Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Amelia Caine
    Amelia Caine
    Commandant du R.L.S. Legacy

    Nombre de messages : 32
    Localisation actuelle : Dans sa cabine
    Mission actuelle : Une tasse de thé avec Byron
    Citation : Pourquoi paniquer tant qu'il y a du thé?
    Couleur RP : Blue
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 14/05/2008

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Amelia Caine le Ven 16 Mai 2008 - 16:56

    Amelia Caine posa la tasse de thé vide sur la table en bois ouvragé qui trônait dans sa cabine et fit quelques pas pour se mettre face au miroir qui ornait l’une des portes de sa penderie. Elle y contempla brièvement son reflet, le temps de s’assurer que sa peau était claire, ce qui signifiait que son organisme fonctionnait correctement en ce début de matinée. Dégageant une mèche de cheveux roux tandis que le reste de leur masse se terminait en l’habituelle lourde tresse qui lui tombait dans le dos, elle jeta un œil au chrono sur sa table de nuit : 6h30. Parfait, elle faisait les choses à l’heure, comme toujours.
    Debout depuis une demi-heure, elle avait brièvement consulté les rapports nocturnes du Legacy sur son ordinateur avant de faire sa toilette et de chauffer du thé à la muscade dans le chauffe-eau qui ne la quittait jamais, où qu’elle soit affectée. Et depuis deux mois à trôner dans l’une des spacieuses cabines du grand vaisseau, il remplissait son office à merveille.

    Mais pour l’heure, il était temps de s’y mettre ! Un dernier regard pour vérifier que sa tenue de sport matinal –une veste sportive blanche aux bandes dorées telles des épaulettes et un pantalon assorti et confortable- étaient corrects, et elle sortit de sa cabine, verrouillant la porte derrière elle. Elle contrôla les données qu’affichait le petit appareil qu’elle avait accroché à son poignet et, satisfaite de voir que jusque là elle était comme toujours dans les temps, s’élança dans la coursive en petites foulées.
    Depuis soixante jours qu’elle avait pris le commandant du R.L.S Legacy pour le compte de Perry McGinley, les lève-tôt et les membres d’équipages de quart avaient pris l’habitude de voir Amelia traverser les couloirs au pas de course, accomplissant ce qu’elle nommait son « jogging matinal ». En plus de jouir des bienfaits d’un tel exercice –un esprit sain dans un corps sain étant l’une de ses devises favorites- elle en profitait également pour ainsi faire l’inspection d’un secteur ou l’autre du vaisseau.^

    C’était aussi dans ces moments là qu’elle prenait le temps de se vider la tête, de se reposer l’esprit avant de commencer pour de bon sa journée de travail. Même si au fond, le commandant Caine ne cessait jamais vraiment : il y avait toujours un détail qu’elle remarquait ici et là, une tâche sur un conduit, un container abandonné, un marin un peu débraillé… En bon capitaine de navire, elle aimait à ce que tout soit –à défaut d’être parfait- le mieux possible.
    Aussi, il n’était pas rare de la voir déambuler de son pas rapide en réfléchissant à voix haute sur comment améliorer le rendement de l’équipe des réacteurs ou de quelle manière accéder aux dernières demandes des cuistots de la cambuse (ce qui n’était pas toujours facile sur ce dernier point lorsque leur rôle était de nourrir des stars de la musique).

    « Bonjour commandant ! »

    « Bonjour, quartier-maître ; bombez le torse, la journée s’annonce bien, et cette chemise vous fait un ventre affreux ! »

    Laissant derrière un quartier-maître occupé à se contempler le bedon d’un air stupéfait, Amelia continua sa course, courbant la tête pour passer sous des câbles qui tombaient du plafond. Ralentissant son rythme pour ne pas avoir à s’arrêter tout en jaugeant les dégâts, elle plissa les yeux et les leva pour voir les pieds apposés sur une échelle qui dépassaient du conduit d’aération :

    « Ce n’est toujours pas réparé, John ? »

    Un grognement lui répondit :

    « On n'a plus ce qu’il faut à bord, commandant. Les musiciens qui dirigent ce rafiot pensent plus facilement aux cordes de guitares qu’aux câbles d’alimentation de série B-Y12."

    « Logique. Leur boulot c’est la musique, le nôtre c’est la navigation, non? Vous allez vous en sortir, John ? »

    « Ouais, ouais, j’vais arranger l’truc. Mais il faudra nous fournir en matériel à la prochaine escale. »

    « J’en toucherai deux mots à monsieur McGinley, soyez sans craintes. »

    « Bonne chance, commandant ! »

    « Bon travail, John; je veux que ce vaisseau soit impeccable de la soute au cockpit! »

    Caine reprit sa course sur un sourire, accélérant à nouveau le pas. John avait raison, cela dit : entretenir Perry McGinley sur d’autres sujets que la musique se révélait la plupart du temps…problématique. Mais si Amelia ne connaissait pas le bonhomme depuis longtemps, elle ne se laissait déjà plus impressionner.
    Au moins, les autres membres du groupe étaient plus abordables, même s’ils s’y connaissaient tous autant en navigation de vaisseau interstellaire qu’elle en accord de basse et en partitions en sol mineur. A part jouer un peu de violon dans sa cabine pour se détendre, elle préférait leur laisser la musique tant qu’ils laissaient faire le boulot pour lequel elle était payée ici. Et avec un vaisseau de rêve comme le Legacy entre les mains, elle pouvait bien supporter leurs excentricités d’artistes. C’était aussi pour ça qu’elle aimait bien faire son petit tour d’inspection à ce moment de la journée ; à une heure pareille, elle avait peu de chance d’avoir un membre du groupe dans les pattes à la questionner sur le travail qu’elle accomplissait pour eux…
    Byron Harrow
    Byron Harrow
    Bassiste et choriste - Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 35
    Localisation actuelle : Dans une cabine, pas loin du septième ciel
    Mission actuelle : Rester digne
    Couleur RP : green
    Multi-comptes : Jogging matinal dans les couloirs [libre] Erwyn_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Mahat_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Margot10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Margue10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Autrem11Jogging matinal dans les couloirs [libre] Byron_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Catyaw11Jogging matinal dans les couloirs [libre] Simon_10
    Date d'inscription : 29/06/2008

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Re: Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Byron Harrow le Lun 30 Juin 2008 - 14:19

    Lorsque Byron émergea des limbes de l'inconscience, cela fit très mal. D'abord, à sa tête. La première chose qu'il sentit de son corps. Un peu trop à son goût. Ensuite, dans son dos. La position dans laquelle il avait "dormi" ayant été des plus inconfortables. Il ne savait même pas comme il avait fait pour ne pas se faire un tour de rein en ayant passé la nuit entre deux caissons.
    Bref, le retour à la conscience fut donc douloureux. La bouche pâteuse, il tenta de s'asseoir. Sa tête le martelait mais le jeune homme commençait à s'y habituer. Il finit par se lever.

    Byron était dans une sorte pièce où l'on entreposait tout plein de matériel... pour le vaisseau. Il devait être dans une des réserves de la maintenance. Sa mémoire se mettait de nouveau en marche tandis qu'il sortait de là.

    Il avait fait la fête avec l'équipe de maintenance pour fêter il ne savait quoi. Bref, ca avait été super...et apparemment, l'alcool avait coulé à flot.
    Byron se retint au mur tout en avançant. Il avait une sacrée gueule de bois et le pire dans tout ça, c'est qu'il ne se souvenait jamais (ou alors rarement) de ce qu'il faisait lorsqu'il avait bu. Mais d'après les échos qu'il recevait les lendemains, il était plus du genre à danser sur les table en strip-teaser qu'à cogner sur la première tronche venue. Le Shitennô ne savait pas vraiment si cela devait le rassurer ou non...

    Pourtant ce matin là, il était encore tout habillé. Sa tenue un peu débraillée de la veille se composait d'une chemise à fleur ouverte, d'un marcel blanc qui avait subi quelques assauts de liquide...donc n'était plus aussi uni qu'il ne l'avait été dans sa prime jeunesse, un bernuda beige plus très propre non plus. Par miracle, il avait toujours ses tongs aux pieds.

    Il avançait donc dans les coursives du nibeau -3 du Legacy à la recherche de l'ascenseur béni qui le ramènerait chez lui... dans son lit douillet... à moins qu'il ne fasse un saut à l'infirmerie.. ou chez Phil pour demander un remède contre la gueule de bois avant.
    Mais le chemin vers l'ascension était semé d'embûches. Des câbles au sol ou en l'air. Ca devenait un véritable parcours du combattant par ici. Se serait-il trompé de chemin ?

    c'est alors que dans son champ de vision embrumé apparut une divine....apparition. Byron se frottait rapidement les yeux, histoire d'éclaircir un peu les choses. Il vit alors une Dame Blanche dont la natte rousse se balancait au rythme de ses pas. Une vision de paradis.
    Comme un con, il resta sans bouger, la bouche ouverte, appuyé de sa main contre le mur pour tenir encore debout alors que ses jambes lui disaient d'un air suppliant : "On va lacher ! On va lacher!"
    Amelia Caine
    Amelia Caine
    Commandant du R.L.S. Legacy

    Nombre de messages : 32
    Localisation actuelle : Dans sa cabine
    Mission actuelle : Une tasse de thé avec Byron
    Citation : Pourquoi paniquer tant qu'il y a du thé?
    Couleur RP : Blue
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 14/05/2008

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Re: Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Amelia Caine le Mar 1 Juil 2008 - 15:57

    Le R.L.S Legacy était décidemment une véritable merveille. Un de ces vaisseaux aux coursives chargées d’histoire, un de ces vaisseaux auquel on aurait presque pu prêter une vie propre. Quand Amélia l’avait vu pour la première fois, trônant dans le hangar qui lui était alloué, elle avait immédiatement su qu’elle s’entendrait bien avec lui. C’était l’un de ces modèles qu’on ne faisait plus, un survivant du passé destiné à une nouvelle carrière, un peu comme Amélia.

    Lorsqu’elle était pour la première fois montée à bord, cela avait été comme dans un rêve. Emerveillée, elle avait laissé ses mains caresser les composants des parois tandis qu’elle en avait arpenté le moindre pont, le moindre niveau, le moindre couloir. Amélia Caine mettait toujours un point d’honneur à parfaitement connaître les bâtiments qu’elle commandait.

    Pendant plus d’une heure, elle en avait fait un tour rapide, accompagnée de Philippe Melyah lui narrant les grandes lignes de ce qu’était le Legacy et de ce que le groupe des SD attendait d’elle à son bord. Le propriétaire, Perry McGinley, s’était contenté de grogner quelques mots à l’adresse de son nouveau commandant avant de partir en levant les mains au ciel. Amélia ne s’en était pas formalisée : elle était ici pour diriger le grand vaisseau, et non pour prêter attentions aux paroles désagréables d’un type qui en savait autant sur le fonctionnement interne d’un vaisseau de cette taille qu’une tortue d’eau en trigonométrie.

    Et, il fallait le dire, aussi impressionnant soit-il, le R.L.S Legacy était loin d’atteindre sa performance maximale, et il n’était à proprement parler aussi impeccable qu’il aurait pu l’être. Il avait été correctement entretenu jusque là, mais il n’avait pas eu droit à toute la considération qu’il méritait. Il était fonctionnel, mais il n’était pas encore… dignee de ce qu’il avait été. Et Amélia Caine était bien décidée à faire en sorte que cela soit le cas.

    Elle ne voulait plus voir un seul fil pendre du plafond, un seul panneau vissé de travers ou une seule raie sur la peinture. Et pour toutes ces choses là, elle savait pleinement se débrouiller. Elle avait fait de son mieux pour rassembler un équipage hétéroclite mais professionnel. Compte tenu de la mauvaise réputation du Legacy et de ses qualités de travail –grâce à la bonne humeur du Saint Patron McGinlex- cela n’avait pas été facile, mais Amélia s’était efforcée de choisir elle-même parmi ceux qui étaient encore assez fous pour tenter l’expérience. Les musiciens du SD étaient peut-être des stars dans leur partie, mais elle avait parfois l’impression qu’ils n’avaient aucune idée de ce que signifiait entretenir un tel bâtiment…

    « Il faudra songer à remplacer le conduit d’eau de la coursive A-2 de ce niveau. »
    nota-t-elle à voix haute comme à son habitude, faisant la liste de tous les détails qu’elle pouvait bien remarquer.

    Tout à ses pensées et à ses petites foulées, elle ne remarqua pas tout de suite la fine silhouette chancelante appuyée contre le mur, dont les cheveux bleus en bataille témoignaient de toute évidence d’une nuit agitée. C’est en tournant la tête qu’Amélia l’aperçut et se dirigea à son encontre avant de se planter face à lui en courant sur place pour ne pas perdre son rythme. Elle reconnut Byron Harrow, l’un des membres du groupe ; Amélia mettait un point d’honneur à mettre un nom sur tous les visages qui parcouraient le vaisseau dont elle était en charge. Et ce visage là n’avait manifestement pas l’air très en forme, comme s’il avait passé la nuit entre deux conteneurs de maintenance plutôt que dans son lit douillet par exemples. Caine haussa mentalement les sourcils ; ah, les artistes…

    « Monsieur Harrow. » le salua-t-elle avec un sourire, régulant son souffle pour lui parler sans se couper. « A ce que je vois, vous avez une petite mine. Est-ce le cas à chacune de nos rencontres ? Il n’y a pas eu de porte entre nous cette fois-ci, pourtant. »
    Byron Harrow
    Byron Harrow
    Bassiste et choriste - Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 35
    Localisation actuelle : Dans une cabine, pas loin du septième ciel
    Mission actuelle : Rester digne
    Couleur RP : green
    Multi-comptes : Jogging matinal dans les couloirs [libre] Erwyn_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Mahat_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Margot10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Margue10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Autrem11Jogging matinal dans les couloirs [libre] Byron_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Catyaw11Jogging matinal dans les couloirs [libre] Simon_10
    Date d'inscription : 29/06/2008

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Re: Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Byron Harrow le Lun 7 Juil 2008 - 19:03

    Elle arrivait vers lui ! Elle était devant lui !
    Byron referma rapidement la bouche. Inutile de paraître plus idiot qu'il ne l'était déjà. Il fallait reprendre contenance. Mais aller essayer de paraître présentable quand un marteau-pilon s'amusait à vous titiller le crâne. Il allait finir trépané avant même d'avoir pu faire la conversation ! C'était sûr !

    "On a lachéééé !" lui dirent soudain ses jambes tout sourire (si elles pouvaient sourire) tandis que tout à coup, il se retrouva au sol, une vive douleur au postérieur. Byron n'avait tenu le choc. Amélia venait de lui parler, ses jambes ne l'avait point soutenu dans cette épreuve, le rendant encore plus...penaud de se montrer aussi peu... viril.

    "B'j...B'jour M'dame." bredouilla-t-il en guise de réponse au salut de la Divine Demoiselle.

    "Oh vous savez, une porte, une gueule de bois. Ca donne le même résultat..."

    S'il voulait essayer de se rattraper de sa faible prestance, c'était rapé !

    La voyant qui courrait toujours sur place, il réagit enfin :

    "Mais ne vous arrêtez pas pour moi ! Continuez ! Je vais bien réussir à me remettre debout. Ou s'il le faut je ramperais au pied de Phil pour un remède miracle" finit-il dans un murmure alors qu'il passait une main dans ses cheveux.

    Il avait l'impression qu'on essayait de le scalper sans anesthésie, les barbares ! (Quels qu'ils soient d'ailleurs) Le malheureux bassiste pouvait sentir la moindre de ses racines le picoter, le torturer.

    Dans le genre débraillé et piteux, Byron était l'icone parfait des lendemains de fête difficiles. Il se dit alors que ce n'était pas avec une image pareil qu'il pourrait faire bonne impression auprès de sa muse enchanteresse.

    Tiens ! Aurait-elle le pouvoir de lui faire oublier sa migraine ? se mit-il à espérer.
    Amelia Caine
    Amelia Caine
    Commandant du R.L.S. Legacy

    Nombre de messages : 32
    Localisation actuelle : Dans sa cabine
    Mission actuelle : Une tasse de thé avec Byron
    Citation : Pourquoi paniquer tant qu'il y a du thé?
    Couleur RP : Blue
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 14/05/2008

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Re: Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Amelia Caine le Mar 15 Juil 2008 - 17:53

    Badaboum. Les jambes de Byron Harrow se dérobèrent sous lui et le pauvre jeune homme se retrouva assis sur le sol de la coursive, les cheveux en bataille et l’air penaud. Visiblement, il n’en menait pas large, sa fierté masculine ayant dû en prendre un sacré coup.

    Il bredouilla un timide bonjour, et Amelia dut tendre l’oreille pour entendre distinctement la suite. Il fallait croire que de se retrouver le postérieur sur le sol face au commandant du vaisseau, même pour un membre du groupe et non pour un membre de l’équipage, était une situation pour le moins inconfortable. Dans tous les sens du terme.

    Tranquillement, Amelia diminua son rythme de course jusqu’à s’arrêter enfin. Elle n’avait aucune envie de se contenter d’enjamber Harrow pour continuer ; ce ne serait pas très digne, et elle avait de toute façon perdu l’occasion de conclure son jogging.

    A la place, elle finit par détendre ses muscles tendus par la course et baissa les yeux pour fixer ceux, fuyants, du jeune homme :

    « Puisque vous m’avez déjà interrompue, autant stopper net. J’ai en effet entendu parler des petites…festivités de hier au soir. »

    A vrai dire, Caine avait déjà croisé deux techniciens accablés par les mêmes affections qui s’en prenaient à Byron, et ils avaient marmonné, penauds, des explications quant à leur état lamentable. Amelia s’était contentée d’hausser un sourcil et de leur signaler d’une voix impérieuse qu’ils pouvaient aller se rafraîchir et qu’elle attendait d’eux qu’ils soient frais et dispos pour la journée s’ils ne voulaient pas finir de corvée latrines pour les deux prochaines semaines. Heureusement pour eux, ils n’étaient pas de service ce jour là. Si cela avait été le cas, Amelia les aurait débarqués aussi sec. Elle n’avait rien contre le fait que ses hommes se détendent, mais pas au détriment de leurs responsabilités. L’un des aléas quand les membres de l’équipage fréquentaient des musiciens… A croire que ces derniers n’avaient vraiment aucune idée de ce qu’impliquait le fonctionnement d’un navire comme le Legacy !

    Mais Amelia n’avait pas envie de morigéner le Harrow qui cuvait douloureusement à ses pieds. Il s’était assez humilié comme cela, et elle n’avait aucune autorité sur les membres du groupe. Et puis, il y avait quelque chose de touchant chez le jeune homme malgré sa situation actuelle pour le moins pathétique. Elle ne se sentait pas le cœur à lui faire une remarque acide.

    A la place, elle s’accroupit et haussa un sourcil amusé en toisant le musicien :

    « Je croyais que les stars du show-business tenaient mieux l’alcool, monsieur Harrow. Allons, vous n’allez pas rester assis là toute la journée ! Debout, jeune homme! »

    Amelia tendit le bras pour attraper la main de Byron et le remettre sur pieds. Une fois ceci fait, elle s’assura qu’il tenait assez sur ses jambes pour ne pas s’écrouler une nouvelle fois dans les secondes qui suivaient et parut prendre une décision.

    « Je ne sais pas ce que prennent les artistes pour se remettre d’une telle gueule de bois, mais j’ai en ma possession d’excellents thés qui y remédient à merveille. Si vous titubez en ma compagnie jusqu’à ma cabine, je vous préparerais de quoi effacer cette migraine qui semble vous travailler.»

    Amelia avait parlé d’un ton neutre, mais qui ne laissait pas de place à la discussion. Elle n’avait à proprement parler pas beaucoup de travail pour la matinée, et l’équipage n’a pas besoin d’un musicien chancelant dans les pattes. Aussi, c’est d’un geste délicat mais impérieux qu’elle indiqua le chemin à Byron, décidée à soulager le pauvre garçon avant de retourner vaquer à ses occupations de commandante.
    Byron Harrow
    Byron Harrow
    Bassiste et choriste - Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 35
    Localisation actuelle : Dans une cabine, pas loin du septième ciel
    Mission actuelle : Rester digne
    Couleur RP : green
    Multi-comptes : Jogging matinal dans les couloirs [libre] Erwyn_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Mahat_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Margot10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Margue10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Autrem11Jogging matinal dans les couloirs [libre] Byron_10Jogging matinal dans les couloirs [libre] Catyaw11Jogging matinal dans les couloirs [libre] Simon_10
    Date d'inscription : 29/06/2008

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Re: Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Byron Harrow le Jeu 17 Juil 2008 - 9:29

    Assis en tailleur, Byron avait fermé les yeux essayant de se concentrer sur autre chose que sur sa cervelle chauffée à blanc.

    "...J’ai en effet entendu parler des petites…festivités de hier au soir." put-il entendre entre les brumes de sa conscience toute relative du monde qui l'entourait.

    Un mois de salaire contre la plus puissante aspirine qui soit. Tel était le souhait du fêtard à ce moment-là. Et aussi accessoirement une pelle et un coin de terre où s'enterrer. Sa petite soirée avait quand même remonté jusqu'à la patronne... Ca n'allait pas le faire. Définitivement pas. Surtout si elle n'avait pas été invitée, se dit-il. Après tout quand on organise une beuvr... une sauter... un moment de détente après une journée de boulot, faut toujours (enfin presque) penser au patron et à celui qui nettoierai après.

    M'enfin, question organisation, on pouvait plutôt appeler ça comme un truc fait sur le moment, à la dernière minute. Byron s'était, en effet, ramené avec deux bouteilles et une chaine hi-fi dans la salle de repos des matelots et leur avait proposé un gentille soirée festive où tout le monde pourrait s'amuser et rigoler et boire jusqu'à plus soif. (dernier point important si on voulait avoir du monde avec soi)
    Manquant un peu d'espace, la petite troupe de soiffard avait fini la soirée dans la réserve, en décalant caisses et autres pour se faire une piste de danse suffisamment pratiquable.

    Et le lendemain, Byron était le seul à être encore étalé au sol dans la pièce.

    Tout à coup, il sentit un mouvement devant lui. Ouvrant un oeil, il vit la commandante juste devant son nez. Il réprima à temps un mouvement de sursaut et de recul.

    "Faut se méfier des idées reçues, vous savez..." murmura-t-il.

    Lorsqu'elle lui tendit la main, il aurait pu jurer qu'il y avait une auréole de lumière divine tout autour. La main de la divine providence ? N'exagérons rien.
    Byron saisit donc l'aide et fut rapidement remis sur ses pieds qui après quelques chancèlements se stabilisèrent.

    "Moi non plus je ne le sais pas mais ca doit être vachement efficace s'ils font ça tous les soirs. Mais j'acceptes avec plaisir votre proposition. Titubons donc vers le salut de ma tête."

    Il se mit en marche, sa muse, sa déesse du bien-être à ses côtés. Fort heureusement d'ailleurs, car vu l'état de ses neurones, il n'aurait pas su où aller.
    Amelia Caine
    Amelia Caine
    Commandant du R.L.S. Legacy

    Nombre de messages : 32
    Localisation actuelle : Dans sa cabine
    Mission actuelle : Une tasse de thé avec Byron
    Citation : Pourquoi paniquer tant qu'il y a du thé?
    Couleur RP : Blue
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 14/05/2008

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Re: Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Amelia Caine le Lun 18 Aoû 2008 - 14:27

    Suite ici: Cabine d'Amelia

    Contenu sponsorisé

    Jogging matinal dans les couloirs [libre] Empty Re: Jogging matinal dans les couloirs [libre]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 23 Avr 2019 - 12:25