Vincent Vernon Wityender

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Vincent Vernon Wityender

    Message par Invité le Dim 27 Avr 2008 - 11:14

    Nom : Wityender

    Prénom : Vincent Vernon

    Surnom : 4V, en rapport avec les initiales de ses noms et prénoms, langue d'Or en rapport avec son talent diplomatique, ou encore desespérado, contraction d'une allusion à sa principale motivation à se mettre dans des situations affreuses, et de cette ancienne légende terrienne de guerriers-bergers-colons qu'il a toujours trouvé cool.

    Age : 36 ans

    Jour de naissance : 7 Juillet 2997

    Sexe : Masculin

    Race : Humain

    Unité : Contrebandière, mais ça va pas durer.

    Profession / grade : Négociant à bord du Daisycutter.

    Lieu de vie : Changeant de manière très fréquente. Actuellement, le Daisycutter.

    Physique : Vincent à l'art de rendre peu commun ce qui l'est à la base, et ceci commence par son costume. En effet, à la base doté d'un visage très commun, du genre que l'on a toujours l'impression d'avoir déjà vu quelque part, et d'une carrure correspondant à quelques petits centimètres près à la moyenne humaine en tous points, il a su dégager un petit caractère inexplicable, se soustrayant à son âge par une chevelure longue et des sourcils fins, et arborant sans cette au moins un petit sourire confiant, limite narquois, qui ferait passer le meilleur des vendeurs d'aspirateur pour un serial killer.

    Il n'est cependant pas rare que selon les situations, il en vienne à changer un peu son apparence, nouant, cachant sous un couvre-chef ou coupant ses cheveux, se laissant pousser la barbe pour se vieillir, ou au contraire, gardant un visage extrêmement dégagé et éclairci par un peu de fond de teint pour se rajeunir, globalement, une fois parti, il laisse une impression sur laquelle on n'arrive pas à mettre le doigt, mais positive. Jusqu'à ce qu'on se rende compte d'une éventuelle crasse qu'il vous a faite, bien entendu.

    Au niveau vestimentaire, il aime ce qui est chic. Pas forcément grandiloquent, baroque, ou quoi que ce soit non, au contraire, la plupart du temps, son air réussit à en quelque sorte transcender le formel, pour en faire du classieux. Ainsi, la même tenue, un costume trois pièces par exemple, pourra selon la façon dont il le portera et l'air qu'il se donnera faire alternativement "mec plein aux as" "professeur" "fils de riche rebelle" "dandy" ou "haut cadre des forces de sécurité du cercle"

    Caméléon ne s'en donnant pas l'air, Vincent Vernon est probablement l'un des rares pirates à avoir sur son éventuel dossier la mention "aucun" dans le champ "signes particuliers"...

    Caractère : Vincent Vernon dispose avant tout d'un panache assez extra-ordinaire. Oh, je ne parle pas là du panache qui consiste à sauter dans tous les sens de joie sans aucune raison, mais plutôt d'une sorte d'aplomb, cette capacité à éclater d'un rire totalement maîtrisé alors que trois personnes lui braquent un blaster sur le front, avant de leur raconter une blague idiote sans que ce soit un plan d'évasion.

    A ce titre, bien qu'il soit au plus profond de lui-même un angoissé terrible, doublé d'un pessimiste du pire acabit, il ne montrera cependant jamais qu'un visage confiant, souriant, et sera parfaitement capable, par exemple en arrivant pile en face d'un supercuirassé policier, de garder un petit sourire narquois, annoncer qu'il va se retirer brièvement aux toilettes, partir dans la première pièce à portée de pieds de préférence en direction opposée aux toilettes, de hurler à l'abri des regards "ON EST FOUTUS ON VA TOUS MOURIIIIIIIIR" puis de revenir, toujours aussi confiant d'apparance, pour dire de manière calme et poser ce qui est probablement sa phrase fétiche: "On va négocier."

    Ce pessimisme caché le mène aussi à avoir des traits autrement moins drôles auxquels on peut faire face. Ainsi, Vincent Vernon est un lâche de premier ordre, qui n'hésitera pas à trahir ses proches pour sauver sa peau, il est incapable d'être fidèle à une femme bien qu'il prétendra le contraire, et toute accusation de ce genre de défauts mènera fatalement à un petit rire et à une requalification assez radicale du genre "mais non voyons... Trahi, tout de suite... Disons plutôt que, selon mon point de vue, j'ai jugé approprié, dans l'établissement d'une stratégie globale, de prendre un peu de recul par rapport à vous, pour mieux revenir... Oh, bien sûr, j'ai touché une paie de la part de ceux d'en face, mais après tout, voyez le bon côté des choses: vous êtes bel et bien vivants, et moi aussi ! Ce serait bête de briser tout ça non ?" Cette aptitude à la requalification constante des termes douteux en faisant un bon diplomate malgré tout, alors que l'introduction longue à la mise en route et la temporisation est signe d'une recherche du terme juste. De manière globale, plus il cherche ses mots, plus la situation est mauvaise.

    Don : Son aptitude naturelle au baratin, à l'embobinage, et à la tromperie, son côté passe partout, et sa rapidité à dégainer une arme et à tirer le premier, sont trois capacités suffisamment développées pour que l'on puisse appeler ceci des dons. Son incapacité à fuir ceux qui veulent sa peau voir à tomber sur eux aux pires moments aussi, en quelque sorte.

    Relations : Sur Adonis, il a connu Adonis lui-même avec lequel il s'entendait bien, éventuellement croisé Noémie peu avant son départ, connu Sirano alors qu'il n'était pas encore capitaine, bien connu Paul évidemment, et a eu affaire à Gilad, bien qu'il était tout sauf pirate à ce moment là.
    Sur Pandore, il a peu connu Pandore elle-même du fait de sa timidité, n'allant pas du tout avec l'aisance sociale dont fait preuve Vincent, son départ et ses positions avant lui n'ayant sans doute pas arrangé les choses, a très bien connu Rys sans que ce soit dans les meilleurs termes, là encore cf. le départ, a de manière plus vague croisé sans vraiment s'y attacher Matthew, Fanny, et Newton (bien que c'était sur Adonis) et a connu Kallista, mais à Carbonek, et non sur Pandore.


    Dernière édition par Vincent Vernon Wityender le Dim 27 Avr 2008 - 15:13, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Invité le Dim 27 Avr 2008 - 11:15

    Histoire : Vincent Vernon est né sur Avalon, dans un village colonial assez isolé. D'une enfance terriblement sans histoire, du fait du peu d'activité là où il était, hormis son éducation de jeune garçon, il en tira un ennui certain, et un goût prononcé pour les hollos pompeusement héroïques, où le commandant sauve la princesse, et botte les fesses des méchants. Il en devint rêveur et ambitieux, aussi décida-t-il un beau jour, au lieu de prendre son petit déjeuner, d'aller sauver le monde. Comme ça, d'un coup.

    Façon de parler, bien entendu, mais qui traduisit cependant une vérité: coupant les ponts avec ses parents, il décida de tenter à la capitale de mener la grande aventure, de découvrir ce que le monde -qui lui tendait les bras- lui réservait.

    Mais la grande aventure n'était pas pour tout de suite... En effet, doté de peu d'économie, il fallait bien vivre, et donc lui qui était parti pour défendre la voeuve et l'orphelin se retrouva chargé des relations marketing pour une manufacture d'armes. Plutôt moyen comme plan de carrière, mais qui avait un avantage, celui de permettre un contact avec une marchandise à forte valeur ajoutée. Idéale, donc, pour arrondir ses fins de mois, ou selon ses termes, se plonger dans l'aventure, le frisson, l'excitation et, certes, l'illégalité.

    A force de deals et de magouilles dans Carbonek, il finit néanmoins par se faire repérer, virer, et poursuivre par la police... Il leur échappa cependant, en collant l'affaire sur le dos d'un intérimaire, rendant les investigations sur sa personne difficile à mener, du fait qu'il ait pris le large, aux côtés d'un groupe de pirate nommé "Loki"...

    Spoiler:
    Après donc quelques coups de petite ampleur, le groupe, qui avait les yeux plus gros que le ventre, sans doute émulé par son opposition avec la 27ème brigade de l'A.R.I. décida de s'attaquer à du gros, du très gros. Un supercuirassé flambant neuf: le Garuda, rien que ça...

    Leur plan génial consistait à neutraliser les systèmes de défense du vaisseau, à saboter l'un de ses réacteurs, et de cette façon, à le mener dans un guêt-apens entre une planète et sa lune, où ils pourraient maîtriser les individus isolés de leurs renforts, et prendre le contrôle de la situation.

    Désigné saboteur du moteur, Vincent eut un résultat surprenant vu le point auquel il s'est écarté du plan. En effet, encore idéaliste, il a privilégié menacer quelqu'un avec une lampe de poche plutôt que de porter une arme sur lui comme prévu. Il a également décidé de menacer l'une des membres du service de sécurité infiltré plutôt que l'une des sommités militaires -essentiellement parce que la jeune fille ainsi repérée était autrement plus avenante que le colonel de 74 ans-. Malgré ceci, il est tout de même arrivé jusqu'au moteur concerné. Oh, certes, une fois sur place, il s'est fait douloureusement maîtriser, mais, l'effort vaut la peine d'être salué.

    Arrêté, il fut jugé et après une défense basé sur son absence d'arme, sa jeunesse, et son incroyable rapidité une fois maîtrisé à énoncer l'intégralité du plan des pirates, ne fut condamné qu'à une année de travaux d'intérêts généraux.

    Ayant donc dû changer de compagnons, il put faire valoir ses talents naissant de négociateur auprès du Von Braun, un vaisseau de contrebande spécialisé dans les denrées médicales en tous genre. Ce fut probablement l'une des périodes où il resta le plus longtemps en poste. Cependant, le capitaine ayant appris que sa femme le trompait pour lui, avait décidé au bout d'années de cordiale collaboration, et malgré un gain notable sur le prix de revente des marchandises, de le balancer au premier spatioport venu. Mouvement peu heureux puisqu'en retour, celui-ci dénonça le vaisseau aux forces de l'A.R.I. en échange de sa réhabilitation judiciaire.

    La chose fut cependant de courte durée, car des vieilles connaissances qu'il fit pendant sa période de piraterie lui proposèrent un travail ponctuel, juste une fois, un gros coup en souvenir de bon vieux temps, qui était gagné d'avance, et sans aucun risque, lui offrant un pécule que jamais son salaire de commercial en carburants ne lui permettrait d'avoir. Séduit par l'appât du gain, il accepta donc.

    Et bien entendu, comme tous les coups ne pouvant pas louper, le coup loupa. En effet, cette histoire de cargo non protégé qu'ils étaient sensé détourner était un leurre, qui mena le groupe à sa quasi-intégrale destruction, par l'escadrille menée à la fin de l'escarmouche par Gilad Antiles. Vincent Vernon ne s'en tira que par une reddition bien inspirée, et une fois mené aux autorités compétentes, par son aptitude à se défendre au cours de son procès et à embobiner le jury, au grand dam de Gilad cité en tant que témoin, et ayant sans nul doute gardé une dent contre Vincent Vernon.

    Il décida après cette expérience de se mettre au vert quelques temps, de prendre une année sabbatique comme il le disait, mais l'appel de l'espace est une chose que l'on ne fuit pas. Et il embarqua à nouveau, pour de nouveaux méfaits, à bord d'Adonis cette fois-ci.

    La collaboration dura quelques années, et fut en ses débuts assez cordiale. Il faut dire qu'avoir un négociateur de talent n'aide pas seulement pour faire monter les prix des marchandises médicales, mais aussi pour faire monter ceux des éventuelles sources de rançon. Mais malgré quelques bons contacts, en particulier avec Adonis lui-même, des difficultés refirent venir au dessus de sa tête le spectre de la prison, et il fuit, tout simplement, sans prévenir, embarquant avec lui l'un des chasseurs.

    Et là encore, le schéma se répète, et après une période d'inactivité, ici passée auprès de ses parents sur Avalon, avec lesquels il se réconcilia plus ou moins, il finit, néanmoins, par trouver le temps long, par manquer de contacts, et, somme toute, par re-sombrer dans l'illégalité, cette-fois-ci à bord de Pandore.

    Là encore apprécié, ce ne fut cependant pas cette fois par les autorités judiciaires qu'il fut contraint de partir... En effet, lors de la mutinerie qui eut lieu à la prise de succession de Rys, Vincent Vernon avait choisi le mauvais camp... Pour ne pas dire qu'il fut l'un des initiateurs de cette tentative de coup d'Etat. N'ayant pas pu négocier cette fois-ci, une fois l'échec avéré, un coup d'éponge sur l'ardoise, il dut fuir pour éviter d'être balancé dans un endroit peu recommandé, probablement un commissariat, ou l'espace, sans combinaison adaptée...

    C'est probablement pour ça qu'il se tourna vers un équipage de taille autrement plus modeste, celui d'une frégate de contrebande donnant dans le petit coup, et l'illégalité du dimanche, pas du genre à attirer l'armée somme toute, ni rien de bien dangereux. D'ailleurs, ça fait maintenant deux ans qu'il officie à bord du Daisycutter, et absolument rien de mauvais n'est arrivé. Il n'y a qu'à voir la mission actuelle: récupération de matériel sur Mars sans licence. Que pourrait-il arriver de mauvais pour une mission de ce genre ? Allons. C'est un coup qui ne peut pas louper ça...


    Dernière édition par Vincent Vernon Wityender le Dim 27 Avr 2008 - 18:28, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Invité le Dim 27 Avr 2008 - 16:09

    Petit message temporaire pour signaler le parachèvement (hormis un paragraphe, mais ça c'est normal) de la fiche !
    avatar
    Gilad Antilles
    Commandant de l'escadrille "Phantom" - Adonis

    Nombre de messages : 491
    Age : 31
    Localisation actuelle : Adonis
    Mission actuelle : Retour sur Adonis
    Citation : Faire en sorte que tout fonctionne n'est que question de point de vue.
    Couleur RP : Indigo
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 09/01/2008

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Gilad Antilles le Dim 27 Avr 2008 - 16:25

    Tout d'abord: re-bienvenue!^^

    J'aime ta fiche, elle m'amuse beaucoup!

    Comme demandé par mp, ce qui concerne Gilad ne me dérange nullement (il sera ravi de retrouver Vincent... XD).

    Rien à redire pour ma part! Bienvenue à Vincent, donc! -^^-
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Invité le Dim 27 Avr 2008 - 20:05

    Re-Bienvenue !*

    J'ai beaucoup aimé ta fiche moi ! ^^ J'l'ai trouvée très amusante et tout ça !

    =)
    avatar
    Lana Lane
    Admin

    Nombre de messages : 977
    Age : 30
    Couleur RP : #04d5eb
    Multi-comptes : Eve, Endy, Kiba, Weena, Andrea, Sara, Oscar, Elie.
    Date d'inscription : 03/06/2005

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Lana Lane le Dim 27 Avr 2008 - 20:28

    Bienvenue à Vincent! Très chouette fiche, j'aime beaucoup ce nouveau personnage! ^^

    Je vais te valider de ce pas. ^^
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Invité le Dim 27 Avr 2008 - 20:40

    Wouhou !

    Bon, eh bien, récupération un peu, puis au boulot ! Ces équipages ne vont pas s'abandonner tous seuls ! Very Happy
    avatar
    Margot Hertzlieb
    Sous-lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 62
    Age : 31
    Localisation actuelle : Sur le Pont
    Mission actuelle : Faire son travail
    Couleur RP : bleu
    Multi-comptes :

    Date d'inscription : 09/02/2008

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Margot Hertzlieb le Lun 28 Avr 2008 - 18:17

    XD mais en voilà un comique!

    Chouette fiche ^^

    Re-Bienvenue !

    Contenu sponsorisé

    Re: Vincent Vernon Wityender

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov 2018 - 8:35