Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Partagez
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Mar 11 Nov 2008 - 18:53

    La Cabine était uniquement éclairée par la lampe du bureau, plongeant le reste de la salle dans une semi-pénombre où le moindre bout saillant de meubles luisait d'un faible éclat, comme l'accoudoir du canapé, le bord de la table basse, le dossier des deux chaises devant le bureau, pour les invités, ou bien le bord de la bibliothèque, par exemple. L'atmosphère était chaleureuse, avec l'abat-jour qui donnait une lumière tamisée à l'endroit, rien avoir avec un film d'épouvante. Et pourtant...

    " WOUAAAH !"

    Un cri aussi puissant que fugace rompit le silence et la torpeur de la pièce. La demoiselle en détresse venait de faire un magnifique bond et se tenait maintenant debout à un mètre de son bureau. Sa chaise avait roulé jusqu'à se cogner contre la porte fermée derrière elle. Son coeur battait à tout rompre. Si fort, qu'elle dut mettre sa main sur sa poitrine pour tenter de l'apaiser. Erwyn suivait des yeux l'horreur qui l'avait faite bondir : Ses huits pattes velues se mouvaient doucement, précautieusement sur les feuilles blanches du bureau où quelques instants encore, la Commandante lisait un rapport.

    La respiration saccadée, elle parvint à souffler un "Bordel de merde..." bien senti, qui reflétait ses sentiments d'avoir été prise par surprise et aussi la connaissance de l'identité de la fauteuse de troubles. Erwyn se concentra pour retrouver un rythme cardiaque moins frénétique et osa quelques secondes observer l'intruse avant qu'un frisson d'effroi ne l'obligent à suspendre son inspection. Ne quittant pas l'objet de sa répulsion des yeux, elle fit lentement le tour de son bureau et marcha à reculons jusqu'à la porte d'entrée afin d'allumer les grandes lumières.

    Toute sa concentration était portée sur la bestiole qui élisait domicile sur son office. Elle ne savait pas comment une telle chose avait bien pu s'introduire dans sa cabine mais il était certain qu'elle n'allait pas en ressortir vivante !

    Respirant mesurément, Erwyn fit de nouveau un pas en arrière quand la porte s'ouvrit soudainement à la volée ! Elle fit à nouveau un rude bond tout en poussant un autre cri, avant de se retourner vivement pour voir le nouvel arrivant.


    Dernière édition par Erwyn Von Drachnar le Mar 11 Aoû 2009 - 12:53, édité 1 fois


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Newton Guedolphe le Mer 12 Nov 2008 - 14:13

    Newton affichait une moue énervée et boudeuse, assis sur son lit, son écran d'ordinateur devant lui. Un léger rire féminin se faisait entendre, mais l'homme, lui, ne riait pas du tout. Sur l'écran, Slow souriait en haussant un sourcil d'une manière plus qu'équivoque.

    "Ça n'a rien de drôle !
    - Oh que si !"

    Et Sklodowska rit aux éclats. Newton se renfrogna un peu plus et croisa les bras.

    "Je t'imagine tout à fait : tu fais la lessive et tu tombes sur la lingerie... Comment tu as dit déjà ? Ah oui, rouge, avec un peu de dentelle..."

    Et slow rit de plus belle. Jamais Newton n'aurait dû lui raconter tout ça ! Qu'est-ce qui lui avait pris ?!

    "Arrête ! Ça ne m'amuse pas, moi ! Franchement c'est assez horrible comme situation, merde ! C'est dur !
    - Oh mais ça je n'en doute pas, chéri..."

    Le cas était désespéré. Newton se laissa tomber sur son lit alors que sa sœur riait toujours.

    "Ça suffit... Je dois y aller..." lâcha t-il doucement.

    Slow lui fit un clin d'œil et lui lança un baiser. Newton coupa son ordinateur et sauta de son lit. Ce n'était pas tout de parler de lessive, il fallait aussi la faire. L'intendant partit alors en direction de la cabine d'Erwyn avec l'intention de récupérer son linge sale. Jusque là rien d'anormal.

    La porte de la cabine s'ouvrit et Newton marcha d'un bon pas vers l'intérieur. Lorsqu'il fut accueilli dans la seconde par un cri et une Erwyn littéralement sur ses gardes à quelques centimètres de la porte, il sursauta et se stoppa sur place : c'est à dire nez-à-nez avec la commandante.
    Après 4 secondes de silence, Newton haussa les sourcils et regarda à droite et à gauche sans bouger la tête avant de fixer Erxyn dans les yeux (ce qui était très dur, vu qu'elle était à à peine 2 cm de lui et que son parfum enivrait Newton.)
    Précautionneusement, l'intendant se recula d'un petit pas.

    "Euh... Tout va bien ?" demanda t-il.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Mer 12 Nov 2008 - 17:38

    Erwyn se retrouva alors nez à nez avec son intendant. Quatre secondes plus tard, il reculait d'un pas et elle osait enfin libérer le souffle qu'il lui avait coupé.

    "Newton !" lui cria-t-elle dessus en lui donnant un coup de poing dans l'épaule. "Bon Dieu ! Je vais finir par faire une crise cardiaque !"

    Elle passa une main dans ses cheveux, les rejetant en arrière, tentant d'apaiser son coeur devenu adepte de la rumba depuis peu.

    Bien qu'inattendue, cette surprise là était plaisante. Si Newton voulait jouer les hommes qui tombaient à pic, grand bien lui en fasse! Ce n'était pas Erwyn qui s'en plaindrait, pour une fois. Même si la situation ressemblait plus à "Demoiselle en détresse" qu'autres choses. Elle avait abandonné depuis longtemps le rôle de la princesse à sauver, mais pour une fois, elle ne se plaignait pas de retomber dans ses souliers et de laisser faire le sale boulot par le mâle viril dans toute sa splendeur qu'était le Prince de conte de fées.

    Retrouvant finalement l'usage de ses jambes, elle alla deux pas plus loin et actionna l'interrupteur, inondant la pièce de lumière. Elle se retourna alors et ne bougea pas de là. Retrouvant peu à peu une respiration saine et équilibrée, la Commandante fixa son bureau. Mais de là où elle se trouvait, elle ne voyait rien, la Chose étant cachée par les monticules de papiers. Elle déglutit et se rapprocha de nouveau de son intendant.

    "Vous voyez le bureau ?" chuchota-t-elle malgré elle, en désignant l'objet du menton.

    Elle avait croisé ses bras et ne quittait pas l'office du regard, comme hypnotisée, s'attendant à surprendre l'horreur à chaque coin de piles de feuilles.
    Cela pouvait sembler stupide, mais le simple fait qu'elle n'était plus seule dans la pièce la rassurait. Le combat qui s'apprêtait à être livré en serait plus facile. Surtout que maintenant, ce n'était plus elle qui devrait le faire.

    "Dessus... Il y a..." réussit-elle à formuler.

    Erwyn était tellement tendue qu'elle était sûre qu'à la moindre nouvelle surprise, elle le ferait vraiment, son infarctus. Elle froissait inconsciemment les manches de sa chemise, s'accrochant à son vêtement comme une naufragée à sa bouée. Une certitude la contrôlait toute entière : elle ne bougerait pas de là tant que "l'autre" vivra. Or comme ses heures étaient comptées, Erwyn ne passerait pas le reste de sa journée plantée au beau milieu de sa cabine.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Newton Guedolphe le Lun 17 Nov 2008 - 15:49

    Newton, qui avait eu le bon sens et la justesse d'esprit de se reculer, vit son taux de testostérone regrimper en flèche alors qu'Erwyn avait la bonne idée de se rapprocher de lui. Il déglutit difficilement et se pencha vers l'arrière au fur et à mesure qu'elle se rapprochait. C'était comique, ça oui. Slow aurait bien rigolé, ça oui. C'était ridicule, ça oui. On voudrait bien vous y voir, tiens...

    "Vous voyez le bureau ?"

    Oui, Newton voyait le bureau, d'ailleurs il sauta sur l'occasion d'avoir autre chose à regarder que le joli visage d'Erwyn et fixa intensément ledit bureau comme si sa vie en dépendait. Le pic de testostérone ayant atteint son apogée, les pensées de Newton concernant le bureau dérivèrent très largement de sa fonction initiale.

    "Dessus... Il y a..."

    Des piles de dossiers. Newton s'imaginait déjà les foutre toutes par terre d'un grand geste, avant de... Stop ! Il fallait arrêter ! Une bonne douche froide, voilà ce qui fallait. Et une gifle. Et une cigarette. Sauf que tout de suite, ça n'allait pas être possible. Newton prit une grande inspiration et revint sûrement et définitivement à la réalité.
    ...
    Zut, qu'est-ce qu'Erwyn venait de lui dire déjà ?
    Ah, oui, le bureau !
    ...
    Hum, oui... Le bureau, donc.

    "Euh... Oui." dit-il en contournant Erwyn et en s'approchant du meuble.

    Newton fit le tour du bureau tout en évitant soigneusement de ne pas regarder Erwyn et ne s'attardant que sur ses pensées correctes. Mais après un tour complet, force était de constater que le pauvre meuble n'avait rien de particulier...

    Newton leva la tête pour interroger la commandante du regard.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Ven 21 Nov 2008 - 18:56

    Erwyn vit NeWton faire le tour du bureau sans qu'il n'ait une réaction particulière à la vue de l'indicible chose qui osait occuper son territoire. Rien. Ni un sursaut, ni une expression autre que la concentration qu'affichait ses traits, ne vint perturber sa ronde.
    La jeune femme se demandait ce qui clochait. Elle était pourtant visible cette foutue bestiole ! Si noir sur les feuilles blanches étalées sur son bureau. Mais quand Newton releva la tête vers elle, une mine interrogative sur le visage, Erwyn se raidit plus si possible.

    "Vous ne l'avez pas vu ? Là, sur les feuilles ?" demanda-t-elle incertaine.

    La commandante se rendit alors compte que son adversaire du jour avait décidé de pimenter "le jeu" et d'arrêter de jouer les stars sous les feux des projecteurs (ici la lampe du bureau) en prenant la poudre d'escampette.

    "Cette saleté ne doit pas être bien loin..."

    La demoiselle en détresse se mit alors à regarder un peu partout autour d'elle, passant en revue tout son mobilier, mais malgré la nouvelle clarté de la pièce, la bête était introuvable.
    C'était encore pire que si elle était encore en vue. Ne pas savoir où elle se trouvait, ne pas pouvoir la surveiller. Cette incertitude déplaisait fortement à Erwyn qui faisait son possible pour se décrisper et ne pas maltraiter encore plus les manches de sa chemise.
    Prenant une profonde inspiration, elle décida d'aller s'asseoir sur le canapé. Mal lui en prit. Alors qu'elle se tournait vers Newton pour lui dire ce qui la mettait dans un tel état, Erwyn la vit. L'odieuse bestiole exhibait fièrement ses huit pattes sur l'accoudoir du sofa.

    Dans un cri, Erwyn fit un autre bond et s'éloigna en catastrophe du canapé.

    "Là !" cria-t-elle en pointant l'accoudoir.

    Mais bien évidemment, croyez-vous vraiment que la bête serait restée en place après un tel vacarme et un tel mouvement ?


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Newton Guedolphe le Ven 19 Déc 2008 - 19:39

    Newton comprenait petit à petit ce qu'était la chose dont Erwyn avait peur. Et il ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire. Alors comme ça, la grande commandante avait peur d'une petite bestiole de rien du tout ? Huhu... L'intendant la regarda avec ce léger sourire moqueur, profitant du fait qu'elle ne le regarde pas et qu'elle s'affère à chercher la bêbette. Alala, qu'est-ce que Newton aimait être un homme... C'était le beau rôle, tout de même, pas vrai ? La demoiselle en détresse avait peur d'une méchante bête. Autrefois, c'était les dragons qui les effrayaient, aujourd'hui c'était les araignées... On avait beau dire, c'était plus facile de combattre une araignée qu'on dragon. Vive les évolutions.

    Et c'est donc le rôle du mâle preux et courageux pleinement ancré à l'esprit que Newton regardait toujours Erwyn avec ce petit sourire moqueur. Quoiqu'il sursauta légèrement lorsqu'elle sauta du canapé d'un bond d'une vitesse impressionnante. Aaah... Les femmes et leurs peurs, tout un programme.

    Newton s'approcha alors doucement, sans se presser et avec une désinvolture caractéristique aux hommes qui n'ont peur de rien (enfin... presque rien), vers le fameux canapé. Naturellement, la bête eut le temps de se carapater avant que Newton n'arrive jusqu'à elle. Il l'a vit foncer à toute allure sous le canapé. Allons bon, il allait falloir se mettre à quatre pattes. Mais avant...

    "Vous auriez un mouchoir ?"

    Oui, Newton était un preux et vaillant chevalier qui n'avait peur de rien, mais il tenait à son hygiène. Il n'allait quand même pas prendre le risque d'attraper la petite araignée dans sa main et la laisser vagabonder partout sur lui ensuite. Nan, il fallait la tenir dans quelque chose.
    Mais Newton n'attendit pas qu'Erwyn lui donne un mouchoir, s'il attendait de trop, l'araignée allait s'enfuir vers un autre coin sans qu'il puisse la voir. Alors le plus naturellement du monde, il se pencha pour regarder sous le canapé, sans même penser au fait que le commandant était juste derrière lui.

    "Bon, je la vois..."

    Newton se mit à quatre pattes, s'avança vers le canapé et leva la main. Il attendait son mouchoir. Qui ne venait pas.
    Il se relva alors -il était donc à genou maintenant- pour regarder Erwyn. Pourquoi elle trainait à lui donner un mouchoir ?
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Jeu 5 Fév 2009 - 18:49

    Elle qui faisait tout pour éviter un passage à l'infirmerie en tant que patiente, Erwyn se disait qu'elle était bonne pour y aller, avec pour motif : syncope. Ca ne faisait pas très glorieux... Mais l'heure n'était pas à la gloire quand on combattait un ennemi aussi vicieux et minuscule qu'une stupide araignée !
    Dans un élan de volonté, la Commandante réussit à décrisper ses bras et à les forcer à replacer à côté de ses flans. Elle déglutit et fixait le canapé comme une démente. Nom de dieu, qu'elle pouvait détester ça ! Les araignées et cette maudite phobie ridicule. Erwyn savait que ce n'était rien d'autre qu'une peur populaire, qu'on ne risquait pas grand chose des araignées communes. Mais rien n'y faisait, la petite fille en elle hurlait de peur, tandis que la femme qu'elle était rassemblait tout son courage pour ne pas détaler de la pièce.
    Et Newton qui prenait son temps ! Vous parlez d'une aide ! Qu'est-ce qu'il lui prenait tout à coup de se la jouer pépé sur la place Iscariot, en plein midi ?
    Erwyn préférait nettement changé sa peur en colère. Et malheureusement le brave et innocent intendant allait en faire les frais.

    "Vous auriez un mouchoir ?"

    *Si tu savais où je te le foutrais ton maudit mouchoir !* ronchonna la sulfureuse blonde.

    Elle mit les mains dans ses poches, parce que bon, même perturbée, elle n'en restait pas moins docile. Elle avait demandé de l'aide et Newton se prêtait gentiment au "jeu". Cela valait bien un minimum de reconnaissance.
    Qui ne dura pas. Avec, maintenant, la belle vision d'un postérieur très bien présenté, une idée bien ingrate germa dans son esprit de femme bafouée. La tentation était belle. L'attitude aperçue quelques secondes plus tôt, par un rapide coup d'oeil de la Commandante, était totalement provocatrice et ça, Erwyn ne l'avait pas digéré. C'était déjà assez humiliant comme ça, sans que Môssieur en rajoute une couche.
    Alors, munie d'un air vengeur sur le visage, elle s'approcha de lui, prête à lever le pied et à le balancer droit devant lorsque Newton se releva. Erwyn s'arrêta nette. Il était maintenant à genoux devant elle et cela ruina son projet.
    Les mains toujours dans les poches, elle lui répondit :

    "J'en ai pas."

    Lorsqu'Erwyn n'était pas d'humeur, elle retrouvait son langage monosyllabique et ne faisait plus aucun effort pour étoffer ses phrases. Après que les autres fassent l'effort ou non de la comprendre, elle s'en fichait.
    Pour le moment, elle voulait tuer cette maudite bestiole. C'était tout ce qui comptait.
    Après, botter les fesses de son intendant, c'était une autre histoire.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Newton Guedolphe le Ven 6 Mar 2009 - 12:31

    Non, vraiment, la phobie des araignées était une phobie incompréhensible. Qu'on ai peur des tarentules, passe encore, mais qu'on soit effrayé par une mini bestiole comme la pauvre petite araignée qui avait élu domicile dans le bureau de la commandante d'une vivenef, ça, vraiment, ça touchait du domaine de la science fiction pour Newton. La majorité des demoiselles tremblait de la tête aux pieds face à cet animal. Une étude avait été faite : pourquoi cette phobie ?
    Un : parce que ça allait vite. Exactement comme les petits écureuils ou les furils, qui étaient pourtant adorés par tous et toutes.
    Deux : c'était velu. Ah bon ? Certes, quelques unes étaient velues. Mais quoi de plus mignon qu'une petite bestiole à poil tout doux ?
    Trois : parce qu'il y avait un trois ?
    Non. Cette phobie ne reposait sur rien et Newton en avait conclut que ça venait des gênes. Cette peur existait depuis la nuit des temps pour une seule raison : rappeler aux femmes pourquoi elles avaient tant besoin des hommes.

    Or, dans notre situation, la jeune femme ne semblait pas vraiment se rendre compte de la reconnaissance qu'elle devrait avoir pour son intendant qui :
    -s'était tout de suite mis en quête d'attraper l'araignée sans protester
    -avait trouvé l'araignée
    -n'avait pas hésité à se mettre à 4 pattes par terre (ce qui était : a) une position peu glorieuse ; b) dangereux pour la propreté de ses vêtements)
    -était prêt à réduire en bouillie la petite araignée ou à la sortir du bureau d'Erwyn à condition qu'on lui donne un simple petit mouchoir de poche.

    Mais non. Notre commandante avait joué à la petite fille capricieuse. Newton se releva alors pour être à genou et regarda Erwyn. L'espace d'un instant il fut sur le point de lui demander d'un ton acerbe si elle ne pouvait pas lui prêter son beau foulard rouge, nah, rien que pour l'embêter. Mais Newton n'était pas ce genre d'homme et en plus, il n'avait pas envie de salir le foulard d'Erwyn.

    Alors que faire ? Attraper l'araignée à pleine main ? Oui. Tant pis. Newton irait ensuite la jeter dans les toilettes ou irait simplement la balancer dans le couloir...

    Soupirant, l'intendant repartit à 4 pattes et tendit le bras sous le canapé. Il se saisit délicatement de l'araignée et l'enferma dans sa main, sans l'écraser. Après ça, il se releva promptement, tout en sentant les pattes de l'animal courir dans sa paume. Et avant qu'il ne s'en rende compte, l'araignée avait quitté sa paume par un passage de vide minuscule et gambadait à une vitesse vertigineuse sur ses doigts. Ni une ni deux, l'intendant amena sa deuxième main sur la première afin de rattraper l'araignée. Sauf que celle ci commença alors à essayer d'aller le plus loin possible sur cette deuxième main. Newton ramena la première, où l'araignée reprit son manège. Le tout à une vitesse folle. Depuis quand les araignées allaient-elles aussi vite ?

    "Reviens ici !" lui ordonna t-il, connaissant parfaitement le ridicule de ses paroles.

    Sans qu'il s'en rende compte, à force d'amener toujours une nouvelle main pour le trajet d'araignée, par réflexe Newton s'était avancé en même temps. Par où s'était-il avancé ? Mais vers Erwyn, naturellement. Et à présent, la petite araignée n'était qu'à 60 cm de la commandante...
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Lun 6 Avr 2009 - 20:52

    Erwyn voyait Newton avancer petit à petit vers elle et elle n’aimait pas du tout ça. Non pas qu’un homme tel que son intendant soit totalement répugnant qu’il en viendrait à pousser des boutons d’horreurs sur la peau satine de la commandante, non non non. Mais ce qui pourrait éventuellement donner un tel résultat se trouvait sur les grandes mains de l’homme. Une petite chose noire, velue, véloce, rapide qui envoyait encore et encore des décharges de frissons dans le corps d’Erwyn.
    Elle déglutit et murmura « N’a…n’approchez pas… restez…. Où vous êtes…. Stop… » tout en reculant de deux pas. Ses mains étaient moites et se portaient vers l’avant, comme une sorte de rempart, bien dérisoire. En effet, loin d’elle l’idée de toucher le monstre.

    Mais Newton était loin de faire attention à elle, il était concentré sur l’araignée qui tentait de lui échapper.
    Lui échapper était exactement ce à quoi aspirait Erwyn et elle jetait des regards frénétiques tout autour d’elle pour trouver une échappatoire.
    Puis, ca fit tilt. Elle entendit la voix de son père, étrangement mêlée à la sienne qui lui soufflait à l’oreille : « la meilleure défense, c’est l’attaque »

    Dans une libération d’adrénaline, Erwyn bondit vers la bibliothèque et s’empara de deux livres épais avant de se retourner vers Newton. Elle le regarda dans les yeux l’espace d’un instant, comme pour y trouver du courage, et Dieu sait qu’elle n’en manquait pas, et porta enfin son attention sur l’objet de sa frayeur.
    Déglutissant lentement, elle fit un pas.

    « Newton. Ne bougez pas. »

    Un autre.

    « Ne bougez plus. »

    Elle pouvait sentir une goutte de sueur glissé allègrement le long de sa colonne vertébrale.

    « Bougez pas ! »

    Un livre dans chaque main, Erwyn s’avançait, féline, aux aguets. Elle comptait bien en finir une bonne fois pour toute avec cette satanée bestiole.
    Ses traits s'étaient transformés. Son visage avait retrouvé un masque de concentration, bien connu de l'équipage. Il n'y avait plus trace de peurs dans ses yeux, juste l'excitation à l'approche du combat.

    Dans moins de deux pas, elle serait à portée et alors...


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Newton Guedolphe le Dim 26 Avr 2009 - 14:02

    Newton allait rassurer Erwyn en lui disant que tout était sous contrôle lorsqu'il leva les yeux.

    Mayday.

    L'intendant blêmit et ouvrit la bouche pour crier au commandant de le laisser s'occuper de la bestiole. Mais aucun son ne sortit. Etait-ce par la peur de se faire broyer les doigts par des ouvrages solides recouverts de couvertures rigides et épaisses, ou bien tout simplement parce que le métabolisme de Newton n'était certainement pas fait pour être capable d'hurler sur les femmes, toujours est-il que le jeune homme resta une seconde immobile, la bouche ouverte, l'air bien idiot.

    Déglutissant calmement, Newton prit son courage à deux mains et lança d'une voix douce et posée :

    "Posez ça...
    -Newton. Ne bougez pas."

    Oh que si, il allait bouger. Il n'allait pas attendre sagement qu'elle réduise ses doigts en bouillie !

    "Non, s'il vous plait, lâchez ces livres... continua t-il en faisant un pas en arrière, sans cessez de fixer la commandante.
    -Ne bougez plus.
    -Posez dooooucement ces livres... Ça suffit !"

    Peu à peu, la voix douce et le self-control disparaissaient. Erwyn ne semblait pas vouloir s'arrêter, et Newton n'était pas très fier. Il y tenait à ses doigts ! C'était très pratique, des doigts. Pourquoi sacrifier ses jolis doigts pour tuer une minuscule petite araignée ? Ah non alors ! Hors de question ! Newton ne se laisserait pas faire, il se battrait pour ses doigts !

    "Bougez pas !
    -Mais vous arrêtez d'avancer alors !"

    Mais à force de reculer, l'intendant n'avait pas remarqué qu'il s'était dangereusement approché de la table basse. Cette fameuse table basse, que Newton avait déjà torturé plusieurs fois sans le faire exprès. Genou, tibia, orteils, tout y était passé...

    Et maintenant, ça allait être au tour des mollets.

    Heureusement pour lui, Newton se cogna au bord de la table. Ce qui fait qu'il ne s'écrasa pas sur la table, mais pivota de quelques centimètres vers la gauche pour tomber de tout son poids par terre, entre la table et le canapé.
    Si ce n'était que ça, encore... Mais non ! Bien sur que non ! La vile araignée profita de la chute de l'intendant pour se carapater. Et pas dans n'importe quelle direction. Vers Erwyn, naturellement...
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Dim 26 Avr 2009 - 14:27

    Loin de lui obéir, pour changer, Newton reculait au fur et à mesure qu'elle avançait. Mais cela, ce n'était qu'un infime détail dans la concentration spectaculaire dont faisait preuve la demoiselle, l'oeil vif et avide sur les mains de son intendant.

    La bestiole velue continuait son petit bonhomme de chemin entre les doigts de Newton et Erwyn faisait abstraction de tout le reste.

    Dans un coin de l'un de ses hémisphère, une petite pensée naquit et déclara à tous les neurones présents qu'à un moment ou un autre, Newton allait finir par être bloqué par quelque chose, freinant sa fuite, permettant un raccourcissement de la distance ainsi que de la vie de cette saleté d'araignée.
    Et tandis que l'écho de la voix de cette petite pensée s'étirait pour ne plus être perçu, la prédiction se réalisa. Newton venait de buter contre la table basse et il se cassa la gueule derrière, déconcentrant la belle blonde.

    Erwyn sursauta. Non pas à cause de la chute de son intendant, quoiqu'un peu, mais plutôt à cause de l'immondice qui filait à toute allure... dans sa direction.

    Dans un hurlement strident, Erwyn abattit ses deux livres, l'un derrière l'autre, sur l'araignée qui finit sa courte existence en un "slportch" des plus savoureux.

    La respiration saccadée, tout son poids répartit sur les livres en une forte pression, la douce chevelure blonde coula lentement suivant le schéma de la gravité. Cela lui créa une sorte de rempart, le temps qu'elle reprenne ses esprits.

    Après une minute, elle parvint à lever une main pour passer un pan de ses cheveux derrière son oreille droite.
    Ce fut ce moment que choisit l'une des pattes de l'araignée pour avoir un ultime spasme.

    Le soubresaut aurait très bien pu passer inaperçu et dans ce cas, Erwyn se serait tout simplement assise au sol un peu plus loin, avalant lentement sa salive et aurait tenté de reprendre ses esprit. Au lieu de cela, la jeune femme vit ce dernier mouvement de l'animal et cela provoqua une réaction des plus virulente.
    En un éclair, elle fit glisser le livre sous lequel reposait pour l'éternité la pauvre petite araignée dans un "swiiiirch" pour écraser une dernière fois l'horreur de cette patte squelettique et velue.

    Erwyn resta un petit moment comme cela, à quatre pattes, tendue comme un arc, les bras en appui sur les livres qui aplatissait le cadavre de l'insecte. Puis finalement, comme elle en avait eu l'intention, elle se permit de relâcher la pression et de s'asseoir à une distance raisonnable de ses encyclopédies.

    "Je... déteste.. ces bestioles." articula-t-elle.

    Ce n'était pas la révélation du siècle après le spectacle auquel venait d'avoir droit Newton, mais au moins, cela avait le mérite de conclure cet épisode.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Newton Guedolphe le Sam 25 Juil 2009 - 18:47

    Newton, une fois à terre, craignait la suite. La brave et naïve petite araîgnée gambadait joyeusement vers Erwyn, et l'intendant osait à peine respirer. Qu'allait-il se passer ? Il imagina mille scénarios mais ce qui se passa fut au delà de tout ce qu'il avait imaginé.

    ...

    Erwyn avait des pulsions destructrices, très bien... Newton blémit devant tant d'acharnement pour tuer une petite bestiole et il resta figé comme une statue, assis au sol, appuyé sur ses coudes, les yeux ronds comme des soucoupes.


    "Je... déteste.. ces bestioles."

    Newton eut un grand sourire béat, comme s'il venait de faire la plus grande découverte du siècle.

    "J'avais remarqué." répondit-il dans un chuchotement encore un peu tremblant.

    Il attendit de voir qu'Erwyn était réellement calmée, histoire qu'elle ne lui saute pas dessus pour l'écrabouiller lui aussi, puis il se releva. D'un geste naturel, il s'épousseta grossièrement avant de remettre discrètement la table en place car elle avait légèrement bougé lorsqu'il s'y était cogné.

    "Boooon..."

    L'intendant eu un toussotement gêné et eut un petit sourire timide.

    "Vous avez du linge à laver ?"

    Contenu sponsorisé

    Re: Araignée et conte de fées [Pv Newton - Fini]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 6:26