Les belles, les belles, les belles questions !

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 19:40

    Compléments d’astrogation.

    NAVIGATION HYPERSPATIAL

    Durant le saut, toute communication par ondes de rayonnement électromagnétiques est impossible. Le seul moyen de communication est un transmetteur hyperbeam que tous vaisseaux se doivent de posséder. Un des gros problèmes des sauts hyperspatiaux est également le manque de précision. Les très bons astrogateurs sont généralement sous la barre des 1500 mètres d’erreur. (Les bons environ 3000, les moyens 6000 et les mauvais 10 000)
    Faire un saut hyperspatial avec uniquement les coordonnées du système d'arrivée est très dangereux. Si les chances de sortir de l'hyperespace dans un solide sont très faibles, une mauvaise sortie de l’hyperespace s'accompagne souvent d'un excès de vitesse. Dans certains cas extrêmes, le vaisseau "rebondit" contre la dimension et refait un saut aléatoire pour réapparaître un peu n'importe où, ou bien il ne réapparaît jamais. (Cela reste très très rare)
    Pour compenser cela, l’astrogateur dispose de plusieurs aides : les vecteurs de résurgence, les hyperbalises et les portes.

    La perméabilité

    L'énergie nécessaire pour faire un saut dans l’hyperespace dépend du volume et de la masse du vaisseau, mais aussi de l'endroit où on part et où on arrive. Sauter et sortir de l'hyperespace se fait avec plus ou moins de facilité selon la position dans l’espace. Les facteurs qui influencent la perméabilité d'un endroit sont mal connus, même si on arrive à les manipuler artificiellement. Certains points de l'espace sont donc des points de saut privilégiés: y aller et en partir demande moins d'énergie. Ces points sont naturellement devenus les nœuds de transport du réseau hyperspatial et ont été appelés « Relais ». On estime que ce sont la proximité de trous de vers ou de trous noirs qui perturbent l’entrée en hyperespace car ils produisent une force d’attirance ou de rejet qui oblige les générateurs à utiliser plus d’énergie. L’attraction des planètes influence également mais avec moins de force.

    Les Vecteurs de résurgence (ou de retour en espace normal)

    Il s'agit d’une sorte de statistiques des erreurs commises par différents vaisseaux pour un endroit donné (Écart par rapport au point d’arrivé voulu). Elles prennent en compte les variations escomptées de la perméabilité de l'endroit. Ces informations doivent être régulièrement mises à jour. Plus un système stellaire est fréquenté, plus les vecteurs de résurgence de celui-ci sont précis. Des corporations spatiales sont chargées de récolter des informations, de les classer selon la demande et de les transmettre si un vaisseau le demande. Différentes compagnies éditent des vecteurs de résurgence. Il existe plusieurs classements des données des Vecteurs :
    - Données civiles : Elles comportent l’essentiel à savoir.
    - Données militaires : Elles comportent des informations complémentaires par rapport aux données civiles (flottes environnantes, derniers rapports des environs…)
    - Données contrebandières : Ce sont des données que seuls les contrebandiers possèdent. Elles sont basées sur les données militaires. Cependant elles ont toujours des versions anciennes des données militaires car les contrebandiers ont du mal à intercepter les données. En complément ils ajoutent les informations qu’ils prennent lors de leurs voyages ainsi que les données supplémentaires des vaisseaux avec qui ils marchandent.
    - Données pirates : Ce sont des données spécifiques aux pirates. Elles sont basées surtout sur les données civiles qu’ils prennent sur les vaisseaux abordés. Ici aussi s’ajoutent les données qu’ils prennent lors de leurs voyages. Cependant ils possèdent une corporation pirate qui transmet des informations en échange de pas mal de crédits.

    La corporation la plus connue et fournissant à la fois des données civiles et militaire s’appelle l’Astronav Corporation. C’est celle qui possède le plus d’information à ce jour et qui est la plus utilisée. La corporation pirate de transmission des vecteurs de résurgence s’appelle la PlunderNav Fleet. On raconte qu’elle possèderait une très grande corvette plein d’ordinateurs et de serveurs qui servirait à centraliser les informations collectées.

    Les hyper-balises

    Il s'agit de dispositifs complexes émettant des signaux hyper-beam particuliers. À partir de ces signaux, un vaisseau peu calculer les différentes perturbations qu'il aura à subir s'il va dans le système ou se trouve la balise, et peut donc les corriger. Si ce système est très efficace, il est abominablement coûteux. On trouve des hyper-balises sur les zones très fréquentés et la plupart du temps commerciales.

    Depuis environ 100 ans, le CIDI (Centre d’Information des Données Interplanétaires) a fait un effort pour remettre à jour le réseau de balises, se heurtant à sa propre administration, les intérêts des différentes entités politiques et les pirates. Néanmoins peu à peu le réseau devient de plus en plus sûr.

    Une grande partie des balises en service sont en fait des marques militaires mises en place par les flottes de surveillance de 2999 après la première attaque des shitennôs. Le principal avantage de ces balises c'est qu’elles existent. Vu leur âge un nombre toujours croissant est hors service.

    Les Portes

    La troisième est la porte hyper-spatiale. Il s'agit d'immense construction en forme d'anneau qui provoque une augmentation locale de la perméabilité. Couplé avec des hyper-balises très précises, elles permettent des sauts hyper-spatiaux plus précis et plus économiques. Malheureusement les portes sont délicates et chère à la construction comme à l'entretient. On ne compte de nos jours que trois portes. Une dans l’orbite d’Asgard, une autre dans celle de Babylone et une dernière dans celle de Tenkaï afin d’améliorer le commerce interplanétaire. Elles centralisent 60% de voies commerciales.

    SENSEURS

    Un des gros soucis des militaires, des douaniers, des contrebandiers et des pirates a toujours été de repérer les autres vaisseaux.

    Marqueur de Position (PM)

    L'équivalent spatial des feux de position. Ce système de signalisation utilise un design de radio hyper-beam simplifié pour marquer la position mais donne aussi l'immatriculation du vaisseau, son nom, son pavillon etc.
    Il y a fondamentalement trois standards de marquage, celui des humains, celui des ases et celui des shitennôs. La plupart des vaisseaux de commerce moderne ont un système de marquage qui fonctionne pour les trois standards.

    Détecteur de Navigation

    Ce petit récepteur hyper-beam simplifié permet de capter les signaux des hyper-balises et à plus courte portée, des marqueurs de position. Généralement le marqueur de position et le détecteur de navigation sont rassemblés en un seul bloc. C’est très utile car cela permet de trouver des hyper-balises et de collecter leurs informations.

    Détecteur à Faisceaux de Particules (DFP)

    Version très améliorée du radar, ce système mesure certaines perturbations des horizons des vaisseaux pour repérer les masses dans l'espace. Les avantages par rapport au radar sont doubles, portée et vitesse (le système n'est pas limité par la vitesse de la lumière).
    Le problème c'est que le système ne "voit" que les engins perturbant les horizons des vaiseaux. Cela veut dire tous les vaisseaux dotés de marqueurs de position, de compensateurs de gravités ou se préparant à faire un saut en hyperespace. Cela signifie également qu'un vaisseau peut, en coupant tous ses système devenir invisible. Il est évident que naviguer ainsi en coupant son marqueur de position est hautement illégal. Cela n'arrête évidemment pas grand monde.

    Détecteur d'Activité Tachyonique (DAT)

    Ce système développé en 3021 par l’Astronav Corporation permet de détecter la plongée d'un objet dans l'hyperespace mais aussi sa résurgence. À très courte portée, certains DAT très précis peuvent calculer la destination du vaisseau si les générateurs sont anciens.

    PS:Les Voiliers Solaires
    Une classe de vaisseaux totalement invisibles au DFP est la classe des voiliers solaires. De nos jours il n'y a guère que les pirates et les contrebandiers pour utiliser des voiliers solaires.


    Vous le dites si j'ai oublié quelque chose ou s'il faut faire des modifications sur certains points...
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 20:11

    Mmh... l'article, c'est pas ici qui faut le faire, il faut me l'envoyer par mp. Je ne le lirais pas avant. V.v D'ailleurs, il faudra attendre qu'Ariel aient fini et posté le sien. Sans compter qu'il faudra attendre ta validation pour poster, bien sûr...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 20:52

    Je te l'ai envoyé par MP. Je l'avais posté ici car cela concernait le "débat".
    En ce qui concerne ma fiche, Neklas semblait dire que c'était bon. ^^'
    avatar
    Thomas de Farcy
    Maître de seconde classe / Maintenance - Adonis

    Nombre de messages : 56
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Se faire soigner/ha ha ?
    Citation : T'as vraiment une belle paire de...! Heu... Narines ?
    Couleur RP : #52a285
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 06/08/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Thomas de Farcy le Mar 21 Avr 2009 - 22:37

    Petite parenthèse : je te fais la critique demain, de ta fiche, et à moi, il y a des trucs qui ne vont pas. Mais ce soir, j'ai pas le temps.

    Sinon, autre parenthèse.

    Durant le saut, toute communication par ondes de rayonnement électromagnétiques est impossible. Le seul moyen de communication est un transmetteur hyperbeam que tous vaisseaux se doivent de posséder.

    Ce qui veut dire ? c'est quoi de l'hyperbeam ? Car à part une attaque pokémon, j'ai pas trouvé grand chose sur internet...

    De plus, pourquoi reprendre mot pour mot un truc d'ailleurs ? je veux dire, le passage en hyperespace, bon, ça coupe les communications normales et puis voilà, faut passer à l'autre système, ça me semble plus simple...

    Car franchement, c'est cool de vouloir faire du "rationnel" mais au mieux, un jours, quelqu'un va se ramener, plein de bonne volonté va lire et soit il se retrouvera avec des erreurs grosses comme des maison à vouloir "trop sortir sa science" soit il en sera dégouté. Je suis bien passé de "ça peut être rigolo l'astrogation" à "plus jamais ça..."

    Attention, c'est pas pour critiquer tout ce qui a été dit. C'est sans doute bien. Même si je trouve que c'est compliquer un peu ce qui était en place. Sans doute était-ce nécessaire... ou pas, on a tenu deux ans sans.

    Bon, c'est fait, c'est fait, au moins, ce sera clair, mais je pense qu'il est inutile de trop en rajouter.
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 23:04

    On a pas tenu deux ans sans, puisqu'on a eu des cafouillages avec les communications...
    Et si Valenson se pose la question, d'autre se la poseront. Faire un article dessus est la meilleure façon de ne pas être obligé de répéter trente six fois la même réponse.

    L'article de base doit être simple.
    Après, qui veut fait des articles sur les détails et qui veut les lit... franchement, il y a des passages de certains articles du codex que je trouve infiniment techniques et dont je ne me servirai jamais... Un de plus, un de moins...

    Parce que c'est vrai quoi, beaucoup de gens ne savent pas quel est le boulot de chaque section, c'est bien de leur en donner un aperçu. Après, les détails techniques, c'est pour ceux que ça intéresse. Si ça ne les intéresse pas, c'est simple, il suffit de s'en passer.

    Après, si tout le monde trouvent les bases de l'hyperespace trop compliquées, on peut simplifier en disant qu'on rentre et sort comme on veut, point et on ne fait pas d'article. ^^'
    Tant pis pour le grain de sel tactique et les possibilités de scénarii. ^^'

    Edit : Cela dit je suis d'accord sur le fait que faire un article à partir de quelque chose qui n'a rien à voir avec Vivenef n'est pas la meilleure chose à faire. Cela aurait été mieux que tu attendes qu'on finalise l'article d'Ariel, qui lui-même ne semble pas remporter tous les suffrages...

    Quand il l'aura fini je proposerais un sondage.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mer 22 Avr 2009 - 8:36

    Thomas de Farcy a écrit:
    Petite parenthèse : je te fais la critique demain, de ta fiche, et à moi, il y a des trucs qui ne vont pas. Mais ce soir, j'ai pas le temps.
    Ok, pas de problèmes.

    Thomas de Farcy a écrit:
    Ce qui veut dire ? c'est quoi de l'hyperbeam ? Car à part une attaque pokémon, j'ai pas trouvé grand chose sur internet...

    De plus, pourquoi reprendre mot pour mot un truc d'ailleurs ? je veux dire, le passage en hyperespace, bon, ça coupe les communications normales et puis voilà, faut passer à l'autre système, ça me semble plus simple...

    Non, ce n'est pas un pokémon. D:
    C'est normal que tu ne trouves rien, ça n'existe pas.
    L'autre système s'appelle tout simplement l'hyperbeam. C'est son nom. C'est aussi simple que ça. Mais si ça te gène que cela ressemble à une attaque de pokémon (ce que je ne savais pas x)), on peut le changer. Ce n'est qu'un nom après tout.

    Les communication par ondes de rayonnement électromagnétiques sont les communications habituellement utilisées.

    Lana Lane a écrit:Après, qui veut fait des articles sur les détails et qui veut les lit... franchement, il y a des passages de certains articles du codex que je trouve infiniment techniques et dont je ne me servirai jamais... Un de plus, un de moins...
    Parce que c'est vrai quoi, beaucoup de gens ne savent pas quel est le boulot de chaque section, c'est bien de leur en donner un aperçu. Après, les détails techniques, c'est pour ceux que ça intéresse. Si ça ne les intéresse pas, c'est simple, il suffit de s'en passer.

    C'est surtout pour éviter de rester dans le flou casi total pour l'astrogation, oui, car j'ai trouvé qu'il n'y avait pas grand chose alors que c'est assez compliqué quand même...M'enfin, on va pas le faire trop compliqué non plus. Mais la difficulté ajoute du jeux. (les jeux trop simples lassent ^^)



    Lana Lane a écrit:Edit : Cela dit je suis d'accord sur le fait que faire un article à partir de quelque chose qui n'a rien à voir avec Vivenef n'est pas la meilleure chose à faire. Cela aurait été mieux que tu attendes qu'on finalise l'article d'Ariel, qui lui-même ne semble pas remporter tous les suffrages...
    Quand il l'aura fini je proposerais un sondage.
    Je peux modifier ce qui ne convient pas. ^^
    Mais avoir une base permet de ne pas partir n'importe où et de se centrer sur des choses.
    Pour faire court, dans l'article il y a:
    -les difficultés qu'entraine l'hyperespace pour l'astrogateur.
    -les aides dont dispose l'astrogateur pour la nagivation.
    -les radars des vaisseaux.
    Ensuite, s'il y a des éléments dans mon article qui ne conviennent pas avec l'article d'Ariel je changerai, y'a pas de problèmes.
    Le sondage est une bonne idée, au moins ça conviendra à une majorité comme ça. ^^

    Contenu sponsorisé

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 6:32