Mélody du bonheur [terminé]

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Mélody du bonheur [terminé]

    Message par Invité le Mar 10 Mar 2009 - 11:56

    Nom : Camas

    Prénom : Mélody

    Surnom : Lody

    Age : 18 ans

    Jour de naissance : 31/03/3315

    Sexe : F

    Race : Humaine

    Unité : Pirate

    Profession / grade : Pilote

    Lieu de vie : Adonis

    Physique : Ce n'est certes pas par sa taille que Mélody se fait remarquer. Elle mesure 1,57m au lever pour un poids moyen de 50 kg après le repas. Cependant, elle semble pourvue d'une force relativement développée pour une jeune fille de son âge et il lui arrive parfois (et parfois seulement) de gagner au concours de bras-de-fer . Ce corps aux premier abord frêle et sec lui permet de se mouvoir rapidement mais hélas pas toujours avec grâce... car la gamine est maladroite à un point que vous ne pouvez même pas imaginer dans vos rêves les plus fous. Ses cheveux courts et châtains foncés sont le plus souvent... pas coiffés, c'est-à-dire en bataille de préférence. Lorsque par miracle, elle parvient à se coiffer un tant soit peu correctement, sa coupe ressemble à un carré plongeant. Ses grands yeux marron sont emplis de malice et de joie de vivre communicative. Elle porte des vêtements simples, souvent aux couleurs de l'armée, mais en général, elle prend ce qui lui tombe sous la main.

    Caractère : Alors là, oui, c'est bien par son caractère que la jeune fille se fait remarquer ! Mélody est maladroite au point le plus dangereux qui soit, étourdie et tête en l'air, elle est un danger pour les autres et surtout pour elle-même. Incapable de rester concentrée plus de trois minutes, elle se met en chasse de bêtises à faire pour garder le niveau (de bêtises). Malgré cela, c'est une jeune fille attachante, toujours prête à donner un coup de main (même si cela s'avère souvent...dangereux !). Pas méchante pour un sou, elle transpire la joie de vivre et contamine petit à petit l'équipage d'Adonis. Elle ne s'énerve jamais et est curieuse comme pas deux surtout lorsqu'elle croise le chemin d'une planète, n'étant jamais descendu à terre ou presque. Son plus grand objet de curiosité reste cependant l'ordinateur à personnalité qui contrôle le vaisseau du même nom Adonis. Sa famille ne semble pas lui manquer racontant souvent qu'elle s'amuse plus ici qu'avec eux.

    Don : Copie de rapport du Chef Antilles : « Comme il est mentionné dans le rapport d’admission, Mélody est une pilote exceptionnelle, comme on en voit peu. Elle dépasse déjà Wilson et a tendance à me montrer à quel point je peux devenir vieux et maladroit, c’est dire. Au fil du temps et avec un peu de plomb dans la tête, nul doute qu’elle devienne l’une des meilleures pilotes que la galaxie ait jamais portée. En attendant, l’escadron fait son possible pour éviter qu’elle ne s’éjecte dans l’espace en ouvrant un mauvais sas par distraction sur Adonis… »

    Relations : Mélody s'entend avec tout le monde sur Adonis. Elle court après les nouveaux, fidèle à sa curiosité maladive, voulant tout savoir sur tout et sur tout le monde. Elle considère le commandant Antilles un peu comme un oncle, malgré le fait qu'il l'impressionne. Mais elle l'estime pour avoir accepté qu'elle reste à bord d'Adonis et qu'elle devienne un de leur pilote.

    Histoire : (Minimum de 20 lignes)



    *Petite sortie dans l'espace deviendra grande.*



    Ce jour-là, le ciel était dégagé... Enfin quand je dis le ciel, je parle bien sûr de l'espace car Mélody n'est pratiquement jamais allée sur une planète, elle n'y est même pas née. Ce jour-là donc, elle était à bord du vaisseau familial, un vieux coucou de plusieurs centaines de mètres, avec plusieurs étages, aménagé comme une vraie petite ville, mais lent à en crever et Mélody avait envie d'un peu d'action. L'ordinateur de bord indiquait une météo tout ce qu'il y a de plus agréable pour la journée, et la jeune fille décida de faire une sortie. Elle se rendit dans le hangar et trouva un des vieux chasseurs, machines beaucoup plus petites et sensiblement plus rapide que le rafiot de son père. Elle prépara son départ avec soin, vérifiant tous les réglages de l'appareil et s'installa aux commandes. Elle n'avait pas prévenu sa famille de son plan, puisque de toute façon elle savait qu'ils n'auraient pas émis d'objection. Elle alluma les moteurs et dès que tout fut près, ouvrit le hangar et lança le chasseur dans l'espace à pleine vitesse.

    Ô bonheur suprême ! Ô joie de la liberté ! Pas une astéroïde en vue, pas un météore, pas le moindre petit caillou pour venir ternir son ciel. Mélody baissa le manche et laissa l'appareil piquer du nez pendant plusieurs dizaines de mètres avant de le relever pour le refaire monter en flèche. Tout ça, le sourire jusqu'aux oreilles, le rouge aux joues, le coeur battant d'excitation. Elle remit l'appareil droit et le lança à la vitesse supérieure pour finalement lui faire exécuter un looping plus ou moins parfait, comme le lui avait apprit à de ses cousins pilote amateur. Avec un peu d'entrainement, ses loopings s'avèreront de premier ordre par la suite.

    Avec tout ça, Mélody ne vit pas le temps passer, et à force de monter, descendre, accélérer, freiner, « loopinger » et autres verbes de direction à l'infinitif, elle se retrouva en fin de journée beaucoup plus loin que ce qu'elle avait souhaité et en fait, ne savait plus du tout la direction pour rentrer à bon port. Dans les premières secondes où elle se rendit compte de cet état de fait, elle failli céder à la panique. Mais après réflexion (oui, oui, ça lui arrive en des cas extrêmes), elle trouva cela « cooooool ». La liberté, enfin ! Plus de famille sur le dos, plus d'heure pour les repas, pour le coucher et le lever. Ceci dit, au bout de plusieurs heures, son estomac se mit à gargouiller bruyamment. Elle fouilla dans les caisses à l'arrière et trouva quelques rations de survie, à peine de quoi tenir trois jours, maximum.

    -Bon, pas grave. Je mourrai dans une semaine d'une mort lente et douloureuse, alors autant en profiter !

    Et elle s'installa de nouveau aux commandes du chasseur et continua les loopings et les prouesses de voltige.



    *Dangereuse voltige... ou l'art de manquer de peu un vaisseau pirate*


    Ce soir-là, le ciel était dégagé. Enfin quand je dis le ciel, je parle bien sûr de l'espace, car Mélody n'est pas allée visiter de planète entre temps. Et quand je dis « dégagé », c'est pas tout à fait exact. La jeune fille était en train de traverser un champ d'astéroïdes peu dense, mais suffisamment pour lui causer des problèmes si elle n'avait pas été Mélody. Car Mélody joue avec les astéroïdes comme un chat avec une balle, à la différence près qu'elle ne les touche pas ! Elle fait vriller son appareil, le faisant virer de bord, de droite et de gauche avec la facilité d'un pilote confirmé. Il est vrai qu'elle pilote depuis l'âge de 5 ans, sur les genoux de son père ou de son cousin plus âgé, qu'elle a toujours aimé cela, et qu'elle a piloté seule son premier chasseur à l'âge de 8 ans. Mais passons. L'heure n'est pas à la rigolade, mais à la concentration afin de ne pas s'écraser contre un caillou de cette envergure tel un moustique sur le pare-brise d'un... VAISSEAU !!!

    Dans toutes ses prouesses acrobatiques, la jeune fille n'avait pas fait attention à ce qui se passait autour de son appareil. Et pourtant, sur l'écran radar, une énorme tache verte se tenait en plein milieu des 4 cercles, balayé par le cône régulier de l'ordinateur. Apparemment, le vaisseau en question avait fait une manoeuvre d'évitement d'urgence afin de ne pas écraser l'insecte que représentait le vieux chasseur de Mélody. Lorsque celui-ci fut à son tour stabilisé, elle souffla et lâcha les commandes une fois passé en mode automatique. Mais à peine eut-elle fermé les yeux le temps de reprendre son souffle, qu'un voix se fit entendre dans sa radio.

    -Chasseur inconnu, vous avez une minute pour vous identifier avant d'être supprimé.

    Mélody rouvrit les yeux vivement.

    -Supprimé ? Mais pourquoi ? Elle appuya sur le bouton et répondit. Hé, salut les gars, pourquoi vous voulez me supprimer ? Je suis désolée, je voulais pas vous foncer dessus, j'ai pas fait exprès.

    -Identification erronée. Chasseur inconnu veuillez confirmer avant destruction.

    -Hééé mais non, attendez !!! Je suis Mélody, Mélody Camas et je suis perdue !!!

    Un long silence suivit cette déclaration désespérée. Au bout de quelques secondes, elle vit un sas s'ouvrir sur le côté du vaisseau et deux chasseurs rutilent et flambant neufs ou presque (plus que le sien en tout cas) en sortir et se diriger vers elle. Paralysée par la surprise et surtout impressionnée par les appareils, elle ne bougea pas. La voix dans la radio reprit.

    -Chasseur inconnu. Nous allons vous escorter jusqu'à notre plate-forme d'embarquement. Veuillez coopérer. Tout tentative d'évasion vous sera fatal.

    -Euh... d'accord. Répondit la gamine d'une toute petite voix. Mais détrompez-vous, elle n'avait pas peur. Elle repassa en mode manuel, et lorsque les deux chasseurs furent de part et d'autre du sien, elle remit les machines en route et se dirigea vers la rampe d'embarquement éclairée et rentra dans le vaisseau.


    *Bienvenue à bord.*


    Elle suivit les lumières et stationna son chasseur, puis éteignit les moteurs puis ouvrit le sas. Elle détacha les ceintures, se leva et descendit de l'appareil.

    *Dans quel pétrin je me suis encore fourrée, moi.* Pensa-t-elle. *Bon, pas de panique. Ils ont des bonnes bouilles, ils doivent pas être si méchants.*

    Elle respira un grand coup et s'adressa aux deux hommes qui se tenaient de chaque côté d'elle. Elle prit son sourire le plus sympathique, et dit :

    -Salut. Je suis Mélody. Vous allez pas me tuer dites ? Je me suis un peu perdue en fait. On est où ici ? Et c'est quoi ce vaisseau ?

    Avant qu'elle ait pu terminer son questionnaire, on l'escorta jusqu'à un bureau et se retrouva face à un homme d'une quarantaine d'années, à la carrure imposante. Ça devait être lui le chef.

    Là, il lui posa tout un tas de questions sur son identité, d'où elle venait, et ce qu'elle faisait ici. Il eut apparemment du mal à croire que la gamine qu'il avait en face de lui était capable d'effectuer toutes les figures qu'elle lui décrivait pour éviter les astéroïdes et son expérience du pilotage. Mais quand il lui posa des questions sur sa famille, elle éluda le sujet avec prouesse et ne sembla pas pressée de les rejoindre.

    Il lui proposa finalement de faire un essai en sortie avec un chasseur de son équipage. Mais avant il lui révéla leur identité. Il s'agissait d'un vaisseau pirate du nom d'Adonis, contrôlé par un ordinateur à personnalité du même nom. L'équipage était composé de membres tous originaires d'horizons différents et experts dans leur domaine.

    Une fois l'essai effectué sur le chasseur, le commandant semblant impressionné, décida d'accorder une place à Mélody à bord d'Adonis. Elle n'en revenait pas mais fut ravie.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Mélody du bonheur [terminé]

    Message par Invité le Mar 10 Mar 2009 - 19:43

    Bon, franchement, moi, ça me va, j'ai rien à redire. C'est pas très long, mais suffisant, pour ma part.

    Maintenant, va nous falloir l'avais de Neklas, et de Gilad, vu qu'il a lui même proposé le perso...

    re-bienvenue ici =)
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Mélody du bonheur [terminé]

    Message par Gilad Antilles le Mar 10 Mar 2009 - 20:20

    Pour moi c'est bon! ^^

    Bienvenue chez les Phantom! =)
    avatar
    Neklas Aéris
    Lieutenant tactique - Adonis

    Nombre de messages : 328
    Age : 34
    Localisation actuelle : Sur le pont
    Mission actuelle : Convaincre les autres.
    Citation : Il y a toujours deux tactiques, la bonne et celle de l'armée.
    Couleur RP : #9f1919
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 08/03/2008

    Re: Mélody du bonheur [terminé]

    Message par Neklas Aéris le Mar 10 Mar 2009 - 21:38

    Ok pour moi également !

    Bon jeu !


    _________________
    Toi, mon cher ami

    Tu vas voir ta gueule.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Mélody du bonheur [terminé]

    Message par Invité le Mar 10 Mar 2009 - 21:48

    Merci beaucoup^^

    Contenu sponsorisé

    Re: Mélody du bonheur [terminé]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 16 Juil 2018 - 18:07