Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:01

    Je commence ma fiche par une présentation « normale », pour qu'on puisse se retrouver dans les données sur Perry sans avoir à relire toute la fiche...
    En revanche, si vous voulez garder un peu le faible suspense de ce qui va suivre, ne cliquez pas sur « Spoiler » Wink


    Spoiler:
    NOM

    Mc Ginley

    PRENOM

    Percival (mais personne ne le sait, tout le monde l'appelle par son surnom depuis toujours)

    SURNOM

    Perry

    ÂGE

    38 ans

    JOUR DE NAISSANCE

    1er janvier 3295

    SEXE

    Masculin

    RACE

    Humain

    UNITE

    Civile

    PROFESSION

    Fondateur des Synthetic Dreams, auteur, compositeur, musicien, chanteur.

    LIEU DE VIE

    Le R.L.S. Legacy, immense vaisseau dont Perry est le propriétaire et qui sert de Q.G., salle de répétition, studio d'enregistrement et hébergement pour le groupe.

    PHYSIQUE

    Perry a de longs cheveux noirs, qui lui tombent jusque sous les omoplates. Il a les sourcils épais, les yeux noirs, et mesure 1m83. Il est relativement élancé, mais si on y regarde de plus près il est peu musclé et sa silhouette tend à mettre en valeur son rythme de vie assez laxiste. Il a toujours un air renfrogné, dans le meilleur des cas, indifférent à tout. En dehors des concerts, il s'habille plus pour le confort que pour l'esthétisme.

    CARACTERE

    Perry est quasiment constamment en colère, à tel point qu'il a fini par aimer ça. Il aime plus que tout constater que ses interlocuteurs son effrayés par ses crises, même si cela accentue encore plus sa rage. Selon son degré d'énervement, il procède à différentes méthodes de relaxation. Du plus calme au plus énervé : bougonner, insulter quelqu'un, détruire un objet, frapper quelqu'un, jouer du piano, jouer de l'orgue. De façon générale, il essaie de se contenter de travailler d'arrache-pied pour se changer les idées. Depuis quelques temps, il essaie de suivre les conseils de son psy, et de compter de un à dix dans sa tête avant de commencer à s'énerver. Manifestement, ça ne fonctionne pas. Plus il est énervé, et plus il est grossier.

    DON

    Perry est littéralement un génie de la musique. Il peut jouer de n'importe quel instrument. C'est un don qu'il a depuis qu'il est tout petit.

    RELATIONS

    Les seules relations de Perry se trouvent sur le R.L.S. Legacy. On peut noter, entre autres, Zephyr Ikaar, qui est en quelque sorte le bouc émissaire de Perry, qui aime l'affubler de prénoms féminins ou d'animaux, et qui se réfère à lui comme au « drag queen ». Il n'est proche qu'avec deux personnes, Philippe Melyah, co-fondateur du groupe et ami depuis qu'ils sont adolescents, et Michelle, sa fille biologique qui fait elle aussi partie des Synthetic Dreams. Cependant, il n'entretient pas de véritable relation privilégiée avec eux, du moins pas au sens où la plupart l'entendent. En ce qui concerne le reste du groupe, dans le meilleur des cas, il les ignore, dans le pire des cas, il leur donne des surnoms assez péjoratifs. Il n'a plus de contacts avec son père, qui était une pointure dans le domaine du show-business, et qui lui a légué une partie de sa fortune pour lancer son groupe, quand il avait vingt ans.

    HISTOIRE

    Perry est le fils d'un des plus grands noms du show-business, John Mc Ginley, qu'on appelle parfois « le découvreur de talents ». Quand il décide de monter un groupe de musique à 18 ans, son père lui donne son aval et lui offre le R.L.S. Legacy. A peu près au même moment, il rencontre Clara, une jeune femme avec qui il se marie et a un enfant. Mais, trop occupé par la gestion des Synthetic Dreams qui viennent de naître, il néglige son couple et ils divorcent aussi vite qu'ils se sont mariés. Leur enfant naît peu de temps après le remariage de Clara, dont le mari reconnaît le bébé. Malgré tout, Perry continue à voir Michelle régulièrement, d'autant plus depuis qu'il a découvert en elle un certain talent musical. Depuis, il l'a recrutée au sein des Synthetic Dreams. Au fil des ans, les Synthetic Dreams sont devenus l'un des groupes phares au sein du Cercle. Perry s'est énormément enrichi grâce au succès fulgurant du groupe, et étant célibataire, il est plus ou moins considéré comme un bachelor par ses fans, pour son plus grand désarroi. Les Synthetic Dreams ont lancé beaucoup de nouveaux talents, car le groupe est toujours très fourni, et peu d'artistes y restent plusieurs années de suite. Le groupe est presque considéré comme une école prestigieuse. C'est Perry qui a la mainmise sur toutes les productions du groupe : il décide qui recruter, qui doit chanter ou jouer sur quelle chanson de quel album, et c'est aussi lui qui organise les concerts. Il a une vision particulière de la musique, qui est selon lui la clé du succès des Synthetic Dreams. Il y a peu de temps, Clara, la mère de Michelle avec qui il n'avait presque plus de contact, est brutalement décédée. Il réalise alors que Michelle est tout ce qu'il lui reste de famille, et il décide de prendre un peu plus à coeur son rôle de père, mais à sa manière... Depuis la mort de Clara, il fait de plus en plus de rêves étranges et effrayants, dans lesquels des voix lui donnent des conseils. Il se sent de plus en plus épié, et le diagnostic provisoire de son psychiatre ne le rassure pas vraiment...


    Dernière édition par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:26, édité 2 fois

    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:05

    Pour chaque « chapitre » de cette histoire, une musique est associée. Je vous conseille de lancer la musique avant de commencer à lire le passage, et d'arrêter la musique avant de passer au chapitre suivant (un post = un chapitre) ou de cesser de lire en écouter la fin de la chanson. J'espère que vous apprécierez Smile


    Un.
    Ça va aller. Je peux me contenir. Je suis pas n'importe qui. C'est pas cet empaffé de Salin qui va m'empêcher de sortir du vaisseau, c'est moi qui vous le dis.
    Deux.
    Je vais l'écouter calmement, et ne pas lui hurler dessus. Il fait son boulot, c'est tout.
    Trois.
    Bon, il faut que je dise quelque chose. Je sens que je deviens écarlate.


    - Salin, laisse-moi passer.
    - C'est hors de question, Perry, il y a assez de paparazzis dehors pour monter une armée ! Si tu sors, ils ne te lâcheront pas d'une semelle, jusqu'au cimetière...
    - Ta gueule et laisse-moi passer !
    - Tu veux qu'il y ait des photos de Michelle et de sa famille en couverture de tous les magazines people du Cercle demain ? C'est ça que tu veux ?

    Tant pis. Ce grand malade de psy croyait vraiment que je tiendrais jusqu'à dix ?

    Rhaaaaaaaaa ! Bordel de merde ! Je sais que défoncer le boîtier de communication du hangar ne changera rien au problème, mais ça fait du bien de se défouler un peu. J'ai mal au poing mais tant pis. Salin n'a pas assez de couilles pour me tenir tête. D'ailleurs j'aime assez l'air effrayé qu'il a à chaque fois que je m'énerve. La plupart du temps, ça m'énerve encore plus. Et là c'est le cas.

    Qu'est-ce que tu regardes ? T'as pas quelque chose à faire ? Ah non, c'est vrai que tu es manager, ce qui veut dire que ton boulot consiste en... En... En...

    Faisons semblant de chercher.

    Oh, mais c'est vrai ! En rien du tout ! Pourtant on pourrait croire que ton salaire soit une justification de ta présence ici, ou même de ton existence, mais non ! Je ne sais même pas pourquoi ni comment je supporte ta présence, malgré le fait que quand tu me parles...

    Ca y est, il est tétanisé, je peux commencer à m'éloigner.

    ... Tout ce que j'entends c'est : "bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla..."

    Ca y est, il est hors de portée. Bon. Mais je suis toujours énervé. Il faut que je me défoule. Tiens, si je tombe sur Ikaar, je pourrais bien lui casser sa petite gueule de drag queen. Mais bon, il est sûrement avec Œil de Mouche, en pleine séance de tripotage mutuel, beurk ! Je vais aller jouer un peu.

    En général, me plonger dans mon travail suffit à me calmer. Si ça ne suffit pas, je m'installe devant un piano. Et si j'ai encore besoin de passer ma colère, j'ai un moyen imparable. Et là, j'en ai vraiment, vraiment besoin. Je m'enferme dans le studio. Je ne veux pas être dérangé.







    Je pose les doigts sur le clavier. Le silence est aussi important que la musique. J'inspire, j'expire... La colère commence un peu à se calmer... Je lève les mains... Et je frappe les touches ! Ma rage résonne dans les immenses tubes en métal, le son sacré emplit le studio. Aujourd'hui, c'est Bach qui porte ma haine, ma déception, et surtout mon infinie tristesse.

    Je n'avais pas beaucoup revu Clara depuis seize ans. Elle n'était ni ma meilleure amie, ni un amour d'enfance, mais elle était mon ex-femme, et elle était morte. C'est seulement quand Michelle m'a demandé l'autorisation de manquer une répétition que j'ai su. Personne ne m'avait prévenu avant. Il faut dire que je ne fais plus partie de sa vie depuis longtemps.

    Je me souviens vaguement de ma rencontre avec Clara. Je devais avoir 18 ou 19 ans. J'avais déjà le projet de monter un groupe de musique avec Philippe, et je passais mes journées enfermé à la bibliothèque, au milieu des rayons "musique". C'était l'époque où je me gavais littéralement de vieilles partitions, dont certaines étaient des reproductions d'antiquités provenant de la Terre. Le simple fait de poser les yeux dessus me rendait fou de joie. Clara aussi passait beaucoup de temps à la bibliothèque et, je ne sais trop comment, nous avons commencé à discuter. Quelques semaines plus tard, on sortait ensemble, un peu moins d'un an après, on se mariait. Au même moment, mon père m'offrait le R.L.S Legacy, un vaisseau immense, qui me servirait de quartier général pour mon futur groupe. Peu de temps après mon mariage, les Synthetic Dreams naissaient, et je n'avais plus assez de temps à consacrer à Clara.

    Quand j'ai compris que je n'étais pas fait pour la vie de couple, et encore moins maritale, c'était déjà trop tard. Clara était enceinte. Nous nous sommes séparés, mais je lui envoyais un peu d'argent, histoire de veiller sur elle, à distance. Bien sûr, l'argent ne fait pas tout, mais j'étais occupé à recruter des musiciens et des chanteurs - et Dieu sait que j'ai dû me retenir d'égorger tous ces incompétents - et je sentais que j'étais déjà sorti de sa vie, comme elle était sortie de la mienne. Je ne cessais de me dire qu'on ne se perdrait pas de vue, et pourtant...

    Clara s'était remariée peu de temps avant d'accoucher, et son mari avait reconnu notre enfant. Mais Clara ne voulait pas cacher à Michelle qu'elle était ma fille, et comme je pressentais qu'elle serait ma seule famille, je ne m'étais pas opposé à ce qu'elle me connaisse. Bien m'en a pris, puisque, très tôt, elle a montré des facultés musicales surprenantes.

    J'ai vu Michelle régulièrement pour parfaire son éducation musicale, et je croisais donc Clara de temps à autres. Je me disais toujours que j'aurais le temps, plus tard, de discuter un peu avec elle... Mais elle avait sa vie, son mari, ses enfants, et Michelle restait notre seul lien. Je me suis donc contenté de m'occuper d'elle. Et maintenant, Clara est morte, et je ne peux même pas aller à ses funérailles. Je ne l'aimais plus depuis longtemps, je ne savais pas grand chose de ce qu'elle était devenue, mais je ne suis pas insensible. Et je regrette de ne pas avoir pu lui parler une dernière fois.

    Rien à foutre, j'irai voir sa putain de tombe !! Je partirai d'ici quelques heures, sans prévenir personne, quand il fera nuit sur Babylone. Il faut que je lui rende un dernier hommage. Oui, mais si Salin a raison ? Si les paparazzis me suivent, et commencent à fouiller dans l'histoire de Michelle ? Bon, il me reste cinq heures... Je vais aller faire une sieste, et j'aviserai ensuite.

    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:06



    Putain de bordel de merde, je tombe !!

    Ah non, je tombe pas, je flotte... Ou bien je vole ? Ces lumières qui tournent autour de moi, c'est quoi ? On dirait des étoiles... J'y vois pas grand chose, tout est tellement sombre... De temps en temps j'aperçois des taches plus claires, et je distingue du mouvement là-dedans, mais qu'est-ce que c'est ? J'en sais rien, mais ça me glace le sang...

    Je continue d'errer, je me sens perdu, et pourtant, on dirait que quelque chose me pousse quelque part, comme si mon errance avait un but... Je sens une présence... Est-ce qu'il y a quelqu'un ? Je n'arrive pas à prononcer un seul mot ! Je sens que quelqu'un m'observe... Qui est-ce ? Où est-il ? On dirait que l'espace se contracte, tout à coup, il va parler, j'en suis sûr ! Je commence à me sentir assez mal...


    NE PENSE A RIEN, VAS-Y, FONCE ! ELLE EST TOUT CE QU'IL TE RESTE, TU LE SAIS BIEN NON ??

    Putain de bordel de merde !!! Haaaa ! C'était qu'un rêve à la con... J'ai dormi combien de temps ? Et merde, ça fait au moins une heure... Bon, une douche, et je vais bosser un peu... Mais bon sang de bois c'était quoi ce rêve de dingue ? Je deviens maboul ou quoi ? C'était bizarre ces étoiles et tout... Et cette voix, franchement, on aurait dit qu'elle venait d'outre-tombe... C'était peut-être un message de mon subconscient pour me dire d'aller voir Clara... Bon, allez, j'ai d'autres chats à fouetter, si je veux passer entre les mailles du filet de Salin, j'ai intérêt à me dépêcher et à être très discret...

    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:06



    Gala-Ctique : Perry Mc Ginley, vous êtes le fondateur des Synthetic Dreams, qui est considéré comme le groupe musical du siècle, comment expliquez-vous un tel succès ?
    Perry Mc Ginley : Je ne me l'explique pas, quand j'ai créé ce groupe, je venais d'avoir 20 ans, je ne pouvais pas imaginer qu'il deviendrait si populaire, et qu'il le resterait aussi longtemps.
    G-C : Il faut dire que vous n'avez pas fait dans la dentelle, et que votre groupe est très singulier, par exemple, pourquoi êtes-vous si nombreux ?
    PMG : Je n'ai jamais voulu me cantonner à deux ou trois membres, parce que chaque personne apporte de l'originalité, une touche personnelle, au travail fini. Chaque artiste donne un peu de son talent sur chaque chanson à laquelle il participe, et priver un album de cette multiplicité de talents le rendrait fade et inintéressant, du moins c'est ce que je pense.
    G-C : Vous êtes connu pour être l'un des célibataires les plus riches, et donc les plus sollicités, de tout le Cercle... Franchement, entre nous, vous avez bien eu quelques aventures, non ?
    PMG : (rires) Non, aucune.
    G-C : Vraiment aucune ? Pourtant, il y a deux ans, on disait que vous étiez très proche de Loonah Myassa, qui a chanté sur plusieurs de vos albums, et qui a subitement quitté le groupe...
    PMG : Non, nos relations étaient uniquement professionnelles, et elle est partie uniquement pour se consacrer à sa carrière solo.
    G-C : Comme à votre habitude, vous démentez toute relation amoureuse...

    Est-ce que tous ces cons de journalistes vont continuer à se focaliser sur ma vie sentimentale au lieu de me parler de musique ? Bordel de merde ! Ce canard est vraiment pourri, si seulement je pouvais ouvrir un hublot pour le balancer par dessus bord ! Allez, la tête du pilote devrait faire une cible assez amusante pour le moment.

    - Aïe ! Mais ça va pas ?
    - Je devrais déjà être sur Babylone, à l'heure qu'il est ! Magnez-vous un peu !
    - Je fais ce que je peux, Monsieur Mc Ginley, mais il faut choisir, c'est soit la vitesse, soit la discrétion !

    Quel imbécile, ce type... Et ces vautours de journalistes, rhaaaaa ! D'ailleurs, d'où est-ce qu'ils sortent que leur réflexion sur mes éventuelles aventures m'ont fait rire ? J'ai dit à ce con d'aller se faire foutre ! Et me ressortir l'histoire de Myassa, non mais franchement... Cette mijaurée qui ne savait pas ce qu'elle voulait...

    On sera pas arrivés avant au moins trois quarts d'heure, alors autant essayer de me rendre présentable... Je m'en plains pas, mais entre nous, à quoi ça sert d'avoir un miroir dans la cabine de pilotage d'un vaisseau de transport commercial ? Enfin bref, voyons voir... BORDEL DE MERDE !! J'ai une de ces gueules ! J'ai les cheveux en pétard et j'ai la trace de l'oreiller sur ma joue gauche... Bon allez, hop, hop, hop, et voilà, mes cheveux sont attachés. Je me demande ce que Clara dirait en voyant qu'ils m'arrivent sous les omoplates... A l'époque elle me disait toujours qu'elle trouvait ça sexy, un type aux cheveux noirs attachés en catogan... Est-ce qu'elle aimerait voir un type de 38 ans, à la mine renfrognée, au teint cireux, aux sourcils broussailleux et toujours froncés et à la silhouette flapie par la malbouffe et le manque de sommeil ? Ça m'étonnerait bien... Elle aurait probablement été plus intéressée par ma fortune. Non, je dis n'importe quoi, quand on s'est rencontrés, elle savait bien que j'étais le fils de John Mc Ginley, le fameux « découvreur de talents »... Elle savait bien que je suis né avec une cuillère en or dans la bouche, mais elle en avait tellement rien à foutre... Ça, c'était génial. Ne plus être approché uniquement pour mon argent, même si les magazines parlent de ma supposée « belle gueule »...

    Et ça y est, mon costume est complètement froissé, j'en étais sûr ! Ça serait jamais arrivé si j'avais pas du prendre ce foutu vaisseau ! J'espère que je croiserai personne, parce que j'ai pas envie qu'on me voie comme ça... Déjà qu'avec mon mètre 83 on me voit bien... J'ai hâte d'être de retour à bord du Legacy et de remettre mon bon vieux jean et une chemise bien confortable... J'ai hâte que tout ça soit terminé...

    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:07



    C'est drôle, j'avais toujours imaginé qu'il devait nécessairement pleuvoir quand on allait dans un cimetière. Je ne m'étais pas imaginé arriver ici sous un soleil éclatant, avec le chant des oiseaux en fond sonore. Au fond, c'est peut-être pas plus mal. On ne vit pas dans un holofilm de fiction. La réalité, c'est ça. C'est ce cimetière désert, cette tombe toute fraîche, et c'est moi juste devant, en train de me demander ce que je fais ici. Pourquoi j'ai voulu venir voir la tombe de Clara ? Je n'avais plus rien à voir avec elle. Excepté, bien sûr, Michelle.

    Je crois que je n'ai jamais eu, et que je n'aurai jamais la fibre paternelle. Je me rappelle avoir lu quelque part que les humains étaient la race la moins affectueuse de tout le Cercle. Je sais pas si c'est vrai, mais ce qui est certain, c'est que je suis certainement le moins affectueux de tous les humains. J'ai toujours vécu pour et par la musique. La musique, c'est mon seul don, mais c'est un don incroyable. Je peux faire chanter tout ce qui passe entre mes doigts ou sur mes lèvres. A chaque fois qu'on m'a présenté un instrument de musique, il me suffisait de le toucher, de le regarder, pour le comprendre, et pour en tirer les plus beaux sons. J'ai appris à composer aussi vite et aussi facilement qu'à parler ou à marcher. Quand je ne me sentais pas bien, quand l'adolescence me désespérait, je m'enfermais quelque part et j'écrivais des chansons, je composais des opéras. Mais personne ne peut aimer que la musique.

    J'ai pourtant fait de la musique ma seule amie, ma seule maîtresse, ma seule mère, ma seule fille. Au fil des ans, j'ai fait le vide autour de moi, et c'est au prix d'efforts incroyables que j'ai recommencé à être un peu sociable. C'est à la fac que j'ai rencontré Philippe et quelques autres passionnés. Aujourd'hui encore, Philippe m'insupporte, comme les autres, mais je pense pouvoir affirmer qu'il est mon ami, et que je suis le sien.

    Quand Michelle est née, et que le mari de Clara a décidé de la reconnaître comme sa propre fille, j'ai eu le pressentiment que, même si elle avait été conçue dans l'erreur, elle aurait une place dans ma vie, même contre mon gré. Au final, je ne suis pas perdant, parce qu'elle est assez douée. J'ai très tôt décidé de lui faire intégrer les Synthetic Dreams, en tant qu'apprentie. Et plus le temps passe, plus je pense que je pourrais bientôt lui accorder le statut officiel au sein du groupe. Son seul problème, c'est qu'elle est convaincue d'être nulle. Si seulement elle arrêtait un peu de s'apitoyer sur son sort, elle serait capable de grandes choses... Elle devrait savoir que je ne choisis pas les membres de mon groupe par hasard. S'ils sont là, c'est qu'ils sont bons.

    Michelle était énormément attachée à sa mère. Enfin je pense. Elle n'est pas seule, elle a encore son beau-père et ses frères et sœurs. Mais puisqu'elle passe la majeure partie de son temps à bord du R.L.S. Legacy, c'est moi qu'elle fréquente le plus. Elle est sous ma responsabilité, d'une certaine manière.

    Je regarde cette plaque de marbre, je lis et je relis le nom de Clara, tout ça me semble absurde, mais peut-être que ce n'est pas pour rien que je suis venu ici. Je ne fais jamais rien au hasard. Cette voix que j'ai entendue dans mon rêve, c'était peut-être bien la mienne. Je me sens étrangement calme, et pourtant triste, seul, debout, sous le soleil de Babylone, conscient que dans la terre, devant moi, repose le corps d'une femme. Je ne peux pas dire que je sais ce que Clara aurait voulu. Mais moi, je sais ce que je veux. Michelle est presque tout ce qui me reste. Je sais que je ne serai pas un père pour elle. Mais je peux au moins être un bon professeur de musique... Je vais rentrer chez moi, sur le Legacy, et je vais la pousser à bout pour faire éclater son talent au grand jour ! Et si ça ne marche pas, tant pis... Je ne sais pas vraiment quoi faire d'autre.

    J'ai envie, j'ai besoin de jouer un peu de piano. Mais il ne faut pas que je traîne ici. Tant pis, le morceau se joue dans ma tête, ça me suffira pour le moment. J'aurais bien voulu jouer quelque chose de moins dramatique, mais c'est vraiment la seule mélodie qui me vienne.

    Je lève les yeux vers le soleil. Ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu. C'est pour ça que tu m'as fait venir, Clara ? Pour que je revoie le soleil ? Pour que je pense à Michelle ? Pour que je cesse de ne penser qu'à la musique ? Allez, t'as gagné, va. J'aimerais bien râler un bon coup, mais t'es déjà loin. J'attendrai d'être de retour pour emmerder un peu Ikaar. Adieu, Clara. J'espère que tu regrettes amèrement d'avoir laissé tomber Michelle.

    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:07



    - Alors, Perry, votre rêve récurrent a-t-il disparu depuis notre dernière séance ?
    - Non, au contraire, maintenant je fais ce rêve presque toutes les nuits. J'ai commencé à écrire une chanson là-dessus, des fois ça m'aide à me débarrasser de mes cauchemars... Mais ça marche pas. J'en peux plus, je passe des nuits affreuses, je suis tellement fatigué que je dois m'y reprendre à deux fois pour composer...
    - Mais je ne comprends pas, vous ne dormez pas assez ?
    - Si, mais je suis tellement... Ah, vous pouvez pas comprendre.
    - Essayez de me l'expliquer !
    - Je sais bien que ça a l'air fou...
    - Mais non, il n'y a rien de fou, expliquez-moi.
    - Eh bien... J'ai peur.
    - Peur ?
    - Oui, au début, je croyais que je me trouvais dans le noir, entouré d'étoiles, mais au bout d'un moment, j'ai réussi à apercevoir d'autres choses... Des ombres qui apparaissent ça et là, et quand je me concentre, j'arrive à voir des choses, des gens, des machines horribles... Je crois que je vois des... Des mondes.
    - Je vous demande pardon ? Des mondes ?
    - Oui, c'est comme si je voyais des mondes futurs, dont certains ont été libres, et fiers, et qui sont plongés dans l'obscurité...
    - Bon, attendez, reprenons depuis le début. Racontez moi le tout dernier rêve que vous ayez fait.
    - Bon, alors c'était la nuit dernière. J'étais de nouveau dans cette espèce de nuit liquide...
    - Liquide ?
    - Ouais, en fait je pense que je ne vole pas dans les airs, mais dans l'eau, parce que quand je lève les yeux, je vois que l'espace se tord comme s'il y avait des vagues... Donc je vole parmi les étoiles, et l'espace est comme infesté par des visions d'autres mondes, et je vois la terreur, je vois la domination, je vois des choses qui dépassent mon entendement... Et c'est là qu'ils me parlent.
    - Ah oui, ces fameuses voix qui vous conseillent...
    - Elles ne font pas que me conseiller, elles me guident ! C'est ça qui me terrifient, ils vivent dans ma tête, ils me parlent dans mes rêves, ils voient tout ce que je vois, et le pire, c'est qu'ils ressentent ce que je ressens... Ils me connaissent mieux que moi-même et ils me disent ce que je dois faire une fois réveillé... La plupart du temps, c'est un homme à la voix rauque et agressive qui me parle, ou alors c'est la voix d'un vieillard orgueilleux, et ces deux-là sont toujours pareils : le premier est furieux, et le second ne parle que de fierté... Il y a aussi une troisième voix, que j'entends de plus en plus, et cette fois-ci c'est une femme à la voix chaude et suave qui murmure des bouts de phrases qui ne veulent rien dire... Quand je me réveille, je note ces bouts de phrase, mais j'arrive pas à comprendre ce que ça veut dire, et pourtant, quand je les lis, je sens une mélodie qui me vient, et ça me paraît clair...
    - Et vous suivez les conseils de ces voix ?
    - Ben au début je trouvais ça con, et puis je me suis aperçu que c'étaient toujours de bons conseils... Alors j'ai commencé à suivre leurs conseils, mais ils ont fini par le savoir, parce qu'ils savent tout ce que je sais... Et ça, ça me fait peur ! Ça me terrifie, vous ne pouvez pas imaginer à quel point !
    - Bon, écoutez, je ne vais pas y aller par quatre chemins : il va falloir vous surveiller de près. J'ai déjà un peu planché sur votre cas, mais ce que vous venez de me raconter me met sur une piste plus précise qu'avant. A priori, je pense pouvoir affirmer que vous ne subissez pas de troubles de la personnalité, ni de syndrome dissociatif. En revanche, dans le meilleur des cas, il est possible que vous ayiez simplement une personnalité encline à l'imagination, c'est-à-dire que vous avez tendance à imaginer beaucoup de choses, à tel point que votre imagination envahit parfois votre vie réelle... Dans le pire des cas, vous êtes probablement au début d'une paraphrénie fantastique. La paraphrénie, c'est une psychose non dissociative qui apparaît la plupart du temps autour de 40 ans, de façon assez insidieuse. C'est une maladie qui, une fois qu'elle est apparue, reste pour toujours. Mais je vous rassure, elle ne représente qu'un très faible handicap social. Cependant, en attendant d'avoir un diagnostique plus sûr, je vais vous prescrire des calmants et des somnifères, pour que vous puissiez mieux vous reposer. Je vous conseille également de faire une sieste d'environ une demi-heure tous les jours pour redynamiser votre rythme de sommeil. Si les rêves persistent, revenez me voir. Si vous expérimentez de fréquentes impression de déjà vu, et que vous avez l'impression d'avoir de courtes pertes de mémoire, revenez me voir tout de suite. Dans le doute,je vous prescris également un IRM, pour être sûr que vous n'êtes pas à l'aube de crises d'épilepsie temporale. Je vous rassure, malgré tout, votre cas est loin d'être désespéré ! Vous n'avez pas à avoir peur.

    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:08



    Merde, merde, merde, merde, MERDE !! C'est pas vrai, mais c'est pas vrai ! Je me sens mal, je me sens mal, il faut que j'aille dans ma chambre ! Ce con a essayé de me dire que je deviens complètement fou ou quoi ? Il croit quoi, que trois pilules vont m'aider à échapper à ces rêves ?? Merde, merde, je veux pas devenir cinglé !

    - Salut ! Tu...
    - Va te faire foutre, Zelda ! Ce connard d'Ikaar me gonfle vraiment ! Ah, ma chambre, enfin, il faut à tout prix que je m'allonge ! Merde c'est pas vrai, j'ai envie de pleurer tellement j'enrage ! Ces gens voient tout, savent tout, ils savent ce que je pense, ce que je ressens ! Je suis sûr qu'ils savent même ce que je pense en ce moment... Vous ne m'aurez pas, charognes ! Tout ça, c'est pas normal, je le sais, mais je me laisserai pas faire ! Et j'irai certainement pas prendre ces foutus médicaments, il faudra m'enfermer et m'attacher pour ça !

    Allez vous en, arrêtez de me hanter ! Ou alors dites-moi, dites-moi pourquoi vous me faites ça !!

    Tiens, c'est pas le papier sur lequel je note ce que la femme me dit ? Qu'est-ce que ça donne, si je traduis en anglais ?... Et si ce passage, je le mets là... Et la nuit dernière, qu'est-ce qu'elle hurlait, déjà ? Ça m'a transi de terreur, je l'avais jamais entendue crier... Ah oui, elle disait :
    «Dehors ! Dedans ! Voilà une lune sans marée !»... Ça n'a vraiment aucun sens, et pourtant, j'ai l'impression que ça en a...

    Now, tell me what you saw
    Tell me what you saw
    There was a crowd of seas
    Inside, outside
    I must have done a dozen each

    It was the height I grew, the weight
    The shell was crushing you
    I've been around a few

    Tell me what you saw
    I'll tell you what to...

    J'ai compris ! Ça y est ! J'ai compris ! La voilà, cette chanson que je voulais écrire depuis la semaine dernière, depuis mon retour du cimetière ! Vite, en studio, j'ai de l'enregistrement à faire... Et demain, Michelle n'aura qu'à bien se tenir !

    J'arrive pas à croire que je continue à suivre leurs conseils... Oh et puis merde, de toutes façons d'ici quelques semaines je vais me faire interner. Rien à foutre, je sais bien où est la vérité.

    Anonymous
    Invité
    Invité

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Invité le Sam 1 Mar 2008 - 18:26

    C'ay fini ? >>

    << on va dire que oui. J'adore ta présentation XD même si j'ai pris cher TT mais j'me remettrai XD
    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:27

    Oui oui, c'est bien fini ^^ Eh oui tu t'en prends plein la figure, puisque j'ai décidé de te nommer souffre douleur officiel de Perry ^^ Désolée, mais il en fallait bien un Wink

    Anonymous
    Invité
    Invité

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Invité le Sam 1 Mar 2008 - 18:30

    Weheeey trow bieeeen jsuis souffre douleur OFFICIEL XD
    *ahem* pauvre tit Zéphychou... (traduction : j'ai peur...) bon, jvai mpréparer psychologiquement ^^'
    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:32

    Prépare toi bien, parce que tu n'es pas au bout de tes peines ! Perry Mc Ginley, génie tyrannique 9432 Perry Mc Ginley, génie tyrannique 393615

    Lana Lane
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 31
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Lana Lane le Sam 1 Mar 2008 - 18:47

    Ah ouaiiiiiiis! Trop bien! Rhooo! Ca va être chouette! ^^

    Bon, bah bienvenue à Perry. ^^ M'en va te valider. ^^
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Invité le Sam 1 Mar 2008 - 18:48

    Bon, baaaah... Re re re re bienvenue !
    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 18:56

    Merci beaucoup !

    Hazel, tu n'as aucun mérite, toi qui fais les stats du forum, tu ne savais même pas combien j'avais de personnages Wink

    (t'as vu j'ai fait une ptite pub pour tes stats Razz)

    Anonymous
    Invité
    Invité

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Invité le Sam 1 Mar 2008 - 19:03

    Han ! Aucun mérite ! Mais en plus, j'ai dit "5, non ?" ça veut bien dire que je le savais !

    Voilà, on veut pas faire de bourde et on s'en prends plein la tête !

    *voie de Calimero*

    C'est vraiment trop injuste !
    Perry Mc Ginley
    Perry Mc Ginley
    Leader des Synthetic Dreams

    Nombre de messages : 40
    Localisation actuelle : Dans les couloirs du Legacy
    Mission actuelle : Aller me défouler sur Salin
    Citation : TA GUEULE !
    Couleur RP : #868c97
    Multi-comptes :
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 01Perry Mc Ginley, génie tyrannique 03Perry Mc Ginley, génie tyrannique 04Perry Mc Ginley, génie tyrannique 05Perry Mc Ginley, génie tyrannique 06
    Perry Mc Ginley, génie tyrannique 07Perry Mc Ginley, génie tyrannique 08Perry Mc Ginley, génie tyrannique 09Perry Mc Ginley, génie tyrannique 10Perry Mc Ginley, génie tyrannique 11
    Date d'inscription : 25/01/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Perry Mc Ginley le Sam 1 Mar 2008 - 19:25

    XD Meuh non Caliméro, c'est pas grave, j'avais juste envie de me venger d'Hazel ^^

    Anonymous
    Invité
    Invité

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Invité le Sam 1 Mar 2008 - 19:36

    Oooooh, ça explique bien des choses ! T'aimerais voir ce p'tit avatar, pas vraiiii ? Bah ça m'encourage à pas te montrer !!
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Bosco - Pandore

    Nombre de messages : 51
    Localisation actuelle : Sur le pont de Pandore
    Mission actuelle : Obéir aux ordres avec le sourire
    Citation : Chalala-chalalan, la vie est si douce pour ceux qui savent la vivre...
    Couleur RP : Violet
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Jan Sanada / Ethan Geetaï le Lun 3 Mar 2008 - 15:17

    Très chouette fiche Perry Mc Ginley, génie tyrannique 783103

    Aaaah, ce bon vieux Cox... Rolling Eyes

    Contenu sponsorisé

    Perry Mc Ginley, génie tyrannique Empty Re: Perry Mc Ginley, génie tyrannique

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Sep 2019 - 20:17