Les belles, les belles, les belles questions !

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Lun 20 Avr 2009 - 22:33

    Bah, l'autre concept est simple.
    Pour schématiser:
    T'as deux pièces (la pièce espace et la pièce hyperespace) séparées par un mur. Pour pouvoir passer de l'une à l'autre, il faut créer une ouverture, une porte ou sinon passer à travers le mur.
    Hé bien, on va dire que les générateurs permettent au vaisseau de passer au travers de la "barrière" qu'il y a entre l'espace et l'hyperespace. Voilà.
    Et par conséquent, la disparition serait "progressive" (pour ce qui est du visuel, ça ferait une sorte de balayage ) du devant du vaisseau jusqu'à l'arrière, mais de façon très rapide et donc cela donne l'impression d'une disparition soudaine.
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ariel McLamb le Lun 20 Avr 2009 - 23:11

    C'est une très bonne description de mon idée, Valenson. Je considère effectivement que pour passer à l'infraespace ( que tout le monde de l'univers de 3333, bercé par Star Wars, appelle bien sûr "l'hyperespace", ce que les scientifiques n'ont pas trouvé opportun de contredire ), il faut dépenser une énergie monstrueuse ( disons que ce que tu claques en jus de crâne pour représenter ton cube en perspective cavalière sur une feuille de papier, là, faut faire pareil mais en vrai Very Happy ), et que pour faire l'inverse, c'est le même tarif ( hé oui, pour passer d'une vue en perspective cavalière à un modèle réel faut aussi se fatiguer les neurones Surprised ).

    Sur ce.

    Qu'en pensez-vous ? ( j'ai dû oublier deux ou trois trucs au total, n'hésitez pas à me les rappeler Razz )

    Détails sur l'hyperespace



    Comment ça marche ?

    Sans rentrer dans les détails physiques de l'histoire, disons simplement que lors du passage dans l'hyperespace, on "projette" le vaisseau sur un espace comportant moins de dimensions ( comme lorsque l'on dessine un cube en 3D sur une feuille de papier, ou que l'on introduit de la perspective dans une peinture ! ). Le passage par ce biais permet alors de "raccourcir" subjectivement les distances ( en simplifié, si vous rejoignez les deux bouts de la feuille de papier, vous aurez l'impression de rallier bien plus rapidement les bords l'un à l'autre, alors que la distance objective, une fois que vous la remettez à plat, n'aura pas changé... ).

    Ces "projections" et leurs inverses demandent une sacrée énergie, et à la sortie de l'hyperespace, le générateur nécessaire aura bien surchauffé, ce qui empêche de s'amuser à faire plusieurs passages hyperespace consécutifs. C'est d'ailleurs cette situation bizarre où l'on se retrouve "projeté" qui provoque la célèbre nausée qu'inspire l'entrée et la sortie de l'hyperespace.

    Qui plus est, ces demandes d'énergies sont problématiques. En effet, si l'hyperespace est un moyen de transport très pratique ( on ne consomme pas d'énergie pour se déplacer dans l'hyperespace, par la nature même de la manipulation ), les besoins en énergie pour en sortir peuvent poser problème si l'on est trop aventureux : certains vaisseaux spatiaux se sont perdus dans l'hyperespace, et les suppositions les plus probables tablent tout simplement sur des réserves énergétiques trop faibles, qui leur ont permis d'entrer dans l'hyperespace, mais pas d'en sortir. Comme il s'agit d'un lieu particulier, refaire ses ressources en énergie peut y devenir très complexe...

    Et d'un point de vue pratique ?

    Tout commence par les calculs savants des astrogateurs. Si les ordinateurs ont beaucoup gagné en puissance en 3333, ils ne peuvent pas tout, et sûrement pas tenir compte de l'attraction de la moindre étoile de l'Univers sur votre route. C'est pour ça que les humains sont vitaux, ils doivent choisir les approximations à faire lors des calculs : en quelque sorte, il s'agit de "guider" la machine dans le calcul.

    Car pour préparer la "projection" et la "projection inverse", on doit tenir compte, bien sûr, de la taille et de la masse de l'objet projeté ( le vaisseau ), des coordonnées de départ et d'arrivée, mais aussi de l'influence des objets de grande masse présents sur le passage...

    Lorsque la projection est effectuée, le vaisseau semble disparaître aux yeux de ceux qui se trouvaient à côté de lui, comme lancé vers l'avant. Et à la sortie de l'hyperespace, il apparaît, avec le même élan que celui qu'il avait à l'entrée : attention à ne pas se lancer avec trop de vitesse, vous risqueriez de le regretter !

    Un effet très connu de l'hyperespace est la vision de l'extérieur : les "fils lumineux" qui semblent courir le long du vaisseau, comme s'il parcourait l'espace à une vitesse gigantesque. En fait, il s'agit d'un effet secondaire de la projection. Les étoiles semblent aplaties aux observateurs à l'intérieur du vaisseau, d'où l'effet de "fils".

    Maintenant, comment je communique en hyperespace ?

    De la même façon que d'habitude, fiston ! En fait, toutes les communications longues distance du Cercle utilisent un schéma équivalent à l'hyperespace, mais appliqué aux ondes porteuses des messages. Le problème, c'est que ce schéma est pensé pour une transmission de l'espace conventionnel à l'espace conventionnel. Un vaisseau plongé dans l'hyperespace doit adapter son mode de communication, et cela relève d'une vraie prouesse. De très bons techniciens arriveront à établir une communication, mais la qualité sera souvent mauvaise, ou en tout cas inhabituelle.

    De même, entre deux vaisseaux se trouvant dans l'hyperespace, la chose devient encore plus complexe ( malgré ce que l'on pourrait croire ), puisque le récepteur doit lui aussi trafiquer ses systèmes. Il vaut mieux s'être coordonnés avant, sinon l'émetteur risque fort d'envoyer ses messages à un sourd !

    Le cas de la télépathie entre Ordinateurs à Personnalités est particulier, puisque ce mode de communication relève d'une autre technologie, pour l'heure incomprise des scientifiques du Cercle. Aucune conclusion n'a pu être établie, en-dehors d'un constat : la télépathie est le mode de communication qui s'adapte le mieux aux contraintes de l'hyperespace.
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Lun 20 Avr 2009 - 23:32

    Alors, moi je ne remarque aucun oubli, ça me semble plutôt clair...

    Mais je crois qu'il y a un soucis au niveau des communications...
    En gros, si le récepteur se trouve en hyperespace, on ne peut pas le contacter, à moins de l'avoir prévenu qu'on a l'intention de le contacter une fois qu'il sera n hyperespace... C'est bien ça ? Si oui, c'est un peu absurde, non ? Et ça fait une contrainte supplémentaire, peut-être en trop... Non ?
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ariel McLamb le Lun 20 Avr 2009 - 23:46

    Ben c'est ma conception personnelle du truc ( on avait pas détaillé ce sous-cas ).

    Maintenant on peut shunter la difficulté parce que c'est pas du tout obligatoire comme passage ^^'
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Lun 20 Avr 2009 - 23:47

    Il doit aussi falloir une énergie considérable pour véhiculer les ondes en hyperespace... certes moindre (Thank you de Broeglie) mais tout de même...
    On pourrait en envoyer en continu, sans discontinuer, j'entends, ou bien on se limite à un message tous les x (x étant variable de temps) un peu comme les vaisseaux ne peuvent retourner dans l'hyperespace un certain temps après en être sortis... Ce serait plus cohérent. (je trouve, mais cela n'engage que moi)

    Pour la comparaison avec le mur et la porte... je me permets le "ou pas", car une porte même à un espace à même dimension. Mr. Green Mais oui, on pourrait voir ça comme une fusée qui part dans le ciel, qui offre ainsi, une fois dans l'espace, une possibilité de déplacement dans trois dimensions au lieu des "2" apparentes que l'on a en étant sur le plancher des vaches... Oui, je dis "2" apparentes, car personne n'a réussi à voler sans mécanisme ad hoc... même Icare, c'est pour dire...


    Et, juste une question : pourquoi permettre les communications en hyperespace ? (dans Star Wars, ben ils peuvent même pas ! ^_^)


    EDIT : Raaaaah "shunter" ! Que de souvenirs ^^ Pourquoi faire baisser la difficulté ? Plus c'est dur, plus c'est intéressant, non ? J'entends par là, il faut se creuser la tête un peu plus, ce qui est un exercice fort sympathique \o/ (oopah, yay ! Very Happy )
    avatar
    Ephram Einar
    Lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 41
    Localisation actuelle : Nimue
    Mission actuelle : Jouer au guide touristique/Jouer au commandant intérimaire.
    Couleur RP : #80794B
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 17/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ephram Einar le Lun 20 Avr 2009 - 23:53

    Et, juste une question : pourquoi permettre les communications en hyperespace ? (dans Star Wars, ben ils peuvent même pas ! ^_^)

    Pour rendre la com attractive, banane !

    Ou plus sérieusement, car "réunion tripartie" dans lequel tu as participé (quelle mémoire, mes alleux...) est une conversation entre Freya, Konrad et Kallista qui sont chacun en hyperespace.

    on tente de justifier votre sujet.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Lun 20 Avr 2009 - 23:55

    Lorsqu'on est en hyperespace, pour circuler on va dire qu'il faut allumer les réacteurs que l'on utilise d'habitude dans l'espace pour plus de logique. (Ainsi, l'astrogateur est quand même occupé en hyperespace) Sinon, ce serait un peu étrange que le vaisseau bouge tout seul. En fait, l'astrogateur calcul la distance à parcourir en hyperespace pour que, dans l'espace il apparaisse au point voulu.
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ariel McLamb le Lun 20 Avr 2009 - 23:58

    Pas d'accord pour l'énergie pour les ondes en hyperespace, à mon humble avis, c'est la même chose qu'en espace conventionnel, ce qui est emmerdant c'est l'émission/réception, donc les bidouilles des com'girls et com'boys Smile

    Après un temps de latence entre, mouais bof.

    Je pense que laisser comme c'est là ( avec la suppression de la difficulté hyperespace-hyperespace ) est à la fois le plus intéressant sur le plan ludique et le plus simple ^^'
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 0:05

    Ou plus sérieusement, car "réunion tripartie" dans lequel tu as participé (quelle mémoire, mes alleux...) est une conversation entre Freya, Konrad et Kallista qui sont chacun en hyperespace

    Je pensais qu'on n'y était pas encore, en hyperespace... d'où l'interrogation subtile (et je crois qu'on y était pas, Nimue s'est mise en branle après, non ? Quand à Pandore... ouais bon, chaipu ^_^)

    Ouais, ouais, je comprends bien pour la comm'... ça me chafouine un peu, voilà tout... parce que, justement, ça enlève de la difficulté... enfin ce n'est qu'un avis \o/ (Je sens que je vais être le seul à défendre mon point de vue... Yippie \o/ \o/ \o/)
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 0:14

    Valenson Despansy a écrit:Lorsqu'on est en hyperespace, pour circuler on va dire qu'il faut allumer les réacteurs que l'on utilise d'habitude dans l'espace pour plus de logique. (Ainsi, l'astrogateur est quand même occupé en hyperespace) Sinon, ce serait un peu étrange que le vaisseau bouge tout seul. En fait, l'astrogateur calcul la distance à parcourir en hyperespace pour que, dans l'espace il apparaisse au point voulu.

    Je suppose que la propulsion en hyperespace pourrait provoquer une inertie... Je me trompe peut-être, mais, dans ce cas, les réacteurs normaux ne sont pas nécessaires, à part si on veut accélérer et en admettant qu'il est possible d'accélérer dans l'hyperespace... Ce qui me semble compromis, ou du moins inutile, puisque les temps de voyages en hyperespace ne changent qu'en fonction de la distance à parcourir (d'après l'article de Neklas).

    @ Konrad : Non, Nimue se trouve bien en hyperespace quand se déroule la réunion tactique tripartite... Pas Pandore, par contre, il me semble. Nimue est partie avant Pandore, puisqu'elle est partie quasiment immédiatement après avoir reçu le message, alors que Pandore attend une heure avant de partir. De plus, Freya ne pouvait pas savoir qu'on allait sur Mars avant le moment ou De Balras ordonne de passer en hyperespace sur le pont. Donc Nimue est en hyperespace lors de Réunion tactique tripartite.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 0:22

    OK, au temps pour moi... Ca m'apprendra à ne pas tout lire \o/

    Sinon, pour la propulsion en hyperespace, on peut prévoir un moteur annexe, avec une manipulation différente, ce qui donnerait deux casquettes aux astrogateurs, les faisant se diriger le vaisseau dans "deux eaux", non ? Ca ne fait qu'une ligne en plus dans la description, et ça fait travailler ces feignasses de l'astrogation Smile (pour une fois XD)
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ariel McLamb le Mar 21 Avr 2009 - 0:23

    Ben Valenson, après réflexion, j'appuie Lana avec un argument un peu spécieux mais qui vaut ce qu'il vaut ( et je renvoie encore une fois à "admettre" d'Hazel Razz J'aime le TGCM Very Happy ).

    L'hyperespace c'est pas juste un espace différent. C'est pas une autoroute, ou un raccourci. Tu soustrais une ( ou plusieurs, j'ai pas décidé ) dimensions à ton monde habituel. C'est presque un univers parallèle fonctionnant avec ses règles à lui. Alors les propulseurs conventionnels dedans...Y'a des chances qu'ils aient pas beaucoup d'effet Smile

    C'est pas tant une question d'inertie que de "pliage" à mon sens : l'hyperespace, ça veut dire que tu te projettes sur un point du plan, et que tu bidouilles la structure de cet espace simpliste ( sur lequel tu as plus de "pouvoir" ) pour arriver là où tu eux.

    Maintenant, l'astrogateur, il ne se tourne pas les pouces en attendant ! Il doit manœuvrer, dans l'hyperespace. Il doit prévoir ce qui va lui tomber dessus à la sortie. Il doit surveiller si tout se passe bien ( gros lien avec la maintenance : attention aux niveaux d'énergie Very Happy ). C'est sûr, le plus "lourd", c'est les calculs préalables et le moment du saut. Mais de toute façon, si tu t'ennuies, t'auras toujours des calculs d'avance pour repartir de l'endroit où tu vas arriver après que le générateur aie refroidi à faire Smile
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 0:32

    Voué... A vrai dire, je comprend le concept de ce qui se passe du point de vue de l'espace... Mais pas du point de vu de l'hyperespace...
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ariel McLamb le Mar 21 Avr 2009 - 0:40

    Normal, vu que l'hyperespace est bizarre.

    C'est pour ça qu'à mon avis, parler de propulsion dedans, c'est se compliquer la vie pour rien ( en plus ça invalide le super tableau de Neklas qui nous sert de Bible et qui est vachement rassurant, 'fin moi je trouve Surprised ).
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 1:01

    Pour ça, je suis parfaitement d'accord. ^^
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 11:00

    En fait, j'ai énoncé l'idée de l'utilisation des réacteurs car cela serait plus plausible pour le concept de Lana par rapport aux vaisseaux perdus en hyperespace...

    Mais je suis votre idée donc:
    On se trouve dans l'espace conventionnel.
    Phase 1: Activation des générateurs hyperspatiaux pour une entrée en hyperespace.
    On se trouve en hyperespace.
    Phase 2: Navigation par inertie hyperspatiale (vitesse constante et toujours la même).
    On se trouve en hyperespace.
    Phase 3: Activation des générateurs hyperspatiaux pour une sortie vers l'espace.
    On se trouve dans l'espace conventionnel à nouveau.

    Ainsi, le tableau de Neklas est tout à fait juste. Il indique le temps que l'on met en hyperespace de tel à tel point s'il ne nous arrive rien en chemin. Mais, s'il y a quelque chose sur le chemin en hyperespace cela ne peut être qu'un vaisseau puisque pour y entrer il faut un générateur, donc aucune planète ou astéroïde. (sauf si des savants fous ont réussis à amener une planète ou un astéroïde en hyperespace. x) )
    Mais de cette manière c'est un peu impossible de s'arrêter ou de sauver quelqu'un. Cela voudrait dire que les personne qui ont eu les générateurs out au moment où ils devaient les allumer ont dûs continuer jusqu'à ce qu'ils se remettent à fonctionner ou qu'ils soient réparés. Ainsi, ils ont dus se retrouver paumés à je ne sais combien d'années lumières ?
    (A supposer qu'on possèdes un générateur d'hyperespace de secours dans le vaisseau pour ceux qui sont supérieurs aux frégates en taille.)
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ariel McLamb le Mar 21 Avr 2009 - 11:18

    Oui mais qui te dit que l'Univers est vraiment infini ?

    S'il s'agit d'une boule, on peut en faire le tour en ayant l'impression que ça ne finit jamais Smile

    Qui plus est, dans le cas de l'hyperespace, on a "tordu" la structure locale de l'hyperespace pour aller là où on le voulait. Donc on ne se retrouve pas forcément plus loin dans la même direction si on y reste bloqué, on peut très bien se retrouver à faire des tours de manège autour de la destination ( ou dessiner des formes comme les attracteurs étranges de Lorentz... ).
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 11:26

    @ Valenson : Tiens, oui, c'est vrai... Dans la situation que tu as décrite, il sera peut-être possible pour l'équipage du vaisseau perdu de calculer où ils ont pu se retrouver et ainsi prévenir quelqu'un ou repartir en hyperespace, dès qu'ils le peuvent (s'ils le peuvent...).

    Mais pour ceux qui sont coincé en hyperespace...
    Bah, on trouvera un truc. =D

    @ Ariel : Même si l'univers n'est pas infini, il est tout de même très très très grand...

    Par ailleurs, le vaisseau se retrouvera forcément plus loin, dans quelque direction que ce soit, car suivant l'article du codex, le temps de voyage en hyperespace est en relation avec la distance à parcourir.
    avatar
    Ariel McLamb
    Futur commandant - Adonis

    Nombre de messages : 156
    Age : 29
    Mission actuelle : Veiller sur un gamin encore plus gamin que moi. Oui, ça existe.
    Citation : A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire...
    Couleur RP : #aa0033, parce que je le vaux bien.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 14/06/2008

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Ariel McLamb le Mar 21 Avr 2009 - 11:29

    Ouais, mais ça c'est si tout se passe bien.

    Dans le cas un peu particulier de ceux qui se retrouvent vraiment coincés dans l'hyperespace, on peut dire que tout est possible ( et ça c'est cool Very Happy ) : ils peuvent être "condamnés" à tourner en hyperespace autour de leur destination, ou bien arriver à activer leur générateur de secours et apparaître des années-lumières plus loin que ce qu'ils voulaient...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 11:44

    Tout à fait Lana. ^^
    Exactement Ariel, c'est ce que j'ai voulu dire. ^^

    Il me semble qu'on a fait le tour de l'hyperespace... (jeux de mot bidon, comme à l'accoutumée)

    Voilà, je pense que tu peux finaliser ton texte sur l'hyperespace Ariel.

    J'ai trouvé un truc intéressant sur le net qui concorde bien avec nos idées:

    La perméabilité

    L'énergie nécessaire pour faire un saut dépend de la distance à parcourir dans l'hyper-espace et du facteur delta voulu, mais aussi de l'endroit ou l'on part et ou l'on arrive. Sauter et sortir de l'hyper-espace se fait avec plus ou moins de facilité selon la position spatiale. Les facteur qui influent la perméabilité d'un endroit sont mal connus, même si on arrive à les manipuler artificiellement. Certains points de l'espace sont donc des points de saut privilégiés: y aller et en partir demande moins d'énergie. Ces points sont naturellement devenus les nœuds de transport du réseau hyperspatial. (Là ça pourrait permettre aux gros vaisseaux d'économiser de l'énergie)

    Navigation Hyperspatiale

    Durant le saut, toute communication par ondes rayonnement électromagnétiques est impossible. Le seul moyen de communication est un transmetteur hyper-beam. Un des gros problème des sauts hyper-spatiaux est le manque de précision.

    Faire un saut hyper-spatial avec uniquement les coordonnées du système d'arrivée est très dangereux. Si les chances de sortir de l'hyper-espace dans un solide sont très faibles, une mauvaise sortie d'hyper-espace s'accompagne souvent d'un énorme excès de vitesse. Dans certains cas extrêmes, le vaisseau "rebondit" contre notre réalité et refait un saut aléatoire et réapparaît à peu près n'importe où, ou bien il ne réapparaît jamais.

    Pour compenser cela, le navigateur spatial dispose de plusieurs aides: les vecteurs de résurgence, les hyper-balises et les portes.

    Les Vecteurs de résurgence

    Il s'agit d'une sorte de statistique des erreurs de différents vaisseaux pour un système donné. Elles prennent en compte les variations escomptées de la perméabilité de l'endroit. Ces informations doivent être régulièrement remises à jour. Plus un système stellaire est fréquenté, plus les vecteurs de résurgence pour celui-ci sont précis.

    Les hyper-balises

    Il s'agit de dispositifs complexes émettant des signaux hyper-beam particuliers. À partir de ces signaux, un vaisseau peu calculer les différentes perturbations qu'il aura à subir s'il va dans le système ou se trouve la balise, et peut donc les corriger. Si ce système est très efficace, il est abominablement coûteux. On trouve des hyper-balises sur les systèmes solaires très fréquentés.

    Les Portes

    La troisième sont les portes hyper-spatiales. Il s'agit d'immense construction en forme d'anneau qui provoquent une augmentation locale de la perméabilité. Couplé avec des hyper-balises très précises, elles permettent des saut hyper-spatiaux plus précis et plus économiques. Malheureusement les portes sont délicates et chère à la construction comme à l'entretient. Si l'empire Karlan en comptait plus d'une vingtaine avant la guerre stellaire, on en compte plus que six.

    Reste de l'article à:
    Link
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 12:25

    Oui, mais y a des choses qui ne collent pas tout à fait avec ce qu'on a dit, alors ne nous emmêlons pas les pinceaux... Surtout que ce truc entre dans des détails qu'il faudrait expliciter dans d'autres articles... Nan, pour l'article de base sur l'hyperespace, je veux quelque chose de simple et rapide à lire, pour que ce soit à la portée de tout le monde.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 12:52

    D'accord, pas de problèmes. ^^
    (oui effectivement, il y a certaines choses qui ne sont pas bonnes dedans ^^)

    Je pourrai m'en inspirer pour mes RPs ou pas du tout ? (vecteurs de résurgences, etc...?)
    En complément sinon je pourrais faire un article: "Les Bases de l'Astrogation" tout en prenant compte de l'article d'Ariel et de l'Univers de Vivenef pour ne pas faire d'incohérences. Ce serait un approfondissement qui ne serait pas spécialement vital et qui ne concernerait surtout que la section Astrogation.
    Ça évite que chacun invente ses repères pour la navigation.
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 13:12

    Si tu veux... Mais faudra appeler ça autre chose que "les bases", pour pas prêter à confusion...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 13:14

    "Compléments sur l'astrogation" ?
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 29
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Lana Lane le Mar 21 Avr 2009 - 13:58

    Par exemple...

    Contenu sponsorisé

    Re: Les belles, les belles, les belles questions !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 6:25