En quête de nourriture... Razzia sur les cuisines....

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    En quête de nourriture... Razzia sur les cuisines....

    Message par Invité le Dim 18 Oct 2009 - 11:21

    Une ombre traversa la coursive. Ludwin se dirigeait vers les cuisines en rasant les murs, répondant d'un petit hochement de tête aux rares saluts que lui adressaient les membres de l'équipage qu'elle croisait. En même temps, ils commençaient à avoir l'habitude de la voir se fondre dans les ombres... Pourquoi se rendait-elle aux cuisines? Bonne question... Tout simplement parce qu'elle avait faim. Vous ne pouvez pas imaginer le stress que peut générer le comportement du chef de la section astrogation. Et manger permettait à Lud de se calmer un peu.

    Arrivée devant les portes de la cantine, elle jeta un coup d'oeil et constata qu'il n'y avait personne.

    - Y'a quelqu'un?
    demanda-t-elle par mesure de sécurité d'une voix timide.

    Mais la puissance de sa voix ne permit pas à sa question de couvrir une grande distance, et donc de parvenir à une quelconque oreille. Alors Ludwin pénétra dans les cuisines, telle une petite souris dans un lieu interdit et s'approcha des plans de travail. L'odeur de la nourriture emplissait les lieux mettant l'eau à la bouche de la jeune femme. Une fournée venait d'être sortie du four, refroidissant tranquillement à la vue de tous. S'approchant, elle s'arma d'un couteau prête à faire un sort au plat se tenant sous ses yeux, mais elle reposa l'ustensile conservant sa main dessus. Il n'était pas dans ses habitudes de venir voler la nourriture dans les cuisines, ce n'était pas bien...

    - Non, non, non, ça ne se fait pas....
    marmonna-t-elle en secouant la tête.

    Elle préférait demander la permission. D'ailleurs, elle s'était attendue à voir au minimum Tallie ou le maître-coq dans le coin... Restant devant le plat, perdue dans ses pensées, elle ne s'aperçut pas qu'elle n'était plus seule...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: En quête de nourriture... Razzia sur les cuisines....

    Message par Invité le Dim 18 Oct 2009 - 14:56

    [HJ : J'ai répondu vite, pas dit que ça dure...]

    Je ne suis plus malade, j'ai repris (enfin pris serait un terme plus exact) le boulot. J'avais pratiquement vu personne depuis que j'étais là, trop occupé à évacuer les ennemis invisibles de mon estomac. J'ai vaguement vu la Naine, un peu... pas fait gaffe. Faudrait que je lui tapote la tête en lui disant « t'as assuré » un jour, ça lui ferait peut être plaisir (peut être qu'elle s'en fout remarque). C'est vrai quoi, elle a tout bossé pendant que nous on pouvait pas. D'ailleurs l'autre gogole, je l'ai jamais revu. Il doit être bien malade, peut être qu'il va claquer. C'est con, j'aurais plutôt cru que ça allait être moi.

    Bref, maintenant que j'ai posé le background de ma vie palpitante, passons à l'action présente : Je suis en train de savourer la sensation du travail bien fait, en fumant une clope. Fumer dans une cuisine ? Même pas peur. En plus c'est pas comme si je cendrais dans la boustifaille, j'suis planqué dans l'ombre à l'autre bout de la pièce. Au pire la bouffe sentira légèrement la nicotine, rien de grave. J'suis sûr qu'ils ont vu pire, ces gens que je connais pas. Et puis bon je les emmerde m...

    AH MON DIEU QUELQU'UN.

    Et ce quelqu'un ne m'a pas vu, dieu merci. La fumée de ma cigarette n'arrive pas jusqu'à elle, vu que je fume dans un petit coin ça reste près de moi et ça pique les yeux. Faudrait que j'arrête un jour, c'est mauvais pour ma paranoïa de me faire détecter à cause de la fumée. J'écrase ma clope rapidement (elle était finie, ça allait) et je considère la nana. Plus petite que moi, elle a pas un bazooka dans la main. Tout va bien. Enfin disons que la menace n'est pas immédiate. En plus elle m'a même pas vue, j'ai bien fait de me foutre entre une armoire en métal et le mur, à un endroit éloigné de la porte d'entrée. J'aime pas cette cuisine, y a pas assez de sortie, si y a vingt cons qui rentre armée, je l'ai bien profond dans l'oignon. Et ça aussi, c'est mauvais pour ma paranoïa.
    Je vois la nana ouvrir la bouche, mais j'entends pas les sons qu'elle fait. Qui qu'elle soit, elle parle pas fort. Et c'était adressé à qui ? Un complice planqué ? Oh putain de merde de pompe à chiottes de bordel de foutre de nonne de manche à couilles, je suis foutu.
    Ou peut être qu'elle parle toute seule, et qu'elle a la dalle, c'est peut être pour ça qu'elle est là. Et puis pourquoi elle voudrait me tuer d'abord ?
    Non, ne soyons pas optimiste, faut mieux être trop prudent que trop mort. Je pose ma main sur mon flingue, peut être qu'en courant assez vite, je bute la fille et l'autre gadjo caché dans un coin que je vois pas. Le problème c'est que si j'le trouve pas dans la demi seconde avant qu'il me grille, je me fait tuer. Putain, j'veux vider mon chargeur dans leurs têtes à ces cons.

    Hey mec, peut être qu'elle a juste faim nan ? Elle serait pas la seule du Cercle à parler toute seule en plus. Y a pas de gonze caché, ça fait trente minutes que tu scrute la pièce comme un abruti tout seul, tu l'aurais vu rentrer. Va lui demander ce qu'elle cherche avant de tout flinguer comme un con.

    Non j'entends pas des voix, j'entends la partie lucide de moi même qui a tout le temps raison, mais que je suis incapable de suivre. Mais pour une fois je vais le faire.
    Je sors de mon coin d'un pas que je veux assuré, et je me dirige vers la nana. Le tout, c'est de pas donner l'impression d'avoir un balais dans le cul, le reste devrait suivre. Mon charisme impressionnant assurera la prise de contact.
    Je constate mieux la scène maintenant : Une petite chose timide et discrète tient un couteau devant ce que je viens de cuisiner et à l'air totalement déboussolé à l'idée de se servir sans demander la permission. Et elle m'a même pas entendu approcher, tellement elle était prise dans son dilemme intérieur. Je l'ai même entendu marmonner « Non, non, non, ça ne se fait pas.... » (c'est pour ça que j'en ai conclu qu'elle avait la dalle et qu'elle osait pas se servir). Pour pas la surprendre de manière trop violente, je m'allume une autre cigarette en faisant bien du bruit avec mon briquet et en faisant grésiller la cigarette en tirant dessus. Si elle est normalement constituée, elle devrait pas sauter au plafond (nan mais ça fait peur les gens qui arrivent dans ton dos comme ça, j'voudrais pas qu'elle me tire dessus à cause de la trouille).

    - Hey, tu peux te servir, j'l'ai pas fait pour décorer... Mais t'es qui ?

    Elle pourrait me dire « le maître de l'univers » que j'aurais pas moyen de vérifier. C'est ça qu'est énervant, on peut pas se fier à des papiers d'identité ou même à la parole, tout se contrefait de nos jours. Je penche la tête sur le coté, pour mieux l'observer. Ben oui, si je la regarde de face comme un homme un vrai, j'en vois que la moitié, vu que j'ai qu'un œil. Ou alors je la vois sur la gauche de mon champ de vision et ça fait bizarre. Donc oui j'ai l'air con la tête tournée vers la gauche et je l'assume totalement. Merci.


    Dernière édition par Chester Acoma le Lun 19 Oct 2009 - 16:50, édité 2 fois (Raison : Syntaxe, orthographe, répétion...)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: En quête de nourriture... Razzia sur les cuisines....

    Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 16:47

    Le son de la voix parvint finalement à Ludwin qui, ne s'y attendant pas du doute, pivota rapidement sur elle-même pour faire face au nouveau venu. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était que le couteau qu'elle avait conservé sous sa main allait suivre le mouvement et s'envoler pour venir se planter entre les pieds de son interlocuteur. Devant cette bévue et le fait d'avoir été surprise devant le plat, le rouge lui monta aux joues et elle commença à balbutier des excuses incompréhensibles. Se rendant compte qu'on ne comprenait rien à ses paroles, elle prit une grande inspiration avant de se parler.

    - Euh désolée, je ne voulais pas... pour le couteau...et pour le plat d'ailleurs... Et c'est gentil à vous de m'autoriser à me servir...


    La jeune femme repris un peu contenance, et observa le jeune homme. Au vu de la couleur des cheveux elle en déduisit qu'il devait être shitenno et ce qui retint son attention fut sa façon de la regarder. Il avait perdu un oeil et pour compenser il tournait la tête vers la gauche. A fixer ainsi l'oeil valide de son interlocuteur, Lud se sentait légèrement idiote, la plupart des gens aurait fait l'inverse. Allez savoir pourquoi elle pensait de cette manière. De plus, elle trouvait que fumer dans une cuisine n'était pas une chose à faire, mais elle n'allait pas commencer à mettre son grain de sel dans un domaine qui ne la concernait pas. Les cuisiniers faisaient ce qu'ils voulaient, tant qu'ils préparaient la nourriture de l'équipage.

    - Je m'appelle Ludwin, et je suis astrogateur
    , finit-elle par déclarer. Et vous, vous être le maître-coq, je présume? Ou un de ses commis?

    A part le nom de Tallie, Ludwin ne connaissait pas celui des autres aides, et il lui semblait avoir entendu dire que le maître-coq était malade, alors qui était ce jeune homme?
    Puis se tournant vers le plat, elle demanda avec un léger sourire.

    - Au fait, c'est quoi?


    L'enseigne n'avait pas beaucoup de connaissance culinaire, et l'odeur qui s'échappait du plat était tout simplement alléchante, alors autant se renseigner auprès d'un expert.

    Contenu sponsorisé

    Re: En quête de nourriture... Razzia sur les cuisines....

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Juin 2018 - 10:21