Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Anonymous
    Invité
    Invité

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Invité le Mar 8 Mai 2007 - 1:58

    [ Alors, les deux premiers post ne servent pas à grand chose. Ils sont là en guise d'introduction et pour un peu mieux cerner le perso. Si vous voulez de la fiche pure, rendez-vous post 3 !]

    Dans un grand couloir blanc où la faible lumière des néons éclairait les porte, les talons du Docteur Skara raisonnaient en cadence. L'air stricte, elle marchait vers sa nouvelle patiente.

    [ 4 mai 3321 / 10h00]

    Me voici affublée d'une nouvelle patiente. Salle 302 on m'a dit. Ah ! Je m'attends au pire... Mes estimés confrères ne semblent pas trop m'apprécier et pour le moment, ils ne m'ont donné que des cas... Spéciaux je dirais. Mais qu'est-ce qu'ils attendent de moi au juste ? Que je devienne un homme ? Ah ! J'en sais rien ! Me voilà devant la salle.

    ...

    Je regarde par la fenêtre et...

    [ 4 mai 3321 / 10h10 ]

    Je vois ma nouvelle patiente. Au vue de ces cheveux... Ah ! Une Shitennôs ! J'ose pas y croire ! Ils m'ont fait ce sale tour ! Une gamine en plus ! Mais j'aime pas les enfants bon sang !

    Bon... Une patiente est une patiente... Allez, j'ouvre.

    [ 4 mai 3321 / 10h15 ]

    Ma nouvelle patiente est assise, dans un coin, les jambe repliées contre elle même, la tête enfouie entre ces genoux. Elle ne semble même pas avoir remarqué ma présence. Vexant ? Non. Inquiétant. Elle semble juste vivre dans sa bulle. Du moins, c'est ce qu'il me paraît au premier regard. Son déjeuné est froid depuis longtemps, mais intact. J'essaye de lui dire Bonjour. Elle ne réagit même pas : pas le moindre mouvement... C'est à se demander si elle respire.
    Mes collègues n'aiment pas mes méthodes. Soit disant que je m'expose trop. Mais il me semble que cette jeune fille à besoin de confiance.

    « Je m'appelle Skara Sirenel, c'est assez, étrange comme nom, je te l'accorde. Et toi ? Quel est ton nom ? »

    Pour toutes réponses, je n'ai qu'un long silence embarrassant. C'est bien parti dites moi !

    Je m'approche un peu. Et la regarde un peu plus attentivement. Dans un petit espace laissé entre ces genoux, j'aperçois son visage. Elle ne semble pas avoir plus de sept ou huit ans... Ces lèvres sont prisent de tremblements, elle regarde fixement quelque chose, les yeux écarquillés. Quelque chose la tétanise. Elle n'est pas ici car elle est folle. Non, elle est là car elle n'arrive pas à sortir de cette peur. J'ai déjà eu des cas comme ça.
    Mais sur une si jeune patiente ? Non, c'est bien la première fois. Je me demande si je vais réussir à en faire quelque chose.
    Je prends une voix calme et douce pour lui parler.

    « Allons, qu'est-ce qui ne va pas ? Que regardes-tu ? »

    La jeune fille relève doucement la tête, me laissant un peu mieux voir ces yeux, aussi terrorisés soient-ils. Elle a mauvaise mine. Depuis combien de temps n'a-t-elle pas dormit ? Manger ? Bu ? Ces lèvres bougent, mais aucun son ne sort.

    « Tu veux de l'eau ? »

    Je ne sais même pas pourquoi je lui ai demandé ça. Mais la réaction fut immédiate. De ces lèvres ont commencé à sortir quelques sons. Je prends le verre d'eau à coté et lui tends. Elle le regarde un moment, l'air calme. Normal ! Les membres de sa races aiment l'eau. C'est peut-être ça qui la rends dans cet état : le manque d'eau...
    Son regard semble hypnotisé par l'eau. Entre ses yeux terrifiés, et ses tremblements un maigre sourire se forme sur son visage.

    Ça va...Son état n'est pas aussi terrible que ça. Je lui sourie. Et je l'entends trembler et chuchoter :

    « tout rouge... tout... tout rouge... »

    Son visage se décompose rapidement, elle sert les dents, aux coins de ces yeux se forment de grosses larmes, elle se tient la tête entre les mains, serrant plus fort encore et...

    Elle regarde soudainement ces mains, tachées de quelques gouttes de sang : ces ongles se sont trop plantés dans son front.

    « ah... Ah... Aaah ! »

    Elle se met à hurler comme jamais je n'avais entendu quelqu'un hurler. Un hurlement secoué par de puissant sanglot. J'essaye de la calmer, sans résultat. Je sors en trombe de la salle, je vois les infirmiers arriver, armés de quoi la calmer.

    Quelques minutes plus tard... Je n'entends plus rien.

    [ 6 mars 3326 / 11h00 ]

    Je pense aujourd'hui qu'on a fait quelque progrès avec la patiente 302. Quoi de plus normal ? Ça fait 5 ans tout de même à présent qu'elle est ici. Tout le monde l'appelle la patiente 302. Nous n'arrivons pas à connaître son identité. Me voilà devant la salle. Elle a grandit, ces cheveux ont poussé mais personne n'ose les lui couper. Que pourrait-il arriver dans cette salle avec une paire de ciseaux ? J'essaye de ne pas y penser. Et comme nous n'arrivons pas à la faire sortir de cette salle très longtemps... Je regarde par la fenêtre. Elle me semble calme.

    [ 6 mars 3326 / 11h05 ]

    La patiente 302 est encore dans un coins de salle adossée contre un premier mur, épaulé par un deuxième, la tête penché et posé sur ce même mur. Ces bras tombent nonchalamment, ces jambes sont légèrement dépliées. Elle semble regarder dans le vide, la bouche légèrement entrouverte. Elle semble presque faire un rêve éveillée.

    « Encore... la visite ? »

    Sa voix est pâteuse... Dormait-elle ?

    « Oui... C'est aujourd'hui.
    -... »

    Elle ne lève même pas la tête.

    « Tu es bien calme aujourd'hui ? »

    Elle hoche doucement la tête en direction de petit godets.

    « A cause des calmants... »

    Oui. C'est sans doute ça. Je regarde dans mon calepin les doses qui lui sont données. Je comprends mieux pourquoi elle est si calme. Il y aurait de quoi assommer quelqu'un de bien plus baraqué ! Elle est jeune, et son état de santé est à déplorer. Elle mange et boit peu. Elle dort. Mais ce n'est pas vraiment un sommeil naturel.

    « Allons... Il n'y a pas que ça ! Vous même, vous ne vous sentez pas un peu mieux... ? Heu... Au fond... Je ne connais toujours pas votre prénom ? »

    Elle ferme doucement les yeux et fait non de la tête. Comment je dois prendre ça moi ? Non, tu ne sauras pas aujourd'hui ? Ou au pire... Non, je ne sais plus ? J'ai peur que ce soit ça. Mais je ne veux plus l'appeler juste « patiente 302 » Ce n'est pas une machine !

    « Voyons... En attendant que tu me donnes le vrai... Que penses-tu de... Sibylle ? »

    Elle eu une petite grimace.

    « D'accord, d'accord... Pas Sibylle. Que penses-tu alors de... Ashen ? »

    Elle n'eut pas de réponse. C'était un signe positif !

    « O.K. Pour Ashen donc ? Parfait ! Je t'appellerais dorénavant comme ça ! Mais attention ! C'est en attente de ton vrai nom ! »

    Ashen était l'un de mes anciens chats. J'espère ne pas la vexer...

    [22 Octobre 3327 / 14h30]

    Ashen semble aller mieux ces derniers temps. J'ai pus permettre une baisse des doses de calmants, c'est un grand progrès. Je suis toujours un peu déçut de, finalement, ne pas avoir sont vrai prénom... Mais je crois que c'est quelque chose d'oublié dans ce que son organisme a refoulé. Ça ne reviendra peut-être jamais. Mais je ne perds pas espoir !

    [ 12 novembre 3327 / 9h00 ]

    « Comment te vois tu ? »

    Ashen me regarde avec intérêt. Son regard est vif et semble avoir perdu le désespoir qui l'habitait avant. Aujourd'hui, elle se tiens debout et arpente encore et encore les quatre murs de sa chambre molletonnées.

    « Comment je me vois, hein ? »

    A présent, elle a une plus jolie voix. Calme, douce et détendu. Et les calmants n'ont jamais eu une dose aussi basse. Je suis fière d'elle.

    « C'est dur à dire... J'me souviens même pas c'est quand la dernière fois que j'ai eu un miroir entre les mains... Et bien... Je dois avoir les cheveux vert. Je le vois bien dans leur longueur. Je ne doit pas être très grande. Enfin, ma croissance ne doit pas tout à fait être finit aussi je pense. »

    Par réflexe, elle touche son visage.

    « Visage... Fin, je dirais... Petit nez... Et... et... »

    Sa voie commence à s'étrangler.

    La séance est finie pour aujourd'hui.

    [ 3 juin 3328 / 14h45 ]

    Aujourd'hui, Ashen a accepté de sortir à l'extérieur. Sous bonne garde, cela va de soit ! Je vais la chercher, je suis toute excitée ! Ma petite protégée sort enfin ! Après 7 ans de renfermement ! Elle se tient droite, l'air un peu paniqué au fond de sa cellule. Plus que la sortie, je pense que c'est les deux gorilles qui m'accompagnent qui lui font peur. Je lui tends la main, elle s'agrippe à mon bras et le sert fort.

    Je ne lui avait jamais vu un tels comportement de gamine. C'est mignon. Surtout la bouille qu'elle fait quand elle croise le regard d'un des infirmiers. Plus on approche de la sortie, plus son étreinte se ressert. Arrivée dehors, la lumière du soleil l'éblouit, il lui faudra quelques minutes pour de nouveau ré ouvrir les yeux, on se promène un peu. Je ne vais pas la faire trop marcher aujourd'hui. Ashen ne lâche pas une seconde mon bras. Quand on commence à prendre le chemin du retour, sous l'ombre des deux gorilles, je sens l'étreinte d'Ashen se lâcher. Elle fait quelque pas et s'arrête devant une plante verte, toute petite et s'agenouille devant. Elle l'affleure de ces doigts sans réellement la toucher.

    « Tu aimes les plantes Ashen ? »

    Je fais un geste pour que les deux gorilles ne l'attrapent pas.

    « Ah ? Je... Je ne sais pas. Mais... Elle... Elle était la quand je suis arrivée ici.... Et elle est toujours là... Mais elle était en mauvaise santé avant...
    - Peut-être qu'elle t'attendait ?
    - Ah...? Ce... Ce serait bien... »

    [ 3 août 3329 / 18h ]

    A chaque sortie, Ashen ne fait attention à rien d'autre qu'à la petite plante verte. Elle ne va pas voir d'autres plantes. Non. C'est seulement elle qui l'intéresse. Il y a trois jours, elle a fait une crise lors de l'orage. Elle a réussi à s'enfuir. Mais nous l'avons finalement retrouvée, abritant la plante de son corps pour la protéger du vents. Cette tentative de fuite lui vaut de nouveaux calmants, malgré mes explications. C'est idiot, mais elle s'est attaché à cette plante. Aujourd'hui, Ashen a un peu de fièvre, les sorties lui sont de nouveau supprimées. J'entre, elle tourne le dos à la porte, emmitouflée dans une couvertures, par terre.

    « Ashen ? Ce n'est pas raisonnable, tu sais ? »

    Elle ne réponds pas, elle remets juste un peu plus la couverture sur ces épaules.

    « Tu comptes faire la tête longtemps ? »

    [ 6 Août 3329 / 14h00 ]

    Ça ne s'améliore pas. La fièvre ne tombe pas. Je pense que la régression que lui font subir mes collègues la pèse énormément. Elle me demande des nouvelles de la plantes. Mes encouragements pour qu'elle guérisse et aille la voir elle même tombe dans l'eau, si je puis dire. Mais je crois tenir ma victoire sur Ashen entre mes mains cette fois. J'ai lutté fort avec le jardinier et d'autres collègues, considérant que « ce nid à microbe » n'est pas bon pour elle. Je m'en fiche, je suis certaine que c'est la seule chose qui la ferra sortir de sa léthargie.

    [ 6 août 3329 / 14h30 ]

    « C'est pour moi ? C'est... Certain ?
    - Mais oui ! Puisque je te le dis ! »
    Ashen fixe longuement la plante. Je l'ai déterrée, mit dans un pots et je suis en train de lui donner.

    « Mais attention ! Maintenant, elle est entièrement dépendante de toi... Tu comprends ? Elle t'attendra à jamais pour que tu t'occupe d'elle. Et personne ne viendra le faire à ta place. Elle dépends de toi !
    - Je... Je resterais en vie... Pour elle... »

    Sa voie était faible et elle s'endormait. Mais pour la première fois, elle souriait.

    [ 13 août 3329 / 17h00 ]

    Mes collègues me reprochent grandement d'avoir donné cette plante à Ashen. Certain assurent que ce dernier coup la tuera. Comme s'il s'en souciait réellement ! Je leur rétorque avec amertume qu'ils n'ont bien que faire d'elle !

    Je sais que je joue très risqué. Les aléas de la nature sont perverses. Même si Ashen prends soin de cette plante, elle risque tout de même de mourir. Dans ce cas, je ne sais pas ce qu'il adviendrait de ma patiente. Pour le moment, elle reprend des forces et s'occupe avec acharnement de sa plante.

    [ 3 octobre 3329 / 8h00 ]

    Ashen est aujourd'hui tout à fait remise. Elle me semble plus être une ado qu'une patiente d'un hôpital psychiatrique. C'est plaisant. Elle sourie, elle rie et semble avoir retrouvé une certaine espièglerie. Elle aime bien se jouer de moi, se moquer gentiment.

    Déjà huit ans...

    [ 20 décembre 3329 / 18h30 ]

    Sa plante est superbe. Ashen est zélée à ce sujets ci. A présent, je vais la voir plus souvent pour parler simplement avec elle. De ce qu'elle pourrait louper à l'extérieur. Car elle s'intéresse au monde extérieur. Je commence même à la voir alors que mon service est terminé le soir. Je m'inquiète qu'elle se trouve et se sente seule, elle me rétorque en riant que c'est bon, il y a Syl, sa plante.

    Moui... Il n'empêche que...

    [ 2 février 3330 / 10h30 ]

    « Vous voulez savoir ?
    - savoir quoi ?
    - Ce qui c'est passé... Avant que j'arrive... »

    Je me rendais alors compte que sans doute, Ashen n'avait pas tout oublié. Non, jamais Ashen n'avait oublié quoi que ce soit.

    On dit que le temps finit par guérir n'importe quels blessures. Pure connerie que tout cela ! Certaines blessures ne peuvent être refermées. Le temps nous apprends juste à vivre avec. Et c'est ce qui s'est passé pour Ashen.

    Bon dieu ! J'ai toujours peine à croire tout ça. Quand elle a finit son récit, elle haussait les épaules et s'occupait de Syl, me tournant le dos. Moi, j'étais abasourdie. Ce... N'est pas un mensonge ?

    Mon dieu...

    [ 8 juin 3331 / 15h00 ]

    Voilà... J'ai remplis ma tache on dirais. Aujourd'hui, mes Confrères ont décidé de se débarrasser d'Ashen. Je ne sais toujours pas son vrai prénom. Dix ans m'auront été nécessaire pour que je la reconstruise. J'ai réussi. J'ai réussi. J'ai...

    Mais quelle connerie ! Est-ce qu'elle est vraiment prête ? J'en suis pas sûre du tout ! Elle me semble forte, oui... Très forte ! Mais cette force ne se tiens que par une plante ! Une simple plante verte ! Et que va-t-il se passé si celle ci meurt ? Hein ? Que va-t-il arrivé à Ashen ? Oh... Ils s'en fichent pas mal ! Pourquoi ? Pourquoi elle s'en va ? Pourquoi...


    Dernière édition par le Mar 8 Mai 2007 - 20:35, édité 5 fois
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Invité le Mar 8 Mai 2007 - 2:01

    [ 8 juin 3331 / 16h30 ]

    Je l'ai prise dans mes bras... Quelques instants. Je me suis trop attachée à elle sans doute. C'est vrai que 10 années de ma vie ont été tournées rien que pour elle. Elle me fait un sourire radieux, tenant dans une main sa plante, dans l'autre une valise avec quelques affaires que j'ai pris soin de lui acheter et quelques livres. Malgré tout mes efforts, elle n'aura pas de suivis. Elle n'en a pas besoins ont-ils dit. Dîtes plutôt que vous ne voulez pas perdre de l'argent pour elle. Jusqu'au bout, il l'appelleront patient 302. Ce n'était qu'une chose parmi tant d'autre. Voilà tout.

    Je la regarde s'éloigner. C'est fait. Nos chemins ce sont séparés à jamais.

    [ 9 juin 3331 / 10h00 ]

    Je vois un cargos de transport passer dans le ciel. Nul doute qu'Ashen ne voudra pas rester sur cette planète. Elle doit être dedans.

    Fin des rapports du Docteur Skara Sirenel.

    A présent, Sirenel regardait le bloc note où tout était noté. Elle se demandait ce qu'était devenue cette patiente à présent. Avec un regard de regrets, elle jeta ses notes dans sa cheminée qui brûlait non loin de là. D'un regard interdit, elle regardait ces notes partir en fumé, 10 années de sa vie. Cette patiente n'avait jamais été identifiée, et elle ne le serait jamais. Pas très grave, pensait Sirenel. Au moins, elle ne serait pas embêtée par ce passé. A présent, les dernières preuves qu'Ashen fut bien un jour ici n'était que cendre dans la cheminée. Seul les souvenirs et l'amertume était encore intact.


    [.....]


    Tenkaï, sa planète natale. Depuis combien de temps la jeune fille n'y était-elle pas allé ? Les souvenirs affluaient en elle mais elle resta interdite. Il y avait quelque chose qu'elle devait tester. Voir si tout était rentré dans l'ordre... Ou bien pas. De toutes les questions qui lui trottaient dans la tête, celle ci était bien la plus difficile à répondre, et plus que jamais, elle devait tester. Mais elle avait peur du résultat. S'il était négatif ? Qu'allait-elle faire ? Peu importait pour le moment, elle ne pouvait rester là indéfiniment et attendre. Mais tout sont avenir se basait sur ce simple teste. Même si, au plus profond de son être, elle savait pertinemment quelle pourrait être la réponse. Elle se mit à chercher une sorte de piscine dans la partie émergé de Kekkaï. Et elle finit par en trouver une. Elle entra dans le bâtiment, se changea pour revêtir un maillot, mit sa précieuse plante en sécurité puis s'avança vers la piscine.
    En premier lieu, elle mit un pieds dedans, puis un deuxième. Il ne se passait rien. La jeune fille ne put contenir un soupir de soulagement. C'était bon ! C'était bon... Fermant les yeux, elle se laissa doucement glisser dans la tiédeur de l'eau. Mais quand elle les ré-ouvrit... L'eau était à présent tentée d'un rouge soutenu et cet eau rouge l'entourait. Il n'y avait que ça. Surnommé Ashen par une autre femme, la jeune Shitennôs commença à paniquer. Une panique si soudaine qu'elle ne put respirer beaucoup plus longtemps. L'eau semblait l'écraser, le rouge l'aveugler. Et il lui semblait impossible de pouvoir remonter à la surface. Elle étouffait. L'air n'arrivait pas. Il n'y avait que cette eau rouge, partout, partout. Irrespirable. Elle se débattait, mais cela ne faisait qu'amplifier sont apparent manque d'air. La panique la prenait à la gorge comme jamais.
    Doucement, elle n'eut plus la force de se battre. C'était peut-être plus facile d'abandonner, non ? C'était la f...

    *Elle dépend de toi*

    Ces paroles semblaient raisonner dans la tête de la jeune fille. Usant de ces dernières forces, elle remonta à la surface et réussi à s'extirper hors de l'eau, glissant, elle alla s'adosser au mur le plus proche, et se laissa retomber, fatiguée par l'effort fournit. L'eau, toujours rouge, semblait lui dire de venir... Doucement, elle crut apercevoir quelque chose dans l'eau. Ces formes ? C'est...

    « Non... Ce... Ce n'est pas réel... »

    L'eau repris alors une teinte normale, les formes disparurent. La jeune fille regarda quelque instant encore l'eau, redevenue calme. Doucement, elle fut prise d'une sorte de rire. Entre deux hoquet, elle ne put s'empêcher de dire, combien même personnes n'étaient là pour entendre :

    « Je suis hydrophobe ! Hydrophobe !! HA HA HA !!! »

    Elle finit par se relever, s'habiller et finalement sortir du bâtiment. Elle marcha seule dans la rue, tenant ces maigres affaires en mains pendant un moment. Quand seul les réverbères émettaient encore de la lumière, elle finit par s'asseoir sur un banc.

    « Me voilà bien fine... Qu'est ce que je vais faire moi, à présent ? Qu'est-ce que j'vais faire... »

    Comme pour répondre à cette question, le vents balaya une affiche jusqu'à ces pieds.

    « Hum ? L'armée ? Pourquoi pas... Si j'arrive à m'en sortir... Je pourrais peut-être être loin de l'eau... »

    Les années ont passé. La fiche devant les yeux, la jeune fille la regarda un moment... Elle allait, si sa candidatures était prise, devenir une pilote dans la Vivenef Nimue. C'était assez dangereux... Non, en fait, c'était très dangereux. Mais on lui avait conseillé ça, alors, pourquoi pas ?


    Dernière édition par le Mar 8 Mai 2007 - 20:37, édité 5 fois
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Invité le Mar 8 Mai 2007 - 2:09

    Nom : Straehert

    Prénom : Hazel

    Surnom : Par respect, et parce que ce séjour l'avait marquée, la jeune fille mit "Ashen" Elle ne souhaitait pas que l'on sache d'où venait ce nom... Mais elle ne souhaitait pas non plus oublier.

    Age : 19 ans

    Jour de naissance : 1 mars 3316

    Sexe : Féminin.

    Race : Shitennô.

    Unité : Militaire jusqu'alors... Civile si cette missive est refusée.

    Profession / grade : C'est une candidature pour Pilote, alors j'espère bien être pilote. Je l'ai été jusqu'à présent.

    Lieu de vie : Nimue... J'espère... J'ai toujours vécues dans la bases elle même, dans le pensionnat de l'armée. Depuis assez petite déjà, on ne peut pas vraiment dire que j'ai eu de vrai chez moi. Enfin si, l'armée.

    Physique : Pas envie d'avoir de surprise ? Ça va, ça va... Alors, techniquement parlant, je ne suis pas très grande. Je ne suis pas non plus trop petite. On va dire que je suis de taille moyenne à tendance petite. Dame nature a jugé bon de me donner un corps souple et svelte que je sais bien contrôler : je ne suis pas maladroite, je ne tombe pas tout le temps et je ne casse pas tout sur mon passage. Pour ces messieurs : j'ai une poitrine moyenne. Tant mieux ! Vous n'imaginez pas vous le fardeaux que ça peut-être !
    Ensuite, j'ai un visage d'adolescente. Je l'accentue, c'est vrai, par quelques maquillages bien placé ici et là et par, quand l'uniforme n'est pas obligatoire, des vêtements jeune. Hé ! Je suis jeune ! Je ne considère pas qu'à 19 ans je peux être mise dans la catégorie des personne âgée ! Je suis en pleine force de l'âge en quelque sorte. Mes cheveux, comme chez quelque Shitennôs, tirent sur le vert quelque peu bleuté. De tailles diverses, et je m'amuse beaucoup à me les coiffer de différentes façons. Sinon, ma bouche est plutôt fine, j'ai un nez fin et... C'est là qu'on voit que la génétique n'est pas parfaite ! J'ai des yeux jaune. Je préfère dire qu'ils sont vert et qu'ils tirent pas mal sur le jaune, mais il tire vraiment trop sur le jaune pour être considérés comme vert.
    En général, mon physique est correct : il est harmonieux. Après, il plaît, il plaît pas.

    Caractère : Mon caractère... Ah ! Ça serait sans doute un poil difficile de tout résumer en quelques lignes. Je suis vivante : ça, c'est mon principal trait de caractère : Je me fâche vite quand la situation s'y conforme, je rie quand il y a quelque chose de drôle, je suis triste si quelque chose est triste. C'est ça pour moi, être vivante. J'essaye également de profiter de chaque instant. Je n'apprécie pas de m'ennuyer : Soit je me promène, ou je lis, ou je dors... C'est assez varié, mais j'arrive toujours à m'occuper. Je suis curieuse aussi, avide de tout savoir, de tout entendre, comprendre et apprendre aussi. Je sais m'arrêter et me contrôler également quand il le faut! Je peux faire preuve d'un grand sans froids dans certaine situation. Sinon, dans le cas général, je suis plutôt d'humeur Gaie. Ah ! On me dit Naïve...
    Sans doute que ça à une certaine importance ici : je sais obéir au ordres quand il le faut, et je suis assez rapide à réagir. Et s'il m'arrive de désobéir, ce ne sera que pour une excellente raison.

    Don : Don ? Je ne suis pas capable de voler, de traverser les murs ou quoi que ce soit dans le genre si c'est là réellement ce que vous voulez savoir. Je suis par contre capable de grande prouesse pour réussir à garder quelqu'un en vie : que ce soit moi, ou quelqu'un d'autre. Encore faut-il que cette personne veulent encore vivre et qu'elle n'est pas finit par abandonner tout espoir.

    Relations : Mes relations ? Difficile question ! J'ai vécue longtemps dans un pensionnat où je n'ai guère noué de contact avec les autres. On se croisait, rien de plus. Et quand j'en suis finalement partie, j'ai perdu tout contact avec ce lieu. Le pire, c'est que j'ai même oublié où il se trouve. Ensuite l'armée... La plupart était des camarades, sans plus. Je trouve que la vie est trop faite de séparation pour qu'il vaille bon de se faire des relations. Peut-être suis-je trop amère : j'ai peut-être aussi jamais trouvé botte à mon pied, voilà tout. Mais cette éventualité n'est jamais encore arrivée. Et je doute que ce soit le cas un jour : si lors de la première rencontre j'arrive à être moi-même, j'ai du mal lors des rencontres suivantes : je suis plus timide et distante. Je ne cherche pas spécialement la compagnie. Ça rebute les gens à tenter de m'approcher en général.

    Histoire : Mon Histoire, hein ? Bah... Elle est assez inintéressante. Que puis-je dire dessus ? J'ai été séparée assez tôt de ma famille, enfin, de ma mère et de mon père. Il faut dire que je n'ai pas connue d'autres membres. Retrouvée vite orpheline, j'ai été recueilli et élevée pendant dix ans dans une pension. Les gens y ont été très gentils avec moi. Mais arrivée à un certain âge, je me suis retrouvée dehors. C'est alors que je suis tombée sur ce papier : une pub pour l'armée. Oui, c'est sans doute vrai, je ne suis pas entré dans l'armée par passion, mais par dépit. Mais à présent, j'affectionne particulièrement l'armée. Surtout voler; c'est un fait. J'ai fait l'école militaire et...

    Ah si ! J'ai peut-être quelque chose à raconter : le pourquoi même je suis ici et postule ici.

    C'était... Il y a très peu de temps encore j'étais... à l'enterrement de mes ex-camarade. Le plus effrayant quelque part, ce que je n'étais pas là part compassion, et voir les familles éplorées venir me cracher au visage le fait que je soit encore en vie et pas leurs rejetons me laissait indifférente. Je ne sais pas trop ce que je ressentait. C'était, quelque part, mon premier enterrement. Je ne savais pas comment réagir, je restait à l'écart. Habillé de l'uniforme de cérémonie, les cheveux attachés en arrière, je n'abordais que de nombreuses égratignures, coupures et quelques bleus. En voyant les familles pleurer, le soleil caché par les nuages, je repensais à ce qui m'avais emmener ici.

    C'était juste quelques jours auparavant. Nous étions... Quoi ? Quatre plus notre chef. Nous formions une petite escadrille de jeune pilote, surnommé « les bleus » par les anciens. Ah ! Certains d'entre nous pilotions mieux que ceux la ! Nous étions dans un vaisseau simple. Pas une Vivenef du moins. Nous cinq étions des « explorateurs ». Nous pilotions des vaisseaux peu armés, mais rapide. Cela devait suffire puisque, de toute façon, les zones étaient calme et notre rapidité pourrait semer n'importe qui. Ça c'est bien passé... Pendant 5 mois. Nous explorions, rentrions à la bases, rapport des activités et richesses trouvées. Voilà, ça fonctionnait comme ça.

    « Je vais un peu plus loin, Disait Riguel.
    Non, tu ne vas pas plus loin ! sommait notre chef d'escadrille.
    Fait pas le con ! On a fait ce qu'il fallait, on rentre ! »

    Mais les dernières paroles restèrent vide, Riguel y allait quand même.

    « Le con ! Souffla Ushen
    - Rhaa, il est lourd...insistais-je
    - quel nigaud
    - Il sentira sa douleur en rentrant, lui ! Coupa notre capitaine »

    Nous étions une équipe, nous décidions de le suivre.

    « Un champs d'astéroïdes ...
    - voilà, t'es contents ? On peut faire demi-tour à présent ?
    - Du calme... Paix dans l'espace aux pilotes qui s'aiment...
    - Mais ça veux rien dire !
    - Bon, on est pas à ça près, hein ?
    - La ferme ! Y'a quelque chose qui cloche... »

    Venant de notre chef, nous avons alors fait un silence de mort. Quelque chose de louche ? Oui, c'est vrai...


    « Tenez vous prêt...
    - Merde ! Ils arrivent ! »

    En effet, ils étaient là. Des pirates de la pire espèce, ils nous menaçaient avec leurs vaisseaux sur-équipé. Et nous ? Rien qui puisse lutter. Ah si ! Notre vitesse ? La bonne blague !

    « Ils nous enfoncent dans les astéroïdes !
    -bande de... soufflait notre capitaine »

    Nous n'avions pas le choix, nous avons foncé dans ce champs. C'était notre seule chance. Il s'entama alors une folle course poursuite entre astéroïdes, tirs ennemis. Nous nous en sortions bien. Dans cette folie, nous tentions d'envoyer des signaux de détresses : ils ne nous lâcheraient pas... pas vivant du moins. J'en avais un derrière moi. Il allait tirer...

    *elle dépend de toi*

    La petite feuille de Syl me passa devant les yeux. Non, je ne mourais pas ! Allez, messieurs les pilotes, qui sortira vainqueur ? J'entamais quelques pirouettes, frôlant plus que jamais les astéroïdes environnent. Mes commandes tremblaient comme jamais. Et finalement...

    « Bien joué Hazel ! Tu l'a eu !
    - Fait gaffe à toi bon sang !
    - Ushen !!!! »

    Son vaisseau venait de se prendre un astéroïdes de plein fouet. Il y eu un scratch, mais pas de bruit. Nous regardions le spectacle de l'explosion et pendant 5 secondes, notre esprit devint blanc. Il venait de mourir. De mourir. De...

    « Merde ! »

    Un autre chasseur me prenait de nouveau en chasse, je n'avais plus le temps de rêver. Mes trois autres camarades toujours en vie avaient eux aussi à faire. Dans notre chassé-croisé mortel entre astéroïdes, nous avons réussi à en éliminer quelques uns. Un bon tir bien placé, une astéroïde passant par la... Nous avons tenu 10 bonnes minutes comme ça. Mais quelles minutes interminable.

    « On va s'en sortir ! On va s'en sortir ! Merde ! D'où il sort celui là ? »

    Nous avons vu ensuite des tirs, et vu le cockpit se briser en milles morceaux. Tilan en sortait doucement et mourut, ne laissant que du sang autour de lui.

    « Bon sang, mais ils sont encore combien ? »

    J'analysais la situation à deux cents à l'heure. Il me semblait que je ne faisait qu'un avec ma machine, je ne réfléchissais à rien d'autre. Combien ? Quelle importance ! Il fallait juste vivre. Un chasseur frappa une aile du vaisseau de notre capitaine. Riguel fut très vite prit de panique.

    « Non, capitaine !
    - Fuyez vous deux !
    - Mais !
    - C'est un ordre ! »

    Je n'aime pas ce genre d'ordres. Riguel eu la secondes d'hésitation en trop, déjà un vaisseau lui faisait face et lui tira dessus. Le cockpit fut brisé, il s'était prit un coup en pleine tête. D'un geste rapide, je fonça sur le vaisseau de mon ex-coéquipier. Je tirais dans son réservoir et l'oxygène. Il y eu une explosion qui emmena le chasseur assassin avec lui dans le néant. J'accrochais l'aile restante du capitaine à mon aile et tentais de sortir du champs d'astéroïdes. Mon capitaine me beuglait des ordres de le laisser là et continuer. Ivre d'une sensation qui m'était étrangère jusqu'à lors, j'eus un rire et lui hurla de se la fermer !

    « Attachez votre ceinture, voulez vous ? »

    Je coupa également mes communications. Je souriais et riais. J'avais un air de dément, je fixa une seconde mon capitaine qui eu, je l'ai bien vu, un mouvement de recul. Immédiatement, il tenta d'appeler des secours. C'est ça, c'est ça... Bonne idée.

    *Vivre*

    Je voyais la feuille de Syl devant moi

    *Vivre*

    Le vaisseau du capitaine m'encombrais, il faudra faire avec !

    *Vivre ! *

    Je n'ai plus d'essence...

    Un chasseur nous tirait dessus. J'évitais de justesse, mais il toucha une bouteilles d'oxygène. Je le savais que c'était pas une super idée qu'elles soient externes. Mais en même temps... Quelle formidable propulsion. Je décrochais moi même la soupape de la deuxième. Ces deux bouteilles me donnaient assez de propulsion pour réussir à dépasser mon assaillant. Enfin ! La sortie des astéroïdes ! Mon capitaine saignait abondamment du bras droit et semblait souffrir. Au loin, j'apercevais les chasseurs alliés. Ils avaient eu notre message. Ils s'occupèrent des derniers poursuivants tandis que moi je reprenais une expression normale et tentais de comprendre ce qui s'était passé exactement. Je soufflais de soulagement, et doucement je sombrais dans l'inconscience du manque d'oxygène.

    « rêveuse ? »

    La voix du capitaine me sortait en effet de ma rêverie. Je le regardait, voyant son bras broyé par les coup. C'était sans doute de ma faute. Je n'avais pas été très douce lors de se pilotage.

    « Je suis en vie, ce bras est une mince perte comparé à d'autre.
    - Oui mais... Mais vous... Vous ne pourrez plus...
    - Ah... T'as entendus parler de ça ? De toute façon, pilote, c'était pas trop pour moi... Je crois que je préfère rester aux papiers, et après tout... Quoi qu'il arrive, mon sort est bien plus enviable que le leurs. »

    Il regarda furtivement les trois tombes se faire mettre en terre. Je pensais avec amertume qu'elles étaient vide : il n'y avait rien eu à récupérer des corps.

    « Et toi ? Que vas-tu faire à présent ?
    - Je n'ai... Nul part où aller, je pense que je vais rester dans l'armée. »

    Il prit une cigarette, relique survivant de son ancien monde, et commença à la fumer.

    « Ce n'est pas bon pour un homme blessé d'après ce que j'ai entendu...
    - Ha ! Je sais, je sais... Bah, aujourd'hui, je peux bien me le permettre. C'est quand même une sale journée. »

    Un silence long se fit entre lui et moi. Je regardais de loin l'enterrement. Je n'était pas à l'aise au milieu de leurs familles. Quelque part, j'étais quand même contente que mon capitaine soit venue me tenir compagnie.

    « As-tu déjà entendu parler de l'escadron d'halloween ?
    - Halloween ?
    - Oui. Il cherche de très bon pilotes, le taux de mortalité y est très élevé, mais vu ta rage de vivre, je pense que tu pourrais y aller. Ils travaillent avec la Vivenef Nimue.
    - Vivenef ? J'en ai un peu entendu parler à l'école...
    - Hé ! Mais où t'étais ces 20 dernières années pour juste avoir entendu parler des Vivenefs ?
    - Ma pension était très stricte. »

    La capitaine laissa échapper un rire non contenu, peut-être pas de rigueur pour un enterrement. Il mit sa main dans les cheveux et m'ébouriffa totalement.

    « Je te souhaite bonne chance. Retrouve vite ton sourire habituel !
    - Et comment ça rage de vivre ?
    - Et bien... C'est cet espèce de démon qui prends place en toi quand tu es en danger... Ou que quelqu'un est en danger. Ça te serras utile là bas. »

    Il commença à marcher vers les familles tandis que moi, je tournais les tallons, je n'avais plus rien à faire ici. Soudain, j'entendis sa voix au loin... N'avait-il pas apprit à se comporter dans un enterrement ? Bah ! Moi non plus en fait...

    « Ashen ! Ceci est le dernier ordres de ton supérieur : Reste en vie pour nous tous !!
    -Mais j'y compte bien vieux chnoque ! »

    Je lui souriais et partais en riant. C'était ça vivre, quelque part...

    Tiens ? Il commence à pleuvoir...

    Halloween, me voilà !


    Dernière édition par le Mar 8 Mai 2007 - 20:51, édité 2 fois
    Lana Lane
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 31
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Lana Lane le Mar 8 Mai 2007 - 11:45

    Bon eh bien... Super méga fiche de la mort qui tue, comme d'hab'! :kao7:

    Bienvenue et amuse-toi bien! -^o^-
    Je vais m'occuper de ta validation.-^^-
    Noémie Herbogast
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Noémie Herbogast le Jeu 10 Mai 2007 - 16:45

    Je suppose que si le topic reste ouvert, c'est qu'on peut clamer haut et fort une bienvenue digne de ce nom...

    Alors je le dit : Bienvenue !!!
    Delphane Brumaire
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 32
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :
    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 01Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 03Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 04Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 05Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 06
    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 07Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 08Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 09Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 10Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 11
    Date d'inscription : 08/03/2007

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Delphane Brumaire le Ven 11 Mai 2007 - 11:02

    Eh beh, je suis impressionnée ^^

    Est-ce qu'il s'agit d'un double compte, de quelqu'un déjà connu sur un autre forum, ou bien d'un "vrai" nouveau ?

    En tous cas, bienvenue !


    _________________
    Noémie Herbogast
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Noémie Herbogast le Ven 11 Mai 2007 - 17:22

    Je dirai la deuxième solution...
    Je pousserai même ma pensée jusqu'à dire qu'il s'agit peut être de l'escargot créatif 1/2 bis, moitié de notre administratrice... Mais je ne suis pas sûre.
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Invité le Ven 11 Mai 2007 - 20:24

    Comment ça " BIS ???" Tu me confonds gravement avec ma moitié !:kao20:

    Je suis la seule, l'unique Escargot créatif 1/2 tout court !! Bis, c'est mon escargot voyons ! Ahlala ces jeunes !

    Tiens, je suis grillée... :p

    Mais sinon, ouais, je suis une vrai fausse nouvelle... (vrai dans le sens que j'ai pas de perso ici, fausse dans le sens où je suis adepte des forum de my snail. Mais comment t'as deviné Noé ?)

    Bon, je post bientôt, mais j'avais un poil de boulot ces derniers temps... ^^
    Delphane Brumaire
    Delphane Brumaire
    Informaticienne - The Final Experiment

    Nombre de messages : 569
    Age : 32
    Localisation actuelle : Dans ma cabine.
    Mission actuelle : Empêcher Copp de me foutre encore la honte.
    Citation : A quoi bon ?
    Couleur RP : #b7b290 #993399 #999999
    Multi-comptes :
    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 01Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 03Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 04Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 05Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 06
    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 07Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 08Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 09Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 10Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow 11
    Date d'inscription : 08/03/2007

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Delphane Brumaire le Sam 12 Mai 2007 - 13:25

    Donc, si je suis bien, tu es aussi Ester sur HPC, n'est-ce pas ? *trouille de n'avoir ENCORE rien compris lol*

    Alors bienvenue ici, bien que ce soit toi qui m'ait souhaité la vienvenue sur HPC (quand est-ce que tu reviens d'ailleurs ? Razz) !!

    J'ai hâte de te voir en rp ^^


    _________________
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Invité le Sam 12 Mai 2007 - 22:55

    Bienvenue ^^ et HELLO à tous je suis de retour ^^ ( oui GOMEN )
    Noémie Herbogast
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Noémie Herbogast le Dim 13 Mai 2007 - 20:06

    Et bien j'ai deviné parce que... pour pleins de petits trucs en fait. Ta manière d'écrire, l'originalité de ta fiche, tes (quelques) fautes que l'admin a laissé passé... Enfin voilà ces minis choses qui font que je me suis doutée que tu étais toi.

    Navrée d'avoir dis que tu étais "bis", je pensais que tu l'étais parce que sur les maraudeurs, Snail l'avait dit comme ça dans sa fiche de présentation ou alors j'avais mal lu je ne sais plus trop... Bref, désolée si tu as été vexée...

    Ah ! Et euh je suis désolée si tu voulais pas forcément que les gens sachent que tu es toi.

    Je devrais avoir des réunion de famille plus souvent : vous voyez comme l'activité est montée en flèche pendant ce week-end ?
    Lana Lane
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 31
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Lana Lane le Dim 13 Mai 2007 - 20:39

    Eh oui! J'espère tout de même que ce n'est pas à cause de ta réunion de famille... ¬¬

    Bref, vous vous en êtes tous sorti vivant? =D
    Noémie Herbogast
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Noémie Herbogast le Dim 13 Mai 2007 - 20:45

    Oui, tous !
    Le doyen a posé les règles tout de suite : "On ne parle pas de politique, on ne parle pas d'imigration, on ne parle pas de l'Europe, on ne parle pas des émeutes, on ne parle pas d'économie, on ne parle pas d'argent."
    Bon c'est sur, ça a réduit les sujets de discussion pour les adultes... Mais nous, les d'jeunes, nous avions l'embarras du choix...

    Ba, ce repas c'est une fois pendant l'année, ça fait plaisir au doyen et à la doyenne alors pendant 48h on fait tous un effort pour pas se foutre sur la gueule.
    Lana Lane
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 31
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Lana Lane le Dim 13 Mai 2007 - 20:54

    Evidemment, les sujets qui fâchent.^^' Moi aussi je préfère les éviter. Et comme quoi, les adultes nous reprochent d'avoir toujours les mêmes sujets de conversation, mais eux, c'est pas mieux... =P

    Bon, heureuse de te retrouver en un seul morceau! ^^
    Anonymous
    Invité
    Invité

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Invité le Dim 13 Mai 2007 - 21:05

    Non, non, y'a pas de soucis, t'inquiète, je ne suis pas vexée pour un sous d'avoir été nommée Bis (tu m'as confondue avec ma moitié, quel meilleur compliment ? ) Et ça me gène pas qu'on sache qui je suis ici ^^

    Les quelques fautes ? Arg, dire que j'ai lu relu et encore relu !

    Bon, bah navrée pour les fautes (rares j'espère ) qu'il reste...

    Contenu sponsorisé

    Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow Empty Re: Hazel Ashen Straehert, pilote dans l'escadrille "Hallow

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Sep 2019 - 20:36