Besoin d'un coup de main? {#001}

    Partagez
    avatar
    Kiba Alehando Steawald
    Prince de Tenkaï ~ Contrebandier solitaire

    Nombre de messages : 29
    Localisation actuelle : Quelque part paumé dans l'espace / Sur Pandore
    Mission actuelle : Retrouver sa dulcinée / Se tourner les pouces
    Couleur RP : #747193#c08020
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/07/2007

    Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Kiba Alehando Steawald le Ven 15 Aoû 2008 - 20:46

    [HJ : À qui veut et qui peut… Si personne ne répond, c’est pas grave, j’irais me pendre. =D
    Ça se passe pendant le scénario.]

    « Merci !
    - Je vous en prie.
    - C’est ça, dégage tas de tripes… Termina HK tandis que le maître de seconde classe, section maintenance, – charmant, au demeurant – s’éloignait accompagné de ses collègues. »

    Kiba lança un regard à la fois noir et amusé (ne cherchez pas, il n’y a que Kiba qui peut le faire) au droïde.

    « HK…
    - Oui, Maître ?
    - Ce n’était pas très courtois. J’ai vraiment de la chance qu’on ne retienne pas contre moi tes impolitesses… »

    Les diodes qui matérialisaient les yeux du droïde clignotèrent faiblement. Kiba commençait à reconnaître ces signes et à les comprendre. Cette réaction était l’équivalent d’un plissement des yeux pour les êtres vivants.

    HK 53 regarda son maître qui quittait le hangar où reposait le
    Progressive à ses côtés. Alehando Calrissian n’était assurément pas un tas de tripes comme les autres. Certes, HK avait noté sa distinction, son bon maintient et sa maîtrise du langage. Mais cela, il n’y accordait pas grande importance. Non, pour HK, le plus impressionnant, c’était une maîtrise de soi étonnante pour un tas de tripes secouées par ces abominables phénomènes que sont les sentiments, une intelligence digne des circuits les plus perfectionnés et une subtilité dont HK était presque jaloux. Si le droïde avait été doté de plusieurs couches de compréhensions, quand il comparait la lourdeur de ses sous-entendus à la finesse de ceux de son maître, il se disait qu’il y avait encore du travail à faire de ce côté-là pour les programmateurs d’intelligences artificielles. Car assurément, aucune IA ne surpassaient celle d’HK (qui était en plus associée à un squelette ergonomique, excellemment articulé, permettant au droïde un nombre de compétences inimaginables pour le tas de tripes commun) en intelligence et en subtilité. C’était évident. HK 53 était un bijou de technologie. Une entité supérieure à l’efficacité redoutable…

    Après avoir loué et glorifié intérieurement cent fois la qualité de la marchandise qu’il était en quelques dixièmes de seconde, HK consentit enfin à répondre à son maître qui venait innocemment de lui signaler qu’il serait un mauvais droïde s’il ne modifiait pas un peu son comportement. Sa voix métallique adopta un ton plein de déférence (car il fallait être un tas de tripe sacrément culotté pour faire ce genre de sous-entendus à HK !).


    « Je ferai attention à ce que cela n’arrive jamais, à l’avenir, maître. »

    Kiba hocha la tête. Cependant, il s’interrogea avec un certain malaise sur la manière qu’aurait le droïde de procéder. Kiba n’aimait pas l’entendre dire « jamais ».

    Mais tandis qu’ils arpentaient tous les deux les couloirs de Pandore, HK reprit la parole :


    « Mais pour ma défense, Maître, je vous dirais que je ne suis pas programmé pour faire du transport de passagers…
    - Ça, je m’en étais toujours douté… Marmonna Kiba. On ne peut rien faire de plus, HK. Si on avait pas aidé ces mécaniciens à rentrer plus vite avant le saut en hyperespace, on serait resté là à se tourner les pouces… »
    - Cela aurait été très ennuyeux, concéda HK. Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?
    - Eh bien… On reste là à se tourner les pouces. »

    Le silence d’HK en dit alors très long. Mais Kiba repéra une personne devant eux dans la coursive qui marchait d’un pas vif et qui avait l’air débordée.

    « Ou pas. Hey ! »

    Kiba se mit à courir avec élégance (là encore, ne cherchez pas, il n’y a que Kiba qui peut le faire) pour rattraper le membre d’équipage.

    « Besoin d’un coup de main ? »
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Kiara Star le Ven 29 Aoû 2008 - 17:57

    [HRP, la pendaison ? Quelle horreur, je fais juste un passage si Maellis vient, sinon Kiba je te colle !]

    Toujours courir dans les couloirs à la fin ça fatigue et puis ça n'est pas très élégant quand c'est fait par quelqu'un d'autre qu'un prince impérial. Mais oui, là dans le cas actuel, c'était fait par quelqu'un d'autre puisque par la jeune mousse de Pandore qui cherchait avec désespoir (ou plutôt avec impatience) Ethan, le seul être au monde à la supporter longtemps. Bon ce n'était pas entièrement vrai, elle n'avait jamais été avec l'homme assez longtemps pour le lasser et jamais elle n'avait testé tous les êtres du monde. Par exemple, elle ne savait pas si l'homme qu'elle voyait là en ce moment était du genre à l'aimer.

    Mais elle pouvait le regarder et continuer à courir de manière à remarquer un autre coureur, mais un élégant. Et hop, ni une ni deux, on cours aussi pour parler avec cet inconnu et trouver qui il cherche et surtout qui elle cherche. Parce que ne l'oublions pas, sans l'estrémachin, point de salut ! Donc ! Rercheche du bosco !


    Hé ! M'sieur ! Youhou, le vieux ! T'aurais pas vu Ethan ? Parce que si tu l'as vu, je veux bien un coup de main ouip !

    Elle se plaça à la hauteur de l'homme et attendit une réponse tout en le regardant. Il était pas d'ici lui ou quoi ? Pas qu'elle connaisse tout le personnel, mais bon, elle était assez instruite des gens à bord pour savoir que cette élégance n'appartenait pas aux Pandoriens (à part Ryryl bien sur). Et que ce garçon finalement était assez beau pour avoir été remarqué avant.

    Profitant de la bonne fortune qui lui avait placé un garçon (bien qu'un peu vieux) gentil sur ses traces, elle enchaina dans les questions avec la plus importante de la journée.


    Ou alors tu aurais pas de l'estrémachin ?

    Bientôt, tout le monde dans le vaisseau le saurait ! Kiara voulait un truc donc elle n'avait pas retenu le nom et qu'elle devrait aller redemander au médecin pour s'en souvenir mieux ! Mais qu'à cela ne tienne, il serait de toute façon ravi de la revoir ! Il était si chou ce Ryryl ! (Sans compter la joie d'Andrea d'ailleurs).
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Invité le Sam 20 Sep 2008 - 22:11

    Maellis avait commencé sa journée comme d’habitude, passage au mess pour un ptit déj classique, tourné dans la salle des machines, bref c’était la routine des plus banales.

    Soudain l’idée lui vint d’entreprendre une énième visite de Pandore. Il partit à l’aventure dans les couloirs. La vivenef était grande et il n’avait pas eu la main heureuse pour trouver les plantes terriennes. Il déambula en ouvrant toutes les portes qui se trouvaient devant lui. Un placard, une salle remplie d’instruments les plus étranges…Rien de très intéressant. Il tomba par contre dans une salle remplie de cartons et s’y attarda quelques instants. Il ouvrit avec précaution les boites. Il y trouva des ustensiles de cuisine, des boulons et autres outils, des moteurs flambants neufs… Hélas le jour de chance du shitennô n’était toujours pas arrivé ! La végétation tant attendue se préservait encore à son ananlyse. Il continua sa tournée en procédant avec discrétion et méthode.

    Toutefois son geste se stoppa lorsque les voix de Kiba et Kiara se firent entendre. Il prit immédiatement un air dégagé et tout à fait naturel. Quand il arriva à leur niveau il leur dit :

    « Bonjour à vous deux. Euh…je suis pas à bord depuis longtemps et euh….mais c’est à vous ce droïde ? Je ne m’y connais pas beaucoup en robotique mais il a l’air très avancé ? »

    Oui, Maellis n’est pas très doué pour faire diversion. Il tenta une question ouverte en priant pour qu’ils ne lui posent pas de question sur ce qu’il fabriquait dans le coin. Il regarda alors la petite fille, Dan se demandait bien ce qu’une gamine pouvait bien faire chez les contrebandiers. Ses parents étaient peut-être ici ?...ou alors elle en a pas ?...Il continua ainsi :

    « Mais tu as l’air bien jeune toi, qu’est ce que tu fais sur une vivenef ? Enfin je suis un peu trop curieux moi. »

    Dan se rendit vite compte qu’il n’aurait pas dû poser une question intime. Il voulait se rattraper mais il se dit que se taire était surement plus efficace. Et qui sait, peut-être que cela va passer inaperçu !

    Il se reprit et regarda Kiba et Kiara alternativement, il attendait une réaction de leur part.

    [Désolée petit post pourri, je ne voyais pas comment lancer la conversation et introduire Maellis…D’où le temps particulièrement long de réponse… ]
    avatar
    Kiba Alehando Steawald
    Prince de Tenkaï ~ Contrebandier solitaire

    Nombre de messages : 29
    Localisation actuelle : Quelque part paumé dans l'espace / Sur Pandore
    Mission actuelle : Retrouver sa dulcinée / Se tourner les pouces
    Couleur RP : #747193#c08020
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/07/2007

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Kiba Alehando Steawald le Dim 21 Sep 2008 - 0:59

    Mais bien sûr que Kiba étais du genre à aimer Kiara ! Du moins était-il du genre à la supporter sans trop de mal. Mais ne nous avançons pas trop.

    Kiba regarda la jeune fille pré pubère débouler dans la coursive et se mettre à courir à ses côtés avec un sourcil légèrement levé pour marquer sa surprise. La situation était du plus haut ridicule. Non, mais on avait pas idée de courir vers nulle part côte à côte, comme ça, pour discuter ! C’était bon pour s’essouffler, ça ! Non, en tant qu’adulte raisonnable et responsable, Kiba se devait d’interrompre cette course insensée. Tout à fait. Bon, dommage, il n’avait pas fuit le trône de Tenkaï et toutes les lourdes responsabilités qui allaient avec pour se comporter en adulte raisonnable et responsable. Ce fut donc avec un amusement totalement puéril qu’il continua de courir avec Kiara.

    Il l’écouta parler avec une attention courtoise, tout en courant (ne cherchez pas, il n’y a que… enfin, vous avez compris, hein). Elle l’avait appelé le vieux et il aurait certainement dû se sentir blessé. Mais non. Elle était bien jeune, c’était normal qu’elle le trouve vieux. Par rapport à elle, il était tout de même drôlement vieux. Tenez, quand elle aurait son âge, à quoi ressemblerait-il, lui ? Bon, en fait, il serait d’âge mûr, mais pas si vieux que ça, finalement… Mais tout le monde savait que quand on est petit on a l’impression que tout est très grand.

    Et puis elle voulait bien un coup de main, cette brave enfant ! Si elle pouvait leur donner quelque chose à faire, tout le monde serait content ! Sauf HK, qui n’était jamais content. En parlant du droïde… Kiba entendait son pas métallique derrière eux. Il préféra s’abstenir de lui lancer un regard amusé car il se doutait qu’HK appréciait beaucoup moins le ridicule de la situation.


    « Bonjour, jeune fille ! Ethan ? Le bosco, c’est ça ? Non je ne l’ai pas vu… Du moins depuis trop longtemps pour avoir la moindre idée d’où il peut être. De l’estrémachin ? »

    Kiba détacha son regard de Kiara pour regarder pensivement le plafond tout en veillant à adapter sa longue foulée à celle de la fillette (il n’y a que Kiba qui, etc…).

    « Je suppose que tu veux parler de l’estrard d’Asgard. Et pas de l’estrétiamite des îles Mujin… »

    Non, les propriétés de l’estrétiamite des îles Mujin ne seront pas expliquées ici. Un peu de décence.

    « Non, je n’ai pas d’estrard d’Asgard sur moi… Mais peut-être qu’il y en a en cuisine… ? »

    Mais sur ce, cette charmante conversation fut interrompue par un jeune homme qui se trouvait sur leur chemin. Ils durent donc s’arrêter pour ne pas le bousculer. Et le jeune homme tenta d’entamer la conversation d’une manière si maladroite que cela mit la puce à l’oreille à Kiba. Soit ce garçon était maladroit naturellement, soit il n’était pas à l’aise car interrompu en pleine activité douteuse. Kiba se demanda furtivement quel genre d’activités pouvait paraître douteux à des contrebandiers.

    Cependant, Kiba se sentait assez peu concerné et rien ne le dispensait de répondre poliment à ce jeune homme.


    « Bonjour. Ce droïde est bien à moi. Ce n’est pas le modèle le plus récent, mais il a été très bien amélioré. »

    HK hocha très légèrement la tête pour confirmer les propos de son maître.

    En interrogeant la jeune fille, le jeune homme confirma ses propres paroles : il avait l’air de débarquer complètement. Kiba était un « étranger » ici, ce n’était un secret pour personne. Cependant, il avait pris le temps de s’intégrer un peu. Il connaissait quelques têtes, quelques noms… Au contraire, ce garçon semblait un peu perdu, comme s’il avait autre chose en tête. Par ailleurs, il changeait brusquement de sujet…
    avatar
    Kiara Star
    Mousse - Pandore

    Nombre de messages : 63
    Localisation actuelle : Pandore quelque part dans les coursives
    Mission actuelle : Retrouver de l'estréra ... de l'estré, de l'estrard !
    Citation : C'est bien d'être peste ...
    Couleur RP : #2fcc2f
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 23/03/2008

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Kiara Star le Lun 22 Sep 2008 - 22:13

    Oh ! Il était gentil lui aussi mais il courait vite par contre et puis parler en courant il fallait le faire, c'était un vieux pas trop mal conservé. Kiara le regardait avec un mélange d'admiration et d'exaspération. D'admiration parce qu'il connaissait l'estrard d'Asgard. D'exaspération parce que c'était un ancêtre et qu'il était bien trop vieux pour elle ! Franchement ils ne pouvaient pas recruter des gens d'âge parfait ? Comme Eryl par exemple.

    Eryl était le seul médecin d'un âge correct, c'était vrai quoi ! Les autres médecins étaient tous trop vieux pour comprendre les jeunes ! Et Eryl en tant que jeune pouvait plus facilement comprendre tout ce qui se passait dans le corps d'un adolescent. Il devait même se passer parfois des choses dans son corps à lui, après tout c'était un garçon et les garçons ont toujours beaucoup de choses qui se passent dans leur corps.

    Mais elle fut coupée dans son élan alors qu'elle allait remercier le vieux et lui fausser compagnie pour pouvoir retourner aussi vite que possible à l'infirmerie où elle en était certaine, Eryl l'attendait avec une grande impatience. Et pas coupée par n'importe qui, coupée par un gars qui ne connaissait rien à rien ! Est ce qu'elle lui demandait pourquoi ils prenaient des vieux à bord ! Elle était sur Pandore alors qu'il était encore au berceau de la contrebanderie. Il allait voir de quel bois se chauffait une Kiara Star énervée !


    Si tu n'étais pas si bête tu le saurais déjà, je suis Kiara Star et je suis indispensable à la vie de Pandore, là je cherche un truc pour sauver tout l'équipage alors hein tu te tais espèce de vieux machin.

    Il n'y avait pas à dire en matière d'insulte elle était forte, pas autant que Ryryl mais ça viendrait ! Elle n'avait en plus pas du tout exagéré en disant qu'elle était la sauveuse de tout l'équipage, sans Frigg Pandore était perdue ! Mais avant de pouvoir fausser compagnie aux deux adultes, elle avait besoin de faire deux choses. La première était de remercier à sa manière son informateur. Et ensuite il fallait qu'elle sache quelque chose de capital.

    Merci pour le nom c'était un peu compliqué, moi j'y connais rien en plantes. Par contre t'es gentil mais trop vieux, tu n'aurais pas un frère de mon âge pour que je puisse jouer avec lui ? Je joues pas assez bien avec le docteur ici.

    Elle avait failli oublier le remerciement et se rendit compte qu'elle avait oublié de remercier quelqu'un d'autre. Quelqu'un de plus important que le gentil monsieur, Erwyn la commandante ! Et elle était partie comme ça sans dire un mot. Mais il fallait qu'elle y aille donc son planning futur était : aller chercher de l'Estrard aux cuisines auprès de Tallie, si elle n'en avait pas, retrouver Ethan. Ensuite aller le donner à Ryryl en le remerciant pour sa confiance. Puis retourner remercier Erwyn pour sa suggestion ! Elle avait intérêt à tout bien planifier, il ne fallait pas qu'elle aille embêter Erwyn pendant la bagarre, elle aurait bien trop de choses à faire. Kiara pensait à elle-même bien sur, pas à Erwyn, après tout la commandante n'avait qu'à donner des ordres ...

    Mais avant toute chose, remercier le vieux monsieur.


    Dis ? Tu veux pas te pencher un peu ?

    Il était gentil donc il allait le faire non ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Invité le Dim 5 Oct 2008 - 12:38

    Kiba avait répondu à la question maladroite de Dan avec politesse. Cet homme n’avait rien du contrebandier bourru et sans savoir vivre. Comme il était interpellé il voulu faire un peu plus connaissance avec lui. Peut-être leurs différences les rapprocheraient-elles ? peut-être ce jeune homme pourra-t-il lui fournir des infos intéressantes ?
    Le temps de cette réflexion la jeune demoiselle s’insurgea d’une façon qui amusa Maellis. Il sourit et rétorqua :

    « Oh mais je ne doute pas que tu sois une Kiara Star jeune fille. Et tu es sur cette vivenef depuis plus longtemps que moi je te l’accorde bien volontiers. Je ne voulais pas me méler de ce qui ne me regarde pas tu sais…je voulais juste faire connaissance. »

    L’éclaircissement fourni à l’enfant et en même temps à Kiba montrait que Dan était nouveau, un peu pommé et gentil, une personne dont il n’y a rien à craindre. Il espérait qu’en passant pour une telle personne rien ne le soupçonne de faire des recherches en secret.

    La gamine eu une réaction un brin étrange par la suite, elle s’adressa à Kiba d’une façon plutôt directe, elle n’avait pas froid aux yeux cette petite. Puis s’enfuit sans raison. Vous savez à cet âge les réactions des enfants sont souvent incompréhensibles pour les adultes.

    Maellis pas plus choqué que cela reprit un semblant de conversation avec Kiba :
    « Amusante cette petite. Vous-êtes ici euh….depuis longtemps ?..Parce que…voila…je vais vous avouer le fond de ma pensée….bref je trouve que vous ne ressemblez pas vraiment à l’idée que je me suis fais des contrebandier…vous êtes différent…mais en bien hein ! pas en mal !! non non je ne dirais pas du mal comme ça..on se connait pas…et puis cela ne me regarde pas…. » il termina sa tirade par un long soupir de désespoir. Cette fois c’était fait, Dan venait de se ridiculiser pour de bon. Adieu tous ses espoir de rapprochement, d’informations croustillantes…Il devra continuer ses recherches en solitaire au hasard des couloirs…pourquoi c’était aussi grand d’abord les vivenefs ?...satanés constructeurs de vaisseaux !....

    Maellis en plein désarroi ne regardait même plus Kiba dans les yeux et préféra regarder son épaule, nettement plus intéressant d’un seul coup. Elle avait un de ces côtés rassurant, on se dit que quand on détourne les yeux, notre interlocuteur ne nous voit plus. C’est une réaction totalement idiote puisqu’en fait tout le contraire se produit ! Si on détourne le regard, c’est qu’on est gêné donc cela attire l’attention, on se demande pourquoi tant de gène et bien des questions sont alors soulevées….Maellis savait tout ça, mais face aux gens la nature revient au galop et il perd tous ses moyens. Ridicule pour un scientifique raisonné et intelligent me diriez-vous…Parfaitement c’est carrément risible mais c’est ainsi.

    Dan attendait la réponse de Kiba ou tout autre réaction, fixé à cette épaule ma foi pas mal du tout ni trop carrée ni trop osseuse, juste ce qu’il faut de muscle…une veste parfaitement coupée….élégante et chic…vraiment c’était un plaisir.
    avatar
    Kiba Alehando Steawald
    Prince de Tenkaï ~ Contrebandier solitaire

    Nombre de messages : 29
    Localisation actuelle : Quelque part paumé dans l'espace / Sur Pandore
    Mission actuelle : Retrouver sa dulcinée / Se tourner les pouces
    Couleur RP : #747193#c08020
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/07/2007

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Kiba Alehando Steawald le Ven 10 Oct 2008 - 19:02

    Oui, il était gentil Kiba. Lorsque Kiara le remercia, il hocha la tête avec un sourire aimable. Il passa volontairement sur la remarque acerbe qu’elle lança au nouvel arrivant. Bien sûr, ce n’était pas bien élevé de crier comme ça sur un adulte. On lui avait dit assez souvent quand lui-même était petit garçon. Mais Kiba n’était en aucun cas responsable de l’éducation de la jeune fille et c’était très bien comme ça. Par ailleurs, le jeune homme avait fait une erreur en abordant le sujet de la raison de la présence de Kiara à bord d’un vaisseau de contrebande, car il pouvait y avoir plusieurs explications et la plupart n’étaient vraiment pas amusantes.

    « De rien, Kiara. Tout le plaisir est pour moi. Si j’ai un frère. Et bien oui, en vérité, j’ai un frère. Il a quinze ans et il est très gentil. Mais d’une autre façon. Enfin, il est jeune et moi je suis vieux, c’est normal que nous ne soyons pas gentils de la même façon. Mais je regrette, je ne peux pas te le présenter, il est très loin d’ici… »

    Et comme Kiba était gentil à un point incommensurable, il se pencha lorsque Kiara le lui demanda. Il fit même bien plus que ça.

    « Oh ! Tu veux me faire un bisou ? Comme c’est aimable ! En voici un pour toi. »

    Et Kiba déposa un baiser sur le front de la jeune fille, tout en riant sous cape : combien de jeunes femmes avaient pu soupirer pour obtenir une telle marque d’affection de la part du prince héritier de Tenkaï ?

    Derrière eux, HK émit un son grésillant de dégoût devant tant de mièvrerie copieusement étalée devant ses capteurs visuels. Encore un détail à faire rire sous cape le nouveau contrebandier qu’était Kiba.

    Le jeune homme qu’il venait de rencontrer prouva qu’il était maladroit mais pas dépourvu de politesse et il s’excusa assez aimablement auprès de Kiara avant que celle-ci ne commette son forfait et disparaisse.
    Kiba se retrouvait seul avec le nouvel arrivant à bord de Pandore. Celui-ci décida d’engager la conversation avec le prince en fuite. Malheureusement pour lui, Kiba n’était pas aussi magnanime avec les adultes qu’avec les enfants. Le pauvre jeune homme n’était de toute évidence pas un vrai contrebandier et n’avait apparemment que peu de talent pour jouer un rôle et conserver une couverture. Kiba, au contraire, beaucoup plus sûr de lui et doté d’une grande habileté de langage était naturellement doué pour cacher la vérité sans avoir besoin de trop mentir.
    Comment Kiba avait deviné que le jeune homme n’était pas un contrebandier ? C’était simple : il avait parlé des contrebandiers sans s’inclure dans le groupe, dans un premier temps. Ensuite, il ne savait pas que les contrebandiers pouvaient venir de tous horizons. La contrebande, lorsqu’elle était bien menée, était une activité très lucrative et qui pouvait donc attirer toutes sortes de gens. Elle demandait une subtilité qui n’était pas toujours nécessaire aux pirates. Et enfin, il avait le regard fuyant. Bien sûr, ne pas oser soutenir le regard de quelqu’un n’était pas forcément dû au fait qu’on cachait quelque chose, mais dans le cas du jeune homme, il était évident que c’était le cas.

    Kiba se demanda fugitivement ce qu’il faisait à bord, puis il se dit qu’il pouvait y avoir plein de raisons. Après tout, il y avait bien un prince qui fuyait ses responsabilités, à bord. Cependant, Kiba avait plutôt tendance à se considérer comme un véritable contrebandier, contrairement à l’homme qui lui faisait face. Il pratiquait la contrebande, en tirait profit et faisait profiter d’autres contrebandiers. Donc on pouvait dire sans se tromper qu’il était effectivement un contrebandier. Le jeune homme, lui, ne se considérait pas comme tel… Pourtant, il était à bord de Pandore et travaillait pour des contrebandiers, il en était un, lui aussi, même si cela ne lui plaisait pas. Infiltrer une institution correctement ne pouvait passer que par faire partie de cette institution. Se dire qu’on ne fait que jouer la comédie, penser qu’on a de nobles motifs et croire qu’on ne sera pas touché par la corruption des contrebandiers était une illusion. Et celle-ci se dissipait lorsqu’on faisait face à des ennemis. La police ou l’armée ne se souciera pas de savoir s’il y a quelqu’un qui fait semblant d’être un contrebandier à bord de Pandore…

    Ils étaient tous dans le même bateau et c’était le cas de le dire.

    Heureusement pour le jeune homme, Kiba n’était pas malveillant et il se contenterait de lui donner quelques sueurs froides pour lui permettre de réaliser complètement la situation dans laquelle il se trouvait. Il garda un visage avenant et un sourire en coin lorsqu’il lui répondit :


    « Oui, cette petite Kiara est adorable, n’est-ce pas ? Je me demande à quoi elle ressemblera, plus grande… Ça vaudra sans doute le coup d’œil ! »

    Commencer par une remarque sans importance pour détendre l’atmosphère…

    « Je ne ressemble pas à l’idée que vous vous êtes fait des contrebandiers… Comment cela ? »

    Faire semblant de réfléchir…

    « C’est que vous n’êtes pas un contrebandier ? »

    Éclater d’un rire léger…

    « Je plaisante ! »

    Ou pas.

    « Vous, vous sentez le nouveau à trois kilomètre à la ronde ! Je suppose que vous débutez dans le métier… Faîtes attention, ceux qui ont des têtes de « nouveaux » ne sont pas appréciés par tout le monde dans ce genre d’endroit. Et contrairement à ce que vous semblez imaginer, je suis bien un contrebandier : on me paie pour transporter des marchandises d’un bout à l’autre de la galaxie tout en évitant taxes et autres obstacles enquiquinants. Je participe à un commerce illégal et j’en tire profit, comme vous et n’importe quel autre contrebandier. Peu importe l’endroit ou je suis né, peu importe comment j’ai grandi et comment l’on m’a éduqué, à présent, je suis un contrebandier. J’ai appris les bonnes manières, je n’en suis pas moins une crapule qui travaille en toute illégalité. »

    Non, cela ne dérangeait pas Kiba de s’appeler lui-même « crapule ». D’ailleurs, ça lui allait plutôt bien. Ça avait un parfum de liberté et il avait toujours su manipuler son monde. Il avait souvent été infect avec deux de ses sœurs. Et même si elles le méritaient bien, c’était la crapule qui était en lui qui intervenait dans ces moments-là. Cette crapule qui avait trouvé un moyen de s’épanouir grâce à sa fugue… Kiba avait laissé derrière lui la notion de bien et de mal et n’avait emporté que les quelques scrupules qui lui permettaient de bien vivre dans son nouveau monde. Sa morale commençait avec son bien-être et finissait là où commençait celui des autres, tout comme sa liberté. Bien sûr, l’inverse était vrai aussi et gare à quiconque ne respectait pas cette règle !

    [HJ : Pour Kiara : Si y a quelque chose qui ne va pas, dis-le, hein, j'éditerai...]
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Invité le Ven 30 Jan 2009 - 11:53

    Mal à l’aise, complétement mal à l’aise. Ce monde est inconnu pour Maellis. Il était sur Pandore depuis quelques temps certes, mais il a toujours était entouré de luxe et de choses rigoureuses et bien établies. Cette atmosphère de liberté, d’égoisme mélé de solidarité le déboussole. Oui les contrebandiers sont ici pour leur propre compte et pour gagner de l’argent c’est uniquement un but lucratif qui les lie. Toutefois, ils sont assez solidaires et tous dans la même galère. Ils sont indépendants et il règne une ambiance assez bon enfant sur la vivenef. Je crois que Maellis commence à les trouver sympathiques en fait. Même s’ils lui paraissent étranges il les aime bien !

    Le temps qu’il pensait à cela, Kiba avait reprit la parole.

    « Oui, cette petite Kiara est adorable, n’est-ce pas ? Je me demande à quoi elle ressemblera, plus grande… Ça vaudra sans doute le coup d’œil ! »


    Maellis lui répondit par un sourire.


    « Je ne ressemble pas à l’idée que vous vous êtes fait des contrebandiers… Comment cela ? »

    « C’est que vous n’êtes pas un contrebandier ? »

    Puis il éclata de rire, c’était un joli rire très séduisant.

    « Je plaisante ! »

    « Vous, vous sentez le nouveau à trois kilomètre à la ronde ! Je suppose que vous débutez dans le métier… Faîtes attention, ceux qui ont des têtes de « nouveaux » ne sont pas appréciés par tout le monde dans ce genre d’endroit. Et contrairement à ce que vous semblez imaginer, je suis bien un contrebandier : on me paie pour transporter des marchandises d’un bout à l’autre de la galaxie tout en évitant taxes et autres obstacles enquiquinants. Je participe à un commerce illégal et j’en tire profit, comme vous et n’importe quel autre contrebandier. Peu importe l’endroit ou je suis né, peu importe comment j’ai grandi et comment l’on m’a éduqué, à présent, je suis un contrebandier. J’ai appris les bonnes manières, je n’en suis pas moins une crapule qui travaille en toute illégalité. »

    Et merde il venait de se faire démasquer aussi facilement ! Tout ça à cause de son manque d’assurance… Dan s’en voulait pas mal d’avoir gâché ses chances ainsi. Son espoir d’étudier les plantes terriennes s’envola.

    Il prit son courage à deux, non au moins 4 mains, et regarda Kiba dans les yeux en jouant le tout pour le tout :

    « OK j’avoue j’ai pas assuré sur ce coup là… Vous me paraissez intelligent et quelqu’un de sensé. Je vais jouer franc jeu avec vous et être direct. Voila je suis venu sur cette vivenef dans un but scientifique ! Je suis un biologiste et j’aimerai étudier en détail les plantes de l’Ancienne Terre que ce vaisseau abrite. Je sais qu’elles existent, je ne sais simplement pas où elles sont. Je n’ai aucune intention de nuire à votre commerce ni de vous trahir. Je veux simplement les étudier rigoureusemenent ! »


    Le shitennô avait les jambes qui flagellaient, les mains moites et crispées. Il était devenu encore plus pâle qu’à l’ordinaire et son poult était élevé. Toutefois il tenait bon et ne lâchait pas les yeux de Kiba. Son regard était sincère et vrai.

    Il avait mis sa vie entre les mains de cet inconnu, sa timidité l’avait contraint à cette situation.

    Pendant qu’il réfléchissait à toutes les possibilités qui pouvaient survenir, il regarda avec horreur le droïde derrière Kiba. Et s’il avait tout enregistré ? Et si Kiba balançait tout à la commandante ? Dan ne donnait pas cher de sa peau et des tremblements lui secouèrent le dos...

    Mais il continua à espérer et regarda Kiba en attendant une réponse positive ou négative peu lui importait, il voulait simplement être fixé sur son sort.


    [Bon c'est au moins pour relancer le sujet quoi ]
    avatar
    Kiba Alehando Steawald
    Prince de Tenkaï ~ Contrebandier solitaire

    Nombre de messages : 29
    Localisation actuelle : Quelque part paumé dans l'espace / Sur Pandore
    Mission actuelle : Retrouver sa dulcinée / Se tourner les pouces
    Couleur RP : #747193#c08020
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/07/2007

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Kiba Alehando Steawald le Ven 13 Mar 2009 - 17:31

    Tout à coup le jeune homme peu assuré devint très sérieux. Il planta ses yeux dans ceux de Kiba. Celui-ci devina qu’il venait de prendre une décision très importante. Pour lui, en tout cas.
    Sentant la légère tension entre les deux tas de tripes, HK 53 tendit ses capteurs auditifs. Il s’ennuyait profondément et une révélation ajouterait un piment bienvenu à la conversation selon lui. Qui sait, il y aurait peut-être de quoi faire pression sur le jeune homme, un peu de chantage, ce genre de choses… Il était d’ailleurs en plein émoi de tas de tripes. La peau qui changeait de couleur, la transpiration, les tremblements… Tout un tas de signaux émotionnels inutiles et encombrants qu’HK, en tant que droïde, pouvait se targuer de ne pas avoir. Encore un des nombreux avantages que la technologie avait sur les tas de tripes.


    « OK j’avoue j’ai pas assuré sur ce coup là… Vous me paraissez intelligent et quelqu’un de sensé. Je vais jouer franc jeu avec vous et être direct. Voilà je suis venu sur cette Vivenef dans un but scientifique ! Je suis un biologiste et j’aimerais étudier en détail les plantes de l’Ancienne Terre que ce vaisseau abrite. Je sais qu’elles existent, je ne sais simplement pas où elles sont. Je n’ai aucune intention de nuire à votre commerce ni de vous trahir. Je veux simplement les étudier rigoureusement ! »

    Dire que le droïde assassin était déçu aurait été un euphémisme. Il émit un léger bip désapprobateur.
    Quant à Kiba… Le prince héritier de Tenkai en fuite réprima avec assez de succès un fou rire. Il réussit à se contenter de sourire et le dissimula en passant sa main devant sa bouche, se donnant l’air de réfléchir. Seuls ses yeux, pétillants de malice, le trahissaient.


    « Et… C’est tout ? »

    Kiba finit par abandonner toute tentative pour cacher son amusement. Il écarta sa main, afficha un sourire franc et éclata même d’un bref rire.

    « Je suis sûr qu’on peut trouver mieux, comme secret de polichinelle, dans ce vaisseau. »

    Et Kiba était bien placé pour le savoir. Il suffisait de commencer par le sien, de secret. Qui pouvait croire qu’à cet instant, le prince disparu se trouvait sur Pandore, la célèbre Vivenef de contrebande, en train de discuter avec un biologiste qui avait pour ambition secrète d’étudier des plantes ? En fait, Kiba était certain que s’il racontait cette histoire, personne ne le croirait.
    Mais revenons-en à la situation.
    En fait, le jeune scientifique venait d’avouer son secret tout juste à la bonne personne. D’une part, Kiba n’était pas assez pervers et surtout, pas assez concerné, pour le dénoncer. Son statut de passager temporaire, de simple collaborateur, lui permettait de ne pas ressentir assez de loyauté envers le Commandant de Pandore pour se sentir obligé de le dénoncer. De plus…


    « Et, en fait, vous avez très bien fait de m’en parler. »

    Kiba encercla les épaules du scientifique de son bras et l’emmena doucement, mais fermement dans la direction des cales de Pandore.

    « Je ne vais pas vous dénoncer. Ça m’apporterait quoi ? Un peu de crédit auprès du Commandant Von Drachnar ? Peut-être, mais franchement, ce n’est pas grand-chose comparé à la réputation de balance que je me ferais. Et vous vous doutez bien que les contrebandiers ne sont pas trop fans des balances. Et même si je vous dénonçais, qu’est-ce que vous risqueriez ? Que l’on vous dépose dans le prochain port ? Bref, inutile de perdre notre temps et le temps du Commandant en allant lui parler de tout ça. Ensuite, je suis exactement la personne dont vous avez besoin pour vous donner un coup de main. On m’a engagé très précisément pour apporter ces plantes que vous voulez étudier aux clients de Pandore. J’ai donc les permissions pour entrer dans la cale où elles sont stockées. Et maintenant qu’Andrea Cyn n’est plus là pour les arroser, je dois m’en occuper. Tout ce que je peux faire pour vous, c’est vous emmener dans la cale pendant votre temps libre. Pendant que j’arrose ces demoiselles, vous pourrez les étudier autant que vous voulez. Et si on vous pose des questions, vous n’avez qu’à dire que c’est un hobby. »

    Kiba haussa les épaules en souriant d’un air innocent.

    « Pour le moment, je ne peux pas en faire plus pour vous, étant donné la situation. Mais, une fois la bataille terminée, si nous sommes toujours vivants et que personne ne nous aura mis derrière les barreaux, je pourrais demander à votre chef de section de vous embarquer dans mon vaisseau en tant que mécanicien navigant. Ça vous donnera tout le temps de les étudier, ces plantes de l’Ancienne Terre. Et puis, j’ai une liste de clients, mais un certain de nombre de pieds sont encore à vendre et on m’a laissé carte blanche pour celles-là. Alors si ça vous intéresse, je peux vous en vendre quelques-uns. Bien sûr, vous ne pourrez pas publier les résultats de vos recherches, mais je pense que vous vous en doutiez déjà en embarquant à bord de Pandore, n’est-ce pas ? »

    C’était une question rhétorique. Il était évident que si le jeune homme publiait le résultat de ses études sur ces plantes, on lui demanderait comment il se les était fournies ou même comment il les avait trouvées. Et quand on saurait qu’il avait plongé dans la contrebande pour ça, hop ! Au trou ! Sauf si le biologiste avait d’excellents soutiens pour l’en sortir, bien sûr… Évidemment, Kiba pouvait être l’un de ces soutiens, mais pour cela, il fallait que le prince de Tenkai refasse surface, et ça, ce n’était pas à l’ordre du jour.
    HK, pour ça part, commençait à se dire que ces foutues plantes vertes lui ressortaient par les capteurs visuels…
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Invité le Dim 29 Mar 2009 - 16:19

    Dan était en plein émoi suite à sa révélation alors imaginez quelle fut sa surprise lorsqu’il entendu comme réponse un simple…

    « Et… C’est tout ? »

    Il ouvrit tout grand la bouche, l’air un peu bête… Le séduisant shitennô lui sourit et reprit :

    « Je suis sûr qu’on peut trouver mieux, comme secret de polichinelle, dans ce vaisseau. Et, en fait, vous avez très bien fait de m’en parler. »

    Puis Kiba lui encercla les épaules et le conduisit je ne sais où… Maellis qui avait totalement raté un épisode se laissait faire. Au prix d’un gros effort, il avait refermé sa bouche et regardait le prince héritier un peu ahuri et interrogatif à la fois.

    « Je ne vais pas vous dénoncer. Ça m’apporterait quoi ? Un peu de crédit auprès du Commandant Von Drachnar ? Peut-être, mais franchement, ce n’est pas grand-chose comparé à la réputation de balance que je me ferais. Et vous vous doutez bien que les contrebandiers ne sont pas trop fans des balances. Et même si je vous dénonçais, qu’est-ce que vous risqueriez ? Que l’on vous dépose dans le prochain port ? Bref, inutile de perdre notre temps et le temps du Commandant en allant lui parler de tout ça. »

    Maellis se demandait bien où il l’emmenait si ce n’était pas chez la commandante. Peut-être allait-il le reconduire à ses quartiers histoire de s’en débarrasser. Oui c’est ça, il commençait à perdre patience et le ramenait à sa chambre poliment. Mais Kiba n’avait pas fini son discours et continua :

    « Ensuite, je suis exactement la personne dont vous avez besoin pour vous donner un coup de main. On m’a engagé très précisément pour apporter ces plantes que vous voulez étudier aux clients de Pandore. J’ai donc les permissions pour entrer dans la cale où elles sont stockées. Et maintenant qu’Andrea Cyn n’est plus là pour les arroser, je dois m’en occuper. Tout ce que je peux faire pour vous, c’est vous emmener dans la cale pendant votre temps libre. Pendant que j’arrose ces demoiselles, vous pourrez les étudier autant que vous voulez. Et si on vous pose des questions, vous n’avez qu’à dire que c’est un hobby. »

    *Quoi ??????? Impossible !!! Je galère depuis des semaines à trouver ces plantes et voilà qu’en quelques minutes je rencontre un type, je me fais démasquer, je raconte tout à ce mec, et c’est pile le gars qui s’occupe des plantes !!! Je vous jure que des fois c’est impressionnant la façon dont les choses se déroulent… En plus, il me propose de les voir et les étudier librement !!! ouaaaaaaw…..*

    Le biologiste était perturbé sur ce coup-là…Trop d’informations d’un coup… Le temps de faire le tri, de reconnecter tous ses neurones et de les remettre en place, son compagnon avait poursuivi son discours :

    « Pour le moment, je ne peux pas en faire plus pour vous, étant donné la situation. Mais, une fois la bataille terminée, si nous sommes toujours vivants et que personne ne nous aura mis derrière les barreaux, je pourrais demander à votre chef de section de vous embarquer dans mon vaisseau en tant que mécanicien navigant. Ça vous donnera tout le temps de les étudier, ces plantes de l’Ancienne Terre. Et puis, j’ai une liste de clients, mais un certain de nombre de pieds sont encore à vendre et on m’a laissé carte blanche pour celles-là. Alors si ça vous intéresse, je peux vous en vendre quelques-uns. Bien sûr, vous ne pourrez pas publier les résultats de vos recherches, mais je pense que vous vous en doutiez déjà en embarquant à bord de Pandore, n’est-ce pas ? »

    « Euh…vraiment je ne sais pas quoi dire… Merci pour tout vraiment, merci de ne pas m’avoir balancé, merci de me conduire auprès des plantes et de me laisser les étudier ! C’est vraiment important pour moi sans que ça paraisse. Mes recherches feront un bond énorme même si je ne les publie pas. En plus, vous me proposez de m’en vendre, et c’est avec plaisir que je vous achèterai tout votre stock ! J’ai besoin….Il FAUT que je les sauvegarde ! »

    En disant ces paroles, il s’était dégagé du bras de Kiba, il avait repris ses esprits et la notion d’étudier les plantes désirées lui avait redonné du punch ! C’est ainsi qu’ils arrivèrent tous deux devant la cale où étaient entreposés les plants. Kiba lui ouvrit la porte et c’est alors…

    *ouaaaaaaaaaaaaaaw y en a plus que ce que je pensais… je pourrai faire plus d’expérience que prévu c’est vraiment extraordinaire…*


    « Dite moi Monsieur ?...Monsieur comment au fait, quel est votre nom ?...Nous ne nous sommes pas présentés il me semble…Je me nomme Maellis mais on me surnomme Dan, c’est vous qui voyez. »

    En disant cela, il tendit la main à son interlocuteur. Après une telle histoire c’est le moins qu’il pouvait faire !

    « Bien, parlons sérieusement…Combien de pieds avez-vous à vendre ? J’en ai besoin pour organiser l’étude et surtout les expériences possibles… »

    Les choses commençaient à s’organiser doucement et Maellis en était excité et enthousiaste.
    avatar
    Kiba Alehando Steawald
    Prince de Tenkaï ~ Contrebandier solitaire

    Nombre de messages : 29
    Localisation actuelle : Quelque part paumé dans l'espace / Sur Pandore
    Mission actuelle : Retrouver sa dulcinée / Se tourner les pouces
    Couleur RP : #747193#c08020
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 03/07/2007

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Kiba Alehando Steawald le Sam 18 Avr 2009 - 19:50

    Quelle aventure palpitante. Ah oui vraiment… HK 53 était désespéré. Il s’ennuyait à mourir. Il n’était pas loin de demander la permission à son maître pour aller dans la soute du progressive et se désactiver.
    Kiba, lui, répondit aux effusions de gratitude du jeune scientifique par un simple « Pas de quoi. ». Il était content d’aider ce jeune homme. Surtout qu’il n’avait rien de mieux à faire… Il se demanda un instant ce que penserait Erwyn Von Drachnar si elle savait qu’il allait vendre une partie de sa cargaison à un scientifique… Rien, probablement. Après tout, son boulot consistait simplement à vendre la totalité de la cargaison, pas d’en faire un profit à long terme en cultivant ces plantes médicinales dans la cale. Les contrebandiers n’étaient pas des jardiniers et Pandore n’était pas une serre. Le jeune biologiste pourrait bien faire ce qu’il veut des plantes qu’il aurait achetées, Kiba était presque sûr que Von Drachnar s’en contreficherait. Et même s’il publiait les résultats de ses expériences, le risque le concernait, pas l’équipage de Pandore.

    Lorsque le biologiste manifesta son désir de lui acheter tout son stock, Kiba crut bon de lui rappeler :


    « Souvenez-vous que je ne peux vous vendre qu’une partie du stock. Le reste doit être livré à une liste de clients déjà définie. »

    Les deux hommes, suivis d’un HK désoeuvré, aboutirent à la cale stockant les plantes de l’Ancienne Terre. Kiba s’arrêta devant la porte. Il colla sa main à une sorte de scanner qui fit glisser une lumière rougeâtre sous elle, du bout des doigts jusqu’à l’extrémité de la paume, puis inversement. La porte de la cale s’ouvrit alors. Des néons s’allumèrent un à un, projetant une lumière crue dans la grande salle. La pièce était presque vide à ceci prêt que la majeure partie du sol était tapissée de petites plantes vertes dans des pots parallélépipédiques en plastique noir, remplis de terre. Il y avait aussi quelques caisses ici et là… Et toujours un lit de camp et quelques affaires indiquant que quelqu’un avait séjourné ici récemment.
    Le jeune biologiste était visiblement ébahi en découvrant la quantité de plantes que contenait la cale. Il était vrai qu’il était assez extraordinaire qu’autant de pieds d’une même espèce de l’Ancienne Terre aient pu survivre sans l’aide de l’Homme.

    Le jeune biologiste s’apprêta à lui poser une question, mais il se rendit compte alors qu’ils ne s’étaient pas présentés, ni l’un, ni l’autre. C’était vrai. Et c’était quand même lus pratique de pouvoir mettre un nom sur une tête. Le jeune homme se présenta en premier… Kiba l’écouta, puis il haussa les sourcils d’un air étonné.


    « Vous vous appelez Maellis… Et on vous surnomme Dan… Je dois avouer que je ne saisis pas. Pour ma part, je m’appelle Alehando Calrissian. Vous avez le droit de m’appeler Al, Lando, Cal… Ou tout ce qui vous plaira. Je n’ai pas de préférence. »

    Et heureusement… Ça devait être difficile de prendre un nom d’emprunt lorsqu’on ne supportait pas d’être surnommé… Quoiqu’en fait, si ça ne gênait pas Alehando Calrissian de s’entendre surnommer « Cal », pour Kiba Steawald, c’était une autre histoire… Il se souvenait encore de cette malheureuse fille qui avait osé l’appeler Kib… Elle s’appelait Connie… Je vous laisse deviner la suite…
    Bon, il se trouvait qu’on ne se montrait pas familier avec un contrebandier pour les mêmes raisons qu’un prince. Toute la différence résidait là, semblait-il, car pour des questions d’authenticité, Kiba et Alehando se ressemblaient le plus possible.

    Kiba serra la main qui lui avait été tendue et dit avec le sourire :


    « Enchanté, Maellis. »

    Kiba fit quelques pas à l’intérieur de la cale et HK le suivit en traînant les pieds, ce qui faisait un bruit métallique infernal. Évidemment, c’était calculé et Kiba fronça les sourcils, lui jeta un regard désapprobateur, tout en souriant. HK ne se méprit pas sur ce sourire. Il ne signifiait pas, comme on aurait pu le croire, qu’on pouvait lui faire subir tout ce qu’on voulait sans risque de le fâcher… Il prouvait simplement que le maître du droïde assassin était une créature à sang froid et que s’il ne s’énervait pas dans l’immédiat, il était tout à fait capable de se venger à sa façon si on poussait le bouchon un peu trop loin.

    Lorsque Maellis proposa de parler affaire, Kiba se tourna avec lui, toujours souriant.


    « Très bien… J’ai une trentaine de pieds qui sont encore à vendre. Chaque pied est à quatre crédits… »

    Ce qui était un prix absolument exorbitant pour une bête plante verte… Mais ce n’était pas une bête plante verte, n’est-ce-pas ? Et si cette plante s’était retrouvée sur un marché légal, elle aurait sans aucun doute coûté pas loin de deux fois plus cher.

    Contenu sponsorisé

    Re: Besoin d'un coup de main? {#001}

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Oct 2018 - 20:52