Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Margot Hertzlieb
    Margot Hertzlieb
    Sous-lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 62
    Age : 32
    Localisation actuelle : Sur le Pont
    Mission actuelle : Faire son travail
    Couleur RP : bleu
    Multi-comptes :
    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Erwyn_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Mahat_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margot10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margue10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Autrem11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Byron_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Catyaw11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Simon_10
    Date d'inscription : 09/02/2008

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Margot Hertzlieb le Ven 28 Mar 2008 - 23:52

    Une secousse.

    « Margot. »

    Une autre secousse.

    « Margot »

    Toujours ce même ton neutre.

    « Mmmh. »

    Elle replongea sous sa couette.

    « Margot, lève-toi. Sinon retard. »

    La dite Margot se tourna alors vers la voix. Sortant son nez de sous sa couette, elle la regarda avec un air encore ensommeillé. L’Ase haussa un sourcil et saisit le bord de la couette. La belle au bois dormant savait ce qu’elle s’apprêtait à faire.

    « Non non ! C’est bon ! Je me lève ! »

    L’Ase arrêta donc son geste et se retourna. Margot soupira. Et en un grand mouvement repoussait au loin sa douce et chaude couverture. Le froid l’assaillit aussitôt. Conquérante, elle s’assit sur le bord de son lit et s’étira. Elle ébouriffa ses cheveux courts et se leva.

    Bienvenue dans une journée de Margot Hertzlieb !

    « Bonjour Olvia » salua-t-elle.

    L’ase qui était retournée s’asseoir sur sa couchette lui rendit son salut d’un signe de tête ; elle était occupée à peigner ses cheveux.
    Margot saisit son linge et sortit en baillant. Direction : les douches.
    Elle croisa peu de monde. Normal, vu l’heure qu’il était. 6h03 pour être exact. Ben oui ! Une fois levée, Margot était réveillée. Et il ne lui fallait pas un quart d’heure pour émerger. Cela pouvait être un avantage comme un inconvénient. Imaginez un peu qu’on la réveille au milieu de la nuit pour rien ? Ouaip. C’était pas génial pour se rendormir.

    Deux minutes plus tard, elle poussait la porte de la salle de douches pour femme. S’installant dans une cabine, elle accrocha ses affaires au porte-manteau de la porte et quitta son pyjama qui n’était autre qu’un débardeur et un pantalon assorti.
    On pouvait alors voir que notre nouvelle amie était on ne peut plus… standard. Pas banal non. Mais tout à fait dans les normes. Bien faite de sa personne, Margot avait une silhouette façonnée par les entraînements reçus à l’Académie et bien entendu maintenue par des exercices quotidiens. Oh ! Elle n’avait pas les muscles saillant digne d’un bodybuilder mais elle n’aurait eu aucun mal à lui donner une réponse digne de ce nom si elle aurait eu à lutter face à un tel adverse. Bien qu’elle aurait plus utilisé la souplesse et l’esquive que la force brute.
    De manière générale, elle n’avait rien à envier à qui que ce soit. Elle était bien dans sa peau et ca se voyait. Elle n’était pas chétive mais pas robuste non plus. Ses membres étaient parfaitement équilibrés, sans démesure ni rien. Ses mains n’étaient pas calleuses comme aurait pu l’être celles d’une mécanicienne mais plutôt fines, se terminant par des ongles coupés courts. Beaucoup plus pratique pour taper sur un clavier. Et puis les ongles longs n’étaient pas réglementaires.

    Ces mains ouvrirent les robinets faisant couler l’eau chaude sur son visage. Elle ferma ses yeux noisette et savoura l’instant. Ce moment où vous sentez la chaleur parcourir tout votre corps en partant de la tête. Elle se retourna et leva son menton un petit peu carré quand même pour une femme. L’eau ruisselant sur son nez ni trop long ni retroussé, elle passa ses mains sur son visage et plaqua sa courte chevelure châtain en arrière. Ses lèvres s’entrouvrirent et laissèrent échapper un soupir de bonheur…

    Elle termina de se laver et par la même occasion de se réveiller totalement. Elle se sécha rapidement, secoua sa crinière pour faire partir les dernières gouttes d’eau et enfila son uniforme. Il était vert sombre... presque bouteille… Elle noua sa cravate noire avec dextérité. Puis elle finit de boutonner sa veste, ses galons de sous-lieutenant brillaient sous la lumière des néons de la salle. Dernière touche, elle fourra ses mitaines noires dans les poches de son pantalon.
    Satisfaite de sa présentation, elle quitta les lieux.

    Elle retourna dans sa chambre déposer son pyjama. Olvia était toujours là, comme si elle l’attendait.

    « Tiens ? Je te croyais déjà partie… »

    « Message pour toi. Aimerai vous voir avant départ. Lieu habituel. Affections. »

    Olvia avait cette petite habitude de rapporter les messages à leur essentiel. Cela faisait un peu morse. Il y en avait qui avait du mal à quitter leur boulot et qui le ramenait à la maison. Olvia, elle, elle vivait son travail…

    « Entendu. Merci Olvia. Comme d’habitude hein ? »

    « Message effacé. » lui répondit-elle avec un mince sourire entendu aux lèvres.

    Prêtes, elles sortirent toutes deux de la chambre. Après un rapide tour au mess pour prendre un petit-déjeuner, elles firent un bout de chemin en direction de leur affectation respective, sans mot dire. L’ase n’était pas bavarde de nature et Margot était occupée à s’imaginer son rendez-vous. Au moment où elles allaient se séparer, notre sous-lieutenant la rappela :

    « Olvia ! Il faudra que tu me fasses un sac de ce dont tu as besoin pour que j’aille le porter à la laverie avec le mien. C’est mon tour, il me semble. »

    Olvia hocha de la tête, un petit sourire aux lèvres. Depuis le temps qu’elles se connaissaient, Margot en déduit que celui-ci de sourire signifiait : « Bravo ! Tu t’en es souvenu. Entendu. Je te ferais ça quand j’aurai un moment. »

    Elles se séparèrent. L’ase se rendit en salle de communication rejoindre ses collègues officiers. Margot, quand à elle, aurait du aller sur le Pont mais elle prit le chemin du Hangar. Au détour d’un croisement, elle vit une silhouette se glisser dans un couloir un peu plus étroit que les autres. Cette silhouette, elle l’aurait reconnu entre mille ! C’était lui ! Margot prit la même direction que lui sans changer son allure, comme si c’était là qu’elle voulait aller depuis le début. Après tout, à 27 ans, on avait suffisamment de sang froid pour ne pas courir après un homme, sachant pertinemment qu’il était en train de vous attendre. Elle s’engouffra à son tour dans le couloir…

    Quelques instants plus tard, elle en ressortit un peu plus… guillerette. Et cette fois-ci elle se dirigea réellement vers le Pont. Elle se mit à siffloter un vieil air militaire assez entrainant et salua quiconque croisa son chemin. Oui, elle entretenait une liaison avec un membre de l’équipage. Et alors ? Ils étaient des êtres humains non ? Pas des robots sans cervelle (euh… sans IA) qui ne ressentirait aucune émotion... dont la solitude et l’amour. Et puis franchement, enfermer dans ce vaisseau à tourner en rond comme un poisson rouge dans son bocal, il ne fallait pas trop compter sur le fait que toutes les personnes à bord suivrait au pied de la lettre le règlement. (Sauf des dingues un peu trop coincés) et puis leur Commandant n’était pas trop sévère alors bon… Mais il fallait quand même faire attention. On ne savait jamais…

    Enfin, elle déboula sur le pont. Passant à côté du fauteuil du Commandant, elle alla à la console de communication relever l’officier de quart.
    Après les formules d’usage, le militaire sortit et Margot s’installa à sa place. Elle prit ses aises sur son fauteuil. Et comme à chaque fois qu’elle prenait son poste, elle sortit ses mitaines de ses poches, les enfila en les faisant claquer sur son poignet. Joignant ses doigts devant elle, elle fit craquer ses jointures. Chose que sa mère insupporte. Et enfin se mit à tapoter sur son clavier.


    Dernière édition par Margot Hertzlieb le Sam 29 Mar 2008 - 0:28, édité 1 fois
    Margot Hertzlieb
    Margot Hertzlieb
    Sous-lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 62
    Age : 32
    Localisation actuelle : Sur le Pont
    Mission actuelle : Faire son travail
    Couleur RP : bleu
    Multi-comptes :
    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Erwyn_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Mahat_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margot10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margue10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Autrem11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Byron_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Catyaw11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Simon_10
    Date d'inscription : 09/02/2008

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Margot Hertzlieb le Ven 28 Mar 2008 - 23:53

    Première chose à faire : saluer son supérieur direct. Cet étrange loustic avait franchement du mal avec les contacts ordinaires que les humains ont entre eux. Lui avait tendance à se réfugier derrière ses écrans d’ordinateurs et autres machines pour communiquer. Margot ouvrit donc une fenêtre et entama les salutations d’usage.

    «- Bonjour Lieutenant. Comment s’est passé votre quart ? Vous ne vous êtes pas trop ennuyé ? »

    « - Bonjour Hertzlieb et bienvenue dans le joyeux petit monde de la communication… Où ça fait bip, bip, bip, bip, bip, bipbip… Heureusement, des fois, ça change avec un triple bip… Encore qu’on a de la chance, on a un joli bip ! Je veux dire, ça pourrait être un beeeeeup qui nous déchirerait les tympans, mais non ! C’est un biiip léger et chantant, qui sonne doucement à nos oreilles… Franchement, vous pensez quoi de ces bips vous ? »

    A vrai dire pas grand chose... Mais ce n'était pas le genre de chose à dire à son supérieur alors bon. Voyons voir ce qu'on pouvait tirer de ces bips.

    « Et bien, ma foi, ils sont tout ce qu’il y a de plus charmants pour nos outils de travail. (Nos oreilles) Dois-je en conclure qu’il n’y a rien à signaler ? A moins que ce triple bip n’ait une signification particulière ? »

    " -Et biiiiien, en cette douce et merveilleuse continuelle nuit...

    Tiens, d'ailleurs, vous avez toujours notion du temps vous ? Je veux dire, moi, que ce soit toujours la nuit dehors, j'ai tendance à me mélanger un peu.

    Les lumières artificielles, c'est bien, mais tout de même... Encore que, pour ce qui est niveau sommeil, on ne peut pas vraiment dire que ce soit grandement dérangeant dans mon cas.

    Je veux dire, j'ai un sommeil très particulier quelque part...

    Je n'ai pas vraiment besoin de dormir beaucoup.

    Ah, mais on s'en fiche un peu de tout ça !

    Revenons à l'essentiel.
    »

    Ah. Enfin…

    « -Les nuits continuelles donc. »

    Argh !

    « -D'un coté, je trouve ça très bien, les nuits continuelles. Dès qu'on le désire, on peut voir les étoiles. C'est bien les étoiles, j'aime beaucoup ça ! Et vous, vous en pensez quoi ? Franchement, je trouve que c'est très reposant. »

    « Euh…»

    « -Comme regarder les fleurs ! C'est très joli les fleurs ! J'ai jamais été doué avec les fleurs par contre... je dois dégager une sorte de magnétisme qui fait que les fleurs ne sont pas mes amies. Enfin, l'avantage d'être à Nimue, c'est qu'on a un magnifique jardin !

    Et que je ne m'en occupe pas.
    »

    Encore heureux …

    « -Car d'ici que je m'en occupe, Nimue aurait vite un désert à la place d'un jardin. »

    Au moins, il est lucide…

    « -Ça me fait penser...

    Vous êtes déjà allé sur Troie ?

    Ah, c'est drôle, maintenant, les voyages entre planètes sont largement facilités, et pourtant, je n'y suis jamais allé ! Je sais pas trop quoi en penser... C'est vrai !

    On peut le dire, j'ai quand même la peau pâle.

    Je ne doute pas que nos crèmes solaires sont de nos jours bigrement efficaces, mais même.

    Je crains les coups de soleil.

    Bon, en même temps, sur un vaisseau, on n’en craint pas beaucoup, des coups de soleil ! C'est admirables ces lumières artificielles finalement...
    "

    " - C'est bien, on en revient presque au début... Je disais donc, qu'est-ce qu'il s'est passé avec ces triples bips ?" redemanda-t-elle en changeant la taille et la couleur de son traitement de texte afin de capter son attention.

    " - Quels triples bips ?"

    Triple buse ! Grand moment de solitude... Enfin bon, c'est ce qui fait les joies du métier.

    "Je parlais des triples bips que vous avez entendu pendant votre tour de garde..."

    " - Ah ouiiiii ! Les triples bips ! Ah, bin, non, y'en a pas eu. Mais ça vaut toujours le coup d'espérer...

    Ne dit-on pas que l'espoir fait vivre ? C'est vrai quelque part !

    Encore que de souvenir d'homme, je ne me souviens pas avoir connu de grand moment tragique qui aurait pu faire que ma seule et unique envie de vivre aurait été l'espoir.
    "

    "-Oui. D'accord. J'ai compris, Mon lieutenant."

    Elle fut tentée de rajouter que son espoir à elle fut qu'il s'en aille se reposer dans sa cabine. Il en avait apparemment fichtrement bien besoin. Pour reprendre ses termes. Mais il devait encore rester là pendant une heure... qui s'annonçait comme toutes les heures qu'elle passait en poste avec cet étrange énergumène : des plus instructives... en quelque sorte...

    " - MON lieutenant ! Youuuuuuuu ! Ce pronom possessif, c'est... touchant ! Ah, oui, vraiment, très touchant !

    "-Erm... En fait, le Mon est un diminutif pour Monsieur... Lieutenant..."

    " - C'est moins touchant. Aaah ! Mais on le prend bien comme on veut ! Je vais rester sur l'image où vous êtes une gentille sous-lieutenant qui apprécie son lieutenant.

    Mais si ! Ne brisez pas mes espoirs !
    "

    "-Non ! Stop ! J'ai compris ! Oui mon lieutenant." ajouta-t-elle précipitamment avant qu'il ne reparte dans son délire sur l'espoir et la vie...

    " Voilà ! C'est déjà plus touchant comme ça !

    Et vous savez, au fond, moi aussi, je pense que je dois bien vous apprécier. Ah, mais comme toute l'équipe de Com au fond, elle est bien cette équipe ! Cette brave équipe de com ! Ça n'a pas été évident au début de la prendre en charge !

    J'ai jamais été en charge de tant de monde.

    Et puis, avant l'entrée dans l'armée, je n'étais pas beaucoup avec du monde.

    Enfin, ça on s'en tape.

    Mais c'est fou comme une simple majuscule peut tout changer quand on regarde ce qui a été dit jusqu'à maintenant.

    Vous trouvez ça offensant vous, qu'il y ai ou pas une majuscule à un nom ?

    Moi, je pense pas.

    Bon, je serais vexé si on faisait une faute à mon nom.

    J'ai pas vraiment le recul nécessaire pour voir s'il est compliqué ou pas, mais quand même.

    Qu'on mette pas de majuscule, je m'en ficherais.

    Ah, mais bon, je sais qu'il y en a qui vraiment font gaffe à ça.

    C'est pourquoi je fais toujours gaffe à bien orthographier les noms Et à mettre une majuscule.

    Même si je continue à penser que dans le fond, en prenant du recul... C'est important aussi de savoir prendre du recul ! Prendre du recul sur ce qu'on fait, sur ce qu'on est devenu. Ah ! Faudra que je fasse ça...
    "

    Margot mit la fenêtre de son supérieur dans un coin de son écran et lâcha l’affaire. Et puis, si jamais, au comble du bonheur, sa dérive venait de nouveau à le ramener au travail, notre sous-lieutenant avait un logiciel qui repérait le mot « communication » et donc il lui suffisait de jeter un coup d’œil de temps en temps pour s’assurer que tout allait bien. Il était gentil son lieutenant mais… fallait le suivre. Et bien que la plupart du temps, Margot essayait de ne pas lâcher prise, il y avait des jours (ou serait-ce des nuits ?) où elle avait, disons le clairement, la flemme.
    Tandis qu’il continuait de palabrer, elle s’était mise à l’ouvrage.

    Au bout d’un moment, elle se rappela qu’elle devait donner des nouvelles à sa mère. Elle était très à cheval là-dessus. Si elles n’avaient pas de nouvelles l’une de l’autre toutes les semaines, même s’il n’y avait rien à dire, il y avait comme une sorte de manque. Margot était en effet très attachée à sa mère.
    Profitant que son supérieur était toujours occupé dans sa bulle :

    "Il paraît que sur Asgard, il y a de très beaux poissons lune ! Ils sont, parait-il toujours, vraiment immense !"

    Margot ouvrit une ligne sécurisée (Fallait pas se faire prendre non plus !) et appela sa mère.

    « -Allo oui ? »
    « -Bonjour M’man ! J’te dérange pas ? »
    « -Ah nan nan. J’étais en train de faire des recherches.
    « -La généa toujours ? »
    « -Et oui. J’ai bien avancé. Sinon tu vas bien ? Pas d’ennui ni rien ?»
    « -Non non, tout va bien. Je viens de prendre mon service. »
    « -Oh ! Ton charmant lieutenant est là aussi ? »

    Pas besoin de son pour que Margot sente le ton intéressé de la question… Jetant un coup d’œil à la fenêtre de son supérieur :

    " Le père noël n'est qu'une légende... j'arrive pas à croire qu'elle est subsisté malgré le boom terriens... Sans mauvais jeux de mots. Ah, et de toute façon, même s'il avait été vrai, il serait mort maintenant."

    « -Oui m’man. Il est là aussi. » fit-elle un sourire aux lèvres. Dans le genre humour, il était pas mauvais.

    « Ah lala. Quand je pense que tu travailles avec un si charmant homme et que tu…
    -Oui je sais mais non m’man. Arrête de te faire des idées…
    -Mais il va bien falloir qu’un jour tu t’y mettes ma fille ! A moins que tu ne veuilles attendre que j’ai un pied dans la tombe pour… »

    Si elle savait la pauvre… Mais non, Margot ne lui avait pas parlé de sa liaison avec un membre du bord. Connaissant la petite bonne femme, cela aurait été du suicide. Enfin pour la carrière de la sous-lieutenant com en tout cas.

    « -Nan c’est pas ça. Il a l’air amusant comme ça mais en vrai il… Mais ! Et Vincent ? Il ne peut pas s’en charger de ça ?
    -Tu parles de ça comme si c’était un fardeau ! Tu verras quand tu y seras ! Quel bonheur cela peut être d’avoir un petit bout d’chou dans ses bras, de le bercer…
    -Maman…. »

    Une fois lancée sur le sujet, sa mère était inarrêtable. A croire que c’était son horloge à elle qui sonnait à tout va… Celle de Margot marquait la mesure tranquillement. Il fallait dire que pouponner n’avait jamais fait partie de ses ambitions.

    Elle avait toujours été sociable. Elle aimait parler au gens, les écouter surtout. On venait lui demander conseil, malgré son inexpérience dans le domaine concerné, et elle essayait de répondre du mieux qu’elle pouvait.
    Avec son frère Vincent et leurs amis, elle faisait souvent des jeux de commandos et elle tenait la barre des opérations, donnant les directives, etc… Car bien évidemment lorsque les garçons revenait crottés jusqu’au menton, elle, elle était toujours à peu près présentable et évitait ainsi les foudres matriarcales. Chose que les garçons ne pensaient qu’après coup.
    Seule fille de sa génération dans la famille, Margot avait été chouchoutée. Mais son frère l’avait toujours maintenue en dehors d’un piédestal. Il l’entrainait toujours dans une bagarre, une bêtise, une aventure, une mission.

    « -Et bien figure-toi que ton frère est plus avancé que toi en la matière.
    -Ah ?
    -Oui mademoiselle. Il s’est trouvé une jolie petite amie, lui, et… »

    *Et bah voilà ! Bravo frérot ! Tu resteras toujours mon sauveur… *

    « -Quand je pense que ma petite fille est allée se perdre au fin fond de l’espace sur un vaisseau qui ne fait jamais d’escale. Comment voulez-vous qu’elle se trouve un gentil mari et qu’elle nous fasse de jolis bébés…
    -M’man c’est pas… Bah laisse tomber. »

    Comment lui dire qu’elle était là où elle avait toujours voulue être ? Le seul endroit où on pouvait trouver la dernière technologie en matière de communication c’était bien Nimue ! La Vivenef des frontières ! Mais ça, une mère ne pouvait pas comprendre. Elle n'aurait pas pu comprendre que son unique fille au destin (banal) déjà tout tracé avait choisi de bifurquer et de s'engager dans une voie périlleuse... l'armée ! Qui avait-il d'excitant à être secrétaire d'un patron d'entreprise banale alors que l'armée vous tendait les bras avec sa technologie dernier cri ?

    " -Saviez vous que jadis... Tiens ! Jadis, j'avais un crayon !"

    Technologie dernier cri hein ?

    "-Ne cherchez plus, je l'ai retrouvé !

    Donc, je disais, le synthétique, de nos jours, c'est très bien ! Vous saviez qu'il y a une certaine époque, on portait des peaux de bêtes sur nos dos ? Ah, mais au fond, il fallait bien ! On a pas toujours su créer du synthétique...

    Dîtes, vous m'écoutez ? Enfin, me lisez ?
    "

    "Je dois vraiment répondre à cette question ?"

    " Aaaah, noooon... De même, je ne suis pas assez vache encore pour vous en donner l'ordre... je pourrais, mais je n'aime pas trop abuser de mon "autorité". Je trouve ça pas correct. Je veux dire, qu'on m'écoute pendant que je donne des instructions, c'est normal, mais abuser de mon autorité juste pour avoir la réponse à une question que je me pose, non, je trouve ça purement incorrect. C'est un peu comme...

    Je sais pas moi !

    Entrer de force dans l'intimité des gens !

    Ah non, vraiment, je n'aimerais pas ça. Comme je n'aimerais pas que notre Pacha décide d'user de son autorité pour rentré dans ma cabine. C'est vrai, ça se fait pas !

    Enfin, je l'accepterais si j'étais porté disparu depuis un certain temps... encore que, porté disparu ! C'est dur quand même sur une Vivenef ! Mais bon, imaginons que je sois en train d'agoniser dans ma cabine, me vidant de mon sang et rependant un peu partout ce fameux liquide rougeâtre... Aaaaah voilà !


    " Bonjouuuur, Maman Hertzlieb ! Comment allez-vous ?"

    "-Hein?" répondit la mère.

    "-Heeeein ?"

    Margot se redressa sur son siège d'un coup. Ah mon salaud ! Il avait réussi à pirater la ligne et à s'immiscer dans sa conversation sans qu'elle s'en aperçoive. Et sa mère qui babillait joyeusement avec lui maintenant... au secours...

    " Telle mère, telle fille. Ici le très dévoué Lieutenant de votre fille... Ah ! Savez-vous qu'elle dit MON lieutenant ? Ouiii, elle m'apprécie, j'en suis certain ! C'est gentil MON, c'est affectif ça ! Ah, ouiii, j'en suis encore tout... Ému ! Tant d'affection, non, vraiment, vous avez une très charmante jeune fille !"
    "-Ah vous trouvez ! Oui ! Elle me parle souvent de vous, d'ailleurs, à ce propos, savez-vous qu'elle...
    - STOOOOOOOOOOOP !! Maman, raccroche !" Fit Margot en essayant de fermer la ligne depuis qu'elle s'était aperçue que le lieutenant piratait lui-même la ligne.

    " Ah, nooooon, ce serait si dommage, une si charmante conversation ! Donc, chère maman Hertzlieb vous disiez ?"

    Ah, le saligaud ! Quand il veut, il peut écouter et faire attention à ce qui se dit !

    " Oui, donc ! Ma fille ne tarie pas d'éloges sur vous ! D'ailleurs, elle m'a dit qu'elle aimait beaucoup votre..."
    Margot Hertzlieb
    Margot Hertzlieb
    Sous-lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 62
    Age : 32
    Localisation actuelle : Sur le Pont
    Mission actuelle : Faire son travail
    Couleur RP : bleu
    Multi-comptes :
    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Erwyn_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Mahat_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margot10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margue10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Autrem11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Byron_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Catyaw11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Simon_10
    Date d'inscription : 09/02/2008

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Margot Hertzlieb le Sam 29 Mar 2008 - 0:25

    Margot se leva de son siège brusquement, le renversant, et s'écria :

    " C'est mon intimité, arrêtez ça toute suite !"

    " Allons, allons, Hertzlieb ! Pas sur le pont quand même ! Bon, chèèère maman Hertzlieb, ce fut un plaisir, mais je vais couper là. À une prochaine fois !"

    Virant rouge tomate, Margot saisit son fauteuil, le redressa et rassit son séant dessus, grommelant. La communication avait bel et bien été coupée. Sa mère lui parlait à nouveau, bien que parler ne serait pas le terme adéquat... Elle l'engueulait pour avoir interrompue une conversation amusante... Chacune son point de vue.
    Bien évidemment, elle se retint de tout commentaire et fit signe à sa mère qu'elle devait bosser à présent...


    "Au fait... commença-t-elle de vive voix. Ça serait pas l'heure de la fin de votre quart.
    - Ah ! C'est mesquin ça ! Grnx...
    - Si, si ! C'est bien l'heure de la fin de votre quart... la récréation est terminée !
    - Grmblm... Gniagniagnia... Fit le lieutenant, se blottissant un peu plus dans son siège.
    - Allons, Lieutenant, vous devez donner l'exemple !
    -... Mroui... Bon, Sous-lieutenant Hertzlieb, à vous le quart." Termina le lieutenant en traînant les pieds jusqu'à la sortie.

    Et là, Margot poussa un "ouf" de soulagement.

    « -Et arrêtez de rigoler vous ! » lança-t-elle à la ronde avant de reprendre une certaine dignité et son travail.

    [Un grand remerciement à Mon Lieutenant, sans qui ce triple post n’aurait jamais pu voir le jour. Merci ! =D]


    Dernière édition par Margot Hertzlieb le Mar 8 Avr 2008 - 12:18, édité 1 fois
    Lana Lane
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 31
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Lana Lane le Sam 29 Mar 2008 - 2:05

    Bienvenue à Margot!

    Rha là là! Ils promettent ses officiers de communication! x)
    J'ai bien rigolé. ^^

    Bon, validatiiiioooooon!
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Invité le Sam 29 Mar 2008 - 2:54

    Et bienvenue à Margooooot !

    Voué, j'espère bien qu'ils seront chouette à la com ! \o/
    Noémie Herbogast
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Noémie Herbogast le Sam 29 Mar 2008 - 11:27

    Margot Hertzlieb a écrit:" Le père noël n'est qu'une légende... [...] Ah, et de toute façon, même s'il avait été vrai, il serait mort maintenant."

    Hû hû hû... ^^

    Bref, bienvenue Margot ! J'ai beaucoup aimé la fiche...

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com 425427

    Je confirme : ils promettent les officiers de communication... ^^
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Invité le Sam 29 Mar 2008 - 11:56

    Bienvenue à bord Sous-Lieutenant Hertzlieb...en espérant ne pas tomber par hasard sur vos communications familliales pendant mon quart!
    Margot Hertzlieb
    Margot Hertzlieb
    Sous-lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 62
    Age : 32
    Localisation actuelle : Sur le Pont
    Mission actuelle : Faire son travail
    Couleur RP : bleu
    Multi-comptes :
    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Erwyn_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Mahat_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margot10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Margue10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Autrem11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Byron_10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Catyaw11Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Simon_10
    Date d'inscription : 09/02/2008

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Margot Hertzlieb le Sam 29 Mar 2008 - 12:30

    Merci à vous tous !

    Et euh... ne craignez rien Commandant ! Je ne ferais jamais une telle chose pendant votre quart voyons ! Je suis une professionnelle ! *siffle*

    Et oui, on va promettre ! (quoi au juste ?)
    James P. Stewart
    James P. Stewart
    Capitaine de l'escadrille "Halloween" - Nimue

    Nombre de messages : 98
    Age : 31
    Localisation actuelle : En train de boire. Ou de cuver. Des fois, je pilote aussi, promis !
    Mission actuelle : Quelle mission ?
    Citation : Dans la vie, y'a deux types de gens. Ceux qui la ferment, et ceux qui meurent. Alors ferme-la.
    Couleur RP : YellowGreen, parce que Yellow ou Green tout seul c'est trop simple !
    Multi-comptes : Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Minija10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Minima10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Miniti10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Miniar10
    Date d'inscription : 16/03/2008

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par James P. Stewart le Sam 29 Mar 2008 - 12:54

    C'est avec ça que je vais devoir communiquer ?

    Déjà qu'avec des gens normaux ça passe mal ( la friture, c'est le whisky qui fait effet )...
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Invité le Sam 29 Mar 2008 - 13:09

    De la part de Margot qui est côté de moi : "C'est avec ce pochtron que je vais devoir communiquer ?!"

    Non, non, vous inquiétez pas, elle est vraiment chez moi, c'est pas un simple dédoublement de la personnalité...

    Et pis, t'inquièèèèète James, quand j'aurais fait le lieutenant Com, t'auras pas tant à nous parler ! On a mieux à faire qu'à communiquer avec un p'tit pilote ! ( Pfffeu !)

    (je déconne, hein !)

    Bon, faudrait bien que je m'y mette moi... Huuummm, je pense qu'il arrivera dans les prochaines vacances, là, ça va être... Chaud, gniéhéhéhé... ;_;
    James P. Stewart
    James P. Stewart
    Capitaine de l'escadrille "Halloween" - Nimue

    Nombre de messages : 98
    Age : 31
    Localisation actuelle : En train de boire. Ou de cuver. Des fois, je pilote aussi, promis !
    Mission actuelle : Quelle mission ?
    Citation : Dans la vie, y'a deux types de gens. Ceux qui la ferment, et ceux qui meurent. Alors ferme-la.
    Couleur RP : YellowGreen, parce que Yellow ou Green tout seul c'est trop simple !
    Multi-comptes : Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Minija10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Minima10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Miniti10Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Miniar10
    Date d'inscription : 16/03/2008

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par James P. Stewart le Sam 29 Mar 2008 - 13:17

    Ouais, un pochtron, et alors ? Razz

    L'alcool, saybien !

    Contenu sponsorisé

    Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com Empty Re: Margot Hertzlieb, Sous-lieutenant Com

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Sep 2019 - 20:00