Noémie Herbogast, bosco à bord de l'Adonis

    Partagez
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Noémie Herbogast, bosco à bord de l'Adonis

    Message par Noémie Herbogast le Dim 18 Mar 2007 - 17:41

    Nom : Herbogast

    Prénom : Noémie

    Surnom : Noé. (Pourtant, l’embarcation des espèces animales sur un bateau ne l’enchante pas…)

    Age : 23 ans

    Jour de naissance : 6 décembre 3310

    Sexe : Féminin

    Race : Humaine

    Unité : Pirate

    Profession / grade : Bosco

    Lieu de vie : Vivenef Adonis

    Physique : Difficile de savoir à quoi ont joué Les Créateurs lorsqu’ils ont décidé de l’apparence de Noémie. En effet, ses formes et ses traits sont disproportionnés entre eux. Son visage tout d’abord : fin, possédant un petit nez pointu, une petite bouche mais de très grands yeux gris foncés, presque noirs. Noémie n’est pas grande. Sans aller jusqu'à dire qu’elle est naine, on peut au moins dire qu’elle est petite. La nature l’a doté d’une poitrine assez conséquente, de petits bras minces, de grandes mains et de longs doigts fins, très fins. Ses jambes sont musclés, ce qui jure avec ses pieds : tous petits et tous fins également.
    Ses cheveux sont blonds. Pas d'un blond platine, mais d'un blond jaune tout de même. Ils sont mi-longs ou longs.
    Noémie s’habille toujours de façon plus que correcte, sauf quand elle n’est plus sur le Vivenef (alors là, elle s’habille comme bon lui semble et c’est généralement assez spécial…). Elle a un bon nombre de tailleurs veste et pantalon, de couleurs foncées généralement. Elle ne s’orne d’aucun artifice, que ce soit en maquillage ou bijoux. Elle a simplement continuellement sur soi une montre ainsi que ses lunettes. Il faut préciser qu’elle souffre d’hypermétropie : voir de prés est assez délicat, sans tirer sur le flou total.

    Caractère : Avec ses vêtements cintrés et sérieux, on pourrait penser que Noémie est une femme désabusée et agaçante, mais pas du tout. Elle est la représentation même de la gaieté et de la joie de la vivre. Simplement, son travail demande une exigence de soi et un sérieux irréprochable, du moins, c’est comme ça qu’elle le voie, ce qui est peut être une vision erronée. Mais même avec cette légère dureté, sa jovialité ne perd rien de son potentiel. Noémie aime les gens. Elle aime parler. Elle aime partager. En bref, elle aime le monde, et la plupart du temps, le monde l’aime.
    D’humeur presque toujours joyeuse, elle a un sens de l’humour très développé et plaisante sans arrêt : avec les gens froids comme avec les chaleureux, avec les plus infâmes mécaniciens comme avec les pilotes les plus hauts gradés, dans les situations embarrassantes comme dans celles de crises, et j’en passe et des meilleures. Même quand il s’agit de boulot, elle sait toujours ajouter la petite pointe d’humour qui détend tout le monde.
    Noémie est une fille imprévisible. Ou appelez ça être lunatique, comme vous voulez…

    Don : Noémie est assez douée pour tout ce qui est paperasserie, communication et elle fait des gâteaux absolument délicieux ! Mais ceci ne rentre peut être pas dans les dons que vous attendez…

    Relations : Noémie s’entend bien avec tout le monde… à de très rares exceptions près. Elle a gardé de très bonnes relations avec les personnes qu’elle a laissées sur Babylone. Elle communique aussi toujours avec son ami d’enfance : Julien Wells, qu’elle ne voit plus tellement mais les emails existent, pas vrai ?

    Histoire : (Minimum de 20 lignes)

    Raconter la vie de Noémie serait difficile, très difficile… Noé ne donne aucun renseignement important sur elle, autant faire quelques petits « flash-back » dans son passé, bien ciblés sur des moments et anecdotes précis qui vont montrés les différentes étapes de sa vie. Mais lisez plutôt…


    L’enfance de Noémie :

    La grenouille prit la mauvaise direction. Au lieu de se diriger vers le rosier, cette bécasse allait joyeusement vers la marre.

    *Flûte !* pensa la petite fille, tapie dans l’ombre de l’arbre du jardin, couchée dans les fleurs.

    Elle prit alors une branche, et frappa énergiquement le sol avec, d’un coup sec. L’animal eut peur et fit un demi tour net. Mais elle gardait sa dignité s’il vous plait… La tête haute, faisant mine qu’elle n’avait pas était effrayée, la petite grenouille se dirigeait à présent vers le rosier planté au centre du carré d’herbe.

    *Oh chouette chouette chouette !* se dit Noémie, toujours cachée, avec un sourire malicieux.

    L’animal se stoppa alors… Avait-il sentit qu’il y avait anguille sous roche ? Peut être… Il regarda autour de lui pendant quelques secondes puis reprit sa route, de façon moins fière et plus méfiante.
    Bientôt, le batracien atteint le beau rosier. Oh bonheur ! Un petit tas de moucherons était disposé juste sous la plante. L’appel du ventre est bien plus puissant que celui de la conscience, comme chacun sait… Pourtant, la bestiole aurait dû écouter son instinct qui lui hurlait de ne pas aller manger les moucherons…
    La grenouille avait à peine touché malencontreusement un petit caillou qui se situait sur son chemin qu’une étrange chose venait de s’abattre sur elle. Affolée, elle commença à gigoter mais elle était coincée et ne pouvait s’échapper.

    Noémie sortit alors de sa cachette, avec un sourire qui dépassait ses oreilles, posté sur son visage. Tout heureuse d’avoir capturée la petite grenouille, elle courut vers le rosier et s’aplatis sur le sol pour voir dans quel était l’animal. Il était recouvert par une petite toile transparente, mais solide, qui possédait des petites billes situées sur ses bords, et était tenue par un fil accroché aux branches du rosier.
    Un ingénieux petit mécanisme, n’est-ce pas ? Le petit caillou était relié au fil, sensible, qui avait actionné la chute du piège. C’était une invention de Noémie, s’il vous plait !

    La petite fille prit alors le bocal qui avait été placé juste à côté de la plante, exprès, et d’un geste rapide, elle y mit la grenouille et referma le bocal. Le pauvre animal ne comprenait rien à ce qui lui arrivait… Mais Noé, elle, était toute contente. Elle se mit alors à courir, vers le bas du jardin.

    « Mammy ! Papy ! Mammy ! Papy ! J’ai réussi ! J’ai réussi ! Regardez ! »
    dit elle en exhibitionnant son trophée de chasse à ses grands-parents, une fois arrivé à eux.

    Les grands-parents regardèrent la pauvre petite grenouille, qui les fixa aussi. Mais pas vraiment avec le même œil… la bestiole semblait les supplier de la sauver… La grand-mère de Noémie sourit à sa petite-fille, le grand-père fit de même, et ils la félicitèrent.
    Complètement aux anges, Noé redoubla de gaieté et après un bref « Merci » qui voulait tout dire, elle repartit dans la direction opposée. Arrivée aux plates bandes, elle ouvrit le bocal et la petite grenouille n’attendit pas une autre occasion de s’évader.
    Un peu plus loin, les grands-parents se sourirent. Ils ne voyaient pas vraiment l’intérêt de capturer un animal pour le relâcher dans la seconde mais bon, Noé avait 7 ans…


    L’adolescence de Noémie :


    « Partir ? Comment ça partir ?! Et où ça partir ?! »


    Anna, la meilleure amie de Noémie, venait d’apprendre que celle-ci allait partir. C’est tout ce qu’elle lui avait dit : « Je vais partir », en commençant à faire son sac.

    « A cause de ta mère c'est ça ?! Tu l’as vue la semaine dernière, hein ?! C’était marqué dans ton agenda… »

    « J’aurais dû te dire de pas fouiller dans mes affaires, pas vrai ? » dit Noémie en souriant.

    « Donc c’est à cause d’elle… Mais qu’est-ce qu’elle t’a dit ?! Mais qu’est-ce qu’elle a bien pu te dire pour que tu veuilles partir, nom d’un chien… »

    Noémie évita la question et poursuivit, tout en bourrant sa valise de vêtements :

    « Je pars sur l’Adonis. J’ai obtenu un poste de matelot… »

    « Ca m’a l’air d’être le pied… Ecoute, je sais que le deuil, tout ça ça doit être dur, tu viens de perdre des gens que tu adorais... Mais et ton père ?! Tu lui en as parlé ?! »


    « C’est lui qui m’a aidé à avoir ce travail. »


    Anna attrapa le t-shirt que Noémie allait mettre dans sa valise, l’empêchant ainsi de continuer à faire ses bagages.

    « Mais bordel Noé ! Ne pars pas parce que ta mère le veut ! T’as que 16 ans ! »

    « Et trois mois, s’il te plait… »
    ajouta t-elle avec sourire.

    « Joues pas à ça avec moi ! Arrête ! Tu crois que je vais te laisser te faire enrôler comme matelot sur une Vivenef sans rien faire ?! Mais merde, c’est dangereux ! Tu vas gâcher ta vie ! Pourquoi tu fais ce que ta mère veut ?!»

    « Parce que j’ai 16 ans, justement. Et que je l’aime »

    « Quand les parents font du mal à leurs enfants, on est pas obligé de les aimer. »

    « Bien sur que si. »

    Noémie se dirigea vers une commode, elle ouvrit le premier tiroir et commença à apporter des vêtements sur le lit.

    « Je t’écrirais… »


    « Non, parce que je vais pas te laisser partir ! »

    « On se reverra… »

    « Tu m’écoutes ou quoi ?! »

    « Adonis fait des escales sur Babylone des fois… »


    « Ca suffit ! »

    Noémie s’immobilisa, reposa le linge qu’elle tenait et se mit devant Anna, avec son continuel petit sourire rassurant et amical.

    « Anna, je pars. »



    La vie de Noémie sur Adonis :

    La jeune femme était confortablement installée à un bureau. Un vrai bureau. Un vrai de vrai. Et c’était le sien. C’était son bureau, son fauteuil, son ordinateur mural, ses casiers à dossiers… Et tout ça, c’était vrai.
    Noémie était à présent le bosco officiel du vaisseau Adonis. Après 5 ans passés à gravir les échelons, elle était arrivée à cette promotion. Bosco… En plus, elle n’avait jamais rien fait pour avoir de nouveaux postes, au début du moins. Lorsqu’elle est arrivée sur Adonis, elle ne voulait qu’une chose : quitter Babylone. Elle fit tout pour faire du bon boulot, de peur d’être ramenée sur sa planète, sûrement.
    Bref, maintenant, elle était là. A ce splendide bureau…

    « Je voudrais envoyer un mail… » dit elle en regardant l’écran sur le mur.

    « Option mail sélectionnée. Dictez votre texte. » répondit une voix électronique.

    Noémie se releva, actionna le micro de l’option mail et s’appuya à son bureau.

    « Bonjour toi ! Alors, comment vas-tu ?
    Tu ne devineras jamais d’où je t’écris… Mais comme je sais que tu veux absolument connaître la réponse, je vais te le dire : de mon bureau. Comment ? Ah oui, j’ai un bureau à moi à présent… Je suis promue au rang de bosco. Ca c’était un poste pour moi, pas vrai… ?!

    […]

    Donc voila les dernières nouvelles… Conclusion : tout baigne de mon côté ! J’attends de savoir si tout se passe aussi bien pour toi alors n’oublies pas de me répondre, hein !

    Je t’embrasse. J’espère, à bientôt ! Je te préviens dès qu’Adonis est susceptible de passer prés de l’endroit où tu te trouves !

    Noé »


    Noémie fit une pause puis coupa le micro.

    « Envoie. Destinataires : groupe « amis » ; . Validé. » dit elle d’un ton aimable.

    « Message envoyé. L’ont reçu : Anna Aldalon, Fabien Blucker, Julien Wells, Bertille Scamander…[...] »

    Tandis que l’ordinateur citait tous les noms de la liste des personnes qui avaient bien reçu l’email, Noémie se leva et alla à la fenêtre.

    « Désolée, maman. »
    chuchota t-elle, le sourire au lèvres.


    [Il se pourrait que j'ai 2 ou 3 petites choses à rajouter dans le courant de la semaine... ]


    Dernière édition par le Mer 21 Mar 2007 - 14:08, édité 3 fois
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Noémie Herbogast, bosco à bord de l'Adonis

    Message par Lana Lane le Dim 18 Mar 2007 - 18:18

    Oki... je ne verrouille donc pas. Mais je te valide quand même. Fiche très sympa!^^

    Bienvenue et bon jeu sur Vivenef!^^
    avatar
    Noémie Herbogast
    Bosco - Adonis

    Nombre de messages : 141
    Mission actuelle : Un sourire sur toutes les bouches !
    Citation : Une maison sans grand-mère, c'est comme un oeuf sans sel
    Couleur RP : #6699ff
    Multi-comptes : Noémie Herbogast - Niorun Ynglingar - Newton Guedolphe - Michelle Farmann - Milo Roberts - Woody Calinsky - Aleksandra Sergueïvna Ivanova
    Date d'inscription : 18/03/2007

    Re: Noémie Herbogast, bosco à bord de l'Adonis

    Message par Noémie Herbogast le Dim 18 Mar 2007 - 20:16

    Merci !
    Je changerai pas grand chose, mais ça sera à changer tout de même...

    Edit : J'ai fini ! ^^

    Contenu sponsorisé

    Re: Noémie Herbogast, bosco à bord de l'Adonis

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov 2018 - 7:59