Tentative de debriefing {#001}

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Tentative de debriefing {#001}

    Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 15:58

    [Voila premier post RP, j'espère que ça va ]

    Pandore venait de passer en hyperespace, non sans donner quelques sueurs froides à la section astrogation, parce que une fois de plus le lieutenant Timothy McAllister avait fait des siennes et que comme d'habitude tout c'était heureusement bien passé. Depuis qu'elle était sur Pandore Rose commençait à se demander si la phrase "Mais non, tout va bien!" n'était pas celle qu'elle avait dit le plus souvent, enfin bref... Jusqu'à maintenant il n'y avait pas eu de problèmes critique et il fallait que ça dure!
    Après avoir rassuré et calmé quelques jeunes recrues qui n'avaient pas vraiment apprécié la prise de contrôle des commandes par leur supérieur un peu foufou, Rose se mit en quête du dit supérieur pour le debriefing et se dirigea donc vers les cabines de l'équipage.

    Seulement pour les atteindre il fallait affronter les terribles couloirs de Pandore! Pour le néophyte il s'agit de couloirs normaux dont l'utilité se résume à permettre une transition rapide entre une pièce A et une pièce B. Mais n'importe quel expert pouvait l'affirmer: l'hypothétique rapidité du passage pièce-couloir-pièce nécessite des sens exacerbés et des réflexes hors du commun. Sans oublier les incontournables règles d'or: "On ne court pas dans les couloirs!" Ainsi que "Si un couloir parait innocemment dégagé c'est qu'il ne l'est pas!"
    Malheureusement pour elle, Rose ne connaissait pas les règles et ne faisait pas non plus partie de l'élite ninja, mais elle travaillait dans l'astrogation. Ainsi il lui suffisait de faire une simple corrélation entre les astéroïdes facétieux et les obstacles surprises pour adapter sa trajectoire et éviter la collision tant redoutée. Elle s'en sortait pas trop mal à ce petit jeu et finit par arriver saine et sauve à sa destination, en fait c'est maintenant que se dessina la vrai difficulté sous la forme anodine d'un intercom.

    Rose inspira et expira une bonne fois pour se relâcher, elle hésita un instant puis appuya avec conviction sur le petite bouton. C'est fou ce désir irrésistible que l'on pouvait avoir pour appuyer sur un bouton surtout lorsque celui-ci avait un avertissement du genre "Danger ne pas appuyer!".

    Bzzzz!

    Oups... Trop tard c'était fait! Rose respira un grand coup et interpella son supérieur d'une voix calme et assurée.
    "Mon lieutenant? Je m'excuse de vous dérangez dans votre... heu... travail..."
    Il aurait été plus juste de dire: élucubrations sans fondements.
    "Mais nous avons besoin de vous pour le debriefing, vous savez pour mon rapport et tout ça."
    Le "et tout ça" voulait dire que le debriefing risquait de déboucher sur une réunion de fait.

    Rose attendit un moment en faisant pianoter les doigts de sa main droite sur son bras gauche, il restait moins de trois heures avant d'arriver sur Mars et elle se demandait si elle n'avait pas tout intérêt à rentrer directement dans la cabine pour voir si le lieutenant astrogateur allait bien, enfin aussi bien qu'il le pouvait.


    Dernière édition par Rose Idunn le Mar 3 Mar 2009 - 22:46, édité 2 fois
    avatar
    Timothy McAllister
    Lieutenant astrogateur - Pandore

    Nombre de messages : 189
    Age : 30
    Localisation actuelle : Je...Je suis à mon poste, metapezpas !
    Mission actuelle : Heu...Je pense qu'on doit aller sur Mars. Hein ? Je...Ouioui, je m'y mets !
    Citation : J'ai vu le futur...On va tous crever ohmerdeohmerdeohmerde jeveuxpasmourir !
    Couleur RP : #00CC00 ...Ben...Oui.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Timothy McAllister le Dim 1 Mar 2009 - 22:35

    Le silence s'installa. Ce n'était pas que Timmy était incapable de répondre à l'interphone, non. Simplement, au moment où Rose avait pris la parole, le Lieutenant de l'Astrogation de Pandore était sur son lit, en position fœtale, en train de se balancer d'avant en arrière. Il était pris de ce que l'on pourrait appeler le "stress post-calculs", qui le renversait souvent, lorsqu'il se piquait soudain de refaire toutes les opérations effectuées, juste pour voir si elles étaient justes.

    D'un autre côté, s'il trouvait une erreur, il était trop tard pour la rectifier, et à part annoncer à tout le monde que dans moins de trois heures ils allaient tous faire l'amour de façon brève mais intensive à un astéroïde, il n'aurait pas grand chose à faire. Mais ça valait quand même la peine de le savoir, histoire de ne pas mourir bête, n'est-ce pas ?

    Toutes ces réflexions fort intéressantes mobilisaient une grande partie des facultés de Timothy, court-circuitant ses maigres qualités relationnelles. En bref, il était dans un stade où il échappait au terme de "légume" du seul fait qu'il n'était vraiment pas comestible, même en rêve.

    Au bout d'un certain temps, toutefois, le génial cerveau de l'astrogateur déconnecta toutes ses activités, et décida de rebooter en mode sans échec. Ce qui lui permit enfin de collationner les données rapportées par ses oreilles notamment. Un débriefing ? Quelle joie ! Heu, non, pas quelle joie, mais c'est sans importance. Timmy se leva comme un seul homme ( d'ailleurs, techniquement parlant, il était un seul humanoïde, même s'il n'était qu'à moitié homme et à moitié shitennô ), et s'arrêta à un petit demi-mètre de sa porte. Le Lieutenant fronça les sourcils, et resta là un court instant, sans rien dire, puis serra ses bras contre lui, comme s'il avait froid. Puis il se décida à utiliser l'organe étrange qui lui barrait la gorge. Des cordes vocales, ainsi que les appelaient certains médecins un peu spécieux.

    " Argloui ? Ouiouioui. "

    Le cerveau de notre héros du quotidien reprit le dessus, et réussit à lui faire parcourir l'immense distance qui le séparait de la porte. À chaque pas, il avait l'impression de parcourir la moitié du chemin, ce qui l'emmenait dans une boucle infinie, exactement comme Achille tentant de dépasser la tortue. Mais Timothy était le summum ( actuel ) de l'évolution, et le paradoxe de Zénon d'Élée n'était que de la rigolade pour lui. Dans un sursaut de témérité, le Lieutenant fit un grand pas pour enjamber l'écart désormais infinitésimal qui le séparait de la porte de sa cabine. Quand il y fut, il tapota négligemment sur le clavier pour en ordonner l'ouverture.

    Et Sésame s'ouvrit, lui laissant apercevoir la charmante Rose qui l'attendait à l'extérieur. Mais Timothy se retourna, croyant entendre quelqu'un qui l'appelait. Une vision le prit soudain. Derrière lui, une sorte de monstre difforme, qui ressemblait à s'y méprendre à un mélange de membres des gens de sa famille, lui faisait un salut amical. Devant l'horreur glauque qui se tenait là - et qu'il était bien évidemment le seul à voir -, le Lieutenant fit la seule chose sensée : il fonça droit devant, pour lui échapper, refermant au passage sa cabine.

    Sauf que droit devant, il y avait sa seconde, et qu'elle n'était pas au courant, elle, qu'il fallait fuir. Renversant donc l'Ase, Timmy se retrouva au sol, avec l'impression que le plancher de Pandore n'avait pas la même consistance que d'habitude. Immédiatement, le grand scientifique qu'il était trouva la ressource nécessaire à une analyse approfondie du terrain. Tactile, d'abord, et Timothy sentit une discontinuité de la matière et de l'altitude à son niveau : il était sur un plateau.

    " Constatation a), matière non métallique. Constatation b), surélévation au niveau de la station évaluatrice. "

    Puis le Lieutenant McAllister se risqua à ouvrir les yeux, et découvrit qu'il se trouvait au milieu de formations vallonnées, qu'il ne reconnaissait pas. Fronçant les sourcils, le métis mit un sacré temps à comprendre. C'est quand ses mains rencontrèrent des cornes que le génie fit le lien. En fait, il était allongé sur sa subordonnée, au milieu d'un couloir de Pandore. Oups.

    Se rejetant contre le mur le plus proche avec une vitesse incroyable, Timothy se roula en boule, et commença à geindre d'une petite voix, avant de se reprendre, grâce à un balancement d'avant en arrière savamment étudié. Sa voix reprit un ton plus "normal" ( si tant est que ce qualificatif ait un sens quand on parle de Timmy ), sans que le balancement ne cesse ou que le Lieutenant ne s'écarte de son mur.

    " Ohmerdeohmerde, désolédésoléjesuisdésolé. "

    Au ton de la voix, Timothy semblait vraiment troublé. Mais ce n'était pas vraiment une grande nouvelle non plus chez lui. Il était troublé bien avant de palper les côtes de sa seconde.

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Invité le Mer 4 Mar 2009 - 0:28

    Le temps commençait à devenir long pour Rose qui eu l'impression d'avoir rejoué l'intégral d'un concerto pour piano en Do majeur, et avec une seule main s-il-vous-plat! Son calvaire prit fin lorsqu'une voix où plus précisément un savant mélange de paroles et de gargouillis se fit entendre.

    " Argloui ? Ouiouioui. "

    Bonne nouvelle! Son cher lieutenant avait l'air plus ou moins réceptif pour le moment et Rose espérait, naïve qu'elle est, que ça allait durer.
    Sur ces pensées, la porte finit par s'ouvrir laissant apparaitre Timothy dans un état que l'on pouvait qualifier d'à peu près habituel, entendons par là tout état que ne se rapproche ni de loin ni de près à Normal. A peine s'étaient-ils vu que le lieutenant astrogateur porta son attention sur quelque chose situé dans sa cabine, sauf que sa seconde ne voyait pas réellement ce qu'il pouvait bien chercher dans un coin à priori vide et il ne valait mieux pas le savoir. Quoique il avait l'air tout troublé d'un coup...

    *Pas bon signe ça...*
    "Mon lieut...? Hé!? Hééééé!!"
    En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire son supérieur venait de se précipiter dehors à la vitesse de la lumière tout en réussissant à refermer sa cabine au passage. Par contre ce dernier avait légèrement oublié sa seconde qui ne tarda pas à faire connaissance avec la dur réalité des couloirs.
    "Aieee!!"

    Évidement Timothy ne s'était pas contenté de renverser Rose, non il fallait qu'il tombe avec elle et plus particulièrement sur elle... Bon il n'était pas certain que le petit génie réalise la chance qu'il avait eue, outre le fait de ne pas s'être faire mal en tombant, ni même la situation gênante dans laquelle ils se trouvaient tout deux. La pauvre Ase attendit donc que le métisse daigne se relever et cesse par la même occasion cette représentation douteuse du rapprochement entre les espèces du Cercle. Seulement le bougre avait l'air de la trouver confortable et ne bougeait pas... Ha si! Ses mains se mirent en mouvement... A ce moment Rose eu un doute sur les intentions de son supérieur et s'empourpra encore plus, mais non tout allait bien c'est juste qu'il devait avoir un peu... beaucoup... de mal à retrouver le minimum de ses esprits.

    " Constatation a), matière non métallique. Constatation b), surélévation au niveau de la station évaluatrice. "
    *Mais qu'est ce que...*

    Rose n'en croyait pas ses oreilles pourtant elle aurait dû s'en douter! Elle lâcha alors un magnifique:
    "Dtsmfsvztplsxvsbgnsnrg!!!"
    Ce qui passé au ralentit et en décalant les phrases imbriquées aurait donné: "Dites faut pas vous gêner!!" et "Mais ouvrez les yeux bon sang!!!"

    Peine perdue... le lieutenant astrogateur ne semblait pas prendre conscience de la jeune femme, jusqu'au moment où il entra en contact avec les cornes de celle-ci. A cet instant précis l'Ase vit une sorte d'étincelle d'intelligence luire dans les yeux de son supérieur et la seconde d'après le voila debout... Et la suivante il était déjà accroupi dans sa position favorite près d'un mur et s'excusa.

    " Ohmerdeohmerde, désolédésoléjesuisdésolé. "

    Pour une fois Timothy n'était pas le seul à être troublé, Rose l'était aussi.

    "Je... c'est pas grave... tout va bien..."
    Et hop une petite croix à rajouter pour la phrase fétiche.

    Aussi tôt dit aussi tôt fait! La jeune femme se releva d'un bond et en pleine forme, limite elle aurait pu rire de sa mésaventure au risque de se replonger dans l'embarras. Hélas le lieutenant astrogateur ne partageait pas la même réactivité que sa seconde et continuait de se balancer inlassablement. Rose poussa un petit soupir... puis ne s'embarrassant pas des on dit elle vint s'accroupir à côté de Timothy, elle savait qu'il était fort nerveux face aux personnes plus grandes que lui et donc le mieux était de lui parler à sa hauteur.

    "Je vous assure, je ne vous en veux pas. Tenez si vous voulez je vous offre une glace après le travail pour oublier tout ça."
    Rose sourit doucement à l'idée de manger une glace qui n'était pas pour lui déplaire et du faire un effort pour la proposer après et pas avant que le boulot ne soit terminé. Elle observait le métisse en attendant sa réaction, il était difficile de le voir comme un supérieur hiérarchique surtout que pour le moment Rose donnait l'impression d'essayer de consoler un petit garçon. Enfin elle préféra se focaliser sur autre chose avant de commencer à s'énerver et posa son regard sur ses cheveux bleus: ils étaient totalement désordonnés mais très beaux... par contre ils devenaient vraiment longs, un jour elle allait devoir les lui faire couper ou le faire elle même... Du bonheur en perspective...
    avatar
    Timothy McAllister
    Lieutenant astrogateur - Pandore

    Nombre de messages : 189
    Age : 30
    Localisation actuelle : Je...Je suis à mon poste, metapezpas !
    Mission actuelle : Heu...Je pense qu'on doit aller sur Mars. Hein ? Je...Ouioui, je m'y mets !
    Citation : J'ai vu le futur...On va tous crever ohmerdeohmerdeohmerde jeveuxpasmourir !
    Couleur RP : #00CC00 ...Ben...Oui.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Timothy McAllister le Sam 7 Mar 2009 - 22:24

    Le regard du Lieutenant était fuyant. C'est tout-à-fait naturel pour une personne dont la santé mentale s'effrite. À vrai dire, c'est même le signe que son esprit n'arrive pas à se fixer sur une pensée bien précise. Rose n'avait pas forcément tout ce fond d'analyse comportementale dans son bagage d'astrogatrice, bien sûr. Mais sa réaction était sans aucun doute la bonne, puisque la présence de quelqu'un qui lui parlait à son niveau apaisa un peu Timothy.

    Disons qu'il s'arrêta de se balancer au moment où la vitesse prise devenait dangereuse. Puis son souffle passa par plusieurs cycles, dont certains extrêmement rapides, comme s'il manquait d'air. Et le silence s'installa, alors que le Lieutenant reprenait une respiration calme et régulière, accompagnée d'un balancement très léger. Mais il ne dit rien, préférant profiter de cet instant, les yeux clos. Ce n'est qu'après avoir repris un tant soit peu de contrôle sur ses pensées emmêlées que Timmy osa prononcer quelques mots.

    " Pas grave...Pasgrave ? "

    Oui, le retour à la réalité était plutôt délicat pour ce cher Timothy. Il faut dire que repartir sur un état d'esprit normal, pour lui, c'était comme se réveiller sevré depuis trois semaines sans traitement de substitution pour un drogué : il avait mal partout, surtout aux cheveux et à ce qui était supposé se trouver en-dessous. Néanmoins, le métis se reprit héroïquement - il y avait une glace à gagner et une charmante subordonnée à sauver, après tout ! Sa voix avait des intonations bizarres, comme s'il changeait d'avis à chaque mot. Mais au moins, le rythme était moins emballé qu'à l'accoutumée.

    " Heu...Le monstre...Dedans. Monstremonstre ! Heu...Nan. Pas vu...Tu l'as...Pas vu ? Monstre ? Le...Monstre ? "

    Les explications fort simples du Lieutenant s'arrêtèrent là, dans un silence de plomb qui tomba avec toute la délicatesse d'un B-17 Flying Fortress qui aurait subitement perdu ses ailes et les moteurs qui vont avec avant d'avoir eu la moindre chance de larguer sa cargaison d'engins de mort. La différence, c'est qu'il n'y eut pas de "boum" à la chute ( forcément, c'était le silence qui tombait ! ).

    Et puis, après un tout petit instant de répit, le cerveau de Timmy se remit en arrêt maladie, sans doute épuisé par la dépense d'énergie nécessaire à rassembler des mots qui avaient un rapport même lointain entre eux. Clignant des yeux en observant Rose, le métis vit défiler sur elle une dizaine de tenues toutes dans des teintes plus ou moins psychédéliques, avant d'avoir un aperçu d'au moins dix futurs différents dans lesquels sa subordonnée finissait par le tuer de manière sacrément inventive ( vous le saviez, vous, qu'un calepin enroulé pouvait servir de couteau ? ).

    En réaction, le courage du Lieutenant ne désarma pas. Une réaction aurait pu être une défense passant par l'attaque. Mais cela manquait de subtilité. Depuis qu'il avait perdu sa santé d'esprit en essayant de faire payer ses crimes à un monstre, Timmy préférait la fuite. Aussi se jeta-t-il à plat ventre dans le couloir, rampant comme un vrai militaire dans son parcours du combattant. Ce n'est qu'après deux ou trois mouvements qu'il se rendit compte que ce n'était pas très rapide, ni même efficace. Alors, un éclair de lucidité le traversa à nouveau ( ce sur quoi la folie de Timothy s'emporta : "C'est pas un moulin, ici !" ). Autant suivre Rose, et essayer de voir ce qui se passerait.

    Se relevant à l'aide du mur, Timothy adressa un sourire resplendissant à l'Ase.

    " Glace ? "

    Après tout, ce n'est pas parce que votre seconde veut vous tuer que vous devez refuser qu'elle vous offre une glace ! L'important, c'était d'être certain qu'elle n'y avait pas innocemment glissé un peu de poison auparavant. C'était, du moins, ce que la partie à moitié folle et à moitié logique de l'esprit du Lieutenant avait conclu. Du reste, la partie "relations publiques" de l'esprit de Timothy aimait bien Rose, qui était mignonne et très gentille avec lui. C'est cet esprit-là qui gagna la bataille acharnée que se livraient les composantes déglinguées de la personnalité de l'astrogateur, et le changement se discerna par un tout petit scintillement dans ses pupilles.

    " Ha ha ha. On y va, Rose ? "

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Invité le Dim 8 Mar 2009 - 23:34

    Ludwin avait suivi Rose quand elle sortit chercher le lieutenant McAllister. Rose avait rassurée la cellule astrogation après l'acte de démence de leur supérieur. Prendre les commandes en manuelle... L'enseigne avait été terrifiée quant aux conséquences, mais heureusement pour eux, jusqu'à maintenant leur génie fol de service n'avait commis aucunes erreurs.

    Arrivées devant la porte de lieutenant, Ludwin resta en retrait par mesure de sécurité, on n'était jamais trop prudent. C'est vrai, elle laissait sa lieutenant se débrouiller seule, mais cette dernière était plus à même de « contrôler » les humeurs de Timothy.

    * Que nous réserve-t-il de nouveau?... *


    Cependant, ce qui se passa ensuite surpris Ludwin. Le lieutenant se jeta sur Rose et les évènements suivants pouvaient se révéler embarassants. Face à tout cela, Ludwin resta coller au mur, surprise et crainte peinte sur le visage. Timothy parla de monstre, Lud haussa les sourcils, puis il se lança dans un savant rampé militaire comme pour fuir, mais quoi... Cela Ludwin ne pouvait le savoir, l'esprit de son supérieur était si tortueux...

    - Mon lieutenant?...
    murmura-t-elle.

    Or, Rose utilisa le mot magique qui sembla calmer leur chef. Glace... Si vous côtoyez le lieutenant McAllister, c'est une des infos à connaître absolument, si vous voulez survivre... Bref, une fois Timothy calmé, Ludwin sortit de son coin d'ombre, prête à suivre ses supérieurs pour la dégustation de glace doublée d'un débriefing. Mais, Ludwin jeta quand même un regard soupçonneux à Tim, s'attendant à le voir retomber dans son état second, et resta du côté opposé à celui du chef. Puis, Ludwin indiqua à Rose par un petit mouvement de la tête qu'elle était prête à les suivre.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Invité le Mer 11 Mar 2009 - 1:43

    Lorsque Timothy réussit à revenir dans le monde réel pour s'assurer que l'incident était bien clos, Rose le lui réaffirma par un sourire ainsi qu'un hochement de tête. Quand à cette histoire de monstre... bien qu'elle partage les croyances Ases, Rose ne croyait pas que son supérieur puisse être continuellement posséder par des esprits à moins bien sur qu'il ne soit hanté par les esprits du passé... Mais de toute façon d'un point de vue purement matériel: comment un monstre aurait-il pu débarquer en plein voyage hyperspatial? D'ailleurs Timothy semblait le réaliser aussi où tout du moins le lourd silence qui suivit ses explications hésitantes pouvait le faire croire.

    Hélas non! Ou peut être que si, mais dans tout les cas il venait surtout de se trouver une raison pour prendre la fuite! Rose était à des années lumières d'imaginer que son supérieur la voyait comme une meurtrière potentielle, en fait le concept même de la violence était déjà difficilement envisageable pour l'Ase... Mais le fou a-t-il réellement besoin d'une raison pour justifier ses actes? Pas vraiment... ce constat poussa Rose à se redresser à la vitesse de l'éclair et de s'apprêter a sauter sur son supérieur avant qu'il ne fasse une quelconque bêtise... Et là elle se rendit compte qu'il rampait, ce qui du coup réduisait l'éventuel course poursuite à trois pas grand maximum.

    Enfin la crise du lieutenant ne dura pas trop longtemps et il se releva pour visiblement encore lutter un moment contre un conflit intérieur avant de finir par être bien décidé à avoir sa glace.
    A ce moment Ludwin réapparu timidement pour les rejoindre lorsque Rose lui confirma d'un signe de tête que tout allait bien (on ne change pas une formule qui gagne!), mais l'enseigne garda tout de même une distance de sécurité vis à vis du lieutenant et laissa l'Ase faire office de garde-fou, ce qui était assurément l'attitude la plus sage à adopter. Par contre Rose n'était pas certaine que Timothy ait vraiment prit conscience de la présence de Ludwin qui avait justement une forte tendance à s'effacer et se faire discrète.
    Mais bon comme tout le monde semblait prêt il fallait en profiter et y aller! Rose lança un joyeux:
    "Allons y!"
    Puis elle commença à guider le petit groupe vers la cantine.

    *alors si je me souviens bien, c'est d'abord à droite...
    puis deux couloirs plus loin à gauche...
    c'est fou j'avais jamais remarqué à quel point tout les couloirs se ressemblent...*

    Comme par hasard, le jour où elle devait se perde était celui où elle serait accompagnée et donc dans l'impossibilité de courir vite fait bien fait pour retrouver un point de repère...
    Évidement il était hors de question pour Rose d'avouer sa légère méprise! Seulement ce n'était qu'une question de temps avant que l'on ne lui fasse remarquer, bref elle se retrouvait de nouveau dans une situation embarrassante...
    avatar
    Timothy McAllister
    Lieutenant astrogateur - Pandore

    Nombre de messages : 189
    Age : 30
    Localisation actuelle : Je...Je suis à mon poste, metapezpas !
    Mission actuelle : Heu...Je pense qu'on doit aller sur Mars. Hein ? Je...Ouioui, je m'y mets !
    Citation : J'ai vu le futur...On va tous crever ohmerdeohmerdeohmerde jeveuxpasmourir !
    Couleur RP : #00CC00 ...Ben...Oui.
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Timothy McAllister le Ven 27 Mar 2009 - 23:20

    [Erf, plus de deux semaines après...Désolé du retard -_-]

    Il était difficile de se représenter ce que ce genre de promenades représentaient pour Timothy. L'avantage, lorsqu'on est complètement siphonné, c'est que le moindre pas se transforme en aventure. Enfermé dans un univers totalement imaginaire avec parfois des relents de réalité, c'est-à-dire dans l'exact inverse de ce que vivent les gens "normaux", qui eux tentaient vainement de s'échapper du monde réel grâce à leur pauvre imagination. S'ils savaient ! Peut-être ne rechercheraient-ils pas avec autant d'ardeur l'évasion tant attendue...

    Toujours est-il que l'aventure avait pris forme ce jour-là. Pour l'heure, le Lieutenant était occupé à suivre bien sagement Rose, tout en jetant des regards discrets à Ludwin : qui pouvait bien être ce personnage étrange qui semblait vouloir du mal au preux chevalier que Tim essayait d'être à ce moment précis ? Difficile de le dire, mais en tout cas, il se promit d'y réfléchir sérieusement. Puis oublia tout aussi sereinement ces pensées, effaçant la présence même de Ludwin de son esprit. C'était un autre des nombreux avantages de la folie : les soucis ne restaient pas longtemps présents. C'était sans doute la chose la plus agréable qui soit.

    Mais si l'état mental de Timmy s'accordait parfaitement à une petite balade, il fallait que celle-ci se termine assez tôt : plus le parcours s'allongeait, plus il y avait le risque de faire une sorte de cauchemar éveillé, où il transposerait ses craintes sur la réalité. Un désavantage notable de la folie, qui démontrait une fois encore qu'on n'a rien sans rien. Et justement, leur promenade dans les flancs de Pandore s'approchait du seuil critique ( qui, il faut bien l'avouer, n'était vraiment pas élevé )...Puis l'atteignit.

    Soudain, Tim s'arrêta, et promena son regard sur les alentours. Alors que, l'espace d'une seconde auparavant, il se voyait encore dans un champ de fleurs aux couleurs pastels qui voletaient dans tous les sens - une image à en faire pâlir de jalousie les plus grands drogués poètes de l'histoire, le décor venait de changer. C'était son intuition qui le lui soufflait, et elle avait rarement raison ( du moins, dans le monde totalement fictif de Timothy. Dans la réalité, c'était fatalement autre chose ). Au lieu du champ paisible, les coursives du vaisseau ressemblaient plutôt à un couloir de la mort. Quant à Rose et Ludwin, elles étaient toutes désignées pour l'Oscar de la meilleure actrice dans leurs rôles de surveillantes l'amenant à l'injection létale. Et le fait que ce genre de pratiques barbares n'existent plus guère que dans des documentaires sur ce qu'avait pu être l'homme sur la Terre ne gêna pas notre métis. Une décharge d'adrénaline fut relâchée dans ses veines délicates.

    Et alors qu'il était quasi amorphe l'instant d'avant, le Lieutenant McAllister se redressa et fonça droit devant, dans une course effrénée contre la ( peine de ) mort. Malheureusement, après quelques pas, Timothy se trouva devant une impasse. La fin du voyage ! Effrayé par cette vision apocalyptique, il fit demi-tour, recroisant Rose et Ludwin, et manquant de les percuter. Il tourna à droite quelques mètres après avoir dépassé ses subordonnées, qui devaient se demander quelle mouche le piquait. Et finalement, Tim s'effondra en tapant sur tous les boutons à sa portée et en pleurs.

    " Pandore ! Y'a les méchants qui veulent me tuer ! Jesuispasfoupasfoujesuispasfou ! "

    Sans le vouloir, Timmy avait notamment déclenché une communication avec une salle indéterminée de la vivenef, salle dans laquelle des éclats de rire lui répondirent, avant que la communication ne se coupe. Mais un des boutons sur lesquels le métis s'était acharné n'était autre que celui qui commandait l'ouverture d'un ascenseur. S'engouffrant dans l'espace qui s'offrait à lui, Timothy se réfugia dans un coin de ce moyen de transport, la tête levée vers le plafond, alors que ses mains actionnaient machinalement une autre série de boutons.

    La porte se referma sur lui, et le Lieutenant se décida à signaler sa présence, sans trop savoir à qui. Le seul fait de se trouver dans l'ascenseur le rassurait, et c'était déjà bien.

    " Aaargh ? "

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Invité le Lun 30 Mar 2009 - 16:53

    Marchant silencieusement derrière Rose, Ludwin ne manqua pas de remarquer les coups d'oeil furtifs lancés par Timothy. Tournant légèrement la tête dans sa direction, elle lui jeta un regard interrogatif et méfiant, se demandant ce que son chef lui voulait. On aurait dit que c'était la première fois qu'il la voyait, pourtant cela faisait déjà un certain temps qu'ils travaillaient ensembles, mais qui pouvait se targuer de comprendre le mode de fonctionnement du chef de la cellule astrogation... Finalement, il se désintéressa d'elle, retournant dans le monde qui était le sien, présuma-t-elle.

    Ludwin suivait tranquillement Rose, pour un petit voyage qui devait se dérouler sans incident, laissant ses pensées vagabonder, quand elle remarqua que ce n'était pas le bon chemin. Il est vrai qu'elle ne sortait pas souvent de son bureau comme elle l'appelait, mais là ce n'était pas la direction de la cantine. Erreur d'orientation parfaitement compréhensible quand on n'était pas familier des couloirs de Pandore.

    - Lieutenant, êtes-vous sûre...


    *Du chemin?* La jeune femme n'eut pas le temps de finir sa phrase que le lieutenant McAllister bondit en avant, comme s'il avait la mort à ses trousses. Ce changement d'attitude fit sursauter Ludwin, qui se colla contre le mur. Mais quelques instants plus tard, Tim faisait demi-tour, manquant percuter les deux femmes.

    - Mais qu'est-ce qui lui prend?
    demanda-t-elle à Rose, même si elle n'attendait pas vraiment de réponse. Il vaudrait mieux le suivre, n'est-ce pas?

    Face aux éclats de folies de leur supérieur, Ludwin ne savait pas trop comment réagir, voilà pourquoi elle préférait que Rose s'en occupe. Cependant, cette fois-ci, l'enseigne n'attendit pas pour emboîter le pas à Tim, tout en tripotant une de ses manches. Les cris de leur chef s'entendaient dans les coursives. Elle se demandait ce que ce dernier allait encore déclencher comme « catastrophe ». Ludwin tourna au coin du couloir, à temps pour voir l'astrogateur s'engouffrer dans un ascenseur.

    Arrivant devant la porte, Ludwin constata que l'ascenseur descendait, mais qu'il n'avait pas encore atteint de destination. Se tordant les mains, elle se tourna vers Rose, un peu perdue avec un sourire incertain flottant sur ses lèvres.

    - Euh... Que fait-on maintenant?


    Question idiote. Elles allaient essayer de retrouver leur lieutenant et de le calmer. Mais, le fait d'avoir poser cette question la calma légèrement. Ludwin imaginait déjà la tête de ceux qui verrait débouler de l'ascenseur, Timothy McAllister, leur cher lieutenant que la plupart des membres de l'équipage jugeait fou à lier.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Invité le Mer 8 Avr 2009 - 0:55

    [Post tardif, désolée]

    - Lieutenant, êtes-vous sûre...

    *Aie!*
    Rose ne pensait pas qu'on allait lui faire remarquer aussi vite qu'elle empruntait un petit détour... enfin le on s'adressait plus particulièrement à Ludwin étant donné qu'il était impossible de savoir ce à quoi pouvait bien penser Timothy. Et pour preuve, l'Ase venait à peine de commencer à se retourner pour répondre à l'enseigne qu'un boulet de canon les dépassèrent à toute vitesse. L'impulsivité du déplacement fut suffisante pour faire voler les cheveux de Rose et lui cacher la vue, mais qu'importe elle savait déjà ce qui se passait et pouvait mettre un nom sur le cyclone qui venait de démarrer. Timmy, parce que c'était bien de lui qu'il s'agissait, repassait déjà dans l'autre sens en manquant de renverser les deux femmes au passage, heureusement Ludwin avait eu la présence d'esprit de se plaquer contre le mur ce qui permit au métis de se faufiler sans créer de nouveaux accidents.

    Génial c'est tout simplement génial! bon il ne faut pas le perdre de vue.

    Tout en remettant rapidement ses cheveux en ordre Rose accompagna Ludwin à la suite de leur supérieur, il n'y avait pas grand chose d'autre à faire pour le moment à part prier peut être. En effet il était inutile de vouloir courir après le lieutenant d'astrogation à moins bien sur de vouloir le rendre encore plus instable et explosif qu'il ne l'était déjà. Hélas la filature prit une tournure inattendue lorsque Timothy trouva refuge dans un ascenseur et faussa compagnie à une escorte que bon nombre de personnes auraient rêvé d'avoir à leurs côtés.

    Rose adressa un petit sourire rassurant à Ludwin tout en appelant un autre ascenseur qui par chance se trouvait déjà à cet étage.
    Parfait!
    Rose attrapa le bras de Ludwin et bondit dans l'ascenseur tandis que les portes s'ouvrait toujours, sans perdre un instant elle força la fermeture des portes et appuya sur tout les boutons des niveaux inférieurs.

    Ne vous inquiétez pas vous avez fait ce qu'il fallait, il devrait retrouver son calmer dans l'ascenseur et comme il a certainement appuyer sur tout les boutons nous devrions pouvoir le rejoindre. Excepté si il n'est pas seul, ça pourrait changer la donne mais j'imagine qu'on pourra l'entendre d'ici...

    Ding!
    Suivant!
    Les portes s'ouvraient à peine que Rose les refermait déjà, sa technique consistait à regarder le plus rapidement possible après Timothy et refaire partir l'ascenseur illico presto vers le bas, ainsi elle estimait pouvoir arriver au dernier niveau en même temps que l'autre ascenseur.

    Une course poursuite en ascenseur c'est complètement dingue même dans les holofilms ça n'existe pas! Enfin nous pourrons toujours aller voir la sécurité pour localiser le lieutenant McAllister de façon plus conventionnel si ça ne donne rien.

    En effet la situation n'allait pas tarder à être clarifiée étant donné que le nombre de niveaux sur les vaisseaux spatiaux se comptent majoritairement sur les doigts d'une main. Mais dans tout les cas il n'y avait pas de risque de finir écrasé sur un astéroïde ou autre joyeuseté, ce qui en soi était suffisant pour pardonner les extravagances de Timothy.

    Contenu sponsorisé

    Re: Tentative de debriefing {#001}

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 16 Juil 2018 - 18:27