Mission #001 - Un message des étoiles

    Partagez
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Mission #001 - Un message des étoiles

    Message par Lana Lane le Mar 31 Mar 2009 - 23:01

    Scénario principal – Mission #001



      Quelques règles à respecter impérativement pour le bon déroulement du scénario [ajoutées le 27/10/09] :
      1. Chaque message posté dans un sujet principal du scénario (en gras dans le tableau) devra être constructif. C’est-à-dire qu’il devra comporter au moins un élément qui fait avancer l’histoire (Exemple : ne vous contentez pas de dire que votre personnage est là et qu’il écoute. Il devra agir ou apporter quelque chose qui permettra une action.).
      2. Les débats tactiques ne devront pas durer plus de 5 messages. au-delà, il faudra prendre une décision définitive. Si vous n’êtes toujours pas d’accord, il faudra en discuter dans ce sujet et quand vous serez parvenus à une décision, le personnage le plus haut gradé (ou possédant la plus haute fonction) du sujet imposera cette décision.





    Message de Lana Lane à Adonis. Enregistrement vocal conservé par l’ordinateur central de la Vivenef Pirate, 21 / 11 / 3333 :

    « Un message ! J’ai reçu un message ! Je pense que la Final Experiment sera heureuse de l’apprendre. Vous devriez venir l’écouter sur place, non ? Je pense que ce n’est pas une plaisanterie, ce doit être important, car je n’ai pas réussi à trouver d’où venait ce message. Et tu sais comme moi qu’aucun système de communication humain, Ase ou Shitennô ne peut… Attends ! Qu’est-ce qui… »


    Fin de la communication.

    Suite à la réception de ce curieux message télépathique de la part de Lana Lane, Adonis, ni aucun autre ordinateur à personnalité ne parvient à la contacter par voie télépathique, comme ils ont l’habitude de le faire. Inquiet, Adonis réclame au commandant pirate Sirano Saffron le droit de se rendre dans le système solaire afin de voir ce qui empêche Lana de communiquer avec lui. De plus, les paroles de l’O.P. rendent la chose encore plus intrigante… N’ayant pas vraiment le choix, le Commandant de la Vivenef pirate doit accepter le départ précipité vers Mars.


    Pendant ce temps, une frégate de l’A.R.I., le Fatalisme, de retour de mission, a reçu l’ordre de faire un passage en espace normal dans le système solaire afin de voir si les pirates d’Adonis sont dans le secteur. Mais lorsque le petit vaisseau s’approche de Mars, ce ne sont pas des pirates que les agents de l’Agence de Répression Interstellaire trouvent… Mais toute une flottille extra-circulaire attaquant les ruines de la colonie martienne ! Se rendant compte que cet étrange ennemi concentre son feu sur le local de Lana Lane, le Capitaine Geri, pourtant Shitennô, tient à intervenir. Il sait qu’ils ne sont pas de taille à affronter tous ces chasseurs, toutes ces corvettes et surtout cet énorme supercuirassé, noirs et luisants, se fondant dans les étoiles… Malgré tout, le Fatalisme fond vers la surface de Mars avec un objectif : débarquer, investir les ruines de la colonie et réactiver ses défenses actives. Malheureusement, presque toute l’équipe se fait massacrer par des drones sphériques. La seule survivante, Sara M. J. Ascroft, agent de seconde classe de l’A.R.I., doit se réfugier dans le local de Lana Lane, impuissante, en proie à des visions curieuses et à des rêves non moins étranges…


    Adonis arrive plus de cinq heures plus tard et doit faire face au même spectacle d’horreur…
    L’équipage pirate parvient à entrer en communication avec Lana Lane par les voies normales. Celle-ci leur explique avec autant de précisions possibles ce qui se passe et comment agir : De toute évidence, Adonis ne pourra venir à bout de cette flottille seul. Il faut lancer un appel télépathique aux autres O.P.. Lana explique que le supercuirassé ennemi a largué un dôme noir sur la surface de la planète dès son arrivée. Il semblerait que ce soit ce dôme qui l’empêche d’utiliser ses dons télépathiques. Mais il pourrait s’avérer qu’il ne s’agit pas de sa fonction première… En tout cas, il faudra le détruire à un moment ou à un autre. Cela dit, il y a d’autres priorités : les boucliers de la colonie faiblissent, ils manquent d’énergie et ils ne tiendront pas d’ici l’arrivée de Pandore ou Nimue, qui se trouvent respectivement à deux heures et huit heures de vol en hyperespace. Il faut réactiver les générateurs de la colonie, les tourelles de défenses, mais aussi porter secours au dernier survivant de l’équipe de l’A.R.I..
    Finalement, les systèmes de communications de la colonie sont touchés par les tirs ennemis et Lana Lane ne peut plus s’adresser aux pirates.
    Adonis prévient les autres O.P. tandis que la première opération de sauvetage se met en place. L’escadrille du Commandant Antilles fait une sortie et se divise en deux groupes. Le premier se charge de faire diversion tandis que le deuxième atterrit sur le sol de Mars. L’équipe au sol pénètre dans le complexe martien. Malgré la présence des drones de combat ennemis, ils parviennent à rallumer quelques générateurs et défenses actives, ainsi qu’à libérer Sara Ascroft. L’opération de diversion est une réussite et tous les chasseurs rentrent dans leurs hangars… Tous sauf un. Cette première bataille se soldera par une perte du côté des pirates. Mais c’est le prix à payer pour la destruction des dix premiers chasseurs ennemis.


    Sur Pandore et Nimue, les choses se précipitent : les deux O.P. préviennent leur Commandant respectif qui décide promptement de venir en aide à Lana Lane et Adonis.
    Pour Nimue, rien de plus facile : le Commandant De Balras se rend sur le pont et ordonne immédiatement le passage en hyperespace. Il réunit ses chefs de section afin de leur parler… Mais son discours sera de courte durée, puisqu’il s’effondre, en proie à une grave hémorragie… Il a tout juste le temps de passer le commandement au Lieutenant Ephram Einar, habituellement chargé des communications. Alors que le Commandant est emmené à l’infirmerie, Ephram Einar parvient à poursuivre son travail, non sans quelques angoisses.
    Pour Pandore, la situation ne vaut guère mieux : suite à la bataille de Dédale, la Vivenef est gravement endommagée. Surprise en pleines réparations, il lui faudra un délai d’une heure avant d’être prête à partir. Quelques réparations et promotions de dernières minutes se font et Pandore part à son tour pour le système solaire…
    Et que dire de Balor ? Il ne peut pas bouger, il ne peut rien faire. En plein désarroi, il hurle sur son commandement. Finalement, le Capitaine Jansen insiste auprès du Commandant Portanares pour envoyer une frégate de reconnaissance près de Mars. Deux heures plus tard, le Caprica appareille pour le système solaire.


    Un premier projet tactique se met en place sur Adonis : le lieutenant tactique Neklas Aéris prépare des chasseurs piégés pour la première attaque conséquente sur l’ennemi. Il est prévu d’utiliser trois chasseurs de chaque Vivenef, de les désosser pour les alléger le plus possible, installer un puissant explosif sur chacun d’eux ainsi qu’une I.A. permettant de les priver de pilote. Le lieutenant tactique met sur le coup les scientifiques de la Final Experiment : pendant que Delphane Brumaire programme les I.A., Zack’en Hadj prépare un explosif. Une équipe de maintenance s’occupe de désosser les trois chasseurs dans le hangar.


    Adonis, pendant les opérations au sol de l’escadrille, doit rester à l’écart s’il ne veut pas se faire attaquer par cet ennemi en surnombre… Pour cela, le Lieutenant tactique pirate Neklas Aéris a placé la Vivenef derrière l’un des satellites naturels de Mars. Seulement, l’orbite de ce dernier les amènes peu à peu en direction de l’ennemi. Au bout de deux heures, il faudra changer de position pour gagner le deuxième satellite de Mars. Pendant cette courte période, la Vivenef se trouvera à découvert. Pour parer à cela, le Lieutenant décide de dévier la course d’un astéroïde afin de l’envoyer sur le supercuirassé noir avec un système de communication pour de perturber les capteurs ennemis. Il règle ses calculs grâce à l’aide du Sous-lieutenant d’astrogation et charge le Capitaine d’escadrille Wilson Khaine de déposer le dispositif de communication. Le pilote s’en tirera avec succès, mais ne reviendra malheureusement pas à la base : en effet, l’astéroïde dévié n’aura pas l’effet voulu. Grâce à ses puissantes armes, le supercuirassé détruit sans problème ce projectile improvisé et une attaque virulente est lancée sur la Vivenef. Elle se défendra bravement, mais subit de terribles pertes : le Commandant Saffron meurt sur le pont et il ne sera pas le seul à succomber à l’attaque. Le hangar est également touché et l’équipe au sol de l’escadrille revient dans les hangars et se retrouve en plein chaos. Malgré tout, Adonis s’en sort bien et gagne sa nouvelle position.


    Pendant leur voyage, Pandore et Nimue se mettent au fait de la situation et les premiers préparatifs commencent en vue de la bataille à venir. Le Lieutenant tactique de Nimue ouvre un canal de communication entre la Vivenef militaire et Pandore, mais il ne tiendra que le temps d’évaluer les dégâts de la Vivenef de contrebande, car les dommages de cette dernière sont trop important pour maintenir la communication alors que Nimue est en hyperespace.
    Sur Nimue, les premières réunions tactiques ont lieu, sur le pont et entre les pilotes de l’escadrille. Sur Pandore, Erwyn Von Drachnar donne ses premiers ordres et le Lieutenant de maintenance, accompagné du Second et du Bosco, commence à désosser trois chasseurs, comme le souhaitait le Lieutenant Aéris d’Adonis.


    Enfin, trois heures après l’arrivée d’Adonis sur place, les premiers renforts font leur sortie en espace normal. Tout d’abord, Pandore se dirige vers la position d’Adonis et entre en contact avec lui. Ensuite surgit le Caprica, envoyé par Balor… Mais une autre frégate apparaît, que le Caprica reconnaît comme un vaisseau de la Flotte, le Sélène


    Dernière édition par Lana Lane le Mar 27 Oct 2009 - 13:43, édité 1 fois
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Mission #001 - Un message des étoiles

    Message par Lana Lane le Jeu 2 Avr 2009 - 15:54

    Les sujets de la mission #001

      Légende

      Sujets principaux
      Sujets secondaires

      Fils directeurs :
      Il faut sauver Lana Lane et Sara Ascroft.
      Pandore, Nimue et Balor à a rescousse.
      Préparons des chasseurs piégés.
      Un astéroïde pour faire diversion
      Le Commandant De Balras est malade.
      Les malheurs de Delphane.
      un nouveau Commandant pour Adonis.


    Chronologie H0 à H1 H1 à H2 H2 à H3 H3 à H4
    Mars Bataille dans le ciel de Mars
    Terrible vue de Mars
    Départ anticipé
    Mission de secours Terrible vue de Mars
    Espace Départ
    L’odyssée d’un furil et de deux gamins
    L’odyssée d’un furil et de deux gamins Aller-retour
    Le départ du Caprica
    L’odyssée d’un furil et de deux gamins
    Arrivée
    Adonis Familiarisons Sirano avec la F.E.
    Mars, Lana Lane et les vaisseaux noirs
    Alerte rouge
    Un gros boom téléguidé
    Téléguidons le gros boom
    Un gros boom téléguidé
    Téléguidons le gros boom
    Des plans sur la comète… I
    Des plans sur la comète… II
    Quand votre cœur fait boom
    Deux enfants qui jouent aux grands
    Retour
    l’escale dans les cales
    Rencontre d’un autre type
    Pandore Petites papouilles
    Un interlocuteur inattendu
    Contact discret
    Collision spontanée
    De passage dans l’antre des hommes virils
    Problèmes métaphysiques
    Besoin d’un coup de main ?
    Faut réviser pour la BAC
    Allons déboulonner du chasseur
    Tentative de debriefing
    Un quart d’heure de politesse
    Allons déboulonner du chasseur
    Le mat du couloir
    Mars et ça repart
    Nimue Entrevue tant redoutée
    Lana Lane en danger
    Réunion tactique tripartite
    Réunion en urgence
    Parce qu’il faut bien parler
    Commandant, c’est pas le moment
    Réunion en urgence
    Retour à la case départ
    Commandant, c’est pas le moment
    L’alcool ne résout aucun problème…
    Balor Le Montagnard Vie de m****

      La date/heure actuelle est Mer 12 Déc 2018 - 13:07