Casting

    Partagez
    avatar
    Iréno Orëska
    Acteur de théâtre

    Nombre de messages : 20
    Age : 26
    Localisation actuelle : Babylone et Tenkaï
    Mission actuelle : Aucune
    Citation : Ô rage, ô désepsoir, ô jeunesse ennemie ... et puis non.
    Couleur RP : #4589bc
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 13/07/2008

    Casting

    Message par Iréno Orëska le Lun 14 Juil 2008 - 12:36

    Il y a des jours comme ça où il ne fait pas bon se lever. Parfois pourtant on a l'impression que tout va mal aller, mais non, un évènement se produit et permet de se dire que la journée n'est pas perdue. Mais souvent ce n'est qu'une illusion (à peine une sensation). Et c'était là tout le drame du directeur du casting. Il n'était pas là pour perdre son temps avec des gens incapables de jouer convenablement une scène pourtant simplissime. C'est vrai quoi ? Jouer la mort de son personnage par suicide, tout le monde pouvait le faire, mais non, on lui refilait des tocards.

    Oh, pas le genre de tocards qui se repèrent au premier coup d'oeil, mais des tocards qui ne se voient pas, la pire espèce. Parce que dans le groupe des tocards, on peut distinguer plusieurs espèces. Tout d'abord ceux qui se voient rapidement, ceux qui n'ont qu'une occupation dans la vie se faire virer des castings. Eux c'est simple, il leur suffit d'apparaître en scène pour qu'on leur dise, que oui on les rappellera. Mais il existe aussi les tocards discrets. Ceux qui ont de la prestance, du charisme, mais qui par un cruel destin ne peuvent aligner deux mots, ou bien encore ont une voix à faire pâlir d'envie le plus crispant des crissements d'ongle sur les tableaux noirs, ou enfin une allure incompatible avec le rôle. Et là, il n'avait eu que ça devant lui. C'était si compliqué de trouver un acteur pour jouer un ado dépressif qui se suicide avant de revivre ?

    Oui, le concept n'était pas réaliste, on avait pas encore vu de mort renaitre de leurs cendres, mais bon tout le reste arrivait tous les jours, des ados dépressifs il y en avait des tonnes, voire même des milliards dans tout le cercle alors pourquoi est-ce qu'on ne lui envoyait aucun gosse digne de faire l'affaire. Alors qu'il prononçait d'un ton las le mot : Suivant. Il soupira à nouveau, on lui envoyait vraiment n'importe qui pour jouer dans la pièce. C'était une pièce destinée aux plus grands, aux membres les plus influents du Cercle et il fallait que tout soit parfait. L'auteur était mort depuis peu et l'hommage se déroulerait à l'Atome Crochu. Il faut dire que Karl Von Statahausen était un auteur célèbre et respecté. Bon, surtout célèbre par ses frasques qui impliquaient souvent des jeunes femmes de l'Atome Crochu, mais on ne peut pas tout avoir dans la vie.

    Et là, ils allaient jouer Le Phénix une pièce sur l'adolescence et la difficulté d'être jeune dans la société actuelle. Un gros coup de publicité pour la boite qui allait peut-être redorer son blason auprès des autorités, s'ils jouaient du vrai théatre dans la salle de spectacle pourquoi pas les laisser faire ce qu'ils voulaient dans les autres salles ?

    Le gamin était sur scène et le directeur du casting secoua la tête, il n'avait pas le physique de l'emploi. Jamais l'auteur n'avait mentionné un Shitenno pour le rôle. Mais il n'avait jamais mentionné que c'était impossible. On verrait bien. Mais bon, il était trop jeune, certainement mineur, oui il fallait mieux pour incarner un ado, mais embaucher des mineurs pour l'Atome Crochu revenait à donner le bâton pour se faire battre. Et puis son air gentil, candide, son sourire jovial et son allure encore enfantine n'allait pas du tout avec le personnage torturé recherché. Sans compter qu'il faudrait lui arranger ses cheveux verts qui partaient dans tous les sens. Que ses yeux étaient trop bleus et trop confiants. Que ses pommettes rosées étaient trop mignonnes. Bref, qu'il n'allait pas du tout pour le rôle. Mais au point où il en était le directeur n'avait pas trop le choix. Il pencha la tête vers sa feuille et lu le nom.


    Iréno Oreska, c'est bien ça ? Vous avez tout juste 18 ans ? Mais quand êtes vous né ?

    Le garçon ne cessa pas de sourire, restant droit sur la scène, comme s'il effectuait un salut militaire et le directeur du casting ne pouvait que se dire qu'il n'avait pas cet âge. A 18 ans (j'ai quitté ma province) on ne mesurait pas à peine 1m60, on n'était pas aussi fin et longiligne, non c'était impossible. A moins d'avoir un retard de croissance, mais avec la médecine moderne ...

    Puis il prit la parole, une voix douce et posée, comme s'il avait compris les tracas du directeur et qu'il voulait l'apaiser par sa simple voix. Et le pire c'était que cela fonctionnait.


    J'ai quelque peu triché sur mon age effectivement. Mais si j'avais indiqué 16 ans, né le 13 novembre 3317, m'auriez vous auditionné ?

    Il avait marqué un point, mais jamais un enfant ne pourrait jouer dans une telle pièce, c'était impensable, impossible, totalement incongru. Oui, l'intrigue impliquait un ado, mais l'ado devait se donner la mort ! Et avant il devait se droguer, déprimer, enfin quoi pas ce qu'un acteur de cet âge pouvait savoir faire, quelque soient ses références. Et d'ailleurs, il n'en avait indiqué aucune dans la fiche. Alors il avait beau être très gentil, cela n'irait pas. L'honnêteté et la franchise étaient deux belles qualités mais qui allaient le desservir.

    Désolé, mais je ne peux pas te laisser passer l'audition, et puis tu n'es pas fait pour le rôle.

    Le garçon sembla un instant perdre son sourire, puis il revint en force, restant fixé sur ses lèvres alors qu'il se reculait pour aller vers le fond de la scène. Le directeur se dit qu'il avait fait le bon choix quand un cri déchirant se fit entendre. Jamais il n'avait entendu un cri pareil, c'était le désespoir à l'état pur et il eut envie de monter sur scène consoler le garçon. Mais il ne le devait pas, l'autre devait apprendre à essuyer des refus, même secs s'il voulait grandir. Et alors qu'il allait prononcer le mot magique : Suivant. Il vit l'enfant se rapprocher du devant de la scène, le visage totalement ravagé par les larmes et un tel désespoir déformant ses traits qu'il ne savait pas s'il voyait encore le même garçon. Non, il allait le laisser passer le casting et tenterait de lui faire entendre raison. Il ne pouvait rester de marbre face à ce visage. Et alors qu'il allait lui dire de tenter, de sécher ses larmes, l'enfant sortit un couteau et tomba à genoux devant lui.

    Si ma vie se résume à cette succession d'échecs à quoi cela sert que je vive ? Pourquoi moi resterais-je là alors que depuis toujours je vois les morts autour de moi. On me l'avait dit, je suis indigne de vivre, indigne d'exister. Je ne suis rien, rien de plus qu'une erreur de jeunesse que ma mère me reproche maintenant. Et qui donc pleurerait ma mort ? Personne, pas même ceux qui se disent mes amis. Eux qui m'ont donné dans l'espoir unique de recevoir. Eux qui m'ont laissé, abandonné alors que j'avais besoin d'eux. Et les adultes ? Ils n'ont jamais vu que j'allais mal, que mon coeur était en miettes, que chaque erreur de ma part n'était qu'un appel à l'aide. Une manière d'appeler au secours, de leur demander de me tendre la main. Comme si j'étais un petit être fragile, moi aussi je veux être protégé, je veux connaitre l'amour des miens, le réconfort des bras des amis, la douceur des caresses d'une mère aimante et l'amour d'une fille bien. Mais non, je n'ai connu que la peine et la détresse, pas de douceur ou de tendresse. Ma vie n'est plus rien, et je ne pourrais plus être. Bonjour à toi qui me voit de là haut, je viens te rejoindre, mon amour, ma vie, mon âme.

    La lame du couteau se teintait de rouge en même temps que les poignets du jeune garçon qui venait de s'ouvrir les veines sur scène. Le directeur restait là, sans bouger, incapable de faire le moindre geste tandis que la vie s'écoulait lentement du corps de l'enfant. Le corps s'affaisa et ne bougea plus alors que les yeux se fermaient sur la douleur et que les lèvres formaient le mot Adieu une dernière fois. Il était mort.


    Dernière édition par Iréno Orëska le Lun 14 Juil 2008 - 14:02, édité 1 fois
    avatar
    Iréno Orëska
    Acteur de théâtre

    Nombre de messages : 20
    Age : 26
    Localisation actuelle : Babylone et Tenkaï
    Mission actuelle : Aucune
    Citation : Ô rage, ô désepsoir, ô jeunesse ennemie ... et puis non.
    Couleur RP : #4589bc
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 13/07/2008

    Re: Casting

    Message par Iréno Orëska le Lun 14 Juil 2008 - 14:02

    Quelques instants après ce drame, le directeur du casting avait fait prévenir les parents qui avaient eu l'air soulagé. Puis un homme était entré sur scène, visiblement un officier de police qui venait enquêter sur la mort. Il examina le corps, le couteau et fit signe à deux ambulanciers de débarrasser la scène. Le corps totalement inanimé fut soulevé et déposé sur un brancard puis, malgré la main ensanglantée qui dépassait, ils quittèrent la scène tandis que l'homme s'avançait vers le directeur. Il semblait réfléchir à voix haute.

    Pauvre gosse, partir si jeune alors que sa vie venait de commencer. Sale histoire.

    Puis lui aussi quitta la scène laissant là le directeur encore sonné. Jamais en toute sa carrière il n'avait vu cela, et pourtant il avait vu de nombreuses choses. Il ferma un instant les yeux, revoyant encore le regard totalement perdu du gamin et se revoyant là, incapable de bouger le laissant mettre fin à ses jours. Et alors il cocha une case sur la feuille qu'il avait sous les yeux. Il se tourna vers les quelques acteurs qu'il avait déjà sélectionné et vit que bon nombre d'entre eux étaient bouleversés. Dans la précipitation, il les avait presque oubliés. Pourtant eux aussi avaient vu la scène et avaient besoin de s'en remettre. La femme qui devait jouer la mère indigne s'essuyait les yeux. Le garçon jouant le dealer semblait ému également malgré son air volontaire de racaille. L'homme qui serait le guide du mort pour sa nouvelle vie souriait tendrement. Et enfin tout au fond de la salle, les techniciens en restaient sans voix.

    Bientôt un tonnerre d'applaudissements se fit entendre et le directeur se retourna pour voir l'enfant revenant saluer dans un costume de lumière. Il semblait rayonner, habillé ainsi, dans un costume d'un blanc immaculé brodé d'or, un long foulard violet s'emmélant dans ses cheveux et masquant une tiare dorée dont seules trois petites pointes dépassaient sur son front. Il était éblouissant de joie et seules deux traces rouges sur ses poignets montraient que quelques instants plus tôt il était mort. Il s'avança sur la scène et mit un genou à terre, tendant le bras droit devant lui, posant sa main gauche sur sa poitrine et saluant les spectateurs involontaires.

    Le directeur du casting sourit, il l'avait son premier rôle.


    *************************************************


    Le garçon était une véritable pile électrique, il semblait monté sur ressorts et n'était plus du tout aussi calme qu'à son habitude. Il vérifiait pour la centième fois au moins sa coiffure et ne se faisait aucune illusion sur son allure. Il n'allait pas être bien, ce n'était pas possible, il ne parviendrait jamais à être à la hauteur de son rôle. Heureusement que le reste de la troupe était moins tendue que lui, sinon personne n'aurait osé monter sur scène.

    Certains souriaient doucement à ce gosse qui avait son premier grand rôle. Il était en cet instant si différent de son habitude, restant toujours souriant, demandant des nouvelles, étant un parfait petit ange. Le contraire même de l'ado rebelle et critique. Non, ce gosse, adopté par tout le théatre était une perle. Mais en cet instant il ressemblait plutôt à une huitre refusant de s'ouvrir pour dévoiler la perle qu'il possédait à l'intérieur. Non, il ne pouvait pas, il n'y arriverait pas, il ne le pourrait jamais.

    Quelques sourires ne parvenaient pas à le calmer alors que tous les autres jours, même la veille encore, ce petit être était tranquillement installé avant le lever de rideau. Il découvrait le trac et ce n'était visiblement pas une expérience agréable. Mais il y arriverait, il vaincrait cette peur naturelle des artistes avant d'entrer en scène. Il était éblouissant et ne devait pas se laisser enfermer dans une spirale de crainte.

    Lorsque les trois coups retentirent, tous crurent qu'il allait s'évaouir tellement il pâlit. Mais il entra tout de même fièrement sur scène, déglutissant et fermant les yeux. La salle était trop grande, trop pleine, trop lumineuse, en fait ce qu'il lui aurait fallu c'était une petite scène avec deux spectateurs dans le noir complet. Mais là tout le monde le voyait, il était au centre de l'attention de ces gens pour le moment il avait peur de se tromper. De donner la mauvaise réplique, d'échouer dans son placement ou de ne pas pouvoir parler.

    Heureusement qu'il devait être hésitant pour sa première scène, sinon cela aurait été horrible. Il s'approcha du rideau coté cour et tendit une main tremblante. Main qui ressortit avec une aiguille remplie d'un liquide bleu que le garçon s'injecta en tournant le dos. La seringue fut abandonnée sur le sol alors qu'il éclatait d'un rire enfantin et se retournait en souriant. La pièce avait commencé. Et de nombreux journeaux titreraient le lendemain :


    Iréno Oreska, un acteur est né.
    Le Phénix prolongé durant deux mois à l'Atome Crochu
    avatar
    Iréno Orëska
    Acteur de théâtre

    Nombre de messages : 20
    Age : 26
    Localisation actuelle : Babylone et Tenkaï
    Mission actuelle : Aucune
    Citation : Ô rage, ô désepsoir, ô jeunesse ennemie ... et puis non.
    Couleur RP : #4589bc
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 13/07/2008

    Re: Casting

    Message par Iréno Orëska le Lun 14 Juil 2008 - 14:02

    Voila fini, je voulais faire long, mais finalement ça se finit bien comme ça.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Casting

    Message par Invité le Lun 14 Juil 2008 - 16:22

    TU voulais faire long, ho ho ho ! Amateur !

    Non, non, je plaisante, je sais que si tu l'avais vraiment voulu, t'aurais pus faire bien plus ^^

    Mais c'est vrai qu'elle est bien cette fiche comme ça =)

    Bienvenue à Iréno (l'anti-thèse de Crépuscule) !
    avatar
    Crépuscule Jones
    Futur pilote de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 47
    Age : 25
    Localisation actuelle : Babylone
    Mission actuelle : Prendre une belle photo
    Citation : Mes vieux ? Des ringards !
    Couleur RP : #21af72
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 04/05/2008

    Re: Casting

    Message par Crépuscule Jones le Lun 14 Juil 2008 - 19:50

    Hazel Ashen Straehert a écrit:
    Bienvenue à Iréno (l'anti-thèse de Crépuscule) !

    Comment ça mon anti-thèse, il suffit de sourire et d'avoir l'air gentil pour qu'on vous donne le bon dieu sans confession... La vie est injuste envers nous autres ados, soyez naturels et vous êtes détestés. Soyez souriants et vous êtes adorés... comme si un ado pouvait sourire !

    Ah oui, bienvenue à Iréno, (pff n'importe quoi je ne souhaite pas la bienvenue à un gars pareil ...) !
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Casting

    Message par Ariel McLamb le Lun 14 Juil 2008 - 21:23

    Mais non moi je t'aime bien Twi, après tout je t'ai même pas kidnappé.

    Alors merde témoigne-moi un peu de reconnaissance sinon je fais mon chieur Surprised

    Mais bienvenue à l'acteur en herbe quand même ^^'
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Casting

    Message par Invité le Jeu 17 Juil 2008 - 1:29

    Sens-tu ce vent de nouveauté qui souffle sur toi, jeune acteur ?

    Et bien oui ! C'est le vents de la validation...

    Et même le vent du schtroumpf qui a la jaunisse... Classe, non ?
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Casting

    Message par Erwyn Von Drachnar le Jeu 17 Juil 2008 - 8:40

    le vent du schtroumpf qui a la jaunisse...



    Jolie histoire ^^

    Bienvenue Iréno !


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Iréno Orëska
    Acteur de théâtre

    Nombre de messages : 20
    Age : 26
    Localisation actuelle : Babylone et Tenkaï
    Mission actuelle : Aucune
    Citation : Ô rage, ô désepsoir, ô jeunesse ennemie ... et puis non.
    Couleur RP : #4589bc
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 13/07/2008

    Re: Casting

    Message par Iréno Orëska le Ven 18 Juil 2008 - 20:11

    Merci merci ! Et j'ai pas de rang particulier ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Casting

    Message par Invité le Sam 19 Juil 2008 - 11:30

    Pas moi qui m'occupe de ça. Faut voir avec Lana.

    Soit dit en passant : tu imaginerais quoi ? "Acteur de théâtre génialissime" ?

    Edit : oui : génialissime, pas généralissime -.-


    Dernière édition par Hazel Ashen Straehert le Dim 20 Juil 2008 - 22:29, édité 1 fois
    avatar
    Iréno Orëska
    Acteur de théâtre

    Nombre de messages : 20
    Age : 26
    Localisation actuelle : Babylone et Tenkaï
    Mission actuelle : Aucune
    Citation : Ô rage, ô désepsoir, ô jeunesse ennemie ... et puis non.
    Couleur RP : #4589bc
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 13/07/2008

    Re: Casting

    Message par Iréno Orëska le Sam 19 Juil 2008 - 13:44

    Oui c'est pas mal, mais sans le génialissime. "Acteur de théâtre" ça me suffit.

    Contenu sponsorisé

    Re: Casting

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 6:34