Press the button ? Good question ! (pv)

    Partagez
    avatar
    Kolin Socret
    Quartier-maître de seconde classe / Communications - Nimue

    Nombre de messages : 23
    Age : 30
    Localisation actuelle : Sur Nimue, désolé.
    Mission actuelle : Je m'excuse pardon.
    Citation : Excusez moi je suis désolé.
    Couleur RP : #9e6832
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 18/06/2008

    Press the button ? Good question ! (pv)

    Message par Kolin Socret le Ven 10 Avr 2009 - 14:09

    Il était assez gros, imposant on pourrait même dire et il se remarquait au premier coup d’œil. Il faut dire qu’il était dans les tons marron, rouge, ocre, d’une couleur presque indéfinissable si on ne connaissait que les termes classiques. Oh, bien entendu pour quelqu’un qui savait distinguer avec précision le pourpre du cramoisi c’était impossible, mais il se trouvait que Kolin connaissait avec précision la différence entre ces deux teintes. Cela pouvait provenir de son habitude à prendre une couleur rouge quand il était stressé ou inquiet, en gros à chaque fois qu’il devait faire quelque chose.

    Mais en tout cas, cela lui donnait la possibilité de dire que ce bouton était de couleur puce très exactement. Oui oui, puce, c’est bel et bien une couleur.(1) Donc, il était devant le bouton puce et il se demandait depuis une bonne demi-douzaine de minutes s’il devait appuyer dessus. Pas qu’il ait peur de la réaction du bouton, non c’était un bouton classique, normal, comme tous ceux qu’il manipulait à longueur de journée quand il était de service. Mais il craignait autre chose.

    Cette autre chose était fréquemment utilisée comme source de crainte. Que l’autre chose soit un gradé, une action téméraire comme prendre un appel sans demander l’accord de l’officier de garde ou bien prendre une initiative comme aller parler avec quelqu’un d’un sujet autre que la pluie et le beau temps. En passant, ce genre de sujets n’était strictement pas adapté à une Vivenef, non parler du temps dans un endroit où les conditions climatiques sont constantes, cela n’était pas une chose aisée. Donc Kolin ne parlait pas beaucoup par crainte.

    Cette timidité, disons-le tout net, maladive, le clouait actuellement sur place. Pourtant il savait qu’il devait appuyer pour pouvoir faire ce qu’il avait à faire, mais non, il n’y parvenait pas. Il se morigéna mentalement comme il savait si bien le faire et il se replaça bien devant le bouton. Un petit effort lui était demandé et il allait le faire cet effort !

    Il approcha sa main tremblotante de l’appareil qui allait sceller son destin pour les prochaines minutes et se dit que ce n’était peut-être pas une bonne idée.

    Secouant la tête, il s’éloigna un peu pour réfléchir. Appuyer ou ne pas appuyer telle était la question. Question oh combien capitale pour le jeune Kolin puisqu’elle allait sceller tout son avenir des prochaines minutes. C’est vrai qu’ouvrir une communication avec la salle des machines alors qu’il était dans les couloirs simplement pour se dégourdir les jambes ne faisait pas partie de son travail actuel. Il devait donc agir en conséquence et éventuellement reprendre son quart.

    Mais en même temps, il n’était pas de quart, donc … Que faire ? La question restait posée et il allait finir par agir, mais quand ?

    Ce n’était pas non plus une question de vie ou de mort, mais tout de même. Il retourna donc auprès du bouton hésitant fortement à appeler, il pourrait tomber sur un gradé ! Ce serait terrifiant.


    [Notes
    (1) : les couleurs sont Pourpre Cramoisi Puce
    ]
    avatar
    Ephram Einar
    Lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 41
    Localisation actuelle : Nimue
    Mission actuelle : Jouer au guide touristique/Jouer au commandant intérimaire.
    Couleur RP : #80794B
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 17/06/2008

    Re: Press the button ? Good question ! (pv)

    Message par Ephram Einar le Lun 13 Avr 2009 - 12:21

    [Bonjour, bonjour, je suis l'invité surprise !
    Après moi, ce sera à Saphael de participer.
    De plus, ce sujet n'a rien à voir avec le scénario et se passe avant.]


    Dans le cas présent, ce fut plutôt un gradé qui lui tomba dessus.

    Le quart d'Ephram avait touché à sa fin depuis quelques minutes, déjà. Il avait bien passé à l'officier le relevant de ses fonctions tout les rapports des (non-)activités que rencontrait la session communication et avait fait un peu de zèle, traficoté quelque fonctions de sa console et avait patienté encore quelque minutes, attendant de voir si quelqu'un allait ou non prendre la communication qui attendait depuis quelque minutes déjà. Posant son coude sur le bout de la console, plaçant sa tête sur sa main, il plissa les yeux. Quelqu'un tentait de communiquer de la salle de machine aux... couloirs. Curieux pensait le lieutenant en communication.

    S'adossant confortablement dans son siège, une main pinçant son menton tandis que l'autre se croisait sur son ventre, Ephram observa son écran où un fameux petit logiciel montrait toute les communications qui s'effectuaient à bord de Nimue. Peut-être pas très légal, mais ô combien pratique quand on observait, par exemple, qu'une malheureuse communication attendait déjà depuis quelque temps... sans trouver de réponse.

    Une voix venant d'à côté le tira de ses pensées en lui ordonnant de quitter maintenant le pont, lui rappelant que son quart était finit. Pour une fois, ce brave officier ne rencontra pas de difficulté à déloger le lieutenant car celui ci se leva d'un bon, lança un « à vous le quart » pressé et quitta le pont prestement. C'était rare. Très rare, mais la curiosité naturelle d'Ephram et la peine qu'il ressentait à penser à cette pauvre liaison qui tentait de s'établir sans réponse le forçait à aller voir ce qui se passait. Il ne savait pas qui il y aurait au bot du fil ? Aucune importance, ça n'en serait que bien plus amusant. Maintenant, en cette période de changement de quart, il fallait atteindre le bon couloir sans se faire voir. Sport dans lequel Ephram excellait en se faufilant, empruntant des « raccourcit » qui rallongeaient son chemin et en étant à l'affut du moindre petit son de pas pour aussi tôt faire demi tours ou trouver une cachette.

    Mais enfin, sans croiser personne, à sa plus grande satisfaction, le lieutenant arriva dans le fameux couloir, près du fameux poste qui appelait désespérément à une réponse. Et devant il y avait.. Kolin. De loin, Ephram observa son jeune subalterne hésiter, se tâter et s'encourager avant de se dégonfler. Avec ce petit jeu là, l'autre correspondant pouvait bien attendre encore un moment. Si, avec n'importe qui d'autre, le gradé aurait fait demi-tours, là, il approcha sans un bruit. Profitant de la concentration absolue du quartier maître de seconde classe, il arriva dans son dos, se pencha légèrement par dessus son épaule et observa successivement le bouton, puis Kolin, puis le bouton. Enfin, il finit par souffler :

    « Aller Kolin, c'est pas dur, je sais que vous pouvez appuyer sur ce bouton ! Il suffit juste... »

    Dans un réflexe pour empêcher toute fuite, Ephram attrapa la main de Kolin et la plaqua sur le bouton pour l'écraser.

    « ...D'appuyer comme ça ! Bravo M. Socret, je savais que vous pouviez le faire ! »

    Il oublia alors de préciser qu'il avait légèrement forcé le jeune Kolin.

    « Maintenant, demandez à ce mystérieux correspondant de s'identifier et identifiez vous à votre tours en demandant les raisons de cet appel. Vous savez ! »

    Ephram s'approcha encore un peu du petit poste et clama à voix haute :

    « Lieutenant en communication, Einar Ephram à l'appareil avec le quartier maître de seconde classe en communication Socret Kolin. À qui ai-je l'honneur et que me vaut cet appel ? »

    Peut-être que certaines personnes prendraient cette manœuvre comme un essai diabolique de tyranniser un jeune quartier maître qui devait déjà ne pas en mener large, cependant, à sa façon, Ephram tentait de parfaire la formation du jeune métisse en s'assurant que ce dernier ne puisse pas avoir de soucis, qui que puisse être le mystérieux correspondant. Après tout, il suffisait que celui ci soit de mauvais poil, prêt à mordre à la moindre faute en faisant un rapport assassin pour incompétence et Kolin pouvait aller à l'encontre de gros ennui. Mais là, logiquement, tout était en règle. Croisant les bras devant, en se redressant de toute sa hauteur pour laisser Kolin seul face à ce terrible adversaire inconnu, Ephram le regarda avec un air paisible et désigna du bout du menton le petit poste de communication devant lequel ils étaient stationnés.

    « Aller, continuez Kolin, je suis là pour vous aider. Courage ! Ah, et pas de fuite.»

    Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre la suite des évènements.

    [Qui est le mystérieux correspondant ? Va-t-il tenter de mordre le jeune Kolin ? Ce dernier va-t-il parvenir à survivre à son supérieur ? Vous le saurez dans les prochaines réponses !]
    avatar
    Saphael Elyke
    Lieutenant de l'escadrille "Halloween" - Nimue

    Nombre de messages : 15
    Age : 29
    Date d'inscription : 03/03/2009

    Re: Press the button ? Good question ! (pv)

    Message par Saphael Elyke le Lun 29 Juin 2009 - 20:35

    [hrp]Je pensais pas que ça me prendrait autant de temps ni des choses qui me sont tombés dessus IRL, désolé donc de la longueur ^^"[/hrp]

    Saphael était arrivé depuis peu, à bord de son vaisseau personnel d'ailleurs. Vaisseau qui avait plus que mal supporté le voyage. Altaïr avait besoin d'oeils neufs, et surtout d'un savoir faire plus étendu que celui détenu par notre cher ami. Arrivé donc, avec son paquetage, et aussitôt lancé dans les méandres de la vivenef. Première mise en pratique avec la connaissance des lieux. Et il faut dire qu'une vivenef... C'est grand. Très grand. Trop grand en fait.
    Très vite, malgré les indications et autres affichages, Saphael, son sac sur le dos, fini son périple dans la salle des machines, profitant d'un rebord juste assez large pour s'assoir.

    Autant quand je pilote j'assure mais là niveau sens de l'orientation...

    Il avait plus parlé pour lui-même qu'autre chose, en se laissant glisser au sol. Il était fatigué, exténué même, son vaisseau avait failli le lâcher à plusieurs reprises et autant dire que les quelques "armes" montées dessus (déjà de manière pas très officielles) ne marchait absolument pas, d'ailleurs il avait fini par les désactiver à sa première escale, mais passons. C'est un peu par hasard que son regard se posa sur l'intercom.

    Avec un peu de chance...

    Autant son sens de l'orientation était minable, autant là il avait une chance de tomber sur quelqu'un. Cependant il n'avait pas non plus de grandes connaissances sur l'utilisation de cet instrument.

    *Des fois j'me dit qu'au lieu de piloter ou bricoler je devrais revoir certaines choses... Si Lou me voyait...*

    La dernière perspective étant à la fois séduisante et assez déplaisante, il prit son courage à deux mains et lança la communication... Pour attendre à peu près un quart d'heure avant que quelqu'un ne réponde.

    « Lieutenant en communication, Einar Ephram à l'appareil avec le quartier maître de seconde classe en communication Socret Kolin. À qui ai-je l'honneur et que me vaut cet appel ? »

    Un peu surpris (il n'y croyait plus vraiment), Saphael mis presque une minute à réagir, parlant donc plutôt rapidement.

    Lieutenant pilote Saphael Elyke, nouvellement affecté sur Nimue à l'appareil... Je... Je viens d'arriver et... Je dois avouer que je me suis perdu en cherchant mes quartiers.
    avatar
    Kolin Socret
    Quartier-maître de seconde classe / Communications - Nimue

    Nombre de messages : 23
    Age : 30
    Localisation actuelle : Sur Nimue, désolé.
    Mission actuelle : Je m'excuse pardon.
    Citation : Excusez moi je suis désolé.
    Couleur RP : #9e6832
    Multi-comptes :
    Date d'inscription : 18/06/2008

    Re: Press the button ? Good question ! (pv)

    Message par Kolin Socret le Dim 5 Juil 2009 - 10:55

    - Lieu-lieutenant ? Qu’est-ce que vous faîtes là ?

    Kolin se reprit avant de tenter de comprendre ce que lui voulait le lieutenant. Parce que non, il n’était pas de quart, il n’était pas censé accepter les communications sauf sur ordre express d’un supérieur. Et comme il n’y avait pas de supérieur avec lui quand la communication était arrivée, il pouvait raisonnablement ne pas la prendre. Sauf que le soucis venait de la nouvelle présence du lieutenant, un gradé, un homme qui faisait peur par son grade et son rôle à bord de Nimue.

    - Hiiii !

    Oui, ce cri était des plus virils et des plus ridicules surtout que ce n’était pas la première fois qu’il appuyait sur un bouton, même un bouton puce. Mais par contre c’était la première fois que la main du lieutenant touchait la sienne et l’écrasait sur un bouton quelconque. Il avait touché le lieutenant ! Il allait être béni par la grâce et par le divin… Bon, non, ce n’était pas une poignée de main ou une tape sur l’épaule signifiant qu’il avait bien fait. C’était même plutôt un moyen de le forcer à faire son travail, ce pour quoi il était payé en plus. Quelle misère ! Il avait besoin du lieutenant pour faire son travail. Pour un peu il aurait repoussé un cri peu viril.

    Mais il n’en eut pas le temps que déjà le lieutenant l’impliquait comme interlocuteur avec le mystérieux individu de la salle des machines. Un individu qui pouvait être n’importe qui en plus. C’était si dérangeant et perturbant, même effrayant dans un certain sens. Mais maintenant qu’il avait reçu un ordre, il savait quoi faire. C’était si pratique de recevoir des ordres …


    - Bien mon lieutenant, à vos ordres !

    Il n’en revenait pas, il n’avait pas bégayé ni même hésité plus que nécessaire. Il était si fier de lui qu’il faillit effectuer un petit saut de contentement, mais le lieutenant, telle une présence supérieure inébranlable, le retint avant qu’il ne parvienne à se ridiculiser plus avant. Il faut dire que réfléchir à ce qu’il venait de donner comme spectacle, misérablement hésitant devant un bouton de couleur puce était déjà ridicule. En tout cas, il n’y avait pas encore de réponse et peut-être que l’autre s’était lassé. Mais alors cela signifierait que Kolin n’avait pas bien fait son travail et qu’il était possible de le dégrader, ah non, il n’était pas gradé …

    La réponse vint malheureusement ou heureusement selon la situation et le jeune quartier maître compris qu’il était maudit. Non seulement la réponse était venue avec du retard, mais en plus c’était un gradé à l’autre bout du lien com. Un lieutenant pilote en plus ! Un gars qui devait avoir des nerfs d’acier et une incapacité à bégayer ou à hésiter. Ou pas …

    Ce n’était pas normal, pourquoi le lieutenant hésitait-il à dire qu’il s’était perdu alors qu’il venait d’arriver. Kolin continuait bien à se perdre dans les sections qu’il ne connaissait pas alors qu’il était arrivé depuis longtemps. Mais en plus pourquoi donc était-il dans la salle des machines, il n’y avait rien à faire là pour un pilote. Cependant ce n’était pas à lui de juger, il n’était pas gradé et il ne devait pas remettre en question les décisions des plus gradés si cela ne mettait pas en danger la vivenef.


    [color:baec=9e6832]- Bien lieutenant, je vous … je vous …

    Kolin se retourna lentement pour voir le lieutenant Einar derrière lui, telle la justice et la discipline militaire incarnée. Il se sentit rentrer la tête dans les épaules avant de murmurer en espérant que l’autre lieutenant n’allait pas se moquer de lui.

    - Lieu-lieutenant, je ne sais pas quoi faire. Je ne peux pas l’aider, je ne sais pas où sont ses quartiers ni où il est dans la salle des machines. Il va me donner un blâme ?

    Il espérait fortement que non, mais il n’était rien et il avait surpris un lieutenant dans une position peu avantageuse donc l’autre pourrait bien vouloir le faire taire à tout jamais pour assurer sa réputation. S’il faisait ça, Kolin serait peut-être jeté dans l’espace ou pire, devant le commandant.
    avatar
    Ephram Einar
    Lieutenant de communication - Nimue

    Nombre de messages : 41
    Localisation actuelle : Nimue
    Mission actuelle : Jouer au guide touristique/Jouer au commandant intérimaire.
    Couleur RP : #80794B
    Multi-comptes : Hazel ¤ Eryl ¤ Eilaire ¤ Elyès ¤ Ephram ¤ Norah ¤ Thomas ¤ Sarah
    Date d'inscription : 17/06/2008

    Re: Press the button ? Good question ! (pv)

    Message par Ephram Einar le Dim 12 Juil 2009 - 1:12

    Ephram sentit un petit soupir intérieur lui faire évaser les narines. Un tout petit soupir. Un soupir de rien du tout. Et même pas un soupir de mécontentement. Plutôt un léger soupir d'amusement. Décidément, Kolin semblait toujours aussi soucieux, inquiet, timide et tout autre adjectif visant à décrire quelqu'un qui, s'il pouvait, souhaiterait se transformer en petite souris. Et encore, pensa le lieutenant avec ironie, c'était à se demander si le jeune métisse ne souhaiterait pas devenir quelque chose d'encore plus petit qu'une souris. Et un jour, il faudrait que ce jeune quartier maître monte en grade et obtienne lui même des gallons, des subalternes et des responsabilités grandissantes. S'il était dans l'armée, c'est qu'on l'en croyait capable et donc, que ça arriverait un jour ou l'autre.

    Décidément, ça promettait.

    « Allons Kolin... Le lieutenant... Elyke, c'est bien ça ? ne va pas vous sanctionner car vous n'êtes pas devin et par conséquent ne savez pas où sont ses quartiers ni où il est ! »

    Car en terme d'explications obscures, et un chouilla déstabilisantes pour un jeune quartier maître qui manquait la crise cardiaque à chaque battement de cœur, celles précédemment données par le pilote étaient au moins aussi claires qu'un nuage poussiéreux. Bon, l'équipe de com savait au moins qu'il était sur la vivenef. Dans la salle est machine. Près d'un appareil de com. C'était déjà ça. Est-ce qu'Ephram avait pour habitude d'y aller ? Pas du tout. Et Kolin ? Ephram eut un sourire rien qu'à l'imaginer entouré de mécaniciens aux tee-shirts collants de sueurs. Autant envoyer un Cryosaurus dans un troupeau de drirols, ça serait aussi discret et approprié.

    Puis il eut un frissons à imaginer ces entrailles de câbles et de tuyaux avec tout le monde qui pouvaient grouiller à l'intérieur. Flûte, il fallait à présent espérer que le pilote s'en sorte sans qu'il n'y ait besoin d'y envoyer quelqu'un. Comme par exemple, les deux hurluberlus qui avaient accepté la communication... L'instinct asocial d'Ephram était en alerte, mais le lieutenant savait se maîtriser assez pour ne rien en laisser paraître. Ainsi toujours très calmement et courtoisement, il croisa ses bras derrière son dos et s'appuya nonchalamment sur le mur, non loin du petit appareil de com et haussa les épaules en direction de Kolin.

    « Je ne suis pas plus devins que vous sur son positionnement... je crois qu'il va falloir... »

    Il pointa du bout du menton le petit appareil.

    « Demander des précisions... »

    Comme pour donner l'exemple, Ephram se pencha vers la sources des malheurs de Kolin et, après s'être légèrement éclaircit la voix, il demanda calmement :

    « Lieutenant ? Il va nous falloir quelques précisions, une vivenef, c'est grand. Et une salle des machines, c'est tortueux... »

    Pour ne pas dire labyrinthique. Surtout quand on y connait rien en maintenance.

    Se redressant de toute sa hauteur, toujours adossé à son mur, Ephram continua plus doucement à l'adresse de Kolin pour l'encourager :

    « Courage Quartier maître, pour le moment, vous vous en sortez très bien. »

    Foi d'Ephram, un jour, Kolin saurait assurer son rôle de militaire et deviendrait un officier digne de ce nom. Il obtiendrait la carrure nécessaire et ferait aussi des farces en grand maître de la com qu'il serait (quel intérêt d'avoir les canaux de com à soit, sinon ? ). Il serait respecté de ses pairs et subalternes et aurait l'assurance nécessaire pour se faire un chemin.

    Oui, un jour...

    De toute façon, pensa méchamment le lieutenant, il faut bien se donner des objectifs qui paraissent irréalisables et impossibles aux premiers abords pour ne pas finir par s'ennuyer...

    Contenu sponsorisé

    Re: Press the button ? Good question ! (pv)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018 - 4:06