Allons déboulonner du chasseur ! [ Prio : Ethan et Kallista ] [#001]

    Partagez
    avatar
    Andrea Cyn
    Lieutenant de maintenance - Pandore

    Nombre de messages : 36
    Localisation actuelle : Pandore, à s'agiter partout
    Mission actuelle : Optimiser les réparations de Pandore
    Couleur RP : #db4334
    Multi-comptes : Evanah Wills, Endymion Beleril, Kiba Alehando Steawald, Weena Bishamon-Ten, Andrea Cyn, Sara M.J. Ascroft, Oscar Arcane, Elie Moon.
    Date d'inscription : 20/01/2008

    Allons déboulonner du chasseur ! [ Prio : Ethan et Kallista ] [#001]

    Message par Andrea Cyn le Dim 1 Fév 2009 - 3:07

    Les ascenseurs… Il s’agissait d’une chose merveilleuse pour passer d’un niveau à l’autre dans une structure à plusieurs étages. Et c’était plus rapide et moins fatigant que les escaliers. Des tas de gens bénissaient sans doute chaque jour l’inventeur de l’ascenseur. Comme cet estropié de lieutenant tactique, là, par exemple, celui qui faisait de l’œil à Andrea (il en aurait presque rougi, tiens). D’ailleurs, vu l’état physique piteux dans lequel se trouvait actuellement Andrea, le lieutenant de maintenance de Pandore fraîchement promu aurait préféré ne pas dire de mal des ascenseurs. Seulement, les ascenseurs étaient bien loin de n’avoir que des qualités. Ils avaient des défauts, de gros défauts même, qui apparaissaient aux yeux d’Andrea en cet instant fatidique comme une vache de Troie au milieu d’une coursive.

    Il était coincé dans une boîte à sardine entre Ethan Geetaï, le bien trop gentil bosco, et Kallista Ielissof, Seconde à bord de la Vivenef contrebandière et pin-up comme on n’en faisait plus.

    Andrea n’avait pas connu situation plus gênante depuis… Quinze bonnes minutes, au moins.
    Andrea dut s’abstenir de soupirer… En fait, il avait presque arrêté de respirer depuis qu’il était entré dans cette cage infernale qui descendait trop lentement à son goût dans les entrailles du vaisseau. Depuis qu’il était à bord de Pandore, il allait de situation inconfortable en situation inconfortable. Il y avait plus agréable…Bien sûr, il y avait bien pire, aussi. Andrea se permit un sourire en coin en pensant que ce qu’il y avait de bien quand on tentait de vous tuer, c’est qu’après, on pouvait dire pour tout : « bah, de toute façon, il y a pire ».

    Mais il était tout de même difficile de se sentir plus gêné. D’abord, Andrea avait été heureux que le Commandant Von Drachnar lui ordonne de travailler avec le bosco. Andrea avait eu l’occasion de faire un peu connaissance avec lui et il l’aimait bien. Il l’aimait plus que bien, même, même tant de gentillesse et d’enthousiasme le mettait un peu mal à l’aise. Puis le Commandant avait ordonné à son Second de l’assister. Bon. Du peu qu’Andrea en avait vu, il n’avait aucun grief particulier envers elle. Elle lui avait même fait plutôt bonne impression, même. Elle avait l’air franche du collier, cela rassurait Andrea. Le problème c’était que Kallista était une femme et pire : une femme superbe. Le jeune lieutenant n’était pas particulièrement intéressé par quelque chose d’aussi superficiel que la beauté physique, mais il y était malgré tout sensible. Mais il y était sensible dans son ensemble. Il n’était pas du genre à reluquer une poitrine ou ce genre de chose. Non, s’il avait seulement osé, Andrea l’aurait regardé toute entière. Mais évidemment, il ne le faisait pas… Pourquoi ? Parce que les belles femmes l’avait toujours intimidé, il se sentait si laid et si pataud à côté d’elles… Surtout à côté de femmes comme Kallista, qui avaient l’air si assurées… De plus, ça ne se faisait pas. Et évidemment, depuis un certain incident, il était non seulement mal à l’aise avec les femmes, mais aussi effrayé par elles. Le petit malaise qu’il avait toujours ressenti auprès d’elles s’était mué en peur irraisonnée. C’était stupide, il le savait et il refoulait cette terreur aussi bien qu’il le pouvait, mais ça n’était pas facile.

    Mais le sentiment qui le dominait dans ce fichu ascenseur, c’était la gêne. Mais qui aimait se retrouver à l’étroit dans un ascenseur avec quelqu’un qu’il connaissait à peine ? N’oublions pas qu’Andrea n’aimait pas le contact physique. Alors, sans bouger d’un millimètre, en respirant à peine, Andrea tenta désespérément d’ordonner à son corps de se compresser, de devenir encore plus maigre qu’il ne l’était, histoire de libérer un peu d’espace vital autour de lui. Mais son corps n’en fit qu’à sa tête et resta tel qu’il était… Il décida même de sécréter tranquillement un peu de sueur à quelques endroits stratégiques, ce qui finit de mettre Andrea mal à l’aise.

    Très mal à l’aise. Une bouffée de panique monta en lui. Allons bon, maintenant, il était atteint de… Quelque chose entre l’agoraphobie et la claustrophobie… Merveilleux.

    Que d’émotions me direz-vous ! Mais les seules manifestations des tourments d’Andrea dans ce diabolique ascenseur qui descendait encore et encore ne furent que la crispation de sa mâchoire et quelques gouttes de sueurs sur son front. Sinon, il était toujours le même grand gaillard osseux, un peu voûté, au visage inexpressif, mais aux yeux vifs.
    avatar
    Jan Sanada / Ethan Geetaï
    Bosco - Pandore

    Nombre de messages : 51
    Localisation actuelle : Sur le pont de Pandore
    Mission actuelle : Obéir aux ordres avec le sourire
    Citation : Chalala-chalalan, la vie est si douce pour ceux qui savent la vivre...
    Couleur RP : Violet
    Multi-comptes : Gilad Antilles - Jan Sanada/Ethan Geetaï - Joshua G. Jansen - Jarvis Stark - Amelia Caine- Eusèbe E. J. D'Arville- Desmond Haynes
    Date d'inscription : 03/02/2008

    Re: Allons déboulonner du chasseur ! [ Prio : Ethan et Kallista ] [#001]

    Message par Jan Sanada / Ethan Geetaï le Mar 3 Fév 2009 - 4:09

    Ethan Geetaï adorait les ascenseurs. Jan Sanada aussi, ce qui rendait la transition entre ses deux entités faciles. Pour être honnête, il y avait très peu de choses qu’Ethanol, le bosco de Pandore, n’aimait pas. Et il n’avait jamais eu besoin de se forcer pour arriver à une personnalité aussi joviale : c’était simplement son caractère naturel. Il suffisait toujours de très peu pour l’étonner, et il s’émerveillait d’un rien. Les ascenseurs par exemple. C’était formidable, les ascenseurs ! Des étages à emprunter ? Dans un sens comme dans l’autre, on montait dans l’ascenseur et hop, voilà qui était fait, et sans se fatiguer ! Ethan aimait à voir les ascenseurs comme des sortes de grosses boîtes magiques. On pénétrait à l’intérieur, et on en ressortait dans un tout nouveau paysage, un tout nouveau monde qui s’offrait aux explorateurs de l’ascenseur, sans cesse prêt à être redécouverts par leurs yeux ébahis !

    Ethan était aussi quelqu’un de fantasque, ce qui expliquait en grande partie sa manière particulière de voir les ascenseurs (et à peu près tout ce qui croisait un jour ou l’autre son chemin) et, sans doute, son étrange goût vestimentaire. Mais pour l’heure, le bosco se contentait simplement d’apprécier ce fantastique voyage dans les cloisons même de la vivenef contrebandière. Coucher à ses pieds, Maruk se tenait parfaitement tranquille, habitué depuis tout chiot à ce genre de déplacement. Il n’avait pas peur des ascenseurs, mais n’aimait pas non plus particulièrement l’idée de rester trop longtemps enfermé sans pouvoir se dégourdir les pattes dans un endroit clos et confiné.

    Souriant, sans autre raison que celle d’avoir le sourire, Ethanol avait tourné ses pensées vers la liste qu’Erwyn lui avait demandée de faire pour aider Andrea. Et ce travail lui plaisait pour deux raisons : premièrement, il avait une fois de plus la preuve que le commandant elle-même lui faisait confiance en tant que bosco de Pandore et, deuxièmement, c’était un travail pour aider Andrea. Ethan Geetaï aimait bien aider, et il aimait bien Andrea. Ce qui faisait en ce moment de lui le plus heureux des boscos. Au fond de lui, Jan Sanada se réjouissait également de pouvoir passer un plus de temps en compagnie du seul autre officier de la flotte qui se trouvait à bord de Pandore. Et puis, au-delà de tout ça, Ethan appréciait Andrea Cyn simplement parce qu’il l’aimait bien. Il avait vit compris que le jeune homme avait vécu un traumatisme qui l’avait diminué aussi bien physiquement que mentalement, et il se réjouissait de voir que sur ce dernier point, le fils du maréchal semblait reprendre du poil de la bête. Il avait retrouvé une répartie que le bosco appréciait grandement, et s’il avait toujours l’air extrêmement mal à l’aise dès qu’il se trouvait en compagnie de plus deux personnes, il avait l’œil vif, signe que ce qui se cachait derrière recommençait pleinement à vivre. Et Ethan était disposé à tout faire pour l’y aider. Qu’Andrea le veuille ou non, d’ailleurs. Puis Ethan laissa son regard dériver vers la troisième occupante de l’ascenseur, et plein de nouvelles idées concernant tout ce qu’on pouvait y faire germèrent dans son esprit tandis qu’il observait Kallista. Encore une fois, il put secrètement siffler admirativement devant les formes plus qu’agréables de la belle femme, et si Andrea n’avait pas été là, il aurait bien aimé que l’ascenseur connaisse une panne inopinée. Il aurait même pu l’y aider. Mais Ethan était bien trop gentil pour infliger une telle torture à Cyn, et il se dit qu’il aurait encore pléthore d’occasions de s’amuser avec la second de Pandore si elle en avait envie. Il sourit avec Kallista, lui adressant un clin d’œil ravi : « C’est un plaisir d’être… sur le coup en votre compagnie, Kallista. » et se tourna vers Andrea :
    « Et suis content de travailler avec vous, lieutenant Cyn. » Ethan savait que les contrebandiers n’étaient généralement pas aussi formels, mais cela l’amusait beaucoup ; et puis, il n’était pas officier de la flotte du Cercle pour rien… « Mes félicitations pour ce nouveau poste, au fait ! Vous deviez en avoir ras le bol de tourner en rond là en bas ! Alors, de tête, j’ai déjà quelques types à vous proposer… Javicz, d’abord, qui se débrouille bien avec les compensateurs –il tenait une ferme à énergie sur Troie- et ensuite Terra Alder, et puis bien sûr Janice Kroncowitz, la grande rousse de Babylone. Elle est très forte avec tout ce qui est mécanique. Après eux, je devrais encore pouvoir vous trouver quelques gars capable de donner un coup de main utile au lieu de vous courir dans les pattes… »

    Et, tandis que l’ascenseur continuait sa lente course et Ethanol son babil, Maruk posa sa grosse tête sur les chaussures d’Andrea, espérant au moins au tant que celui-ci que le trajet puisse prendre le moins de temps possible…
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Allons déboulonner du chasseur ! [ Prio : Ethan et Kallista ] [#001]

    Message par Invité le Lun 30 Mar 2009 - 18:56

    Mais qu'est-ce qu'on se faisait chier dans cet ascenseur ! Rappelons qu'on en était à l'ère des vaisseaux spatiaux et des guerres inter stellaires, pourtant, on en était encore à utiliser une boite à sardines qui aurait sans nul doute fonctionné plus vite si elle avait été tirée par des hamsters atteints de pneumopathie ! Qu'est-ce que foutait les scientifiques de ce siècle ? ! Baignés dans plusieurs décennies de feuilletons de science fiction vantant tous les mérites de la téléportation, pas un seuls de ces crétins pourtant cérébrés n'était parvenu à pondre une équation digne de star trek.
    Et voilà au moins un milliard d'années que Kallista descendait et descendait toujours (sans doute plusieurs vaisseaux vu l'attente) les étages de Pandore dans sa boite à sardines. Cela étant, la situation aurait pu encore être pire, car finalement la rouquine était enfermée avec deux hommes plutôt bien fait de leur personne, au moins pouvait-elle se rincer l'œil.

    "C’est un plaisir d’être… sur le coup en votre compagnie, Kallista. »
    « Et suis content de travailler avec vous, lieutenant Cyn. »


    Kallista plissa ses yeux en détaillant le garçon qui s'adressait aux résidents de l'ascenseur. Celui-là il avait une âme de gentil organisateur.

    " Ouai, ben espérons que le coup en question soit pas aussi foireux qu'un premier rencard avec une ado complexée et cul de jatte…." Lâcha-t-elle de sa voix cassée et toujours un peu blasée.

    "Mes félicitations pour ce nouveau poste, au fait ! Vous deviez en avoir ras le bol de tourner en rond là en bas ! Alors, de tête, j’ai déjà quelques types à vous proposer… Javicz, d’abord, qui se débrouille bien avec les compensateurs –il tenait une ferme à énergie sur Troie- et ensuite Terra Alder, et puis bien sûr Janice Kroncowitz, la grande rousse de Babylone. Elle est très forte avec tout ce qui est mécanique. Après eux, je devrais encore pouvoir vous trouver quelques gars capable de donner un coup de main utile au lieu de vous courir dans les pattes… »

    Kallista avait fourré dans sa bouche un shwing gum à la menthe, le genre qui vous décollait les synapses de leur connexion neuronales et permettait de tenir éveillé, certes lobotomisée le temps de quelques mâchages, mais éveillée. Ethan c'était le genre monsieur comm, une arme de destruction massive pour peu qu'elle soit bien utilisée. Il devait avoir analysé toutes les personnes qu'il avait croisé jusque là : tics, habitudes, caractère, bref une sonde psychanalytique bien appréciable en ces temps d'égoïsme spatial. En revanche, la crevette névrotique, Andrea Cyn de son nom, était sans doute sur le point de faire une rupture d'anévrisme tellement la situation le mettait mal à l'aise et pour peu qu'on le stresse encore un peu, kallista était presque sure qu'il pouvait pousser jusqu' à la grossesse nerveuse. Un sourire pervers et sadique se dessina sur ses lèvres carmins. Elle se mit soudain à sautiller plusieurs fois dans l'ascenseur, ce qui fit franchement bouger la machine.

    " Des fois qu'il descende plus vite, à ce train là, quand on sortira, on sera bon pour la mise à la retraite."

    Elle lâcha un petit rire légèrement cynique. Elle colla ses main dans ses poches de manteau en cuir puis fit un bulle bruyante avec son shwing-gum.

    " Et sinon, Janice, elle est célibataire ? j'aime bien la mécanique …" Acheva-t-elle histoire de détendre un peu l'atmosphère psychorigide de cet ascenseur. Deux garçons et une fille et pas moyen de faire un million de possibilités. Ah les temps étaient durs pour ceux qui voulaient un peu s'éclater !

    Contenu sponsorisé

    Re: Allons déboulonner du chasseur ! [ Prio : Ethan et Kallista ] [#001]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018 - 3:28