Un gros boom téléguidé [#001]

    Partagez
    avatar
    Neklas Aéris
    Lieutenant tactique - Adonis

    Nombre de messages : 328
    Age : 34
    Localisation actuelle : Sur le pont
    Mission actuelle : Convaincre les autres.
    Citation : Il y a toujours deux tactiques, la bonne et celle de l'armée.
    Couleur RP : #9f1919
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 08/03/2008

    Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Neklas Aéris le Ven 13 Juin 2008 - 19:46

    Le début pour Neklas

    Neklas avait quitté le pont le plus rapidement possible, ils avaient beau avoir près de 7 heures avant l'arrivée de Nimue, il lui fallait poser quelques questions sur ce qu'il appelait déjà la tentative du désespoir. Parce que même avec trois Vivenef, il n'était pas certain de pouvoir garder de nombreux appareils en état de marche. Lors de l'attaque décisive de ce monstre qui avait prit le contrôle sur Mars, ils auraient besoin d'un bon paquet de chance pour parvenir à leurs fins. Entre autre pour pouvoir faire en sorte que les chasseurs téléguidés puissent arriver à bon port.

    Il marchait dans les coursives avec un regard très sombre, presque noir, ses yeux avaient pris cette teinte dès qu'il avait quitté le pont. Il n'aimait pas quitter ainsi son poste alors que toute l'attention était fixée sur lui et ce n'était pas de la vanité que de le dire. Dans un combat comme celui qui allait être mené, de nombreux regards seraient portés sur lui et attendraient ses consignes. Il n'aimait pas énormément les responsabilités, mais avait les épaules pour les endosser donc tant pis, il ferait son travail comme tout bon lieutenant qui se respecte.

    En allant vers le hangar pour accueillir les pilotes de la première vague, il croisa un technicien qu'il avait déjà aperçu au niveau des locaux de la Final Experiment. Certains étaient là et il avait besoin de leurs capacités en espérant qu'elles ne soient pas surévaluées.


    J'ai besoin de quelqu'un de la FE dans le hangar le plus rapidement possible, dis leur que c'est un ordre accepté par le commandant et que leur survie en dépend si jamais ils trainent. Et toi dépêche toi d'y aller.

    Il arriva enfin dans le hangar pour voir les pilotes agars et visiblement perturbés par la perte de l'un des leurs. Il se dirigea droit vers Wilson Kaine le second d'escadrille.

    Wilson, j'ai besoin des compétences des pilotes, lesquels sont les meilleurs en simulation, il va m'en falloir trois pour mener à bien une mission capitale pour notre survie. Vous pleurerez votre mort après, pour le moment restez occuper vous empêchera de vous écrouler. Et si possible, il faudrait bidouiller trois vieux appareils pour qu'ils soient les plus furtifs possibles et les plus rapides, on s'en fout, il n'y aura personne à leur bord.

    Il attendit la réponse du second d'escadrille, bien conscient de tomber à un très mauvais moment, mais après tout il n'y avait QUE de très mauvais moments dans une guerre.

    [PV Wilson et quelqu'un de la FE]


    _________________
    Toi, mon cher ami

    Tu vas voir ta gueule.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Ven 13 Juin 2008 - 22:19

    - Tous au boulot, on m'répare tout ça; illico!

    Hurlait Wilson dans le hangar. Ils se devaient d'être prêts, car ils pouvaient revenir à n'importe quel moment. Tirer quand ça leurs chantaient, ou même, aborder le vaisseau quand ça leurs plaisaient. Et Wilson se devait d'être prêt. Toute l'équipe présente devait être prête. L'équipage devait être prêt. Adonis devait l'être. La galaxie entière devait sentir leur envie de ne pas crever comme des bâtards.

    Et voilà qu'un guignol arrivait. Songeant à une éventuelle commère venue chercher les derniers ragots, Wilson lui fit dos. Préférant tout naturellement vaquer à des occupations telles que : réparer le blindage.

    Mais sa voix fluette et sa présence était trop singulière.


    - Neklas...
    Que me vaut donc ta visite en ce lieu?

    Rien n'était plus trouble en ce moment. Que voulait-il faire avec ces trois excellents pilotes? Le choix était désigné tout de même: Bob, Mélodie et T.J. Pas besoin de chipoter, ils savaient faire leur boulot, et le chef avait embarquer Doc et Asyr avec lui, le rapia.

    - Bob, Mélo', T.J! Ramenez-vous, notre ami a besoin de vous. Laisses-les en vie, et envoies moi de la Maintenance pour remettre leurs vaisseaux en état, ils sont bien occupés.

    Par contre, pour les appareils à modifiés, Wilson ne savait pas. Il ne lui restait pas grand chose en stock; même pas de quoi leur offrir la furtivité optimale. Ils avaient déjà tous pris pour les vaisseaux qui partaient sur Mars question furtivité... A moins que...?

    La Maintenance! Y'avait ce mec, là, qui marchait avec des jambes en métal. Il était bon pour mettre tout ce qui lui passait sous la main au top du top! Ou encore, Soulkine? Peut-être que ses talents d'informaticiennes seraient utiles?

    - Appellez-moi Gyvre, notre Gyver. Dites lui qu'il a du boulot, tout à fait dans ses boulons. Ou, dans ces cordes si il veut.

    Le temps passe, s'écoule, et ils sont toujours sur Mars...
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 31
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Delphane Brumaire le Mar 17 Juin 2008 - 13:59

    [Pour plus de confort, je me permets de jouer en PNJ d'autres hypothétiques scientifiques ainsi que Marc. Si ça pose problème, faites le moi savoir.]

    Delphane avait encore la bouche pâteuse, et elle n'aimait vraiment pas ça. Elle n'avait déjà pas l'habitude de dormir, alors la réveiller en sursaut en plein sommeil paradoxal, ça ne la laissait pas dans un très bon état. Comme un robot, elle avait empaqueté quelques affaires comme son écran portatif, puis avait remis autour de son cou l'améthyste qui contenait Copp, et qu'elle avait ramenée de la cabine de Lynn au prix d'efforts qui lui paraissaient surhumains. Elle était sortie dans le couloir et avait suivi Marc jusqu'au local de la FE, ou quatre autres scientifiques l'attendaient.

    Marc se posta devant le petit groupe, et prit la parole.


    Mes chers confrères et consoeurs, l'heure est grave. Comme vous le savez, Adonis est engagé dans une bataille dans laquelle nous sommes les moins nombreux. Le lieutenant Aéris a besoin de vous pour mener à bien une mission capitale, qui pourrait peut-être renverser la balance. Je ne peux pas vous en dire plus, car l'urgence de la situation ne nous permet pas de parler plus longuement. Elliot !

    Un jeune homme d'un peu moins d'une trentaine d'années se redressa à l'appel de son nom, l'air vaguement inquiet.

    Vous êtes physicien, et votre expérience passée dans le milieu de l'aéronautique, et plus précisément concernant l'aérodynamisme pourrait être utile. Vous devrez aider la maintenance à modifier des chasseurs. Leona !

    Delphane tourna la tête vers la femme rousse qui se tenait à sa droite. Elle devait avoir au moins soixante ans, et avait l'air beaucoup plus assuré que Elliot, qui était toujours très raide. La dénommée Leona releva les yeux, visiblement prête à recevoir ses ordres.

    Etant donné que vous êtes chimiste, vous vous occuperez de mettre au point des explosifs. Vous serez secondée par votre assistante, ça lui fera un peu d'expérience, et vous travaillerez deux fois plus vite. Cela vous convient-il ?

    Parfaitement, Marc. Joo-Dee et moi sommes prêtes.

    Delphane remarqua alors qu'à côté de Leona se tenait une jeune femme d'une vingtaine d'années, très brune et pourtant recouverte de taches de rousseur. Elle portait une énorme caisse et avait l'air de peiner à le faire, sans pour autant se plaindre. Marc hocha la tête, et reprit :

    Delphane, votre expérience dans le domaine de la programmation sera mise à contribution. Vous devrez programmer un logiciel de navigation à distance. Je sais que ce n'est pas tout à fait votre spécialité, c'est pourquoi je voudrais que Nelsha ici présente vous seconde dans cette tâche, d'autant plus que vous aurez besoin de ses compétences en électronique.

    Delphane se tourna. Juste derrière elle se trouvait une petite brunette qui avait l'air un peu plus jeune qu'elle. Elle ne put réprimer un petit rictus de déception : travailler pour la Final Experiment, d'accord, mais fallait-il vraiment qu'elle travaille en équipe ? Elle se tourna de nouveau vers Marc, poussa un petit soupir, puis hocha la tête en guise d'approbation. Si elle avait bien compris, elle n'avait de toutes façons pas le choix.

    Très bien. Je m'arrête là car, comme je vous l'ai dit, la situation est urgente. Je vous laisse vous rendre dans le hangar du vaisseau, j'ai moi-même plusieurs autres affaires importantes à régler. Bonne chance.

    Delphane suivit les autres scientifiques à travers les coursives d'Adonis, songeuse. Marc était mathématicien, et pourtant il faisait preuve de confiance en lui et de charisme, il savait parler aux gens, bref, il était un vrai manager. Delphane avait toujours vu les scientifiques comme des gens vivant reclus, uniquement pour leur passion. Des gens comme elle, en somme. Mais manifestement, elle se trompait...

    Le petit groupe de scientifiques arriva enfin dans le hangar. Ce fut Leona qui s'avança vers le lieutenant Aéris (que Delphane n'avait encore jamais vu).


    Lieutenant, dit-elle en lui serrant la main. Nous sommes les scientifiques dépéchés par la Final Experiment pour vous aider, et nous sommes prêts à commencer tout de suite. Donnez vos ordres.

    Delphane, comme les autres scientifiques, attendit sagement que le shitennô explique clairement à chacun ce qu'il devait faire. Elle sentait tout doucement monter la tension en elle, cette bonne tension qui permet de travailler vite et bien. Pour un peu, elle aurait presque lâché un petit sourire en coin...


    _________________
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Mar 17 Juin 2008 - 18:37

    Nelsha, arrivée quelques minutes plus tôt dans les locaux de la FE, était en train de se familiariser avec les quelques scientifiques ici présents. C'est alors que Marc, le recruteur de la FE, fit son apparition, accompagné d'une femme qu'elle n'avait jusque là jamais rencontrée.
    Son visage avait quelque chose de magnifique mais aussi de peu engageant; immédiatement, Nelsha sut qu'elle n'arriverait sans doute jamais à lui arracher un sourire. Mais on ne pouvait pas s'entendre avec tout le monde, et la jeune informaticienne se dit que la Vivenef était grande et qu'elles ne risqueraient pas de se croiser de sitôt.

    L'annonce de Marc fit l'effet d'une bombe; les sourires disparurent et les regards s'assombrirent pour ne laisser apparaitre que le sérieux de chacun. Nelsha, un peu perdue, les regarda attentivement et essaya de savoir si, malgrè son arrivée récente, elle devait se sentir concernée par ce que Marc était en train de dire. Un à un, les scientifiques étaient assignés une tâche précise. Leona et Joo-Dee, les deux chimistes feraient aussi partie de la mission.

    C'est alors que Marc s'adressa à la femme qui se tenait à ses côtés; Delphane était elle aussi informaticienne. Nelsha leva les yeux au ciel : elle allait la revoir beaucoup plus souvent que ce qu'elle pensait. La cerise sur le gâteau ne se fit plus attendre; Nelsha allait seconder Delphane.

    Il fallait cependant relativiser; la petite brune allait prendre part à une mission visiblement importante, et elle se sentait flattée de cet honneur. Et il fallait d'abord apprendre à connaître Delphane avant de se faire une idée sur elle. Elle était informaticienne, elle ne pouvait donc pas avoir QUE des défauts.

    "Je ferai mon possible pour me rendre utile..."

    Mais Delphane avait déjà tourné les talons pour rejoindre le hangar. Ni une, ni deux, Nelsha emboita le pas accompagnée de Leona. Cette petite bonne femme était d'une énergie débordante et connaissait beaucoup de monde dans la FE. Tout en marchant, Leona lui parla un peu de Delphane.

    " Tu verras, Delphane est une personne très compétente. On ne l'a jamais vue se lier d'amitié avec ses collègues, mais pour travailler c'est un régal ! Une bucheuse, une vraie. Alors ne fais pas trop attention à son mutisme et fais comme elle. Donne tout ce que tu peux dans ton travail !"

    " Il ne devrait pas trop y avoir de problèmes... si elle ne veut pas mélanger boulot et vie sociale, je devrais pouvoir m'y faire. On arrivera à s'entendre."

    "Oh, ne t'inquiètes pas pour cela !"

    Elliot se pencha discrètement à l'oreille de Nelsha.

    "Tu connais le pari de la FE ? Si tu arrives à faire rire Delphane, toutes l'équipe de la FE s'engage à être à ton service, chacun pendant une journée complète ! Si tu rentres dans la course, tu dois être aussi prête à perdre ! Alors ?"

    "Je ne sais pas encore. Laisse moi juste lui parler un peu, histoire de tater le terrain, et je te donne ma réponse ensuite."

    Le petit groupe de scientifiques était arrivé au hangar et Leona la quitta pour saluer un Shitennô au visage encore très enfantin. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, et quand Leona le nomma Lieutenant, Nelsha se dit qu'elle avait encore beaucoup à apprendre.
    En jetant un petit coup d'oeil autours d'elle, elle aperçu une figure familière.

    Khaine était là lui aussi; Adonis n'est peut-être pas une Vivenef aussi grande qu'elle le pensait, finalement. Il avait fière allure dans le hangar. Quand il lui avait dit qu'il était pilote d'escadrille, Nelsha n'avait pas vraiment compris. Mais là, ca prenait tout son sens.
    avatar
    Neklas Aéris
    Lieutenant tactique - Adonis

    Nombre de messages : 328
    Age : 34
    Localisation actuelle : Sur le pont
    Mission actuelle : Convaincre les autres.
    Citation : Il y a toujours deux tactiques, la bonne et celle de l'armée.
    Couleur RP : #9f1919
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 08/03/2008

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Neklas Aéris le Mar 17 Juin 2008 - 20:37

    Wilson lui envoya trois pilotes et lui demanda de les laisser en vie, c'était totalement son intention, il le voulait pas tuer qui que ce soit. Et puis il serait étonné qu'un pilotage à distance puisse faire du mal à quelqu'un. A moins d'un court-circuit, mais alors là ça ne serait pas de bol tout de même.

    Neklas n'eut pas le temps de répondre qu'une femme venait au devant de lui et lui tendait la main. Il la serra en détaillant le groupe et en se rappelant les noms mentalement. Il regarda alors le petit groupe rassemblé autour de lui et se décida à parler. Le soucis était tout de même que sa taille relativement faible ne lui permettait pas de voir bien tout le monde. Il regarda autour de lui et monta sur un petit escabeau pour parler au hangar.

    Il haussa le ton et commença ses explications.


    Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis le lieutenant Neklas Aéris. Je suis chargé de la stratégie et de la tactique en cas de conflit et c'est ce qui m'amène en ce lieu. Je parle au nom du commandant et j'ai l'aval d'Adonis, donc pas la peine de protester quand je vous donnerais des ordres. Car oui ce sont des ordres, on a pas le temps de discuter chaque détail. Vous allez devoir bosser ensemble pour faire des missiles surpuissants et évolués. J'ai besoin de trois chasseurs en état de marche et le plus allégés possibles. Ensuite j'ai besoin d'au moins neuf bombes les plus puissantes possibles. Il me faut aussi un moyen de piloter des chasseurs à distance. Et enfin tout assembler.

    Il fit une courte pause avant d'enchainer immédiatement.

    On mettra une bombe par chasseur et les six dernières iront pour les renforts. Je vais passer tous vous voir pour vous donner les détails qu'il vous manque. Au boulot !

    Il descendit et fit un signe de tête à Wilson pour le remercier de son aide tout en se dirigeant vers les scientifiques.

    Je ne peux pas vous aider pour les bombes ou les chasseurs, par contre est-ce que je peux parler avec les informaticiens et électroniciens. Je dois leur donner des précisions. Wilson, je te laisse superviser les chasseurs et leurs réparations et modifications.

    Il s'éloigna de quelques pas et attendit que les personnes qui devraient l'aider à programmer ce qu'il avait en tête arrivent.


    _________________
    Toi, mon cher ami

    Tu vas voir ta gueule.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Mer 18 Juin 2008 - 21:34

    Tandis que Winnie observait ses pilotes s'affairaient autour de leurs vaisseaux, Neklas accueillait des membres de la FE. Mais, comment ça Winnie glande? Non, pas du tout, il supervise les opérations! Et de plus, si notre russe n'était pas là, bah Neklas il aurait personne à qui raconter ses misères, voilà.

    Wilson vit Neklas monter sur l'escabeau et demanda d'un signe à ses pilotes de se taire afin de laisser le Tacticien dévoilait sa stratégie.


    Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis le lieutenant Neklas Aéris. Je suis chargé de la stratégie et de la tactique en cas de conflit et c'est ce qui m'amène en ce lieu. Je parle au nom du commandant et j'ai l'aval d'Adonis, donc pas la peine de protester quand je vous donnerais des ordres. Car oui ce sont des ordres, on a pas le temps de discuter chaque détail. Vous allez devoir bosser ensemble pour faire des missiles surpuissants et évolués. J'ai besoin de trois chasseurs en état de marche et le plus allégés possibles. Ensuite j'ai besoin d'au moins neuf bombes les plus puissantes possibles. Il me faut aussi un moyen de piloter des chasseurs à distance. Et enfin tout assembler.

    Neklas s'arrêta un court instant avant d'enchainer. Wilson eut à peine le temps de mettre sa serviette sur son épaule que le Shitennô reprenait la parole.

    On mettra une bombe par chasseur et les six dernières iront pour les renforts. Je vais passer tous vous voir pour vous donner les détails qu'il vous manque. Au boulot !

    Winnie continua à le fixer, comme-ci c'était la première fois qu'il recevait des ordres. Pourtant non! Wilson avait beau avoir l'occasion déjà reçus des ordres, comme ceux qu'il recevait actuellement, non jamais. Khaine se rapprocha du jeune homme, écoutant attentivement ce qu'il racontait.

    Je ne peux pas vous aider pour les bombes ou les chasseurs, par contre est-ce que je peux parler avec les informaticiens et électroniciens. Je dois leur donner des précisions. Wilson, je te laisse superviser les chasseurs et leurs réparations et modifications.

    Le groupe de Neklas s'écarta, laissant Wilson seul avec au moins 5 personnes sur les bras, sans compter ses pilotes. Il procéda de manière assez fastidieuse au début, il n'était pas manager et ne savait donc pas comment gérer une équipe. Mais après une aide de Bob à ce sujet, Wilson put " remodeler ses plans ".

    - Bon, je suppose que toi, t'es comme Neklas? T'as la théorie mais pas la pratique? Bon, c'pas grave. J'ai des pilotes qui savent tourner des boulons et on aura une aide de la maintenance bientôt.

    - Comme quoi, vous servez à autre chose qu'à foutre la merde à 03h00 du matin dans les couloirs...


    Wilson se tut, s'abstint de dire quoique ce soit. L'heure n'était pas à la bagarre, on pourrait régler ça après. Et puis, un accident était si vite arrivé dans le hangar; un réacteur allumé par inattention...Mais nous avions encore besoin de ce scientifique prétentieux.


    - Bon, t'as une idée?


    Dernière édition par Wilson Khaine le Sam 28 Juin 2008 - 21:25, édité 1 fois (Raison : Parce que Delphane m'aime paaas U_U)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Lun 23 Juin 2008 - 14:08

    [Desolée pour le retard, je ferai mon possible pour éviter un délai aussi long dans le futur...surtout jusqu'au retour de Delphane Wink !]



    "Vous allez devoir bosser ensemble pour faire des missiles surpuissants et évolués. J'ai besoin de trois chasseurs en état de marche et le plus allégés possibles. Ensuite j'ai besoin d'au moins neuf bombes les plus puissantes possibles. Il me faut aussi un moyen de piloter des chasseurs à distance. Et enfin tout assembler."

    Nelsha eut du mal à cacher son anxiété. Nouvelle arrivée sur Adonis, ne connaissant encore rien de la Vivenef et son équipage, la petite brune ne s'attendait à un jour participer à l'élaboration de bombes super-puissantes. Cela avait un côté excitant mais aussi très effrayant. Heureusement, Lena s'en rendit compte et lui donna une petite tape à l'épaule avant de rejoindre son nouveau lieu de travail. Nelsha lui sourit tristement et attendit les ordres.

    Lorsque le lieutenant demanda aux informaticiens et électroniciens de le rejoindre pour leur expliquer plus en détails leur mission, Nelsha s'eclipsa. Besoin d'électroniciens ? Elle ne s'était pas doutée qu'on l'avait appelée pour ce domaine, et il lui manquait le nécessaire. Gênée de partir sans crier gare, elle courut jusqu'à son petit refuge et récupéra une trousse bourrée de petits outils qui lui seront fort utiles en cas de travail d'électronique.

    Puis Nelsha activa un à un ses écrans à reconnaissance vocale et les lia à une petite oreillette.

    "Activation MIA.... utilisateur : Nelsha Soulkine.... mode : Véliak. MIA, mise en relation des écrans Alpha et Phi, aka électronique. Mise en relation Gamma et Epsilon, aka informatique. Béta en soutien.... Iota et Lambda, connexion à la base de Carbonek...on en reste là pour l'instant les cocos."

    "Bien reçu"


    C'est à ce moment-là que Nelsha se rendit compte que toutes ses jambes tremblaient de façon inquiétante et que son cœur battait irrégulièrement et très rapidement. En plein craquage nerveux, la jeune femme essaya de se ressaisir en s'accroupissant par terre, dos au mur de métal glacé. Après quelques bonnes bouffées d'air, le calme revenait peu à peu.

    "MIA ?"

    "Oui ?"

    "...non rien."


    La voix métallique et inhumaine de l'intelligence artificielle acheva de rassurer Nelsha qui prit son courage à deux mains, se releva et quitta les locaux de la FE pour repartir en sens inverse, laissant derrière elle une dizaine d'écrans sous tension.

    Elle ne savait pas si toutes ces activations étaient nécessaires, mais elle savait surtout qu'elle n'était pas infaillible et qu'une bonne aide pouvait être la bienvenue. Au moindre pépin, MIA sera apte à répondre à son appel. Au moins, se dit-elle, elle sera prête...tout du moins rassurée.

    Lorsque Nelsha revint au hangar, l'animation allait bon train. Tous était occupés à leur tâche.
    Tout en continuant de se dépêcher, Nelsha ne vit pas Delphane; avait-elle déjà reçu ses ordres, ou était-elle, elle aussi, allée chercher quelques outils indispensable au bon avancement de son travail ?
    Lorsque Nelsha pointa le bout de son nez, elle repéra le lieutenant tactique et s'avanca lentement; Peu rassurée, l'informaticienne préféra baisser les yeux.


    Dernière édition par Nelsha Soulkine le Lun 23 Juin 2008 - 20:59, édité 3 fois
    avatar
    Neklas Aéris
    Lieutenant tactique - Adonis

    Nombre de messages : 328
    Age : 34
    Localisation actuelle : Sur le pont
    Mission actuelle : Convaincre les autres.
    Citation : Il y a toujours deux tactiques, la bonne et celle de l'armée.
    Couleur RP : #9f1919
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 08/03/2008

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Neklas Aéris le Lun 23 Juin 2008 - 16:01

    Neklas regarda les scientifiques rejoindre Wilson tandis que quelques uns se dirigeaient dans sa direction. Il les détailla avant de s'assoir sur une caisse qui se trouvait là fort à propos et qui allait finalement être détournée de sa fonction première pour devenir un siège à lieutenant.

    D'ailleurs les sièges à lieutenants étaient des sièges particuliers puisqu'ils n'étaient pas destinés aux commandants donc pas aussi confortables (par exemple ils ne tournaient pas aussi bien, ils avaient moins de réglages mais n'étaient pas, en règle général, trop simples non plus. Un lieutenant était assis durant une partie non négligeable de son temps et devait donc pouvoir être bien assis. Aussi Neklas avait sur le pont un siège qui tournait, avec un réglage en hauteur et un dossier inclinable pour maintenir son dos en permanence. Contrairement au siège du commandant, il n'avait pas d'accoudoirs, était en tissus synthétique et n'était pas réglable en profondeur. Mais c'était un bon fauteuil, pas comme celui qu'il avait maintenant. Une caisse c'était assez peu confortable finalement.

    Passant sur ces détails, il attendit calmement que la scientifique partie rapidement daigne revenir pour commencer son exposé. Après tout il n'était pas à une minute près et elle avait besoin de quelque chose donc autant la laisser prendre du matériel maintenant au lieu de le faire plus tard dans le feu de l'action. [i]

    Je vous explique mon idée d'ici quelques instants, le temps que votre collègue revienne.

    [i]Il la peaufina mentalement durant quelques minutes puis quand la scientifique revint il put la présenter.


    Voila ce que je souhaite, étant moi-même quelque peu informaticien je sais que c'est possible, maintenant il faut voir si nous avons le matériel. Il nous faut le nécessaire pour créer neuf systèmes de pilotage automatique pour les chasseurs. Ce système doit pouvoir passer en pilotage à distance pour les pilotes désignés par Wilson. Nous verrons s'ils pilotent depuis Adonis ou non ensuite. Au dela de ce détail, il va falloir protéger ces systèmes avec des mesures anti-brouillage et du cryptage évolué. J'espère que c'est dans vos cordes. Il faut aussi un moyen d'activer la bombe suite à un choc violent pour que les chasseurs explosent en percutant le supercuirassé ennemi. Vous pourrez vous débrouiller ou vous avez besoin d'aide. Je suis légèrement occupé là.

    Il allait se lever quand son transmetteur de poche émit une sonnerie signe que quelqu'un cherchait à le joindre. Il prit l'appareil et la voix du lieutenant com se fit entendre. Une voix douce et mélodieuse ... ou presque.

    Aéris, tu peux pas surveiller les gens ! On a des transmissions vers Carbonek, on va se faire repérer ! Bouge toi un peu !

    Ouais c'est bon je m'en occupe.

    Il fallait au moins reconnaitre ça au lieutenant com, il était rapide et précis dans ses demandes. Même si elles n'étaient pas très courtoises ...

    Mesdames et messieurs, notre position est un abri précaire et je ne saurais que trop vous conseiller de couper toute transmission vers l'extérieur si vous ne souhaitez pas mourir par l'explosion d'Adonis visé d'après nos transmissions. Merci. Sinon des questions ?

    Toujours rester poli en toute circonstances et surtout ne pas perdre de vue l'envie de crier sur le lieutenant com parce qu'il prenait tout le monde de haut ... Et faire installer un bon fauteuil dans le hangar, une caisse ce n'est pas assez confortable ...


    _________________
    Toi, mon cher ami

    Tu vas voir ta gueule.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Jeu 26 Juin 2008 - 16:47

    Voila ce que je souhaite, étant moi-même quelque peu informaticien je sais que c'est possible, maintenant il faut voir si nous avons le matériel. Il nous faut le nécessaire pour créer neuf systèmes de pilotage automatique pour les chasseurs. Ce système doit pouvoir passer en pilotage à distance pour les pilotes désignés par Wilson. Nous verrons s'ils pilotent depuis Adonis ou non ensuite. Au dela de ce détail, il va falloir protéger ces systèmes avec des mesures anti-brouillage et du cryptage évolué. J'espère que c'est dans vos cordes. Il faut aussi un moyen d'activer la bombe suite à un choc violent pour que les chasseurs explosent en percutant le supercuirassé ennemi. Vous pourrez vous débrouiller ou vous avez besoin d'aide. Je suis légèrement occupé là.

    Nelsha demeura muette quelques instants; elle analysa rapidement la demande du lieutenant. Certaines choses étaient plus aisées à faire que d'autre; pilotage à distance, protection anti-brouillage et cryptage haute définition. Le plus simple était le système d'explosion en cas de choc; un petit dispositif sensoriel serait suffisant, ce bricolage était dans ses cordes et ne prendrait pas plus d'une journée.

    La protection anti-brouillage et le cryptage mettraient plus de temps, et Delphane, meilleure informaticienne qu'elle, pourra certainement la guider. Dans tous les cas, Nelsha ne pourrait pas le faire seule, elle ignorait totalement le type d'anti-brouillage efficace dans ce genre de situation.

    Restait le pilotage à distance, beaucoup plus complexe. D'autant plus qu'il y avait plusieurs manières d'opérer. La première était un pilotage automatique, informatiquement relié à la Vivenef, que les pilotes pourraient piloter d'après une petite caméra installée dans les cokpits des vaisseaux. Simple, mais les risques de disfonctionnement étaient assez élevés.

    L'autre façon était une méthode plutôt récente que Nelsha maitrisait assez mal; les commandes téléphatiques; en effet, il est possible de relier les pilotes à leur vaisseau via une nouvelle technologie et qui leur permettrait de les commander par la pensée. Là aussi une petite caméra serait nécessaire, mais pas essentielle. Car cette commande par téléphatie est difficile à manier; les pilotes doivent être capable de diriger ces vaisseaux par la seule pensée, et cet exercice n'est pas des plus simples. Une caméra leur montrant la situation du vaisseau en temps réel les aiderait surement à mieux diriger leur engin.

    La petite informaticienne, ne sachant si elle pouvait prendre la responsabilité de choisir seule la méthode à employer, allait demander conseil au Lieutenant Aeris, quand celui-ci reçu un appel. Lorsqu'il eut fini, ce fut pour passer une petite annonce qui surprit Nelsha.

    Mesdames et messieurs, notre position est un abri précaire et je ne saurais que trop vous conseiller de couper toute transmission vers l'extérieur si vous ne souhaitez pas mourir par l'explosion d'Adonis visé d'après nos transmissions. Merci. Sinon des questions ?

    Une petite frayeur traversa le corps de Nelsha; elle s'éloigna quelques instants et contacta son IA.

    "MIA ?"

    "Oui ?"

    "La connexion avec la base de Carbonnek a-t-elle été sécurisée ?"

    "Négatif."

    "Bon sang ! Je t'ai mise en mode Veliak ! Depuis quand le mode Veliak est-il si imprudent ?! Coupe moi cette connexion immédiatement. Je verrai ça plus tard."

    "Fin de la connexion à la base Carbonnek."

    Le problème étant réglé, Nelsha rejoignit le petit groupe qui déjà vaquait à ses occupation.Voyant le Lieutenant, elle s'avanca vers lui.

    "Hum... pour la transmission extérieure, c'est ma faute, je l'ai coupée dès que l'avez demandé. Cela ne se reproduira plus...mais je voudrais vous demander quelque chose: le pilotage automatique peut se faire par différents moyens : l'informatique classique ou la téléphatie.J'aurai besoin que vous définissiez vos priorités, à savoir : délai minimum, sécurité ou simplicité maximale... afin de savoir laquelle employer. Si ce choix me revient. Dans le cas contraire, dois-je voir cela avec Delphane, ou avec vous-même ?"
    avatar
    Neklas Aéris
    Lieutenant tactique - Adonis

    Nombre de messages : 328
    Age : 34
    Localisation actuelle : Sur le pont
    Mission actuelle : Convaincre les autres.
    Citation : Il y a toujours deux tactiques, la bonne et celle de l'armée.
    Couleur RP : #9f1919
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 08/03/2008

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Neklas Aéris le Jeu 26 Juin 2008 - 22:14

    Tiens ? Mais où elle allait elle ? C'était quoi son nom déjà, ah ! Neklas détestait devoir retenir des choses aussi futiles que les noms de personnes qu'il ne côtoyait pas. Enfin il ne le détestait pas, mais il n'y arrivait pas du premier coup. Enfin comme on disait dans la majorité des jeux : Same player shoot again ou bien en bon littéraire que Neklas n'est pas : cent fois sur le métier remettez votre ouvrage. En gros, essaie encore ! Et, miracle de l'impératif narratif, Neklas se souvint du nom.

    Enfin presque puisqu'il faillit lui crier : Et l'chat ! C'était proche mais pas tout à fait ça quand même. Et puis dans le brouhaha du hangar ça ne passerait pas si mal que ça ! Pour le moment, il l'écoutait s'excuser de son erreur de connexion et faillit lui faire une remarque acerbe, mais ayant besoin d'elle, il se retint. Il écouta jusqu'au bout sa proposition et se demanda si Lana Lane était au courant que certains informaticiens confondaient télépathie et contrôle mental. Cela lui déplairait certainement selon Neklas.

    Il se leva de sa caisse décidément fort peu confortable et s'approcha de la scientifique.


    Faites attention à vos paroles et à vos demandes la prochaine fois. Je ne veux plus une seule communication externe on va se faire repérer et on peut mourir par votre faute. Enfin, ce n'est pas le plus grave. Vous pouvez m'expliquer cette histoire de télépathie, à ma connaissance et à celle des Vivenef, elles sont les seules à pouvoir utiliser la télépathie. Nous autres, pauvres êtres de chair et de sang devons nous contenter d'une communication normale. Si vous voulez parler d'un contrôle mental, c'est possible effectivement, mais ça prendra du temps pour former les pilotes à ce type de commandes. Je veux un truc rapide et efficace. Si c'est pas solide ce n'est pas important, il faut qu'il dure moins de deux heures.

    Il s'éloigna de quelques pas pour entrer en contact avec le lieutenant com.

    La communication vers Carbonek est coupée. Elle a été brouillée ou pas ? Et nos leurres ? Ils sont toujours actifs ?

    Ouais j'ai brouillé la com, je ne sais pas ce qu'ils ont pour nous détecter, mais avec des appareils de chez nous ils n'auront capté que du bruit. Les leurres je les ai laissé en place comme prévu. Toutes les trente secondes une impulsion part dans une direction différente avec un bruit pas possible pour déjouer leurs détecteurs. Logiquement on a pas été repéré à cause de la bourde, mais tu fais gaffe quand même on aura pas toujours de la chance.

    Brouille le plus possible d'informations et coupe tous les canaux sauf celui de l'équipe au sol. Ca devrait ...

    Aéris, la ferme, je connais mon boulot, t'es pas le commandant ici je crois !

    Neklas ne se sentit pas visé, l'autre était toujours de mauvaise humeur avec lui parce qu'il ... était de mauvaise humeur. Mais ce n'était pas trop contre le lieutenant tactique, juste un tout petit peu. Et puis tant pis, s'il n'était pas content qu'il demande au commandant !

    Enfin, il était tout de même compétent (même si ronchon) et avait brouillé la micro transmission. Sauf gros coup de malchance, les vaisseaux noirs ne devraient pas passer à l'attaque pour le moment. Mais en tout état de cause, Neklas avait déjà une idée de comment se sortir d'un éventuel mauvais pas. Et ça ne serait pas long.


    _________________
    Toi, mon cher ami

    Tu vas voir ta gueule.
    avatar
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 31
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :


    Date d'inscription : 08/03/2007

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Delphane Brumaire le Ven 27 Juin 2008 - 15:02

    [HJ : Wilson, il n'y a que cinq scientifiques, Delph et Nelsha qui sont avec Neklas, Leona et Joo-Dee qui s'occupent des explosifs, et Elliott qui est le seul à s'occuper des modifications de chasseurs... Donc leur demander d'être deux par chasseur, ben voilà quoi...]

    Delphane commençait à se sentir prête à passer à l'action. Le problème, c'était que le Lieutenant venait de parler de confectionner des bombes et de pilotage à distance. Qu'est-ce qui pouvait bien la concerner là-dedans ? Heureusement, le petit shitennô avait vraisemblablement l'intention d'expliciter un peu plus sa demande. Elle s'approcha donc de lui, et remarqua que Nelsha, la jeune femme qui était supposée l'assister, selon les volontés de Marc, avait disparu. Peu lui importait, au fond, parce que si elle ne revenait pas, au moins elles n'auraient pas à travailler ensemble.

    Delphane attendit, impassible, avec le Lieutenant. Celui-ci pensait manifestement que Nelsha reviendrait. Cela avait peu d'importance pour Delphane. Elle continuait d'attendre, sans broncher. Elle observait simplement les autres scientifiques qui avaient rejoint celui qui semblait être à la tête de l'escadrille. Leona et Joo-Dee étaient déjà affairées sur leurs éprouvettes et autres... Trucs de chimistes, quoi, mais Elliott discutait encore avec le Capitaine.


    Je ne suis pas sûr d'être à la hauteur, je suis physicien, pas mécano, je peux concevoir la théorie pour alléger ces chasseurs, mais n'allez pas me demander d'enlever un boulon, j'en suis totalement incapable ! l'entendit-elle dire. Delphane était un peu dans le même cas que lui, elle pouvait tout faire ou presque avec un ordinateur, mais ce n'était pas la peine de lui demander quoique ce soit sur l'électronique. Finalement, elle aurait peut-être effectivement besoin de Nelsha.

    Et justement, elle revenait. Parfait, cela rassurait un peu Delphane, qui reporta sur son attention sur le Lieutenant. Celui-ci leur expliqua quelles seraient leurs tâches. Il devenait évident que la protection contre le brouillage et le cryptage de l'envoi de données ne lui poserait aucun problème. Ce n'était pas son domaine de prédilection, mais après avoir travaillé si longtemps pour une compagnie d'aéronautique, elle avait pu baigner un peu dans le milieu. Le logiciel de pilotage à distance ne lui poserait probablement pas trop de problème, la seule question, c'était : par quel moyen ?

    Soudain, le Lieutenant annonça qu'il ne fallait pas se connecter à l'extérieur. Delphane le savait bien, elle avait envoyé quelques commandes à ses IA qui attendaient toujours dans son appartement de Carbonek, et malgré toutes ses précautions, elle s'était faite réprimander. Quelques semaines s'étaient écoulées depuis, et elle avait bien compris la leçon. Mais Nelsha venait de s'éloigner, peut-être avait-elle besoin d'un petit rappel ? Delphane se souvint que Nelsha était encore nouvelle, il fallait donc être indulgente avec elle. La barbe, toutes ces politesses...

    Tandis que Nelsha revenait pour présenter ses excuses, Delphane sortit son oreillette et son micro, les brancha à Copp et commença à lui parler à voix basse. Elle avait besoin d'elle pour un petit brainstorming. Elle entendit d'une oreille distraite que Nelsha parlait de télépathie. Est-ce que c'était courant, de nos jours ? Delphane avait probablement besoin de sortir un peu plus, car elle n'en avait jamais entendu parler. Excepté ce qu'on disait des ordinateurs à personnalité. Mais ce n'était même probablement que des rumeurs.

    Delphane proposa à Copp deux idées : concevoir un simple logiciel de commande à distance, avec tous les inconvénients dûs à la transmission par ondes, ou bien assigner une I.A. au pilotage de chaque chasseur, en prenant le risque, si leur destruction n'est pas effective, de donner des informations à l'ennemi. Delphane énonça chaque donnée, et laissa Copp faire sa petite affaire avec.

    Le Lieutenant s'éloigna un peu, et Delphane en profita pour demander à Copp un petit bilan.


    - Aucune des deux solutions ne sont vraiment satisfaisantes, Delphane. Puis-je émettre une proposition ?
    - Vas-y.
    - Tu pourrais faire un mélange des deux. Des I.A. limitées, sans personnalité, sur un modèle neutre comme celui d'Epagomène que tu as laissée sur Carbonek. Chaque pilote donnerait ses instructions et sa stratégie à chaque copie de l'I.A., et tu les synchroniserais avec Falkirk.
    - Le logiciel de navigation de la boîte ?
    - C'est ça.
    - Je te rappelle qu'il est en version Alpha seulement.
    - C'est ce qui reste le plus rapide.
    - Mais les I.A. restent des I.A., elles ne peuvent pas piloter des chasseurs aussi bien que des hommes !
    - C'est pour ça qu'il faut faire un transfert de données personnelles.
    - A la main, ça prendrait des jours, voire des semaines, et on n'a pas le temps.
    - J'ai pris ce critère en compte. Tu peux y remédier avec le logiciel Swanilda.
    - ... Hors de question.
    - C'est la seule solution. Veux-tu que je recommence le brainstorming ?
    - Non, ça va, je... Je te fais confiance.
    - Que de bonté.
    - J'aurais dû te limiter encore plus en te mettant dans l'améthyste.
    - Quelle décision vas-tu prendre ?

    Delphane pesta mentalement. Pourquoi avait-elle appris à Copp à détourner la conversation ? Enfin, ce n'était pas le plus important. La proposition de Copp tenait debout. Mais il fallait utiliser Swanilda, et ce logiciel, Delphane avait travaillé dessus depuis des années, avec acharnement. Avec Copp, c'était son chef d'oeuvre, et pourtant ni l'une ni l'autre n'était terminé. Elle n'avait pas très envie de les partager avec les pirates. Mais... Avait-elle vraiment le choix ?

    Delphane se tourna vers le Lieutenant, qui venait de finir sa conversation. Elle rassembla tout son courage, puis pris la parole.


    Lieutenant, je pense avoir une solution. Je peux créer neuf Intelligences Artificielles limitées, qui ne pourraient exécuter qu'une seule tâche : piloter les chasseurs. Chaque pilote devrait donner une partie de ses... Connaissances, dirons-nous, à chaque I.A., et toutes les I.A. Seront synchronisées ensemble grâce à un programme utilisé dans l'aéronautique avalonienne. L'avantage, c'est qu'en cas de rupture de contact avec les chasseurs, les I.A. iront jusqu'au bout de leur mission. En plus du transfert de données personnelles, on peut relier chaque I.A. à son pilote via radio, puisqu'elles peuvent réagir à la voix. J'ai déjà un modèle d'I.A. complètement neutre, qui ne permettra pas de donner des informations sans notre consentement à l'ennemi, si jamais quelques unes ne sont pas détruites. Je peux faire tout ça en... Delphane marqua une pause. ... deux ou trois heures. Elle s'arrêta de nouveau, hésita un peu, puis acheva : La moitié si Nelsha me donne un bon coup de main.

    Tandis qu'elle parlait, elle continuait de passer mentalement en revue tout ce qu'elle pouvait faire. Elle voyait déjà quels programmes utiliser pour le brouillage, et quelles améliorations elle pourrait apporter à Epagomène.


    _________________
    avatar
    Neklas Aéris
    Lieutenant tactique - Adonis

    Nombre de messages : 328
    Age : 34
    Localisation actuelle : Sur le pont
    Mission actuelle : Convaincre les autres.
    Citation : Il y a toujours deux tactiques, la bonne et celle de l'armée.
    Couleur RP : #9f1919
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 08/03/2008

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Neklas Aéris le Dim 29 Juin 2008 - 16:48

    [HRP, je réponds avec Nelsha pour décoincer le pauvre Winnie qui s'ennuie]

    Neklas regardait la seconde informaticienne qui parlait à son tour à quelqu'un d'invisible. Elles étaient pénibles avec leurs interfaces à commandes vocales. Heureusement que tout le monde n'avait pas ce genre de choses sinon le brouhaha serait extraordinaire dans le hangar. Neklas attendit son retour et sa proposition sans manifester le moindre signe d'énervement. Intérieurement il réfléchissait à tout ce qu'il aurait à faire ensuite, mais extérieurement rien du tout n'apparaissait.

    Il avait déjà deux plans d'urgence pour éviter la destruction d'Adonis par la flotte ennemie et les deux plans ne nécessitaient pas grand chose finalement. L'un des deux cependant n'assurerait pas la survie de Lana Lane et ça, Adonis le refuserait certainement, du moins si Neklas en parlait ou si l'ordinateur à personnalité le remarquait. Mais le second était parfait pour s'enfuir tout en évitant des pertes inutiles. Mais il aurait besoin de calculs précis et donc de l'équipe d'astrogation très rapidement. Il leur demanderait de le rejoindre sur le pont quand il en aurait terminé avec le hangar. Le commandant lui avait donné les pleins pouvoirs pour cette mission et il allait la mener à son terme.

    Lorsque Delphane revint, il l'écouta sans dire un mot réfléchissant au temps que cela prendrait et aux problèmes que cela pourrait poser en cas de capture des appareils par les ennemis. Mais même cela n'était pas très important. Ok, elle pouvait le faire et c'était tout ce qui comptait aux yeux de Neklas.


    Très bien, je vous fais confiance pour tout mettre en place alors. Il faut que cela soit adapté aux chasseurs en notre possession le plus rapidement possible pour le tester en parallèle des autres systèmes à développer. Allez discuter avec les pilotes désignés si vous avez besoin d'aide. Et ajoutez un système de mise à feu de la bombe si jamais les IA tombaient aux mains de l'ennemi.

    Il se mit debout sur son fauteuil improvisé pour que tout le monde le voit et hurla une fois.

    Ecoutez moi tous ! On a du pain sur la planche mais je sais que vous êtes les meilleurs donc au boulot et bon courage pour tout. En cas de problème quelconque, n'hésitez pas à me contacter pour avoir des informations plus précises. Courage, on les aura !

    Il hocha une dernière fois la tête en hommage à leur travail et partit d'un pas rapide hors du hangar, direction principale les couloirs et un détour par sa cabine, il avait des choses à prendre là bas.

    Départ de Neklas --> la suite


    Dernière édition par Neklas Aéris le Lun 30 Juin 2008 - 20:35, édité 1 fois


    _________________
    Toi, mon cher ami

    Tu vas voir ta gueule.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Lun 30 Juin 2008 - 15:19

    [Aussitôt appelée aussitôt venue ! enfin presque…]


    Elysia était assise en tailleur dans un coin de la salle des machines, Malu couché sur ses jambes. Elle reprenait ses esprits et son calme après l’épisode du générateur en surchauffe. Elle caressait doucement son chien, les yeux fermés et s’appliquait à respirer tranquillement.

    « Pfff…on a eu chaud hein Malu…que d’émotions, j’en suis encore toute tremblante ! »

    Effectivement l’ado réagissait souvent ainsi, dans le feu de l’action elle ne ressent ni la faim ni la soif ni la fatigue et le sentiment de peur est minime. Mais lorsque le calme revient, ses émotions la submergent et il lui faut bien une heure au calme pour se contenir.

    Elle était comme ça depuis 10min mais un appel se fit entendre dans les haut-parleurs :

    « Toute l’équipe de maintenance doit se rendre au plus vite dans le hangar ! Je répète l’équipe de maintenance au complet doit se rendre au hangar en vitesse ! »

    Elle rouvrit les yeux, souleva Malu et se releva en pestant :

    « Rah mais c’est pas possible ! Ils peuvent pas faire attention à leurs affaires les gens ! Nan mais c’est vrai Malu quoi !....On vient à peine de s’asseoir, même pas le temps de respirer qu’ils sont encore sur notre dos ! J’te dis qu’il va m’entendre celui qui a pété son truc !»

    La Grenouille se rendit donc en grommelant dans le hangar, Malu trottinait fièrement aux côtés de sa maîtresse. Une fois sur place elle se stoppa net.

    *Mais qu’est-ce-qu’il se passe ici ? C’est quoi ce bordel ?!?*

    En effet la salle était en effervescence, il y avait du monde qui courait dans tous les sens. Les pilotes étaient réunis auprès de leurs vaisseaux, il y avait des scientifiques qui tripatouillaient des tubes à essai et autres erlenmeyers pendant que d’autres étaient le nez plongé dans des ordinateurs et des câbles ! Elle s’approcha des pilotes et demanda :

    « Euh…quelqu’un peut me dire ce qu’il se passe là ? On a besoin de la maintenance pour quoi ? Y a quoi à réparer ? »

    Cette ambiance survoltée voir à la limite du catastrophée fit disparaître sa colère au profit de l’inquiétude. Comme elle sentait que ça n’allait pas du tout Elle dit à Malu en attendant une réponse :

    « Allez file d’ici mon vieux. Je sens qu’on va être pas mal occupé et que tu vas te faire engueuler si tu restes dans nos pattes ! Vas là-bas allez oust ! »

    La fillette montra du doigt un coin de la pièce où il pourrait rester sans trop ennuyer les autres membres de l’équipage. Malu grogna un bout on aurait dit qu’il pestait lui aussi ! Toutefois il alla à l’emplacement indiqué la tête basse, il s’assit face au mur comme s’il boudait. Il est quand même marrant ce toutou !

    Ceci dit elle se tourna vers le groupe de pilotes et attendit qu’on la briefe les bras croisés sur sa poitrine.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Mar 1 Juil 2008 - 21:50

    « Euh…quelqu’un peut me dire ce qu’il se passe là ? On a besoin de la maintenance pour quoi ? Y a quoi à réparer ? »
    Fit une voix fluette. Tout surpris, Wilson chercha du regard la personne qui avait posé cette question. Mais une mèche rousse, squattant son champ de vision sans le reste du corps, l'intrigua. Winnie baissa les yeux et...

    UN NAIN! NAINE! AAAAH

    Non, je rigole.

    Mais que fais-tu là jeune fille? La garderie d'Adonis, euh. Non, y'a pas de garderie sur Adonis, alors, tu fais quoi dans le hangar avec les grands? Il te faut retourner dans ton berceau! Toi et ton clebs!

    Ah, c'était elle la maintenance?

    On recrutait avant la majorité maintenant? Et bin, de mon temps, nous n'aurions jamais accepter cela! Nom de Non ! ( ) Mettre la vie de petits êtres en danger, c'était... malsain et pervers! Comme des pieds ( Nah )

    - C'est toi l'envoyé de la maintenance? On recrute chez les gremlins maintenant? Déclara Wilson, se moquant avec gentillesse de la taille de son interlocuteur. Bon et bien, y'a pas à réparer, mais à améliorer. On a besoin d'alléger 3 chasseurs au maximum, on s'occupera de la furtivité après, entre pilotes. Tu t'en sens capable?

    Winnie désigna les trois chasseurs qui reposaient au fond de la salle. L'un des trois n'était même plus capable de voler tandis que les deux autres flottaient à peine correctement, comme si des rafales monstrueuses l'assaillaient de toutes parts.

    Bref, après ce petit briefing de la maintenance, Wilson se mit en mode : j'écoute et j'agis; les oreilles ouvertes, les yeux qui fixaient successivement Elysia et Elliot. Bref, le début d'une grande amitié.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Mer 2 Juil 2008 - 16:11

    C'est toi l'envoyé de la maintenance? On recrute chez les gremlins maintenant?

    *Gremlins ?!? Gremlins !! Il me traite de Gremlins cet espèce de prétentieux débile saleté de*)#@ ?!§ !!!! Il mériterai que je les laisse en plan nan mais c’est vrai quoi !!!*

    Et c’est ainsi que la colère refit son apparition. Elysia fusilla Wilson du regard, son visage rougit et sa mâchoire se crispa. Et elle ne put contenir la réplique suivante :

    « Hé oh ! On se calme le branquignole ! Le Gremlins est là pour vous aider alors veuillez être plus sympathique car sinon il pourrait très bien oublier malencontreusement un boulon où faudrait pas !! »

    Ah oui ça elle avait déjà fait, et y a pas si longtemps d’ailleurs ! La grenouille repensa tout de même à la promesse faite à Gyvre. Elle travaillerait d’arrache pied sur cette mission afin de leurs faire voir de quoi elle était capable. Elle leur montrerait qu’elle n’est pas bonne qu’à surchauffer des générateurs.

    Wilson continua :

    Bon et bien, y'a pas à réparer, mais à améliorer. On a besoin d'alléger 3 chasseurs au maximum, on s'occupera de la furtivité après, entre pilotes. Tu t'en sens capable?

    « Et bien avant de vous dire si je m’en sens capable ou non, il faudrait que je sache ce qu’on veut le faire faire. Je dis ça pour savoir quelles choses seront essentielles….Il faut aussi que je sache pour quand ils doivent être prêts, qui les pilotera pour avoir le poids des personnes à l’intérieur…Enfin ce genre de choses ! »

    L’ado avait reprit son sérieux, elle resterait concentrée à partir de maintenant jusqu’au bon déroulement de sa mission.

    Elle se mit alors à réfléchir et prit un morceau de papier et un crayon dans sa poche, elle nota :

    - système de survie ?
    - sécurité minimale
    - réserve énergétique minimale+5%
    - structure externe minimale
    - habitat du cockpit minimal
    - tableau de bord minimal
    - commandes et accessoires de pilotage minimal
    - armement minimal ?
    - bouclier minimal ?


    Bon pour l’instant plus rien ne lui venait, elle verrait suivant les précisions que le pilote lui fournirait. Elle releva les yeux de son papier et regarda Wilson avec insistance. Il lui fallait des détails sur la mission et il valait mieux ne pas traîner.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Jeu 3 Juil 2008 - 7:30

    Oh!

    Le Gremlins était en colère! Comme quoi, ça pouvait aussi mordre la rage, c'te bête. Ca rougissait à une vitesse folle, ça serrait la machoire et ça pourrait presque laisser échapper de la fumée par les oreilles si il ne lui restait pas son cerveau.

    Allez Winnie, restons sérieux. C'était la main-d'oeuvre envoyé exprès pour t'aider, faut arrêtez de la vanner...


    « Hé oh ! On se calme le branquignole ! Le Gremlins est là pour vous aider alors veuillez être plus sympathique car sinon il pourrait très bien oublier malencontreusement un boulon où faudrait pas !! »

    Branquignole? Euh... Can you speak french?? Piis, c'était des menaces qu'elle faisait à notre Winnie spatial là ! Je n'en accepterais pas plus, je me révolte en devant ironique, nah. Pour une petite vanne sur sa taille, le Gremlins se rebellait. Pas d'humour ou..?

    Bon, ce n'est pas grave. Il n'est pas l'heure de se crêper le chignon, surtout entre individus respectables.


    « Et bien avant de vous dire si je m’en sens capable ou non, il faudrait que je sache ce qu’on veut le faire faire. Je dis ça pour savoir quelles choses seront essentielles….Il faut aussi que je sache pour quand ils doivent être prêts, qui les pilotera pour avoir le poids des personnes à l’intérieur…Enfin ce genre de choses ! »

    Dans l'mille petite! Voilà qu'elle reprenait elle aussi son sérieux et qu'elle commençait elle aussi à réfléchir sur ce qu'elle allait faire. Mais peut-être attendait-elle des directives? Elle n'avait pas l'air d'avoir un statut haut-placé, mais plutôt celui de main-d'oeuvre.

    Tout en marmonnant et en griffonnant quelque chose sur du papier, la petite commençait donc à réfléchir sur quelque chose. Quoi, cela Winnie ne savait pas, mais il semblait qu'elle réfléchissait à ce que devait contenir les vaisseaux. Bon, mieux valait lui expliquer la situation, cela lui éviterait des opérations inutiles.


    - Ces 3 vaisseaux seront télécommandés, donc avec aucune présence à l'intérieur. Je pense aussi qu'il leur faudra, un blindage minimale, mais une excellente vitesse, et une maniabilité hors-normes. Enfin, façon de parler quoi. On peut déjà enlever le système d'air, enlever tout ce qui est dossier, bref, ce qui ne peut servir qu'à un humain. Besoin de savoir autre choses?

    Dit Winnie tout en se dirigeant - lui et le groupuscule - vers l'un des trois chasseurs.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Ven 4 Juil 2008 - 19:43

    -Ces 3 vaisseaux seront télécommandés, donc avec aucune présence à l'intérieur. Je pense aussi qu'il leur faudra, un blindage minimale, mais une excellente vitesse, et une maniabilité hors-normes. Enfin, façon de parler quoi. On peut déjà enlever le système d'air, enlever tout ce qui est dossier, bref, ce qui ne peut servir qu'à un humain. Besoin de savoir autre choses?

    Elysia réfléchit quelques secondes puis ajouta :

    "Euh…oui…en fait ils devront soulever, transporter quelques chose ? Ce serait ennuyeux que la structure lache sous le poids des choses à porter ! Et il me faudrait donc une approximation du poids en question. Sinon je pense en être capable monsieur Wilson !"

    Elle tourna les talons, s’accroupit, déplia le papier et cogita :

    *Bon alors du coup, il faut enlever les systèmes de survie. L’apport d’air, le système de nettoyage de l’air….En fait il faut carrément tout virer ! Ensuite niveau sécurité, en va échanger le générateur de bouclier et enlever tous les systèmes de sécurité de base et compagnie….ça ok ! La structure externe ?....il ne faut pas trop l’alléger quand même, ça va dépendre des détails de la mission…Par contre dans l’habitat du cockpit on peut enlever pas mal de trucs : siège, dossier, toutes les manettes de direction etc….Tableau de bord aussi est inutile, on va pouvoir l’enlever en entier….comme toutes les commandes autres d’ailleurs !....Bon bien….armement inutile aussi donc plus de missiles, laser…ok ! Ca va le faire !*

    En même temps qu’elle réfléchissait, la Grenouille complétait son papier. Elle ajouta aussi :

    - système de survie ?:tout enlever
    - sécurité minimale: tout enlever
    - réserve énergétique minimale+5%
    - structure externe minimale
    - habitat du cockpit minimal : tout enlever
    - tableau de bord minimal : tout enlever
    - commandes et accessoires de pilotage minimal:tout enlever
    - armement minimal ?: tout enlever
    - bouclier minimal ?
    -
    - mettre 3 micro-caméras pour le téléguidage
    - booster le moteur et les propulseurs



    Après 2 min ainsi, elle se releva et adressa à Winnie :

    « On va pouvoir enlever pas mal de trucs, je pense en avoir pour 3h par chasseur au moins, si quelqu’un vient m’aider on en aura pour moins longtemps. Voila, je n’ai plus de question pour l’instant, je viendrai vous chercher au besoin ! »


    Une fois que Wilson eu fini de dire ce qu’il avait à dire, Elysia s’activa autour des machines.

    Malu lui n’en avait strictement rien à faire de ce qui se passait. Il était d’avantage préoccuper par une violente démangeaison dans le cou. (gratt gratt gratt gratt)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Ven 4 Juil 2008 - 20:55

    Une série épouvantable de grincements et de chuintements en tout genre, accompagnés comme d'habitude d'une floppée de jurons tous plus abominables que les uns que les autres, prémices de l'arrivée de celui que beaucoup craignaient dans cette partie de la Vivenef, retentit dans le hangar. Gyvre McWild, car c'était lui, avançait à pas rapides dans le Hangar. Torse nu, maculé de cambouis, une collection imposante d'outils à la ceinture et une clef anglaise d'un mètre de long et pesant quelques kilos posée négligeament sur l'épaule, sa traditionnelle expression sur le visage, à mi-chemin entre mépris affiché et colère réprimée, Gyvre faisait encore plus forte impression que d'habitude, ce qui expliquait que beaucoup de monde s'écartait légèrement à son passage. Il finit par arriver en face de la Grenouille et d'un des membres de l'escadrille de chasse. Un bref effort mental pour mettre un nom sur ce visage et il identifia l'inconnu comme Khaine, second d'escadrille. Gyvre avait fini par connaître les noms de tous les pilotes à force de leur souffler dans les bronches, et ça avait parfois des bons côtés...

    Il salua Khaine d'un signe de tête peu rêglementaire et presque imperceptible avant de reporter son attention sur la gamine :


    "McFurlan, le lieutenant m'a envoyé en renfort par ici, paraît que t'aurais besoin d'aide... On est censé faire quoi, en combien de temps et tu en es où ?"

    Un petit questionnaire rapide, histoire de savoir ce qui l'attendait, rien de plus... Le ton était sec sans pour autant être réellement aggressif, mais Gyvre était absolument incapable de s'empêcher de donner ses ordres de cette façon, dans le meilleur des cas. C'était regrettable parfois, comme avec la Grenouille, que finalement il aimait assez, ou les filles mignonnes qu'il croisait parfois -si si, il croise autre chose que des générateurs, j'vous assure-, mais en service, il lui était proprement impossible d'être aimable et gentil, ni même souriant d'ailleurs. Il n'y avait qu'avec Adonis qu'il ne se comportait pas de la sorte, un ordinateur à personnalité c'est susceptible et si ça fait la tronche, c'est plus chiant qu'un humain. Mais jusqu'à présent lâme de la Vivenef ne lui avait jamais reproché de manque de délicatesse...

    Un bruit de matériel qui tombe par terre résonna à l'autre bout du hangar et tira Gyvre de sa rêverie, le faisant "un peu" hausser la voix :


    "DOUCEMENT AVEC LE MATERIEL, B=ù%µl de M¨@£e !"

    Gyvre se tourna à nouveau vers Elysia et haussa un sourcil d'un air mi interrogateur, mi impatient. Ces a#€$¤s ne comprendraient donc jamais que du matériel endommagé pouvait leur coûter la vie ?

    [HRP] Je m'invite [/HRP]
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Sam 5 Juil 2008 - 7:09

    "Euh…oui…en fait ils devront soulever, transporter quelques chose ? Ce serait ennuyeux que la structure lâche sous le poids des choses à porter ! Et il me faudrait donc une approximation du poids en question. Sinon je pense en être capable monsieur Wilson !"

    Elle avait totalement raison la naine. Si les structures venaient à lâcher sous la vitesse, larguant les bombes beaucoup trop tôt, cela mettrait en péril le plan de Néklas...

    Mieux valait la jouer prudent, ils devraient garder un peu de solidité, quitte à ce que cela déteint sur la vitesse. Pour Wilson, c'était sa première véritable mission. Comme Neklas avait demandé 9 bombes mais seulement 3 chasseurs, Winnie se doutait que des renforts arriveraient.

    - Il faudra que chaque chasseur puisse porter une bombe... Mais alors là, le poids, j'en sais foutrement rien !

    Déclara Winnie. Car même si c'était beau d'avoir une gentille p'tite fille prête à vous démonter la tuyauterie, il ne fallait pas oublier qu'elle ne connaissait rien du plan de Neklas. C'était à Wilson de lui faire le topo de la situation. Même si ça vous parait un peu tiré par les cheveux, Wilson prenait un malin plaisir à lui donner des directives..

    Et tandis qu'une symphonie décadente et délirante, à mi-chemin entre Daft Punk version Trash et de la musique par des CP, faisait son entrée, un homme arrivait en claudiquant, boitant et jurant.


    - Voilà Iron Man... ironisa un des pilotes derrière Wilson, tandis qu'arrivait le seul, et l'unique, notre Mac Gyver national, Gyvre.

    Wilson avait déjà reçu de nombreuses " remontrances de bretelles " de la part du Sous-lieutenant de maintenance, pour avoir endommagé son chasseur en le faisant atterrir un peu trop brutalement. Mais Winnie n'en prenait jamais compte, il laissait ça pour Gyvre qui se brisaient les cordes vocales à hurler comme un malade.

    Et cela n'était pas près de s'arrêter. Le voilà qu'il remettait les couverts ! Il posa de brèves mais précises questions au Gremlins, tandis que Wilson se concertait avec ses pilotes. Ils établissaient une espèce de "roulement" pour déterminer qui mangeaient/glandaient et qui bossaient. Wilson restant entre les deux, il devrait rester là pour superviser le boulot de la maintenance.


    - Ravi de vous voir, Gyvre.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Lun 7 Juil 2008 - 16:34

    Elysia se sentit soulagée lorsqu’elle entendit les bruits métalliques caractérisant l’arrivée du sous-lieutenant. Elle se remit debout et le regarda s’approcher. Gyvre lui adressa :

    "McFurlan, le lieutenant m'a envoyé en renfort par ici, paraît que t'aurais besoin d'aide... On est censé faire quoi, en combien de temps et tu en es où ?"

    « Ah Monsieur Gyvre ça fait plaisir de vous voir dans le coin ! Alors en gros, il faut alléger 3 chasseurs afin qu’ils puissent porter des bombes. Ils seront télécommandés, le poids des bombes est inconnu mais il n’y en aura qu’une par chasseur. J’ai déjà fais un bref topo des choses à enlever et de celle à modifier. »

    Elle jeta un rapide coup d’œil à ses notes et continua :

    « Alors il faut virer complètement : les systèmes de survie, les systèmes de sécurité à l’intérieur du cockpit, l’habitat de celui-ci, le tableau de bord et autres commandes, et enfin l’armement. Après il faut changer le générateur de bouclier pour en mettre un moins performant mais plus léger. Euh…on mettra aussi les réserves énergétiques minimales avec 5% de marge…euh…ah oui ! La structure externe devra aussi être réduite mais pas trop pour pouvoir quand même porter les bombes ! Et question modifications on devra aussi rajouter 3 micro-caméras pour le téléguidage, et booster les moteurs et propulseurs pour augmenter la vitesse ! Voila je ne sais pas si j’ai oublié quelque chose…. »

    Elle réfléchit, tête basse, non il ne lui semblait pas avoir oublier quoique ce soit…Elle reprit la parole et précisa :

    « Je pense en avoir pour 3h par chasseurs, comme vous êtes là maintenant, y en a plus que pour 1h30 par engin. »

    La Grenouille se tourna vers Wilson et lui demanda :

    « Au fait, vous ne m’avez pas préciser pour quand tout doit être prêt…. »

    Pendant qu’Elysia attendait la réponse de Winnie, Malu en avait fini de la grosse gratouille dans le cou. Il était pour l’instant en plein combat avec un insecte volant aussi embêtant que les mouches de l’Ancienne Terre. Il essayait de la mordre mais hélas ses mâchoires se refermaient sur de l’air ! Agacé, énervé et totalement impuissant face à ce monstre de 1 cm d’envergure, il aboya de désespoir. Elysia se retourna vivement pour voir ce qu’il se passait avec son compagnon, toute fois elle était trop affairée pour s’occuper elle-même de la bestiole. Elle laissa son chien se dépêtrait !
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Mar 5 Aoû 2008 - 20:31

    [HRP] Encore désolé pour ce retard de plus (de trop ?), mais on a l'inspiration qu'on mérite

    Et au fait Gyvre McWild = Wild McGyver, c'est voulu depuis le début [/HRP]


    Gyvre hocha la tête presque imperceptiblement, d'un air de vieux de la vieille qui en avait connu d'autres et qui signifiait à la gamine qu'il se mettait au travail tout de suite. Et pour commencer : un petit plaisir : une gueulante de derrière les fagots ! Gyvre alluma donc son intercom et y aboya ses ordres :

    "Hook ? Gyvre à l'appareil. Réveille moi ces feignasses de Dun et Certan et allez me ramener le matos suivant au hangar de la flotte : 3 de nos exemplaires de générateurs de boucliers les plus légers, 3 moteurs Hurricane dernière génération, et tout ce que vous trouvez comme connectique, propulseurs, système de contrôle, microcaméras et récepteurs de signal. Vous avez 15 minutes pour venir jusqu'à moi avant que je vienne vous apprendre à me prendre pour un con ! Compris ? ET AU TROT !"

    Ceci fait, il s'avança vers les trois chasseurs qui trônaient au milieu du hangar et s'assit devant l'un d'eux en un concerto de grincements, avec sur les lèvres le même sourire qu'un gamin qui vient d'avoir son cadeau de Noël, et passa à l'aspect le moins interessant de son travail : le démontage...

    Pour certains, c'est rigolo, le démontage : on enlève violemment, on arrache, on s'en fout de dégommer une soupape ou un circuit imprimé : une technique rapide mais barbare, que Gyvre n'utilisait pas. Pour lui plus que pour tout autre, rien ne se perd, rien ne se crée : tout se récupère, à la seule condition de ne rien abîmer au démontage, et là, il fallait tout démonter, ne laissant que l'armature : ça avait le mérite d'être clair...

    Usant donc de clefs anglaises de différentges tailles, de clefs à laine de tout gabarit et d'huile de coude en grande quantité, Gyvre commença donc à desosser le chasseur avec l'efficacité d'un mafieux troyen et le pragmatisme d'un contrebandier pandorien, si bien que quand il aurait fini, un vautour de l'ancienne Terre lui même n'aurait pas mieux décortiqué une carcasse.

    Le système de pressurisation de la cabine vint rejoindre le moteur et le tableau de bord quand Gyvre daigna lever la tête de son ouvrage : déja 16 minutes ! Ils se foutaient du monde ou quoi ?


    Il prit donc une grande inspiration, alluma son intercom avec hargne et souffla donc dans les bronches de l'infortuné Hook :

    "HOOK ! TU TE FOUS DE MOI OU QUOI ? VOUS ETES EN RETARD, NOM DE DIEU, ET MOI JE SUIS TRES TRES ENERVE, ALORS OU VOUS MAGNEZ VOS FESSES ET VOUS ETES LA DANS QUATRES MINUTES, OU JE VIENS LES BOTTER, ET VOUS SEREZ OBLIGES DE DORMIR SUR LE VENTRE LES TROIS PROCHAINES ANNEES !"

    Mais qui lui avait envoyé un tel ramassis d'incapables ? Il profita de cette pause pour jetter un oeil autour de lui...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Mer 6 Aoû 2008 - 21:39

    " Il y'a vraiment un ramassis de mec bizarres sur cette Vivenef " pensait un pilote derrière Wilson. Je ne citerais point son nom pour ne qu'il meurt dans d'atroces souffrances. Pour sa part, Wilson trouvait que le comportement de Gyvre correspondait tout à fait à ce dernier. Pas plus ronchon qu'à son habitude.

    Malheureusement, Wilson ne comptait pas rester là. Il laisserait bien les pilotes faire leur boulots comme il l'avait demandé, mais y'avait quelque chose que Winnie brulait de demander à la com'.

    L'autre partie de l'escadrille était-elle toujours en vie?

    Rien d'autre n'occupait l'esprit du russe de service. Et même s'il affichait un regard dur et implacable en ce moment - bah, quand on a perdu un coéquipier, dur d'être gai hein..., il ne songeait qu'à la survie de ses camarades. Il songeait même à aller les retrouver sur Mars.

    Avisant Gyvre, l'homme de la situation, il s'accroupit tout en lui expliquant :


    - Bon McWild, j'ai quelque à chose à faire au niveau de la com'. Tu peux gérer tout ça le temps que j'y fasse un saut? "

    Quant à la question d'Elysia, Wilson y répondait de suite.

    - Garder un armement digne de ce nom. Il est fort possible qu'il faille défendre suffisamment longtemps ces foutus vaisseaux pour qu'ils puissent arriver à bon port. Quand je dis armement, je parle aussi des boucliers. Faites en sorte qu'ils puissent supporter plus de 3 tirs tout de même. D'ailleurs, ça doit être prêt le plus tôt possible. J'ai cru entendre 1h30 par vaisseau, soit 90 minutes, ça ne vous laisse que 270 minutes pour terminer, soit 4h30 si je ne m'abuse. dépêches-toi Gremlins, on compte sur toi et sur Iron-man.

    Wilson passa une main dans la tignasse de Mac Furlan, en espérant qu'elle comprenne bien qu'il rigolait, sourit un instant à cet enfant qui bossait déjà sur ce vaisseau alors qu'elle était si jeune, avant de finalement jeter un regard plein de Winnitude sur l'ensemble de sa troupe. ( Un regard plein de Winnitude, c'est le genre de regard que lancerait Chuck Norris pour dire : Ca y'est, vous arrivez à enfin à ma cheville )

    Et Wilson prit le chemin de la section Com' avec une certaine anxiété. Et s'ils étaient morts..?
    avatar
    Thomas de Farcy
    Maître de seconde classe / Maintenance - Adonis

    Nombre de messages : 56
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Se faire soigner/ha ha ?
    Citation : T'as vraiment une belle paire de...! Heu... Narines ?
    Couleur RP : #52a285
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 06/08/2008

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Thomas de Farcy le Jeu 7 Aoû 2008 - 11:18

    [HRP :Yeah, me vl'à ! ]

    « Woaaaaaaaaa !! »

    En se réveillant en sursaut, Thomas se mangea royalement le plafond. C'était chouette les lits superposés, c'était d'autant plus chouette d'être en haut, sauf quand on se réveille d'un coup et qu'on fait pas forcément attention que la chambre n'a pas été prévue pour des lits superposés. Le métisse s'attrapa la tête et frotta l'endroit où, dans quelques temps, il y aurait sans doute une bosse.

    « Atchaaaaaaïe
    - Hé, ça va ? »

    L'un de ses camarade de chambre, celui situé juste en dessous de sa couchette, avait passé sa tête sur le côté du lit et regardait le jeune homme avec un regard vaguement inquiet. Thomas se plaça sur le côté de son lit, attrapa le col du gars et s'agrippa fermement dessus en commençant à délirer :

    « Non, ça va pas ! Les pulets-pieu Ninja sont en train de tenter de conquérir le cercle !
    - Thomas.
    - Quoi ? Fit le jeune homme un peu plus calme
    - ça n'a pas de sens. »

    Relâchant sa prise, et après un moment de réflexion, le jeune homme finit par approuver :

    « C'est vrai... Les pieuvres, ça à 4 paires de tentacules... »

    Reprenant petit à petit pied à la réalité, et se pinçant frénétiquement le bras (on est jamais trop prudent) Thomas finit par demander :

    « Y sont où les autres ? »

    Normalement, la chambre était pour 4 occupants. Or là, il y avait deux lits vides sur quatre, pourtant, les deux autres avaient à peu près les mêmes quarts que lui.

    « T'as vraiment un sommeil de plomb, hein ? Soupira l'autre en se re-couchant. Aaaah... on est près de Mars, et tout le monde est de boulot. Une histoire de démontage de chasseurs...
    -Aaah. » Fit Thomas parfaitement rassuré.

    Il ré-attrapa sa couverture, la rabattit sur ses épaules et sentit qu'il se ré-endormais sans plus de problème que ça... Son camarade de chambre, couché sur le dos, la patte blessée précotieusement placée sur son lit, se mit à compter mentalement dans combien de temps le métisse réagirait. Car il réagirait, c'était sûr.

    Cinq secondes furent nécessaire avant de ré-entendre un « Boung » caractéristique du crâne contre le plafond suivit par une longue et douloureuse complainte.

    « Rgntidjiiii... »

    Ni une ni deux, Thomas bondit hors du lit (en évitant avec brio une troisième collision avec le plafond) et commença à agiter ses bras en criant :

    « Quoi ?! Mais c'est quoi c't'histoire ?! Je dors 6 heures et on veut démolir les chasseurs qu'on répare ?! »

    Il s'avança vers la porte, posa un doigts sur le boîtier d'ouverture avant que son camarade ne l'interrompt dans son élan :

    « Thomas.
    - Quoi ?! Lança ce dernier énervé
    - Avec moi qui suit en arrêt, t'arrêtes pas d'enchaîner les quarts. T'as pas à être là bas, tu te reposes pas assez.
    - Rien à foute !Ils démonterons pas ces chasseurs sans me passer sur le corps !
    - Thomas.
    - Quoi encore ?!
    - Habille toi un peu au moins... »

    Thomas jeta un rapide coup d'oeil sur ses « vêtements » et du admettre : un tee-shirt et un caleçon, ce n'était pas vraiment la tenue idéale pour pouvoir aller travailler. Il se débarrassa à toute allure de son tee-shirt de nuit (lui au moins, il était propre), attrapa son bleu de travail dont il enfil,a en sautillant, les jambes, passa ses chaussures qu'il laça rapidement, prit un autre tee-shirt moins éclatant que le précédent, appuya sur le bouton d'ouverture et passa la porte.

    Il finirait de s'habiller en chemin.

    Le métisse trottina en enfilant son tee-shirt, attacha son bleu au niveau de la taille, passa une paire de mitaine aux mains et ré-attacha un lacet en sautant à cloche pied suite à un manque de coopération de ce dernier. Il passa ses doigts dans ses cheveux pour écarter quelque mèches de ses yeux et ainsi paré, il arriva au hangar et s'arrêta, surprit par le monde présent et l'effervescence qui y régnait. Il devait trouver une connaissance et vite.

    La mioche ! Pardon... La grenouille !

    Se faufilant entre les gens, Thomas arriva au niveau de la grenouille, la salua rapidement d'un signe de main et commença à s'agiter :

    « C'est quoi cette histoire ? J'entretiens les chasseurs , je dors, et vous les mettez en pièce ?! S'il te plaît, explique moi, je comprends rien du tout ! »

    Il repéra rapidement quelqu'un assit sur un des chasseurs et s'insurgea en se tournant successivement entre l'effronté et Elysia :

    « Vous voulez vous en servir en siège ?! »

    Puis repéra, un peu trop tard, qu'il s'agissait du sous-Lieutenant et que sa présence ici était peut-être essentiel et qu'il y avait sans doute une autre solution que « transformons les chasseurs en siège ultra design. »...

    « Ah, forcément, faut que je parle sans vérifier qui est assit, hein... » souffla-t-il. Puis d'une voix que cette fois, Gyvre pouvait entendre : « Sous lieutenant ! Quelle surprise ! »

    * Tu viens à moitié de lui crier dessus Thomas...*

    « Bonne, j'entends bien ! »

    Bon, à l'ordre du jours, engueulade ( Thomas le sentait bien ça...) Et possibles explications, pas forcément dans cet ordre là mais bon... P'tet qu'il aurait mieux fait de rester au lit en fait...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Invité le Ven 8 Aoû 2008 - 0:38

    [Bienvenue à Thomas, ça me fait vraiment plaisir de pouvoir jouer avec toi le semi-escargot! ]


    Une fois toutes les explications fournit, elle entendit Gyvre vomir des ordres et à ce pauvre Hook. Il n’était pas méchant, comme tous les autres mais cela n’empêchait en rien le ton bourru du sous-lieutenant. Après quoi Winnie lui dit :

    - Garder un armement digne de ce nom. Il est fort possible qu'il faille défendre suffisamment longtemps ces foutus vaisseaux pour qu'ils puissent arriver à bon port. Quand je dis armement, je parle aussi des boucliers. Faites en sorte qu'ils puissent supporter plus de 3 tirs tout de même. D'ailleurs, ça doit être prêt le plus tôt possible. J'ai cru entendre 1h30 par vaisseau, soit 90 minutes, ça ne vous laisse que 270 minutes pour terminer, soit 4h30 si je ne m'abuse. Dépêches-toi Gremlins, on compte sur toi et sur Iron-man.

    « D’accord Monsieur Winnie, je vais faire aussi vite que je peux ! »
    répondit-elle avec une moue déterminée.

    Le temps de l’absence de Wilson, Elysia se mit elle aussi à la tache. Elle dévissait, détachait, démontait, désossait son chasseur. Si bien qu’en 30 minutes montre en main il était squelettique ! Elle était tellement concentrée qu’elle n’entendit même pas McWild hurler après Hook.

    La petite Grenouille était en train de s’épongeait le front d’un revers de manche quand elle vit Thomas déboulait.

    « C'est quoi cette histoire ? J'entretiens les chasseurs , je dors, et vous les mettez en pièce ?! S'il te plaît, explique moi, je comprends rien du tout ! »

    Elysia répondit alors d’un petit coucou de la main avant de lui dire :

    « Alors pour résumer, il y a une attaque sur Mars quelques chose comme ça, il faut qu’on allège 3 chasseurs pour qu’ils transportent 3 bombes. Ils seront téléguidés mais devront pouvoir tenir au niveau des défenses et aussi répliquer aux attaques ! On doit être le plus rapide possible. Monsieur Gyvre a demandé le matériel nécessaire et il est en chemin, il a démonté un engin et moi aussi. Il reste le votre ! »

    Elle lui sourit gentiment en espérant avoir été claire et concise. Elle l’aimait bien Thomas, de temps en temps elle l’observait du coin de l’œil. Faut dire que son physique n’est pas ordinaire notamment ses cheveux et ses yeux. Son comportement aussi pouvait être bizarre, mais elle l’aimait bien voila tout.

    Elle retourna à son travail en attendant les questions ou commentaires possibles du métisse.

    Elle se redressa et demanda à ce fameux Iron Man

    « Monsieur Gyvre, le matériel vient quand ? parce que là j’ai fini de désossé et d’expliqué où on en est à Thomas… »

    Pendant ce temps là, Malu une fois la bébête enquiquinante occise, avait tourné sur lui-même avant de se lover près d’un générateur en marche. Il était bien au chaud comme ça, oui il était vraiment bien…Tellement bien qu’en 10min à peine il était déjà allongé de tout son long et remuant les pattes ! Il devait faire un doux rêve…


    [Edit: Désolée l'escargot, je viens de voir que c'était pas du tout la bonne couleur que j'avais utilisé sorry! ]
    avatar
    Thomas de Farcy
    Maître de seconde classe / Maintenance - Adonis

    Nombre de messages : 56
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Se faire soigner/ha ha ?
    Citation : T'as vraiment une belle paire de...! Heu... Narines ?
    Couleur RP : #52a285
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 06/08/2008

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Thomas de Farcy le Mer 24 Sep 2008 - 18:49

    Et engueulade il n'y eut finalement pas. Juste les explications escomptées. Thomas haussa un sourcils interrogateur vers son supérieur, se demandant vaguement s'il était malade... Ou trop occupé à démonter son chasseur ou alors... déjà occupé à gueuler sur quelqu'un. Oui, ça devait être ça. Passons, s'il pouvait éviter de se faire enguirlander c'est pas lui qui s'en plaindrait. Car s'il existait un cota d'engueulade, Thomas était certain d'avoir dépassé son annuel en une seule journée. Donc, il ne chercherait pas plus les ennui que ça pour aujourd'hui.

    Finalement, il ré-apporta son attention sur Elysia, le temps de l'explication et petit à petit, le cerveaux du métisse se remettait en marche, ce qui n'était pas une mince affaire. Ok, c'était pas une histoire de fauteuil, mais d'engins qu'on enverrait faire boom contre des gens qui voulait envahir le cercle. C'était plutôt simple à comprendre, c'était bien. Aussitôt, il eut la vision d'un poulet-pieuvre ninja qui lui lança un petit regard sournois, mais il grimaça et agita sa mains devant son visage, pour chasser cette idée loin de lui.

    Quel rêve idiot quand même...

    Il se recomposa un visage sérieux et une fois qu'il eut bien assimilé le tout, il finit par lâcher :

    « D'accodac. »

    Il croisa alors les bras sur sa poitrine et se mit à réfléchir, car après tout... Il s'y connaissait en chasseur. C'était quand même sa spécialité. Et s'il avait du mal à de se convaincre que c'était le seule solution possible, il était bien décidé à faire en sorte que le sacrifice de trois de ces petits engins d'amûr (surnom affectueusement donné à Thomas à ces magnifique chasseurs) ne soit pas vainc.

    « Il nous reste combien de temps avant d'envoyer les chasseurs à l'abattoir exactement ? »

    Il décroisa les bras et posa une mains sur sa hanche avant de finalement reprendre, faisant des petits moulinets de sa mains libre :

    « Quand tu parles du matos, tu parles de nouveaux moteur et ce genre de trucs, non ? Va falloir les débrider en quatrième vitesse si on veut qu'ils aillent tranquillement se scratcher dans le camps en face sans faire de crasse en vol. Et y'a quelque manips' à faire qui pourront booster les performances aussi... Mais ça bousillera le moteur sans doute. »

    Il eut un haussement d'épaule suivit d'un rictus amer :

    « Mais on s'en fout, car de toute façon, on va les planter quelque part. »

    Thomas eut envie de s'exécuter sur le champs de prononcer des paroles si terribles avec autant de désinvolture. Il n'aurait jamais crut un jour bidouiller un chasseur dans l'optique que ce dernier ne reviendrait pas de sa sortie... Et malheureusement, puisque c'était le cas, il connaissait quelques p'tits trucs qui pourrait aider les chasseurs à aller plus vite plus loin... pour ne jamais revenir. Il soupira et finit par dire :

    « Vient la sauterelle, tu vas m'aider à m'occuper du dernier et en fonction du temps qu'il nous reste, j'vais te dire quoi faire quand on aura le matériel pour l'améliorer au mieux. »

    Et puis, elle serait plus utile à aider qu'à attendre, les bras ballant le long du corps, mais ça, le métisse ne l'ajouta pas. Il s'approcha du dernier chasseur et eut un pincement au coeur en pensant à ce qu'il allait devoir y faire. Dire qu'il lui avait fait faire une révision pas plus tard qu'hier à celui là.

    « ô cruel destin » gémit-il. Puis il tapota le nez de l'engin et souffla : « t'inquiète pas... ça sera bientôt finit. »

    Enfin, reprenant un peu son sérieux, Thomas se tourna vers Elysia et pointa du doigts le chasseur :

    « Bon, la crevette, tu t'occupes de l'intérieur, j'm'occupe du reste. »

    Thomas expira un coup et se mit au travail, aussi désagréable ce dernier soit-il, avec l'amère impression de trahir quelqu'un...

    Contenu sponsorisé

    Re: Un gros boom téléguidé [#001]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 12 Déc 2018 - 13:26