Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Partagez
    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Message par Newton Guedolphe le Mar 29 Déc 2009 - 21:49

    « Aie ! »

    Newton faillit lâcher son gros panier à linge en sentant de terribles petites douleurs au mollet gauche.

    « Nom de... »

    Chancelant, il essaya de se retourner pour voir ce qui manqué de provoquer sa chute, même s'il savait déjà ce qu'il allait découvrir. Qu'il n'y est personne derrière lui confirma ses suspicions et il leva la jambe gauche avec un soupir blasé.

    « Pancakes... »

    Fermement accroché à sa jambe, Pancakes le regardait. Ou plutôt, Newton devina qu'il le regardait. C'était difficile à dire avec ses yeux qui louchaient, mais l'intendant était prêt à parier que le matou l'observait. Il le prenait certainement pour un mur, comme à son habitude. Newton, le mur à araignée, voilà comment il devait apparaître au chat : un merveilleux support pour grimper. Le pied.

    « T'es con, tu sais.
    -Maow ! »

    Ce fut le miaulement du chat vainqueur qui dégringole tout seul de la jambe de Newt, pourtant presque à l'horizontale. L'intendant leva les yeux au ciel en souriant et Pancakes partit découvrir d'autres murs à escalader.

    Newton put reprendre son trajet tranquillement, le panier à linge toujours dans les mains. Direction la cabine d'Erwyn. Car combat ou pas combat, vaisseaux noirs ou pas vaisseaux noirs, bordel ou pas bordel, pour l'intendant, il n'en restait pas moins de linge à laver. Draps, pantalons, pulls, chemisiers, sous-vêtements... Le linge sale n'attendait jamais, c'était une guerre sans relâche pour les intendants.

    Newton prit une grande inspiration avant d'entrer dans la cabine, priant pour qu'Erwyn n'y soit pas, pour qu'elle soit n'importe où ailleurs, sur le Pont, dans la salle des machines, à l'infirmerie, n'importe où, mais pas ici. Il savait parfaitement qu'il ne pourrait plus l'éviter longtemps et que tôt ou tard il devrait échanger trois mots avec elle, mais quitte à choisir, il préférait que ce soit tard et non tôt.

    Mais le linge, lui n'attendait pas, la penderie d'Erwyn devait être remplie ! Que dirait-elle si elle n'avait plus rien sur le dos ? Elle n'irait certainement pas dans les couloirs en chemise de nuit. Newton n'avait pas le choix : c'était soit les culottes propres, soit ne plus voir Erwyn.

    Finalement, l'intendant entra doucement dans la cabine, le regard fixé sur son panier à linge.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Mar 29 Déc 2009 - 22:15

    La vie de Commandant pouvait se résumer en deux idées : Donner des ordres (avec plus ou moins de décibel) et se noyer dans de la paperasserie. Erwyn avait fini la première partie, maintenant elle coulait dans la deuxième. A peine remis du choc, elle devait à présent concentrer ses petits neurones chéris dans la lecture et la compréhension des hiéroglyphes que ses yeux capturaient… Hiéroglyphes ?

    Erwyn se redressa en poussant un long soupir. Lorsque son dos atteint le dossier de son fauteuil, elle en profita pour se passer une main sur le visage. Mais espérer chasser la fatigue aussi simplement était aussi utopique que de rêver que Pandore puisse être un jour en parfait état. Avec résignation, elle posa son coude droit sur l’accoudoir et y posa sa lourde tête. Elle en avait fichtrement marre de tous ces papiers. L’idée de refiler tout le boulot à son Second lui traversa l’esprit, avant que ce dernier ne lui renvoie la balle en lui rappelant que la rouquine devait certainement crouler elle aussi sous les rapports. Elles étaient vernies.

    Un coup d’œil sur le bord de son bureau pour s’apercevoir que son soutien moral était aussi à sec qu’elle : la bouteille de jus de fruits était pitoyablement vide. Elle servait depuis bien –trop – longtemps de supports à post-it. Erwyn ne se sentit pas requinquer à cette pensée. Elle fit jouer ses muscles endoloris d’avoir été dans la même position pendant un long moment. Faisant craquer ses doigts, elle attrapa le rapport suivant, déposant l’autre sur la pile (plutôt haute) de dossier déjà vu et approuvé. A peine eut-elle lu le titre qu’elle reposa immédiatement la feuille sur son bureau en poussant un juron.

    Ce fut cet instant-là que choisit sa porte automatique pour faire jouer ses vérins et permettre l’entrée d’un individu qui avait visiblement l’accès inconditionnel à ses quartiers. Elle leva un sourcil inquisiteur puisque la personne qui venait lui rendre visite n’avait pas prit la peine de s’annoncer.

    Erwyn désenchanta bien vite en reconnaissant le panier de linge de Newton… et Newton derrière. Non, ca ne serait pas pour tout de suite qu’elle pourrait se défouler sur le premier matelot venu. Certes personnes n’aurait mérité de se prendre une remontée de bretelles injustifiée, mais en même temps, cela faisait tellement de bien.

    « Depuis quand vous ne vous annoncez plus avant d’entrer, mon cher intendant ? » demanda-t-elle.

    Erwyn mélangeait encore – et toujours – le vouvoiement et le tutoiement avec Newton. Mais à sa décharge, il fallait dire que leur relation était un tout petit peu, trois fois rien, compliquée… Cela se révélait toujours compliqué quand vous sautez sur la première occasion de passer vos nerfs (et votre libido) sur votre "innocent" intendant qui eut le malheur de passer dans le coin et de se prendre une porte en pleine poire…


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Message par Newton Guedolphe le Mar 29 Déc 2009 - 23:15

    Ugh.

    Newton eut un bug. Au sens propre. Il s'arrêta, leva la tête, regarda Erwyn, et attendit. Attendit quoi ? De savoir quoi dire, de savoir comment réagir. Il fronça les sourcils, et chercha. Qu'est-ce qu'elle avait la Commandante ? Oh ! Il apportait son linge propre et repassé et elle était pas contente ?! Nan mais elle n'avait qu'a le laver elle-même son linge, aussi ! Pourquoi il ne s'annonçait pas ? Parce que ça n'avait jamais rien changé. D'abord, il était persuadé qu'elle ne serait pas là. Ensuite, la dernière fois qu'il s'était annoncé, elle dormait. Depuis, il ne s'annonçait plus, de peur de la réveiller. Vraiment, Newton était désolé de faire si attention à la santé de la demoiselle. Mille fois pardon.

    Enfin, pour lui, tout ça se résumait par : Ugh.

    Mais "Ugh", ça ne suffisait pas, il fallait une vraie réponse.

    Pourquoi est-ce qu'il ne s'annonce plus devant Erwyn ?

    "Parce que depuis que je sais que vous faîtes du 90 C grâce à ma tâche ménagère qui consiste en laver votre soutien-gorge noir en dentelle -par exemple- à la main avec une lessive douce pour ne pas abimer la couleur, l'eslasthane, le polyester et le polyamide, je pensais naïvement que nous avions dépassé le statut de l'annonce pour passer à celui de la courtoisie." répondit-il d'un ton las.

    Newton n'avait pas dans l'idée d'être méchant, il était juste fatigué de toujours se prendre de vilaines réflexions dans les dents. Merde, entre la lingerie, les pleurs et le baiser, ils ne pouvaient pas avoir des relations à peu près normal ? Nan, madame la commandante le traitait encore comme s'il était n'importe quel larbin...

    "Un simple "Bonjour Newton" aurait suffit, et je vous aurai rendu la pareille."

    Mais Newt-Newt n'était pas n'importe quel larbin. Si Erwyn ne voulait pas s'en faire un pote, elle pouvait au moins le traiter avec respect.

    Voilà, c'était dit. Newton satisfait, il fit un pas décidé vers la partie chambre de la cabine. Puis un second pas, toujours sûr. Le troisième le fut moins. Et enfin, il en était au quatrième alors qu'il était à la table basse, il suspendit sa jambe en l'air. Non, il avait une dernière chose à dire avant d'aller ranger les culottes d'Erwyn.
    Lentement, il posa son pied à terre et mit le panier à linge sur la table basse. Il se tourna vers Erwyn, les sourcils froncés.

    "Si je dois m'annoncer, je m'annonce comment ? Je dis seulement mon nom ou bien j'ai le droit de dire "bonjour" ? Ou alors vous préféreriez que je vous informe seulement de mon statut ?"

    Outre le côté sarcastique de la tirade, Newton se posait réellement la question. Après tout, si à l'avenir il devait réellement s'annoncer pour ramener les petites culottes propres, il voulait au moins savoir comment s'y prendre...
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Mer 30 Déc 2009 - 13:50

    La taquinerie qu'elle avait voulut lancée, dans une veine tentative de se changer d'humeur, tomba aussi à plat que pouvait l'être ses chemises après un passage entre les doigts agiles et expert de Newton. Erwyn rougit délicatement à l'énoncé des connaissances de son intendant en matière de mensurations, et spécialement les siennes. En même temps, ce n'était pas bien difficile quand on pouvait lire l'étiquette de son petit linge à chaque fois que vous l'avez en main. Chose qui arrivait tous les deux jours, environ. La jeune femme toussota pour cacher sa subite gène.

    "Un simple "Bonjour Newton" aurait suffit, et je vous aurai rendu la pareille."

    Erwyn soupira.

    « A croire que je n'ai jamais été douée pour faire de l'humour... » murmura-t-elle pour elle-même. « Bonjour Newton. » lui répondit-il plus distinctement.

    Repoussant son fauteuil de ses deux bras, elle se leva et fit le tour de son bureau. Elle y posa son divin postérieur sur le bord et croisa ses bras. Elle l'observa faire quelque pas avant que quelque chose ne le retienne de quitter les lieux. Comme suspendant son pas, il reposa son pied à terre et déposa le panier de linge sur la table basse. Pour une fois que celle-ci était dégagée, il fallait en profiter.
    Puis le bellâtre se tourna vers Erwyn et elle vit ses sourcils se froncer. Un instant d'inattention la conduisit droit dans un couloir particulier de la Vivenef, pile à un moment précis où un échange houleux s'était transformé en un échange surprenant entre eux.
    Erwyn se força à revenir à l'instant présent et à répondre à la question de Newton.

    « Bonjour, suffira. Je suis désolée si je vous ai froissé. Ce n'était pas mon intention. »

    Sur ces mots, elle s'éloigna du bureau et fit quelques pas.

    « Vois-tu, j'essayais seulement de me divertir. Cette paperasserie aura plus certainement ma peau que tout un bataillon de ces vaisseaux noirs. »

    Elle s'approcha du buffet, dos à son intendant, et se saisit d'une paire de verres propres et d'une bouteille de jus de fruits.

    « Une fois que vous aurez fini ce que vous avez à faire, je vous sers un verre ? » lui demanda-t-elle alors qu'elle présentait la bouteille.

    Un essai de traité de paix au goût fruité, voilà ce qu'Erwyn proposait à Newton. Cela aurait pu être pire, elle aurait très bien pu choisir de passer ses nerfs sur lui, une nouvelle fois, mais elle avait appris qu'il valait mieux se trouver un autre punching ball. Un n'aurait pas autant de répondant que lui.


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista

    avatar
    Newton Guedolphe
    Intendant - Pandore

    Nombre de messages : 69
    Localisation actuelle : Les couloirs de Pandore
    Mission actuelle : Prier pour rester en un seul morceau
    Couleur RP : #76A32C
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Message par Newton Guedolphe le Mer 30 Déc 2009 - 21:33

    Newton commença sérieusement à se poser des questions sur l'alternance entre tutoiement et vouvoiement entre eux deux. Naturellement, lui, il ne pourrait pas dire "tu" à Erwyn si facilement. Il fallait vraiment qu'il se passe quelque chose de pas normal pour qu'il se mette à tutoyer une femme comme ça. Surtout avec la femme.

    "Avec plaisir." répondit-il lorsqu'elle lui présenta un jus de fruit.

    Il décida de mettre ses questionnement dans un coin de sa tête et partit pour la chambre du commandant, panier en main. Ranger le linge était quelque chose que Newton adorait faire. Avec n'importe quel linge. Il trouvait ça juste très agréable. Ranger du propre qui sent bon pour que ça ne traîne pas, que ça reste propre et que ça continue à sentir bon, le pied total.

    Méticuleusement, consciencieusement, Newton commença à placer les vêtements à leurs places. Chemisiers : troisième étagère sur la droite. Pantalon : penderie de gauche. Foulard : boîte ronde sur la deuxième étagère à gauche. Soutien-gorge : tiroirs du milieu. Sans rougir, Newton, sans rougir. Culotte : tiroir du haut. Toujours sans rougir, Newton.

    Autant dire qu'à la fin du rangement, l'intendant était heureux, paisible et rouge comme une tomate. Il faut croire qu'il ne s'y habituerait jamais. Pourvu qu'il y ait des glaçons dans le jus de fruit.

    "Alors... Qu'est-ce que vous proposez ?" demanda Newton en posant le panier dans un coin du bureau.
    avatar
    Erwyn Von Drachnar
    Commandant - Pandore

    Nombre de messages : 429
    Age : 30
    Localisation actuelle : le Pont
    Mission actuelle : Gérer une bataille à venir
    Citation : Search and Destroy
    Couleur RP : #B75217
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 17/07/2007

    Re: Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Message par Erwyn Von Drachnar le Mar 5 Jan 2010 - 17:15

    Après qu'il eut accepté son offre et soit reparti s'occuper de son linge, Erwyn put souffler légèrement. Une bataille d'évitée. Elle posa les deux verres sur la table basse et versa le jus. Profitant de l'absence de Newton, la jeune femme but une gorgée pour se désaltérer. Ensuite, elle s'installa dans son canapé et rejeta sa tête en arrière.
    Bon sang ! Elle n'aurait jamais cru que cela soit aussi pénible que de rester des heures derrière son bureau, dans son fauteuil de Maitre. Mais à l'évidence, elle se trompait. Erwyn jeta un coup d'œil quasi désespéré vers son bureau l'air de dire : « Pitié ! Laisse moi respirer au moins quelques minutes... si ce n'est quelques heures ! Ou sinon, tu vas finir par me tuer à la tâche. » Mais elle savait d'avance que c'était peine perdue. Il faudra bien qu'elle valide les rapports pour qu'ils puissent être enregistrés et pris en compte afin que les modifications du vaisseau s'opèrent dans les règles de l'art. Et puis, comme si son bureau pouvait-il lui répondre...
    Erwyn voulut attraper son verre pour boire une autre gorgée lorsque Newton refit son apparition. Elle fit mine alors de simplement prendre son verre en main. Puis elle leva les yeux sur lui pour le découvrir aussi rouge que son foulard préféré. Qu'est-ce qu'il lui était encore arrivé ?

    « Il fait trop chaud dans ma chambre ? Vous avez l'air d'une écrevisse passé par la casserole de Tallulah...  » demanda-t-elle.

    Il n'y avait rien de méchant. Peut-être juste une formulation maladroite. Encore qu'Erwyn était spécialement douée pour rentrer dans le lard des gens... et pour en payer le prix après. Mais pour une fois, elle avait de quoi se rattraper, si jamais elle en avait besoin.

    Elle prit le second verre de jus de fruits et le tendit à Newton.

    « Tenez. Pour vous rafraîchir. »

    Après avoir bu une gorgée ensemble, Erwyn désigna l'un des deux fauteuils qui se trouvaient en face de son bureau, disposés là afin d'y accueillir d'éventuels invités.

    « Je t'en prie. Installe-toi. »


    _________________
    "Elle était presque aussi engageante qu’une infection rénale avec complications..."
    (c) Kallista


    Contenu sponsorisé

    Re: Le linge, ça n'attend pas. [pv Erwyn]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 6:35