
    Puis, Endy passa aux "choses sérieuses". Le bosco observait toujours, repensant à ce qui pouvait bien se passer sur le vaisseau pour qu'une agitation se crée.
    Si ça se trouve, c'était encore cette petite mécano qui refaisait un strip-tease dans le bar... Quoi ?! Ne me regardez pas comme ça, c'est déjà arrivé ! Ca avait bien amusé la galerie, d'ailleurs. Galerie essentiellement masculine qui s'était bien gardée de prévenir leurs supérieurs des évènements. Enfin bon, on s'égare là...
    Qu'est-ce que ça pouvait être d'autre ?
    Une tournée générale ?
    Une bagarre ? Oh non pitié, pas ça... Quand on voit la petite taille et le peu de muscle de Noé, on peut comprendre qu'elle n'aimait que modérément se jeter au milieu d'une bataille pour tenter de séparer les excités.
    Une bagarre de filles, alors ? Oh ça, Noémie ne séparerait pas tout de suite, c'était trop amusant à voir...
    Un blessé ? Pire, un mourrant ?!
    Bon sang, qu'est-ce qui pouvait bien se tramer... Enfin ! Elle était dans les couloirs il y avait 10 minutes et il ne se passait rien d'anormal...
    Toujours dans ses pensées, elle écouta la voix d'Endy et relava la tête vers lui brusquement. Non pas qu'elle ne faisait plus du tout attention à ce qui se passait dans la chambre, elle regardait toujours le médecin qui soignait Delphane, mais c'était seulement du regard qu'elle observait ce qui se passait. Une partie de son cerveau était partie dans son raisonnement. C'était trés pratique, de pouvoir suivre plusieurs choses en même temps. Déjà, à l'école elle utilisait cette faculté et ne se gênait pas pour discuter avec ses voisins. C'était alors pleinement fière qu'elle redisait mots pour mots les paroles de son professeur, après que celui-ci lui ai demandé de répéter ce qu'il venait de dire. Une fois encore, nous nous égarons, excusez moi...

    "Oui, ça serait mieux, qu'elle ne se réveille pas toute seule."

    Elle réfléchit une demi seconde.

    "Si elle n'est pas en danger et qu'elle doit uniquement se réveiller dans un moment, je suppose que je peux te laisser t'en occuper. Elle n'a rencontré que Marc pour le moment, j'espère qu'il ne "s'agite" pas dans les couloirs comme ça à l'air d'être le cas de chacun..."

    Elle retira ses lunettes et les remit dans sa poche.

    "C'est d'accord, petit veinard, je la laisse à tes bons soins. Espérons que son inconscience ne dure pas trop longtemps."


    Après tout, le cas de l'équipage était plus de son ressort à elle.Et puis ça avait l'air plus urgent. Ou du moins, plus inquiétant, dans l'ignorance où se trouvait Noé.

    Un dernier sourire et Noémie se retourna pour se diriger vers l'entrée de la chambre. Arrivée à celle-ci, elle se retourna pour regarder le médecin.

    "Oh et, Endy... "inconsciente" ne veut pas dire "consentante"." dit elle avec humour et sourire.

    Puis, elle sortit.

    ---> Puis-je savoir ce qui se passe? [transition]
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Mer 18 Juil 2007 - 11:36

    [Bon sang de bonsoir, je viens de réaliser que j'avais même pas lu ton message, Noé !! J'suis vraiment navrée, et dire que je me plains d'être en manque de rp....

    Ah, au fait, Noé, j'adore ta dernière réplique ^^ je l'ai mise dans mon pseudo MSN XD]

    Ce n'était pas la première fois que Delphane s'évanouissait à cause de sa terrible hygiène de vie. Elle avait déjà contracté beaucoup de maladies, infections et autres mycoses. Il faut le dire : Delphane ne s'était jamais souciée de son corps.

    A ce moment-là, allongée sur sa banquette, elle ne dégageait plus cette énergie blasée et constante, cette envie de vivre sans en trouver de raison, qui la caractérisait bien. Inconsciente, elle offrait au regard toute la faiblesse de son petit corps d'humain.

    Une fois Noémie sortie, Endy observa un peu Delphane. Elle était loin d'être une top model, et même avec un grand relooking et un cours d'expressions faciales, elle ne serait jamais considérée comme belle. Cependant, elle faisait partie de ces femmes qui ont du charme, et qui savent se faire aimer pour leur caractère avant leur beauté. Elle aurait été de ces femmes si elle n'avait pas passé tant d'années à se négliger, ne vivant que pour ses programmes, eux-mêmes conçus pour lui tenir compagnie.

    Mais tant de négligence avait amené de terribles séquelles. Sa peau était diaphane, à tel point qu'on pouvait voir ses veines courir tout le long de son corps. Ses cheveux ternes faisaient penser à ceux d'une anorexique. Ses yeux étaient cernés d'un violet tirant sur le marron. La peau de ses bras avait même perdu en élasticité, signe d'une évidente déshydratation. Et surtout, Delphane était fine et aussi légère qu'une plume. Si ce n'étaient ses longs cheveux, on aurait presque pu croire qu'elle était un homme : aucune poitrine, aucune hanche, et aucune courbe d'aucune sorte ne venait égayer sa silhouette. En quelques années, elle s'était complètement détruite physiquement, et, ce qu'Endy ne savait pas encore, mentalement.

    Et pourtant... Qui sait ce que Delphane pouvait devenir au contact des scientifique de la Final Experiment ? Qui sait quelle jeune femme elle serait une fois une cure de vitamines entamée ?

    Tandis qu'Endy la veillait, Delphane, elle, commençait à montrer les premiers signes d'amélioration due à la perfusion. Ses joues grises reprenaient faiblement de la couleur, et ses yeux commençaient à bouger de plus en plus rapidement sous ses paupières.

    Delphane ne rêvait jamais. Elle ne dormait que très peu, passant de nuit blanche en nuit blanche, et son esprit était généralement trop épuisé pour pouvoir l'aider à rêver. Et pourtant, pour la première fois depuis des années, Delphane rêva.

    Ou, plus exactement, en revenant tout doucement à la conscience, elle ne put empêcher son esprit de vagabonder, et de lui rappeler de lointains souvenirs, tout spécialement ceux qu'elle s'efforçait de refouler depuis tant d'années.

    Au bout de quelques minutes, elle émit quelques grognements et soupirs. Endy comprit qu'elle n'allait pas tarder à se réveiller. Il était en train de farfouiller dans ses affaires à la recherche d'un quelconqu ustensile lorsque, dans un effroyable cri de terreur, Delphane s'éveilla, bondit du lit, trébucha sur Endy accroupi, et tomba, en sanglots, face contre terre, et non sans avoir au passage donné un grand coup de front dans un angle de la commode située juste à côté du lit.

    A bout de forces, en larmes, et à la limite du délire, Delphane resta là, sur le sol, la douleur sourde au front lui rappelant qu'elle, contrairement au fantôme qu'elle venait de voir en rêve, était malgré tout en vie.


    _________________
    avatar
    Endymion Beleril
    Médecin-chef de bord - Adonis

    Nombre de messages : 35
    Localisation actuelle : Infirmerie.
    Mission actuelle : Attendre les blessés.
    Couleur RP : #819eae
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Endymion Beleril le Lun 20 Aoû 2007 - 19:50

    En réponse à la taquinerie de Noé, Endy adressa au bosco un clin d’œil lourd de sous-entendus. Une fois que la jeune femme eut disparu, Endy utilisa l’interphone pour appeler Marc à la rescousse. L’aimable scientifique accepta de venir avec plaisir. En attendant le recruteur de la Final Experiment, Endymion retourna auprès de Delphane pour la veiller. Il prit une chaise et s’assit. Il observa l’informaticienne un moment. Il pouvait ainsi se rendre compte de l’étendue des dégâts. Sa mine se rembrunit. Si le médecin de bord avait d’abord plaisanté en disant que son hygiène de vie était pire que la sienne, il pouvait maintenant dire sans se tromper qu’elle n’avait rien à voir avec la sienne. C’était effrayant ! Comment pouvait-on se laisser aller à un tel point ? Endy avait bien l’intention de changer tout ça. Il était hors de question d’avoir quelqu’un dans cet état à bord d’Adonis.

    Endy poussa un soupir, se leva et s’accroupit pour chercher dans sa mallette une de ses sucettes à la nicotine, histoire de patienter…

    C’est à ce moment-là que Delphane bondit hors du lit. Endy sentit une brusque douleur dans le dos qui lui coupa le souffle. Persuadée que sa dernière heure arrivait et que Delphane allait le tabasser à coup de chaise en criant « Espèce de sale porc pervers ! », Endy planqua sa tête dans ses mains en gémissants :

    « Naaaaaaaaaan ! J’vous-aie-pas-touché-j’le-juuuuuuure ! »

    En réponse à son cri de désespoir, le médecin entendit un sanglot. Surpris, il abandonna sa posture peu digne et s’approcha à quatre patte de Delphane. Ignorant complètement pour quelles raisons la jeune femme pleurait, piètre psychologue par-dessus le marché, Endy se sentit mal à l’aise. Il attrapa Delphane par les épaules et l’aida à s’asseoir sur le sol.

    « Euh… Ça ne va pas ? »

    *Évidemment que non, abruti…*

    Ne sachant absolument pas quoi faire pour rassurer Delphane et la réconforter, Endy choisit de faire comme d’habitude : faire réagir. Et Endy ne savait faire ça que d’une seule manière : en se comportant en goujat fini. Il s’occuperait de sa blessure au front après.
    Endy attira brusquement Delphane à lui en lui agrippant solidement les bras et il l’embrassa langoureusement… Il ne restait plus qu’à attendre la gifle…
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Mar 21 Aoû 2007 - 19:37

    ... Qui n'arriva jamais.

    Delphane resta plantée là, terrifiée. Une petite goutte de sang roulait le long de son visage. De suprise, elle avait cessé de pleurer, mais ses yeux étaient toujours trempés. Elle regardait Endy, incapable de comprendre ce qu'il venait de se passer.

    Evidemment, Delphane savait très bien ce qu'était un baiser. Elle n'était pas aussi asociale que ça. Cependant... Elle n'avait jamais imaginé que ça pouvait ressembler à quelque chose d'aussi... Gluant et tiède.

    Il s'écoula quelques secondes de silence. Puis Delphane, tremblante, fiévreuse, ferma les yeux, laissa deux grosses larmes couler le long de ses joues, puis se pencha en avant, et posa le front sur la poitrine du médecin. Elle lâcha un gros sanglot, puis, dans un geste complètement régressif, elle enserra le jeune homme dans ses bras, et se lova complètement contre lui.

    Le choc des évènements de la journée avait manifestement débloqué tout un pan de sa vie qu'elle avait tenté d'oublier. A présent, des images se succédaient à toute vitesse dans son esprit. Elle pleurait dans les bras d'Endy, comme une petite fille...


    _________________
    avatar
    Endymion Beleril
    Médecin-chef de bord - Adonis

    Nombre de messages : 35
    Localisation actuelle : Infirmerie.
    Mission actuelle : Attendre les blessés.
    Couleur RP : #819eae
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Endymion Beleril le Mer 29 Aoû 2007 - 17:31

    Lorsque Delphane se blottit dans les bras d’Endy pour pleurer comme une petite fille dans les bras de son papa, Endy se sentit… extrêmement vexé. Mais aussi… extrêmement satisfait. Oui, comprenez bien la situation : Endymion Beleril, médecin de bord d’Adonis, pervers notable, individu de sexe masculin, tenait dans ses bras, faible et impuissante, Delphane Brumaire, farouche informaticienne de sexe féminin. Non ? Vous ne comprenez pas ? Et bien sachez seulement que pour Endy, il y avait de quoi être satisfait.

    Endy enserra Delphane dans ses bras telle la pieuvre et sa proie. Un sourire qui en disait long se dessina sur ses lèvres et il laissa même échapper un gloussement de satisfaction. Se donnant bonne conscience en se disant qu’il faisait ça pour faire réagir Delphane et pensant que, de toute façon, il devait se venger de l’affront qu’elle venait de lui faire en le prenant pour substitut paternel, Endy oublia délibérément les recommandations de Noémie et laissa libre cours à ses instincts les plus primaires…

    Le médecin se mit à embrasser doucement la nuque de Delphane tout en commençant à glisser sa main sous son t-shirt…

    C’est alors que la porte du compartiment s’ouvrit sur un pirate qui commença à beugler :

    « Le commandant est revenu, tous le mon… »

    Il s’arrêta en se rendant compte qu’il dérangeait. Ou plutôt qu’il arrivait pile au bon moment.
    Endy sursauta et se décolla immédiatement de Delphane. Il la pointa du doigt et déclara avec une épouvantable mauvaise foi :

    « C’est elle ! Elle m’a sauté dessus ! »

    Le pirate éclata de rire.

    « Oh ! Pardon Endy, mais vas-y, je t’en prie, je te laisse conclure. » dit-il avec une ironie graveleuse.

    Et éclatant de rire une nouvelle fois, il referma la porte et partit.

    Endy, furieux, attrapa sa valise de soins, déchira d’un coup sec un morceau de coton et prit une bouteille translucide. Il entreprit de désinfecter la blessure que Delphane s’était faite au front.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Mer 29 Aoû 2007 - 19:38

    Curieusement, la brusque interruption du pirate avait fait reprendre ses esprits à Delphane. Elle s'était enfin calmée. Elle laissa Endymion la désinfecter, puis, lorsqu'il se tourna de nouveau, elle se leva d'un bond, vacilla du fait de son anémie, s'assit sur le lit, et prononça d'une voix plus glaciale que jamais :

    "
    Ne refaites plus jamais ça. Jamais."

    Puis elle se pencha vers son sac pour y récupérer son micro-ordinateur, mais vacilla de nouveau, et faillit une fois de plus s'étaler de tout son long. Sans faire attention à son piètre état de santé, elle déballa sa machine, et commença à faire tous les branchements nécessaires.

    Tout à coup, elle parut s'apercevoir de la présence d'Endy, et lui demanda : "
    Vous êtes encore là ?" avant de se concentrer de nouveau sur son ordinateur.


    _________________
    avatar
    Endymion Beleril
    Médecin-chef de bord - Adonis

    Nombre de messages : 35
    Localisation actuelle : Infirmerie.
    Mission actuelle : Attendre les blessés.
    Couleur RP : #819eae
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Endymion Beleril le Jeu 30 Aoû 2007 - 15:25

    Certes, Endy s’était comporté en gros porc immonde, mais… Delphane ne l’en avait même pas empêché. Elle n’avait même pas tenté de l’en empêché, pas même suggéré qu’il valait mieux qu’il se calme un peu. Et là, elle le traitait avec un mépris clairement affiché… Bon, qu’Endymion se cherche des excuses ou non, cela ne changeait rien : il était furieux. Mais plus envers le matelot qui était entré, il était furieux contre Delphane. Il en avait marre d’elle et de son caractère de cochon. Stop ! terminé ! Il n’en voulait plus ! Il alla jusqu’à se demander qu’est-ce qui lui avait pris de seulement la toucher.
    Endy en avait sa claque, il passait la main à Noémie. Il ne fallait plus compter sur sa bonne humeur, à partir de maintenant.

    Le médecin pris une poigné de médicament et les jeta purement et simplement à la figure de Delphane.

    « Allez manger et prenez ça si vous voulez ne plus me revoir. »dit-il d’une voix sèche qu’il n’avait plus utilisé depuis longtemps.

    Il rangea toutes ses affaires avec une célérité impressionnante. Il empoigna sa mallette et se dirigea vers la porte du compartiment. Il sortit sans un mot.
    Dans les couloirs, il croisa Marc et il lui dit de la même voix sèche :

    « Te fatigue pas : elle est réveillée. »

    Puis il disparut dans les couloirs pour rejoindre son infirmerie, laissant le scientifique perplexe.

    En tant que médecin, c’était la première fois qu’il se comportait aussi mal depuis qu’il avait décidé d’arrêter ses études… Endy n’avait pas la patience de Noé, il allait falloir faire avec.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Jeu 30 Aoû 2007 - 17:16

    Les paroles d'Endy n'étaient pas tombées dans l'oreille d'une sourde. Delphane prit les boîtes que le médecin lui avait lancées et commença à lire ce qui était écrit dessus.

    *
    Anti-anémique, cure de fer, cure de magnésium, vitamines... Est-ce que j'ai vraiment besoin de tout ça ?*

    Mais elle avait des priorités. Elle laissa les médicaments sur le bord du lit, et termina ses branchements. Puis elle lança quelques programmes qu'elle avait spécialement préparés sur son micro-ordinateur, et laisa le tout tourner. Ainsi, elle contacterait les ordis qu'elle avait laissé dans son appartement pour se servir de leurs serveurs pour se futurs travaux, en attendant de tout déménager sur Adonis.

    Elle se leva, prit les médicaments, et sortit de sa cabine : il fallait qu'elle trouve de quoi boire et manger. Après ça, elle pourrait travailler pour une bone vingtaine d'heures sans trop de souci.

    Tout à coup, elle aperçut Marc, l'air un peu étonné, à quelques mètres d'elle dans le couloir. Elle se rappela les paroles de Noémie, et, avec énormément de bonne volonté, prononça :

    "
    ... C'est où, pour manger ?..." Sans même s'apercevoir qu'elle n'avait pas vraiment construit une véritable phrase, elle sourit intérieurement : elle commençait à s'intégrer ! [oui, là, elle est convaincue qu'elle est sociable... C'est vous dire]


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Personnage Non Joueur le Ven 31 Aoû 2007 - 16:16

    Mark finit malgré tout par comprendre vaguement quelles pouvaient être les raisons du différent entre Endymion et Delphane. Bien sûr, lorsqu’Endy et une femme étaient impliqués, c’était toujours facile à comprendre. Le scientifique soupira et haussa les épaules. Il adressa un sourire aimable à Delphane et prit le temps de lui expliquer où se trouvait la cantine. Il tendit le bras et indiqua une direction.

    « Vous allez tout au bout du couloir et vous tournez à droite. Vous suivrez le couloir et la porte du fond est l’entrée de la cantine. Ne me remerciez pas, j’ai été ravi de vous aidé. »

    Marc lui adressa un grand sourire. Bien sûr il était tout à fait conscient que Delphane n’aurait jamais pensé à le remercier, mais c’était sa façon à lui de lui signaler que dans cette situation, habituellement, on remerciait l’informateur.

    Le scientifique s’en retourna doucement à son compartiment. Il éprouvait un sentiment assez mitigé par rapport à ce qui se passait en ce moment à bord d’Adonis. D’un côté, cela faisait plaisir de voir les mines réjouies de ceux qui attendaient leur commandant depuis longtemps. D’un autre côté, il était inquiétant de voir les visages sceptiques de ceux qui ne le connaissaient pas. Du point de vue de Marc, Sarah Whitehaven avait été un excellent commandant. Alors si elle cédait sa place à cet homme, c’était sans aucun doute qu’il était tout à fait capable. Mais il préférait ne pas participer à l’enthousiasme général, de peur que cela soit déplacé.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Mar 4 Sep 2007 - 12:29

    Delphane allait se diriger vers la cantine sans plus d'intérêt envers Marc, quand elle se souvint que cet homme était un scientifique de la Final Experiment, comme elle. Elle l'interpella :

    Attendez !

    Elle attendit qu'il s'arrête et se tourne vers elle, puis elle demanda :

    Est-ce qu'on peut se voir d'ici une heure ? Pour que vous m'expliquiez en détail notre mission et ce que l'on sait déjà sur les ordinateurs à personnalité au sein de la Final Experiment ?...

    Elle serrait les poings, un peu tremblante. Elle faisait un effort incommensurable pour être polie, sans compter que demander un rendez-vous avec quelqu'un était déjà en soi un miracle venant de Delphane. Elle prit une grande inspiration, puis ajouta :

    ... S'il vous plaît.


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Personnage Non Joueur le Ven 21 Sep 2007 - 20:34

    Marc s’était tourné pour s’en retourner à ses travaux quand Delphane revint pour l’interpeller. Il était très surpris, bien sûr, mais il n’en montra rien et se retourna en souriant. Il écouta sa proposition comme si elle était tout à fait naturelle (et elle l’était pour sûrement pas mal de monde) mais qui ne l’était sans doute pas pour Delphane. Qu’elle prenne cette initiative était sans doute la preuve d’un effort, même s’il était peut-être possible de se montrer plus aimable (le s’il vous plait tarda un peu). Mais Marc était quelqu’un qui se contentait de peu, comme on l’aura constaté.

    « Bien sûr ! Sans problème ! Où désirez-vous que l’on se retrouve ? Dans votre cabine ? »

    Marc avait rajouté cette phrase car il se doutait bien que Delphane connaissait encore mal le vaisseau. Il ne valait mieux pas la noyer dans des explications sans fin pour lui indiquer où se trouvait tel ou tel endroit.

    [HJ : Désolé, mais j’arrive pas à faire plus. V.v]
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Ven 21 Sep 2007 - 23:52

    [HJ : Mais ça me va très bien !]

    Oui, c'est parfait. J'aurai tout mon matériel sous la main.

    Delphane commençait à ressentir le besoin de mettre un terme à la conversation : elle sentait une douleur sourde à l'arrière de son crâne, et elle commençait à ressentir une gêne pour respirer.

    *Au diable la politesse !*

    A tout à l'heure. dit-elle froidement. Elle tourna les talons, consciente, pour une fois, de son impolitesse, mais vraisemblablement pas capable physiquement d'endurer plus de sociabilité. Elle se rendit donc à la cantine où un bon repas chaud l'attendait et la revigora. Une demi-heure plus tard, elle avait rejoint sa cabine et déclamait une multitude d'ordres à Copp et aux I.A. qu'elle avait réussi à contacter par liaison cryptée et qui tournaient toujours dans son appartement. Elle avait presque oublié l'existence de Marc, qui n'allait pas tarder à arriver...


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Personnage Non Joueur le Ven 19 Oct 2007 - 14:24

    [HJ : Enfin.]

    Marc avait subi l’impolitesse et la froideur de Delphane Brumaire, sans broncher. Il en fallait bien plus pour l’offusquer et il savait qu’elle pouvait faire bien pire (comme, par exemple, essayer de forcer le système d’Adonis sans même demander la permission de se connecter à lui). Après qu’elle fut partie, Marc avait rajusté ses lunettes, soupiré et était retourné dans les locaux de la Final Experiment pour travailler en attendant l’heure du rendez-vous. Malgré sa patience, Marc se rendait parfaitement compte qu’il allait être difficile de travailler avec elle au début. Mais elle allait bien finir par s’habituer à travailler en équipe, comme tout le monde. Marc croyait en la conjugaison de ses efforts à ceux de Noémie pour arriver à socialiser Delphane. Ce n’était pas la première fois qu’un scientifique peu commode rejoignait la Final Experiment. Mais Marc devait bien l’avouer, il n’avait encore jamais vu de cas aussi effrayant. Arriver à vexer Adonis et Endymion en quelques heures, c’était un record !

    |…|


    Marc grogna en voyant l’heure qu’affichait son ordinateur : il devait rejoindre Delphane alors qu’il n’avait pas terminé ses calculs. Enfin, il râlait plus pour la forme qu’autre chose. Ces fameux calculs, il le répétait sans cesse, il n’aurait jamais assez d’une vie pour les terminer. Les jours, les semaines, les mois puis les années passaient, il avait toujours l’impression de stagner. C’était aussi ce qu’il se disait lorsqu’il travaillait sur le Dream Sequencer. Jusqu’au jour où tout s’était débloqué, où les résultats lui étaient comme tombés sur le nez. Après cela, ils avaient pu recréer théoriquement le programme Dream Sequencer, l’un des deux plus importants de Lana Lane. C’était une avancée considérable dans le projet de la Final Experiment. Mais à présent, Marc devait s’attaquer à Time Telepathy. Marc, mathématicien, devait s’occuper de tous les calculs. Comment faire passer un message d’une époque à une autre ? C’était réellement impossible. Il fallait passer par une dimension imaginaire. Mais comment créer une dimension imaginaire ? Cela, c’était un problème que Marc, ou n’importe quel scientifique, ne pouvait résoudre seul. D’où l’importance du travail en équipe.

    Travail en équipe… Delphane. Marc soupira et éteignit enfin son ordinateur avant de se lever et de sortir des locaux de la Final Experiment.
    Il parcourut une foule de couloirs et emprunta de nombreux turboélévateurs avant de se retrouver enfin devant la porte de la cabine de Delphane. Il appuya sur le bouton intercom et attendit que Delphane lui réponde ou lui ouvre la porte automatique. Il espéra qu’elle était de meilleure humeur que lorsqu’il l’avait quittée.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 30
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Delphane Brumaire le Sam 10 Nov 2007 - 15:28

    Et c'était le cas. Après avoir passé près de trois quarts d'heure à converser avec Copp, et à retrouver l'ambiance familière des commandes à donner à ses ordinateurs et ses I.A. personnelles, Delphane se sentait mieux que jamais (mais le repas qu'elle avait avalé une heure plus tôt y était aussi pour quelque chose).

    Elle avait reprogrammé la majorité de ses I.A. pour qu'elles mettent en commun leur puissance, de façon à ce que tout ce qu'elle ferait à partir de sa cabine ne soit pas entravé par le manque de matériel qu'elle avait sous la main. Malheureusement, pendant le reprogrammage, elle s'était aperçue que l'un de ses processeurs était en fin de vie. Pour ne pas prendre de risque, elle lui avait donné une tâche de moindre importance, et qui lui demanderait moins de puissance.

    Si ce processeur rendait l'âme avant son retour dans son appartement pour tout récupérer, elle devrait prévoir du temps en plus pour s'en acheter un autre.

    Elle se demanda si la Final Experiment participait aux dépenses en matériel de ses membres. Si c'était le cas, et si le budget était large, elle pourrait peut-être se procurer un FUA-THY 958863X2, voire le modèle FUA-THZ, avec lequel elle pourrait certainement exploiter le potentiel de Copp à fond...

    Elle fut tirée de ses rêveries
    [HJ : Oui, Delphane ne rêve que d'ordinateurs et de lignes de code... -____-'] par un "buzz" qui la fit sursauter. Le coeur battant, elle mit en pause les huit programmes qu'elle utilisait activement, et laissa en arrière-plan ceux qui s'exécutaient automatiquement. Elle se leva, et approcha de la porte. Avant de faire quoique ce soit, elle jeta un coup d'oeil rapide à sa cabine.

    Elle était parcourue de câbles et de petite boîtes, qui étaient des extensions de mémoire, ainsi que de la boîte, plus grosse, qui contenait Copp. Au beau milieu de la pièce, face à la porte, trônait un écran de près d'un mètre de large, d'au moins 80 centimètres de haut. Il était exceptionnellement fin, et translucide. Il s'agissait en fait d'un tissu parcouru de fibre optique, et qui pouvait se plier à volonté, tout en faisant office d'un très bon écran une fois déplié et posé sur un bureau, ou, comme l'avait fait Delphane, au sol, grâce à ses pieds en fer qui se dépliaient presque de la même façon que les petits tabourets de pêcheurs.

    Il y avait tout juste assez de place pour deux par terre, devant l'écran. Soudain, Delkphane réalisa que Marc préfèrerait peut-être un siège, mais il était impossible de faire tenir l'immense écran sur la table de la cabine. Elle haussa les épaules, puis appuya sur le bouton qui commandait l'ouverture de la porte, derrière laquelle apparut Marc.


    Entrez. dit Delphane, le plus simplement du monde, en reculant d'un pas pour laisser passer son collègue.


    _________________
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Personnage Non Joueur le Lun 31 Déc 2007 - 14:06

    Et Marc salua Delphane d’un sourire en entrant dans la cabine… qui avait bien changé en une heure. Au moins, on pouvait dire que la jeune femme n’avait pas eu de mal à s’approprier les lieux. Seulement, avec tous les ordinateurs et les câbles qui traînaient par terre, il restait tout juste la place de s’asseoir par terre. Cela ne dérangeait pas vraiment Marc. Quand on passait ses journées à faire des calculs devant un bureau, on n’était pas à quelques problèmes de dos près. D’ailleurs, il décida de faire comme s’il était chez lui (rassurez-vous, marc se comporte très bien chez lui) et il se fraya un chemin pour aller s’asseoir en tailleur devant l’écran pliable de Delphane. Il attendit qu’elle le rejoigne pour s’éclaircir la gorge et enfin, commencer à parler.

    « Je suppose que vous souhaitez savoir ce que la Final Experiment attend de vous et quel genre de travail vous attend ici. Je vais donc commencer par vous expliquer comment nous travaillons. Je vous expliquerai ce que nous avons découvert et compris jusqu’à maintenant par la suite et j’entrerai un peu plus dans les détails. »

    Marc fit une pause et regarda Delphane par-dessus ses lunettes pour s’assurer qu’elle suivait bien et qu’elle était d’accord avec ce qu’il proposait. Puis il réfléchit quelques seconde à la façon dont il allait commencer…

    « Nous travaillons essentiellement par équipe. Chaque équipe travaille généralement sur un projet particulier. Nous formons les équipes d’abord en fonction des besoins du projet, puis de manière aléatoire. Cependant, si une équipe vous intéresse plus qu’une autre, si vous vous sentez mal à l’aise dans votre équipe, nous vous en ferons changer. Les équipes peuvent se modifier en fonctions des aléas de l’avancement de chaque projet, mais nous faisons en sorte qu’elles varient peu, de manière à garder une certaine cohésion. Évidemment, ce travail en équipe impose quelques petites règles. Oh ! Rien d’extraordinaire… En premier lieu, vous devez faire en sorte d’être joignable, c’est-à-dire que vous devez faire en sorte que nous sachions où vous vous trouvez dans le vaisseau. Bien sûr, le fait d’être à bord d’une Vivenef facilite les choses, mais nous appliquons cette règle par mesure de précaution et pour ne pas surcharger Adonis. Comprenez que nous sommes à bord d’un vaisseau pirate et que l’équipage ainsi qu’Adonis ne peuvent pas toujours être disponibles. D’autre part, nous demandons à tous les membres de la Final Experiment de respecter l’équipage d’Adonis et son travail, ainsi que toutes les règles du bord. Notamment le fait que le seul maître à bord, après Dieu – comme on dit –, c’est le capitaine. Pour en revenir au travail de la Final Experiment, nous étudions actuellement plus… »

    Marc fut interrompu par la sonnerie bruyante de l’intercom. Se trouvant être plus proche de l’interphone que Delphane, Marc se leva vivement et se dirigea vers le boîtier avant d’appuyer sur un bouton. Le front barré d’un pli soucieux, Marc s’adressa à celui qui les dérangeait.

    « Ici les compartiments de l’équipage, Marc, de la F.E.
    - Passerelle, Lieutenant Jefferson. Fit la voix déformée par l’intercom de l’officier des communications.
    - Oui, lieutenant, à qui vouliez-vous parler ? Répondit Marc de sa voix amicale qui ne laissait rien paraître de sa tension, pourtant bien présente.

    L’officier des communications ne se dérangeait que très rarement pour appeler un membre de la
    Final Experiment. Cela devait donc être très important.

    « À vous, Marc. »

    La voix monocorde et professionnelle du Lieutenant ne présageait rien de bon. Marc connaissait cette voix et ne l’entendait que dans une seule situation à bord d’Adonis où la détente était de mise. C’était lorsqu’un combat approchait à petit pas du vaisseau.

    « Adonis vient de recevoir un message de Lana Lane. Il a été transmis à vos bureaux. Mais le message est tronqué, comme si Lana avait dû s’interrompre brusquement. Et Adonis ne parvient pas à la recontacter. Il dit que cela n’était jamais arrivé. Il est très inquiet et il souhaite que nous nous rendions sur place pour savoir ce qui se passe sur Mars. Nous mettons le cap sur le système solaire et nous allons passer en hyperespace dans… trente secondes à partir de… maintenant. Nous avons demandé à Adonis à quoi nous attendre et il nous a répondu « au pire »… »

    Le lieutenant marqua une pause car le passage en hyperespace s’opéra. Si Adonis était équipé de stabilisateurs de gravité qui permettait de ne pas perturber l’équilibre de l’équipage, le petit haut-le-cœur caractéristique de ce passage persistait.
    Après s’être remis de ses émotions, le lieutenant reprit :


    « En bref, vous devez vous équiper de vos combinaisons anti-vide. »

    Un silence pesant s’installa dans la cabine. Bien sûr, ce n’était pas la première fois qu’on leur demandait de mettre les combinaisons anti-vide, mais cette fois-ci, la longue explication du lieutenant com montrait qu’il fallait s’en inquiéter.

    « Merci Lieutenant, d’avoir pris le temps de m’expliquer la situation. Répondit enfin Marc d’une voix lente.
    - Pas de quoi, Marc. »

    Et la communication fut coupée.
    Marc se tourna vers Delphane avec un faible sourire.


    « Et bien, on dirait que votre initiation de la vie sur Adonis continue. Suivez-moi jusqu’aux locaux de la Final Experiment, je vais vous montrer où se trouve notre réserve de combinaisons anti-vide. Il faut la mettre le plus rapidement possible lorsque l’équipage nous prévient ou lorsque nous entendons le branle-bas de combat. Rassurez-vous, vous allez rapidement savoir à quoi il ressemble… »

    Pour une fois, la voix de Marc indiquait bien qu’il n’y avait absolument pas de quoi se sentir rassuré. Cependant, il ne se défaisait pas de son calme imparable.
    Avant de sortir, Marc jeta un regard au bazar de Delphane.


    « Et s’il y a du matériel peu encombrant auquel vous tenez particulièrement, prenez-le avec vous. Nous le mettrons dans le module spécial de la Final Experiment. »

    [HJ : Je m'excuse auprès de ce pauvre lieutenant qui a eu droit à un nom bien pourri...]

    Contenu sponsorisé

    Re: FDaA [ter] : saturation

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 6:24