Arrivé du Passé...[libre]

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Sam 19 Jan 2008 - 10:40

    Appuyé sur une canne, encadré par deux hommes bien bâti qui semblait aussi bien lui servir de garde que d'escorte, Vincent attendait, il se sentait étrange, des brides de sa mémoire avait disparut et il avait du mal à se concentrer, cela était un symptôme normale de la cryogénisation, mais tout de même, cela l'ennuyait un peu.
    L'ancien médecin fit quelques pas, chacun de ses mouvements observé à la loupe par les deux gorilles. Ses pas hésitant résonnaient au son de sa canne de fortune, une simple barre en fer, sur l'acier froid et dure du pont. Le terrien, car après tout c'est ce qu'il était passait son regard de gauche à droite, attendant quelque chose, ou quelqu'un. Dans son esprit mille questions le harcelé, comment l'Humanité s'en était-elle sortie? Combien de survivant de l'Avengia avait on retrouvé? En quel année étions nous? Qui était cette personne avec des cornes? Etait-ce une extraterrestre ou bien un humain ayant subit des mutations génétiques?

    Le son de sa canne de fortune résonna encore lorsqu'il s'approcha de ce qui devait être un écran. Cette maudite canne! Elle faisait un bruit d'enfer, enfin, juste le temps que ses muscles quelques peu atrophiés ne reprennent leur fonctions pleines et entières et il pourrait la balancer aux ordures!
    Non, en fait, le plus énervant n'était pas en soit la canne, c'était juste le silence qu'elle seul brisée. Les gardes ne disait rien, il ne savait même pas où il était, il y avait comme seul bruit de fond le ronronnement des machines.
    Ce silence pesant ne l'aidait en rien pour réfléchir, lui avait l'habitude des râles des blessés et des cris des mourants, ce manque de bruit l'exaspérait.
    Il lâcha pour brisé une nouvelle fois le mutisme qu'il affichait:


    -Dites, Vous comprenez quand je parle, ou on vous a pas appris à parler, Car là je me fait doucement...Chier...

    Les deux gardes muets se lancèrent un regard éloquent, sans aucune paroles, puis se remirent à fixer cet homme qui était pour eux un parfait inconnu.
    Vincent soupira alors une nouvelle fois puis s'assit dos à l'écran, maudissant à tours de rôle l'incompétence du capitaine, les militaires, les technologies modernes et les non-fumeurs.
    Il se serait damné pour un cigare, oui, un de ces petits cigare de Cuba qu'il avait amené avec lui, ah Cuba...Son soleil, sa musique...
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Personnage Non Joueur le Sam 19 Jan 2008 - 17:04

    Pause.
    Nimue avait été placée en orbite autour d’une petite planète tellurique non viable de la bordure du Cercle, tout système de propulsion coupé. Tous les officiers du pont avaient quitté leur poste pour se dégourdir les jambes tandis qu’Anthony de Balras observait l’écran situé au-dessus du fauteuil de commandement. Le commandant regardait des informations ardues sur R4T59 (la planète) défiler, avec intérêt. La composition du sol, du sous-sol, de l’atmosphère, etc…
    Anthony avait fait part à l’État-Major de son désir de rapporter des informations sur les planètes situées aux limites du Cercle lors des rondes de Nimue. L’État-Major avait accepté sa demande bien inoffensive. Le capitaine de Nimue était-il en train de se détourner de sa mission ? Loin de là. Que ses rondes soient ralenties par de petites études ne changeait rien. Que cherchait-il alors ? Pas grand chose, si ce n’était de se débarrasser de l’horrible sensation d’être complètement inutile et aussi, tromper l’ennui en se rapprochant le plus de ce que le capitaine avait toujours aimé : l’exploration.
    Anthony supportait mal de tourner en rond autour des petites planètes bien protégées du Cercle. Il crevait d’envie de sortir des limites qu’on lui imposait et d’aller voir ce qu’il pouvait bien y avoir au-delà.
    Mais jamais il ne le ferait car cela signifiait violer le règlement de la Flotte. Ce serait couper les ponts avec l’armée, devenir un ennemi du Cercle, faire de Nimue un vaisseau à abattre et de l’équipage, des hommes morts.

    Anthony soupira, les yeux toujours levés vers l’écran.
    Un bruit de pression. La porte du pont s’ouvrait. C’était sans doute le nouveau médecin de bord qu’on allait lui présenter.
    Anthony avait lu le dossier qui devait rester confidentiel. Et il avait tout de suite compris pourquoi il devait récupérer le médecin. C’était pour les mêmes raisons que Nimue tournait autour du Cercle comme un lion en cage, pour les mêmes raisons que la Final Experiment devait être financée par des pirates… Et cette histoire intriguait Anthony au plus au point.

    « Dites, Vous comprenez quand je parle, ou on vous a pas appris à parler, Car là je me fait doucement...Chier... »

    Anthony haussa les sourcils. Enfin il appuya sur un bouton de son siège de commandement afin d’éteindre son écran. Il se leva et se dirigea vers le fond de la pièce. Deux soldats attendaient son bon vouloir près d’un homme assis à même le sol, dos à un écran de contrôle.
    Le nouveau médecin de bord, pensa immédiatement Anthony.
    Le capitaine regarda tour à tour Vincent Andorias et les deux soldats. Il fit signe à ces deux derniers de partir.


    « Allez vous reposer, je ne pense pas que notre nouveau médecin de bord ait l’intention de me manger. »

    Les deux soldats se dirigèrent vers la porte principale du pont, l’air presque dépité.
    Alors Anthony reporta son attention sur le nouveau venu. Drôle de position, tout de même… Mais Anthony haussa encore les sourcils en constatant que l’homme avait l’air épuisé. Le voyage ? Pire : n’était-il pas remis de sa cryogénisation ? Anthony avait beaucoup de questions à lui poser.


    « Bienvenue à bord, Monsieur Andorias. Nous expédierons les formalités une autre fois. Je dois d’abord vous poser une question : après vous avoir… libéré, qu’a-t-on fait de vous ? On vous a envoyé directement ici ? »

    Non, la question qu’il désirait vraiment poser c’était : qu’est-ce qu’il s’est passé ?
    Mais il ne pouvait pas décemment la poser. Il fallait procéder par ordre.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Sam 19 Jan 2008 - 19:54

    Vincent resta un instant silencieux, jaugeant le capitaine de son regard de glace. Bon, c'est vrai que normalement il n'était pas en position de négocier, mais tout de même, le gars, il arrive et se présente même pas. Enfin, vue son allure, sa prestance face aux soldats et sa voie, il devait être du genre patron, un gradé quoi...

    La question elle aussi était, à l'instar de tout ce que voyez notre médecin, étrange, il n'arrivait pas vraiment à en saisir le sens. Que voulait-il vraiment savoir? Il ne savait même pas le nom du vaisseau où il se trouvait! Il ne savait même pas l'année dans laquelle il vivait aujourd'hui! Il ne savait même pas si ses compagnons s'en était sorti!
    Alors franchement cette question lui semblait mais d'une futilité....L'humain se releva en bougonnant en lachant un léger "connerie de militaire", il fixa de ses yeux ternes Anthonny et répondit, s'appuya sur sa canne improvisée:


    -J'aurais pensez que vous auriez des réponses à m'apporter mon Gars, pas des questions...enfin...Après être sortie de la capsule, l'on m'a mis en quarantaine, sans répondre à la moindre de mes question, on ma donner de l'eau désinfecté et de la nourriture au goût exécrable!
    Puis, à bord d'une navette, enfermé comme un prisonnier, on m'a envoyer ici.


    Le médecin marqua une pause, cherchant dans son esprit les noms des grades militaires, hum, il n'en était pas sûr, peut être que cela avait changer, bah, de toute façon, il fallait essayer! Il lacha:

    -Cette réponse vous convient-t-elle Capitaine?

    Un sourire moqueur avait a présent pris place sur le visage passé de Vincent, un visage qui en avez vue d'autre. Enfin, la nourriture lyophilisé était vraiment dégueulasse! L'art culinaire des militaire était bien la seul chose qui n'avait pas changé depuis sa mise en stase...
    avatar
    Personnage Non Joueur
    PNJ

    Nombre de messages : 40
    Date d'inscription : 28/02/2007

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Personnage Non Joueur le Dim 20 Jan 2008 - 15:40

    Anthony regarda l’homme, visiblement interloqué. Il ne se faisait pas insulter souvent. Le Capitaine Anthony de Balras avait-il failli à sa courtoisie légendaire ? Avait-il oublié de dire quelque chose ? Si oui, quoi ? Autre information qui avait choqué Anthony : on lui avait envoyé un médecin sorti d’une cryogénisation de presque un millénaire, à bout de force, sans même l’examiner ou lui laisser prendre de repos, sans même l’interroger et l’informer. On l’avait juste envoyé le plus vite possible là où il ne gênerait pas. Sans penser qu’un médecin de bord épuisé était un médecin de bord peu efficace (selon Anthony). Le Capitaine ne comprenait pas pourquoi tout le monde ne partageait pas sa vision du travail bien fait.
    Quoiqu’il en était, c’était du jamais vu. Anhony ne s’en sentait pas énervé, mais triste.


    « Un évident relâchement… » marmonna-t-il pour lui-même.

    Encore une fois, plongé dans ses pensées, Anthony oublia d’informer le docteur du fruit de ses réflexions. Cela lui arrivait souvent, il était un peu distrait. Ou alors, il réfléchissait trop…
    Il ne pensa pas à expliquer à Vincent Andorias qu’il avait posé cette question justement pour savoir dans quel état il se trouvait. Il ne pensa pas à lui dire qu’il était scandaleux de voir un médecin (ou n’importe qui, d’ailleurs) traité de cette façon. Il ne pensa pas plus à préciser qu’il avait l’intention de lui faire avaler un repas simple et copieux lorsqu’il lança :


    « Veuillez me suivre dans ma cabine, Monsieur Andorias. »

    Anthony s’élança d’un pas souple vers la sortie du pont, en essayant de ne pas trop allonger ses grandes pattes, ne doutant pas une seconde qu’il allait être suivi.
    Et ce faisant, il se replongea dans ses réflexions.

    Mais à quoi pensait l’État-Major ? Croyait-il qu’Anthony était la bonne personne pour s’occuper discrètement du gêneur ? Croyait-il qu’il était bien placé pour lui faire un topo de l’histoire de l’humanité, pour l’interroger sur le passé au cours d’une conversation polie, sans rien divulguer par la suite ?
    Merde !
    Si c’était ce qu’il croyait, il avait raison…
    Anthony rêvait du jour où il pourrait aller au-delà des désirs de l’État-Major…
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Dim 20 Jan 2008 - 18:54

    Peut être était il plus faible que le jours de sa 'congélation", peut être était il plus fatigué, peut être que jamais il ne retrouverais ses pleines capacités, mais pour l'instant, il n'était pas sourd!
    Alors entendre cette légère remarque, à peine étouffé de "relâchement", donna à Vincent quelques idées de meurtres...Non, franchement, il avait traversé des No man's land, couru sous des bombardements pour si sa se trouve se faire "insulter" par un arrière de je ne sais pas combien d'arrière petit fils d'un de ces soldats qu'il avait soigner.
    Il fallu presque toute la volonté du médecin pour le pas coller un bon coup de barre de fer derrière les oreilles de ce capitaine de pacotille! Enfin, le code de déontologie de la médecine n'aurait pas apprécié.
    Passant sa main dans ses cheveux en bataille, le terrien suivit le capitaine qui heureusement pour lui, avait légèrement ralentit son pas. Cependant, pendant leur course vers la cabine du dénommé Anthonny, nom qu'il ne connaissait toujours pas. Ce dernier semblait d'être assez lunatique, ou bien obnubilé dans ses pensées, bon sang, il aurait put faire un effort de courtoisie! Ce n'est pas tout les jours que le passé vient frappé à votre vaisseau en lâchant "coucou! Je viens de la Terre!"
    Le Médecin souffla donc:


    -Ralentissait donc jeune Homme! Je n'ai pas traversé des champs de bataille pour mourir d'essoufflement! Dites moi donc plutôt votre nom, garde exacte, âge et l'année dans laquelle nous sommes. Car vos guss sont pas beaucoup bavard...Et puis ce vaisseau, il me rappel une de ces vivenez, ou quelques choses comme cela. Et raconter moi un peu l'histoire de l'humanité tant que vous y êtes, sans oubliez le passage avec des humains avec des cornes...

    Le Médecin de bord avait retrouvez sa bonne humeur, après tout, il n'en voulait pas tant que cela au capitaine, il avait dut lui aussi obéir à des ordres stupides, à des choses illogique et..

    ===


    Les alarmes hurlaient, le couloirs qui menait vers le pont était illuminé d'une lueur rouge et ce cris strident qui mélangeait panique et autre système de sécurité ne faisait que renforcé le caractère dramatique de l'instant.
    Tout allait très vite, une voie grésillait dans l'interphone, conseillant au passager d'aller vers les cabine de cryogénisation. Ce message continuait sans cesse de se répéter depuis que le capitaine de vaisseau était aller droit vers un champ d'astéroïde et hurlant tel un damné, prétendant que l'humanité ne méritait que la mort pour ses actions. Lui venait de finir son message destiné à ceux qui le trouverait, il leva la porte de métal pour fixer la "couchette" qui l'attendait et qui pourrait le garder pour l'éternité...
    Il jeta un dernier coup d'oeil à l'Avengia en proie à la panique avant de s'installer, automatiquement, un masque s'était posé sur son visage, la porte s'était refermé, heureusement qu'il n'avait jamais été claustrophobe!
    Des serins s'était automatiquement planté dans sa chaire pour remplacer son sang, petit à petit, sous l'effet du somnifère, la vision de Vincent se faisait trouble, lui dévoilant pour la dernière fois la vie, ces yeux ne se réouvrant que plus d'un millénaire après...


    ===


    Le médecin s'adossa quelques instant contre la paroi métallique de la vivenef, le souffle court, dans sa tête, il avait encore l'impression que le cris stridents des sirène d'alerte ne résonnait, non, ce n'était rien, c'était passé. Ce syndrome, c'était celui de réminiscence, cela arrive lorsque l'on a passé trop de temps en état de stase, le cerveau agit comme un ordinateur qui relit ses sauvegarde pour restaurer le système.
    Pas claire? En effet, mais en gros, Vincent revivait certains souvenir marquant comme si il y était, car son cerveau simule un souvenir existant pour s'assurer de sa véracité.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Dim 27 Jan 2008 - 16:15

    Anthony avançait donc d'un pas lent selon sa propre sensation, et entendait derrière lui ceux qui devait vraisemblablement être celui de son nouveau médecin de bord. Toujours plongé dans ses réflexions quand à ce qu'il allait décemment pouvoir dire au nouvel arrivant et surtout par quoi il allait commencé...plus d'un millénaire c'était écouler et avec lui une multitude d'évènements. Sur le chemin, Vincent Andorias prit la parole et ses remarques levèrent le doute quant à ce qu'il avais omis de dire. Une fois de plus, la réflexion avait pris le pas sur la parole. L'état du médecin avait été sa priorité, il connaissait le nom de ce dernier et comptait commencer à avoir une vraie discussion avec Vincent Andorias pendant, voir après que ce dernier fût restauré et reposer. Il stoppait net et exprima comme d'habitude sa conclusion à haute voix pour lui même, faisant abstraction de son entourage et des conclusions qu'eux même pouvaient développer en n'ayant qu'un fragment de l'équation.

    "- C'était donc cela!"

    Puis il se retourna afin de s'expliquer mais trouva le médecin contre la parois, souffle court...Comment avait-on pu faire voyager quelqu'un dans cet état là? Anthony était outré d'un tel manque de manière de la part de son Commandement. C'était un homme, et même s'il était gênant pour eux, ce n'était pas une raison pour le faire mourir de faim et d'épuisement! Quelqu'un ayant subit une telle aventure méritait le respect et des égard...il hésitait à envoyer un plainte à l'Etat-Major pour le traitement d'un membre du Cercle. Mais l'urgence n'était pas là. Un repas chaud et du repos, voilà ce qu'il fallait! Les Questions viendraient plus tard. Il se portait donc à hauteur du médecin et de sa voix calme exprima enfin son intention directe.

    "Laissez moi vous aidez. Mes quartiers ne sont pas loin, vous pourrez y trouver du repos et un repas décents. Ensuite, nous verrons."

    Son visage pris un expression avenante, nul de pitié dans chacun de ses gestes, uniquement l'expression d'un homme se mettant au service de l'autre pour avancer. Il ne savait si le médecin l'accepterai, mais telle était sa nature face à quelqu'un amoindrit par les évènements. Le Médecin par les différentes questions qu'il avait posé, aida en fait Anthony à mettre au point le discours qu'il allait donner au médecin.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Dim 27 Jan 2008 - 20:39

    Un sourire amicale fendit le visage du médecin qui hocha la tête d'un signe d'approbation. Il tapota l'épaule du commandant de la vivenef comme un oncle aurait fait avec l'un de ses petits filleuls. vraisemblablement dans l'esprit du terrien, le jeune homme semblait vouloir lui offrir son aide pour marcher et c'était, par ce tapotement une réponse polie de refuser. Il se remit en marche forçant un peu plus l'allure et parla à voie haute :

    -Enfin des paroles censés! Ah, je me demande quels sont les mets de nos jours...Espérons que cela n'a rien avoir avec la nourriture de l'Avenga. Ah, au faite, merci de votre aide, mais j'ai pas traversé le No man's land d'irios pour me faire transporter par une bleusaille!

    Il se tourna vers le commandant, ce dernier devait être certainement plsu vieux que Vincent, enfin, plus vieux...Façon de parler, mais les chose que le médecin avait vécu sur terre, les horreurs, les cris des mourants, l'odeur du sang, le hurlement des arme, tout cela l'avait fait bien rapidement vieillir, peut être être même que la destruction de la terre l'avait fait devenir plus mûr. Il ne savait pas trop. Il s'imaginait alors à la place d'Anthonny, accueillir un homme du passé, surgit d'une époque troublé, cela devait être difficile. Les yeux ternes du médecin disparurent sous les paupières de ce derneir alors qu'il soupirait et sa voie un peu rauque retentie:

    -Sacré nom de Dieu! Bougez vous un peu! Et dite moi votre nom bon sang!je ne vais pas passer ma vie à vous nommer capitaine!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Dim 27 Jan 2008 - 22:26

    Face au sourire du médecin et par la légère tape qu'il lui fît, Anthony revivait. La glace finissait de se briser entre les deux hommes et ils commençaient à avoir un semblant de conversation amicale. Ainsi, même s'il avait fait une petite erreur de courtoisie dans le passé, cela avait visiblement été oublié. Anthony se forçait aussi de prouver à Vincent que tout les militaires du Cercles n'étaient pas dénués de sensibilité et s'interrogeait encore sur ceux qu'ils l'avaient traiter comme de la simple marchandise. Tandis que le Faculté avançait d'un pas nouveau et des plus soutenu, Anthony restait quelque peu sur place à le regarder...puis retrouva ses pensées à l'évocation de l'Avenga...que pouvait il bien manger à bord de son ancien vaisseau? Et si je lui servait la même chose? Après tout, certains plat avaient perdurés...de la viande, poissons? Un de ces mets exotiques venant des Ases ou autres colonies? Quelle boisson...tant d'interrogations qui ne demandaient que réponses.

    Puis, Anthony resta quelque peu interloqué sur d'autres paroles...bleusaille! Ce terme, cela faisait longtemps qu'on ne le lui avait pas attribué, il était un Officier de métier et avait une assez longue carrière déjà derrière lui. Mais usant de toute sa tête, il comprenait pourquoi Vincent l'appelait ainsi...Anthony avait certes participer à quelques batailles, mais c'était contre des pirates, il n'avait pas fait la guerre contre les Shintennos, pas plus qu'une autre...il avait la théorie. L'homme devant lui avait pour lui l'expérience des combats, de la Terre détruite et de l'exode. Toutefois, le terme lui restait tout de même un peu sur l'estomac.

    Combien de temps était-il perdu dans ses pensées sans faire un pas? Assez pour que le médecin se trouve à quelques mètres...et qu'il lui ordonne d'avancer! La chose était cocase...il y a de cela quelques instant c'était lui qui menait la marche et on lui avait demander de ralentir...désormais il fallait accélérer! Un large sourire découpa le visage d'Anthony.


    *Finalement, je l'aime bien ce Doc...sa présence va mettre du piment à bord! Et puis, en discutant avec lui, je vais apprendre comment ils vivaient à l'époque...vue son dynamisme et sa répartie, ça devait être quelque chose!*

    Se rapprochant de celui qui était de quelques années son cadet, mais de plus d'un millénaire son aîné si l'on se référait à son état civil, il lui tapota à son tour l'épaule avant d'ajouter sur un ton très chaleureux

    -"C'est pourtant ma fonction et mon grade à bord de ce bâtiment! Mais sachez que je me nomme Anthony de Balras, Mr. Andorias."

    Il l'avait dit, cela marquait le début de ce qui allait être l'une des conversations qu'ils auraient ensemble...du moins l'espérait Anthony. Tant de chose à faire...tout lui tombait sur le dos au même moment, et après son entrevue avec le Médecin, il faudrait qu'il s'occupe des autres priorités de sa fonction. Puis, sans attendre de réaction de Vincent, Anthony entra en contact avec son Intendant...

    -"Veuillez préparer un repas de qualité pour deux personnes, ainsi qu'une Ampoule du Coqueron. A servir dans mes quartiers.

    Il revenait maintenant à Vincent. Ouvrant la voie pour gagner la cabine sur le même pas qu'avant. Dès fois que le regain d'énergie ne soit qu'un petit accès d'orgueil de la part de l'ancien...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Lun 28 Jan 2008 - 19:18

    Anthony de laras, non, aucun nom qu'il ne connaissait chez les célèbres capitaine de son temps ne ressemblait à celui de son hôte. Tant pis...Il se demandait tout de même combien de temps avait passé, quel était ce bâtiment car il lui rappelait vaguement quelques choses, il était presque certains de l'avoir déjà vue. Mais sa mémoire embrumé ne lui laissait guère de répit et il laissa cette idée de côté. Lorsqu'il apprendrais le nom du navire, il s'en souviendrais certainement...
    Pardon? Le bleusaille? Hô, disons qu'il avait pris l'habitude de cette expression après l'incident de Tel-Ash. Il avait vécu l'enfer cette journée là, en faite, comme toute les autres...Comme l'humain pouvait il tant vouloir de destruction? Enfin, il connaissait enfin le nom du capitaine. Il l'invectiva donc:


    -Allons Anthony, appelez moi Vincent ou Doc, mais Monsieur Andorias, gardez cela pour les singes de l'état Majors...

    Un sourire amusé illumina le visage du cryogénisé et il accéléra un peu son allure, tentant de se montrant le plus fière possible...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Invité le Mer 30 Jan 2008 - 18:59

    Anthony fût soulagé de voir que Vincent arrivais à suivre le rythme et que les quelques tensions étaient visiblement terminées. Une fois dans ses quartiers et durant le repas, il lui raconterait ce qu'il voulais savoir, plus deux ou trois remarques qu'il avait. Un regard vers le médecin lui donna l'occasion de voir quelqu'un d'autre à bord plongé dans une intense réfléxion...cherchait-il encore les réponses à ses questions par lui même, interrogeant son esprit et sa mémoire encore embrumée? Seul Vincent pouvait lui répondre...mais tout comme il ne le fait, il ne posa pas la question. Le médecin lui donnait le droit de l'appeler par autre chose que son patronime...signe définitif d'un début de bonne entente. Mais cela durerait il? Lorsque Anthony lui aura dit le gouffre des années qui le séparait de sa cryogènisation...Il l'espérait, car il ne faisait aucun doute que Doc, resterait un certain temps à bord.

    -"Comme il vous plaira. Encore un petit effort...nous y sommes presque."

    Comme si il avait anticipé les paroles, Vincent augmentait le ryhtme de la marche, ce qui fit sourire le commandant De Balras.

    [Suite dans la Cabine du Commandant]

    Contenu sponsorisé

    Re: Arrivé du Passé...[libre]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 6:32